AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quand on arrive en ville....[PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mehyo
Elfe
avatar

Nombre de messages : 397
Âge : 26
Date d'inscription : 24/03/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Quand on arrive en ville....[PV]   Mer 3 Sep 2008 - 16:49

Finalement le vieil elfe avait poussé son voyage jusqu’au belles tours élancées des somptueux bâtiments d’Alëandir. Cela faisait un petit moment qu’il n’y était pas retourné, au moins quatre ou cinq ans, pas grand-chose en somme, pour lui en tout cas car ce n’était sûrement pas l’avis de ses compagnons de route humains. Cela faisait une journée et demi qu’ils étaient partis de chez Mehyo en direction de la capitale elfe. Pendant la première journée ils avaient marché côte à côte sur un sentier de ces étranges sentiers qui parcourait Anaëh. Mehyo avait plus ou moins guidé ses compagnons vers Alëandir, choisissant quels chemins suivre à quel moment ou quand faire une pause pour laisser passer un groupe d’animal. Ces petites haltes, qui furent assez nombreuses, permirent à Bill, le cheval de Myrddraal, de reposer sa jambe blessée. Cette dernière n’avait désormais plus besoin de soin, seul du repos pourrait l’aider à guérir, c’est pour cette raison que les trois compagnons de routes avaient tacitement décidé d’adopter un rythme de marche assez lent.

Quand la nuit vint à tomber, ils s’arrêtèrent dans une petite clairière que Mehyo connaissait. Pas fatigué mais pressé de continuer sa route, Myrddraal ne fit pas de feu et s’endormit rapidement, couché contre son cheval, et Adden, couché sur le sol, l’imita rapidement. Mehyo lui, comme chaque soir, profita de cette halte pour la nuit pour fumer la pipe tout en observant les alentours. Visiblement il n’avait rien à craindre pour la nuit mais, une fois sa pipe finie, Mehyo ne s’endormit que d’un œil, commençant son tour de garde qui allait durer toute la nuit vu que ses gentils compagnons dormirait sûrement jusqu’au matin.

Le lendemain matin la troupe repris sa marche pour rejoindre, quelques temps plus tard, la route principale qui reliait Diantra à Alëandir. A partir de là, la route à suivre étant bien tracée, ils purent profiter pleinement du voyage, Mehyo saluant de la tête les quelques personnes qu’ils croisèrent à cette heure là sur la route. Plusieurs fois ils furent doublés par des cavalier lancé au galop ou des Sentinelles en patrouille. Vers le milieu de la matinée ils arrivèrent au niveau d’une caravane marchande qui se rendait à Alëandir pour vendre quelques légumes et fruits. Mehyo en profita pour acheter quelques fruits qu’il partagea avec Myrddraal et Adden.

Les trois compagnons arrivèrent finalement à Alëandir en fin de matinée, passant les portes de la ville ils purent admiré cette belle ville et l’agitation qui régnait sur la place Tyräl.


Dernière édition par Mehyo le Dim 12 Oct 2008 - 13:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ellana
Humain
avatar

Nombre de messages : 2258
Âge : 24
Date d'inscription : 19/11/2007

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Quand on arrive en ville....[PV]   Lun 8 Sep 2008 - 18:51

Ellana chevauchait librement sa jument, ses cheveux noirs de jais volant au vent et s'accordant parfaitement à la couleur bellissime de sa jument. La voleuse ne souhaitait quitter cette si précieuse amie encore une fois, bien qu'elle se le savait obligée. Les évènements qui s'ensuivaient l'en obligeait. Surtout si elle ne souhaitait exposer la licorne au danger qui, à coup sûr, se présenterait au puy d'elda. Les drow n'étaient guère connus pour leur hospitalité, leur générosité et leur gentillesse. Elle craignait fort bien de devoir placer les plus affreux contraires de ces trois termes pour définir, en gros, leur état d'esprit. Malgré tout, elle croyait en aimer un. La nuit qu'ils avaient passé ensemble avait révélé bien des choses. Mais était-ce simplement l'attirance physique qui les avait menés là? Quoi qu'il en soit, elle voulait en avoir le coeur net et se dirigeait droit vers le lieu de l'actuel prince charmant de ses rêves - bien que rêver ne faisait guère partie de ses habitudes.

Le voyage risquait fort de se faire long. Mais cela n'était point un problème pour les deux être vivants qui prenaient un malin plaisir à voyager: cela s'avérait une partie intégrante de leur vie. Une aventurière tel qu'Ellana ne pouvait que se réjouir de nouveaux défis qui la menait bien loin des endroits où elle avait pris l'habitude de se rendre. Elle était restée bien longtemps à Diantra. Et, malgré elle, ne ressentait la force de s'y rendre pour l'instant. La disparition de Balthier, ce si bel et tendre homme qu'elle avait tant aimé malgré la courte durée de leur connaissance la faisait encore souffrir. Et elle ne pouvait empêcher ce chagrin de se répandre en elle à chaque fois qu'elle se rapprochait un peu plus de cet endroit. Elle y avait vécu une belle soirée avec cet homme. Quelque peu ensanglantée. Mais ils y avaient survécu. C'est alors que la probabilité que ses mystérieux pouvoirs n'aient eu l'effet escompté sur lui surgit dans son esprit encore juvénile. Peut-être avait-il succombé à une erreur dans ses soins personnels.

Il avait abandonné beaucoup de ses dernières forces à les sauver, tous les deux, d'une mort certaine. Elle chassa ses souvenirs et laissa sa pensée se poser sur l'homme qui était uni à elle par un sort dont la mort pesait beaucoup. Peut-être un peu trop. Elle aurait préféré être ainsi liée à un son âme soeur plutôt que ce pauvre Kirua Uchiwa qui ne comptait guère plus que de simples et vieux vêtement usés voire inutilisable aux yeux d'Ellana M'angil. Il est vrai qu'elle portait, parfois, un jugement bien sévère sur autrui. Mais cela faisait partie intégrante sa personne. Elle ne pouvait le changer. Et ne le souhaitait guère, d'ailleurs.

Après quelques heures de chevauchée et des pauses bien méritées, les deux jeunes amies parvinrent proche d'Aleandir. Elle souhaitait visiter un peu cette ville avant de s'en aller plus loin. Découvrir faisant partie de sa vie et de celle de la jument dotée d’une corne qui l’accompagnait, elle prenait bien souvent un peu de temps pour un détour qui lui permettait de visiter de nouveaux endroits. Elle ne se souvenait guère être entrée dans Aleandir. Peut-être était-ce lorsqu’elle était plus jeune, avec ses parents encore vivants. Mais désormais, elle était seule. Et, plus âgée, elle le verrait sous un autre œil. Après ce passage sûrement court, elle se dirigerait droit vers Yutar. Cela s’avérait être un détour. Mais pour rien au monde elle ne traverserait le lac d’Uraal. En premier lieu, cela serait un peu difficile avec sa monture. Et puis, elle avait toujours pris ce que l’on nomme aujourd’hui la natation en horreur. Et la navigation ne parait guère plus haut dans son estime. Rien qu’à l’idée, d’ailleurs, de devoir utiliser ce moyen de transport pour revenir à l’île de Nelen, elle ressentait des débuts de nausées l’envahir. Elle ne savait ce qui l’avait autant traumatisée, ce qui avait fait qu’elle déteste autant l’eau. D’ailleurs, elle préférait ne plus se poser de question et accepter la vérité telle qu’elle lui venait.

Accompagnée de ses nombreuses réflexion, la voleuse vit bien vite l’instant de franchir les portes arriver. La soirée étant désormais entamée, elle ne jeta pas un seul regard aux, sûrement, deux gardiens de l’entrée. Elle avait pris garde à cacher ses traits et ses oreilles particulièrement, pour les elfes, rondes au bout et non guère pointues sous une capuche noire qu’elle, désormais, appréciait beaucoup. Le noir faisait partie de son habitude vestimentaire. Il contrastait parfaitement avec l’illuminante couleur de ses yeux bleus. De nombreux elfes déambulaient dans les rues. Malgré tout ce monde, Ellana remarqua la présence de trois voyageurs qui restaient groupé. Elle se laissa guider alors par eux pour un petite moment, histoire de découvrir un peu cette ville particulière…
Revenir en haut Aller en bas
Myrddraal
Humain
avatar

Nombre de messages : 22
Âge : 26
Date d'inscription : 05/06/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Quand on arrive en ville....[PV]   Lun 29 Sep 2008 - 16:46

« Nous voila enfin en Alëandir » pensa Myrddraal, le voyage avait été plus long que prévu. Enfin bon, ils étaient tous arrivés et en bonne santé bien que la fatigue soit présente dans les deux humains, l’elfe, lui, comme toujours, semblait insensible au monde qui l’entourait. La place Tyräl, comme a son habitude, était bondée d'une foule bruyante et bigarrée. Myrddraal prêta un peu l’oreille a la rumeur de la ville, des mots tels que « empoisonné » ou « hécatombe, catastrophe » revenaient régulièrement dans les conversations, sombres augures… Pourtant revenaient aussi l’approche du mariage d'Anàrion et d'Illydril, réjouissances en perspectives, un sourire lui effleura les levres .

Myrddraal se dit qu’il ferait bien de consulter un maitre d’armes afin d’examiner le bâton d’armes récupéré sur un bandit. Il fallait ensuite se préoccuper de passer la nuit, l’auberge de l’Ancien ne lui disait rien, trop peuplée … L’auberge d’un ami qu’il s’était fait il y a longtemps serait plus intime, Il dit donc a ses compagnons :

« Mes amis, j’ai quelques courses à faire et un pli à délivrer, je propose que l’on se retrouve au coucher du soleil a l’auberge « Le Poney qui Tousse », elle ne paie pas de mine mais le tenancier est un ami, dites lui que vous venez de ma part, il vous fera bon accueil. »

Sur ces entrefaites, il prit la route de la forge, il donna le bâton au forgeron, qui d’ailleurs était l’archétype du forgeron, large torse, épaules immenses, une moustache roussie par la chaleur du foyer, et le tablier de cuir constellé d’éclats de métal. D’une voix de fond de tonneau il lui annonça que le bâton était de bonne facture, et que c’était du beau travail. Myrddraal décida de garder le bâton pour remplacer son épée dont il ne se servait jamais. Il paya donc le forgeron des 9 écus qu’il demandait pour l’appréciation de l’arme.

Il passa ensuite chez le tanneur afin de s’acheter une sorte de gaine, d’étui pour transporter son bâton sur son dos, il paya les 10 écus de la gaine, cela faisait beaucoup de dépenses en une fois mais elles n’étaient pas inutiles et une récompense l’attendait rapidement. Il se débarrassa de son épée dans une ruelle sombre.

Et comme le crépuscule était en train de poindre, il décida de remettre la lettre le lendemain et prit la direction de l’auberge. Elle se trouvait dans une rue légèrement excentrée ou il y avait un peu moins de foule, cependant, la salle était bien remplie et l’aubergiste, un homme ventripotent au la bonne voix chaleureuse lui fit grand signe en l’appelant. Après lui avoir donné une étreinte digne d’un ours, le tenancier, Nath de son prénom, lui indiqua la table légèrement à l’écart ou ses amis l’attendaient. Il se dirigea vers la table en question…
Revenir en haut Aller en bas
Adden Jay
Humain
avatar

Nombre de messages : 224
Âge : 24
Date d'inscription : 12/05/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Quand on arrive en ville....[PV]   Mer 8 Oct 2008 - 19:05

Enfin, après une longue route, heureusement sans encombre, les trois voyageurs atteignirent Aleandir. Comme a son habitude, la cité elfique grouillait de monde, pour la majorité d'elfes, mais aussi d'humains, de nains, et bien d'autres crétures sur lesquelles Adden était bien incapable de placer un nom. Alors qu'ils marchaient le long d'une avenue bondée ou les gens se poussaient les un et les autres en poussant des cris, la jeune mercenaire jetta un regard à ses compagnons. Mehyo, impassible, observait indifferament l'environnement, mais Adden pu déceler au fond de ses yeux un sentiment de fierté. Elle aimait bien l'elfe, mais trouvait parfois détestable son hatitude hautaine. Myrdraal, quand a lui, avait rarement dévoilé les aspects de sa personnalité, et la jeune femme avait l'impression de ne pas le connaitre du tout. Elle savait seulement qu'il était sympatique, et mieux encore, ne demandait rien en échange de sa gentillesse. Cependant, ce fut lui qui, quelques minutes plus tard, se montra le plus jovial. Il les entraina dans un dédal de ruelles, bien plus calmes que celle, plus larges, qu'ils avaient parcouru précédament. Ils marchairent ainsi une demi heure environ, Myrdraal en tête, jusqu'a ce que celui ci bifurque brusquement sur la gauche. Il accédairent a une placette sans issue, au fond de laquelle se trouvait un minuscule amménagement de tables et de chaises, devant une large porte translucide. Une lumière vive s'y échapait, et on pouvait entendre, de là ou ils étaient, un brouhara de discussions et de rires. Adden interrogea ses compagnons du regard, mais déjà Myrdraal, avec l'hatitude de celui qui sait, poussa la porte et entra dans l'établissement. Nul ne fit vraiment attention à leur arrivée, jusqu'à ce qu'un homme, visiblement le patron de l'auberge, pousse une exclamation joyeuse. Il s'avança rapidement vers les trois compagnons, tandis que quelques yeux se tournaient vers eux. L'homme, dont le ventre devait faire trois fois le reste de son corps, saluat chaleureusement son ami. Ils échangèrent quelques mots auquels la mercenaires ne fit pas attention. Myrddraal s'excusa brièvement et resorti, prétextant des armes à faire éxaminés. Entrainés plus au fond de la pièce et installés a une table basse par ce sympatique homme joufflu, Mehyo et Adden commandairent a boire et, chose rare, s'engagèrent dans une discussion animée. Leur ami revint bientôt, l'air satisfait de lui et les rejoignit rapidement. Personne, mis peut être a part Mehyo, ne remarqua l'entrée d'une jeune femme seule, vêtue de noir, qui s'installa un peu à l'écart. Le regard vif, elle fixa quelques instants le groupe, puis détourna les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Mehyo
Elfe
avatar

Nombre de messages : 397
Âge : 26
Date d'inscription : 24/03/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Quand on arrive en ville....[PV]   Dim 12 Oct 2008 - 15:31

L’auberge du « Poney qui Tousse » Mehyo connaissait cette auberge, il connaissait toute les auberges d’Alëandir en fait, il connaissait cette auberge mais ne l’appréciais pas plus que ça, il aurait préféré l’auberge de l’Ancien qu’il connaissait mieux mais il se conforma au souhait de Myrddraal.
Entrant dans l’auberge, Mehyo salua d’un signe de tête amicale l’aubergiste qui lui lança un regard neutre, comme à n’importe quel autre client, pas bien sympathique ce gars. Allant s’asseoir dans une table un peu à l’écart, Mehyo et Adden commandèrent à boire et commencèrent à discuter. La discutions porta sur la citée elle-même, Mehyo raconta ce qu’il savait sur la citée à Adden, l’histoire de la citée, les petites anecdotes qu’il connaissait. Adden posait des questions, Mehyo répondait, le tout en buvant de temps à autre le contenu de leur verre.

Pendant leur discutions une femme en noir entra discrètement dans l’auberge, personne ou presque ne la remarqua, peut être même que seul Adden et lui l’avait remarqué, il ne saurait dire, ne voyant pas toute la salle de là où il était. Cette dernière les fixa quelques instants avant de détourner le regard. Depuis sa table, Mehyo l’observai, quand Myrddraal arriva à son tour dans l'auberge et qu'il se joignit à eux autour de la table, Mehyo s’excusa auprès de ses deux camarades et alla à la table de la jeune femme. En s’approchant il eut confirmation de ce qu’il pensait, cette jeune femme était bien celle qui les avaient suivit depuis qu’ils étaient entré dans l’enceinte de la ville.

Ce qui n’était au départ qu’une petite impression c’était vite vu confirmer quand il remarqua qu’une silhouette sombre n’arrêtait pas de les suivre. Il ne s’était pas inquiété outre mesure mais était prêt à réagir au moindre problème. Quand le groupe se sépara suite au départ de Myrddraal, il observa la réaction de la silhouette en noir qu’il observait sans en avoir l’air. Quand cette dernière les suivit au lieu de Myrddraal il se posa quelques questions, était ce lui qu’on suivait ou Adden ? Décidant de ne rien dire, Mehyo poursuivit son chemin avec Adden, il aurait de toute façon sa réponse bien assez tôt.

Et sa réponse il allait l’avoir maintenant. S’asseyant à la table de la femme en noir, affichant un petit sourire pour garder une ambiance détendu.


« Bonjour mademoiselle, ma question va vous semblez directe mais pourquoi nous suivez vous ? »


Dernière édition par Mehyo le Ven 17 Oct 2008 - 19:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ellana
Humain
avatar

Nombre de messages : 2258
Âge : 24
Date d'inscription : 19/11/2007

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Quand on arrive en ville....[PV]   Mer 15 Oct 2008 - 16:51


Ellana suivait désormais les trois compagnons dans la ville, observant les nombreux elfes qui déambulaient dans les rues d'Aleandir, sur cette fameuse place nommée Tyral. Elle découvrait un autre mode de vie, d'autres constructions que celles que faisaient les humains. La jeune femme ne voyageait guère que pour se déplacer. Il y avait, bien sûr, ce plaisir de voyager en compagnie de sa fidèle amie: Mirage, la licorne noire. Mais elle aimait aussi s'abandonner à de nouvelles découvertes. Certes, cela ne faisait que partie des nombreux points positifs que l'on requérait lorsqu'on était voyageur...! Mais il s'avérait extrêmement enrichissant. Toutes ces cultures, ces peuples, ces diverses façons de penser, ces personnalités ... Elle découvrait tant en faisant escale dans les villes. Et non pas uniquement dans ces dernières, d'ailleurs!

Bientôt, les trois amis se séparèrent. Elle décida de suivre l'homme et la femme qui ne tardèrent pas à entrer dans une auberge. Et ils attendirent. Quoi exactement? Ellana n'aurait su le dire. Mais avant d'entrer dans l'établissement, elle laissa la licorne s'en aller. Ne pouvant entrer dans le bâtiment, elle décida de quitter la ville après une petite visite personnelle pour piquer un petit galop dans les prés proche d'Aleandir. La jeune femme entra alors, suivant les deux compagnons. Elle alla immédiatement vers une table libre, ne daignant jeter un regard à l'aubergiste et sa femme qui prenait tant de soin à donner bonne impression à leur demeure. Quels pauvres gens: Ellana les jugeait prisonnier de leur habitation. Ils n'étaient libres d'aller où ils voulaient, à moins de tout abandonner. Mais peut-être étaient-ils heureux ainsi. La voleuse, quant à elle, se savait pertinemment incapable de vivre dans un tel endroit, si enfermée. Etait-ce le manque d'habitude? Il est vrai qu'elle avait toujours vécu au jour le jour, avait toujours beaucoup voyagé ... Ses parents l'avait initié à cela depuis sa plus tendre enfance. Et Ellana ne comptait pas changer le rythme de sa vie qu'elle trouvait si agréable, si adapté à ses attentes.

C'est alors qu'un mouvement du côté de la femme et l'elfe qu'elle avait suivi attira son attention: l'homme à la jeune et charmante allure s'était levé et se dirigeait droit vers elle. Il ne serait guère étonnant qu'il ait remarqué qu'elle les ait quelque peu suivi ... Elle l'attendait donc sereine, prête à répondre à ses éventuelles questions, bien que comme elle le désirait. Il s'assit tranquillement à la même table qu'elle. A sa question, la jeune femme esquissa un sourire indéchiffrable. Une habituelle lueur malicieuse brillait perpétuellement dans son regard, et elle n'avait pas fait de cet instant une exception. Avant de répondre, l'aubergiste s'arrêta à sa table pour lui demander si elle désirait boire quelque chose. Elle commanda une boisson fraîche qui lui permettrait de retrouver un peu d'énergie. Mais épargna tout alcool de la liste. Puis, enfin, elle répondit à Mehyo:

-Il se trouve que je voulais visiter la ville et que, vous et vos très chers deux compagnons, arriviez aux portes de la ville au même instant que moi. Ne connaissant guère ce que j'allais visiter, j'ai décidé de me servir de guide.

Bien que son interlocuteur ne paraisse pas vouloir se battre, elle se tenait prête à une éventuelle attaque. Le doux contact de sa dague contre sa cuisse la rassurait. Elle posa délicatement une main sur la table et, de l'autre balança les cheveux rebelles, qui s'obstinaient à ne pas suivre les autres, vers l'arrière. Elle attendait, patiemment, la réaction de l'elfe. Tous ses mouvements s'avéraient simples mais souples. Elle jeta alors un regard en direction du lieu où l'aubergiste se tenait. Il n'allait pas tarder à lui apporter sa boisson ...
Revenir en haut Aller en bas
Myrddraal
Humain
avatar

Nombre de messages : 22
Âge : 26
Date d'inscription : 05/06/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Quand on arrive en ville....[PV]   Ven 17 Oct 2008 - 19:09

A peine Myrddraal s’était assis que Mehyo s’était déjà brusquement relevé et partit résolument vers le coin opposé de la pièce, Il se demanda une seconde si ce n’était pas sa faute, puis, eu un sourire, cette pensée était ridicule. Il jeta un regard interrogateur à Adden, celle-ci eu un petit sourire.

Qu’avait il encore loupé, qu’est ce que cet elfe facétieux leur préparait encore ? Pour éloigner ces questions, il héla Nath et lui commanda une chope de sa cuvée spéciale, celle pour ses amis, bien meilleure que la bière claire qu’il servait habituellement, de plus il la servait a un prix des plus intéressants, il fallait juste connaitre personnellement le tenancier. Ce dernier, qui, d’ailleurs reparut bien vite avec une pinte mousseuse, Myrddraal remercia Nath et gouta l’amère boisson, savourant sa fraicheur et sa finesse.

Tout en buvant sa bière, il repensa a sa rencontre avec Nath, ils s'étaient rencontrés il y a de cela fort longtemps, , Nath lui avait demander d'apporter une demande pour ouvrir sa taverne en Aleandir, il était revenu avec une réponse positive, l'aubergiste en était transporté de joie, cela faisait plaisir a voir. puis Nath lui avait logiquement demandé de l'emmener lui et sa femme vers la cité elfique. Ils avaient étés attaqués durant le voyage par une bande de malfrats de la pire espèce, Myrddraal les avait sortis de la, au prix, quand même, d'une jolie balafre. Une fois arrivés dans la capitale des elfes, Nath lui avait fait part de sa gratitude et qu'il serait toujours ,lui et ses amis, les bienvenus ici.

Depuis la derniere fois qu'il était venu, la Taverne avait bien changé, elle était plus propre, la salle avait visiblement été agrandie, des écuries avait été ajoutés, puisque Bill y dormait en ce moment même. De plus, il fait avait l'acquisition de plusieurs futs supplémentaire de belle taille. La clientèle s'était diversifiée, des quelques humains perdus on été passé a une foule cosmopolité d'elfes, humains, marchands, vagabonds, soldats, et j'en passe.

Mehyo était de l’autre coté de la salle, en train de palabrer avec une jeune humaine, assez jolie au demeurant, une pensée stupide lui traversa l’esprit : l’elfe lui faisait-il la cour ? Encore une fois il balaya cette pensée, décidément son esprit vagabondait ce soir …

Il se pencha vers la jeune femme assise à sa table et lui chuchota :

« Qui est donc cette femme avec qui notre compagnon discute-t-il ? »

La soirée semblait engagée d’une bien étrange façon, l’elfe si peu loquace d’habitude était parti au devant d’une inconnue, lui pour une fois, allait admirer et non agir comme a son habitude, et Adden restait finalement, assez indéchiffrable … Quelle équipe surprenante formaient ils …

[HJ] : Kiouf fin de semaine pas grande inspiration
[HJ 2] édit, revu et corrigé, vous devriez en faire de même Razz :fouette:
Revenir en haut Aller en bas
Adden Jay
Humain
avatar

Nombre de messages : 224
Âge : 24
Date d'inscription : 12/05/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Quand on arrive en ville....[PV]   Ven 31 Oct 2008 - 8:34

Qui est cette jeune femme avec qui notre compagnon discute-t-il ?

Adden de répondi pas. Elle fixait avec attention la jeune femme que son ami venait d'interpeller. Elle était jolie, avec ses yeux et ses cheuveux noirs briants. Elle avait un air sûr d'elle collé à la figure, et avait été à peine surprise lorsque l'elfe lui avait adressé la parole; et la jeune mercenaire l'avait deviné; de façon sans doute très directe. La fille avait alors tourné vivement la tête, et avait répondu sans hésitation. Le sourire horipilant de Mehyo étira ses lèvres, et, d'un mouvement à peine perceptible, il fit signe aux deux humains de les rejoindre. L'air interrogateur, Myrddraal questiona son amie du regard. Celle ci se leva lentement en soupirant, et, le tirant pas la manche, l'entraina vers la table de la jeune femme.

Viens, dit-elle d'une voix agacée, je crois qu'il faut qu'on y aille. Pour information, cette fille nous suis depuis plus d'une heure... c'est assez désagréable.

L'humain hocha la tête, signifiant qu'il avait lui aussi remarqué cette bizzarerie. Quelques secondes plus tard, Adden tira familièrement une chaise et s'assi en face de la jeune femme, un grand sourire outrancier aux lèvres, Myrddraal légèrement en retrais. Elle la détailla silencieusement. Elle était assez grande, du moins la mercenaire le suposait. Très mince, elle portait sobrement des vêtements de cuir vieilli et usé, mettant en valeur son corps élancé. Ses yeux et sa cheveulure étaient plus noir que noir et luisaient étrangement. Adden nota pour elle même qu'elle était en quelque sorte son contraire, petite, les cheveux rouges flamboyant et les yeux azur. La fille, sans paraître gênée, planta son regard dans le siens.

La jeune mercenaire chassa son sourire de son visage. Après tout, pensat-elle, elle n'avait rien contre cette fille, ormis le fait qu'elle n'aimait pas ni être suivi, ni être surveillée. L'échange entre les deux jeunes femmes dura quelques secondes jusqu'a ce que Mehyo, qui s'était lui aussi assi à la table en conservant son sourire provocant, toussote. L'attention, encore une fois, se reporta sur l'elfe.

Revenir en haut Aller en bas
Mehyo
Elfe
avatar

Nombre de messages : 397
Âge : 26
Date d'inscription : 24/03/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Quand on arrive en ville....[PV]   Mer 5 Nov 2008 - 14:37

L’aubergiste approcha de la table, posa une chope de bière et une boisson non alcoolisé sur celle-ci et s’en retourna de l’autre côté du comptoir où il recommença à faire ce que tout les taverniers et tout les aubergistes de Miradelphia faisait quand il n’avait rien à faire d’autre qu’attendre les clients tout en laissant penser qu’ils étaient occupé, c'est-à-dire essuyer continuellement une seule et même chope à l’aide d’un torchon tellement usagé que tout les doigts de la main ne suffirait pas à compter les trous qui le percent de toute part.

Mais revenons à la table où Nath, l’aubergiste, venait de déposer la commande de Mehyo et de son interlocutrice. Ne touchant pas à sa bière, l’elfe fit signe à ses camarades de s’approcher de la table, ce qu’ils firent. Ce ne fut qu’après l’arrivé de ses deux compagnons de route, alors qu’Adden et la nouvelle venue du groupe se regardaient en chien de faïence, que Mehyo toucha finalement à sa bière. Faisant délicatement entrer ce délicieux et doré breuvage dans sa bouche, l’elfe observa du coin de l’œil les deux jeunes femmes ainsi que ce cher Myddraal qui décidément ne comprenait pas grand-chose a la situation.

Posant sa bière et toussotant légèrement, Mehyo attira l’attention sur lui, faisant cesser cette lutte de regard entre les deux humaines. Maintenant que les regards étaient à nouveau tous pointé sur lui, Mehyo put tranquillement continuer la discussion qu’il venait d’entamer avec la jeune femme, et ce malgré la gêne qu’il éprouvait d’être le centre affiché de toute les attentions.


- Et bien mademoiselle je serais ravi de vous faire visiter la ville mais ce sera demain, il commence à se faire tard et j’aurais bien besoin d’une bonne nuit de repos.


Une fois sa phrase terminée, Mehyo leva sa chope en direction de la jeune humaine et avala une gorgée de bière.


[HJ: Pas très long mais pas d'inspiration pour le coup]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand on arrive en ville....[PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand on arrive en ville....[PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand on arrive en ville[terminé]
» « Quand on arrive en ville. »
» Quand on arrive en ville! Cassie Johnson | Terminée
» Quand on arrive en ville ...
» Quand on arrive en ville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Anaëh ~ NORD EST :: Terres d'Alëandir :: Alëandir-
Sauter vers: