Partagez
 

 "La Pinte Brisée"

Aller en bas 
AuteurMessage
Todrim Barbe-Ardente
Nain
Todrim Barbe-Ardente

Nombre de messages : 95
Âge : 30
Date d'inscription : 10/09/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
"La Pinte Brisée" Empty
MessageSujet: "La Pinte Brisée"   "La Pinte Brisée" I_icon_minitimeVen 12 Sep - 2:22

La journée touchait à sa fin et Todrim avait passé toute la journée à errer dans les rues, cherchant la taverne la plus cheleureuse de la ville. Le soleil couchant illuminait les avenues d'une couleur presque identique à celle de sa pilosité. Il s'arrête en plein milieu de la rue et regarde autour de lui.

- Cet ville est bien plus belle avec s't'éclairage ! Ah ah !

Après un regard satisfait autour de lui et un lissage de barbe, il reprend sa route joyeusement en chantant une chanson grivoise dans la langue des nains. Vu de l'extérieur, on pourrait croire qu'il ne voit pas les gens autour de lui vu son air décontracté et ses monologues imprévisibles mais bien au contraire ! Pendant tout son voyage intramuros, il repéra certaines choses essentielles: Un grossiste en tabac, toutes les tavernes et auberges de la ville ainsi que l'emplacement des armuriers.

Le soleil était couché depuis prêt d'une demi-heure lorsqu'il trouva enfin la perle rare: La taverne "La Pinte Brisée". Des chants et de la musique s'en échappait déjà ainsi qu'un doux mélange de différents tabac et de relents d'alcool. Il s'arrêta pour regarder la pancarte qui bougeait légèrement sous la brise et pris une profonde inspiration.


- Boup ! A moi la bière !

Il ouvrit la porte et fit un pas de la pièce. Ses oreilles s'emplirent de bruits qui le rendit euphorique et aussitôt un sourire se dessina sur son visage couturé: Des tintements de verre, des rires, des discutions animées et tous les bruits qui font d'une taverne ... une taverne !

Armé d'un courage renouvelé par cette vision chaotiquement réjouissante, le nain s'avança d'un pas sur vers le comptoir. Il monte sur un tabouret d'un bond étonnement agile.


- Ola Maître Tavernier ! Aurais tu une table de libre pour un nain qui viens de faire un long voyage ! Et un tonnelet de bière pour étancher sa soif !

- Un nain dans cette cité ?! Une bien rare clientèle ici hélas ! Mais bon ce n'est pas le sujet ! Allez vous installer à cette table-ci je vous apporte ça tout de suite ! dit il en désignant une table pour deux personnes prêt du feu

- Trop aimable ! Mais dites moi, vous ne sauriez pas par hasard si quelques nobles ne cherchent pas protection dans cette ville ? La rue a des oreilles, et quand ces oreilles ont soifs elles viennent boire chez vous alors vous devez bien avoir quelques informations ... dit il en se penchant plus prêt du tavernier, clin d'oeil à l'appuie.

Ce dernier réaparait d'ailleurs de sous le comptoir, un tonnelet à la main. Il le pose d'ailleurs dessus et y pose sa main, l'air pensif.


- Hum ... Pas qu'je sache ! Et vous les gars, vous avez rien entendu a propos de nobles qui cherchent un garde du corps ? dit il en haussant la voix

Le groupe interpellé un peu plus loin réagit de façon très diverse: L'un tomba le front sur la table complêtement saoul, un autre semble ne pas avoir entendu, un autre hoche la tête négativement et le dernier fit de même.

- Très bien, merci l'ami !

Tonnelet sous le bras et chopine dans la main, le nain traversa la salle en trotinant et en siflant un air d'une chanson célèbre dans sa cité. Depuis la fenêtre de la taverne, quelqu'un pourrait croire qu'un requin orange se promenait en plein milieu de la taverne. Une fois assis, il posa sa hache contre la table et commencea à boire ... la première chopine cul sec, par tradition.

Au bout de quelques minutes il s'installa confortablement dans sa chaise, mis ses pieds sur la table et sortit son arme secrête pour une soirée réussit à la taverne: Sa pipe et son tabac ! Entre deux rires causé par un client particulièrement îvre, il bourra sa pipe qu'il alluma aussitôt. Les personnes autour purent sentir aussitôt une odeur forte mais pas désagréable: l'odeur du tabac nain !

Sa pipe à la bouche, la chopine à la main et les pieds sur la table, Todrim riait et chantait: Il était dans son monde
.
Revenir en haut Aller en bas
Ivy De Sainte-Berthilde
Humain
Ivy De Sainte-Berthilde

Nombre de messages : 24
Âge : 33
Date d'inscription : 09/05/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
"La Pinte Brisée" Empty
MessageSujet: Re: "La Pinte Brisée"   "La Pinte Brisée" I_icon_minitimeVen 12 Sep - 10:49

Mais qu'est-ce qui avait poussé notre chère Marquise à quitter son château pour venir à Diantra ? Et pourquoi errait-elle dans les ruelles à la tombée de la nuit, encapuchonnée pour ne pas être reconnue ?
Il est bien plus aisé de répondre à la seconde question. Si elle ne voulait pas dévoiler son visage, c'était tout simplement parce qu'elle ne voulait pas qu'on voit qui elle était. Après tout, une si jolie noble, ça ne passait guère inapperçu.

Maintenant, essayons de savoir ce qu'elle faisait si loin de chez elle à une heure pareille, et sans escorte...
La jeune femme, en réalité, n'avait guère besoin de gardes. Elle savait se défendre depuis son plus jeune âge, bien que l'on ne puisse pas s'en douter aux vues de son physique fluet. Et pourtant, ce soir, elle cherchait un garde du corps. Pour faire quoi ? Oh... Elle trouvait amusant l'idée d'avoir un garde du corps alors qu'elle n'en avait nul besoin. Histoire de voir ce que ça faisait...

A quelques mètres devant elle, une petite silhouette entrait dans une taverne. Vu la corpulence, Ivy en conclut rapidement qu'il ne pouvait s'agir que d'un nain. Intriguée, elle le suivit et pénétra peu après lui dans le brouhaha de la pièce. Elle le chercha du regard un moment avant de le repérer au comptoir. Il commanda à boire - de la bière, comme tous les nains - et alla s'asseoir à une table pour deux dans le fond de la salle. Alors que la Marquise allait s'asseoir plus loin, histoire de regarder un peu plus longtemps, le nain à la barbe flamboyante et à la crête de la même couleur demanda à l'assistance si quelqu'un avait entendu parler d'une personne qui recherchait un garde du corps.

A ces mots, Ivy sourit. Les nains l'avaient toujours intriguée, et en plus elle cherchait un garde du corps, ça tombait bien, non ? Aussi se dirigea-t-elle vers le comptoir, se commanda un verre d'hydromel et une fois sa commande devant elle, prit le verre et se dirigea d'un pas assuré vers le nain avant de s'asseoir devant lui sans plus de cérémonie. Elle posa son verre et croisa les jamves sous sa cape. On pouvait deviner qu'elle portait de beaux vêtements, même si elle avait mis les moins voyants. Sans préambule, elle le regarda dans les yeux et sortit de sous sa cape une petite bourse remplie de pièces, qu'elle jeta sur la table. La bourse atterrit devant le nain dans un joyeux tintement.


"Il y a trente écus. Cinquante de plus pour vous pas mois si vous travaillez pour moi. Je cherche un garde du corps, vous cherchez un corps à garder. Autant faire affaire..."

La jeune femme baissa un peu sa capuche, de manière à ce que le nain puisse voir son visage, du moins en partie. A ne pas en douter, elle devait être noble. Elle ne baissait pas ses yeux azur, son regard volontaire toujours ancré dans celui du petit homme roux. Ivy attendait sa réponse, mais n'était guère patiente...
Revenir en haut Aller en bas
Todrim Barbe-Ardente
Nain
Todrim Barbe-Ardente

Nombre de messages : 95
Âge : 30
Date d'inscription : 10/09/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
"La Pinte Brisée" Empty
MessageSujet: Re: "La Pinte Brisée"   "La Pinte Brisée" I_icon_minitimeVen 12 Sep - 13:00

Une bonne soirée en somme ! L'alcool, le tabac, la musique et les chants ne se tarissaient pas et Todrim en appris même un ou deux qu'il ne manquerait pas de transmettre a ses petits camarades s'il rentre au bercail.

Il ne se doutait pas que la soirée allait encore mieux se dérouler. Après seulement deux chansons, une tornade encapuchonnée vint s'assoir à sa table. Le nain ne moufta pas, il l'avait repéré depuis qu'il était assit: Comment la seule personne encapuchonnée pourrait passer inaperçu ?

Sans plus de cérémonie une bourse atterri devant lui dans un bruit étouffer de tintement de pièces.


- Il y a trente écus. Cinquante de plus pour vous pas mois si vous travaillez pour moi. Je cherche un garde du corps, vous cherchez un corps à garder. Autant faire affaire...

Le nain remis sa chaise sur ses quatre pieds et attrapa la bourse pour la soupeser: en un quart de seconde, il passa de l'euphorie à un sérieux que tous les nains ont lorsqu'ils parlent affaire.

- Boup ! On peut dire, gamine, que tu sais parler aux nains hé hé ... TAVERNIER ! APPORTE MOI D'QUOI ECRIRE !

Avant que le tavernier arrive, la bourse avait déjà disparue de la table. Ce dernier apporta un rouleau de parchemin et une plume de mauvaise qualité, accompagnée d'encre bien sur.

- Bien mademoiselle, je suis très strict sur la procédure, ce ne sera pas long mais j'aime quand elle est respectée. Nous avons donc pour une protection rapprochée... Une avance de 30 écus ... Une paye de 50 écus par mois. Voila les termes de bases ! Si tu souhaite une protection permanente il me faudrait des quartiers prêt des tiens. Quand le contrat prend il effet ?

Durant tout son monologue, le nain avait écrit sur le parchemin et ce n'est qu'à la fin qu'il planta son regard dans celui de son interlocutrice en lui tendant le papier ainsi que la plume.

- Remplit et signer s'il te plait.


Le nain attrapa sa chopine qu'il remplit avant d'en boire un bonne rasade en attendant que la jeune femme lui rende le contrat pour qu'il puisse signer lui aussi.

Il détailla alors la jeune femme d'un rapide coup d'oeil ... Il n'en à qu'un en même temps ! Il était flagrant qu'elle n'avait pas l'habitude de sortir de son domaine pour venir boire un verre à la taverne du coin ! Ses vêtements étaient beaucoup trop "riches" pour être ceux d'une simple roturière même s'il est a noté qu'un effort avait été fait de ce coté là. Il s'attarda alors sur le visage de la jeune femme, qui se l'était découvert pendant qu'il écrivait.


*Un jolie p'tit lot ... 'Va donc falloir que j'fasse encore plus attention ! Elle semble avoir du caractère en plus ! Je sent que j'vais bien me marrer avec elle !*

Soudain, pendant qu'elle écrivait, quelque chose lui revint à l'esprit.

- Au fait, moi c'est Todrim "Barbe-Ardente" et toi c'est quoi ton p'tit nom ? J'espert que je peux te tutoyer ? Toi en tout cas tu le peux ah ah !
Revenir en haut Aller en bas
Ivy De Sainte-Berthilde
Humain
Ivy De Sainte-Berthilde

Nombre de messages : 24
Âge : 33
Date d'inscription : 09/05/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
"La Pinte Brisée" Empty
MessageSujet: Re: "La Pinte Brisée"   "La Pinte Brisée" I_icon_minitimeVen 12 Sep - 14:42

Dès que le nain ouvrit la bouche, Ivy sut qu'elle avait fait le bon choix. Il était sûr de lui, franc et ouvert d'esprit. Certe il sentait mauvais et était assez désagréable à regarder, mais la jeune femme était amusée par ce petit bout d'homme qui osait la tutoyer. Elle saisit le parchemin tendu, pris la plume et la trempa dans l'encre avant de cocher les cases et de signer se son écriture gracieuse. Puis elle farfouilla un bref instant dans sa bourse de cuir, celle qui était à sa ceinture, et en sortit un cachet d'argent et un bâtonnet de cire. Elle fit fondre un peu de cire à la flamme de la bougie avant de laisser couler le liquide brûlant couleur carmine sur le parchemin. Là, elle apposa son sceau alors que la cire refroidissait déjà. Bien. Tout était en ordre pour elle.

Elle repoussa le papier
[HJ : Clique sur le mot "papier" !] vers le nain, qui s'était enfin décidé à lui donner son nom. Todrim "Barbe-Ardente". Les nains avaient décidément de drôles de noms. Elle rangea ses affaires tout en lui répondant sur un ton assez sec auquel il devrait s'habituer très vite :

"Ivy de Sainte-Berthilde, Marquise. Nous en resterons au vouvoiement. Tous les deux."

Elle releva les yeux vers le nain après avoir soigneusement rangé ses affaires dans sa bourse. Elle but une gorgée de son verre d'hydromel avant de le reposer sur la table. Son regard ce fit alors plus perçant tandis qu'elle fixait l'oeil balafré du nain.
Simple envie de parler ? Curiosité malsaine ? Elle voulait savoir ce qui lui était arrivé. Aussi demanda-t-elle sans embages :


"Qu'avez-vous fait pour obtenir cette cicatrice sur votre oeil ?"

Non pas qu'elle était impressionnante, Ivy, dans sa jeunesse, avait déjà vu bien pire. Mais elle aimait connaître les déboires des gens qu'elle employait.

[HJ : Désolée, c'est un peu court...]
Revenir en haut Aller en bas
Todrim Barbe-Ardente
Nain
Todrim Barbe-Ardente

Nombre de messages : 95
Âge : 30
Date d'inscription : 10/09/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
"La Pinte Brisée" Empty
MessageSujet: Re: "La Pinte Brisée"   "La Pinte Brisée" I_icon_minitimeVen 12 Sep - 16:28

Le contrat lui revint.

Il le parcouru des yeux rapidement avec un petit sourire qu'il avait du mal à cacher puis imposa son sceau lui aussi. Pour cela il sortit sa hache et se fit une entaille au pousse droit. Il attendit ensuite patiemment qu'une goute de sang tombe sur le papier pour prendre la plume et imposer ses runes autour de la goute de sang.

Le nain attendit que le papier aspire un peu plus le sang et il roula le contrat qu'il cacha soigneusement ... dans sa barbe ! Lorsqu'il entendit la réponse de la jeune femme il sourit.


"Ivy de Sainte-Berthilde, Marquise. Nous en resterons au vouvoiement. Tous les deux."

Il but encore une rasade de bière tout en la regardant de son unique œil, une lueur taquine tapie au fond de celui-ci. Mais avant qu'il ne puisse répondre - Il n'avait pas encore finit d'avaler sa bière - une question fusa.

"Qu'avez-vous fait pour obtenir cette cicatrice sur votre oeil ?"

Le nain frémis ... d'habitude il mentait à ce sujet en prétextant un combat contre divers adversaires plus ou moins imposant ou plus ou moins nombreux - d'ailleurs c'est la seule cicatrice sur laquelle il se permet de mentir lorsqu'il en raconte l'histoire - mais les choses étaient différentes dans le cas présent: Elle était son employeur, sa source de revenue et celle qu'il devait protéger ... Pour les nains ces trois choses compte beaucoup, d'autant plus qu'ils ont signé un contrat qui arrangeait beaucoup le nain puisqu'il n'avait nul part ou dormir et pas un sous en poche. La gaité que pouvait affiché le nain s'évanouit pour laisser place à la nostalgie.

- Cette cicatrice ... Il passa sa main dessus. Vous savez Ivy, je ne raconte pas cette histoire à grand monde et je n'aime pas en parler. J'espert que vous aurez la décence de la garder pour vous.

Il pris une profond inspiration et soupira.

- C'est ma première cicatrice, je l'ai eu quand j'étais jeune. Un stupide parie avec les autres enfant pour me faire accepter et avoir des amis comme tout le monde. j'étais très différent à l'époque, il faut dire que j'ai travailler très dur pour devenir ce que je suis et je suis fier de mon travail ! Donc ce fameux parie étaient d'aller affronter un jeune Delltozis à mains nu. Je n'ai pas le souvenir d'avoir pris une aussi sévère correction que celle-ci dans toute ma vie: Une semaine de coma, la plupart des os du corps fracturé et ... un oeil crevé. Voila la petite histoire. Une histoire toute bête. C'est d'ailleurs après cette aventure que je suis devenue mercenaire.

Son regard s'était endurcie a chaques mots qu'il prononceait mais tout disparu d'un coup pour laisser place à sa jovialité habituelle.

- Laissons de coté les déboire d'un pauvre nain inconscient comme moi ! Parlez moi un peu de vous, dites moi s'il y a des choses que je dois
savoir pour assurer votre sécuritez le plus efficacement possible, même
le moindre détails ... mademoiselle.
dit il d'une voix presque paternelle.

Il leva le bras a l'intention du tavernier et fit le signe que tous les pilliers de bar du monde entier connaissent forcement ! Le signe du "R'met nous la même chose !"


[HRP]Tu sais moi la longueur des RP ... ^^ Du moment que c'est bien écrit et que ça fait avancer l'histoire ! Sinon le contrat je vais le mettre dans mon inventaire, tu pourra le prendre pour en faire de même !

Edit: Le contract est dans le journal de bord plutôt ^^[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Ivy De Sainte-Berthilde
Humain
Ivy De Sainte-Berthilde

Nombre de messages : 24
Âge : 33
Date d'inscription : 09/05/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
"La Pinte Brisée" Empty
MessageSujet: Re: "La Pinte Brisée"   "La Pinte Brisée" I_icon_minitimeSam 13 Sep - 10:55

Les nains avaient une façon intéressante de sceller un pacte. Ivy se doutait bien que les Elfes Noirs utilisaient leur propre sang pour signer, mais un nain ! Voilà qui était agréablement surprenant. Mais elle n'eut guère le loisir de s'attarder sur ce sujet car déjà Todrim lui expliquait, visiblement assez mal à l'aise, les circonstances de la perte de son oeil.
Ce fut avec attention qu'elle l'écouta. C'était une histoire tout à fait passionnante, vraiment. Déjà tout petit il était casse-cou. Elle aimait bien les casses-cou.

Il lui demanda ensuite des détails concernant sa garde, s'il devait savoir des choses, sans doute les habitudes de la jeune femme. Elle le regarda intensément, rabaissant sa capuche sur son visage angélique.

"Je voyage peu, excepté en ce moment. En réalité, je n'ai nul besoin de garde du corps, du moins est-ce mon point de vue. Je suis largement capable de me défendre. Mais j'ai promis à une certaine personne d'en prendre un quand même. La plupart du temps, votre travail consistera simplement à me suivre partout mais sans intervenir, excepté si je vous le demande. Vu que je bouge très peu de mon château, vous aurez beaucoup de temps libre. Nous avons une excellente cave à bière, au château."

Elle avait été honnête. Elle-même ne voulait pas de garde du corps. Mais sa nourrice y tenait absolument, et allez savoir pourquoi, elle était la seule personne qu'Ivy respectait. Sans doute parce qu'elle était là seule à oser lui tenir tête...

La jeune femme se leva en lançant quelques pièces sur la table. Il y avait de quoi payer les boissons précédentes et les deux qui arrivaient. Mais la Marquise ne boirait pas la sienne. Elle fit demi-tour pour repartir et lança au nain, sans même se tourner vers lui :

"Dans deux semaines au palais de Sainte-Berthilde, je vous y attendrait. Vous commencerez alors."

Puis elle partit, sans un mot de plus. Ils auraient largement le temps de faire connaissance par la suite, et il commençait à se faire tard, Ivy ne voulait pas avoir à se bagarrer avec de vieux ivrognes dans la rue. Elle avait préféré partir avant. En arrivant à la porte, elle lança un dernier regard au nain, sourit du coin des lèvres et sortit, rentrant à son auberge dans la nuit noire.


[HJ : Fini pour moi. ^^ Je vais demander à créer mon Marquisat. ^^ Quand ce sera fait, tu pourras y venir. ^^ Merci pour le rp.]
Revenir en haut Aller en bas
Todrim Barbe-Ardente
Nain
Todrim Barbe-Ardente

Nombre de messages : 95
Âge : 30
Date d'inscription : 10/09/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
"La Pinte Brisée" Empty
MessageSujet: Re: "La Pinte Brisée"   "La Pinte Brisée" I_icon_minitimeSam 13 Sep - 13:20

Son patron, Ivy, était tout à fait ce que le nain imaginait les nobles humains: hautains et quelque peu coincé. Cela ne le gênait pas outre mesure, au contraire ! Il savait très bien qu'un nain de sa trempe allait faire beaucoup de remous au palais et il en riait d'avance ... intérieurement bien sur !

Il écouta Ivy comme elle l'avait écouté, attentivement et ne fit rien d'autre qu'un hochement de tête approbateur une fois qu'elle eu finit. De toute manière s'il avait voulu en placer une, il n'aurait pas pu car déjà et lançait l'argent pour régler l'addition et se préparait à partir.

Elle lui dit de la rejoindre dans deux semaines au palais de Saint-Berthilde sans même se retourner.


*Aaaaah ces nobles ... Toujours à exagérer sur l'panache et la sévèrité ...*

Il souriait à cette pensée et lorsqu'elle tourna la tête vers lui, a l'encadrement de la porte, il la salua en levant sa pipe et en
baissant humblement la tête, remarquant tout de même le petit sourire caché au coin de ses lèvres. C'est au moment où elle partit que le tavernier fit son grand retour !


- Oula ... Plutôt pas mal la gamine, et en plus je crois que tu lui as tapé dans l'oeil ! Laissez moi prendre l'addition Maître Nain.

A peine le tavernier avait il bougé le petit doigt que déjà la main du nain recouvrait les pièces.

- Tu crois arnaquer un nain ?! Tu m'en remet deux pinte et t'auras le droit de les prendre ! Et à l'avenir si tu pose encore une fois ton regard sur la jeune femme qui viens de sortir, tu finira avec ma hache entre les deux yeux ! ET CA VAUT POUR TOUT LE MONDE !!

- Non mais ... je ... vous voyez ... Bon je vous apporte ça messire ...

Toute la salle s'était tut après l'éclat de voix du nain mais ils reprirent bien vite leurs activités lorsque ce dernier baleya la salle d'un regard noir.

Le reste de la soirée se passa sans encombre mais aussi sans tournée générale ...

[HRP] C'est court mais pour finir un RP jpense que c'est suffisant ^^ Merci a toi :)[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




"La Pinte Brisée" Empty
MessageSujet: Re: "La Pinte Brisée"   "La Pinte Brisée" I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
"La Pinte Brisée"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "La Pinte Brisée"
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» AFP : " Le séisme ? Connais pas "
» Pèsòn p ap jwenn "Benediksyon"
» 2x11 : "Mortelle jeunesse"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: PÉNINSULE :: Diantra-
Sauter vers: