Partagez
 

 Grande salle de Réception [Officiel]

Aller en bas 
AuteurMessage
Johann
Ancien
Ancien
Johann

Nombre de messages : 2094
Âge : 33
Date d'inscription : 11/08/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 27 (Favrius 979, 10ième cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
Grande salle de Réception [Officiel] Empty
MessageSujet: Grande salle de Réception [Officiel]   Grande salle de Réception [Officiel] I_icon_minitimeJeu 2 Oct 2008 - 14:41

*Ces derniers jours l'agitation avait été sans fin dans la Baronnie d'Oësgard. La plus grande majorité des soldats de l'armée royale y avaient été réunis pour purger les plaines des dernières poches de résistances Drow et ainsi assurer la sécurité face à ce peuple à l'intérieur des frontières de ces terres humaines.
Il y avait eu quelques combats, surtout des patrouilles qui avaient rencontré des poches de résistances et avaient engagé des escarmouches ici et là. Il n'y avait pas assez d'officiers supérieurs pour organiser toutes les patrouilles et certains soldats plus ou moins désignés volontaires avaient du prendre le commandement de petites escouades les forçant ainsi à se retrouver momentanément désigné "officiers".
Johann avait finit désignée volontaire lors d'une des nombreuses missions de reconnaissances et de patrouille dans les plaines, son groupe avait été plusieurs fois en prise à des embuscades et force était de constaté qu'elle avait souvent désobéit aux ordres de missions pour éviter de trop exposer la vie de ses hommes, ou encore pour éliminer la menace alors qu'en cas de rencontre le repli était de rigueur. Bref quelques manquement lui avaient été reprochés sans pour autant vraiment la sanctionner vu que le résultat n'avait pas été si mauvais. Bref...

Un messager était arrivé dans le courant de la journée, juste après son retour d'une des nombreuses patrouilles qu'elle avait effectué. Elle devait se rendre de toute urgence à la salle de réception du Baron... Pas de motif, juste cet ordre... Finalement, la sanction pour son trop plein d'initiatives allait peut-être tomber...
Elle avait traversé tout le campement pour rejoindre le domaine. Les gardes la laissèrent passer sous la présentation de la missive et un des serviteurs la conduit à la toute hâte dans la grande salle de réception.
Une immense pièce richement décorée par une multitude de tableaux et autres armures décoratives, beaucoup plus reluisantes que la sienne qui après une journée à chevaucher avait un peu pris la poussière que les sabots avaient remonté.*

"Reihart Johann de retour de patrouille et au rapport monsieur" *Dit-elle formellement en guise d'introduction à l'homme qui l'attendait l'air sévère.*
Revenir en haut Aller en bas
Ambre Soltariel
Humain
Ambre Soltariel

Nombre de messages : 1988
Âge : 34
Date d'inscription : 28/05/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Grande salle de Réception [Officiel] Empty
MessageSujet: Re: Grande salle de Réception [Officiel]   Grande salle de Réception [Officiel] I_icon_minitimeVen 3 Oct 2008 - 14:34

[hrp : ceci se passe quelques semaines après le RP de la fête pour moi Wink]

Ambre s'était levée d'une humeur massacrante et c'était pourtant très rare de sa part. Au plus grommelait-elle de temps en temps, mais là... C'était le "coup de gueule" ou l'effrondrement... La fête s'était déroulée, avec ses hauts et ses bas. Surtout ses bas, de son point de vu personnel. Mais la mauvaise nouvelle l'avait attendu le lendemain, lorsqu'elle avait enfin décidé de se replonger dans le travail de gestion du duché... lorsqu'elle avait réintégré le bureau de feux son père et qu'elle avait découvert que les Soltariel étaient ruinés... Ruinés ! Ou presque. Disons que leur fortune était au plus mal. Et tout ça pour quoi ? Pour que son mari achète ses franfreluches en son absence !

C'était donc avec un regard noir qu'elle avait accueilli le messager venu lui apporter un message du baron d'Oësgard. Elle se reprit cependant et lui souhaita bonne continuation, puis retourna dans son bureau. D'un geste sûr, elle ouvrit la lettre et la parcourut. Une convocation ? Si loin de chez elle ? Et à un moment pareil ? Elle fit une grimace et resta songeuse un moment. Si elle partait maintenant, qui sait encore de quoi son mari serait capable ? Elle devrait compter sur ses cousins pour le surveiller... Ce qui serait bien délicat, car Vassili était malin...

- Et zut, pourquoi maintenant ? Il aurait pu préciser ce qu'il me voulait !

Elle râlait pour la forme, sans même penser ses paroles... Elle pesta un moment puis se calma. Repartir sur les routes... Oui, elle en avait envie ! Elle voulait revoir les plaines d'Atral dans leur état sauvage ! Mais... Y aurait-il encore des drows pour lui barrer la route ? Ambre n'était pas très informée de l'avancement de l'armée, en revanche elle savait quelques petites choses sur les drows... peut-être était-ce ça, sa convocation. On souhaitait lui poser des questions sur ce qu'elle avait vu au Puy, sur le fonctionnement de la cité, sur la protection... Elle avait été au Puy et elle en était revenue vivante, c'était plutôt un exploit ! Mais en reparler... serait difficile. Ambre posa à nouveau son regard sur le message. Elle se souvenait de ce baron au regard glacial... Elle n'avait pas vu son visage, seulement ses yeux. Il était plutôt mystérieux...

- Duché de Serramine je crois, sous la régence du grand-prêtre Unae... Hum...

La curiosité causerait un jour sa perte... Préparant rapidement quelques affaires, Ambre confia le manoir, et surtout son mari, à ses cousins. Elle espérait qu'ils sauraient l'empêcher de dépenser le peu d'argent qu'ils leur restaient pendant son absence.... Elle revêtit sa tenue de voyage, s'enroulant dans sa cape, puis elle saisit son arc et ses flèches avant d'enfourcher son cheval à la robe dorée. Kaïla, le jeune loup qu'elle avait recueilli, l'accompagnerait afin de la protéger d'éventuels assaillants. Il était une force de frappe au corps à corps qui n'était plus négligeable pour l'archère qu'elle était. Falcor, son faucon et ami de longue date, volait au-dessus d'elle, en éclaireur. Ces compagnons... Ses amis... Ceux pour qui elle risquerait sa vie.

Le chemin jusqu'à la baronnie se fit sans grande difficulté. Les drows ne semblaient plus oser se montrer et Ambre comprit pourquoi lorsqu'elle eut un aperçu de l'étalement militaire déployé sur le duché... C'était stupéfiant ! Elle sentit son coeur se réchauffer. Les drows seraient anéantis... Ce fait passait bien avant ses petits soucis familiaux et ses problèmes d'argent. Les drows devaient payer pour ce qu'ils avaient fait aux princesses, pour ce qu'ils lui avaient fait à elle, pour ce qu'ils avaient fait à son ami Eowyndil... Ils payeraient ! Elle se l'était jurée.

A son arrivée, un jeune homme vint s'occuper de son cheval et Ambre fit signe à son petit Kaïla de la suivre, tandis que Falcor se posait sur un mur en attendant le retour de son amie. Ambre n'aimait pas l'idée d'emmener son compagnon à quatre pattes mais un loup seul aux alentours d'un palais et sur une terre envahi de soldats... Disons qu'elle souhaitait le récupérer en un seul morceau. Ce n'était peut-être pas très orthodoxe mais ses compagnons passaient avant l'étiquette et le protocole. Son pas, ample, pressé, la conduisit jusque dans la grande salle de réception, sur les indications d'un garde. Elle entra dans la pièce en se faisant annoncer et remarqua la jeune femme qui avait servi de garde du corps au seigneur d'Erac... Elle ne put contenir un sourire. Elle paraissait bien différente sans sa robe... et beaucoup plus sûre d'elle également. Elle attendit son tour avant de se présenter également. Un soupçon de fierté l'empêcha de poser le genou à terre devant un baron, mais elle porta le poing sur son coeur en inclinant la tête, en un salut plutôt masculin.

- Duchesse Ambre de Soltariel, messire. Votre missive m'a grandement intriguée.

Evidemment, Ambre étant légèrement déphasée par rapport à l'armée, elle ne considérait pas le baron Veldrin comme un supérieur, mais comme un égal. Elle respectait son grade mais elle n'avait pas à courber devant lui. Pas encore.
Revenir en haut Aller en bas
Mallana
Humain
Mallana

Nombre de messages : 27
Âge : 32
Date d'inscription : 07/09/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Grande salle de Réception [Officiel] Empty
MessageSujet: Re: Grande salle de Réception [Officiel]   Grande salle de Réception [Officiel] I_icon_minitimeSam 4 Oct 2008 - 21:50

« Nettoyer les dernières poches de résistances Drows » tel avait été l'intitulé de sa dernière mission, qui venait de s'achever. Il en garderait décidemment un bien mauvais souvenir ! Aucune batailles rangés, pas de combats réguliers, pas de champs de batailles... Mais des morts, il y en avait eut ! L'organisation avait été déplorable. Les Drows s'étaient caché en petits nombre un peu partout en embuscade, dans les endroits les plus inattendus. Les hautes décisions dans l'infanterie avaient été déplorables ! Au lieu de s'organiser et des chasser l'ennemi de manière rationnel et organisé, on lui avait ordonné de prendre la tête d'une petite unité, pour « vérifier la région ». Une mission de routine pour la plupart, qui avait passé la semaine sans voir un seul Drows ! Et lui qui était le plus gradé de son unité, avait du se battre contre une résistances ennemis avec une poignée d'homme, pour la plupart de jeunes recrues enthousiastes, fiers d'être avec le caporal instructeur. Au milieu des plaines, a un endroit insignifiant, alors que le plus jeune de la troupe racontait des blagues de sa jeunesse à Diantra avec quelques filles du pays, surgissant de nul part, 4 Drows les avait attaqué. Il s'en voulait plus à lui même qu'a la mauvaise organisations, il aurait du prévoir cette attaque avec son expérience. Mais après plusieurs jours tranquilles, il avait relâché sa garde, ce qui les mena dans ce fâcheux guet-apens.

L'affrontement avait été aussi bref que meurtrier, en à peine une minute, deux parmi les plus jeunes de sa troupe tombait sous la lame des elfes noirs. La troupe s'était ressaisit vaillamment grâce à ses ordres direct et efficace, mais malheureusement le mal était fait. L'un de ces jeunes n'avais pas vingt ans ! Et pourquoi était il mort ? A cause de son inattention et des gradés qui avait voulu gagner du temps... Que valait le temps face à des drames comme ceux-ci ? Il avait trop souvent l'impression d'être un pion sur un échiquier.

Etre garde, c'était vivre avec la mort, mais ne jamais en prendre l'habitude et la considérer comme un évènements tragique, mais banal et inévitable. Alors qu'il était au comble de sa colère un messager était venu le trouver pour lui apporter un nouvel ordre : se rendre à la salle de réception du baron. Et ce sans aucune autre précision.

Mallana traversa donc le campement avec hâte, pour obéir à un ordre pour le moins étrange. Sans doute pour le remettre dans le droit chemin, un gradé doit toujours savoir garder la tête froide, et son manque de sang froid sur le terrain méritait qu'on le lui rappelle. Malgré tout ce cours voyages suffit pour le calmer et le ramener à un amer mélancolie de l'homme d'arme qui avait vu trop de frère faire l'ultime sacrifice.

Le château était décoré avec goût, avec pourtant une tendance toute militaire, comme le soulignait la présence des armures. Apparemment il n'était pas le premier à arriver mais déclina tout de même son identité, car il ne connaissait pas les autres personnes présentes.

« Mallana Kainwick, caporal d'infanterie, au rapport selon vos ordres. » déclara-t-il simplement pour se présenter, en attendant la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Illus Niënior
En attente de validation..
Illus Niënior

Nombre de messages : 371
Âge : 29
Date d'inscription : 08/05/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Grande salle de Réception [Officiel] Empty
MessageSujet: Re: Grande salle de Réception [Officiel]   Grande salle de Réception [Officiel] I_icon_minitimeVen 10 Oct 2008 - 11:41

Ce matin là il ne comprenait pas, il n’avait pas comprit tout de suite ou il se trouvait, ni qui il était. Sa mémoire lui était revenu peu à peu, il se souvenait, il savait ce qui c’était passé il y quelques jours, il sentait que ce ne serait pas long avant de devoir revenir, et de reprendre ses fonctions. La fête de la duchesse avait été pour lui une véritable bénédiction, il avait alors réalisé qu’il ne pouvait rester là à se lamenter mais qu’il se devait à tout prix se relever et faire ce qu’on attendait de lui. Seul très peu de soldats avaient été au courant de son arrestation, et encore moins de la raison. Ainsi il se devait de reprendre courage et se relever pour lutter contre son côté obscur. La noirceur de son âme devait à présent reculer et ne pas prendre le dessus sur lui. S’il sombrait, il entraînerait probablement bien trop d’autres personnes avec lui.
Subitement, il fut tirer de sa transe par un bruit sourd. Un bruit qui se voulait insistant et qui ne cessait de revenir. Il comprit qu’on frappait à la porte de ses appartements. Quelqu’un recueillait sa présence, ou lui voulait quelque chose.


- « Entré ! Je suis là . » Illüs s’attendait à tout chose, mais il n’aurait pu dire qui était l’homme qui se présenta devant lui. Un uniforme qui lui était inconnu et qui présentait de splendide broderie. En examinant de plus près il vit que l’homme portait l’uniforme réglementaire des hommes de la baronnie d’Oesgard. Que lui voulais le Baron, qu’elle ordre importent avait reçu l’homme pour venir ainsi le chercher et lui confier un message.

- Sieur, je dois vous remettre cette lettre cacheter en main propre. Je suis venu depuis Oesgard dans l’espoir de vous la remettre et ainsi obéir à mon maître.

l’homme donna à Illüs la lettre, il la saisit et l’ouvrit sans cérémonie. Il lut ce qui s’y trouvait, et c’était un ordre direct, il était convoqué d’urgence dans la Baronnie. Aussi Illüs saisit ses affaires et s’arma rapidement, il revêtit son habit de présentation et non celui de cérémonie. Aussitôt son cheval sellé, il se mit en route pour la baronnie. La date de la lettre indiquait qu’elle avait été rédigé il y à plus d’une semaine, aussi se dit t’il qu’il devait faire vite pour arriver à temps. Il savait pertinemment qu’il lui faudrait au moins deux jours pour rejoindre la baronnie depuis ses propres terres.

Les heures défilaient et il avalait les lieux en si peu de temps. Son cheval, l’écume à la bouche fauchait les prés et les forêt qui le séparait de la baronnie. Il sentait que ses cuisses étaient toutes endolories et qu’il se trouvait en état de lutte pour arriver à temps. Il avait vu juste, au petit matin du troisième jours il vit les hauts murs de la cité apparaître devant lui. Dans un dernier élan il lança son cheval à pleine vitesse dans la descente. Il arriva seulement quelque minutes après et s’arrêta afin de se présenter. Puis il traversa la ville et se rendit dans le château même. Il y régnait une ambiance tendue et très peu de civil étaient visible dans ces lieux. Après tout il se trouvait dans les terres ou étaient concentré les troues du roi. Au détour d’un couloir, l’homme qui l’avait guidé s’arrêta et le laissa pénétré dans la pièce.

- « Me voici Sieur, je suis enfin arrivé suite à votre missive. Je suis venu aussi vite que j’ai pu et je vous ai rejoint pour répondre à la convocation urgente que j’ai reçut. »
Revenir en haut Aller en bas
Arylwren Isàdith
Ancien
Ancien
Arylwren Isàdith

Nombre de messages : 3137
Âge : 27
Date d'inscription : 23/12/2007

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Grande salle de Réception [Officiel] Empty
MessageSujet: Re: Grande salle de Réception [Officiel]   Grande salle de Réception [Officiel] I_icon_minitimeVen 17 Oct 2008 - 15:28

Arylwren s'était levée à l'aube ce jour là. Elle avait quelques affaires personnelles à régler à Alëandir. La jeune elfe avait rassemblé quelques effets, de quoi se sustenter et avait pris la route à dos de cheval, elle n'avait pas le temps de marcher. Le paysage défilait tout comme le temps. Elle avait chevauchée toute la journée et était enfin arrivée à destination. Alëandir, citée elfique à la beauté sans nom. Elle s'y sentait chez elle et fut bien acceuillit. On s'occupa de son palefroi fatigué et on la logea. Après une nuit de repos plus ou moins mérité elle s'était rendu dans les rues de la citadelle pour son entrevue. Rencontre purement personnelle. La journée passa bien vite, synonyme de départ. Elle était chez son hôte quand on frappa à la porte déclarant avoir une missive pour elle. Fort étonnée d'être poursuivit jusqu'ici, elle alla à la rencontre du messager pour récupérer l'épître. L'homme était fort bien vêtu, uniforme dont elle ne connaissait pas les couleurs. Elle le remercia avant de le congedier. Intriguée, elle ouvrit la lettre avec hâte et la lut. Elle était sommée de se rendre à la Baronie d'Oësgard dans les plus brefs délais. Arylwren resta sans voix. C'était tellement culotté! Aucunes explications suplémentaires, juste cette demande claire et précise sonnant comme un ordre. L'expéditeur lui était inconnu, elle ne l'avait jamais rencontré. Malgré cela elle avait entendu parlé de lui, lui permettant de savoir à peu près à qui elle avait affaire. Elle hésita, dabord à cause de la missive elle même, courte et sèche, mais aussi à cause de l'appréhension, de l'inconnu. Que lui voulait-il? En quoi pouvait-elle lui être utile pour qu'il envoit une telle requête? Sa curiosité fut titillée. La nuit porte conseil dit-on alors elle alla se coucher une multitudes d'interrogations en tête.

Le jour se leva en même temps que l'imortelle jeune fille. Elle avait pris sa décision, elle irait chez le Baron d'Oësgard pour savoir de quoi il en retournait. Elle enfila sa tenue de route, avala un bon repas et demanda à ce qu'on lui prépare son cheval. Finalement sa curiosité l'avait emportée. Elle remercia et salua ses hôtes avant d'enfoucher sa monture. Le soleil à peine levé, pênait à percer les maigres nuages filocheux qui emplissaient le ciel. Il faisait encore sombre dehors mais la visibilité était suffisante pour prendre les routes. Elle savait que l'armée avait investit les chemins principaux, elle ne serait donc pas en danger mais son voyage risquait d'être ralentit. Elle continua sa folle chevauffée en direction de la Baronie. Elle traversa la forêt d'Aduram en une journée puis il lui fallut une journée de plus pour atteindre la plaine d'Atral et le Duché de Serramire. Placé sur la colline la plus haute de la Plaine d’Artal, le bastion d'Oësgard dominait la frontière et ses alentours. Une grande force militaire avait été amassé de façon organisé en des milliers de tantes blanches aux armoireries royales. Arylwren pensa qu'elle aurait peut être dut emmener sa louve, rassurante compagnie. Un militaire la contrôla et la laissa passer à la vue de l'épître. Elle continua la faible distance à pied, voulant se dégourdir les jambes. A son arrivée, un jeune serviteur vint s'occuper de sa monture. Elle se dirigea vers le bâtiment imposant montrant la circulaire a un garde qui l'emmena jusqu'à la grande salle de réception. Elle ouvrit la porte et fut étonnée de voir d'autres personnes présentes. Elle les salua d'un signe de tête puis se tourna vers l'homme qui les avaient tous fait venir.

Vous connaissez déjà mon identité sinon je ne serais pas là.

Ses paroles furent bien impétueuses mais elle s'en moquait. Elle inclina tout de même la tête en un signe de respect puis alla se ranger aux côtés des autres. Elle ne connaissait pas le protocole, ce n'était pas grave, elle fairait sans!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Grande salle de Réception [Officiel] Empty
MessageSujet: Re: Grande salle de Réception [Officiel]   Grande salle de Réception [Officiel] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Grande salle de Réception [Officiel]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Leçon particulière (Suite de la grande salle)
» Salle de bal 2 (romantique)
» Loria [Grande Prêtresse]
» Tourne la Grande Ourse, tourne la Petite Ourse (PV Justin)
» Salle pour Melrose !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: PÉNINSULE :: Duché de Serramire :: Baronnie d'Oësgard-
Sauter vers: