Partagez
 

 [Demeure d'Alyryne] Petite surprise

Aller en bas 
AuteurMessage
Alyryne Naerth
Drow
Alyryne Naerth

Nombre de messages : 395
Âge : 35
Date d'inscription : 10/03/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Archimage
[Demeure d'Alyryne] Petite surprise Empty
MessageSujet: [Demeure d'Alyryne] Petite surprise   [Demeure d'Alyryne] Petite surprise I_icon_minitimeVen 19 Sep - 21:55

RP non conforme au BG actuel

Ce Rp a été écrit à une époque ou le contexte de Miradelphia n'était pas le même qu'aujourd'hui. Il décrit des éléments d'univers, des personnages et/ou des évènements qui sont susceptibles d'avoir été modifiés par les refontes successives.
Nous le laissons à la disposition des lecteurs curieux. Vous pouvez y trouver de l'inspiration et quelques éléments à remanier selon votre bon plaisir, mais les BG actuels et le jeu récent priment sur son contenu.

En cas de doute, avant de réutiliser un élément ou un personnage, contactez le Staff.


Date estimée : Verimios 996:X

Alyryne se tenait devant son miroir, songeuse. Cela faisait 3 semaines qu'elle n'avait pas vu Ant'zar, parti en mission, ou plutôt en reconnaissance loin du Puy d'Elda. Elle avait continué l'entraînement quotidiennement, sous la houlette d'Illiv'aere, se perfectionnant dans le maniement de ses armes.

Mais il y avait une chose qu'elle avait tu à Ant'zar et qu'Illiv'aere ne pouvait pas voir. Il y avait une chose importante qu'elle avait voulu garder secrète le plus longtemps possible, de crainte des réactions de son compagnon. Elle ne savait pas s'il serait fou de joie ou s'il serait dégouté d'elle. Il y avait fort à parier qu'il serait plutôt heureux, mais alors Alyryne n'aurait plus le droit de rien faire. Terminé l'entraînement, son état ne le permettait pas.

Elle soupira. Ant'zar lui avait envoyé une missive lui disant qu'il serait de retour aujourd'hui. Avant son départ, elle avait pu garder le secret, rien ne se voyant au niveau de son physique. Mais, au bout de trois semaines, elle avait déjà prit 3 ou 4 kilos et son ventre, sculpé par l'entrainement, était maintenant légèrement enflé et tendu par l'enfant qui s'y développait. Sa poitrine s'était aussi épanouie. Si ses souvenirs étaient bon, elle n'avait commencé à prendre du poids qu'au 5e mois avec Rhyl'tana. Mais là, cela ne faisait que 3 mois et son petit ventre, mis à nu, trahissait déjà sa grossesse.

Ce n'était pas vraiment le moment en plus. Avec cette guerre sur les bras, on allait la voir comme une femelle en proie à ses hormones dés qu'elle hausserait la voix pour diriger. Mais Ant'zar était un reproducteur après tout, pas étonnant qu'il finisse par féconder sa compagne qui subissait plus qu'à son tour ses assauts fougueux. Elle avait bien eu quelques nausées, mais rien de bien méchant. De même, elle ne se sentait pas particulièrement fatiguée. Sa première grossesse s'était très bien passée, celle là en prenait le même chemin.

Pour le retour d'Ant'zar, elle avait décidé de porter une tenue ample qui dissimulerait ses formes nouvellement acquises à ses yeux. De toutes façons, ses tenues moulantes la serraient. 3 mois seulement... Elle allait resembler à un pachyderme à ce rythme là... Sa robe était cintrée sous la poitrine et s'évasait ensuite en une multitude de tissus superposés et blancs, cachant à merveille son petit bidon rebondi.

Elle baissa la tête et caressa son ventre doucement. Dés qu'Ant'zar passerait ses grandes mains sur elle, il s'en rendrait compte. Elle avait déjà une petite idée de la manière de le lui annoncer. Un sourire ourla ses lèvres, mais un sourire un peu incertain. C'était stupide, mais elle craignait sa réaction...

On frappa à la porte et elle sursauta, alors qu'une domestique entrait et lui annonçait qu'Ant'zar était là. Alyryne remit de l'ordre dans ses cheveux neigeux et se leva doucement, après avoir prit une ample inspiration. De toute la maisonnée, seule Kiara était au courant de l'état de sa maîtresse, étant la seule à avoir le prvilège de l'habiller, de la voir nue et sans artifice, d'avoir vu son petit ventre rebondi.

Ant'zar entra alors, magnifique et la jeune drow sentit son sang ne faire qu'un tour. Elle congédia les domestiques et se retrouva seule avec son amant. D'un geste, elle lui fit comprendre de ne pas bouger.

- "Tu m'as manqué Ant'... les journées et surtout les nuits sont longues sans toi."

Elle sourit et se lança alors :

- "Ant, j'ai quelque chose pour toi... une surprise."

Neela était là, féline, s'approchant des jambes d'Ant'zar pour ronronner comme un gros chat, avant de s'éclipser en voyant Alyryne approcher.

- "Ferme les yeux."

Il y avait une étincelle étrange dans les yeux de la belle, mais elle ne doutait pas qu'Ant'zar l'écouterait. Il avait confiance en elle. Elle se colla alors à lui, dos à son torse puissant et s'empara d'une de ses mains, s'amusant à lui faire parcourir son cou, puis sa poitrine un peu plus pleine, pour finalement le faire caresser un ventre qu'il avait quitté plat et musclé et qu'il retrouvait arrondi et dur. Et maintenant Alyryne attendait le verdict, le coeur battant. Il connaissait son corps par coeur, il ne pouvait pas ne rien remarquer.


Dernière édition par Alyryne le Lun 12 Oct - 11:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ant'zar
Drow
Ant'zar

Nombre de messages : 404
Âge : 33
Date d'inscription : 17/02/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
[Demeure d'Alyryne] Petite surprise Empty
MessageSujet: Re: [Demeure d'Alyryne] Petite surprise   [Demeure d'Alyryne] Petite surprise I_icon_minitimeSam 20 Sep - 23:42

La raison de son départ n’avait pas été énoncée clairement. Et nul ou presque ne savait pourquoi lui et quelques drows avaient si subitement disparue sans laisser la moindre trace. Il avait revenait victorieux d’une tête qu’il avait offerte a Tebryn et le mieux c’est que Valkayre avait du fuir comme n’importe quel humain devant le colosse. Entrant après avoir été présenté par une servante de sa compagne il s’approche d’un pas victorieux.

« Toi aussi ma divine tigresse tu m’as manqué. »

Il portait une armure moulante noire, de cuir et de métal. Ses longs cheveux blanc tombant de manière folle sur ses épaules, quelques mèches folles devant son visage. Pourtant le blanc neige cachait difficilement sa large cicatrice qui le entaillait le visage. Il avait cette peau bleu sombre, presque anormale pour un drow, tel une nuit sans lune. Ses yeux rouges se posant sur sa compagne il allait l’embrasser après autant de semaine loin d’elle quand elle l’arrêta net dans sa lancée d’une phrase intrigante. Le drow laissa sa main courir sur l’échine de la féline quand sa maitresse rajouta qu’elle avait une surprise pour lui. Le drow leva un sourcil, prenant un air charmeur et amusé.

« Ha bon ? Quoi donc amour… Oui oui, je les fermes. »

Doucement ses paupières se sont closes, laissant la belle se coller a lui. Bien sur sa première réaction fut une vive sensation en son bas ventre, sa masculinité dure comme du bois. A quoi jouait sa compagne ? Peu importait, déjà elle prenait ses mains et les faisait caresser son corps. Il sentit ses doigts sur sa gorge, sa peau si douce lui donnait envie de la dévorer et il se penchant d’ailleurs pour déposer ses lèvres a la suite de ses doigts.

Elle descendit ses mains sur ses seins, il en profita pleinement, sentant sa poitrine plus ronde et voluptueuse, mais pas de beaucoup. Cela ne lui mit cependant pas la puce à l’oreille pour le reste, la laissant encore faire. Hum elle descendait encore pour le conduire à son ventre. Déjà un mois qu’il n’avait plus exploré son corps ! Cela lui avait semblé tellement d’avantage… Alors qu’il rêvait déjà de plonger ses doigts dans son sanctuaire humide voila que quelque chose l’alerte.

Alyryne l’avais arrêté sur son ventre, ventre qu’il sentait rond, doucement gonflé. Il caressa doucement, pour être sur, alors que toute sa fougue volait en éclat et que son membre dure faisait grise mine dans son pantalon bien trop moulant pour cacher cela. Il déglutit doucement, faisant le point et avec une lenteur insupportable la fit se tourner. Dans les yeux du drow de l’amour, énormément d’avoir alors qu’une larme coulait sur sa joue sombre. Ses yeux rouges devenue par manque de fureur et de folie bleu roi.

« Tu… tu… Tu porte mon enfant ? »


Doucement sa voix se fit tremblante, hésitante. Il était paniqué et heureux à la fois. Il la prit dans ses bras et la souleva de ses muscles puissants pour doucement l’embrasser.

« Ho Alyryne, Tu m’offre le mariage, la fidélité, un héritier et à présent, un second enfant ? »

Il la déposa au sol, déposant divers baiser sur son visage.

«Alyryne, tu me comble de joie. Il ne serait y avoir drow plus heureux que moi… je vais enfin pouvoir te voir t’arrondir lentement, sentir le bébé bouger sous ta peau. »

Ses yeux brillaient d’une lueur de passion et d’amour fou. Il l’était, fou d’enfin connaître ce qu’elle lui avait refusé en lui donnant Rhyl, déjà grand. Il n’avait pas eu tout les plaisirs de la grossesse et ce qui lui manquait le plus.
Revenir en haut Aller en bas
Alyryne Naerth
Drow
Alyryne Naerth

Nombre de messages : 395
Âge : 35
Date d'inscription : 10/03/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Archimage
[Demeure d'Alyryne] Petite surprise Empty
MessageSujet: Re: [Demeure d'Alyryne] Petite surprise   [Demeure d'Alyryne] Petite surprise I_icon_minitimeDim 5 Oct - 19:14

Ah... difficile de renoncer à un baiser d'un tel homme. Rian qu'à le regarder s'avancer, victorieux et fier, elle sentait des papillons voler dans son estomac et une soudaine moiteur envahir son intimité. Tss, elle n'était plus une adolescente enamourée, mais ce diable d'homme avait toujours le même pouvoir d'attraction sur elle. Celui de lui faire perdre totalement la tête. Par les dieux, il était vraiment trop beau... trop parfait. Même sa cicatrice lui barrant la joue ne pouvait venir entacher son charme diabolique et parfait.

Et elle? Qu'allait-elle devenir s'il se détournait d'elle, ola jugeant inintéressante quand elle serait déformée par leur enfant? Elle accepterait le coup, bien sûr, mais pas elle n'était pas certaine de s'en relever aussi bien que la dernière fois... Elle avait des difficultés à imaginer Ant'zar fou de désir pour elle quand elle aurait de sjambes comme des poteaux et un ventre énorme. Déjà là, au bout de trois mois seulement, elle avait prit du poids. On disait toujours qu'on prenait plus à la deuxième grossesse qu'à la première... ben c'était malheureusement vrai.

C'était l'heure de vérité maintenant. Elle allait enfin arrêter de se poser des questions stériles et avoir une réponse. La façon dont elle voulait lui annoncer n'avait rien de banal. Mais Alyryne n'était pas banale. Elle se colla à lui et sentit bien vite à quel point il la désirait encore. Il s'enflammait de parcourir ses courbes voluptueuses. Avait-il remarqué sa poitrine un peu plus pleine? Peut-être pas... Mais quand il arriva sur son ventre légèrement rebondi, elle sentit aussi vite son désir disparaitre. Elle se mordilla la lèvre de déception. Voilà, elle avait sa réponse, ce petit ventre n'avait rien de désirable...

Il la fit se retourner lentement. Elle ne vit rien de son expression le visage désespérément baissé pour cacher sa déception. Mais sa question lui fit brutalement relever la tête, un feu nouveau enflammant ses yeux bleus, alors qu'elle répondait avec fougue.

- "Evidemment! De qui d'autre?"

Il la prit alors fougueusement dans ses bras. il put la sentir se raidir, avant qu'elle ne se détende, comprenant enfin qu'il était fou de joie. Fou de joie, oui, mais resterait-il fidèle? Ne se lasserait-il pas de sa grosse compagne dans quelques mois? un brin sarcastique, elle nuanca :

- "Oui, tu vas avoir le plaisir de partager ta couche avec une baleine, merveilleux non?"

Pas difficile de comprendre ce qu'elle insinuait par là et ses peurs les plus profondes.
Revenir en haut Aller en bas
Ant'zar
Drow
Ant'zar

Nombre de messages : 404
Âge : 33
Date d'inscription : 17/02/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
[Demeure d'Alyryne] Petite surprise Empty
MessageSujet: Re: [Demeure d'Alyryne] Petite surprise   [Demeure d'Alyryne] Petite surprise I_icon_minitimeLun 6 Oct - 19:05

Oui, comme il s’y attendait, la voila qui se défend avec fougue que l’enfant est bien de lui. La question était stupide et il s’en rendait compte à présent qu’il avait eu la réponse presque indignée de sa compagne. Il pouvait sentir le petit contre rond contre son bas ventre, et surtout, sa poitrine légèrement gonflée par l’enfantement contre son torse. Non non non... pas de ça ! Il ne fallait pas qu’il s’emporte et la prenne avec vigueur dans l’antre de sa maitresse. Mais alors que son esprit était en pleine guerre civil pour savoir qui du cerveau ou du corps avait raison, sa futur femme prit la parole de manière sarcastique, ce qui amusa avouons le notre étalon sombre.

« Oui… mais une baleine portant mon enfant… une déesse donnant la vie, le corps marqué par la vie qui grandit et s’épanouie en elle… Je ne me laisserai pas de parcourir ton corps de baiser et de caresse. Mais… Pour l’enfant… ce n’est surement pas raisonnable de nous adonner a des plaisir charnel. »

Il s’entait son ventre se réchauffer mais voila, il savait se tenir maintenant et ne pas sauter sur sa compagne, même si ce contrôle de lui-même c’était fait au prix fort pour la sublime sombre au forme à présent pleine. Il passa sa main sur le ventre et caressa doucement, un petit sourire nerveux apparaissant sur ses lèvres.

« Si il le faut, je me contraindrait à l’abstinence pour notre enfant. Je ne voudrai pas lui faire de mal. »

Idiot qui ne savait rien de l’enfantement et débitait devant sa compagne des idioties sans nom. La pauvre devait ne pas savoir si elle devait rire ou pleurer devant sa réaction penaude et sans doute un peu intimidée. Mais après tout, il avait apprit à se battre, pas a faire des enfants ! Enfin si… juste a procréer, pas a voir cette conception de neuf long mois insoutenable qui a la fin délivrait la femme de son enfant et dévoilait enfin la nature de l’enfant. Cette idée l’effrayait soudainement et pourtant il se sentait ivre de bonheur. Pour Rhyl tout avait été différant, mais pour cette enfant la… il serait sans l’ombre d’un doute un vrai père !
Revenir en haut Aller en bas
Alyryne Naerth
Drow
Alyryne Naerth

Nombre de messages : 395
Âge : 35
Date d'inscription : 10/03/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Archimage
[Demeure d'Alyryne] Petite surprise Empty
MessageSujet: Re: [Demeure d'Alyryne] Petite surprise   [Demeure d'Alyryne] Petite surprise I_icon_minitimeLun 6 Oct - 19:40

Elle lui lança un regard surpris alors qu'il avouait la désirer encore, mais qu'il ne pensait pas cela raisonnable. Non, elle avait mal comprit, il n'était quand même pas en train de lui dire qu'elle allait passer les 6 prochains mois à faire abstinence? Non, elle comprenait mal bien sûr, il ne pouvait pas être aussi idiot...

Il vint caresser son ventre, avant de confirmer ses doutes. Eh bien si, il était idiot. Le regard saphir d'Alyryne vira à l'écarlate alors qu'elle le foudroyait du regard.

- "C'est ça, tu feras abstinence avec moi et tu iras te défouler ailleurs!"

Oh que la jalousie était mauvaise conseillère! Elle était injuste, il avait tenu parole jusqu'ici et aucune femme n'avait plus été honorée par lui. Mais elle gardait toujours à l'esprit cette peur dévorante qu'il se détourne d'elle, qu'il finisse par la trouver laide et grosse et qu'il préfère une fille plus fine, au physique de rêve...

- "Si tu me trouves affreuse, dis-le, mais ne va pas trouver un prétexte aussi bidon! Ant'zar, les femmes n'arrêtent pas d'avoir de rapports dés qu'elles portent un enfant! Cela ne peut pas lui faire de mal voyons!"

Elle retrouva son calme, maudissant sa sensibilité déjà exacerbée. Un sourire incurva alors ses lèvres et , féline, elle se colla de nouveau à lui, alors que sa main glissait le long de son torse, pour s'infiltrer sous son pantalon et s'emparer de cette virilité qu'elle convoitait tant.

- "La nature est bien faite tu sais? Ma libido en souffrira à peine et encore, juste à la fin... oh au fait, tu sais quoi? Faire l'amour est très bon pour le bébé, il ressent tout ce qu'il se passe à l'extérieur..."

Elle accentua la pression sur les attributs de son compagnon, un sourire machiavélique aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Ant'zar
Drow
Ant'zar

Nombre de messages : 404
Âge : 33
Date d'inscription : 17/02/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
[Demeure d'Alyryne] Petite surprise Empty
MessageSujet: Re: [Demeure d'Alyryne] Petite surprise   [Demeure d'Alyryne] Petite surprise I_icon_minitimeMer 8 Oct - 19:52

Il prit un air penaud de petit garçon que l’on gronde pour son ignorance ou sa bêtise et sembla étrangement, trop grand pour la pièce. Il avait reprit ce petit tic qu’il avait encore jeune, de sembler tellement maladroit avec sa taille démesurée. Elle semblait colérique et prête à s’emporter pour un rien, même si le rien en question était plutôt important.

« Non… jamais, plutôt m’arracher moi-même ce qui fait de moi un homme plutôt que de te tromper. Je n’ai qu’une parole, une unique. Je te l’ai dis non ? Mon joyeux, tu es et tu seras l’unique pour moi. »


Alors qu’elle lui expliquait les choses plus clairement, à savoir que sa faim de lui et surtout son besoin de se sentir aimer par lui ne changeront que peu. Pendant son exposer sur ses envies elle glissa sa main tout droit dans le pantalon, réanimant sans mal sa virilité et la forçant à se tendre sous la caresse. Doucement il glissa ses doigts sur sa gorge, repoussant quelques mèches en continuant de l’écouter. L’enfant ressentait l’amour de ses parents ? Et même mieux ! L’enfant n’y risquait rien du tout. Apres ses mots elle empoigna plus sensuellement son intimité et il du déglutir avant de parler pour éviter a sa voix de dérailler.

« Si… c’est bon pour le bébé… pourquoi me refuser a toi en se cas amour. Et détrompe toi Mon joyaux, mon envie de dévorer ton corps ne pourrais pas s’éteindre par ton enfantement… j’aime les formes pleines et généreuse d’une femme qui se fait mère. Je trouve ce coté fécond terriblement sensuel… »

Drôle d’aveux que voila de la part d’une sombre. Doucement il glissa à nouveau sa main sur le ventre rond et le caressa doucement.

« Ho Joyaux d’Uriz, comme tu es belle… Pardonne a l’idiot que je suis de ne pas savoir grand-chose que la venue des enfants… je m’ai appris qu’à les créer, pas a m’en occuper. Mais je veux apprendre avec toi, a tes cotés… Mon amour.»

Puis d’un air un peu amusé il reprit.

« Et sent tu ce que ta main dresse si facilement ? Si tes rondeurs me faisaient horreur, je ne serais pas dans cet état. »
Revenir en haut Aller en bas
Alyryne Naerth
Drow
Alyryne Naerth

Nombre de messages : 395
Âge : 35
Date d'inscription : 10/03/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Archimage
[Demeure d'Alyryne] Petite surprise Empty
MessageSujet: Re: [Demeure d'Alyryne] Petite surprise   [Demeure d'Alyryne] Petite surprise I_icon_minitimeJeu 9 Oct - 11:19

Rien que son air penaud désamorça sa colère. Allons Alyryne, pas la peine de se mettre dans des états pareils! Elle ne s'emportait que rarement! Et voilà qu'elle faisait un scandale de rien... juste basé sur ses propres peurs et propres doutes alors qu'Ant'zar ne lui avait donné aucune matière à s'inquiéter.

- "J'espère que si jamais tu faillis à ta pormesse, tu me laisseras le plaisir de te punir moi-même Ant."

Elle avait dit cela d'un ton mi amusé, mi menaçant. Alyryne en rage était capable de tout, puisque son cerveau ne réflechissait plus et qu'elle passait en mode *bestiale*. Une femelle outragée était dangereuse. Dans le genre mante religieuse.

Elle flatta alors la virilité de son amant, alors qu'elle-même rejetait la tête en arrière tandis qu'il la caressait doucement. Il lui avoua trouver une femme enceinte terriblement sensuelle. Elle lui lança un regard étonné, avant que son regard azuré se charge de carmin.

- "Vraiment? Débordais-tu de désir pour Nazareth?"

Sa main sur sa virilité s'était faite plus ferme. l'assassin personnel d'Ant'zar venait d'accoucher, chez Brylyan. C'était lui le père. Mais Alyryne savait pertinnamment que comme toutes les autres, elle était passée dans le lit d'Ant'zar. Et forçément, elle en était jalouse. Et cela se ressentait. Heureusement qu'elle ne savait pas que c'était Ant'zar le père de l'enfant...

Mais il l'amadoua de nouveau. Oh, elle était vraiment trop instable émotionnellement! Voilà qu'elle avait envie de pleurer! pathétique. Voilà ce qu'elle détestait dans la grossesse : cette versatilité émotionnelle, cette horrible impression de ne plus rien contrôler! Elle sortit sa main de son pantalon et passa ses bras autour du cou d'Ant'zar, pour l'obliger à se pencher vers elle, à la regarder droit dans les yeux, leurs souffles se mêlant.

- "Ecoute moi bien Ant'zar, parce que je ne le répéterais pas. J'ai besoin de toi. J'ai besoin de ta force, de ta protection et de ton amour. J'ai besoin que tu me vois comme une femme et pas comme un ventre. J'ai besoin de me sentir désirée, malgré mon corps qui va se déformer, ma grâce qui va devenir maladresse. Mais même si j'ai besoin de toi, je ne te pardonnerai pas la moindre incartade. Si cela se produit, je partirais et cette grossesse et cette naissance t'échapperont, comme celles de Rhyl. Même si cela doit me détruire."

C'était un aveu. Mais même par amour pour lui, elle ne pardonnerait pas une infidélité, pas alors qu'elle était si vulnérable et si peu sûre d'elle et de ses charmes. Le quitter de nouveau la tuerait sans doute. Mais rester et pardonner était au dessus de ses forces. Cela la tuerait aussi. Elle plaqua alors sa bouche avidement sur celle d'Ant'zar, en un baiser sauvage, presque désespéré.
Revenir en haut Aller en bas
Ant'zar
Drow
Ant'zar

Nombre de messages : 404
Âge : 33
Date d'inscription : 17/02/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
[Demeure d'Alyryne] Petite surprise Empty
MessageSujet: Re: [Demeure d'Alyryne] Petite surprise   [Demeure d'Alyryne] Petite surprise I_icon_minitimeJeu 9 Oct - 15:03

La belle alyryne semblait si fragile psychiquement qu’Ant’zar s’en trouvait perturbé. Lui qui se croyait faible, qui se l’affirmait, qui se vautrait dans cette faiblesse qu’était l’amour, avait une impression de puissance étrange au creux du ventre. Mais non bande de gros pervers ! Pas la ! Mais dans son âme… pfff. Cette impression, lui fit se taire quand elle lança le pique a propos de Naza, le silence était sa meilleure arme. Enceinte il ne l’avait pas plus désiré que lorsque l’enfant n’était pas la. Il l’avait aimé une unique fois, et elle l’avait bien cherché.

Puis, Alyryne bascula, elle dévoila avec un étendard cette faiblesse, son cœur hurlant son besoin de cette protection que pouvait lui offrir le drow. L’écoutant, il la regardait droit dans les yeux, son regard rouge sang, mais étrangement doux malgré cette lueur folle et assassine si fidèle a lui. Il ne se fit pas prier, ne tint qu’as peine compte de son courroux et se pencha un peux glisse pour empoigner ses fesses, ses mains y trouvant une place de choix. Il se redressa ensuite, la soulevant avec facilitée, ses muscles se tendant à peine sous l’effort. Il fit même passer ses jambes de chaque coté de sa taille et lui offrit position dominante en thermes de taille. Il posa doucement son visage contre son cou et murmura.

« Je ne faillirais pas mon joyaux, je ne doute pas une seconde que je sois capable de te soutenir dans cet épreuve, et si tu me guide, je répondrais a tout tes besoins. Quelqu’il soit… »

Il redressa son visage pour la regarder, levant un peu le menton pour plonger son regard dans le sien a nouveau, tendant de se faire rassurant, a la façon drow bien sur. Un sourire malsain et cruel sur le bord des lèvres il reprit.

« Besoin de chair fraiche ? D’organe encore chaud et palpitant ? De combler ton corps par le mien ou uniquement par mes caresses ? Besoin simplement d’attention ? Je serais la pour tout cela et même plus encore ma divine moitié. »

Un petit sourire bien moins caractéristique des drows mais bel et bien doux et amoureux naquit sur ses lèvres.

« Alors rassure toi, ne t’en fait pas… tu es mon unique amour, ma future femme, la mère de mes enfants et plus encore, la femme de ma vie, ma lueur, mon étoile… mon Joyau d’Uriz. Et que notre dieu en soit témoins, je t’aime comme un fou ! »
Revenir en haut Aller en bas
Alyryne Naerth
Drow
Alyryne Naerth

Nombre de messages : 395
Âge : 35
Date d'inscription : 10/03/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Archimage
[Demeure d'Alyryne] Petite surprise Empty
MessageSujet: Re: [Demeure d'Alyryne] Petite surprise   [Demeure d'Alyryne] Petite surprise I_icon_minitimeJeu 9 Oct - 15:42

Non Alyryne n'avait pas l'habitude d'avouer ses faiblesses. Alyryne, n'avait pas l'habitude d'être faible de toutes façons, son frère avait veillé à ce qu'elle soit forte, en toute occasion. Et elle l'était en temps normal. Mais là elle n'était pas dans son état normal et elle le serait de moins en moins. D'abord, il y avait ses fichues hormones qui dansaient la gigue et la secouaient de toute part en lui enlevant le droit de contrôler ses émotions. Ensuite, il y avait cette impression pernicieuse et tenace qu'elle était réduite à l'état de venbtre et n'était plus femme, plus capable de le combler, plus capable d'être regardée avec désir. Et tout ceci finit par éclater. Elle parla calmement, mais elle déchargea toutes ses angoisses, non sans nuancer avec un brin de fierté, un lambeau d'orgeuil.

Réussit-elle à faire passer le message? Oui, surement... Il suffisait de voir l'air à la fois penaud et étonné d'Ant'zar. il comprenait enfin le ressenti de sa compagne. Elle l'avait accusé d'avoir désiré Nazareth, mais elle aurait aussi bien pu l'accuser d'avoir aimé des dizaines d'autres femmes.

Pour seule réponse, il la souleva dans ses bras et elle noua ses jambes autour de sa taille, se retrouvant ainsi accrochée à lui, sa tête dépassant celle de son amant. Son petit ventre frottait doucement contre l'abdomen musclé d'Ant'zar. Il nicha son visage dans le cou de sa compagne qui soupira.

Elle le regarda alors, ses bras toujours passées autour du cou d'Ant'zar qui la rassurait du moeux qu'il pouvait. Ses insécurités venaient d'elle, pas de lui, elle s'en rendit compte. Elle sourit finalement.

- "Pardonne-moi de mettre ainsi tes actes et ta parole en doute. Tu n'as pas failli depuis que tu as promis et je ne peux que me blâmer moi-même de ce sentiment angoissant de ne pas être assez bien pour te garder."

Elle délaça ses bras de son cou et passa ses mains dans les cheveux d'Ant'zar, agrippant finalement leur longueur pour qu'il lève la tête vers elle, délicieusement dominatrice. Un sourire taquin flotta sur ses lèvres.

- "Profite bien Ant, bientôt, tu ne pourras plus me porter ainsi. Notre enfant ne me permettra plus cette souplesse. Il faudra te montrer inventif."

Elle l'embrassa et murmura dans un souffle :

- "Je t'aime Ant, et je n'en conçois nulle honte."

C'était peut-être le plus bel aveu, la plus belle déclaration qu'elle puisse lui faire : lui avouer son amour et ne pas avoir honte d'éprouver ce sentiment honni des drows...
Revenir en haut Aller en bas
Ant'zar
Drow
Ant'zar

Nombre de messages : 404
Âge : 33
Date d'inscription : 17/02/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
[Demeure d'Alyryne] Petite surprise Empty
MessageSujet: Re: [Demeure d'Alyryne] Petite surprise   [Demeure d'Alyryne] Petite surprise I_icon_minitimeJeu 9 Oct - 16:14

« Parfaite Alyryne… voila ce que tu es pour moi. Je t’aime tel que tu es et en aucun cas tel que tu veux que je te voie. »

Il n’avait rien de plus a ajouté sur le sujet, et ne voyait plus comment la rassurer tant elle doutait toujours. Seul le temps lui fera changer d’avis quand au fait qu’il ne pouvait rester l’amant d’une seule et unique femme. Son amant dévoué a son bon plaisir et a son bien être… Dit ainsi la belle aurait pu s’estimer comme la plus chanceuse qui soit, surtout quand cet amant était fou d’amour. L’amour pour les drows n’existait pas, mais pour Ant’zar et Alyryne, le joyeux dieu des caramels avait fait des siennes.

Elle mit ensuite un petit terme à cette phase sombre en lui avouant qu’avec le temps sa souplesse se fera décroissante et qu’il lui faudrait se montrer inventif. D’un air amusé il lui fit un regard prédateur. Elle lui lançait ouvertement un défis a long terme et cela semblait intéresser notre sombre a la peau bleuté.

« Ne t’en fait pas pour ma créativité, je suis très audacieux en amour et tu es bien placé pour le savoir. Ne t’ai-je pas après tout dévoilé mon savoir faire et prouver ses derniers mois toute l’imagination que ton corps brulant me donne ? »


Alyryne cloua net le bec du sombre en lui avouant quelque chose qu’il ne s’attendait JAMAIS a entendre de la part de sa douce. Il la regarda totalement perturbé et sembla rougir, ce qui se traduisait simplement de la manière suivante. Ses pommettes bleues prenaient une étrange teinte sombre presque noirâtre et lui donnait un air adorable et attendrissant. Puis, reprenant conscience que sa stupeur devait sans doute gêner sa compagne, il fit un petit rire nerveux avant de soulever un peu plus haut sa douce et de dévorer sa poitrine a travers le tissus. Il murmura d’une voix un peu étouffé par son petit jeu.

« Je pourrai crier mon amour pour toi sur les toits de tout le puits. »


Tiens, il avait trouvé ce qu’il cherchait et doucement il mordilla le tissu, ou plutôt un téton sous ce dernier d’un air malicieux.

« Hum… Alyryne… cette robe ne te met pas en valeur, il va falloir que je vois ce que cela donne sans. Je veux profiter de ton petit ventre rond, le dévorer de baiser… qu’en pense tu ? »
Revenir en haut Aller en bas
Alyryne Naerth
Drow
Alyryne Naerth

Nombre de messages : 395
Âge : 35
Date d'inscription : 10/03/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Archimage
[Demeure d'Alyryne] Petite surprise Empty
MessageSujet: Re: [Demeure d'Alyryne] Petite surprise   [Demeure d'Alyryne] Petite surprise I_icon_minitimeJeu 9 Oct - 17:28

La jeune femme se mit à rire de soulagement et d'émotion aussi quand il lui répliqua qu'elle était parfaite. Et surtout à ses paroles suivantes, ô combien véridiques.

- "Je ne te connaissais pas des talents de poête Ant."

Elle se moquait gentiment, pour masquer son trouble et son émoi devant ses paroles. Elle avait envie de lui, elle avait envie de le sentir en elle de l'aimer... Cela faisait de longues semaines qu'elle n'avait pas sentit la chaleur de son corps sur le sien...

- "Si, c'est vrai, mais il va falloir encore me surprendre Ant..."

Vint alors le temps des confidences et Alyryne sentit son coeur se gonfler d'amour tendre quand elle vit Ant'zar rougir, géné de cette confidence, déboussolé aussi, mais surtout ravi. Seulement, il camoufla sa gêne en dévorant la poitrine d'Alyryne de baisers, son souffle s'accélérant brutalement. Mais quand il mordilla un téton, elle rejeta la tête en arrière et gémit, ondulant malgré elle contre lui alors qu'il annonçait la suite des réjouissances.

- "Je pense q... que tu devrais moins... parler."

Elle s'arc bouta sur ses jambes, relevant ainsi sa robe jusqu'à ses hanches, puis elle la passa au dessus de sa tête et livra ainsi au regard d'Ant'zar sa poitrine pleine, alors que son ventre rebondi frottait contre celui d'Ant'zar. La jeune femme était nue contre son amant et dévorait ses lèvres de baisers maintenant.

- "Aime-moi Ant'zar..."
Revenir en haut Aller en bas
Ant'zar
Drow
Ant'zar

Nombre de messages : 404
Âge : 33
Date d'inscription : 17/02/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
[Demeure d'Alyryne] Petite surprise Empty
MessageSujet: Re: [Demeure d'Alyryne] Petite surprise   [Demeure d'Alyryne] Petite surprise I_icon_minitimeSam 11 Oct - 21:37

« Bien sur que je suis poète ! Uniquement pour pouvoir comprendre le langage de ton cœur… »

Voila, la douce était parvenue a ses fins en enivrant son amant et il ne savait que trop répondre a ses appelles suave et sensuel. Quelques dernières paroles et il révéla son envie de la dévêtir. Désir dont elle le priva en enlevant par elle-même le tissu, dévoilant son corps d’ébène, souple malgré ses rondeurs naissante. En plus elle avait osée lui dire qu’il parlait trop… non mais vous vous rendez compte ? La divine haute prêtresse appelait à la luxure avec autant de furtivité qu’un elfe hurlant ses origines au milieu du puits. Mais aussi certainement que cet elfe mourrait, en cette demeure, Alyryne crierait le prénom de son amant sous ses assauts. D’une voix mourante et grave, alors qu’il lapait avec appétit les pointes tendu de ses seins ronds, il murmura.

« Et… Rhyl ? Je suppose qu’il est avec ta servante… du moins je l’espère de tout cœur… parce que je n’ai ni la force ni le courage je te porter jusqu’au lit ou même a la chambre. »


Il glissait ses lèvres entres les monts jumeau, s’approchant de tout meuble pouvant servir de support, une table, un divan, une chaise… Uriz sais quoi mais quelque chose. Un fauteuil, cela serait mieux que rien et il l’y déposa tout en s’écartant. Il s’approcha des fenêtres donnant sur le puits, illuminé par les fragrances du magma et des lueurs extérieur et ferma les lourds rideaux de velours noir. Il s’approcha des bougies et les alluma, une a une dans la pièce. Que manigançait’ il ? Ce qui était sur c’est qu’il faisait languir la belle. Puis doucement il se tourna vers elle, son regard félin et prédateur.

Qu’allait’ il donc faire cet idiot fou de sa déesse ? Simple, il passa sensuellement ses doigts sur son armure, en faisant sauter les fermoirs alors qu’il marchait avec charme et érotismes vers elle. Il se déshabillait lentement, passant ses mains de manière brulante sur sa peau beauté qu’il découvrait avec une lenteur experte. Peu de drow était capable d’offrir un tel spectacle… plus encore des drows de la carrure et du charisme de notre sombre. Puis il arriva a sa hauteur, enfin, la il glissa sa main dans son pantalon, caressant sa peau de manière provocante avant de doucement repousser le tissus mais gardant sa virilité plus ou moins camouflé entre ses doigts.
Revenir en haut Aller en bas
Alyryne Naerth
Drow
Alyryne Naerth

Nombre de messages : 395
Âge : 35
Date d'inscription : 10/03/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Archimage
[Demeure d'Alyryne] Petite surprise Empty
MessageSujet: Re: [Demeure d'Alyryne] Petite surprise   [Demeure d'Alyryne] Petite surprise I_icon_minitimeLun 13 Oct - 12:00

- "Et celui de mon corps?"

Lascive, alanguie, elle transpirait la sensualité... Plus que jamais. Elle le voulait, maintenant et tout de suite, n'en pouvant plus de cette longue séparation forcée. D'ordinaire, elle s'amusait à l'allumer pour mieux le faire languir, mais aujourd'hui, elle n'était que braises ardentes... Elle n'était pas très discrète quant à ses intentions... Vraiment pas subtile. Mais de toutes façons, Ant'zar la connaissait assez pour ne plus avoir besoin de ses paroles pour intepréter ses envies. Elle se déshabilla rapidement, frottant ainsi son corps nu contre l'armure de son amant, réveillant son désir de ne pas pouvoir la sentir contre lui, peau contre peau.

Il se mit à dévorer sa peau noire, à sucoter les pointes tendues de désir de sa poitrine voluptueuse. La jeune femme rejeta la tête en arrière, sa longue cascade de cheveux neigeux dégringolant le long de son dos. ils étaient sa seule parure, son seul vêtement. Alyryne ondulait déjà contre Ant'zar, tendue de désir qui ne demandait qu'à être assouvi. De sa gorge s'échappaient de petits gémissements étouffés. Enceinte, elle était davantage sensibles à la pmoindre de ses caresses, comme si des milliers de nerfs avaient poussé à cause ou grâce à son état.

- "Rhyl dort sous bo... bonne garde..."

Les doigts de la jeune drow agrippaient la chevelure soyeuse de son compagnon. Elle se retrouva subitement sur un fauteuil, loin du drow. Frustrée, elle écarquilla les yeux. Mais qu'est-ce qu'il faisait? Ne voyait-il donc pas qu'elle se consumait de désir là? Qu'il devait impérativement éteindre l'incendie qui ravageait son corps?

Elle le regarda fermer les rideaux et allumer les bougies. Intriguée, elle pencha la tête. Qu'est-ce qu'il trafiquait? il s'approcha alors d'elle, commençant doucement à ôter son armure, avec une sensualité débordante. Alyryne sentit son souffle s'accélérer encore, elle ne pensait pas cela possible. Une lueur gourmande éclaira son regard, pourtant assombri de désir. Il était à elle. A elle seule. Et elle en concevait une fierté indescriptible. Elle le dévorait du regard, comme au premier jour. L'entrainement drastique qu'il s'était imposé lui allait comme un gant. Ses muscles étaient étonnemment développés... Ses épaules larges, ses bras protecteurs... Un véritable Adonis.

Voilà qu'il s'amusait avec ce qui faisait de lui un homme, voilà qu'il la narguait, aiguillonnait un désir qui n'avait vraiment pas besoin de ça. Elle sentait une moiteur familière entre ses jambes alors qu'il la privait de caresses, alors qu'il repoussait le moment où ils s'uniraient enfin...

- "Tu me tortures Ant'zar... Tu devrais avoir honte..."

Sa voix n'était qu'un murmure étouffée alors qu'elle levait le visage vers lui, ce colosse qui la surplombait. Ce colosse qui était fou d'amour pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Ant'zar
Drow
Ant'zar

Nombre de messages : 404
Âge : 33
Date d'inscription : 17/02/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
[Demeure d'Alyryne] Petite surprise Empty
MessageSujet: Re: [Demeure d'Alyryne] Petite surprise   [Demeure d'Alyryne] Petite surprise I_icon_minitimeMer 5 Nov - 15:17

Il le sait, elle adore le voir ainsi, savoir qu’il lui appartient a elle et elle seule et s’en joue bien plus que de raison. Mais finalement il ne peut pas ne pas céder à sa divine compagne non ? Bien, sil allait arrêter sa divine torture pour la dévorer toute entière, il s’approche, l’embrasse et la soulève de nouveau pour la déposer a terre.

Une fois à terre il profite de son ventre lui donnant encore assez de souplesse pour une petite fantaisie. Il repli la jambe d’Alyryne, la seconde venant sur son torse. Il serre ainsi la jambe de sa compagne pour se mettre à genou et se présenter à elle, et finalement s’unir doucement. Il commença ainsi les vas et viens, offrant a sa compagne une vision imprenable de son amant. Il donnait d’abord des coups de reins lents, exprès, cherchant le moindre recoin qui pourrait la faire gémir.

Puis, sous la demain du bassin d’Alyryne, il va plus fort, sa main libre passant sur son ventre rond, sa poitrine, puis revenant vers son bas ventre et la un sourire carnassier naquit sur ses lèvres. Il glissa l’un de ses doigts sur une certaine petite perle de chair sensible, la caressant, jouant, taquinant sa compagne jusqu’as ce qu’il sente son ventre se contracter. Houla, un peu de calme, il ne voulait pas venir tout de suite et même si sa compagne atteignait une fois le plaisir, il voulait lui donner bien plus de plaisir que cela… assez pour lui montrer combien il l’aime. Mais a ne pas douter… il faudra plusieurs heures pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




[Demeure d'Alyryne] Petite surprise Empty
MessageSujet: Re: [Demeure d'Alyryne] Petite surprise   [Demeure d'Alyryne] Petite surprise I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
[Demeure d'Alyryne] Petite surprise
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» petite terrine de foie gras saumon lentilles
» myrtille , jolie petite caniche noire 2 ans ( thiernay 58)
» recherche chien petite taille.
» Une demeure lugubre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: TERRES DE L'EST :: Cité d'Elda :: Profondeurs-
Sauter vers: