Partagez
 

 Salle de bal 2 (romantique)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Etheldred
En attente de validation..
Etheldred

Nombre de messages : 576
Âge : 34
Date d'inscription : 18/05/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : En apparence entre 20 et 25 ans
Niveau Magique : Non-Initié
Salle de bal 2 (romantique) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Salle de bal 2 (romantique)   Salle de bal 2 (romantique) - Page 2 I_icon_minitimeMar 9 Sep 2008 - 12:50

Etheldred continua à observer dicrètement les invités. Elle commençait à se détendre un peu et à apprécier l'ambiance festive. Deluwen entammait déjà la conversation avec la personne qu'elle avait invité à sa table. L'herboriste se demanda si l'elfe connaissait beaucoup de monde ici. Pour l'instant, ça n'avait pas l'air d'être le cas mais elle supposait que tous les invités n'étaient pas encore arrivés. D'ailleurs, de nouvelles personnes faisaient sans cesse leur entrée et elle ne put s'empècher encore une fois de les observer. Ne serait-ce que pour admirer les tenues toutes plus recherchées les unes que les autres. Elle jeta un regard à sa ropre robe : cette dernière était tellement simple à côté ! Enfin, cela lui suffisait amplement. Même si elle avait eu l'occasion d'en porter une autre, elle appréciait l'élégance de la simplicité. Les débordements de dentelles et de froufrou c'était bon pour les autres, chacun ses goûts !

Faisant visuellement le tour de la salle, son regard glissa sur une jeune femme qui ne semblait pas vraiment à l'aise dans sa robe de soirée. Elle s'était penchée un instant sous une table et son manège intrigua Etheldred. Toujours ces réflexes méfiants qui lui faisaient voir des personnes louches dans tous les coins. Elle attendit de la voir se relever et se força à passer à autre chose. Il fallait qu'elle accepte que chacun puisse avoir ses petits secrets sans pour autant être un assassin ! Mais décidément, cette fête était encore pire qu'une sortie à la ville : cotoyer tant de personnes inconnues ! Elle prit conscience que d'une certaine façon, cela lui faisait le plus grand bien. Deluwen avait eu raison d'insister. Sans elle, Etheldred aurait bien pu finir ermite dans les bois ! Elle se corrigea : non, pas ermite, elle aimait bien trop son métier pour en arriver là. Mais alors, pourquoi était-elle aussi proche de ses patients et aussi distante dès qu'il s'agissait de personnes normales ?

Un jeune homme au teint mat fit ensuite son entrée, l'air quelque peu perdu. d'une certaine façon, cela rassura l'herboriste : elle avait craint de se retrouver noyée dans des mondanités de noblesse. Finalement, elle n'était peut-être pas la seule à ne pas être parfaitement à l'aise. c'était sans doute idiot, mais elle se sentit d'autant mieux. Moins en décalage avec le reste des convives, sans doute.

Elle cessa d'observer les invités et se reconcentra sur la discussion entammée par Deluwen. Il fadrait qu'elle lui demande qui elle connaissait. Peut-être, surement même, y avait-il des gens suffisamment connus pour qu'elle n'ignore pas leur nom. Elle ne voulait pas faire d'impair en vexant qui que ce soit. Elle but une gorgée de son verre, attendant que l'inconnue réponde à l'elfe.

En fait, elle devait bien le reconnaitre, la fête commençait plutôt bien. Et, aussi étrange que cela lui paraisse, elle s'y plaisait. En faisant un effort pour rester, elle finirait bien par s'amuser comme tout le monde. Effort pas si terrible, maintenant qu'elle était là... Il faudrait qu'elle pense à remercier Deluwen de lui avoir permis de venir. Ne serait-ce que pour le décors somptueux, ça valait le déplacement. Etheldred appréciait la simplicité, oui, mais elle ne trouvait rien à redire à la décoration du manoir : riche, mais de bon goût, sans aucun doute.
Revenir en haut Aller en bas
Rima-Marcil
Ancien
Ancien
Rima-Marcil

Nombre de messages : 348
Âge : 443
Date d'inscription : 05/03/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Salle de bal 2 (romantique) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Salle de bal 2 (romantique)   Salle de bal 2 (romantique) - Page 2 I_icon_minitimeMar 9 Sep 2008 - 15:29

Ca y est, ils y étaient ! Les voila tous trois, Eldis, Hélios et Rima, au beau milieu de la salle de bal, tentant de se frayer un chemin pour trouver une accalmie et s’installer tranquillement avant de devoir discuter politique ou bien danser. La première chose qui frappa le marquis, ce fut de constater qu’il n’était pas le seul elfe invité, bien au contraire. D’autres nobles avaient été invités, et d’ailleurs il en reconnaissait certains et certaines. Au moins, il se sentirait moins seul. Hélios s’arrêtait toutes les deux secondes afin de saluer telle ou telle personne, montrant le respect du à leur rang, et Rima faisait de même, ne voulant surtout pas leur manquer de respect. Le marquis jeta un œil en arrière pour voir si Eldis faisait de même, mais il se rendit compte qu’il n’était pas là. Il souffla doucement à Hélios :

« On a perdu Eldis. Espérons qu’il ne fasse pas de gaffes. »

Propulsé dans un tel monde sans aide, oui il y avait à espérer. Hélios et lui-même lui avaient donné des conseils, espérons qu’il saurait en faire bon usage. Pour l’instant, Fine-Lame observait Hélios, fasciné de découvrir cette facette qu’il ne connaissait pas de lui. Le dandy, le noble, le charmeur. Il évoluait dans ce milieu avec tant de grâce, tant de facilité. Il savait quels mots utiliser, comment faire plaisir à ses interlocuteurs sans se compromettre, s’attirer les bonnes grâces de tout le monde… Bref, on voyait bien qu’il avait vécu dans ce milieu au moins aussi souvent que sur les champs de batailles. Peut-être même plus. Depuis que Dragan était marquis, Fine-Lame n’avait plus eu à se soucier de ce genre de choses, il n’avait plus à assister à des banquets, des fêtes organisées en l’honneur de Tartempion. A dire vrai, tous n’en était pas mécontent, étant donné qu’ils préféraient le voir protéger leurs frontières plutôt que de se mêler à eux. Et puis son physique jouait pour beaucoup, il faisait désordre au milieu de tous ces elfes filiformes.

Mais ici, cela n’avait pas l’air de gêner. Au contraire, il surprenait des regards admiratifs et charmeurs de la part de jeunes femmes, tant pour Hélios que pour lui. Le baron avait un succès fou auprès des femmes, il l’avait avertit, mais apparemment lui aussi plaisait. Dommages pour elles, le cœur des deux colosses était déjà pris, mais cela n’empêchait nullement le chevalier de flirter avec elles. Il avait une réputation à tenir disait-il. S’il ne le connaissait pas aussi bien, il aurait pu en être jaloux, mais à son comportement, il voyait qu’il n’y avait pas de danger. Aucune femme n’attirait assez son attention pour qu’il puisse se dire qu’il y avait un risque.

Mais il revint à la conversation en cours avec des nobles dont il avait oublié le nom, quand on lui demanda son avis.


« Les drows font tout pour nous empêcher d’agir et de consolider notre position. Ils vous ont envoyés la peste, nous un poison, ils ont assassinés deux rois nains, deux princesses humaines… Ils sont bien décidés à ne pas nous laisser de répit. Ils sont en train de s’organiser, et nous essayons de faire de même, tant bien que mal. Votre royaume est en deuil, et le notre désemparé. Nous ne voyons plus notre reine, perdant ainsi notre dirigeante. Nous devons attendre le mariage entre Illydril et Anàrion pour avoir de nouveaux quelqu’un à la tête de notre royaume, tout comme vous. Quand nous aurons de nouveau quelqu’un chacun de notre coté, alors nous pourrons enfin faire quelque chose contre les Sombres. Malheureusement, qui sait combien de temps cela durera. »

Et la discussion continua ainsi avec plusieurs autres personnes. On n’arrêtait pas de lui demander son avis, étant l’un des grands commandants de l’armée elfe.

« Si on me demande encore une fois mon avis sur la guerre, je vais faire un malheur. Je commence à en avoir assez de devoir toujours répéter la même chose. »

Voila ce qu’il confia à Hélios quand ils eurent un moment de calme.

« Quand je regarde les femmes autour de nous, j’en viens à me demander qui à le plus de succès, toi ou moi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Hélios Dilandro
Humain
Hélios Dilandro

Nombre de messages : 380
Âge : 33
Date d'inscription : 10/03/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Salle de bal 2 (romantique) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Salle de bal 2 (romantique)   Salle de bal 2 (romantique) - Page 2 I_icon_minitimeMar 9 Sep 2008 - 16:04

Hélios entra lentement dans la salle, Saluant les plus grand en s’inclinant, ceux de moindre importance d’un geste de main, et enfin les roturier d’un simplement mouvement de regard et de tête. Toute une codification qui avait son importance voyez-vous. Car si d’aventure, le baron accordait plus d’importance dans son salut a marquis qu’as un duc, il en allait de son honneur et de sa réputation de même pour les comtes, les simples nobles ou justes chevaliers. Rima lui glissa quelques mots qu’il eu bien du mal à assimiler entre deux mouvements de salutation distingué.

« Laisse le faire… qu’il s’amuse. »

Rien de plus, préférant mille fois ne pas être sollicité toute les 5 minutes. Uriel de son coté avait quitté son perchoir pour jouer avec Cundu dans un coin à l’ abri des regards. Elle avait clairement énoncée a Uriel qu’elle ne tolérerait aucune incartade de sa part et que si d’aventure elle posait un souci, elle en paierait un prix bien trop lourd.

Hélios finit par se retrouver entouré de jeune femme en âge de se marier, gloussant et quémandant encore une histoire a l’androgyne qui ne pu que sourire de manière courtoise avant d’ajouter en totale bienséance.

« Mes dames, voyons, si d’aventure je vous contais tout mes récit en une fois, qu’en resterait’ il pour une nouvelle rencontre ? Et puis apprenez mesdames qu’il est mal vu de monopoliser ainsi de charmante demoiselle comme vous. Je suis certain qu’il y aurait moult cavalier tout prés à vous faire danser pendant que je vous regarderais Valser avec aisance et… Sachez-le. La plus doué se verra digne d’avoir ma dernière danse je vous le promets. »


Se libérant enfin de la présence rafraichissante mais au combien étouffante des jeunes femmes nobles en rut ou en mal de fortune voir même d’époux. S’approchant de rima qui semblait ma fois bien plus mal placé qu’Hélios, ce dernier lui murmura quelque mots qui fit rire le colosse.

« Si tu en as assez de devoir parler de guerre, invite donc une jeune femme a danser ! Écoute ses discours mièvre, montre toi charmeur sans être entreprenant et fait toi apprécier d’elle, tu verras ensuite une horde de groupie s’agglutiner autour de toi et te flatter l’égo sans même que tu en demande le moins du monde. Ensuite tu arrêteras de te plaindre et tu préféreras ta place à la mienne. »

Il s’arrêta, saluant une jeune dame passant a proximité d’un sourire enjôleur avant d’ajouter a Rima.

« Je ne doute pas de la réponse moi. »

Puis il s’écarta un peu et fini par bousculer de manière feinte à la perfection une jeune femme aux cheveux sombre et vêtue d’une magnifique robe pourpre. S’inclinant à nouveau avec déférence il murmura d’une voix sur et pourtant flatteuse.

« Pardonnez moi belle ange… vous m’avez surpris, je vous ai presque cru tombé du ciel jolie Roxanne tant votre beauté m'as éblouie. Tiens dont, vous n’êtes pas seule ? Me présenterez-vous votre ami ?»

Son air noble et gracieux n’avait pas ce coté hautain mais plutôt celui d’un Dandy.
Revenir en haut Aller en bas
Licsis
En attente de validation..
Licsis

Nombre de messages : 583
Âge : 27
Date d'inscription : 29/06/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 72
Niveau Magique : Religieux
Salle de bal 2 (romantique) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Salle de bal 2 (romantique)   Salle de bal 2 (romantique) - Page 2 I_icon_minitimeMar 9 Sep 2008 - 18:04

Licsis avait le regard perdu sur la piste de danse quand une voix qu'il connaixsait bien survint derriere son dos.
Licsis se retourna avec le sourire, il eut devant lui une Roxane qu'il ne connaissait pas et qui etait heu....charmante.

Bonsoir...
Je me sens bizarre dans ces vetements
, avoua t'il avec le sourire.

Mais vous...enfin on devrait peut-être se tutoyer non ?

Et il enchaina, bien que les mots sortirent difficilement puisqu'il du se donner le courage dans un élan de décontenance ;

V..heu Tu es ravissante, vraiment. Et je ne parle pas seulement de la robe...

Licsis arrivait par chance a garder une attitude normale et un teint normal. Mais interieurement, il etait decontenancé par la présence de Roxane, mélée a cette inhabitude d'etre habillé comme ça...

Licsis ravala un peu sa fraiche timidité pour ne pas paraitre debile et il lança :

Je pensais qu'il faisait nuit, pourtant c'est bien une etoile que j'ai devant les yeux...

Licsis était fier de sa réplique, il l'avait sortit sans vraiment refléchir.
Un homme passa avec des verres remplis surement d'un alcool, Licsis en attrapa deux quand il passa et en tendit un à Roxane.

Il leva ensuite son verre....

A cette soirée illuminée par votre beauté...

Et en but quelques gorgées.

Licsis fut a nouveau content de sa réplique. Il reprenait une certaine contenance et redevenait le maitre de sa situation.
Licsis se reprit a penser que depuis sa premiere rencontre avec la pretresse, il avait changé...
La musique, le bruits, les gens, tout etait bien, mais avec Roxane en face de lui, c'etait d'autant plus parfait...
Licsis se demanda si il ne s'etait pas amouraché de Roxane. Cette pensée fut suivie de celle ou il tenta de se donner du courage pour l'inviter a danser.

On danse ?

Il l'avait fait, en fait c'etait plus simple qu'il ne l'avait pensé...Il fallait juste se lancer...
La piste de danse etait pleine mais pleine dans ce chateau ça voulait dire qu'il y avait encore beaucoup de place. La musique alternait entre des genres calme et lent du style slow, ou des genres plus classique et parfois plus rapide meme si ça restait dans le cadre.
Licsis pensa a quelque chose, peut etre apres avoir bien dansé pourraient ils aller dans le jardin, la ou c'etait plus calme, pour parler un peu...
Licsis eu une pensée de remerciement envers Tari, elle n'avait tué personne a cette reception pour l'instant, et c'etait tant mieu car dans ce genre de reception la mort est a ecarter...

Le regard de Licsis se perdit dans le visage d'ange de roxane, roxane, roxane, roxane, elle portait un si beau prenom qu'on pouvait le repeter sans se lasser...Et elle le portait bien, aux yeux de licsis, aucune elfe ne rivalisaient.
c'est a croire de le dieu de l'amour lui a donné un don qu'elle utilise sans le savoir sur Licsis...
Licsis eu une pensée pour tari. SI elle n'avait tuer le frere de roxane jamais il ne e serait rencontré, c'etait la un cadeau de tari ? u du destin ? Il y a des questions qui restent sans reponse, et heuresement, c'est mieux ainsi...


Dernière édition par Licsis Necrose le Mer 10 Sep 2008 - 13:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Roxane Amras
Humain
Roxane Amras

Nombre de messages : 712
Âge : 27
Date d'inscription : 16/03/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Religieux
Salle de bal 2 (romantique) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Salle de bal 2 (romantique)   Salle de bal 2 (romantique) - Page 2 I_icon_minitimeMar 9 Sep 2008 - 18:27

Roxane laissa échapper un ptit rire cristalin quand il lui avoua se sentir bizarre dans ces vêtements :

- "Oui je m'en doute, mais vous vous y habituerez vite, j'en suis sure! Je vous l'ai dis l'autre fois : c'st dommage de vous cacher derrière une capuche."

Sous entendu : il était suffisamment beau pour ne pas avoir à se cacher aux yeux du monde mais plutôt à se promener la tête haute. Un sourire ravi éclaira son visage quand il proposa de se tutoyer :

- "Oui ce serait mieux, nous ne sommes plus des étrangers n'est-ce pas?"

Elle rougit de plaisir sous le compliment concernant sa beauté. Roxane était frondeuse et franche, mais comme toute jeune fille, elle était touchée par les compliments. Surtout sincères et elle savait que Licsis l'était. Il continua d'ailleurs à la complimenter avec une phrase très poétique qui fit rire de ravissement Roxane :

- "Tu vois, ça te vient très vite. Merci..."

Il récupéra deux verres et en donna un à Roxane, pour ensuite donner un toast à cette soirée.

- "Je croyais qu'on devait se tutoyer?"

Malicieuse, elle but elle aussi quelques gorgées. Hum, délicieux, moins fort que le rhum, mais pétillant. Surement une boisson de riche qu'elle ne connaissait pas. Licsis l'invita alors à danser.

- "Oh, tu sais, je ne suis pas très douée pour ces danses compliquées, je ne voudrais pas t'écraser les pieds..."

Un peu confuse, elle hésitait. Elle se sentit alors bousculée et eut un mouvement d'humeur envers l'importun.

- "Vous ne pouvez pas faire att..."

Elle se figea en voyant que c'était Hélios. Il s'inclina galamment devant elle, lui donant l'impression d'être importante, avant de la complimenter lui aussi.

- "Décidément cher baron vous êtes toujours aussi charmeur."

Et pourtant, il n'était pas que cela, elle le savait. Elle se fendit d'un sourire et elle se jeta à son cou en l'embrassant sur la joue comme une enfant impulsive, se moquant bien des regards outrés.

- "Je suis contente de te revoir, j'ai aperçu Eldis qui dansait, j'aurais du me douter qu'il était venu avec toi."

Elle le relâcha et se tourna vers Licss :

- "Licsis, je te présente Hélios Dilandro, Baron de son état, chevalier errant plutôt, mais chut."

Elle se mit à rire et se tourna vers Hélios :

- "Et voici Licsis Necrose, Haut prêtre de Tyra, un très bon ami qui a su me conseiller quand je touchais le fond."

Elle remarqua alors une massive silhouette derrière Hélios :

- "Un ami à toi? Enchantée, je suis Roxane Amras."

Les présentations furent alors faites avec Rima-Marcil et la jeune fille se rappela la proposition de Licsis. Elle lui prit la main et le tira derrière elle :

- "Allons danser!"

Elle jeta un regad à Hélios et Rima et lança joyeusement :

- "Vous n'échapperez pas à une danse avec moi messieurs!"

Elle quitta l'elfe et le draconien, directon, la piste de danse avec Licsis.

[-> Piste de danse]
Revenir en haut Aller en bas
Johann
Ancien
Ancien
Johann

Nombre de messages : 2094
Âge : 33
Date d'inscription : 11/08/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 27 (Favrius 979, 10ième cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
Salle de bal 2 (romantique) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Salle de bal 2 (romantique)   Salle de bal 2 (romantique) - Page 2 I_icon_minitimeMer 10 Sep 2008 - 8:46

*Des gens allaient et venaient, que ça soit dans la salle de bal ou sur la piste de danse qui attirait de plus en plus de monde. Certains attiraient un peu plus l'attention que d'autre, notamment deux hommes qui avaient attiré l'attention de toutes les pimbêches de la noblesse qui rivalisaient surtout d'imagination pour porter des robes très moch... Heu... Originale. Les rencontres se faisaient et certains s'invitaient à danser pour occuper le temps ou tenter de faire de nouvelles conquêtes ou encore des relations utiles en politiques. Bref, le train train quotidien de la noblesse et rien de bien intéressant...
Les deux gros lézards dentés restaient bien calme dans leur coin, sous la table, se faisant bien discret et n'attirant pas l'attention... S'ils se révélaient cela risquait de causer un vent de panique qui pourrai être dangereux pour Trystan mais aussi l'empêcherai de garder un œil sur lui.

La musique d'ambiance continuait à se faire entendre, cependant quelque chose vint troubler l'ambiance légère que la danse procurait : Au moment ou le petit couple Trystan / Lilianna s'embrassait en public, forçant Johann à détourner le regard quelques instants, une sorte de vieille peau débarqua de nulle part au milieu de la piste de danse avec ses gros sabots, interrompant la majorité des danseurs et surtout semblant s'intéresser pas très amicalement à Trystan et à sa compagne.
Lilianna avait littéralement viré au blanc, Trystan quant à lui semblait sur la défensive.
La vieille peau semblait visiblement appartenir à une noblesse quelconque aux vues de son manque de gêne et de sa tenue. Cependant la situation s'éternisait un peu trop, jetant un froid de plus en plus pesant au milieu des personnes qui entouraient le couple et la mégère... Quelque chose clochait...
Bien qu'il ne s'agissait pas d'une agression physique qui étaient justement les cas ou elle avait été mandatée pour intervenir, cela causait quand même du soucis. Elle soupira donc... Un peu d'action ou des ennuis en perspective... Quoi qu'il en soit il fallait qu'elle intervienne pour permettre au reste de la soirée ou plutôt de la danse de se passer correctement et dans le calme... Jo' réajusta alors sa robe qui la gênait toujours autant par le manque d'habitude de ce genre de tenue avant de se diriger tranquillement mais sûrement vers la vieille peau et ainsi ne pas trop révéler son rôle...

Prochain post : Salle de Bal aristocratique : La piste de danse
Revenir en haut Aller en bas
Ashenie De Sephren
Ancien
Ancien
Ashenie De Sephren

Nombre de messages : 980
Âge : 28
Date d'inscription : 29/08/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Salle de bal 2 (romantique) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Salle de bal 2 (romantique)   Salle de bal 2 (romantique) - Page 2 I_icon_minitimeMer 10 Sep 2008 - 12:27

La salle de balle aristocratique avait perdu cette atmosphère si délectable aux yeux de la jeune et future duchesse De Langehack. La pièce avait en effet croulé sous le nombres d'allées et venues, quoi que certaine furent de vrais triomphes.
Elle n'avait pour le moment cependant pas prêté attention à l'incessante valse des apparitions sous la musique à la teinte d'une romance douce et ancré des ces idéaux amoureux tendres, nobles et courtois.

La jeune femme portait son regard doux sur son interlocutrice aux traits elfiques. Ses yeux verts et scintillants captèrent son attention, l'espace d'une seconde. L'émeraude y avait taillé la dimension de la bonté, et son attitude polissait le cristal de bienfaisance. Ses cheveux soyeux semblaient témoigner de la pureté lumineuse de la demoiselle elfe. Elle restait un instant, après son salut, et écoutait la présentation de la dame; elle l'avait invitée à prendre place. La demoiselle De Sephren lui lançait un regard empli de compassion et de gratitudes.

Son attention était cependant détournée par l'éclat de quelques venues, avenantes au cœur du sumac vénéneux des dames fleuries et épanouis, qui s''agitaient en présence de la lumière masculine. La folle mascarade immonde et exagérée des dames emphasées dans leur attributs féminins semblait se porter sur la venue de quelques hommes, délicieux au regard, créant ainsi les troubles les plus vifs chez ses dames avides. Enfin, le regard de la belle demoiselle De Sephren, d'abord incompréhensif du phénomène de masse, caressait bientôt les trait des deux hommes provoquant l'émeute féminine.

Elle se perdait dans les traits elfiques les plus doux. L'homme semblait être agrémenté d'une forte musculature, et en combinaison à sa haute taille, lui donnait cet aspect massif et impressionnant aux yeux de la demoiselle de Sephren, gardant une part de raffinement certaine propre à la gente elfe. A ses cotés s'avançait un homme aux traits fins. Il arborait des yeux clairs sur un visage d'une beauté douce, orné d'une paire de lèvres finement sculptées. Il laissait émaner une stature impressionnante agrémentée d'un charisme fou, sous une attitude gracieuse et sûre trahissant son affilance noble. Elle s'était surprise à caresser son visage doux du regard, avant de passer outre la superficialité et le conformisme, et dévisageait à présent une vieille femme qui avait fait son entrée, et s'était hautainement dirigée vers un couple dansant.

Elle se sentait perdre pied dans ce monde étouffant, et cherchait le regard de son garde du corps, vainement dissimulé parmi la foule. Pendant un instant, elle avait apprécié cette froideur presque apprivoisée, et semblait retrouver cette positivité douce et charmante, qui la laissait dans son unicité. Les récentes apparitions l'avaient éblouit par leur splendeur, sans doute à force de pratique. Cependant elle gardait en ses yeux un brin de leur éclat, tourmentant son esprit avec les quelques aléas de songes passés.

Elle restait en effet sous l'emprise de la prestance de ses messieurs, pendant quelques instants, avant de détourner la tête des grandes activités florissantes, après ces quelques minutes de réflexion. Elle affichait un sourire courtois, cependant charmant et sincère, à la demoiselle elfe qui lui faisait face. La demoiselle de Sephren prenait gracieusement place à la table de l'elfe. Ses longues manches s'étendaient sur la table, et ses doigts caressaient un collier doux, et symbole tendre des hommages de son frère à son égard. D'un geste presque absent; ses phalanges caressaient le cristal fin, qui surplombait sa poitrine bombée. Ses yeux se levaient lentement et se plongaient dans ceux de l'elfe. Avec une voix ingénue elle se présentait humblement.
« - Je suis donc enchantée de faire votre connaissance, Dame Wylenaryn. Je suis Ashenie De Sephren, fille légitime du Duc Arathor De Langehack. Sa voix nacrée était douce, aigüe, à l'air reposant et tendre. Enfin elle reprenait le ton posé. J'ose espérer que vous vous portez bien... Dites moi, peut être votre connaissance du monde est elle plus élaborée que la mienne, si juvénile. J'aimerai résoudre un mystère qui me trouble, connaissez vous les protagonistes des quelques événements qui lancent le tumulte des esprits en ces lieux? J'ose cependant croire qu'ils se s'agit la que de troubles partiels, et que ces gens de s'attireront pas les foudres du destin...»
La demoiselle, visiblement marquée par les dernières apparitions, affichait une compassion sincère et émotive, perdu dans l'éclat brillant de ses yeux. Enfin, elle détournait le regard, et semblait contempler la gente du bal. Lentement, ses yeux se perdaient dans quelques songes insondables, fermés, avant qu'ils se ne reportent sur son interlocutrice. Elle la dévisageait l'air interrogateur, subtile et doux, gardant ces traces d'ingénuité marqué sur son visage encore juvénile et naïf.
Revenir en haut Aller en bas
Lohei Nard
Humain
Lohei Nard

Nombre de messages : 201
Âge : 24
Date d'inscription : 14/06/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Salle de bal 2 (romantique) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Salle de bal 2 (romantique)   Salle de bal 2 (romantique) - Page 2 I_icon_minitimeMer 10 Sep 2008 - 12:52

Une jeune femme l'invitait à une table, elle se nommait Deluwen. Ell esquissa un sourire synonyme de "merci de m'acueullir", mais faire des gestes ne siffisait pas il fallait commencer à lui parler, elle n'avait pas l'air d'un humain cette femme, c'était un elfe sylvain, elle en mettrai la main à couper.

"Merci Mme Deluwen"

Elle s'adressait avec politesse, les elfes étaient doués d'une sagesse hors du commun la plupart du temps, ils étaient polis et courtois car extrêment vieux même si leur visage restait intact et n'avait aucun ride apparent. Les elfes étaient des créatures merveilleuses.

Une autre femme les rejoignit, elle par contre avait l'air d'une humaine. Elle esquissé le même sourire.

"Bonjour, enchantée de faire votre connaissance"

Elle aimait dire la même chose, enchantée de faire votre connaissance était un grand classique chez les Nard, elle s'asseya à la table et s'appuya contre le dossier, beaucoup de monde était arrivé et elle put les observer, toutes les races étaient présentes sauf, évidemment, les drows. D'ailleurs, à la place de s'amuser elle devrait peut-être garder un oeil sur l'ambiance de la salle...sécurité avant tout était un dicton.

Tout à coup, alors perdue dans ses pensées, encore une fois, elle entendit un bruit sourd, étouffé.

Elle pivota sa tête, rien ne paraissait d'anormal, elle haussa les épaules. Son imagination lui faisait des tours. La conversation durait, des fois elle réagissait, rigolait, attitude normale. Elle ne voulait pas paraitre quelque chose en particulier, juste une femme normale qui vient dans un bal et qui a un minimum de grace. La salle était comblée de bruit, tout le monde faisait connaissance, l'ambiance était plutôt bonne et la fête commençait à devenir plus intéressante.


Elle re-entendit un bruit sourd, elle commençait à avoir peur, et le pire c'est qu'elle était sure que personne ne l'avait entendu.

Elle se retourna une nouvelle fois, ne vit rien mais fronça les sourcils...un trouble-fête? Non elle n'espérait pas. Elle se remit correctement et fit comme si il n'y avait rien. Mais elle commençait à penser que quelque chose se passait, quelque chose d'étrange.
Revenir en haut Aller en bas
Deluwen Wylenaryn
En attente de validation..
Deluwen Wylenaryn

Nombre de messages : 364
Âge : 24
Date d'inscription : 20/06/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Salle de bal 2 (romantique) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Salle de bal 2 (romantique)   Salle de bal 2 (romantique) - Page 2 I_icon_minitimeMer 10 Sep 2008 - 13:37

[ désolée , perdu la moitié de mon post T.T ]

Deluwen tapota la surface en verre de ses longs doigts fins. Elle leva la main et remit l'habituelle mèche blonde qui lui entravait la vue derrirèe son oreille pointue.Elle vit Lohei Nard s'approcher de la table et prendre place , maintenant occupée par trois femmes et elle-même. Deluwen croisa le regard d'Elthedred qui paraissait toujours nerveuse , comme une humaine tout à fait commune tombée entre les mains de hauts nobles hautains. Elle sourit à l'herboriste et observa alors la scène perturbante sur la piste de danse , toujours jouée par les violons de l'estrade.

Deluwen sentit clairement une impression de mal-aise s'imposer à la large salle , suite à l'entrée d'une grande dame hautaine. La nouvelle venue arriva bientôt de son pas inquiètant vers le Duc d'Erac et de sa cavaliere. Deluwen réflechit et se rappela soudain le prénom du Duc qu'elle avait lu il ya de cela des mois maintenant. Trystan. Elle l'entendit alors s'adresser à la femme d'un ton froid qui la fit frissoner un très court instant. La haute noble répondit d'un ton tout sauf agréable , fixant de ses yeux cruels la jeune compagne du Duc , qui paraissait terrifiée. Deluwen distingua alors une autre silhouette rejoindre le couple, qu'elle reconnut comme la seconde femme.


« - Je suis donc enchantée de faire votre connaissance, Dame Wylenaryn. Je suis Ashenie De Sephren, fille légitime du Duc Arathor De Langehack.J'ose espérer que vous vous portez bien... Dites moi, peut être votre connaissance du monde est elle plus élaborée que la mienne, si juvénile. J'aimerai résoudre un mystère qui me trouble, connaissez vous les protagonistes des quelques événements qui lancent le tumulte des esprits en ces lieux? J'ose cependant croire qu'ils se s'agit la que de troubles partiels, et que ces gens de s'attireront pas les foudres du destin...»

Deluwen revint immédiatement à Ashenie et Loheiqui gardaient les yeux fixés sur elle , avec un air poli et courtois. Peut-être admiratif.Elle n'en avait aucune idée et ce n'était pas le moment debattre la question.
Aussi dit-elle à Ashenie , les doigts de ses deux mains les uns contre les autres , sous son menton pointu :


" Je me porte bien, je vous remercie.Je n'irai pas jusqu'à avoir l'orgueil de prétendre connaître tout le monde , mais je reconnais le Duc d'Erac , sur la piste.Et je suis d'accod avec vous , il se passe quelques chose d'anormal..."

Elle remarqua alors avec surprise qu'elle n'était pas une des rares elfes de la salle.Avec un sourire , elle regarda le Marquis de l'Epine dorée qu'elle avait croisée très brièvement lors d'une de ses visites chez sa cousine, à Alëandir. Elle savait qu'il occupait une place importante dans l'armée elfique , il lui semblait l'avoir étudié également. Elle essaya d'attirer son regard vers elle , esperant attirer ne serait ce que le regard du Marquis elfe. Elle se sentit plus légère à la seule idée de ne pas être la seule elfe de la soirée.Et qui c'est , peut-être la reconnaitrait il comme cousine de la princesse , s'il le savait.... Elle caressa avec un sourire en coin l'étoffe soyeuse de sa robe écarlate.
Revenir en haut Aller en bas
Etheldred
En attente de validation..
Etheldred

Nombre de messages : 576
Âge : 34
Date d'inscription : 18/05/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : En apparence entre 20 et 25 ans
Niveau Magique : Non-Initié
Salle de bal 2 (romantique) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Salle de bal 2 (romantique)   Salle de bal 2 (romantique) - Page 2 I_icon_minitimeMer 10 Sep 2008 - 15:04

Un froid était tombé sur la salle. Etheldred observa une vieille femme qui s'était approchée d'un des couples qui dansaient. De là où elle était, elle ne pouvait entendre leurs paroles mais, de toute évidence, ils étaient fort peu courtois. Elle n'était pas la seule à avoir remarqué l'incident et elle espéra qu'il n'amènerait pas d'ennui qui gâcherait la soirée. En tous cas, elle capta également le mouvement d'une jeune femme qui se rapprochait discrètement du couple et de la mégère. Décidément, il y avait bien des non-dits ici...

Elle détourna ensuite son regard sur deux jeunes hommes qui déclenchaient un véritable enthousiasme auprès de nombre de demoiselles de la salle. Elle sourit, amusée, mais sans comprendre comment ces personnes pouvaient supporter autant de simagrées. Il ne lui serait pas venu une seconde l'idée de s'agiter ainsi pour obtenir les faveurs de qui que ce soit. Pourtant, ça n'avait pas l'air de les faire fuir. Encore un mystère, probablement une habitude due à leur rang, supposa-t-elle.

Une voix la sortit de ses pensées :


" Je suis donc enchantée de faire votre connaissance, Dame Wylenaryn. Je suis Ashenie De Sephren, fille légitime du Duc Arathor De Langehack. J'ose espérer que vous vous portez bien... Dites moi, peut être votre connaissance du monde est elle plus élaborée que la mienne, si juvénile. J'aimerai résoudre un mystère qui me trouble, connaissez vous les protagonistes des quelques événements qui lancent le tumulte des esprits en ces lieux? J'ose cependant croire qu'ils se s'agit la que de troubles partiels, et que ces gens de s'attireront pas les foudres du destin...»

Etheldred se retourna vers la jeune femme qui avait parlé, la salua d'un signe de tête discret. C'était bien la première fois qu'elle entendait quelqu'un s'exprimer ainsi. Elle mit quelques instant à démêler l'idée générale de cet amoncellement de termes distingués.

L'autre jeune femme, en revanche, qui venait de se présenter sous le nom de Lohei Nard semblait avoir des manières plus simples. Agréable, songea Etheldred en leur souriant. Deluwen répondit aimablement à Ashenie :


" Je me porte bien, je vous remercie.Je n'irai pas jusqu'à avoir l'orgueil de prétendre connaître tout le monde , mais je reconnais le Duc d'Erac , sur la piste. Et je suis d'accord avec vous , il se passe quelques chose d'anormal..."

Ainsi, elles aussi avaient remarqué l'incident. Le duc d'Erac, donc, nota-t-elle pour elle-même, bien qu'elle doute que ça ne lui serve à grand chose. Comme ses interlocutrices, elle regarda à nouveau, attentant la suite des événements. La trouble-fête avait l'air d'une noble et en l'occurrence elle doutait qu'on puisse s'en débarrasser aussi facilement. Mais si le jeune homme était un duc, il pouvait également s'en sortir, non ? A vrai dire, toutes ces comportements théâtralisés la laissait perplexe. Elle qui appréciait la spontanéité avait du mal à suivre les sous entendus plus ou moins implicites qu'affectionnaient tant certaines personnes. Fort heureusement, Deluwen et les jeunes femmes qui partageaient sa table n'avaient pas l'air de se comporter de la sorte.
Revenir en haut Aller en bas
Rima-Marcil
Ancien
Ancien
Rima-Marcil

Nombre de messages : 348
Âge : 443
Date d'inscription : 05/03/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Salle de bal 2 (romantique) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Salle de bal 2 (romantique)   Salle de bal 2 (romantique) - Page 2 I_icon_minitimeMer 10 Sep 2008 - 17:32

Rima regardait Hélios flirter doucement avec les femmes, les ravissant par des mots doux et des promesses, jouant à la perfection son rôle de séducteur invétéré. Toutes les jeunes femmes s’agglutinaient autour de lui, soupirant, guettant le moindre de ses regards, ayant le fol espoir qu’il les choisirait pour danser, voire plus même. Elles l’écoutaient conter ses exploits, et lui se donner à cœur de les charmer ainsi, promettant aussi à la meilleure cavalière, l’immense honneur de l’avoir comme danseur. Aucune ne se fit prier, et chacune partirent en quête d’un cavalier dans l’espoir de pouvoir être l’élue du baron. Quand il fut à coté de lui, Rima lui confia :

« Tu sais y faire avec les dames mon cher, je le reconnais. Je crois bien que tu es partit pour danser toute la soirée avec ces charmantes jeunes femmes, tu ne penses pas ? »

Puis le marquis se plaint de sa situation, et Hélios lui fit une proposition qui fit sourire le marquis.

« Ne me tente pas. Chez les elfes, aucune femme ne s’intéresse à moi pour mon charme naturel, mais pour ma situation, on le sait tous les deux. Je suis bien trop laid. Par contre, si je me mets à jouer à faire comme toi, je risque fort bien de ramasser un plus grand succès que toi. Cela ne te dérangerais pas que je marche sur tes plates-bandes ? »

Inviter une femme à danser ? Pourquoi pas après tout. Il devrait supporter les ragots, commérages ou autres niaiseries, mais au moins ce ne serait plus en rapport à la guerre. Ecouter ce genre de discussion lui serait une plus grande délivrance qu’une nouvelle discussion sur la guerre. Et puis, il pourrait découvrir s’il avait des talents de séducteurs.

« Tu ne doutes jamais de rien de toute manière. »

Rima vit alors Hélios bousculer exprès une jeune femme avant de lui présenter ses excuses. Il y allait un peu fort quand même. Mais il comprit pourquoi il avait fait cela. Ils se connaissaient tous deux, tout comme Eldis d’ailleurs. Elle disait l’avoir aperçu en train de danser. Tiens donc ? Fine-Lame scruta la piste de danse et aperçut l’elfe humain en train de danser et de discuter avec une jeune femme blonde. Un grand sourire illuminait son visage, tout comme celui de sa cavalière. Finalement il n’y avait pas d’inquiétude à avoir.

La jeune femme présenta son compagnon, un haut prêtre de Tari, avant de se présenter à Rima.


« Mes hommages, charmante Roxane. Je me nomme Rima-Marcil Eregcül, marquis de l’épine dorée. »

Puis la jeune femme partit en direction de la piste de danse avec le haut prêtre de Tari, tout en les prévenant qu’ils devraient danser avec elle.

« Sacrée gamine que voila. Avant que je dise une bêtise, c’est une demi-elfe ou une draconienne ? »

Des oreilles pointues, des traits fins mais non elfiques, et surtout elle connaissait Eldis et Hélios, il n’y avait pas loin à parier qu’elle ait elle aussi un dragon. Si c’était le cas, il ne leur en restait que deux dont ils ignoraient encore l’existence. A moins qu’ils les connaissent déja, mais n’aient rien voulu lui dire.

« Au fait dis-moi, qui est donc la jeune femme avec qui danse Eldis là-bas ? »

Avisant un groupe de nobles venant vers eux, Fine-Lame craint de devoir une nouvelle fois subir une discussion militaire avec des nobles qui n’avaient que faire de l’avis de quelqu’un qui n’était pas de leur race.

« Je crois que finalement je vais accepter ta proposition. Je vais me trouver une belle cavalière avec qui danser et que je flatterais. Qui sait, si j’ai de la chance je saurais si je devrais me plaindre de ma situation, ou te plaindre toi de la tienne. J’espère que tu ne seras pas jaloux de mon succès. »

Espiègle Rima. Tu commences enfin à t’amuser à cette fête n’est-ce pas ?

Ce dernier allait abandonner son compagnon pour partir en quête d’une cavalière, lorsqu’il se retourna vers le baron.


« Au fait et toi ? Tu vas inviter une jeune femme à danser ou bien attendre que la gagnante de ton concours vienne te voir ? »

Après avoir obtenu sa réponse, le marquis remarqua une jeune elfe entourée d'humaines qui cherchait à attirer son attention. Il lui fallut un moment pour la reconnaitre, mais la mémoire lui revint. Il se souvenait l'avoir rencontrée lors de la soirée donnée par la famille royale quand le poison fut éradiqué. Elle était alors en compagnie d'Illydril, et Dragan lui avait appris qu'il s'agissait de la cousine de la princesse, Deluwen Wylenaryn. Faisant un signe à Hélios, tous deux de dirigèrent vers la tablée de jeunes femmes et s'inclina devant elles.

« Mesdemoiselles, bien le bonsoir. »

Puis il se tourna vers la jeune elfe et dit :

« Belle Denulwen, quelle surprise de vous voir ici. Moi qui pensais être le seul elfe à être invité je vois que je me trompais, et que l’une des plus charmantes elfes qu’il m’ait été donné de rencontrer, se trouve elle aussi parmi nous. Laissez-moi vous présenter mon ami, le baron Dilandro. Vous avez sans doute entendu parler de lui étant donné qu’il séjourne depuis quelques temps au fort Ellyrion. »
Revenir en haut Aller en bas
Galborix
Humain
Galborix

Nombre de messages : 761
Âge : 27
Date d'inscription : 07/07/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Salle de bal 2 (romantique) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Salle de bal 2 (romantique)   Salle de bal 2 (romantique) - Page 2 I_icon_minitimeMer 10 Sep 2008 - 17:52

La musique etait vraiment belle et envoutante.Mais Galborix ne faisait que d'ecouter a moitié.Il ne pouvait detacher son regard de cette elfe...Elle s'appelait Aldea de meldevei Eldreda.Un noble nom,tres beau.Il s'etait assis et ne savait pas où mettre ses mains,il les mit finalement sur ses genoux.L'elfe jetait des souvent des regards vers les inités qui arrivaient ou aux violonistes qui jouaient leur si belles melodies.

Il etait vrai que Galborix ne connaissait aucune personne presente a cette fete.Heureusement,il n'allait pas attendre impatienmment dans son coin que le temps passe et que la fete se termine.L'endroit etait vraiment bien pensé,il etait magique,comme l'avait dit Aldea.Galborix ne repondait que par des "en effet" ou "oui je trouve aussi" aux affirmations d'Aldea.A ce moment-là,il se rappela qu'il avait remit son capuchon depuis qu'il avait quitté le hall.Il ne l'avait fait que pa pur reflexe car il ne l'avait meme pas remarqué.Cela devait etre dû a l'habitude.

Ensuite,Aldea lui fit remarquer que sa silhouette lui disait quelque chose.Qu'elle lui rappela fortement quelqu'un.A ce moment-là,il se rappela qu'il avait remit son capuchon depuis qu'il avait quitté le hall.Il ne l'avait fait que pa pur reflexe car il ne l'avait meme pas remarqué.Cela devait etre dû a l'habitude.Il l'enleva et montra sa tete a nouveau en s'excusant:

Excusez-moi,j'ai prit l'habitude de mettre mon capuchon sur la tete et je ne me rend meme pas compte quand je le remet en place!

Il rigola a cet instant.Et,quand Aldea eut reposé son regard sur lui,il se rendit compte a ce moment là que cette Elfe lui disait quelque chose aussi.C'etait peut-etre por cette raison,que,des le premier regard porté sur elle,il eut un *tilt qui se declencha dans sa tete*.Cependant,il ne pouvait dire où il l'avait deja vue et n'etait meme pas sur.Il lui dit tout de meme:

Tiens,vous aussi,vous me dites quelque chose.Pourtant,je n'arrive pas a me rappeler mais je pense bien vous avoir deja vu quelque part...

Il regarda l'elfe de part en part et remarqua son bel acoutrement.Plus le tmps passait,plus Galborix trouvait cette elfe jolie.Et plus ses mains devenaient moites!Il le fit remarquer a l'elfe:

Votre robe est vraiment tres jolie.Vos choix ne m'etonne pas en voyant la personne qui la porte.

A cet instant,Galborix rougit,et ne put plus rien ajouter.Il detacha son regard de l'elfe et commenca a faire pianoter ses doigts sur la table.L'air musical changea a cet instant,et,depuis qu'il s'etait assis,il y avait dans la salle buien plus d'invités.Apres un instant,le soricer reporta son regard dans celui de l'elfe et rajouta d'un air un peu moins assuré qu'à l'instant:

Belle musique n'est-ce pas?

Galborix avait regardé chaque invité mais aucun ne lui disait quelque chose,enfin,les invités presents dans cette salle.Galborix imagina alors le autres pieces de cette demeure qui devaient etre non moins belles!Peut-etre allait-il les voir plus tard mais,pour l'instant,il attendait les reactions de l'elfe par rapport a ses propos...
Revenir en haut Aller en bas
Ambre Soltariel
Humain
Ambre Soltariel

Nombre de messages : 1988
Âge : 34
Date d'inscription : 28/05/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Salle de bal 2 (romantique) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Salle de bal 2 (romantique)   Salle de bal 2 (romantique) - Page 2 I_icon_minitimeMer 10 Sep 2008 - 18:24

{Information :

Pour les personnes les plus proches de la porte, vous pouvez entendre le cri suivant, en provenance du hall :

- DUCS, DUCHESSES, MARQUIS, MARQUISES, COMTES, COMTESSES, BARONS, BARONNES, CHEVALIERS, DAMOISEAUX, DAMOISELLES, LARBINS & PUTAINS, LE CONTORSIONNISTE RAYE VOUS JOUE UN TOUR, ET CA VAUT LE DETOUR HI HI ! PUISSIEZ-VOUS VOUS AMUSER AUTANT QUE CETTE MODESTE SOIREE VOUS LE PERMETTRA HI HI HI...
}
Revenir en haut Aller en bas
Hélios Dilandro
Humain
Hélios Dilandro

Nombre de messages : 380
Âge : 33
Date d'inscription : 10/03/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Salle de bal 2 (romantique) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Salle de bal 2 (romantique)   Salle de bal 2 (romantique) - Page 2 I_icon_minitimeMer 10 Sep 2008 - 22:28

Rima taquinait Hélios tout comme lui l’asticotait. Bien sur hélios n’avait nulle crainte de le voir se faire plus vile courtisan que lui. Rima n’était pas de se genre d’homme à pouvoir faire la cour aux dames et sur ce point il était sur de ne pas se tromper.

La jolie Roxane faillit lui tordre le cou mais préféra finalement s’y jeter quand elle le reconnue. Bien sur il l’accueillit aux creux des ses bras avec plaisir et la fit même tournoyer une fois avant de déposer un baiser chaste sur son front.

« Quand il s’agit d’un ange je ne peut être charmeur mais plutôt charmé. »

Souriant quand elle lui avoue son plaisir de retrouver son ami, il la lâche doucement, laissant ses pieds retrouver contracte avec la terre. Il n’a pas de grande réaction au nom d’Eldis mais il est rassuré. Son ami avait l’air si mal de savoir les changements qui s’opérait en lui. Doucement hélios passa ses doigts sur les oreilles de la demoiselle mais n’en dit rien, elle l’avait comprise. Les changements progressait chez elle aussi et d’ici quelques mois ses yeux seront comme ceux de sa dragonne.

« Pour moi aussi c’est un plaisir de contempler à nouveau une aussi jolie demoiselle. Pour Eldis c’est moi qui l’ai trainé jusqu’ici. Il souffre un peu de sa situations particulière.»

Un lourd sous entendu que seuls les deux draconiens pouvaient comprendre. Puis la demoiselle lui présenta un « ami » qu’Hélios Salua poliment d’un geste de tête léger et noble mais en rien prétentieux ou hautain.

« Enchanté messire Licsis, et ravie que vous ayez porté secours a la jolie Roxane qui s’épanouie de jour en jour comme une fleur a la beauté époustouflante. Tenez lui correctement compagnie ou vous devrez répondre de cet affront par le fil de l’épée. »

Une petite boutade qui n’était que taquinerie pour toute personne ou presque. Apres tout difficile de savoir s’il plaisantait ou non. Elle se tourna un peu vers Rima, demandant simplement si c’était un ami et a cela il répondit d’un hochement de tête.

« Oui, c’est un ami. »

Rima fit le reste en se présentant alors que Finalement, Roxane s’échappa et fuyait sa compagnie pour se trémousser en compagnie de son cavalier, non sans jeter un terrible courroux qui fit rire le baron.

« J’y compte bien, réserve moi une de tes danses jolie demoiselle au regard plus profond que la nuit. Sinon il faudra que je vienne t’en voler une et ce n’est pas digne d’un chevalier. »

Tout en la regardant partir Hélios garda son sourire attaché a ses lèvres. La femme en elle l’enviait d’être si jolie et féminine bien que son coté masculin lui disent clairement que ressembler a la jeune femme l’aurait contrainte a un mariage forcé qui l’aurait sans aucun doute plongé dans une déchéance tel que le nom de sa famille aurait été oublié. Son esprit avait un dont pour mettre de coté ce qui était irréalisable et devenir une véritable femme en faisait partie. Rima prit la parole, la forçant a retrouver tout ses esprits.

« Elle est l’une des nôtres... »

Pas un mot de plus, Rima avait comprit et c’était l’essentiel. Puis a nouveau Rima parla, mais d’Eldis cette fois et l’androgyne tourna son regard de glace vers la personne nommé ainsi pour la voir avec une jeune femme. Doucement il détailla cette dernière avant de répondre.

« C’est la Duchesse Astéride d’Erac, la sœur cadette du Duc Trystan d’Erac… D’ailleurs se dernier semble combattre ses démons. En compagnie de… Non… Lilia… la petite Lilia. Qui l’aurait cru ! La jeune femme proche du duc d’Erac fut à une époque lointaine presque ma promise. Il s’en fallut de peau pour qu’on veuille nous marier une fois l’âge de raison venue mais mon père eu un sursaut de sagesse et a renoncer a son projet premier. Elle et moi somme resté en de bon terme, une petite demoiselle adorable. Je suis heureux qu’elle ait trouvé un homme digne d’elle, même si cela risque d’être très… très… très compliqué.»

Un groupe de noble a l’allure plutôt solennelle et particulièrement désagréable s’approchait d’eux de manière terrifiante comme annonciateur d’ennuie et de devoir. Rima avait suivit la même pensée et cherchait une échappatoire plus plaisante.

« Jaloux ? Moi ? M’as-tu regardé ? Tu as passé trop de temps enfermé dans ton fort ou à te morfondre pour être un adversaire digne de valeur pour conter fleurettes a ses demoiselles ! »


Rima fit un pas ou deux pour chercher une candidate au titre de cavalière quand il se tourna vers le Baron et lui posa une question qui le fit rire.

« Hors de question ! Je ne vais pas te laisser t’amuser seule, et puis ne sais tu donc pas que les femmes nobles vont par paire ou groupe de deux a trois femmes ? Je ne puis te laisser dans cette jungle seule… mon courage sera mon épée qui tranchera tes crainte et repoussera tes peurs… ou non… haha»

Il riait et plaisantait comme un jeune paon dans se monde qui semblait lui aller si bien. Etrange vision que celle la pourtant pour quelqu’un qui ne connais que le guerrier. Finalement le marquis Rima-Marcil Eregcul, sembla finir par faire son choix et le porta sur une elfe plutôt jolie mais loin des critères de beauté du noble. Il préférait les femmes plus charnue, un corps plus pulpeux et surtout… des traits doux certes mais non elfique. Suivant son ami et amour, il finir par se retrouver au milieu de jeune femme, soulevant un souvenir encore si brulant dans l’esprit du baron. Rima salut les jeunes femmes et introduit le jeune Baron parmi les jouvencelles et demoiselle. Ce dernier, prenant tout son aplomb et son audace naturel se fit charmeur et vile flatteur.

« Bonsoir mesdames, mesdemoiselles, belle ange ou déesse… Car de se que je vois, nul doute qu’aucune d’entre vous ne peut être autre chose qu’une divinité céleste. »

Dans son visage, aucun signe de traitrise, il ne jouait pas les larbins et ne cirait aucun soulier, non, il flattait avec honneur et gout ses demoiselles qui le méritaient selon lui. Puis a peine se redressa t’il, que déjà une voix s’éleva du hall, faisant lever un sourcil gracieux a l’androgyne.

« Voila une introduction plutôt osée… je me demande si… »
Revenir en haut Aller en bas
Ashenie De Sephren
Ancien
Ancien
Ashenie De Sephren

Nombre de messages : 980
Âge : 28
Date d'inscription : 29/08/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Salle de bal 2 (romantique) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Salle de bal 2 (romantique)   Salle de bal 2 (romantique) - Page 2 I_icon_minitimeJeu 11 Sep 2008 - 20:53

Ashenie semblait rester perplexe quant à la réponse de son interlocutrice. Il lui semblait en effet, en dévisageant l'homme, qu'il gardait quelque chose de familier, quoi que le petit théâtre de l'action eut changer son attitude si chaleureuse et dansante en une froideur extrême et palpable.

En sois, si l'action était des plus communs scandales du haut monde, tant elle tendait à refléter cette hypocrisie et cette emphase dramatique importante, la demoiselle gardait un léger sentiment de crainte, et laissait tourner une symphonie lacrymale retenu en ses yeux, dont le regard émanait de cette brillance propre à la compassion.

Sans pourtant connaître le couple, qu'il soit dans un proche ou lointain regard, elle semblait ne pas être étrangère à l'évocation du Duc d'Erac. Quoi qu'il en fut, la demoiselle l'eût surement entendue dans l'une des nombreuses conversations intimes et féminines qu'entretenait sa mère et les dites dames de cours, qui défilaient au château en une parade grotesque et sans envergure, pour ne parler que de futilités douces.

Doucement, mais non sans émotions, les traits, pourtant si ingénus, virent se poser à la pitié marquée, et enivrée de tristesse ample, que donnait un air désolé à la demoiselle, l'espace d'une seconde. Les échos qui parvenaient de l'action principale n'étaient pas des plus rassurant, et elle craint, l'espace d'un moment, que l'injustice s'abatte sur le couple.

Enfin, après tout, était ce là l'un de ses aléas psychologiques intenses visant à émaner cette compassion et cette pureté naturelle, qui respiraient son air, et embrasaient son esprit. Non pas qu'il eut été question d'un enjeu personnel, mais les foudres du destin semblaient outrer le cœur si tendre de la jeune femme, qui n'osait porter un regard critique ou adhérant à cette situation, comme s'efforçait de maintenir un cercle de regard voyeurs au théâtre de la vie.

Sa main traduisait un léger trouble, et vint se refermer sur elle même. Les doigts, un à un, se posaient avec délicatesse sur cette main tendre, pareil à l'éclosion inverse d'un bouton d'or sauvage, d'une fleur humaine, dont les pétales écailleux étaient un blanc nacré. Elle était posée sur la naissance de sa poitrine , et soulignaient ses yeux vagues et emplis d'une voute céleste importante, regroupant en un regard quelques centaines de luisances astrales, qui venaient à la laisser sur quelques émotions naïves.

Elle fut cependant tirée de sa longue torpeur, qui néanmoins n'avait duré qu'un tendre instant, sous une voix charmante qui venait à souhaiter aux quelques dames présentes le bonsoir. Son visage, délivré de ses hantises, avait retrouvé dés lors cette tendresse naturelle, et enivrante, ponctué d'une naïveté apparente, douce, et frêle.

Ses yeux dévisageaient le premier galant, dont la voix avait brisé les songes naïfs. Il n'était nul autre que l'un de ces deux hommes, dont la fureur avait fait éclat auprès des dames de ce monde, qui semblaient garder leurs yeux et leurs murmures rivés sur les deux bellâtres. L'atmosphère romantique avait repris ses droits, et la demoiselle avait omis les incidents majeurs, tant son regard avait fixé les deux arrivants.

La courtoisie était amplement étalée dans l'univers ingénu de la jeune femme et soumis à l'impression de splendeur que dégageaient les deux hommes courtois. Elle restait intriguée quant à la venue des deux hommes, tentait de comprendre avec aisance leurs raisons, bien qu'elles ne fussent pas explicitées.

Elle fixait le désigné Baron Dilandro à présent. Son charme naturel était des plus envoutant quoi qu'un peu emphatique. Ses paroles douces, flatteuses, laissaient souligner cet aspect plus que tout autre, soutenu avec classe et rigueur du protocole. Si une éducation stricte et monacale avait dominé Ashénie durant son enfance, elle avait semblé, l'espace d'un instant oublier ses préceptes dans les traits de l'homme, doux. Ceux-ci ne tarderaient cependant pas à la rattraper, laissant sa réflexion perplexe quant au compliment peut être poussé par un certain coté.

Il n'était cependant pas dénué de douceur, trempé dans ce miel habile et flatteur, qui laissait une marque lumineuse sur le visage de la petite ingénue, qui s'était dés lors ensoleillé par un sourire des plus magnifiques, tendres, et sincère. Ses lèvres fines dessinaient une petite, mais douce, entrave à l'ingénuité, prônant une tendresse gratifiante sincère. Elle dévisageait l'homme un court instant, les yeux épris de ses mots.

Elle inclina alors la tête, dans un mouvement respectueux, non envieuse de laisser sa main se porter aux lèvres de ses messieurs par cette éducation stricte, préférant la sobriété lorsqu'un prétendant était d'une plus basse extraction, bien que l'homme n'eut ni ce titre, ni cette exécrable connotation basé sur le préjugé de la naissance aux yeux de la jeune et future duchesse. Ses yeux vairons fixaient ceux de l'homme. Elle répondait alors avec douceur et naïveté palpable au son de sa voix.

« - Je vous souhaite également le bonsoir messieurs. J'ose espérer que votre présence ici vous divertit, tout autant que cette fête puisse l'être.
Son regard se faisait soudain plus fuyant, et humble. Vos paroles sont de toute beauté, Baron Dilandro, permettez moi de vous adresser mes sincères remerciements quant à vos flatteries douces.
Sa voix était aigüe et gardait une douceur permanente, emprunte dans sa musicalité ingénue.
Si j'ose m'aventurer en ce terrain sinueux, je vous dévoile, à cœur sincère, que votre raffinement éblouit toute la gente féminine en ces lieux, et qu'il est évident pour deux créatures merveilleuses, et cependant épris de cette insaisissable fougue masculine, qu'ils méritent une telle attention...»


Ses yeux s'étaient emplis, à bien des égards, de quelques vivacités de vérités, ponctuées d'émotions tendres et sincèrement prononcées. Elle avait réellement parlé à cœur ouvert, encore trop jeune sans doutes, mais aussi trop portée vers son idéal, pour se complaire à feindre. Elle avait laissé émané toute sa luminosité tendre et sereine, toutefois naïve dans ses paroles élogieuses. Si elle avait chanté les louanges, elle gardait aussi un léger sourire, et un regard doux, et porté sur les deux hommes...


Dernière édition par Ashenie De Sephren le Ven 12 Sep 2008 - 21:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lohei Nard
Humain
Lohei Nard

Nombre de messages : 201
Âge : 24
Date d'inscription : 14/06/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Salle de bal 2 (romantique) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Salle de bal 2 (romantique)   Salle de bal 2 (romantique) - Page 2 I_icon_minitimeVen 12 Sep 2008 - 16:36

« Mesdemoiselles, bien le bonsoir. »


Lohei se retourna, prise au dépourvu et aperçu un jeune homme leur dire bonsoir. Il était grand et beau, avec un grand sourire elle le salua également. Sa réponse fut bien brève et courte.

"Bonsoir"

L'hommme s'adressait davantage à Daluwen qu'à elle, elle passa le doigt sur son verre pour passer le temps. Elle traça un cercle et regarda aux alentours, c'était son occupation favorite, elle aimait fureter partout, analysant dans le moindre détail ce qui l'entoure. Pendant sa laborieuse analyse, qui était davantage un coup d'oeil furtif qu'une inspection, elle entendit un bruit, pas très fort car il lui semblait lointain.

-DUCS, DUCHESSES, MARQUIS, MARQUISES, COMTES, COMTESSES, BARONS, BARONNES, CHEVALIERS, DAMOISEAUX, DAMOISELLES, LARBINS & PUTAINS, LE CONTORSIONNISTE RAYE VOUS JOUE UN TOUR, ET CA VAUT LE DETOUR HI HI ! PUISSIEZ-VOUS VOUS AMUSER AUTANT QUE CETTE MODESTE SOIREE VOUS LE PERMETTRA HI HI HI...

"Qui est-ce?"

Elle murmura ses paroles, se doutant que elle était peur-être la seule à avoir entendu ces dires étranges et fortement douteux. Que se passait-il donc? Encore une fois elle pensait, elle faisait souvent ça de son temps. Elle ne connaissait pas grand monde alors ne pouvait trop discuter.

"Madame Deluwen, vous connaissez du monde dans ces lieux? Je me sens un peu perdue dans cette immense foule de gens qui me sont inconnus"

Pendant sa question, elle réfléchit à la personne qui aurait pu dire ces mystérieuse paroles, elle en revint à la conclusion que c'était peut-être un barde chanteur, un bouffon, un homme qui cherche à amuser le public. Elle en avait vu peu, sauf une fois, mais il n'était guère aussi vulagire que celui-ci. Les bouffons qu'elle avait rencontré étaient assez poli, mais ce n'était surement pas le cas de tous, que se passait-il à côté? Jouaient-ils? S'amusaient-ils? Dansaient-ils? Peut- importe elle ne bougerai pas de son siège aussi brusquement, pour peut-être revenir bredouille.

Elle resta sur sa chaise, toujours à l'écoute des autres, et espérait qu'on lui parle. elle était vraiment très timide. C'était un défaut, elle n'aimait pas commencer les conversations, mais le pire et qu'elle n'était pas très connue de tous, son rang ne lui permettait pas de connaitre du monde, ou alors elle partait trop pour connaitre quelqun.
Revenir en haut Aller en bas
Deluwen Wylenaryn
En attente de validation..
Deluwen Wylenaryn

Nombre de messages : 364
Âge : 24
Date d'inscription : 20/06/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Salle de bal 2 (romantique) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Salle de bal 2 (romantique)   Salle de bal 2 (romantique) - Page 2 I_icon_minitimeSam 13 Sep 2008 - 10:34

Deluwen tapotait son verre à présent vide de son doigt long et fin. Elle observait la piste de danse , où les protagonistes de la conversation qui avait jeté un froid sur la salle semblèrent reprendre les choses en main et elle les vit sortir de la salle. Elle se laissa un moment bercer par la douce mélodie des violons avant de dévier à nouveau son regard vers le Marquis qui s'approchait finalement de sa table avec son compagnon qui lui était inconnu.

Elle dissimula un sourire victorieux et l'écouta avec plaisir s'adresser à elle. Puis l'homme qui l'accompagnait flatta l'assemblée constituée de jeunes femmes par quelques paroles charmantes. Avant qu'elle ait pu entrouvrir ses lèvres pour répondre , la demoiselle Ashenie prit également la parole ,déversant quelques phrases fort courtoises.Deluwen lui jeta un regard légèrement surpris puis finit par dire :


" Je vous souhaite le bonsoir messieurs. Ravie de vous revoir Marquis Rima Marcil ; je vous remercie pour vos agréables paroles."

Elle inclina la tête devant ses deux interlocuteurs avant de poursuivre :

" Ravie de vous rencontrer également , Baron Dilandro. Cependant , je dois vous révéler que voyageant beaucoup , je suis assez peu tenue informée ,ainsi je vous prie de m'excuser mais je n'ai pas entendu parler de vous."

Elle se mordit la lèvre inférieure , et eut pour la première fois de la soirée un mal-aise confus. Elle espérait sincèrement ne pas avoir vexé le Baron lorsqu'elle lui avait dit ne pas le connaître de nom. Cela faisait déja plusieurs mois qu'elle était demeurée dans sa bulle , se sentant coupée du monde extérieur. C'était l'impression qu'elle avait lorsqu'elle marchait sur les routes ou dans les plaines , seule et plongée dans ses propres pensées.Mais il était sans doute temps de la crever.

Elle tourna alors la tête vers Lohei Nard qui venait de lui demander si elle connaissait des nobles ici. Deluwen retint un petit soupir en entendant sa question. Très franchement , elle n'était pas une noble particulièrement connue , et étant donné son âge pas encore tout à fait mûr , elle n'avait pas réussi à créer une réputation.

" Je me trouve tout aussi démunie que vous , damoiselle Lohei. A part quelques rares personnes , je ne connais pratiquement personne."

Effectivement , et il était plus que temps d'en connaitre. Elle entendit alors une voix lointaine inviter les nobles à une représentation dans le hall et n'ayant aucune envie de rester encore assise , elle se leva , le sommet de sa tête atteignant à peine la poitrine du Marquis et du Baron. Elle déclara alors :

" Si cela ne vous dérange pas , nous pouvons aller voir , tout en continuant notre conversation."

Elle tourna la tête vers les trois jeunes femmes. Si elles en avaient l'envie , elle pourraient toujours la suivre.

-> hall


Dernière édition par Deluwen Wylenaryn le Lun 15 Sep 2008 - 19:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lohei Nard
Humain
Lohei Nard

Nombre de messages : 201
Âge : 24
Date d'inscription : 14/06/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Salle de bal 2 (romantique) - Page 2 Empty
MessageSujet: al,   Salle de bal 2 (romantique) - Page 2 I_icon_minitimeDim 14 Sep 2008 - 13:55

"Je suis partante pour aller voir, où voulez-vous aller? Je pense que les jardins seront un lieu approprié, le hall est sans cesse rempli de gens qui se saluent, converser dans de tels lieux n'est pas conseillé. Et peut-être que c'est de là que vient le son."

Elle avait une folle envie de prendre un bol d'air. La salle de bal était certes bien, mais trop remplie. L'air était chaud, ce qui se passe dans beaucoup de pièces mal aérées. Elle aimait l'air pur, celui qu'on respirait dehors. Sa vie elle la passait à l'extérieur, elle éprouvait un certain malaise à rester enfermée.

Ainsi, elle tenta de convaincre ses "camarades" à partir de cette salle, tant bein que mal. L'air commençait à l'étouffer, elle avait aussi chaud que lorsqu'elle se battait.

"En fait, j'ai assez chaud ici, sortir un peu ne me fera que du bien, mais si vous voulez aller dans le hall...pourquoi pas."

Puis elle repassa son doigt sur le bord de son verre, geste qu'elle faisait pour faire croire qu'elle était occupée, bien que passer le doigt autour de son verre traduisait plutôt l'ennui. Elle le fit valdinguer mais le rattrapa de justesse, heureusement car elle n'aurait pas envie d'entendre le bruit strident d'un verre qui se casse un mille morceaux, et elle se serait retrouv en mauvaise posture si elle s'était courbée pour le rammasser. elle sourit de satisfaction.

Elle n'attendait que les réactions de ses "camarades", elle ne trouvais pas encore de mots justes pour les nommer. Amies? Ce serait bien trop prematuré, d'autant plus qu'elles ne se connaissaient que depuis quelques petites minutes à peine.

Ces quelques petites minutes avaient cependant était suffisante pour qu'elle se fasse une idée d'elle. Au final, elles étaient toutes polies et courtoises, gentilles et attentive, le caractre type qu'il fallait avoir lors de ces évènements, être bien apprecié par les autres, surtout si on ne connaissait pas grand monde. Si on avait quelques amis, pas la peine d'être contraints à la politesse, on pouvait se tutoyer et rigoler un bon coup ensemble. Dire des choses qu'on ne dirait jamais à un inconnu.

Lohei avait toujours eu du mal à tutoyer les autres, elle vouvoyait plus facilement, une marque de politesse qui était pour elle, extrêment importante.

Elle jeta un nouveau coup d'oeil aux danseurs? Finalement, elle n'allait peut-être pas danser, de plus elle ne savait pas bien le faire.

[hrp : si vous ne voulez pas aller aux jardins, n'hésitez-pas, il est assez surbooké, je comptais à la base y aller mais ambre ma dit qu'il y avait trop de monde, donc j'ai la flemme de refaire mon topic alors c'est à vous de dire non et d'aller dans le hall, côté animation XD]
Revenir en haut Aller en bas
Etheldred
En attente de validation..
Etheldred

Nombre de messages : 576
Âge : 34
Date d'inscription : 18/05/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : En apparence entre 20 et 25 ans
Niveau Magique : Non-Initié
Salle de bal 2 (romantique) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Salle de bal 2 (romantique)   Salle de bal 2 (romantique) - Page 2 I_icon_minitimeDim 28 Sep 2008 - 14:56

Etheldred écoutait à présent d'une oreille distraite les conversations. Elle retenait les noms des personnes présentées, mais n'osait pas parler. Deluwen avait l'air parfaitement à l'aise elle et elle se chargeait très bien de la conversation. Que de gens importants qui prenaient la peine de s'exprimer dans un langage châtié ! Non pas que l'herboriste parlait vulgairement, elle avait eu la chance d'avoir une certaine éducation, mais quand elle avait quelque chose à dire, s'était sans détour. Son côté pratique avant tout qui ressortait. Et dans le cas présent, elle estimait qu'il valait mieux pour elle se taire. De toutes façons, qu'aurait-elle eu à dire et qui cela aurait-il intéressé ?

Elle sursauta lorsqu'un cri vint du hall. Un contorsionniste ? Ça valait peut-être le détour, même si la façon dont l'homme apostrophait les invités ne lui plaisait pas particulièrement. Mais un peu de distraction serait bienvenue, même si dans cette salle elle appréciait la musique. Elle n'avait jamais eu l'occasion d'en entendre une aussi jolie, tout simplement parce que ce n'était pas dans les rues de Diantra ou dans la forêt qu'on trouvait ce genre d'instrument.

Deluwen finit par se lever, disant qu'elle souhaitait aller voir. Etheldred hésita à la suivre, ne voulant pas l'ennuyer en ne la lâchant pas de la soirée. Après tout, elle l'avait invitée mais il ne fallait rien exagérer ! Cependant la jeune femme posa une main sur son bras, l'invitant à venir. L'herboriste se leva à son tour. Ça lui ferait peut-être du bien de changer un peu d'air. Les mondanités commençaient à lui peser, il y avait trop de monde ici. Sans compter qu'on entendait probablement la musique du hall, ou qu'elle pourrait toujours y retourner plus tard.

Elle jeta un dernier regard aux danseurs et suivit Deluwen qui avait déjà disparu dans la foule. Lohei s'était également levée mais semblait décidée à ne pas suivre l'elfe. Il devait y avoir bien d'autres lieux à voir, songea l'herboriste. Le domaine lui avait paru immense. En même temps, se corrigea-t-elle, elle n'avait pour tout point de comparaison que sa propre demeure qui se rapprochait plus de la cabane qu'autre chose ! A nouveau, elle se demanda ce qu'elle fesait ici. Bah ! Maintenant qu'elle y était, autant profiter ! Elle souleva un peu sa robe pour marcher plus aisément et avança rapidement entre les invités pour rejoindre le hall.


-> hall
Revenir en haut Aller en bas
Eowyndil
Drow
Eowyndil

Nombre de messages : 1100
Âge : 27
Date d'inscription : 01/01/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Salle de bal 2 (romantique) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Salle de bal 2 (romantique)   Salle de bal 2 (romantique) - Page 2 I_icon_minitimeMer 1 Oct 2008 - 16:03

tout c'etait passé si vite ,il avait eprové une haine féroce envers cette gamine pis c'etait soudain calmé ,pourquoi se facer entre nous ,et meme si il n'aimais pas le contacts des gens il devait bien accepter leur présence, Eowydil ne fit pas attention au repliques que lui lancerent les autres ,peut importe ce qui dirent et ce qu'il penseraent apres tout cela n'allait pas changer le monde et encore moins le changer Eowyndil .


il se laissa divaguer vers des songe d'un monde meillieur ,pas de guerre pas de drow et surtout pas d'Eowyndil il etait degouté de vivre et surtout de ce qu'il etait devenu
plus le temps passait plus il n'avait qu'une envie ..mourrir ,crever en finir avec tout ce bordel;il suivit d'une orielle discrtrete le dialogue entre ange et Ambre ,et une reflexion tira Eowyndil de ses pensée et de son etat de stase ,il fixa Ambre d'un regard de glace,inexpressif et surtout sombre .


meme si je n'ai plus le gout de la vie ,meme si j'attends la mort depuis de années ,je ne capitulerais jamais malgré que tout espoir de quoique que ce soit soit perdu pour moi ,j'ai vu trop horreur et j'ai fait trop d'attrocitée pour oser me regarder a nouveaux dans une glace ,j'ai honte d'etre devenu ce que je je suis mais cela n'arrteras pas ma lutte a mort capituler n'est pas envisagable ...



Eowyndil ne bronchat pas il ne reagit mem pas a la caresse sur sa joue ,depuis trop d'année il se battait et faisait tjours la meme chose ses sentiment n'etait plus les meme il en etait presque devenu une machine ,une machine a tuer a grands renforts de haine de douleur et de sadisme ..bref un monstre

Ambre s'eclispa pour aller changer sa roble ,pendant ce temps Eowyndil remis sa manche en place ,il remis un peut d'ordre dans sa tenue et ressera les noeud de sa queule de cheval ,pour une fois qu'il setait bien coiffée ,il verifia la bonne position de ses galons et sorti un calot de sa poche ,il avait oublié de le mettre rapidement il fit briller l'insigne et enfila le calot .

Ambre repassat dans la salle ,elle souriit et regardat Eowyndil ,qui a ce moment precis ferma a moitier les yeux :cela sentait l'entourloupe ,a sa grande surprise elle lui cita qu'il lui avait promis une danse et il s'executa ,il la suivit tenant la main de la jeune femme non sans gene ,finalment il atterit dans une salle ou tout le monde le devisageat ..il n'aimait pas etre vu en public cela lui attirais des problemes ..


-> Piste
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Salle de bal 2 (romantique) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Salle de bal 2 (romantique)   Salle de bal 2 (romantique) - Page 2 I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Salle de bal 2 (romantique)
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Une après-midi tranquille ? [PV Yuko] [Hentaï] [terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: PÉNINSULE :: Duché de Soltariel :: Duché de Soltariel-
Sauter vers: