Partagez | 
 

 Précipitation...(PV Loki Kiraj)

Aller en bas 
AuteurMessage
Sin
Sang-mêlé
avatar

Nombre de messages : 356
Âge : 35
Date d'inscription : 24/05/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Précipitation...(PV Loki Kiraj)   Jeu 23 Oct 2008 - 16:09

Premier jour de Traversée



MUSIQUE : Noir - Canta Per Me


La mer Olien était calme.
Même secouée par l'orage, elle n'en restait pas moins placide, à peine gênée par les remous du vent glacé hivernal. L'aspect imperturbable de ces eaux salées plongeait Sin dans des abimes de perplexité. Elle fronça inconsciemment les sourcils, brisant la cire inexpressive de son visage un instant. La pluie battait doucement le cuir laiteux de sa cape avec la placidité chronométrée d'une partition musicale bien composée.
Pourquoi l'avait-on rappelée aussi vite ?

Un éclair blanc zébra le ciel.

Ses yeux dorés s'attardèrent sur les aspérités de ce paysage mis à nu par la lumière crue. Daneva ne devait accoucher que dans un mois ou deux. Alors pourquoi ? Elle laissa son regard se fixer sur un point au loin parmi la purée grise de nuages et de pluie confondus. Et pourquoi sa Dame avait-elle désigné pareil messager ?

Elle tourna la tête vers la silhouette affrontant l'orage comme elle, du haut du bastingage, à quelques mètres d'elle. Les paupières closes, crinière au vent," Loki" semblait méditer. Froid, peu loquace, cet homme emplissait l'espace de sa haute stature, bravant les éléments humides sans une once de réaction. Les gouttes de pluie perlaient sur sa peau aussi crémeuse que la sienne était cuivrée et dont les cheveux s'enorgueillissaient d'une teinte argent parfaitement incongrue... Enfin, pas plus que ses cheveux neigeux et que ses pupilles d'or.

Et là était bien le problème !

Dès le départ elle l'avait sentit, comme un félin poussant ses sens à l'extrême, que ce gars là était de la même sale engeance qu'elle.
Le sang ne ment pas.
Le sien était pourri.
Et il y'avait peu de chance pour que son escorte soit d'une meilleure cuvée. D'autant que si Daneva l'avait choisit pour remplir une mission aussi personnelle que de faire revenir son amie dévouée et sa fidèle officier, c'est qu'elle plaçait sa confiance en lui. Cette simple constatation avait de quoi hérisser la Danseuse. Bien que courtois et respectueux de la hiérarchie, elle avait décelé chez ce "Loki" ce soupçon de suffisance de ceux qui se sentent investis d'une mission spéciale.

D'emblée, elle ne pouvait pas l'aimer.

Elle avait quitté Raynox en catastrophe, sans un baiser, sans une étreinte, laissant son Corbeau peaufiner les détails concernant leur récent coup de maitre. A présent parfaitement seuls , elle et Loki se jaugeait comme deux fauves coincés dans une cage. Un bateau était un endroit étroit et clos pour deux êtres trop semblables et comme pour provoquer une réaction de défense de son son espace vitale, elle le trouvait constamment sur son chemin.

L'orage ne fouettait pas que la surface de la mer Olienne, Non, il menaçait de tempêter sur le pont si ces deux là ne trouvaient pas rapidement une manière de se supporter durant la traversée...
Revenir en haut Aller en bas
Loki Kiraj
Sang-mêlé


Nombre de messages : 119
Âge : 26
Date d'inscription : 02/09/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Précipitation...(PV Loki Kiraj)   Dim 26 Oct 2008 - 9:55

HRP : Les cassos sont lâchés ! x) Bon RP Wink


Quelques jours de voyage, bien que très pressés laissent toujours place à la discussion... Pour faire passer le temps ou bien se renseigner. Les deux Demi-Drows n'avaient pourtant pas ouvert la bouche.
Bien sûr, à Ydril, lorsque Loki se trouvait face à la très jeune femme pour la première fois, il avait eut à expliquer quelques petits détails. Mais il avait volontiers omit de parler de la raison de son rapatriement. « Madame » lui en avait parlé sans préciser pour autant qu'il ne doive pas l'indiquer.
Pour lui c'était pourtant limpide : elle souhaitait lui communiquer l'information personnellement, son caractère finissait de lui avoir assuré -inconsciemment- qu'il n'avait rien d'autre à révéler à la silencieuse.


Et il s'y tenait à merveille, tout ces jours les deux collègues n'avaient pas ouvert la bouche, ou presque pas. Leurs quelques échanges de regard ou jugements laissaient toujours planer le doute d'une logique désentente. Comme s'ils savaient sans se connaître qu'ils ne s'aimaient pas.
Bon... Pour Loki cela importait peu qu'on le juge, et lui, bien que le faisant discrètement ne saurait jamais prévenir de ses ressentis... Alors il laissait la demi-drow le dévisager sans montrer quelconque gêne, il la laissait déterminer sa trempe sans s'en soucier. Son image ? Quelle importance !?


Sauf qu'à présent, leur espace avait considérablement été réduit. Quoi de pire qu'un bateau, pratiquement vide, pour 2 personnes telles que Loki et l'étrange Sin... Ils devaient être les seuls à se positionner sur le pont au vue de la véritable tempête qui se déchainait sur la mer Olienne, d'habitude calme. La furie céleste s'abattait en de dangereux éclairs incessant ainsi qu'une pluie diluvienne, en bref : un temps propre au ressourcement et relativement plaisant, pour Loki.


Cela faisait plusieurs jours qu'il se forçait à « protéger » la très jeune femme et pourtant déjà officier... Bien qu'il devait le faire maladroitement, s'interposant un peu trop dans son espace vital, il ne se posait pas de questions : sa mission était de ramener la prénommée Sin sur l'île de Nelen à Daneva. Evidemment saine, et le plus rapidement. Seule comptait la mission puisque Daneva comptait sur lui pour la mener à bien.
En plus... Cela faisait plusieurs jours qu'il s'était vu forcé d'abandonner la raison à sa vie, c'était sa volonté mais cela gênait Loki... de laisser seule aussi longtemps sa protégée. Il avait donc lui aussi ses propres raisons pour ne pas faire traîner le voyage.


Il n'était pas indiqué qu'il devait faire des efforts de quelconque partage avec la femme au teint cuivre. De plus, il se contre-fichait pas mal de se créer des contacts et autres relations, alors à quoi bon parler avec cette femme qui elle-même ne faisait aucuns efforts et se montrait distante ?
Depuis qu'il l'avait vu, son observation était sans conteste : cette silencieuse devait posséder un lourd passé et de bonnes raisons pour être ce qu'elle montrait. Surement une autre orpheline, encore jeune et rebelle, oui, c'était sa première impression : une adolescente encore dans sa crise, quoique plus autonome que la moyenne, sans but dans la vie et qui crache volontiers sur le monde, critiquant, jugeant tout.


Il s'intéresserait donc encore moins à une telle femme, loin de lui l'idée de s'encombrer de discussions bien lourdes dénuées d'utilités. Sans oublier que ces dernières semaines avaient étés chargés pour lui au niveau palabre...


A sa droite, un peu plus bas, la demi-drow le dévisageait une nouvelle fois, en pleine méditation. Il se sentait si bien... Et puis non, un sentiment intérieur prit le dessus, il ne se sentait plus bien !
Il rouvrit lentement ses paupières laissant ses pupilles grises admirer la magnifique tempête qui lui faisait face. Il resserra ses doigts le long du bastingage comme agacé. Mais de quoi ?!
C'était dur à dire... Loin du frisson cela restait quand même une piqûre à son bien-être fort mal venu. Il calma sa légère pointe d'énervement -chose si rare chez cet éternel patient- et chuta ses yeux sur ses mains trempées. Non... Il ne comprenait toujours pas d'où pouvait bien venir une provocation invisible à sa stature si calme. Quoique...


Sa tête pencha doucement sur la droite et déclara un demi-tour la encore sur la droite : pas d'erreur. Elle était encore en train de le regarder, de ses yeux vides et défiant. Il avait une allure apaisante, ressortant d'un moment intense qu'il ne savait se priver, mais une petite pointe d'agacement au fond de lui partageait la place. Comment cela se pouvait-il ? N'avait t-il pas déjà supporté la compagnie d'une pipelette durant 3 longues heures sans qu'il ne sorte un mot et que son front ne révèle un plis ?


* Je ne connais que ton nom, ton rang, et si peu de chose sur ta personnalité... Mais gamine, oublis moi... Et vite... *


Non... Il ne sortirait aucuns mots de sa rauque et si calme voix, presque réconfortante. Il n'en avait résolument pas envie !
Ses sourcils se plissèrent furtivement, ses yeux s'aggravèrent aussi. Il détourna alors bien vite sa tête pour reprendre sa position habituelle, impassible.
Lui prit l'envie de bouger, de dépenser quelque peu d'énergies pour évacuer... mais qu'évacuer ? Quel étrange voyage peu commun pour lui... Une nouvelle sensation qu'il redécouvrait depuis de longues années. Un peu comme du stress.


Lui ? Ahaha !


Plus spontanément, il décida de se diriger vers la jeune femme, comme pour la provoquer... Pourquoi ferait-il cela ? Si seulement... Si seulement il le savait ! Mais son for intérieur lui dictait d'agir ainsi, et il avait envie de l'écouter... Il franchit les quelques mètres le séparant d'elle sans s'arrêter, les yeux rivés sur la proue.
Tandis que ses jambes et sa haute stature atteignèrent la position de Sin, frôlant presque le fin corps qui ne se détournait pas, un subtile sourire saisit les lèvres de Loki camouflé par sa chevelure qui retombait sur son visage pour rapidement s'effacer aussitôt...

Etait-ce bien Loki Kiraj ?
Revenir en haut Aller en bas
Sin
Sang-mêlé
avatar

Nombre de messages : 356
Âge : 35
Date d'inscription : 24/05/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Précipitation...(PV Loki Kiraj)   Dim 26 Oct 2008 - 11:30

[HRP: ahahaah on pourrait faire des blague "deux cassos sont dans un bateau, un cassos tombe à l'eau..." XD]


Son instinct lui fit sentir le subtile changement d'humeur chez son escorte. Malgré le tumulte de la pluie, malgré le remous incessant des vagues sur la coque de bois vermoulu, elle avait saisi une légère allitération du chant mélodieux de leur sang.

Le calme et silencieux Loki Kiraj n'était donc pas si imperturbable qu'il s'en donnait l'air.

Elle lui laissa l'aisance de l'approcher au plus près d'elle.
Après une nuit et un jour, ils se retrouvaient de manière intentionnelle face à face, se jaugeant comme deux félins coriaces, griffes au dehors. Il était visiblement plus âgé qu'elle. Son teint laiteux et ses prunelles grises auraient pu le faire passer pour un des ces spectres errant dans le cimetière des Obscurs ou dans les contes de vieilles femmes. Ses sens aux aguets, à l'écoute de la moindre vibration de l'âme de son adversaire, elle se délecta de cette ombre de sourire qu'elle perçut entre deux volutes de cheveux humides.

Elle n'était pas dupe.

Les monstres savent reconnaitre l'essence d'un des leur lorsqu'ils en croisent un sur leur route. Pour autant peuvent-ils se partager le même territoire ?
Sin releva doucement sa capuche de cuir crémeux. Sa chevelure d'un blanc pur s'échappa au gré du vent comment autant de tentacules filandreuses. C'était une belle femme. Une sorte de beauté étrange et fascinante à l'âge incertain,entre l'enfance égarée et la maturité voluptueuse. Là, à peine à quelque centimètre du colosse, elle paraissait étrangement fine et menue, presque prête à s'évaporer sous le poids d'une bourrasque un peu trop ardue.
Et pourtant, ses yeux dorés ne cillèrent pas une seule seconde, ces pupilles de prédateur sanguinaire à l'affût. Le silence s'installa entre les deux bâtards, pesant, long.

Et puis ce fut le déluge...

Leste, elle empoigna une touffe épaisse de ses cheveux argentés avec fermeté et tira dessus pour emmener la tête de Loki à sa hauteur, ou plus exactement pour que la gorge de ce dernier épouse la lame effilée de sa dague. Ses pupilles d'or, elle n'avait pas bougé de leur cible, n'exprimant rien d'autre qu'une détermination froide. Un mouvement trop brusque pour riposter ou se débattre aurait été une formidable erreur de jugement, et sa jugulaire ne pourrait pas venter son étanchéité longtemps


- Je ne sais pas qui tu es, Fils de Lune,
dit-elle doucement avec sa voix grave et monocorde. Mais si Ma Dame t'offre sans doute sa confiance, tu n'as pas la mienne. Trahis son précieux cadeau et je t'offrirais ta dernière Danse.

Elle déposa un baiser sur les lèvres blanches de son messager. Ce fut court mais suffisamment étrange pour laisser une saveur particulière sur la langue du Fils de Lune. Qu'il ne s'y trompe pas, cette offrande funèbre n'était qu'un appel à son instinct de survie. Elle le relâcha avec une lenteur calculée sans le quitter pour autant des yeux. La pression de sa lame disparut en une fraction de seconde comme sa présence dans la paume de sa maitresse.

Comme si rien ne s'était déroulé elle se tourna vers la mer, le visage toujours aussi hermétique.


-J'aime la pluie..., fit-elle subitement.
Revenir en haut Aller en bas
Loki Kiraj
Sang-mêlé


Nombre de messages : 119
Âge : 26
Date d'inscription : 02/09/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Précipitation...(PV Loki Kiraj)   Dim 26 Oct 2008 - 14:24

Non pas qu'il tenait plus que tout à son honneur, sa fierté... mais ce geste était dénué de sens pour lui. Et il ne le supportait vraiment pas. Le ridiculiser de cette manière... Attirer sa tête vers son arme et promulguer des menaces inutiles, absurdes. Puis déposer un baiser insignifiant dont il ne comprit même pas le sens, l'utilité.


Elle avait donc décidé de l'énerver, de l'agacer, et peut-être réveiller en lui des réactions qu'il renfermait depuis des lustres... Mais... Il ne succomberait à rien, encore moins à cette harpie.


Certes, son caractère semblait se modifier quelque peu ces derniers temps, se transformant et lui laissant plus souvent l'occasion d'exprimer ses pensées physiquement. Mais cela n'établissait pas pour autant un véritable changement chez Loki. Et il en était bien conscient de ceci... Il devait donc se reprendre en main, mieux se contrôler et redevenir cet « ancien Loki » qu'il préférait bien plus.


Ainsi donc il devrait gérer son attitude tout en s'affirmant plus... positivement ?
Non, bien sûr son image à l'encontre de la jeune demi-drow continuait de le désintéresser, toutefois... il ressentait un étrange goût amer de ces événements, comme une souillure.
Ben oui... Elle venait tout de même de préciser qu'il regretterait lourdement une quelconque trahison pour Daneva, et qu'elle lui offrait sa confiance. Et ça il ne l'avait pas réalisé. Quand à la trahison... Le sujet ne valait même pas la peine d'être traité... plus fidèle que lui ? Etait-ce possible ?


Oui... Elle venait de juger bien trop vite et sa hardiesse devait souvent lui coûter de nombreux problèmes. Souhaitait-elle toujours les régler avec un baiser ? Peut être, peut être pas... mais Loki n'était pas de ces gens la, lui ne ressentait rien pour personne... Sauf une personne. En tout cas s'en persuadait t-il puissamment.


Que devait-il faire ? Voilà la question qu'il se posait déjà depuis le baiser, celui-ci qui ne le fit d'ailleurs absolument pas frémir... Elle avait bien comprit son état pour en arriver la, qu'il n'était pas véritablement impénétrable, surement à son sourire -qu'il ne s'expliquait d'ailleurs toujours pas-, surement à son petit tic sur le bastingage ou bien à son instinct.
Il n'admettait pas tout cela... Il se prouverait donc, à sa manière.


Certain à présent de sa marche à suivre, sa collègue quitta enfin leur échange visuel pour fixer à nouveau la mer.


« -J'aime la pluie... »

* Une mise en garde... A sa façon... Elle juge selon ce qu'elle voit et garde un comportement insoucieux. Elle est irresponsable. En prenant en compte ce que j'ai eu l'occasion de savoir à l'île... Hmmmmm... Elle est douée... Je... Je peux m'y intéresser quelque peu... Voyons voir...*


Sa tête bascula doucement sur le côté, il la redressa brutalement. Il fixa enfin son regard sur autre chose que le regard de la jeune femme, contemplant ses formes il remonta son regard sur ses cheveux maintenant à l'air libre, il les admira... voilà une petite chose que Loki tenait à mettre en avant s'il devait juger physiquement quelqu'un. Son regard resta vide, tout son visage impassible. Il ne s'était rien passé... Non... Presque pas... Il reprit sa route, comme s'il ne venait que d'être perturbé dans sa démarche pour aller à la proue du bateau. Son pas lent.


* Tu attends que je m'arrête et ouvre la bouche... Je vais le faire, gamine. Tu auras peut-être pour une fois quelqu'un qui s'opposera à toi « comme il le faut »... Je vais moi aussi créer quelque chose en toi... *


Paisible, très naturel, sa voix retentit... Presque impressionnante !


« - Vous me jugez mal, jeune fille. Peut-être... En apprendrez vous plus sur ce que je suis une fois sur l'île... Je respecte votre dévouement, mais apprenez à connaître avant d'agir : je suis probablement le dernier être qui abandonnera notre maîtresse. »


Il avait tout réunit : vouvoiment. Mise en valeur. Explications. Activation d'un désir de savoir. Pointe de provocation... Son regard posé bas sur le pont, presque à ses pieds, remonta lentement en direction de la demi-drow toujours de dos. Quelque part en lui et sans qu'il ne s'en aperçoive encore... Quelque chose lui avait plut chez cette fougueuse énergumène... Surement « ça », c'était toujours « ça ».


* Tu veux que je réponde à ta dernière phrase hein... Cela... Je ne le ferais pas... Gamine. *
Revenir en haut Aller en bas
Sin
Sang-mêlé
avatar

Nombre de messages : 356
Âge : 35
Date d'inscription : 24/05/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Précipitation...(PV Loki Kiraj)   Dim 26 Oct 2008 - 15:09

Angoisse ?

Non ça n'était pas cela.

Dégoût ?

Non pas vraiment non plus.

Dérangeante sensation de déjà vu à la vérité.

Cette manière désincarnée d'agir, sa façon un peu indécise de trouver la jonction entre un sentiment et ses conséquences physiques, ce terrible détachement dépourvu d'humanité comme si il hésitait entre une expression ou une autre... C'est comme si la faculté de ressentir et de partager était gelée.
Par les cinq, il était comme elle. Les bâtards de ce peuple sanguinaire souffraient-il donc des mêmes tares ?
Cette évidence, froide, violente s'imposa dans son esprit comme une lame pénètre grassement dans un cœur saignant. Elle plissa ses yeux d'or en observant le magma grisâtre à l'horizon. Le vent balaya ses cheveux laiteux et sa cape d'un revers furieux. Alors seulement la pluie porta sa voix de stentor à ses oreilles :


- Vous me jugez mal, jeune fille. Peut-être... En apprendrez vous plus sur ce que je suis une fois sur l'île... Je respecte votre dévouement, mais apprenez à connaître avant d'agir : je suis probablement le dernier être qui abandonnera notre maîtresse.

Sans lui accorder un regard, toujours absorbée par la purée grise du ciel, elle poursuivit sur le même ton :

- Des mots...

Elle se tourna vers lui avec une lenteur prédatrice. Encore se regard. Ces pupilles d'or qui vrillent désagréablement l'âme. Qui ne cille pas, jamais, mais qui vous scrute sans état d'âme. La flatterie, le vouvoiement, la déférence, Elle n'était pas de ceux qui s'encombrent de ce genre d'artefact. Elle était brute : Brute, pure et entière et pourtant façonnée, souillée et sang-mêlée. Paradoxe de cette chair haïe dès sa conception.

- Les actes.... Je ne crois qu'aux actes. Montre-moi que tu es ce que tu dis, Loki Kiraj , et je pourrais te "connaitre".


Aucune haine, Aucun jugement. Juste une interrogation en suspend...


Comme la pluie est agréable aux âmes tachées.


Dernière édition par Sin le Mer 5 Nov 2008 - 11:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Loki Kiraj
Sang-mêlé


Nombre de messages : 119
Âge : 26
Date d'inscription : 02/09/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Précipitation...(PV Loki Kiraj)   Jeu 30 Oct 2008 - 16:17

« - Les actes.... Je ne crois qu'aux actes. Montre-moi que tu es ce que tu dis, Loki Kiraj , et je pourrais te reconnaitre. »


Ah... Ca... Pour sûr, lui non plus n'était pas adepte de la palabre, il ne soutenait pas la discussion et n'appréciait que faiblement l'argumentation. De la à ne juger que par les actes... Bon, évidemment pour « choisir » Daneva il l'avait bien testée et ainsi reconnue, comme la majeur partie de ses rencontres par ses prouesses martiales... Mais il ne partageait pas son propre jugement et demeurait toujours ouvert, toujours !


Par contre, il pouvait comprendre cet opinion quoiqu'il ne le partagea pas complètement, mais chercher la reconnaissance... Alors là... Ca le désintéressait totalement !
Prendre une place déterminante au sein de la compagnie ? Inutile... Être silencieux lui suffisait amplement pour son objectif de protection.
Ce que pensaient les autres de lui ? Futilité...
Une reconnaissance sociale ? A quoi cela lui servirait-il ?
Être reconnu par cette jeune fille ? Ahaha... A quoi bon ?


Cela ne le dérangeait pas de rester poussière, non mieux, cela l'arrangeait. Qu'elle soit officier ou même bras-droit, il se contre-fichait pas mal qu'on se préoccupe de lui, qu'on l'estime. Tout ce qu'il souhaitait c'était assouvir le but de sa vie sans embûches. Simplement.
Devait-il se défendre de cela ?
Un sourire gravit ses lèvres, un peu moqueur, presque amusé...


« - Vous le verrez le moment voulu... Quand à votre reconnaissance jeune fille, elle me désintéresse au plus haut point. »


* Je connais le but de ma vie... Par contre, gamine, je doute que tu sois toi certaine de cela... *


Son regard changea alors, on retrouvait celui d'il y a quelques jours lorsque Daneva lui faisait face.
Un regard qui ne mentait pas, sûr de ce qu'il montrait, déterminé et dévoué.
Il avait affaire à un cas vraiment particulier de la guilde... Pas tellement différent de lui... Loki espérait donc user de bonnes méthodes et des bonnes paroles à l'intention de cette jeunesse qui ne demandait qu'à apprendre, s'épanouir, s'ouvrir... sans le savoir. Celle-la, elle avait vraiment besoin d'un tuteur, d'un maître de conscience intelligent, ou bien de plus d'expérience... Oui ce devait être ça avant tout.


Il n'avait rien à ajouter...
La jeune fille lui plaisait vraiment... Si égarée, trop assuré, rebelle et une soif cachée qu'on tout les jeunes gens : apprendre... Et apprendre sur la vie était plus vaste qu'il n'y paraissait. Loki s'accordait très bien pour avouer que lui même ne savait rien... Mais à voir cette créature...


Il venait d'être...comme... touché... Loki touché ??? Il y avait de quoi secouer la tête !


Il se garda bien de dévoiler ces quelques ressentis et ces quelques compassions. On ne peut plus sérieux, il tourna les talons tandis que la demi-drow continuait avec son air de défiance. Allait-il enfin rejoindre la proue ? Non... Pourquoi y allait-il ? C'était une question plus pertinente.


Avait-il piqué la curiosité de la jeune fille ? Espérait-il qu'elle revienne vers lui ?... Bah... Il oublierait bien vite... Qu'il ne se soucie plus de cela...
Revenir en haut Aller en bas
Sin
Sang-mêlé
avatar

Nombre de messages : 356
Âge : 35
Date d'inscription : 24/05/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Précipitation...(PV Loki Kiraj)   Mer 5 Nov 2008 - 14:29

Vous le verrez le moment voulu...

Elle n'avait pas le temps d'attendre. Aussi lorsqu'elle vit sa silhouette s'éloigner dans la brume pluvieuse, elle sauta sur la rambarde du bastingage. Avec une habilité féline, elle laissa ses pas la guider jusqu'au colosse au cheveux d'argent. Sans ses geste sûrs et précis , on aurait dit une enfant jouant à chat perché. Corps de femme, fougue d'enfant et méfiance d'adulte, Sin était sans âge, flottant dans l'air salin comme dans le temps, sans aucune prise sur elle.
Étrange petite Funambule perdue sur son fil.
Sa cape et ses cheveux d'un laiteux uniforme volaient au gré du vent capricieux, mais à aucun moment ses yeux d'or ne cillèrent de leur cible.

Loki Kiraj.

Elle s'arrêta devant son frère bâtard, dos à la mer, sans plus sourire qu'auparavant.

-M'accorderais-tu une danse, Loki Kiraj ?


Elle n'éleva pas la voix pour prononcer ces paroles. L'onde grave de ses mots effleura l'oreille de son confrère Silencieux avec une limpidité absolue. Elle esquissa une révérence gracieuse au bord du vide. Il n'avait qu'à pousser la gracile jeune fille pour la faire tomber. Toujours penchée, elle laissait la politesse à son ainé de répondre. Sa peau halée fouettées par la pluie salée et la finesse de sa silhouette laissait l'impression d'une apparition émergée de la tempête.
Fascinante incarnation de la Mort à la vérité.
Joli miroir déformant
de son messager de fortune aussi .

Lorsqu'elle se releva, droite et belle, elle tenait deux dagues jumelles à manches de nacre et d'or dans ses mains effilées...

[HRP : désolée que ce soit si court, c'est un prémice à une petite joute entre collègue si cela te dis de répondre à la provocation^^]
Revenir en haut Aller en bas
Loki Kiraj
Sang-mêlé


Nombre de messages : 119
Âge : 26
Date d'inscription : 02/09/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Précipitation...(PV Loki Kiraj)   Dim 9 Nov 2008 - 11:31

HRP : Eh bien eh bien... Sin ressemble vraiment à mon chtiot ! ^^
Je me permet de donner une nouvelle intonation à la météo :D



Au devant du navire, Loki semblait le mener au milieu de ce déchaînement des éléments. Il venait de poser ses doigts sur la rambarde et contemplait loin au devant, ou plutôt jusqu'où la brume lui laissait poser ses yeux. Un éclair déchira à nouveau les cieux, la pluie battait en des sens contraire au rythme du vent qui lui, prenait toujours plus d'ampleur. Les vagues naissaient plus bas pour remuer l'embarcation... pour le moment assez doucement.
La tempête s'organisait. D'ici plusieurs dizaines de minutes peut-être, la mer Olienne habituellement calme ne serait plus hospitalière.


L'élément de l'eau représentait pour Loki une relative fascination. Sa notion de vie et de mort : boire et se noyer. Un jugement sur la vie en sois... Qu'il faut à la fois en profiter et ne pas en abuser. Sa ressource en vie animale et végétale, ses innombrables mystères mais aussi l'attraction qu'elle a fait et fait éprouver aux humains.
En grande étendue... Elle est propice à la rêverie. Entourée de beauté, le cadre laisse place au bien-être et au ressourcement.
Autant d'arguments pour l'appréciation d'un homme particulier et peu partageur...


Il souria une fois encore, sans s'en rendre compte. Son regard perdu dans les profondeurs de ce tumultueux paysage qui le défiait, il ne distingua que trop tard l'équilibriste. Il eut le temps de cacher cet état bien avant qu'elle ne rencontre ses yeux. Mais intérieurement, il se rendait enfin compte que depuis sa rencontre avec Daneva l'ancien Loki avait disparut. Le nouveau était plus souvent expressif, encore plus réfléchit, plus en proie aux personnalités qu'il était amené à rencontrer, toujours plus nombreuses et spéciales.
Il ne se dit pas que ceci lui plaisait ou lui déplaisait... Loki s'acceptait bien mieux et se félicitait de changer en accueillant à bras presque ouverts ce nouvel homme.
Pourtant... Il n'avait pas encore tant changer sa manière d'être... Sans aucuns doutes, il venait de donner trop d'importance à chaque petit changement, à chaque petite réaction qui saisissait ses traits et ses sentiments.


Toujours est-il que le temps ne s'arrête résolument pas. Il passe même plus vite lorsque l'on désire son arrêt et déjà, la funambule se trouvait de nouveau à ses côtés.
Comment osait-elle jouer de l'équilibre aussi dangereusement ? Le risque était réel... Elle pouvait tomber au moindre remous un peu trop violent...Au moindre faux pas... Et le vent s'accentuait.
Tout cela ne semblait même pas avoir parcourut son cerveau pour autant. Les yeux fixés et plus que déterminés, ils rejoignirent à nouveau le gris de Loki.
Par mesure de sûreté, celui-ci venait d'ailleurs d'effectuer un pas en arrière au cas ou la folle demi-drow souhaitait rejoindre le pont.


« -M'accorderais-tu une danse, Loki Kiraj ? »


Révérence ô combien travaillée. Elle restait courbé, en patience à une réponse due.


* Une danse ? Oh... Je vois... *


Elle redressa sa colonne vertébrale comme une noble. Sans un mot et sans un sentiment apparaissant, elle fit cependant comprendre à Loki qu'il serait bientôt forcé au combat.
Pourquoi combattre ici et maintenant ? Au nom de quoi ? Et surtout : dans quel objectif sortir déjà les lames ?


Il ne saisissait pas... En tout cas, la jeune fille souhaitait en apprendre plus sur le trentenaire récemment recruté et connaître ses prouesses martiales. Pour jauger et juger le demi-drow, elle avait besoin de cette joute. Tout comme Loki reconnaissait les personnes par leurs aptitudes combatives... Celle-ci l'invitait à un majestueux échange...
Quoiqu'il ne fût absolument pas enclin à cela, cette idée lui convenait bien plus qu'un dialogue et il se sentirait sans nul doute plus à l'aise dans un tel contexte...


* Officier des Silencieux... Deux dagues... Je ne peux pas faire autrement...*


Elle semblait attendre qu'il dégaina. Complètement immobile sur sa frêle position, elle venait de le défier on ne peut plus directement.
Seulement, Loki avait derrière lui une trentaine d'années d'expertise. Connaissance donc au moins 6 fois supérieure à celle de la femme au teint unique.
Et ceci il le savait plus que tout...
Sans sous-estimer, sans se sur-estimer, il glissa sa main droite sous sa veste seulement attachée par une boucle au niveau du bas du torse, laissant apparaître comme à l'habitude la fin de son mot secret : « Thrall ».


Ses doigts firent le tour de ses hanches pour aller chercher sa courte épée.


* Ça suffira... *


Il laissa la pointe de la lame tourné vers le pont, il contemplait les magnifiques armes de sa prochaine adversaire et estima brièvement leur longueur. Il estima ensuite la grandeur des pieds jusqu'au haut du crâne de l'officier pour enfin terminer ses estimations sur une autre longueur : ses bras.
Probablement agile, son corps demeurait trop menu pour être robuste et endurent. Il lui faudrait donc faire traîner le combat. Pour l'aider, Loki mit une plus longue distance entre eux. Ses mouvements seraient rapides et précis, mais bien vite fatigués.
De plus, à chaque ouverture qu'elle lui laisserait aussi mal habille qu'elle put être il lui faudrait la frapper le plus fortement possible, en chaque points vitaux... Pour que la fatigue la saisisse au plus vite.
Tout cela lui convenait... Pour une fois qu'il se battrait à son maximum en début d'échange...


Son analyse prit enfin terme... Sa lame récemment remise à neuf, chromée et finement ouvragée par un Elfe vit sa pointe se relever jusqu'à ce que le poing de Loki se colle à sa poitrine. Il lui faudrait être encore plus rapide qu'elle pour non seulement parer ses assauts mais principalement esquiver. Il ne tenait vraiment pas à revenir devant Daneva avec de nombreuses plaies...


Il n'y avait aucune réponse à attendre. Cela était l'occasion pour Loki de constater le niveau de la guilde, représenté ici par sa hiérarchie aussi jeune soit-elle. Une bonne chose pour connaître ses futurs décisions et choix qu'il aurait à faire pour la protection de « son être », une bonne chose pour savoir si l'entourage proche de madame était de confiance.


Il fronça légèrement les sourcils... ce serait le signal.



HRP : C'est partis !!! Je ne refuserai pas une telle invitation voyons Razz Bon RP ^^
Revenir en haut Aller en bas
Sin
Sang-mêlé
avatar

Nombre de messages : 356
Âge : 35
Date d'inscription : 24/05/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Précipitation...(PV Loki Kiraj)   Dim 9 Nov 2008 - 17:54

La musique.

Elle reconnut les délicates notes de la symphonie de son sang. Son excitation affluait crescendo dans ses veines trop étroite pour en contenir l'ébullition. Depuis quand n'avait-elle pas ressentit cela ? Depuis quand n'avait-elle pas eu d'adversaire à sa mesure ? Elle laissa couler son envie de "danser" par tout les pores de sa peau, comme un parfum mortel et enivrant.
Elle retrouva sa vieille compagne, sa seule amie : La frustration.
Pierre brute à peine taillée, à la beauté sauvage et indéniable, Sin n'avait jamais agit autrement que par instinct. Comme un animal habitué à survivre en milieu hostile. Et c'est parce qu'elle n'était qu'un animal sauvage, condamnée par son engeance, qu'elle était esclave à ce point de ses pulsions.

Pulsion de vie. Pulsion de mort.

Orgie. Carnage.

Il n'y avait que ces sensations extrêmes pour lui donner l'impression de vivre.
Charnelle avait si bien compris cela... Comme une mère rendant indispensables ses tétons gonflés de lait au nourrisson affamé, la vieille maquerelle n'avait eu cesse de jongler avec les péchés de sa "petite pute".
Une cage beaucoup plus subtile que celle du Cirque du lion d'Or. Et bien plus solide.

Exister.

Sin l'enfant bâtarde, né d'un viol, la fée difforme, l'enfant honnie. Née souillure, tachée de fange à vie. Elle ne construirait jamais rien et elle salirait tout ce qu'elle touche.

Exister...

Il n' y' avait que par la Danse qu'elle existait.

Les battements de son pouls se firent plus pressant. Elle les fit taire en fermant les yeux. Pas maintenant. Pas tout de suite. Elle avait un but à présent. Il ne fallait pas se laisser entrainer par le désir. Son visage inexpressif ne laissait rien entrevoir de son besoin d'entendre la réponse de son partenaire à présent.


-Officier des Silencieux... Deux dagues... Je ne peux pas faire autrement...

Le visage qu'elle lui offrit alors ne put que le surprendre.
Elle lui sourit.
Presque avec tendresse. Presque comme un merci.
Elle ne lui parut jamais aussi jeune, ni aussi fragile.

Instant fugace.

Mise en garde de part et d'autre.

Froncement de sourcil...

Et la valse s'ouvrit.


Leste, elle sauta sans effort en l'air. Peut-être vit-il son mouvement ? Peut-être sentit-il son attaque ? Néanmoins, lorsqu'elle atterrit dos à dos derrière lui, il avait sur chaque joues deux très fines entailles qui laissèrent perler un peu de sang.


-Entends-tu la musique Loki Kiraj ?
Murmura-t-elle de son timbre grave. Est-ce une valse, une tarentelle, un saltarello,ou bien... un cordax ?

[HRP : Juste pour info j'ai mis un lien vers ce qu'était chaque danse ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Loki Kiraj
Sang-mêlé


Nombre de messages : 119
Âge : 26
Date d'inscription : 02/09/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Précipitation...(PV Loki Kiraj)   Lun 17 Nov 2008 - 15:40

HRP : Juste pour être sûr de notre compréhension... Lorsque je met le texte en orange ainsi qu'entre étoiles ce sont les pensées de mon personnage et non ses paroles ^^ Voilà, juste au cas ou x)
Oh et merci pour les liens ! Me voila moins bête x)


Oh non ses yeux ne changèrent pas d'expression, surement pas non... Jamais il ne tomberait dans les machinations de ses adversaires, lui et sa volonté n'avait pas de limite, et quoique son estime personnelle soit flou, il se savait suffisamment intelligent pour ne jamais répondre à la provocation.
Mais... En était-ce seulement ?


Elle lui avait offert un sourire comme il savait lui aussi les créer... Position d'attaque... Envolée...


Q
uelques gouttes pourpre se laissèrent attirer vers le bas, se déversant timidement des joues entaillées. Il n'avait rien sentit, ça n'était qu'à la vue du sang qu'il remarqua la légère blessure.
Ce qu'il avait par contre eut le temps de distinguer, de justesse, ce fût l'incroyable saut de la féline.


...Parfait...


Chacune de ses deux dagues avait suivie un parcours différent, tournoyant autours de la créature d'une souplesse inouïe, d'un savoir-faire majestueux. N'avait t'elle qu'une vingtaine d'années d'existence ? Ne pourrait t'il pas rivaliser du haut de sa trentaine d'années de pure expérience contre cette originalité, cette fraîcheur ?


« -Entends-tu la musique Loki Kiraj ? Murmura-t-elle de son timbre grave. Est-ce une valse, une tarentelle, un saltarello,ou bien... un cordax ? »


* Quelle importance... Amuse toi autant que tu veux... Mais ne me sous-estime pas, pas comme j'ai crus que j'avais le droit de faire... *


Il ne remua pas, il savait qu'après cette assaut bourré de preuves la jeune femme ne ferait plus aucun mouvement avant que Loki ne réagisse. Le demi-drow conserva son regard inexpressif quoique sérieux posé au sol. Au bout du compte... il n'était pas si étonné que ça... Que le niveau martial de cette jeune fille soit autant développé tenait du rarissime pour tant d'autres de son âge, mais son rang au sein de la guilde n'avait pu qu'être certifié par de telles prouesses... Il n'y avait donc pas à s'inquiéter pour Daneva... Elle était réellement bien entourée...


Presque rassuré par cette subite pensée il revint la ou il venait de s'engager. Un âpre combat qu'il ne s'autoriserait ô grand jamais à perdre à présent... Et quoiqu'il n'aime pas déployer son maximum à l'ouverture, il n'y avait aucuns doutes que ce serait une grave erreur face à cette gamine. Il avait fallut ces blessures pour qu'il le comprenne... Quel idiot... Il avait vraiment « perdu »...


Ses lèvres gagnèrent les hauteurs, invisibles aux yeux de la « cuivrée ». Retombant aussitôt, c'était une nouvelle hargne et un récent objectif qui lui manquait depuis tant d'années qui refaisait surface... Il ne se sentait pas encore pleinement prêt pour affirmer sa puissance mais c'était un très grand cran qu'il venait d'accepter de monter, en honneur à son adversaire méritante.


Oui... Il glissait maintenant la main gauche dans sa veste... Sa dague qu'il n'avait pas maîtrisé depuis si longtemps... Saurait-il s'en resservir ?...


* Si je te touche une seule fois, gamine, c'est finis... *


Vitesse optimale, attaque directe des jambes et des bras armés. L'un avant l'autre pour forcer la retraite ou un faux mouvement. Tournoiement et agressivité retenue. Souplesse, redécouverte d'aptitudes camouflées par le temps... Sensation de bien être... Témérité infinie. Le véritable combat était lancé entre deux êtes si éloignés... si proches...
Revenir en haut Aller en bas
Sin
Sang-mêlé
avatar

Nombre de messages : 356
Âge : 35
Date d'inscription : 24/05/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Précipitation...(PV Loki Kiraj)   Mar 18 Nov 2008 - 14:34

Prompt, son adversaire se retourna armée de deux lames cette fois. Mais elle avait anticipé cela.

Elle se laissa tomber mains en avant à plat sur le sol avant d'opérer une brusque rotation de sa jambe visant à déséquilibrer son adversaire, le tout avec une grâce exquise, dans un flot de cheveux laiteux. Égal à lui même, Loki évita la balayette en sautant en arrière et lorsqu'il se remit en position de combat Sin lui faisait à nouveau face, debout, comme un reflet de miroir. Sur l'épaule cuivrée de la jeune fille une légère estafilade laissa goutter un peu de liquide rouge. Il l'avait quand même touché malgré la célérité de sa parade.

Même Sang.

Même Marque.

Même soucis du détail et plaisir du jeu. Ses yeux d'or laissèrent leur éclat en témoigner. Sin aimait les gens forts et retors. Son partenaire était un bon Danseur. Il fallait lui reconnaitre ça.
Amorce. Anticipation.... Nouvelle escarmouche.
Les deux bretteurs avait un sens aiguë de l'art de la joute, elle avec son instinct de prédateur hérissé et son agilité animale, lui avec la froideur coupante et réfléchie d'une lame longuement affutée par l'expérience. Leur Danse était magnifique. Plusieurs marins en furent d'ailleurs médusés et stoppèrent net leur activité pour regarder les deux adversaires échanger leurs assauts successifs et déployer leurs talent. Pour les observateurs attentifs, la scène avait quelque chose d'irréelle sous cette pluie battante, sur cette mer anormalement houleuse. Les deux combattants volaient littéralement au dessus des éléments.

Pourtant Sin s'essoufflait à grande vitesse. Elle ne parvenait pas à percer la garde de ce satané demi-drow et contrairement à elle, il évoluait dans leur affrontement avec une avarice de mouvement inutiles. Même si elle déroutait les assauts de l'épée, la fameuse dague l'empêchait de pénétrer complètement dans son espace et d'achever son estoc. Bien qu'il ne parvienne pas plus à la toucher, il se fatiguait moins à éviter les coup qu'elle même. Il fallait donc mettre un terme au combat, rapidement, si elle ne voulait pas se laisser trahir par l'épuisement.

Elle joua donc le tout pour le tout.

Comme une droguée laissait trop loin de sa médecine, elle sentit affluer un vieux très vieux sentiment d'excitation et de plénitude.

Danser jusqu'à l'extase.

Danser à en mourir.

C'était ça la Vie.

Comme son amour naissant et fragile pour Raynox lui parut dérisoire, Comme sa vengeance contre Andreï lui parut vain à cet instant.

Comme les premières fois elle dérouta l'épée tendue de Loki, mais à cet instant elle le surprit en se saisissant de son poignet avec l'intention apparente d'utiliser l'élan de son partenaire pour le faire basculer par dessus elle...
Revenir en haut Aller en bas
Loki Kiraj
Sang-mêlé


Nombre de messages : 119
Âge : 26
Date d'inscription : 02/09/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Précipitation...(PV Loki Kiraj)   Dim 23 Nov 2008 - 21:24

Judicieux... Un tel mouvement prouvait une fine analyse et une réelle intuition combative... Sauf qu'elle demeurait trop jeune... Définitivement trop jeune. Quoiqu'il en soit son corps s'étala silencieusement sur le pont et la double initiative de Loki resta vide d'utilité. Pire, il risquait le déséquilibre maintenant que la souple jeune femme envoyait sa jambe brutalement contre celles du grand demi-drow.


Mais il n'était pas dis que les acrobaties de cette dégénérée surpassent les siennes... Combien de fois avait-il eu à esquiver des offensives deséquilibrantes ? Mais surtout, il connaissait son corps et ses capacités probablement bien mieux que cette assoiffée de pulsions.


Elle lui avait même laissé suffisamment de temps pour diriger sa courte épée en signe d'égalisation... Une légère coupure vint prendre la première place des blessures de cette Sin...
Sa retraite reçut donc satisfaction d'une action partiellement réussie. Et puis après tout, le combat restait dans certaines limites... Il ne s'agissait pas de prendre la vie de l'autre, n'est-ce pas ?


Il aurait sourit s'il en avait eu le temps pour signifier sa prise d'assurance, mais le rythme de l'échange était amené à continuer dans son paroxysme.
Aux premiers assauts, la justesse était seule maîtresse de salvation. Cela faisait depuis bien trop d'années qu'il s'était lancé dans un combat de cette envergure avec une entrée aussi retentissante, aussi maximale.
Au fur et à mesure, non seulement ses réflexes revenaient mais il se tenait brillement au rythme imposé par la délicieuse créature aux mouvements incroyablement précis. Pour couronner le tout, son adversaire était une femme, si peu enrobée qu'elle était son souffle et ses muscles suivaient de moins en moins la cadence.


Se prélassant dans diverses positions et gestes inutiles, il se complaisait grandement de cette fatigue qui s'accentuait devant lui poussant jusqu'au dégoût de son adversaire par son manque d'endurance.
Alors que sa main était partie chercher sa dague chromée, il venait déjà de planifier sa stratégie.
Ce serait son épée qui mènerait les attaques et la dague qui s'occuperait des parades.
Logique... Sauf que Loki avait l'habitude de faire le contraire... Et la justification semblait évidente lorsque l'on en savait plus sur son armement. Mais qui à par lui-seul connaissait les propriétés de cette dague... ?


La était son idée. Il fatiguerait son adversaire et profiterait de cet état pour habituer la jeune femme
à reconnaître l'épée comme arme offensive et la dague comme défensive. Au moment voulut... Il bouleverserait son ambidextrie afin de revenir à son style de combat habituel. Et il tâcherait de surprendre habilement la « cuivrée ».
Son instinct et son inexpérience devait avoir omis de préparer quelque tactique, il espérerait donc la dessus si le niveau demeurait égalitaire.


Il ne lui suffirait plus que de toucher de sa dague la moindre parcelle de peau et l'enchantement ferait le reste... C'était pour cette raison qu'il dédaignait dégainer sa dague la sachant trop décisive. Sa capacité assommante constituait un atout à n'utiliser que contre les cibles méritantes... Pour sûr.


Malgré les envolés et les innombrables enchaînements, la constance de puissance et de rapidité restait vérifiée pour les deux. Toutefois, la jeune officier décida d'intervenir nouvellement.
Suite à une énième offensive de Loki, elle parvint à glisser ses mains jusqu'à ses poignets pour utiliser tout l'élan impulsé dans l'attaque afin de faire basculer la centaine de kilos au dessus d'elle.
Physique, le temps de maintenir le poignet, l'action de préparation de la contre-attaque et la clairvoyance d'un combattant plus que rôdé rendait l'opération toutefois dangereuse, et ces nouvelles fractions de seconde se devraient d'être utilisées.


Puisque la main contrôlée était la détentrice de l'épée, sa main libre contenant la légère dague se devrait d'user de la position délicate et sans défense de la demi-drow pour une seconde mise en danger, droit vers les côtes. Sauf que comme dit plus haut... Si elle se laissait toucher, les quelques secondes que s'octroierait Loki décideraient amplement du gagnant.
Sinon, si tout son corps était emmené dans les airs, il lui faudrait recourir à sa force brute et ses réflexes moins réfléchis mais plus enclin au dépêtrement... L'important étant de regagner immédiatement une posture combative et plus proche de sa manière de se battre, c'est à dire prévisionnelle, réfléchie.


Mais s'il advenait que chacun se sorte de sa position délicate, il ne lui resterait plus que la perte de temps et le gain de fatigue engrangé par son adversaire. Au moindre faiblissement, à la première notification suffisante d'une telle réaction, il lui faudrait modifier au plus vite sa configuration ambidextre et surprendre hardiment l'insoucieuse...


Sans le soupçonner encore... Loki s'amusait avant tout...
Revenir en haut Aller en bas
Sin
Sang-mêlé
avatar

Nombre de messages : 356
Âge : 35
Date d'inscription : 24/05/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Précipitation...(PV Loki Kiraj)   Ven 28 Nov 2008 - 4:31

Le tout pour le tout !

Elle savait sa manœuvre faillible, mais c'était le seul moyen de prendre promptement l'avantage sur le colosse aux cheveux d'argent. L'espace d'un instant elle laissa son flanc à découvert. Il frapperait, elle le savait. Nul tueur ne manquerait pareil occasion ! Elle joua juste de célérité pour se coller dos à son buste afin de faire pivot. L'angle d' impacte serait donc moins large pour la main qui portait cette maudite dague. La blessure serait légère et non mortel.

Elle s'en félicita.

Leste comme un oiseau de proie, elle le fit basculer par dessus elle. Il s'affala sur le dos , écrasant le bois du pont dans un bruit sourd. Sans lui laisser le temps de se relever elle frappa dans ses côtes lui faisant lâcher ses armes qu'elle envoya valdinguer au loin. Triomphante, elle écrasa son talon sur sa gorge, le foudroyant du regard. Ses yeux dorés étant d'autant plus magnifiques qu'il brulaient d'une satisfaction sauvage.
Les marins de l'assistance poussèrent un murmure médusé. Elle une si frêle gamine avait mis à terre un solide gaillard. Les paris étant menés tambour battant, les joueurs suspendirent leurs enjeux et crurent manger leur braies au sel de mer à l'issu étrange de ce combat.

Alors vinrent les premiers engourdissements. Elle sentit un frémissement partir de la plaie saignant docilement à sa taille. Quelque chose qui ressemblait à un troupeau de milliers de fourmis à l'assaut se déversa dans ses veines, piétinant son sang comme des buffles. Elle le regarda, ses yeux mêlait de surprise et d'incompréhension, alors que sa main touchait l'estafilade suintante. Par les cinq, Loki eu à cet instant l'impression d'être un adulte ayant mentit à un enfant crédule...


-Qu'est-ce.. que.... Tu m'as fait ?

Naïve, naïve petite Sin.

Quel manque cruel de clairvoyance ! Quelle stupidité infantile !
Pensais-tu qu'il s'agissait d'un combat à la loyale, à armes égales ? Mais nous ne sommes pas des bretteurs obéissant à un code de l'honneur respectueux de l'adversaire ! Nous sommes des assassins, des menteurs , des traitres ! La vilénie et la ruse sont nos pères !
Tu n'avais pas pensé au poison, ni même à un enchantement ! Tu as cru qu'il était différent, tu as cru qu'il te respectait autant que cette danse lui rendant hommage... Imbécile ! L'amour t'a émoussée... tu es devenue trop tendre. Tu mérites de mourir. Soledad ne pourra jamais être sauvée. Andreï doit se moquer de toi à l'heure qu'il est.

Elle s'effondra, un genoux à terre, tentant de lutter désespérément contre cette forfaiture. Le demi-drow pu l'observer se débattre. Elle résista plus longtemps que tout les autres. Son incrédulité se mua en colère, sourde , profonde. Un filet de bave sanguinolente s'échappa de ses lèvres, à l'image de sa déception .


- ...Lâche...

L'instant d'après elle gisait sur le bois humide, inconsciente et paralysée.
Revenir en haut Aller en bas
Loki Kiraj
Sang-mêlé


Nombre de messages : 119
Âge : 26
Date d'inscription : 02/09/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Précipitation...(PV Loki Kiraj)   Mar 9 Déc 2008 - 17:28

Pour une fois que l'échange en valait la peine... Il lui avait fallut se faire littéralement maîtrisé par sa jeune adversaire... Où était passé ses anciennes capacités bon sang ?
Il n'avait fait que tenir tête aux assauts répétés, il n'avait fait qu'encaisser... Il avait bien entendu prévu une petite surprise mais comment pouvait-il deviner qu'il se laisserait stupidement contre-attaqué de la sorte ?
Certes... Ce genre d'initiative ne méritait aucune comparaison par l'audace éprouvée... Mais improviser restait dans ses cordes. 30 ans de combats, 30 ans d'assassinats, 30 ans d'expertise !!!


Un étrange goût amer traversa sa gorge et remonta jusqu'à son palais. Oui, sans aucuns doutes il était là, allongé sur le pont, le bras pendant soutenu par la saleté de gamine qui envoyait maintenant valdinguer ses lames. Ses yeux suivirent leur mouvement de rotation sur plusieurs mètres et ils auraient bien volontiers pleuré.
Subitement, le parfum désagréable de la défaite s'abstint de remonter dans sa bouche. La demi-drow aiguillonnait son cou le foudroyant du regard.
Lentement, sa tête se tourna vers la sienne, il avait certes perdu, mais il affronterait son regard sans montrer une once de rage. Il resterait fiers dans n'importe qu'elle position, cachottier du moindre ressenti.


Ses yeux chutèrent sur les côtés de la jeune femme et laissèrent la brève gloire de sa combattante à quelques maigres secondes. Quoique... Au fond... C'était elle qui avait gagné, et il se le répéterait bien assez... Il contempla la légère blessure qui faisait perler quelques gouttes. Il ne souria pas, bien au contraire... Il était presque déçu de l'avoir touché...


« -Qu'est-ce.. que.... Tu m'as fait ? »


* J'ai substitué ma défaite... *


Son genou droit tomba lourdement à quelques centimètres de son visage écrasant quelques mèches de cheveux étalées là. Elle remua ses bras, serra profondément sa coupure et laissa quelques dizaines de secondes ses yeux bercés par le néant. Un filet de bave mêlé de sang parcourut ses lèvres pour redescendre sur le menton.


« - ...Lâche... »


Il la vit s'effondrer bourré de haine. Lui bourré d'hésitation.


« - Peut-être que je me trompai... »


Loki se releva une minute plus tard. L'air dépité, il s'abaissa au dessus de la jeune fille et dégagea quelques mèches de cheveux camouflant ses douces formes du visage. Il conserva son air sérieux tout en la dévisageant. Il approcha finalement ses lèvres du corps atone.


« - Ce sera une leçon pour nous deux. »


Il glissa son bras droit sous le fessier de la demi-drow et son bras gauche derrière ses omoplates. Il la souleva sans presque ressentir son poids. Il profita de son endormissement pour observer son adversaire une fois encore... Loki comprit qu'il n'aurait plus jamais l'occasion de la voir ainsi, et que leur prochaine rencontre serait bien plus violente.
Son air sérieux laissa place à un large sourire, sincère.
Il redressa sa tête droit devant brutalement, il passa une porte puis de longs couloirs. Il gagna la cabine de cette maudite créature.


Délicatement, il la déposa sur les draps. Fourrant dans sa poche, il en dégagea un rouleau de bandelettes de soi. Il désinfecta avec ce qu'il put la plaie puis usa de ses maigres compétences de secourisme pour panser l'ouverture. L'assassin se releva lentement tout en gardant fixé ses profonds yeux gris sur le calme visage.


Il ne regretterait pas. Il ne devait pas...


« - Oublis moi... »


Ce n'était pas un rêve... Loki parlait à voix haute... seul...




HRP : J'ai honte de mon jet, mais pas encore assez pour ne pas oser le poster >.< Je clôture donc notre RP et te remercie pour celui-ci, ce fût très agréable, vraiment Wink
Quand à « notre » avenir... Je ne le souhaite pas trop proche Razz
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Précipitation...(PV Loki Kiraj)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Précipitation...(PV Loki Kiraj)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Précipitation...(PV Loki Kiraj)
» Si l'amour est un rêve, alors laissez moi dormir... [Loki ? ]
» loki manis,un marine plutôt METAL[En attente de validation]
» Loki, l'Ombre grise ( E.C )
» J'èspère que la précipitation n'est pas un défaut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: OCÉANS :: Océans :: Mer Olienne-
Sauter vers: