AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Salle de bal 2 (romantique)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Angelina de Solaria
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 888
Âge : 31
Date d'inscription : 06/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  29
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Salle de bal 2 (romantique)   Jeu 4 Sep 2008 - 16:31

( HRP : ce poste a juste pour but de faire un descriptif des lieux. )


Salle de bal aristochratique



(Informations à tous les concernés : pour danser dans cette salle de bal, vous pouvez vous rendre sur la piste . Ce topic restera donc pour les discussions et le choix des cavaliers / cavalières.)

Musique d'ambiance

Description d'origine :
Elle mène sur deux portes : le hall et les cuisines. La salle est grande mais pas rectangulaire. De ce fait, la table principale a la forme d'un "L" inversé. Tout au bout, à l'opposé des deux portes, se situe la place du seigneur du domaine et de son épouse. A ses côtés se trouvent son héritier direct et ses invités d'honneur. Les autres membres de la famille et les nobles de moindre importance sont installés un peu plus loin.

***


La salle de réception avait sans doute toujours était une des pièces qu'aimait le moins Ange. Elle menait sur deux portes : le hall et les cuisines. La salle comme tout le reste était bien sûr grande mais pas rectangulaire. De ce fait, la table principale avait la forme d'un "L" inversé.
D'ailleurs cette table causa bien des soucis à Ange et aux domestiques quand il fallut la déplacer, elle disparut ainsi que tout le reste du mobilier, cette salle allait devenir la salle de bal numéro 2, un cadre bien plus noble que la première avec un certain coté romantique et qui donna bien du travail à Ange.

Le centre de la salle fut aménagé en salle de danse, dans l'un des coins furent installés plusieurs violons blancs où ce soir joueraient des violonistes d’exception, à chaque extrémité de la pièce de grandes tables aux nappes blanches impeccables et brodés aux armoiries de la famille furent disposées dans l'attente d'y dresser le buffet, un buffet cela va sans dire plein de toasts et de mets délicats, des chandeliers ornaient chacune des tables et de superbes menus calligraphiés attendaient à chaque extrémité.

Les rideaux furent bien entendu échangés, ils furent remplacés par de somptueux rideaux blancs étant ainsi en parfaite harmonie avec la nappe et les violons.

La touche finale fut une estrade installée non loin des violons, une estrade des plus magnifiques puisque qu'elle se vit ornée d'une planche de chêne où Ange avait gravé en lettres de feu les armureries de la famille, sans doute son plus gros travail, il lui avait fallu des heures pour graver le bois puis le peindre mais le résultat en valait la peine.

Citation :

La salle de bal donne accès :

Like a Star @ heaven au salon des invités (salle de bal 1)
Like a Star @ heaven aux cuisines (accès interdit aux invités)
Revenir en haut Aller en bas
http://desangetdesoie.forumactif.org/
Aldëa Meldevei Eldreda
Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 20
Âge : 29
Date d'inscription : 25/08/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Salle de bal 2 (romantique)   Ven 5 Sep 2008 - 17:54

Une invitation à la fête des humains .... Un léger sourire vint se loger sur les lèvres d'Aldëa qui n'avait pas été à une fête depuis un petit moment déjà. En tant que représentante féminine de la famille noble des Eldreda, elle se devait d'y aller, et cela était loin de la déranger.

Trois heures avant le début de la fête, elle ouvrit sa garde-robe. Des centaines de robe y était accrochées, toutes plus belle les unes que les autres. La gracieuse elfe mit trente bonnes minutes avant de se décider pour une robe splendide qu'elle n'avait jamais mise. La robe était dans les tons bleus et renforçait le visage quasi angélique de celle qui la porté.

Spoiler:
 

Aldéa se dirigea alors vers le bain et se fit couler un bain chaud. Elle se plongea dedans, et elle n'en ressortit que lorsqu'elle fut totalement détendue. Elle enfila sa robe et prépara sa coiffure. Elle laissa ceux-ci détachés. Elle ajouta simplement quelques fleurs identiques à celles de sa robe.


Ravie de sa tenue, elle chercha dans sa garde-robe un petit gilet transparent, afin de couvrir bras et épaules. La dernière touche restait sûrement les chaussures. Elle esquisca une grimace ... Elle aimait se promener pieds nus pour ressentir la douceur de l'herbe sous ses pieds. Mais cela ferait déplacé dans une fête, surtout au duché Soltariel.

Elle regarda l'heure et s'apperçut qu'elle devait y aller. Elle attrappa un sac et se rendit jusqu'à la porte. Une voiture tirée par deux chevaux blancs l'attendaient. Elle y grimpa.

- Au manoir Solaria je vous pries ....

Sa voix était douce et calme. Quelques minutes après, ils étaient arrivés. Aldëa invita son cocher à aller se mettre avec les autres et elle descendit de la voiture.

Elle pénétra dans le hall, et arriva jusqu'au couple ducal. Quelques invités étaient déjà là, et Aldëa les salua d'un léger signe de tête. Son regard revint sur le couple ducal et elle fit un sourire doux.

- Duc .... Dame Soltariel .... Enchantée de pouvoir vous rencontrer. Je suis Aldëa Eldreda, de la noble famille Eldreda .... Votre demeure est tout simplement .... magique .... Passez une bonne soirée ....

Et doucement, elle avança vers une des deux salles de bal. On lui indiqua la seconde. Elle pénétra dans la salle et découvrit une atmosphère envoutante. Oui, ça lui plaisait .... Elle n'était pas noble pour rien. Les violons .... Bon, ça ne valait pas la harpe ni la flute, mais c'était magnifique.

Aldëa alla prendre place à la table, tout en restant envouté par l'ambiance douce de cet endroit.
Revenir en haut Aller en bas
Ashenie De Sephren
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 980
Âge : 26
Date d'inscription : 29/08/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Salle de bal 2 (romantique)   Ven 5 Sep 2008 - 19:06

«- Allons mon enfant, dépêchez vous! Vous ne voudriez pas rater votre entrée dans le monde...
- Désolée.»
Rétorquait Ashenie de sa voix ingénue en se pressant doucement.

Enfin, elle sortait, d'un pas lent et timide. Elle arborait une longue robe blanche, et verte. Découvrant la naissance de sa poitrine, elle serrait son buste et tombait en une lourde cloche blanche. Quelques toiles d'organdi verte recouvraient le bas de la robe, et un voile ornait ses épaules. Des plumes de paon étaient accrochées et formaient une longue traine qui volait dans son sillage. Des manches, cousues en pétales de lys, venaient se rembourrer de dentelle et de soie transparente qui donnait un aspect bouffant, tombant jusqu'à ses cuisses par le ventre de la manche. Elle arborait des gants d'écailles. La robe était une merveille de couture, et laissait ressortir la beauté naturelle de la demoiselle. Sur son visage luisant trônaient quelques poudres soulignant la couleur. Ses cheveux tombaient sur son visage, et étaient tirée par la suite en arrière, mêlant tresses et anglaises dans un mélange doux de sculpture capillaire. Enfin, elle arborait des pantoufles tissé de pétale de roses blanches, dont le talon était haut.
« Et voilà, vous avez l'air d'une princesse, encourageait la nourrice.
- Oh merci Nourrice! Vous savez faire des miracles.
- C'est moi qui vous remercie mon enfant! Allons dépêchons!»
La petite humaine étreignait sa nourrice avec amour, avant de s'éclipser dans son carrosse blanc. Le fiacre nacré partait sous un soleil déclinant, toujours haut dans les cieux. Elle n'était escortée que de son récent garde du corps. Elle traversait la lande, et prenait soin d'admirer les paysages. Arbres, fleurs, montagnes et habitants se découvraient à son regard tendre. Elle se surprenait, parfois, à dévisager l'homme qui l'accompagnait, se perdant sur les contours de son visage, et dans ses yeux grisé. Quoi que fut sa pensée, l'homme était d'un certain mystère presque fascinant. Enfin, le jour déclinait, et sous la fraicheur de la soirée. Le petit fiacre tiré par trois cheveux était à présent arrivé à terme. La petite portière s'ouvrait et une main se tendait. Ashenie prenait appui avec incertitude, et posait pied à terre découvrant la magnifique demeure. Tant de splendeur éblouissait le regard de la jeune ingénue, qui marchait d'un pas incertain, cherchant parfois du réconfort au près de son garde du corps. Elle s'approchait lentement et découvrait le hall du château, sur lequel trônait ce qui semblait être le couple qui possédait la maison, saluant quelques invités qui pénétraient leur demeure. Au loin, elle voyait les gens s'incliner, bavarder, et étudiait silencieusement le microcosme de la société noble. Enfin elle s'avançait devant le couple et dévisageait, d'un air des plus ingénu, l'homme, d'une douce beauté. La dame cependant rayonnait de splendeur, les cheveux tirés, la robe blanche. La demoiselle, impressionnée par leur prestance, entama une jolie révérence. Elle se relevait gracieusement.
«- Je vous souhaite le bonsoir... disait elle en inclinant la tête. Vous me voyez ravie de me présenter à vous dans votre magnifique demeure. Je vous remercie de votre invitation avec mon humble gratitude.»
Elle sourit tendrement, et affichait une gratitude sincère, ponctuée par sa voix douce et ingénue, presque incertaine. Elle s'inclina une seconde fois dans une révérence gracieuse, avant de se diriger vers la salle de bal aristocratique, écoutant les violons avec passion.
Revenir en haut Aller en bas
SaYoLe
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 243
Âge : 28
Date d'inscription : 04/09/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Salle de bal 2 (romantique)   Ven 5 Sep 2008 - 19:28

Le Garde du Corps avait à peine eut le temps de faire le tour de la propriété et de prendre ses marques qu’ils devaient déjà repartir. Alors qu’il était seul dans sa chambre, SaYoLe grimaça, il n’aimait pas spécialement la voire partir dans une soirée alors qu’il ne connaissait pas encore les habitudes et les connaissances de la jeune femme.

SaYoLe sortit de sa chambre d’un pas assuré et se dirigea vers le hall. Il arborait une tenue des plus simple et habillé qu’il avait. Savant mélange de blanc et de noir, le Garde du Corps pouvait passer pour un petit noble : Un pantalon en toile d’un noir ébène, une chemise d’un blanc immaculé et une petit veste noire. Seule tache à cette tenue irréprochable, la protection métallique qu’il portait à son bras gauche. Bien qu’il l’ait lustré et faite brillé, il était sûr qu’il serait la seul personne sur place avec un semblant d’armure…

Lorsqu’il vit sa protégée arrivé, il eut un petit moment de blocage. Elle était vraiment magnifique comme cela… Sans un mot et légèrement derrière elle, il lui emboita le pas, et fit le long voyage avec elle. Il sentait de temps à autre son regard sur lui, mais n’y prêta pas attention, préfèrant se concentrer sur se qu’il voyait lors de voyage, cherchant tout anomalie qui pourrai laisser présager une embuscade.

Lorsqu’ils furent arrivés à destination, le jeune homme prit légèrement ses distances, observant les alentours et toute personne s’approchant d’Ashenie.
Il remarqua immédiatement qu’elle n’était pas vraiment à son aise et il remarqua qu’elle le cherchait quelques fois du regard. Un bon garde du corps n’était pas à porté de vue… Il espérait qu’elle arriverait rapidement à assimilé le fait que même si elle ne le voyait pas, cela ne voulait pas dire qu’il n’était pas là.

Peut friant des politesses usuelles et des gens en général, le Gard du Corps n’alla pas saluer en personne leurs hôtes, préférant laisser la jeune femme le faire. Lorsqu’ils croisèrent son regard, il se contenta d’un bref hochement de tête par politesse et continua discrètement son chemin pour se pauser dans un coin de la pièce. De là, il avait une vision parfaite sur l’ensemble et pouvait intervenir rapidement.
Se fondant dans le décor, il entreprit son travail d’observation…

Revenir en haut Aller en bas
Lohei Nard
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 201
Âge : 22
Date d'inscription : 14/06/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Salle de bal 2 (romantique)   Ven 5 Sep 2008 - 19:31

Dans le hall

Elle était en extase, c'était purement magnifique, j'amais elle n'avais vu un pareil endroit, aussi beau, si luxueux, le domaine d'Ambre était magnifique, elle pénétrait ravie.

Pour arriver dans cette demeure, elle avait longtemps marché, longtemps cherché sur sa carte routière, longtemps cherché à rencontrer quelqun qui savait où se trouvait la demeure...et elle l'avais trouvée. Elle était bien contente, elle déposa ses armes à l'entrée, car il était interdit d'en porter à l'intérieur.

Elle aperçut Ambre, une magnifique jeune fille.

-Bonjour, je suis honorée de faire votre rencontre, à vrai dire je vien un peu à l'imporviste...on m'a prévenue d'une fête et j'y suis allée... *dit-elle à Ambre*
Et bonjour monsieur
*dit-elle en parlant au mari de Ambre*

Une autre femme y était, brune cette fois.

-Honorée de faire aussi votre connaissance.

Elle salua un peu tout le monde, serra la main d'un maximum de personne et resta dans le hall, en attendant que quelqun lui parle. Peut-être même Ambre?

Une véritable fête, oui elle aimait ça, elle n'étais pas habituée mais c'était vraiment agréable ce genre d'endroit, peut-^$etre devrait elle visiter d'autres endroit? Non, elle attendrait sagement qu'une personne le lui demande, comme ça elle ferait des connaissances à la place de s'ennuyer toute seule à vagabonder dans le manoir Solaria, vive la fête! Le hall n'étais là que pour acueillir, maintenant il lui fallait parler aux autres, faire des connaissances...ce qu'elle faisait souvent même si les relations duraient peu longtemps avec elle, quelques jours voir quelques heures, puis ils se quittaient et ne se revoyaient plus. C'était une triste vie et pourtant, elle ne pouvait s'empêcher de l'avoir.

*Allez, on se motive!*

Elle était habillée d'une longue robe verte, décolletée? Ses cheveux étaient attachés en chignon, elle était à ravir.

Très vite, elle s'aperçut que tout le monde était ici pour se prsénter, et non pour faire causette, elle décida de quitter les lieux en jetant un dernier coup d'oeil à cet hall luxueux, elle partit discrètement, aillant peur d'être malpolie. Elle sen sentait un peu mal à l'aise dans cette robe, elle n'y était pas habituée et avait peur que certains hommes ne la regarde de trop près, c'était de l'intimité féminine, une chose normale.


Dans la salle de bal

Elle arriva dans la salle de bal, toujours habillée de sa splendide robe décolletée verte, robe qui étaient faite dun composant très léger. Elle portait maints colliers et maints bracelet, tous jaunes et en métal. Elle sourit, la musique était vraiment la plus magnifique au monde. Elle eut envie de danser, mais seule ce n'était guère bien.
Quoi de plus pathétique et ridicule de danser la valse seule? Il lui fallait trouver un partenaire si elle voulait danser. Elle aperçut deux jeunes femmes, et les salua.

-Bonjour, enchantée de faire connaissance, je me nomme Lohei Nard

C'était le genre de présentation qu'elle adorait faire, simple et court, mais surtout très poli. Personne ne pouvait mal rétorquer à une telle présentation. Les jeunes femmes avaient les cheveux très clairs, aucune des deux n'étaient un peu rousse comme Lohei, ses cheveux à elle était d'un blond foncé.

La salle de bal, elle aurait tellement envie de danser...
Revenir en haut Aller en bas
Galborix
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 761
Âge : 25
Date d'inscription : 07/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Salle de bal 2 (romantique)   Ven 5 Sep 2008 - 19:52

Une fete...Galborix n'aurait jamais imaginer qu'il en assisterai a une un jour.Surtout une fete de cette trempe là!Le sorcier avait en effet recu une invitation au manoir Solaria,qui se trouve entre Ydril et Diantra.Il se trouvait en ce moment a la ville protuaire,venait de manger et s'etait lavé.L'heure etait passée tres rapidement et il n'avait plus de temps a perdre.Il quitta la ville d'un pas rapide.Oui,le sorcier comptait y aller a pied car la distance n'etait pas enorme.L'obscurité s'étendait deja dans le ciel degagé de tout nuage.Il s'engagea sur le chemin obscur,menant au chteau.Galborix avancait d'un pas rapide a travers le chemin,les cailloux brillaient en blanc,en contraste avec la noirceur profonde de la nuit.Ses chaussures lui permettaient d'avancer silencieusement a travers le chemin,tel un spectre vetu de bleu.L'air etait chaud et humide.Des insectes bourdonnaient dans l'air,l'un d'eux se posa sur le bras du sorcier.Il le repoussa en faisant un geste rapide et quelques intincelles partirent de sa main,transformant la bestiole en cendres.

Apres un temps,il arriva enfin devant le chateau Solaria.Tout bonnement splendide! Il s'avanca et entra dans le hall d'entréeIl remarqua directement le couple ducal et se dirigea vers eux d'un pas lent.Avant de les atteindre,il enleva son capuchon recouvrant sa tete car il ne pouvait rester caché!Quand il arriva devant le couple,il se pencha legerement et dit d'une voix tres douce:

Bonjour madame. Il se tourna ensuite vers son mari,se penchant toujours.
Monsieur.
Je me nomme Galborix.Ce chateau est tout bonnement magnifique.Quelle merveilleuse idée d'avoir organisé cette fête!
Si vous voulez bien m'excuser,je vais aller voir les salles de bal,qui,je n'en doute pas,doivent etre d'une beauté extraordinaire!
Il se retira et salua les autres invité d'un leger signe de tête.

Il entra dans une des salles de bal et entendit le son que produisait les violons.Il se dirigea vers le centre de la piece qui avait un espace libre pour danser.Il vit ensuite la table en forme de "L".Mais ses pensées se detournèrent rapidement vers une elfe qui s'etait assise a cette table.Des le premier regard,cette femme le fascinait.Un melange de beauté delicate avec des nerfs d'acier si caractéristiques a la race elfe.Il se dirigea vers la table,puis se tourna vers l'elfe et lui dit d'un ton un peu stressé:

Bonjour,vous aussi,vous avez ete invitée?Belle demeure n'est-ce pas?Il fit une pause puis demanda,tout en pointant la chaise juste a coté de celle de l'elfe:

Puis-je m'assoir?
Revenir en haut Aller en bas
Lilianna
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3343
Âge : 33
Date d'inscription : 18/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Salle de bal 2 (romantique)   Sam 6 Sep 2008 - 11:21

Accrochée au bras de Trystan , Lilianna souriait peut-être un peu trop. Elle était aux anges. C'était leur première sortie "officielle". Pour le moment , leurs fiançailles n'étaient pas annoncées officiellement. Mais il avait été décidé que ce serait au bal , que tout le monde l'apprendrait. Lilianna n'en était pas peu fière. Fiancée du Duc d'Erac tout de même. Elle avait remercié Astéride et Thibaut maintes fois , pour avoir aidé Trystan à lui préparer une soirée magique. Et ça avait été parfaitement réussi. En plus , elle ne s'était pas du tout attendue à ce genre de surprise. Elle était tombée de haut ce soir là. Depuis , son sourire ne l'avait pas quitté. Sa mère le lui faisait remarquer d'ailleurs. D'après elle , elle souriait beaucoup trop. C'était cependant devenu comme une sorte de réflexe. Beaucoup à la cour se demandaient ce qu'était la cause du sourire de Lilianna de Christabel. Evidemment , certains s'étaient doutés que ce devait avoir un rapport avec le Duc qui lui faisait la cour depuis deux mois. Il avait repoussé es prétendants pour pouvoir , en quelque sorte , s'approprier Lilianna. Finalement , ils avaient tous renoncé. D'une parce qu'il n'était pas même en compétition avec Trystan , et de deux parce qu'ils ne parcenaient même plus à attirer l'attention de la jeune femme. Déjà qu'ils ne l'avaient pas beaucoup... Ils étaient maintenant définitivement évincés.

Feignant l'innocence , Lilianna avait entrainé Trystan dans la première salle de bal qu'elle vit. Ce soir , elle s'était fixé un objectif , et pas des moindres : réussir à faire danser Trystan. Et ce serait certainement assez difficile. Il refuserait certainement... Il faudrait lui forcer la main. Mais il lui cédait toujours , non ? Peut-être pas toujours , d'accord. Mais très souvent alors. Lui qui détestait les bals , il avait pourtant accepté de l'y conduire. En même temps , elle le lui avait demandé le même soir que celui où elle avait dit oui. Peut-être que cela n'avait pas été très loyal. Mais si il avait refusé , Astéride aurait prit la relève , et là , il aurait cédé pour avoir la paix. Décidément , ces deux femmes avaient une drôle d'influence sur lui. Ils étaient entrés dans une grande salle décorée sobrement , mais avec goût. Il y avait déjà de nombreuses personnes , discutant en petits groupes. Ceux qui les connaissaient posèrent sur eux des regards étonnés , mais se détournèrent bien vite. Il y avait dans l'air une douce mélodie. Lilianna aperçut les violonistes jouer , les tables avec leurs nappes brodées avec soin. Pourtant , la jeune femme se détourna bien vite de la décoration , car elle n'avait d'yeux que pour son fiancé. Qui restait désespérement de marbre. Lilianna rit discrètement. Elle lacha son bras et se saisit de ses mains. On aurait dit qu'elle le torturait...


« Oh , Trystan , souris un peu... Si tu ne souris pas , on va croire que c'est un marage forcé entre nous , et que je souris comme une idiote pour rien... Là , on dirait que tu es tout , sauf ravi de présenter ta fiancée. »


Lilianna rit doucement , jetant un regard amusé à Astéride. Evidemment , elle taquinait Trystan. Mais c'était vrai qu'un petit sourire ne gâcherait rien. Ne pouvait-il donc pas oublier un peu ses résponsabilités ? Elle l'aurait bien embrassé , mais devant tout ce monde , elle n'osait pas et ce serait faire offense aux convenances. Eh oui , au fond , elle était timide. S'afficher librement avec Trystan lui faisait un peu peur. Elle craignait de ne pas être à la hauteur , de comettre quelques impairs. Faire comme s'ils ne se connaissaient que peu , c'était étrange et désagréable. Heureusement , elle avait fini par s'habituer un peu à cette situation. Elle soupira doucement. Allez , juste un petit sourire... Lilianna se retourna alors vers Astéride.


« Tu devrais peut-être te trouver un cavalier , non ? Tu ne vas pas rester toute seule... En plus , tu es sublime , te ne devrais pas avoir du mal à en trouver un... »

[ HRP : J'aimerai bien que ce soit Trystan & Astéride qui postent après moi =) Merciii ]
Revenir en haut Aller en bas
http://x-ice-lands-x.skyrock.com/
Trystan de Diantra
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4737
Âge : 32
Date d'inscription : 10/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Maître
MessageSujet: Re: Salle de bal 2 (romantique)   Sam 6 Sep 2008 - 11:48

Trystan avait accepté naturellement qu'Ambre l rejoigne au cours de la soirée pour discuter. Il aimait bien la jeune duchesse, par son esprit intrépide et sauvage. Messagère, aventurière... Torturée au Puy, témoin d'une mise à mort horrible et pourtant droite et fière ce soit, organisatrice d'un bal grandiose. Il ne l'avait pas vu au à Diantra, il ne la verrait pas ce soir non plus, mais il imaginait sans mal le contraste qu'elle devait offrir, les deux facettes d'un même personnage.

Son mari, Vassili, en revanche, Trystan n'arrivait pas à se le représenter concrètement. Il avait du le croiser lors de réunions et dévènements mondains, mais pas assez pour que ses traits se gravent dans son esprit. Tout ce qu'il avait retenu, c'était qu'il était petit... Et les rumeurs couraient comme quoi le mariage entre Ambre et Vassili n'était pas des plus heureux. Forçément. Vassili était à cheval sur les convenances alors qu'Ambre n'en avait cure. Et pourtant, elle tenait remarquablement bien son rôle d'hotesse. Sur ce point là, Trystan ressemblait à Vassili : lui aussi était guindé en ce qui concernait le protocole et les bonnes manières. Sans mépriser les gens du peuple, il ne leur adressait pourtant pas la parole de la même façon que les nobles. Il avait un rôle à tenir, un titre... Même s'il savait que Lilianna se fichait royalement de ces choses là, elle était une fiancée parfaite de par sa nature docile et douce, raffinée et gracieuse. S'ils savaient que l'effacée jeune femme menait son implacable fiancé par le bout du nez!

Ainsi, après les révérences et salutations de rigueur, ils prirent congé du couple ducal, non sans la ferme intention de se recroiser pour discuter de choses plus sérieuses durant la soirée. Lilianna entrainai Trystan derrière elle. Il n'avait d'autre choix que de la suivre... aveuglément. Astéride était là aussi, mais elle avait l'air étrange... effacée, trop discrète.

- "Astéride, tout va bien?"

Il y avait l'inquiétude sincère du grand frère pour sa petite soeur qui aurait du frémir d'excitation à l'occasion de ce bal. Elle était volubile et joyeuse bien sûr, mais il y avait un... quelque chose d'étrange. Il n'aurait su dire quoi, mais si elle bernait tout le monde en arborant un masque de joie, elle ne pouvait pas tromper son frère qui la connaissait mieux que personne et se fiait à ce qu'il ressentait plutôt qu'à ce qu'il voyait.

Il entendit alors les violons... Et il soupira, morose. Elles étaient en train de l'emmener tout droit dans une salle de bal... Misère... Et Lilianna eut le culot de lui demander de sourire... Ce qu'il fit malgré lui quand elle parla de mariage arrangé.

- "Erreur, je suis ravi de te présenter... Mais cela aurait été encore mieux loin d'une salle de bal."

Il porta la main de Lilianna à ses lèvres et l'embrassa doucement.

- "Très bien, je vais faire un effort."

Cependant, elle ne pouvait pas lui demander de sourire comme un bênet toute la soirée. Il se montrerait agréable et charmant, mais rien de plus. C'était déjà énorme. Même s'il savait très bien jouer les mondains. En espérant qu'un idiot ne vienne pas lui casser les oreilles de discours sans intêrets parce qu'il risquerait de repasser en mode cassant en moins d'une seconde.

Lilianna suggéra alors à Astéride de se trouve run cavalier, s'attirant ainsi un regard de reproche de la part de Trystan :

- "Pardon?"

Ah mais non... Ou alors, elle avait intêret à ce que ce soit un cavalier digne de ce nom! Pas touche à sa petite soeur!

[Je précise que je ne snobe personne, mais étant aveugle, difficile de savoir qui est là ou pas hein Wink]
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Salle de bal 2 (romantique)   Sam 6 Sep 2008 - 18:17

Astéride se traita de triple idiote durant quelque seconde...Toute a ses reflections, elle avait oublié de saluer la moitié des personnes se trouvant là cela dit, elle avait une excuse et pas des moindres. Un truc de 5 mètres...Cela dit, elle ne pouvait pas vraiment le crier sur tout les toits. Enfin, espérons que tout ce passe le mieux du monde ! Ash' ferma un instant les yeux au moment même où ils pénétrèrent dans la salle de bal, une infime seconde pour retrouver contenance et faire taire cette petite voix qui lui vrillait l'esprit. Allons, tout allait bien ce passer ! Il n'y avait pas de raison n'est ce pas ?

Tandis que Lilianna taquinait son frère, la jeune femme scruta avec attention les fenêtres donnant sur le jardin et soupira discrètement, pas de grosse ombre menaçante ! Enfin, menaçante n'était pas le terme qu'elle utiliserait pour Incanus. Il était adorable, une crème, doux et affable, raisonnable aussi, mais...Terriblement peureux. Il était capable des paniques les plus impressionnantes si elle n'était pas là pour le calmer et le rassurer...Son lit a moitié défoncé remisé a la brocante en était la preuve flagrante d'ailleurs...Juste un grincement étrange dans la nuit et Vermiceau avait sauter sur le lit comme si il avait reçu une décharge électrique intense...Seulement, il avait, à cette époque, la taille d'un cheval et...Autant dire que le lit n'avait pas résister ! Heureusement qu'elle dormait sur le bord sinon, elle aurait ressemblé a une crêpe. Relevant le menton, rassurée, elle offrit un sourire a son frère. Décidément, il était bien trop perspicace !

-Oui, tout va bien, je suis juste en train de me demander si mes cheveux ne sont pas de travers.

Répondit elle avec une pointe d'humour. Ces cheveux n'avaient aucune raison d'être de travers puisqu'ils étaient lache et seul un ruban doré ceignait son front, elle effleura la main de son frère et répéta plus sérieusement :

-Je t'assure que tout va bien.

D'ailleurs, sur son visage se peignit un masque de convenance, aimabilité mêlée d'absence. Parfait ! Elle pouffa lorsque sa presque belle soeur avança l'idée d'un jeune cavalier pour elle, et ria légèrement lorsque son frère réagit presque outré.

-Calme toi Trystan, une danse ne veux pas dire un mariage ! Et puis...J'ai bien le droit de m'amuser un peu non ?

*Ash...C'est beau toute ces couleurs ! Par contre, je suis curieux de savoir comment cette femme fait pour que ça coiffure tienne ! Celle avec la robe rose bonbon*


Astéride tourna légèrement la tête et avisa la dame en question...Retenant un éclat de rire face a cette tour de Pise, miracle d'équilibre, la jeune fille s'empressa de détourner le regard.

*Tu as une sacrée vue, Vermiceau...J'espère que tu es bien caché ! Et je dois dire que...Effectivement, on se demande comment ça tiens...*
Revenir en haut Aller en bas
Ambre Soltariel
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1988
Âge : 31
Date d'inscription : 28/05/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Salle de bal 2 (romantique)   Sam 6 Sep 2008 - 18:44

(Informations à tous les concernés : pour danser dans cette salle de bal, vous pouvez vous rendre sur la piste . Ce topic restera donc pour les discussions et le choix des cavaliers / cavalières.)
Revenir en haut Aller en bas
Deluwen Wylenaryn
En attente de validation..
avatar

Féminin
Nombre de messages : 364
Âge : 22
Date d'inscription : 20/06/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Salle de bal 2 (romantique)   Sam 6 Sep 2008 - 19:53

Après avoir deposé sa sacoche et sa dague , Deluwen entra dans la magnifique pièce réservée aux nobles. Elle était admirative devant la décoration et les hautes voûtes. Elle s'approcha du buffet et se servit un verre de jus frais avant de s'asseoir à une petite table. Etheldred s'assit également , nerveuse , l'air de se demander la raison de sa présence ici. Deluwen dut se retenir de pouffer de rire et commença à siroter à petites gorgées son verre de jus de fruits désaltérant. Elle appréciait le fait de pouvoir troquer l'eau de sa gourde pour quelque chose de plus mondain à l'occasion.

De sa place ,elle avait tout le loisir d'observer les invités présents discrètement. Elle distingua tout d'abord un homme assez grand aux cheveux sombres qu'elle reconnut comme le Duc d'Erac , ayant étudié la hiéarchie royale humaine dans de nombreux livres. En revanche , elle ne connaissait pas de vue les deux femmes qui l'accompagnait. L'une , une jolie jeune femme aux yeux violets était plus proche de lui et était même accrochée à son bras l'air tendre. L'autre femme avait un étrange air absent. Deluwen vit également une elfe d'âge mur assise seule à une table , ainsi qu'une humaine qui semblait être la plus jeune de l'assemblée, de longs cheveux blonds flottant dans son dos , accompagnée d'un homme , probablement son garde du corps. Deluwen serra la main autour de son verre , restant silencieuse caressant la douce étoffe de sa robe écarlate. Un homme d'aspect mystérieux venait s'approcher de l'elfe , hésitant et Deluwen ne put cacher un sourire.


Elle resta un instant ainsi lorsqu'elle entendit une autre femme dire d'un ton poli :

"-Bonjour, enchantée de faire connaissance, je me nomme Lohei Nard"

Elle la vit se tourner vers sa table et elle l'invita d'un geste de la main à s'approcher d'elle et d'Elthedred , toujours muette. Elle espérait que la dénommée Lohei accepterait de bavarder un moment avec elle.Puis elle se tourna vers son interlocutrice , la plus jeune femme aux longs cheveux blonds et la convia elle aussi à sa table.
Revenir en haut Aller en bas
Eldis Gil-Assan
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2317
Âge : 32
Date d'inscription : 05/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Salle de bal 2 (romantique)   Sam 6 Sep 2008 - 20:19

Eldis était vraiment loin d’être à son aise au milieu de cette foule de nobles humains. Il évoluait dans un milieu qui lui était totalement étranger, et à dire vrai le paniquait. Il avait tellement peur de faire une bourde et jette la honte sur Hélios et Rima. D’ailleurs, où étaient-ils ? Il les avait perdus de vue, et se retrouvait désormais seul et perdu ne sachant pas très bien quoi faire. Que lui avait recommandé Hélios déjà ? Faire bonne impression, éviter de paraître trop rustre, ne jamais se mêler des conversations auquel on n’avait pas été invité, s’amuser… Ah oui, et inviter des femmes à danser. D’ailleurs, à cette occasion Hélios leur avait donné des cours à Rima et à lui, afin qu’ils ne fassent pas tâche dans le décor, et soient habitués aux menuets et aux ballets qui seraient certainement joués. Eldis n’avait jamais appris à danser, mais après quelques heures d’entraînement (et nombre réprimandes sur sa façon de danser de la part d’Hélios), le chevalier le trouva apte à pouvoir danser sans se ridiculiser. Heureusement que les danses humaines n’étaient pas trop compliqués. Rima s’en tira mieux que lui, habitué à danser il apprit à une vitesse déconcertante, mémorisant et retenant les pas en à peine quelques minutes. Eldis avait vraiment l’impression de faire tâche dans décor.

Malgré la cacophonie constante de la salle, l’elfe humain perçut faiblement un bruit familier et le va la tête. Comme il s’en doutait c’était bien eux. Volant au-dessus des invités, Cundu et Uriel se poursuivaient l’un l’autre, évitant avec adresse les lustres malgré la vitesse vertigineuse qu’ils atteignaient.


*-Cundu ! Faites attention vous allez faire une catastrophe !
-T’en fais pas ! Occupes-toi plutôt d’inviter une fille à danser.*


Eldis resta un moment interdit, prenant la pleine implication des paroles de son dragon.

*-Dis voir, ou ton esprit a rajeunit en même temps que tu es redevenu petit, ou Uriel a vraiment déteint sur toi. Tu es plutôt la voix de la sagesse d’habitude !
-C’est jour de fête aujourd’hui, alors amuses-toi et ne t’occupes pas de nous. Et puis, je suis assez grand je n’ai pas besoin d’un chaperon.
-D’accord, d’accord mais essayez de pas faire de bêtises, de renverser quelque chose, ou de détruire le lustre. Je ne sais pas si d’une, la duchesse apprécierait, et de deux la réaction des gens en apprenant qu’il y a deux dragons dans la salle de bal.
-Dis, au lieu de nous sermonner, Hélios ne pas t’as recommandé d’inviter une fille à danser ?*


Impossible d’avoir une discussion sérieuse avec lui. Depuis qu’il était capable de rapetisser il était intenable, redevenant aussi puéril qu’un gamin. Uriel et lui ensemble étaient insupportables, si bien qu’Eldis en venait à regretter qu’elle lui ait appris à obtenir sa taille. Au début il trouvait l’idée intéressante, de pouvoir l’emmener avec lui, mais maintenant il avait l’impression de vivre un enfer, craignant de le voir commettre une bêtise irréparable. Enfin bon, ne nous occupons plus d’eux.

Inviter une fille à danser, d’accord, mais laquelle ? Il scruta la salle des yeux à la recherche d’une femme seule, et en aperçut plusieurs à dire vrai. D’ailleurs, à leur tête, elles attendaient visiblement qu’il les choisisse. Oui, mais laquelle inviter ? Comment choisir ? La plus haute noble ? La plus belle ? S’il choisissait la mauvaise, que se passerait-il ? Seigneur, il détestait l’aristocratie et son protocole. Il avait trop peur de faire une bourde.

Alors qu’il cherchait son regard s’arrêta sur un groupe de trois personnes un peu plus loin. Un couple et une jeune femme rousse dont le sourire le saisit. Aussi étrange que cela puisse paraître, cette jeune femme dégageait quelque chose qui l’attirait, et Eldis se dit qu’il aimerait bien l’inviter à danser. Mais le pouvait-il ? En avait-il le droit ? Oh et puis zut, au diable le protocole, Hélios ne lui avait pas expliqué comment faire ni qui inviter, donc tant pis. Prenant son courage à deux mains, il avança vers le trio. Une fois à proximité, il dit, toujours avec son accent chantant elfique :


« Ma dame, me feriez-vous l’honneur d’accepter de danser avec moi ? »

Citation :

-> Piste de danse
Revenir en haut Aller en bas
http://odyon.spaces.live.com/
Lilianna
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3343
Âge : 33
Date d'inscription : 18/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Salle de bal 2 (romantique)   Sam 6 Sep 2008 - 20:57

Alors là , Lilianna ne comprenait vraiment plus rien du tout. Il disait qu'il serait tavi de la présenter , mais loin d'un salle de bal. Mais à part dans ces fameuses salles , où voulait-il trouver du monde ? A moins que ce ne soit un prétexte pour se retrouver seul avec elle ? Dans tous les cas , elle sourit. Ce qu'il pouvait-être déprimant lorsqu'il s'y mettait ! Elle soupira , mi amusée mi déçue. Il porta sa main à ses lèvres. Il lui promit de faire un effort... Ah ! Victoire , un sourire ! Encore une fois , Lilianna avait réussi. Décidément , il était bien différent avec elle. C'était vraiment agréable , de n'avoir ce genre de sourires rien que pour elle. Par contre , elle avait gaffé en conseillant à Astéride de trouver un cavalier juste devant son frère. Lilianna se mordit la lèvre inférieure et eut un petit rire gêné. Quoi , elle n'allait tout de même pas rester seule toute la soirée !

« Oh , Trystan... Ta soeur ne va pas rester seule toute la soirée ! J'ai parlé d'un cavalier , pas d'un fiancé... »

Oui , après tout... Et puis en y réfléchissant bien , il était mal placé pour lui faire la morale sur ce genre de chose. Mais là , il était le grand frère protecteur... C'était adorable , en un sens. Mais Astéride le remballa bien vite , parlant d'une danse et pas d'un mariage. La jeune femme retint un rire. Pauvre Trystan. Ses nerfs allaient être mis à rude épreuve... Mais Lilianna s'était promit de le faire s'amuser , quitte à le forcer un peu au début... Quelques personnes entrèrent et les saluèrent , étonnées de les voir ensemble ce soir là. Lilianna les salua silencieusement. Qu'à cela ne tienne , leur curiosité serait bientôt satisfaite. Elle se retourna vers son fiancé et offrit une rapide caresse à sa joue. Elle n'était qu'à moitié discrète...

Mais à vrai dire , elle n'avait pas vraiment le protocole en tête. Pour une fois , elle voulait rire et s'amuser sans devoir se cacher de tous. Même absorbée par son fiancé , elle n'en oubliait pas moins Astéride. Lilianna posa un instant sa main sur son épaule , avec un sourire qui en disait long. Depuis qu'elle le connaissait , elle se comportait avec elle comme une soeur , une amie. Et dans ses yeux , Astéride pouvait lire à quel point elle lui était reconnaissante pour tout ce qu'elle avait fait. Elle retira sa main et leva les yeux brusquemment , alors qu'un jeune homme à l'accent chantant invitait la jeune fille à danser. Les yeux de Lilianna firent l'aller retour entre lui et Trystan plusieurs fois. Vite , une solution pour éviter un massacre... Lilianna s'empara de nouveau des mains de Trystan et l'entraina de force sur la piste de danse. Torture pour lui...

« Allez , fais moi danser ! »

Sa voie était joyeuse , enjouée. Elle jeta un regard en arrière et sourit à Astéride et au jeune homme. Elle plaça la main de Trystan sur sa taille et posa quant à elle sa main sur son épaule. Qu'il le veuille ou non , elle avait déccidé d'être ses yeux pour un cours laps de temps. Elle murmura alors tout doucemement , pour que seul lui puisse l'entendre.

« Fais moi confiance... »

Citation :

-> Piste de danse
Revenir en haut Aller en bas
http://x-ice-lands-x.skyrock.com/
Ashenie De Sephren
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 980
Âge : 26
Date d'inscription : 29/08/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Salle de bal 2 (romantique)   Sam 6 Sep 2008 - 21:39

Le salon à la musique douce résonnait tendrement aux oreilles de la demoiselle De Sephren, alors éprise des violons. Elle se laissait tendrement bercer par cette douce musique envoûtante songeant alors à quelques douces épopées tragiques. Elle voguait inlassablement sur les notes de la tendre symphonie bercée dans les bras des contes littéraires. Elle mélangeait ses connaissances à ses songes. Son regard intense se brumait de de la musique chaleureuse. Elle détaillait les musiciens d'un regard absent.
Ses longs cheveux blonds avaient été relevés à l'arrière de sa tête, avant de tomber en de lourdes spirales de long de son dos. Deux tresses partaient de ses tempes et retenaient la coiffure en compagnie d'une barrette nacrée. D'autres passaient en un enroulement autour de son crane, précédant les boucles longues. Un grand ruban d'une teinte verte pâle tombait le long de ses cheveux, et sur son dos depuis un nœud papillon discret. Sur son front, trônaient deux grandes mèches lisses, qui tombaient jusqu'à ses reins, s'étalant sur sa peau d'enfant douce. Ils abritant une lourde chaine d'argent brillant, retenant une pierre blanche et lumineuse, qui couvrait sa peau en un diadème somptueux et simple.
Son visage naïf était accentué du rouge de la pudeur sur ses joues rosies. Ses lèvres arboraient un rose claire naturel, renforcé par une mixture brillante à base de plantes et de poudre d'argent. Le trait de ses yeux était finement souligné par quelques traces noires, finement courbées, suivant le contour des yeux.
Sa poitrine haute et rebondie était surélevée par un corset serré, qu'elle avait eu l'habitude de supporter, coupant légèrement la respiration et obligeant à ce mouvement lent, perpétuel et montant, qui laissait ressortir la naissance des seins. Sur ses bras tombait la cascade de tissus, qui virevoltait sous ses mouvement. Ses mains s'étaient liées. Elle affichait une beauté douce, ample, et souligné par ses nombreux artifices. A chaque pas, sa traine s'élevait, avant de descendre dans un mouvement de lenteur marquée. Elle gardait ce regard pétillant d'une enfant si douce, dont l'ingénuité émanait plus que tout.
Ses pensées s'espaçaient cependant. Elle balayait la salle du regard, détaillant les personnes présentes. Aucune n'était familière à ses yeux. Des kilomètres de tissus, et pourtant, elle se sentait nue, livrée aux lions. Sa main, refermée sur sa poitrine, laissait apparaître une attitude retranchée, et éblouie. Ses yeux luisant parcouraient les visages.
Elle admirait un homme d'une prestance raffinée, dont les cheveux noirs ébène ressortaient avec vigueur. Ses yeux se perdaient dans ses traits avant de contempler ceux de deux femmes à ses alentours. Ashenie admirait avec clarté le maintient des dames nobles, leurs tenues et leurs raffinement. Elle se sentait petite, et s'effaçait du tableau dessinant les aléas de la fête. Ses yeux se portaient alors sur une femme seule, assise, qu'un homme s'était décidé à rejoindre. Elle souriait tendrement à l'évocation de la scène à ses yeux, laissant son imaginaire coudre le reste de la tapisserie. Ses yeux continuaient leurs parcours dérouté, admirant les grands rideaux, la lueur de la pièce et ses ornements.
Son regard croisait celui de son garde du corps, l'espace d'un instant. Elle contemplait ses yeux gris, éprise d'un certain sentiment de confort quant à sa présence en ses lieux. La demoiselle De Sephren n'avait pas pu s'empêcher de s'illuminer d'un magnifique sourire, pourtant petit, mais dont la joie illuminait le regard de la jeune femme. Pendant quelques secondes, l'idée de faire quelques pas et de rejoindre sa compagnie lui trépanaient l'esprit.
Elle se raccrochait pourtant à sa présence froide, perdue, presque seule, et pourtant si entourée. Enfin, elle se remémorait les quelques paroles du sujet de son regard, précisant une présence lointaine et protectrice. Sans laisser supposer sa démarche, elle inclinait malgré elle, lors de ses réflexions, la tête sur le coté droit, gardant un air juvénile, qui lui laissait un air mignon. La jeune fille ne réalisait qu'à présent la tenue de son garde du corps, sans doute trop distraite par ses anxiétés jusqu'alors. Il arborait un costume noir, mélangé au blanc d'une chemise qui lui donnait cet aspect fascinant. Un contraste doux et envoutant, sobre en somme et sans envergure. Cependant, elle se laissait bercer par le songe de la beauté du jeune homme sans son costume.
Se ressaisissant de ses pensées vagabondes, elle détournait le regard, avant de le poser sur un homme qui semblait en proie à la reflexion. Sans plus s'attarder, elle regardait ce qui semblait être un groupe féminin. Elle pouvait entrevoir une femme, blonde, aux traits elfiques, lui faire signe d'approcher, comme si elle eut capter son attention, ou sa perdition.. qui peut savoir? Près d'elle une humaine aux cheveux bruns semblait nerveuse. Une autre femme lui faisait dos. Elle portait une longue robe verte, fine. Ses cheveux étaient blonds, tirant vers l'âtre de feu. La demoiselle De Sephren restait immobile, l'espace d'un instant, en proie à la réflexion. La jeune femme s'avançait alors, sous les légers tintements de ses bracelets ornés de pierres précieuses. Le pas lent ses plumes de paon tourbillonnaient lentement dans son sillage. La jeune femme, arrivée à la hauteur des autres, s'inclinait dans une révérence gracieuse et longue. Elle se relevait enfin, et souhait le bonsoir de sa voix douce, et ingénue, presque tendrement. Elle souriait radieusement, et fixait le visage de son interlocutrice.
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Salle de bal 2 (romantique)   Sam 6 Sep 2008 - 22:23

Astéride sourit avec quelque chose de complice a Liliana et ajouta, malicieuse :

-Que veux tu, chaque homme juge les autres en fonction de lui même...

Nul doute que cette petite phrase lui vaudrait un pincement de lèvres a défaut d'un regard outré ! Mais elle n'y prêtait plus attention, toute au plaisir de taquiner son frère. Cela dit, il prenait ces responsabilités de grand frère gateaux un peu trop a coeur. Elle avait dix sept ans maintenant et beaucoup de jeune femme de son âge étaient déjà mariées, d'ici quelques années, elle serait même taxée de vieille fille ! Enfin, on en était pas là et heureusement. Ceci dit, Lilia savait sans problème dérider son ombrageux de frère et le voir sourire était quelque chose de très émouvant.

*Quel buffet enorme !!!! *


Elle retint un sursaut incontrolable sous cette exclamation qui résonna dans sa tête avec quelque chose de...Euuuh..Affamé.

*Même pas en rêve ! Tu t'approche d'un pas et je te coupe les oreilles !*
*J'en ai pas !*
*Je sais ! Mais je pourrais toujours en trouver ! Tiens toi bien, c'est tout ce que je te demande sinon, la prochaine fois, je pars sans toi.*

Cette fois, Incanus grommela quelque chose qu'elle ne comprit pas vraiment, mais elle put sentir sa deception.

*Bon, bon, si tu es sage, je t'apporterais un poulet, j'en ai vu des bien grillés*
*Promis ! Je ne bouge plus une corne !*
*Respire quand même , hin !*
*Je me damnerais pour un poulet...*
*Je le sais, c'est d'ailleurs comme ça que je te tiens !*
*Mouais...Mon estomac sera mon tombeau.*

Du coin de l'oeil, elle remarqua les gestes tendres entre Lilia et Trystan, sa future belle soeur n'était pas aussi taciturne que son frère et n'hésitait pas à exprimer ses sentiments. C'était ce qu'il fallait a Trystan. Il avait besoin de s'ouvrir aux autres...Incanus devait bavé dans son fourré, les yeux braqués sur le buffet qu'il devait voir par la fenêtre, Lilia et Trystan se taquinait comme il se doit et..Elle...Elle allait commençer une prestation dans son meilleur rôle...Celui de tapisserie !

Remarquez, cela l'arrangeait quelque peu, ainsi, elle pourrait s'esquiver discrètement et ramener le poulet promit. Ou pas...C'était étrange cette voix sortie de nul part, c'était comme un chant sous couvert de mots. Aérienne oui, c'était cela, elle sonnait avec quelque chose de voluptueux a son oreille et, surtout..Elle l'invitait a danser. Quelque peu surprise, elle braqua son regard sombre sur le propriétaire de cette voix et...Le trou. Le trou noir. Astéride d'Erac, fille cadette d'un Duc, elévée selon les preceptes de son rang se trouvait à la minute, incapable de dire un mot. Ah si ! « Tous les droits vous sont donnés » Et encore, cette phrase là, elle la retint avant qu'elle ne sorte. Il fallait qu'elle bouge, qu'elle parle, qu'elle fasse...un truc quoi ! Mais non, elle restait coite, les yeux fixés sur le visage qui lui faisait face, sur le saphir des prunelles qui la fixait dans l'attente d'une réponse...Allez ! Bouge toi !

A côté d'elle Liliana venait de réagir en...Entrainant son frère loin, très loin, genre, sur la piste de danse...Et encore, tout cela lui apparaissait comme flou, entouré d'une brume opaque...Finalement, un battement de cils plus tard, elle réussit a reprendre contenance et à sourire avec quelque chose de malicieux.

-Vous venez de l'échapper belle, savez vous ? Mon frère est un vrai cerbère, fort heureusement, sa fiancée est très perspicace.

Astéride pencha légèrement la tête sur le côté, un mouvement gracieux si il en est et ajouta :

-Je serais ravi de danser avec vous....


Sur ces mots, elle tendit la main, dans l'attente manifeste que ce cavalier troublant la prenne. Et si il ne le faisait pas, elle le ferait pour lui sans une once de honte !

*Ash...Fais attention hin ! On ne sait jamais ! J'ai entendu des servantes parler de bonhommes pas très clair.*
*Vermiceau....*
*Oui ?*
*Tais toi *!
*Mais...*
*Plus un mot ! Sinon, adieu ton poulet !*

[Eldis, tu peux ouvrir a la salle de bal Wink ]

Citation :

-> Piste de danse
Revenir en haut Aller en bas
SaYoLe
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 243
Âge : 28
Date d'inscription : 04/09/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Salle de bal 2 (romantique)   Sam 6 Sep 2008 - 22:56

Toujours sur un coté de la salle, le Garde du Corps ne bougeait pas, se fondait dans le décor… Il fut assez surpris de ne pas attirer tant l’attention que sa avec sa protection métallique sur le bras gauche. Mais peut-être que les gens présents prenaient cela pour partie prenante du costume, et cela lui convenait parfaitement. D’ailleurs, en plus de ne pas lui prêter attention, personne ne venait lui parler, se qui lui convenait encore plus ! Il n’aimait pas en règle général les gens, et encore moins lorsqu’il était entrain d’assurer une protection…

Appuyé contre le mur, plusieurs fois il s’en détacha discrètement lorsque quelqu’un s’approchait d’un pas trop rapide vers sa protégée. Se qu’il craignait le plus était de la perdre de vue lors d’un danse où d’un mouvement de foule trop dense… C’est pourquoi il scrutait la salle avec attention, essayant de prévoir les mouvements des groupes ou des personnes. A trois reprises, il dut se décaler de quelques mètres pour ne pas perdre Ashenie de vue.
Il était évident pour le jeune homme qu’elle n’était pas à l’aise face à temps de monde, face à temps de personnes d’aussi haut rang. Il avait crut comprendre que cette fête était l’une de ses premières, voire la toute première, se qui expliquait pas mal de chose…

Au bout d’un certain temps, leurs regards se croisèrent, et SaYoLe le soutenue afin qu’elle comprenne qu’il était toujours là et qu’elle pouvait compter sur lui. Ses yeux bicolore ne se voyaient pas tant que cela à cette distance, mais lui donnaient encore ce regard si fascinant. Son expression et son léger sourire lui laissa penser qu’elle aurait voulut dire ou faire quelques choses. Voulait-elle déjà rentrer ? A priori non puisque quelques secondes plus tard, elle détourna le regard.

SaYoLe lui continua de l’observer. C’est alors qu’elle se déplaça pour rejoindre un groupe de femme dont une elfe. Immédiatement, il se décolla du mur et avança, longeant l’une des tables du buffet afin de se rapprocher avant de s’adosser à un nouveau mur. D’ici il était plus proche, toujours aussi discret et pouvait intervenir sans soucis.
Une odeur qu’il connait se porta alors à ses narines et il détourna le regard pour le poser sur la table. Juste à coté de lui se trouvait de magnifique verres ouvragés remplit de vin rouge et vraissemblablement du grand cru…
Le garde du corps en attrapa un et le porta devant ses lèvres. Savourant se liquide délicieux, il l’observa, le sentit avant d’en avaler une douce gorgée… Ce vin était magnifique ! Un léger sourire de satisfaction aux lèvres, il entreprit de continuer son observation tout en savourant son verre de vin.
Revenir en haut Aller en bas
Johann
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2086
Âge : 31
Date d'inscription : 11/08/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 27 (Favrius 979, 10ième cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Salle de bal 2 (romantique)   Dim 7 Sep 2008 - 1:27

*Après avoir fait des présentations rapides dans le hall d'entrée, le manque de considération de l'hôte ne l'avait même pas effleuré. Elle ne s'attendait même pas à avoir droit à un regard de toute manière, que son rôle dans la soirée soit connu d'avance ou pas, cependant l'hôtesse quant à elle l'accueillit poliment malgré la différence de classe sociale.

Elle avait tenté de suivre plus ou moins discrètement et nonchalamment l'histoire de rester le plus discrète possible et de ne pas rendre sa mission de protection trop lourde pour le noble et sa compagne, ce qui ferai sûrement un mauvais rapport à sa hiérarchie qui déjà l'avait dans le collimateur.
Déjà un premier tour de regard des invités déjà présents, l'histoire de jauger les forces en présence et de repérer les éventuelles menaces ou armes pouvant être dissimulées... Même si chercher des armes cachées n'était pas vraiment son fort... Plus habituées aux rapports de force qu'aux coups en traitre... Personne qui ne semblait trop dangereux ni armé... Voilà qui simplifiait tout de même la tache de protection : pas ou très peu d'armes, ce qui voulait dire que s'il y en avait une au clair s'était qu'il y avait un problème de quelconque nature que ce soit mais aussi qu'elle n'en avait pas à disposition, sauf peut-être une des multiples bouteilles ou autres pichets de disponibles pour se désaltérer. Elle en avait aussi profité pour observer la configuration des lieux : Ou se placer pour avoir le meilleur point de vue de la salle, c'est à dire pouvoir surveiller l'entrée et sortie tout en gardant à l'œil le petit couple qui dansait sous l'air de musique qui était joué et dont Johann ne faisait pas vraiment attention. La mission commençait déjà à la fatiguer...
Elle s'installa a proximité du buffet, là ou étaient posées les différentes boissons et plats constitués pour la plupart de mets dont elle n'avait que rarement vu servir au réfectoire de la caserne, sans pour autant qu'elle ne fasse un geste pour s'y servir dedans, malgré le fait que ça la démangeait, les différentes bouteilles hébergeaient plusieurs sortes de vins ou encore du champagne et quelques plus rares des liquides ambrés qui ne circulaient pas habituellement en taverne sans oublier le classique pichet d'eau et les verres qui allaient avec tout ça.

Elle soupira quelques instant, baissant par la même occasion les yeux pour les fermer quelques secondes le temps de se masser la nuque pour se déraidir un peu, quand elle les rouvrit elle tomba sur quelque chose qu'elle n'avait pas vraiment l'habitude de voir pendant les heures de travail... Son équipement habituel lui manquait déjà... Surtout sa bande et son épée qui étaient le stricte minimum pour se battre sans gênes quelconque...
Sa tenue était à ses yeux des plus... Dérangeante, enfin seulement pour elle : Une sorte de longue robe serrée en une seule pièce, venant se rattacher au niveau du cou laissant les épaules découvertes et descendant jusqu'au pieds mais offrant tout de même une certaine mobilité par une ouverture remontant jusqu'à la cuisse le long de la jambe droite, aux motifs fleuris et de couleur claire. (Hrp :Type de robe sur cette image)
Mais cela n'était pas vraiment le plus gênant...
Ce qui la gênait le plus étaient ses seins qui, pour une fois qu'ils pouvaient prendre l'air, utilisaient tout le volume dont ils avaient besoin, certes la gêne qu'elle ressentait quand ils étaient comprimés avait disparue, mais maintenant celle-ci était tout autre... Depuis le temps qu'elle les comprimait et dissimulait, l'habitude de les voir ainsi n'avait jamais été réellement prise... Et le pire c'est qu'elle ne pouvait pas réellement ne pas y faire attention vu l'obsession qu'elle en avait de les dissimuler au point qu'elle en était arriver à se demander si sa bande qu'elle portait en temps normal n'étaient pas assez serrée (et dont les multiples tentatives de serrer plus s'étaient soldées par des échecs car troublant trop sa respiration)... Ce qu'ils pouvaient être gênants... De vrais poids, s'était à en envier les elfes qui n'en avaient quasiment pas...
Malgré le fait qu'elle ne le remarquait que plusieurs minutes après avoir enfilé cette robe : son entrée dans le domaine et la confiscation de ses affaire ayant attiré son attention loin de toutes ces considérations stupides dont n'importe quelle autre femme ne se soucierai pas... Concentration... Il fallait qu'elle se concentre sur sa mission et elle finirait bien par oublier cette gêne qui était plus psychologique qu'autre chose... Mais pourquoi avait-il fallut qu'il veule que Jo' porte une robe... S'était la question qui lui revenait en permanence à l'esprit, lui faisant d'ailleurs jeter un regard noir à Trystan à intervalle très régulier, ce qui à l'occurrence était son seul moyen de lui montrer son "mécontentement" sans lui adresser la parole ou aller jusqu'à lui manquer de respect.

Mais la mission était lancée et il n'était plus possible de faire marche arrière : Surveiller les allées et venue et le petit couple tout en gardant un œil sur Astéride même si elle n'était pas vraiment sur l'ordre de mission... C'était les deux choses qu'elle avait de mieux à faire.


Dernière édition par Johann le Dim 7 Sep 2008 - 22:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Etheldred
En attente de validation..
avatar

Féminin
Nombre de messages : 576
Âge : 32
Date d'inscription : 18/05/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : En apparence entre 20 et 25 ans
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Salle de bal 2 (romantique)   Dim 7 Sep 2008 - 14:54

Etheldred avait suivit Deluwen en s'efforçant d'oublier son appréhension. Maintenant qu'elle était là, autant profiter de la soirée. Et puis la musique l'enveloppa, et elle se laissa emporter par l'ambiance festive du lieu. Finalement, songea-t-elle avec humour, il y avait pire comme endroit ! L'elfe choisit de s'asseoir et l'herboriste l'imita, goutant à l'une des boissons par la même occasion. Bien sur, par habitude, elle ne put s'empècher de détailler mentalement ce que le mélange contenait... déformation professionnelle !

Puis elle se décida à lever les yeux de son verre et à observer discrètement la salle et les invités. Bien entendu, elle ne connaissait personne. Une elfe, un homme accompagné de deux femmes, d'autres encore... Son regard allair rapidement des uns aux autres essayant de se repérer. En dernier lieu, elle remarqua un jeune homme qui, autant qu'elle pouvait en juger, essayait de passer inaperçu. Aussitôt, elle se demanda ce qu'il pouvait faire là. A force de passer son temps seule en forêt, elle était devenue plutôt méfiante. Elle se raisonna : si les gardes l'avaient laissé entrer, c'est qu'il ne représentait pas une menace pour les invités. Elle pensa néanmoins à ses armes qu'elle avait du laisser à l'entrée et sans lesquelle elle se sentait vulnérable. Puis elle se força à chasser ce genre d'idée pour profiter de la fête : il était plus que temps qu'elle voit du monde, elle devenait limite paranoïaque !

A côté d'elle, une voix de femme lui fit tourner la tête :


" Bonjour, enchantée de faire connaissance, je me nomme Lohei Nard. "

Aussitôt, Deluwen, parfaitement à l'aise, lui proposa, ainsi qu'une autre personne, de s'installer avec elles. Etheldred se détendit assez pour leur faire un sourire avenant. Après tout, elle avait un bon contact humain quand il s'agissait de patients, alors pourquoi devrait-il en être autrement avec les invités ? Il fallait qu'elle arrète de s'inquiéter de savoir si ce qu'elle disait ou faisait était convenable : elle n'avait qu'à rester fidèle à elle-même et sa nature discrète suffirait bien... non ? En tous cas, elle essayait de s'en convaincre.

Au pire, songea-t-elle, si l'ambiance lui paraissait trop pesante, elle pourrait toujours s'éclipser. Elle avait cru voir un jardin en arrivant. Enfin, pour l'instant, elle devait reconnaitre qu'elle était bien là, appréciant la musique qui emplissait la salle de bal. Déjà, les premiers couples évoluaient gracieusement. Elle se demanda quel genre de danses seraient jouées au cours de la fête. ca faisait tellement longtemps qu'elle n'avait pas dansé, se souvenait-elle seulement des pas ? En même temps, ne connaissant personne, elle ne voyait pas qui aurait l'idée saugrenue de l'inviter sur la piste.
Revenir en haut Aller en bas
Ambre Soltariel
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1988
Âge : 31
Date d'inscription : 28/05/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Salle de bal 2 (romantique)   Dim 7 Sep 2008 - 18:01

{informations : deux drakes miniatures viennent de plonger vers le buffet et de repartir avec un poulet rôti. Ils se cachent sous la table pour le manger. Certains peuvent l'avoir vus mais pas tout le monde, merci de rester fair-play}
Revenir en haut Aller en bas
SaYoLe
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 243
Âge : 28
Date d'inscription : 04/09/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Salle de bal 2 (romantique)   Lun 8 Sep 2008 - 11:16

La musique était agréable, quoi que, légèrement trop rapide et rythmé au gout du jeune homme qui avait toujours préféré le calme aux bruits… Mais après tout, il s’en accommoderai, il avait déjà la chance d’être dans un lieu superbe, au chaud, d’avoir quelques choses à se mettre sous la main. Ce n’était pas tout les jours qu’il rencontrera ces conditions de travail ! SaYoLe continua d’observer la salle avec insistance sans pour autant oublier de garder un œil sur Ashenie. D’ailleurs c’est à ce moment là qu’il croisa le regard d’une autre personne. Une jeune femme qui devait être à peine plus vielle que lui. Ce fut SaYoLe qui détourna le regard le premier, le replongeant dans son verre de vin dont il absorba une nouvelle gorgée avec bonheur. Ce vin était vraiment un régal ! Dommage que les circonstances ne lui permettaient pas d’en profiter d’avantage !

C’est alors que deux mini-dragons passèrent non loin de lui pour se précipiter sur le buffet et y voler un imposant morceau de poulet avant d’aller se cacher sous la table. Le Garde du Corps jura en silence, ces bestioles qui étaient passés juste à coté lui avaient filé une frousse d’enfer ! Il avait même faillit en lâcher son précieux verre de vin. Comment avait-il fait pour ne pas les repérer avant ? Deux dragons, aussi petits soient-ils ne devaient pourtant pas passer inaperçu… Et comment les gardes de l’entré avaient pu laisser leur propriétaire rentré avec ?! C’est que malgré leur taille, ils pourraient faire mal… Se promettant d’être plus attentif à partir de maintenant, il reprit son balayage minutieux de la salle.

Quelques secondes plus tard, il remarqua une jeune femme qui se trouvait non loin du beffet également. Elle ne semblait pas être spécialement contente d’être ici. Mais se qui perturba le Garde du Corps c’est qu’elle avait le même regard que lui… Un autre Garde du Corps ou une menace potentiel ?... IL suivit le regard de la jeune femme pour tomber sur une couple dansant sur la piste. Il n’y avait que deux solutions : Soit elle veillait sur eux, soit elle leur voulait de mauvaises choses… Mais après tout quelle importance ? Dans les deux cas, cela ne le concernait pas puisque la sécurité d’Ashenie n’était pas en jeu… Il observa la jeune femme encore quelques instant avant de détourner le regard un sourire aux lèvres. Elle n’avait pas de chance, le fait d’être une femme la pénalisait à cause des vêtements qu’elle devait porter. Ses mouvements étaient fortement limiter dans cette robe…
Néanmoins, si cette fille était la avec des intentions s’assassina, le mouvement de foule qui allait résulter de son acte pouvait être dangereux. Alors SaYoLe finit le fond de son verre d’en traite et sortit de sa place d’observation pour se disposer prêt d’un pilier à une distance plus raisonnable de sa protégé.
Revenir en haut Aller en bas
Deluwen Wylenaryn
En attente de validation..
avatar

Féminin
Nombre de messages : 364
Âge : 22
Date d'inscription : 20/06/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Salle de bal 2 (romantique)   Lun 8 Sep 2008 - 16:34

Deluwen porta son verre à ses lèvres et but une nouvelle gorgée du liquide désaltérant, écoutant avec un sourire la mélodie douce des violons. Elle avait vu la jeune humaine s'approcher et la saluer d'un ton poli , puis Elthedred avait répondu timidement. Deluwen reposa son verre et tira une chaise pour inciter la nouvelle venue à s'asseoir en face d'elle. Puis elle dit :

" Bonsoir. Je me nomme Deluwen Wylenaryn. Et vous êtes ?"

Elle s'appuya sur le dossier de sa chaise , détaillant de son regard scintillant la femme. Elle avait une coiffure compliquée qui l'intrigua , retombant en longues mèches blondes le long de son dos , sur sa taille fine.Elle remarqua qu'elle portait un corset serré à la poitrine qui devait la comprimer un peu. Deluwen avait elle-même toujours refusé de porter un de ses vêtements terriblement gênants qu'elle ne supportait guère. Elle préférait davantage les coupes fluides , qui cachait ses formes déja pas très voyantes , trace de son sang elfique qui coulait dans ses veines. Deluwen regarda un instant la piste de danse où s'étaient élancés déja deux couples. Elle avait observé avec un sourire à peine dissimulé la femme blonde aux yeux violets emmener son compagnon vers la piste , et semblait lui avoir guidé pendant quelques secondes ses pas. Deluwen fixa les yeux clairs du Duc d'Erac qui était hésitant dans sa danse , avant de prendre un rythme normal.

Elle regarda également le second couple , dont l'Elfe un peu particulier qui dansait à présent avec la femme quiavait quitté son état d'hébétude.Elle s'en voulut alors d'espionner ainsi les personnes et baissa ses yeux verts sur son verre à demi-vide. Elle releva la tête vers le buffet où se tenait l'accompagnateur de son interlocutrice, et il lui sembla voir pendant un très court instant la nappe remuer faiblement. Elle garda la tête tournée vers cette direction avant de revenir au groupe de femmes , abandonnant la table douteuse.
Revenir en haut Aller en bas
Johann
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2086
Âge : 31
Date d'inscription : 11/08/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 27 (Favrius 979, 10ième cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Salle de bal 2 (romantique)   Lun 8 Sep 2008 - 17:00

*La piste de danse commençait à se remplir, certains couples attirant le regard plus que d'autres, peut-être de leur rangs sociaux qui faisait qu'ils étaient soit plus connus ou réputés que les autres. Quoi qu'il en soit cela n'était pas vraiment son problème. La sécurité lors de cette petite fête semblait déjà bien assurée pour limiter les problèmes potentiels avec la confiscation des armes...
Elle remarqua une tête connue sur la piste, une personne évidemment seule qui semblait se balader comme ça, sans vraiment sembler savoir ou elle était... Ah oui... La fameuse capitaine d'archerie... Son attention ne resta pas plus longtemps sur elle, se détournant quelque peu aux alentours de la salle lorsque quelque chose passa en flèche dans son champs de vision...
Pas de mouvements brusques, elle ne devait pas en faire pour éviter de trop attirer l'attention sur elle. mais on pouvait dire que ce qu'elle avait vu avait de quoi surprendre : Deux sortes de gros lézards s'emparant d'un des poulets rôtis mis à dispositions sur le buffet avant de s'y cacher dessous... Elle soupira et repris sa respiration. Il fallait vérifier s'ils étaient dangereux. En plus elle se sentait observée...
Le problème était de trouver une bonne raison de se baisser. La solution fut vite trouvée : Ce fut une des fleurs disposées sur la table. Elle se saisit délicatement d'une rose, puis, comme l'aurait fait n'importe qu'elle autre dame elle la sentit avant de simuler une picole qui lui fit lâcher la fleur... Lorsqu'elle se baissa pour la ramasser elle en profita pour relever discrètement la nappe et tomber nez à nez avec les deux gros lézards... Griffes, bouche pleines de dents s'en donnant à cœur joie sur le proie qui avait déjà été rôtie... Peut-être pas un danger immédiat, mais si le poulet ne leur suffisait pas la cible pourrai devenir les mollets de quelques invités...
Maintenant que ce "petit" détail était réglé elle pouvait se redresser tout en essayant de trouver le regard qui était tourné vers elle, mais quand elle essaya de le croiser elle ne remarqua rien de spécial à part une autre personne qui se déplaçait en dehors de la piste, comme pour éviter qu'elle ne le repère dans le cas ou. Cependant ce n'était que des regards furtifs ou elle le gardait en fait dans son champ de vision. Menace ou simplement un possible éternel dragueur à qui il faudrait coller une beigne ? La question restait en suspend...

Elle s'éloigna cependant quelque peu du buffet, restant tout de même dans la zone pour garder le meilleur espace d'observation existant. Il fallait qu'elle évite de se faire bouffer la jambe immédiatement après qu'il ne reste plus que les os de poulets pour satisfaire l'appétit des deux gros lézards... elle n'avait pas d'armes... Même pas une bûche ou quelque chose du genre au cas ou l'un des deux lézards ailés attaquerait par les airs et ainsi lui offrir le repas riche en fibre que pouvait offrir un morceau de bois... Comment de telles choses avaient pus entrer ici ? Véritable menace ou juste des animaux de compagnie carnivores ? Dans tout les cas cette découverte devait rester secrète sinon elle pouvait créer un vent de panique...*
Revenir en haut Aller en bas
Licsis Necrose
En attente de validation..
avatar

Masculin
Nombre de messages : 583
Âge : 24
Date d'inscription : 29/06/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 71
Niveau Magique : Religieux
MessageSujet: Re: Salle de bal 2 (romantique)   Lun 8 Sep 2008 - 18:09

Licsis venait de débouler, il n'avait pas eu trop de mal à trouver, car il était deja venu, mais c'etait en qualité de Haut Pretre de Tari et non en civil, comme il était venu aujourd'hui. La première fois qu'il decidait de se mettre en civil pour quelque chose d'ailleurs...
Il avait mit une sorte de chemie bleu marine, et un pantalon noir, bref ça lui changeait de son habit composé de cette espèce de robe à capuche qui lui donnait un air si... différent...
Licsis se sentait pour une fois un peu comme les autres. Il mit 10 bonnes minutes à se reconaitre dans le grand miroir de la salle.

Il se demanda si Roxane le reconnaitrait, apres tout lui même ne l'avait fait... D'ailleurs, il ne lui avait pas fixé de point de rendez vous précis, il espérait donc la retrouver assez rapidement...
D'ailleurs Licsis était maintenant un peu timide, il se sentait vulnérable sans sa capuche et sa faux... Alors que Roxane était... Licsis rougit, ce qui ne se vit pas grâce ( ou à cause) de son teint mat.
D'ailleurs on ne voyais pas bien à ses oreilles qu'il etait un demi elfe, avec sa capuche c'etait plus difficile...

Finalement, Licsis craignait sa future rencontre avec Roxane...Qu'est ce qu'il lui dirait...? Qu'est ce qu'elle penserait de lui ?...

Au passage Licsis vit au loin Ambre, il n'avait pu la saluer, ne voulant la déranger dans sa discution animée avec des personnes qu'il ne connaissait pas vraiment.
Il alla donc réparer son erreur , se présentant comme le Haut Prêtre de Tari, mais comme la derniere fois qu'ils s'était vu, Licsis était habillé bien differamment, et ils ne s'etaient qu'entrevus, chacun ayant des choses a faire, elle dut ne pas bien le reconnaitre, voir pas du tout.

Cela fait, il revint a sa place initiale, enfin sa place, c'etait un grand mot, le lieu qu'il avait choisi comme etant sa place puisqu'il y était...
Il regarda notament tous les gens sur la piste qui dansaient, peu de gens n'osait meme imaginer ce qui suit , mais c'etait bien vrai, Licsis dansait, beaucoup de danses, et tres bien meme.

Licsis jetta un rapide coup d'oeuil aux choses aux alentours, il y avait des gens ui venait avec des robes et parures completement delirante, un reflet d'un grande exentricité enfn bon, chacun ses gouts....
Licsis en vint a se demander si vraiment il s'etait bien habillé, il y avait des gens qu portait des trucs beaucoup plus colorés avec des volants et des trucs du genre, mais licsis n'avait pas d'habit comme ça et a cause du boulotil n'vait pas le temps d'aller chez le tailleur. Parcequ'il y a deux classes de noble notable. Les nobles, les nobles qui travaillent, et les nobles religieux qui travaillent...
Ces donc sur ce que licsis perdit soudain le fil de ses pensées, ça arrive..


Dernière édition par Licsis Necrose le Mer 10 Sep 2008 - 12:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Roxane Amras
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 712
Âge : 25
Date d'inscription : 16/03/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Religieux
MessageSujet: Re: Salle de bal 2 (romantique)   Lun 8 Sep 2008 - 19:00

Un bal organisée par la noblesse...

Une chose qui avait fait rêver l'enfant qu'était Roxane il y a des années de cela, quand, petite citadine aux robes sales et aux pieds nus, elle s'imaginait princesse avec des robes magnifiques, dansant dans une salle somptueuses aux milles miroirs.

Qui aurait pu prédire qu'elle finirait par s'y rendre à ce genre d'évènements? Et pas en tant que petite voleuse discrète, non! Mais bel et bien en tant qu'invitée. Enfin, ce n'était pas elle qui était invitée, mais elle accompagnait quelqu'un qui l'était.

Roxane n'aimait pas les nobles qui se pavanaient dans leurs riches habits et se fichaient pas mal des pauvres serfs dévorés par la faim et la misère. Mais sa formation de prêtresse et ces derniers mois lui avaient apprit à être plus indulgente.

Et puis, un bal quoi!!!

Son regard avait pétillé de surprise et de ravissement quand Licsis, timide, lui avait demandé de l'accompagner. D'abord incrédule qu'un homme de son rang et de sa réputation s'affiche avec une petite citadine sans richesse et sans classe, elle avait accepté avec joie.

Et voilà, c'était LE soir avec un grand S.

Un peu nerveuse, mais radieuse, la jeune fille avait chevauché Leirn, puis elles s'étaient posées plus loin, à l'abris des regards. Roxane avait pris une petite chambre d'auberge et avait passé des heures à s'habiller.

Le résultat lui semblait plutôt concluant.

Le coeur battant, elle s'approcha de l'allée, ses mains relevant le devant de sa jupe. Roxane était ravissante, à mille lieues de la petite prêtresse un peu sauvageonne qu'elle était d'habitude. Elle semblait plus âgée aussi. En fait, ce que pourrait voir Licsis en la regardant venir vers lui, c'était une jeune fille habillée d'une robe rouge claire raffinée et terriblement travaillée, luxueuse. Roxane avait cassé sa tirelire pour avoir cette robe. La robe de ses rêves. Le col était carré et ceint de dentelle. Le corset affinait sa taille et gonflait un peu sa poitrine menue. Le tissu fin était rouge, incrusté de fleurs rosées. Le bas de la robe était long évidemment, balayant doucement la sol à chaque pas de Roxane.



Ses cheveux noirs et longs étaient rassemblés derrière sa tête par de nombreuses pinces et tombaient en boucles soyeuses, frôlant sa nuque délicate. un peu de maquillage brun venait colorer ses paupières et un rouge à lèvre rosé peindre sa petite bouche en coeur. Elle eut une pensée pour Triss et ses parents... Qu'auraient-ils pensé de la jeune femme qu'elle était devenue?

Petit détail insolite pourtant : ses oreilles. Roxane était humaine, totalement et pourtant, depuis sa dernière rencontre avec Licsis, elle avait changé. Elle avait prit quelques centimètres et surtout, ses oreilles s'étaient effilées comme celles des elfes. Heueusement qu'elle savait qu'Hélios et Eldis avait le même problème, sinon, elle aurait paniqué.

*Ca te va bien pourtant*

*Peut-être, mais ce n'est pas... naturel... Sois sage Leirn, je ne veux pas que tu te fasses repérer. Va voler plus loin, dégourdis toi les ailes, mais pas de catastrophes.*

*Oui bon, ça va, je suis plus un bébé, je sais me tenir pff.*

Un peu vexé, Leirn rompit le contact sous le sourire amusé de Roxane.
Mais son sourire disparut quand des gardes l'arrêtèrent et lui demandèrent si elle était sur la liste des invités.

- "Non, enfin oui... Je ne sais pas, j'ai été invitée par le Haut prêtre de Tari... Je suis sa cavalière... Est-il déjà arrivé? Nous avions rendez-vous ici..."

La jeune fille mettait dans sa voix des accents de vérité qui ne pouvait qu'inciter les gardes à la croire. Sans oublier son regard de velours implorant et irrésistible.

- "Nous allons le chercher mademoiselle... Queston de sécurité, vous comprenez?"

- "Oui, bien sûr."

La jeune fille sourit et attendit. C'est alors qu'un ordre claqua dans l'air alors qu'une jeune femme blonde et gracieuse venait demander aux gardes de la laisser passer. Elle lui souhaita une agréable soirée et se présenta comme étant la duchesse Soltariel. Roxane se fendit d'une révérence.

- "Merci, je ne doute pas qu'elle sera sublime, enchantée, je m'appelle Roxane Amras."

La duchesse retourna à ses occupations alors que Roxane entrait et cherchait Licsis des yeux. Elle finit par le trouver et avec un joli sourire le rejoignit :

- "Bonsoir..."

Elle avait failli ne pas le reconnaître dépouillé de tous ses accessoires qui faisaient de lui le Haut prêtre de la déesse de la mort.

- "Vous êtes très élégant ce soir."

Le regard de Roxane fit le tour de la pièce et elle éracquilla les yeux de surprise en aperçevant Eldis qui dansait avec une jolie blonde du même âge environ que Roxane. Ca alors! Eldis, ici! Quelle bonne surprise!
Revenir en haut Aller en bas
Aldëa Meldevei Eldreda
Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 20
Âge : 29
Date d'inscription : 25/08/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Salle de bal 2 (romantique)   Mar 9 Sep 2008 - 7:49

Aldëa était tellement envoutée par la musique qu'elle ne vit pas les autres invités entrer, et elle ne vit pas non plus l'humain qui s'avança vers elle. Ce n'est que lorsqu'elle entendit une voix qu'elle releva la tête, tout en souriant. Elle était ravie que quelqu'un lui fasse conversation et elle voulait essayer de redevenir l'elfe qu'elle était avant, celle qui était vraiment une noble agréable, qui avait des discussions interessantes et non la veuve frustrée.

L'homme était très grand ... Aldëa mit un petit moment à lui répondre, tellement elle était surprise. On ne voyait pas le visage de l'homme car il était caché sous une cape. Pourtant, il lui semblait déjà l'avoir vu.

- Bonsoir ... J'ai en effet été invité ...

Elle acquiesca lorsqu'il demanda s'il pouvait s'installer près d'elle.

- Allez-y, j'aurais un peu de compagnie ....

Elle regarda de nouveau en direction des violons. Au niveau de la table, elle crut appercevoir quelque chose mais quelqu'un était devant elle et par conséquent, elle ne put voir les deux drakes. Elle répondit alors à ce que Galborix avait dit juste avant.

- La demeure est magnifique et ils ont fait de cette salle .... un endroit particulièrement magique. Je pourrais y passer des heures entières.

Son regard émeuraude revint alors sur l'homme. Oh, bien sûr, elle ne voyait pas ses yeux, mais elle essayait de les deviner. Quelque chose en lui lui plaisait ... Un être mystérieux .... Mais ce n'était qu'une première impression.

Plus elle le regardait, plus il lui semblait l'avoir déjà vu. Elle fouilla dans sa mémoire mais n'y parvint pas. Elle trouva alors logique de se présenter.

- Je m'appelle Aldëa Meldevei Eldreda .... Je suis persuadée de vous avoir déjà eu, mais ma mémoire me fait défaut et refuse de m'en dire plus sur vous ....

Elle lui fit un nouveau sourire, et attendit que l'homme se présente à son tour. Son regard se perdait tantôt sur le jeune homme, tantôt dans la salle.

Ainsi, elle vit enfin les invités. Il y avait beaucoup de femmes, toutes bien habillées et d'une beauté à couper le souffle. Elle se rendit compte qu'elle ne connaissait plus beaucoup de monde.

* Il faudra que je remédis à cela ... Une Eldreda doit connaitre le monde elfique comme le monde humain. *

Son regard se reposa alors de nouveau sur l'homme qui lui tenait compagnie.


Dernière édition par Aldëa Meldevei Eldreda le Mer 10 Sep 2008 - 10:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Salle de bal 2 (romantique)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Salle de bal 2 (romantique)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Salle de bal 2 (romantique)
» La Salle du Feu
» La salle du trône et le château
» Salle d'opération section civile
» La salle de l'argent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Duché de Soltariel :: Duché de Soltariel-
Sauter vers: