AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ce devait être un jour merveilleux...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Ce devait être un jour merveilleux...   Jeu 20 Nov - 23:02

Astéride n'avait pas fait quelques mètres qu'elle pouvait déjà entendre les hurlements avinés de sa mère...Elle s'arrêta au beau milieu du couloir et soupira lourdement en se massant les tempes...Ce devait être un jour particulier aujourd'hui, un jour que nuls nuages n'auraient dût venir ternir...Mais il semblerait que Melisandre en ait décidé autrement...Elle ne supportait pas d'être mise a l'écart, isolée dans ses appartements comme une malpropre...Elle était chez elle, hurlait elle a qui voulait l'entendre...Astéride n'en pouvait plus de ce tintamarre...Fort heureusement les invités étaient bien trop loin pour entendre quoique ce soit et même, ils devaient faire trop de bruit de toute manière. Ses mains quittèrent son front pour retomber le long de son corps...Une certaine gêne se fit sentir entre ses omoplates, mais bientôt, elle n'y ferait plus attention, elle le savait. Inspirant profondément, elle se décida a sortir la clé qui fermait la porte des appartements de sa mère de son décolté. Elle y dormait accrochée a une chaine. Trystan avait tiqué, mais elle l'avait rassuré...Tout se passerait bien, elle s'occuperait de Melisandre...Bon sang! Elle n'aurait pas dut ! Mais se qui est fait est fait ! Donc, il fallait aller la calmer avant que les serviteurs ne s'enfuient apeurés par ses cris sans queue ni tête...A entendre sa voix pâteuse, nul doute qu'elle devait être très éméchée, ce qui n'allait pas lui facilité les choses. Les hurlements se turent soudain.

Les deux mains sur les poignées, Astéride inspira un bon coup avant de faire tourner la clés et d'entrer rapidement de peur de reculer. Quel étrange spectacle l'attendait a l'intérieur ! Tout était détruit ! Brisé, déchiré ! On aurait dit qu'un ouragan venait de passer par là ! Interdite, Astéride balaya les lieux du regard...Mais...Avant de tomber sur la silhouette affalée de sa mère...Affalée oui, c'était bien le mot ! Son corps magnifique reposait sur une bergère de velours sombre et ses yeux étaient fermés...Fronçant les sourcils, Astéride fit un pas vers elle...

-Ah...te voilà enfin toi...

Astéride stoppa net son avancée alors que la voix glacée de sa mère la clouait sur place et que ses yeux s'ouvraient sur un regard embrouillé...La jeune femme fronça le nez et...Mais ça puait l'alcool !? D'ailleurs, n'était ce pas une bouteille d'Eau de vie dans la main de sa mère ? Mais où diable l'avait elle trouvée !?

-Eward m'a demandé de venir, Mère...

La main alourdie de bagues de Melisandre balaya l'air...Et elle se redressa avec difficultés.

-Et comme une gentille fifille tu as obéis...Comme c'est aimable de ta part...

Cette fois, Astéride haussa un sourcil. Elle n'aimait pas particulièrement le ton employé par sa mère, sa voix était pâteuse, mais elle en discernait tout de même les intonations vicieuse...Que lui préparait encore cette harpie ? Elle la regarda se mettre debout, vaciller légèrement et s'avancer vers elle....

-Regarde moi ça...Tu es fagotée comme une rustaude...Remarque, c'est ce que tu es...Comme cette petite grue...

Ash' ne bougeait toujours pas, cela faisait des années qu'elle n'avait que faire des piques de sa mère, même si celle ci savait où frapper...Melisandre trébucha sur un reste de vase brisé et la jeune femme n'eut même pas le réflexe de lui porter secours...Non, elle la fixait, les sourcils froncés, elle n'aimait pas le tour que prenait la conversation. Mais il fallait s'y attendre dans un sens.

-Mère...
-Tais toi !

Astéride ferma subitement la bouche devant la hargne et la haine contenue dans ces simples mots, écarquilla même les yeux devant l'étrange flamme qui dansait dans les iris embuées de sa mère.

-Tu es bien comme lui...

Elle avait craché ce dernier mot et Astéride savait parfaitement qu'elle faisait référence a son père et serra les poings pour contenir la colère qui naissait a l'évocation de son père, un homme qu'elle avait chéri au delà de toute mesure...

-Oui..Aussi laide et inutile...C'est a cause de toi tout ça ! Oui...Tu n'es qu'une petite garce vipérine...C'est de ta faute si...

Elle buttait lamentablement sur les mots...

-Si il m'a échappé...Avant...Avant j'étais tout pour lui hin ? Mais il a fallut que tu t'en mêle n'est ce pas ? C'était plus fort que toi ! Il a fallut que ta petite langue de vipère sape son amour pour moi !

Astéride la regardait, ébahie...Mais de quoi parlait elle ?

-J'aurais dût te tuer le jour où tu es née ! Oui, j'aurais dût t'étrangler de mes propres mains...Si ton rustre de père n'avait pas été là...Je t'aurais moi même égorgée...Oui, j'aurais du te détruire...Comme il m'a détruite ! J'aurais dût être reine ! J'aurais dû être adulée ! Mais non ! Il a fallut que ut t'immisces entre lui et moi ! Il m'a rejetée...repoussée comme une loque ! Mon propre fils !

Cette fois, la lumière se fit dans l'esprit d'Astéride...Elle rêvait où sa mère l'accusait de l'échec de sa vie ?

-Vous êtes vous même votre propre bourreau et il était plus que temps que Trystan se dégage de vos griffes.

Ah non mais elle n'allait certainement pas se laisser insulter ! Bon sang ! Elle ne savait pas comment se sortir de cette situation ! Et les invités qui demeuraient pas loin ! Finalement, elle recula quelque peu en direction de la porte, gardant un oeil sur sa mère...Celle ci vacillait de plus en plus et finit par choir a terre comme un pantin désarticulé...

-Va-t-en !

Bredouilla Melisandre en levant de nouveau la bouteille d'Eau de vie a sa bouche..Une bouteille vide qui finit contre le mur d'ailleurs...Derrière elle, Astéride sentit bientôt le bois de la porte, il était temps de partir, dans quelques minutes, sa mère cuverait et ne gênerait plus personne...
Revenir en haut Aller en bas
Veldrin Dëlisa
Hybride


Nombre de messages : 845
Âge : 30
Date d'inscription : 11/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Ce devait être un jour merveilleux...   Ven 21 Nov - 13:39

Veldrin avançait d’un pas rapide, il longeait les couloirs et savait parfaitement ou il allait. A vrai dire, ce n’était pas vraiment les retrouvailles qu’il espérait avec celle qu’il…Aimait. Il avait rapidement apprit pour sa Mère…Cette femme qu’il ne pouvait supporter. Il c’était rencontré deux fois, l’une par hasard et l’autre dans le cadre de ces fonctions. Veldrin avait un tempérament plutôt…Véloce dans certains cas, et malheureusement pour cette mère indigne, elle avait un sacré répondant. La plupart du temps cela c’était mal fini. Qu’importait de toute façon, ô grand jamais il lui laisserait se dresser comme un mur dans la vie d’Astéride ou même de Trystan.
Il entendait déjà les cris de la femme qui avait déjà trop bu. Il détestait ce genre de situations et Ash n’avait pas entendre ces inepties. Sa bien aimée vu bientôt son ombre apparaître sur le mur puis senti rapidement sa présence dans son dos.
La mère leva les yeux vers Veldrin, il leva le poing en l’air…

Ah bah tiens ! Voilà ton chien, cette espèce de paria. Vous êtes une honte ! Si j’avais seulement été un peu…

Elle tituba légèrement et fut coupée dans son élan de palabre. Il retrouva un semblant d’équilibre et s’approcha de sa fille et de Veldrin.

Comment cette catin de fille a pu me faire une telle chose ! Vous me dégoûter ! Allez vous en !


Au fil des mots de Mélisandre, Veldrin se raidit, se cambra, une flammèche de rage s’animait dans ses yeux. Il ne pouvait plus la supporter. Il s’avança et passa l’encadré de la porte, c’en était trop. Ash avait apprit à connaître les réactions fugueuses de Veldrin…Et là il n’allait pas se contenir. Elle fixait, ivre, l’hybride qui s’avançait et gesticulait en signe de protestation.

Ne t’approches pas, espère de paria indigne du royaume et va t’occuper de cette catin de fille plutôt…


En quelques secondes la main de l’hybride plongea sur les poignets de la Mère et elle se mit à gesticuler, crachant même au visage de Veldrin. Hurlant dans un cri éteint par l’alcool qu’elle venait de boire. Sa main libre prit du recul et son poing vint frappé le ventre de la Mère…Ce n’était pas douloureux. Elle allait simplement dormir. En moins d’une minute c’était terminé. Mélisandre tenu par le Sénéchal gisait inconsciente au creux de sa main. Il la porta jusqu’au lit et la déposa avec douceur. Malgré ce qu’elle était, il se devait de se tenir…Ce n’était pas du tout comme il l’avait prévu. Il enrageait face à ce qui venait de se passé et s’en voulait encore plus qu’Astéride y est assisté. Il était dos à elle et sans se retourner…

Je suis désolé Ash…Vraiment désolé…Mais je…
Revenir en haut Aller en bas
http://centium.free.fr/journal.html
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Ce devait être un jour merveilleux...   Ven 21 Nov - 23:27

Il fallait qu'elle s'en aille et vite, sinon, elle risquait de perdre son sang froid et d'avoir des gestes qu'elle regretterait par la suite. Mais une ombre l'arrêta dans son mouvement, une présence aussi, plus proche de son âme que de son corps en cet instant. D'ailleurs, la réaction de sa mère ne se fit pas attendre et les propos qu'elle éructa enflamma son visage de colère...Chien, paria...Comment osait elle après avoir couché sans honte avec son roi, en avoir conçu un enfant dans un espoir futile de pouvoir ? Melisandre n'avait pas le droit de juger, pas le droit de parler d'eux sans rien savoir...Astéride avait toujours, quelque part espérer que sa mère deviendrait celle qu'elle aurait aimée avoir...Un espoir de petite fille déçue...Mais c'était bien fini maintenant...

évidement, Veldrin ne pouvait en supporter plus. Ces injures qui salissaient...Qui dépravait ce que Melisandre ne pouvait même pas imaginer...Elle ne l'arrêta pas...Mais écarquilla les yeux en le voyant attraper sa mère par le poignet et lui envoyer son poing dans l'estomac...Astéride étouffa un petit cri de sa main et s'empressa de refermer la porte des appartements de sa mère...Un soupir s'échappa de sa poitrine et elle tourna la tête aux paroles de Veldrin. Il ne la regardait pas, il restait debout au pied du lit sur lequel. Il était désolé ? Après le venin que Melisandre avait craché ? Finalement, elle s'approcha de lui et posa une main légère sur sa taille...Qu'il était bon de le toucher après ne l'avoir aperçut de loin, elle en avait besoin se rendit elle compte...Avant de glisser les deux bras autour de lui, posant une joue sur son dos.

-Désolé ? Ne le sois pas, je crois que j'aurais fait bien pire...


Se pencha, elle posa un regard étrange sur sa mère allongée...Elle était belle, même saoule, même vipérine, elle restait magnifique...Mais quelle âme noire renfermait une telle beauté ! S'en était écœurant...Sa main glissa pour rencontrer celle de son amant et elle l'entraina vers la sortie.

-Viens, ne restons pas là...
Revenir en haut Aller en bas
Veldrin Dëlisa
Hybride


Nombre de messages : 845
Âge : 30
Date d'inscription : 11/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Ce devait être un jour merveilleux...   Mar 25 Nov - 14:56

L’hybride sentit une certaine honte l’envahir. Ce qu’il venait de faire était excusable dans un sens, mais il ne supportait guère l’idée qu’Astéride est assistée à tout ça. Son âme et son cœur ne quémandait qu’à la retrouver, et ses retrouvailles étaient plutôt noires. Au fond de lui, il savait qu’en dépit de ce qu’il pourrait faire ou être, Astéride l’aimerait…Elle était devenue sa force. Ses obligations l’ayant éloignées, cela avait été douloureux. Le fait de ne pas être là…Pour elle.
Il la sentit s’approcher et poser ses douces mains sur lui, cela lui paraissait irréel. Veldrin avait souvent rêvé ou pensé à ce moment ces derniers jours. Malgré la situation, elle le calma instantanément. Il ne pensait plus à la mégère installée sur le lit qui dormait…
Il appréciait son contact et rapidement elle l’entraîna vers la porte, oui, il était de quitter cet endroit et de rejoindre la salle officielle.
Veldrin arrêta Astéride dans sa lancée, il referma la porte et sortit son passe pour verrouiller la porte. Il ne disait rien, il n’était pas vraiment fier de ce qu’il avait fait, mais cela était fait. Qui plus est, son cœur n’aspirait plus qu’à profiter des jours prochains qu’il passerait avec sa bien aimée. La porte verrouillée et le passe rangé, il reprit la main d’Astéride, et commença son avancée dans les couloirs. Après quelques pas, il esquissa un bref sourire. Il ne disait toujours rien. Mais n’en pensait pas moins. Rapidement ils arrivèrent là ou ils se devaient d’être.
Devant l’entrée cernée par l’alcôve, il s’arrêta net et entraîna Ash contre lui.

Pardonnes moi d’avoir été aussi long à revenir…Tu m’as tellement manqué…


Il n’attendu pas de réponse, il lui vola un baiser. Quelque chose qu’il avait tellement désiré. Il profita pendant plusieurs secondes de ces délicieuses lèvres…L’incident avec sa mère était clos, et il n’en parlerait plus. Peu importait, tant qu’il se retrouvait avec elle.
D’ici quelques minutes, ils rejoindraient les jeunes mariés…Et le Sénéchal pourrait enfin profité de son Amour.
Revenir en haut Aller en bas
http://centium.free.fr/journal.html
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Ce devait être un jour merveilleux...   Mer 26 Nov - 0:26

Son élan fut stoppé net, Astéride s'arrêta surprise et haussa un sourcil en voyant Vedrin refermer derrière eux. Ah oui, elle aurait oublié et c'était un coup a gâcher la fête, donc hors de question ! Elle sourit légèrement amusée et suivit le mouvement lancé par Veldrin. Il ne disait rien, pas un mot et a vrai dire, elle non plus. Elle s'était demandé si ils arriveraient enfin a se voir, les événements avaient joués contre eux, les éloignant l'un de l'autre, jouant sur ses humeurs et ses songes. La préparation du mariage avait été comme un exutoire pour oublier le vide immense provoqué par son absence mais cela n'avait pas été suffisant, rien ne l'avait été, c'était comme un néant dormant au creux de sa poitrine et cela faisait mal...

Son dos la tirailla un peu, c'était comme un rappel constant mais elle n'y prêta pas attention, pas maintenant, elle ne voulait pas y penser. Sa peau avait guérie, sa chair aussi...Mais il en resterait toujours des marques. Elle le suivait dans le dédale des couloirs, calquant ses pas sur les siens, ne se demandant même pas où il l'emmenait...Cela dit, elle comprit vite en pénétrant l'alcôve qui menait a la salle principale. Par delà le panneau des portes de bois vernis, elle entendait la rumeur du diner, les notes que jouait l'orchestre. Apparemment, le bal avait commencé...Occupant les invités. Avec un peu de chance, personne n'avait remarqué leur absence.

Deux secondes plus tard, elle était contre lui et un léger soupir lui échappa. Retrouver sa présence contre elle, de nouveau sentir ses lèvres sur les siennes, son souffle mêlé au sien...Sa voix...Astéride sourit finement, un éclat malicieux dans les yeux...Sa main se tendie derrière Veldrin et chercha une certaine poignée de porte avant de la trouver, de la tourner et de pousser fermement la porte...Quelque seconde plus tard, elle poussait Veldrin dans un...Oups...Minuscule placard servant plus de cagibi qu'autre chose d'ailleurs et refermait la porte derrière elle.

-Je te pardonnerais beaucoup de chose a condition que tu ne m'oublie pas...

Fit elle doucement avant de nouer ses bras autour de son cou, se dressant sur la pointe des pieds pour atteindre sa bouche et en jouer doucement avant de finalement enfouir son visage au creux de son cou.

-Ca fait mal...Ton absence fait mal...Mais il est des choses nécessaires.
Revenir en haut Aller en bas
Veldrin Dëlisa
Hybride


Nombre de messages : 845
Âge : 30
Date d'inscription : 11/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Ce devait être un jour merveilleux...   Lun 16 Fév - 18:42

Il sentit la porte basculée derrière lui et entrainé par cette fille au sourire malicieux, ils se retrouvèrent bientôt dans ce minuscule placard à balais. Rapidement, elle se serra contre lui, parlant de sa douce voix, légère et subtile. Celle qui berçait chacune de ces nuits, de ces rêves. Cette présence contre lui. Il esquissa un léger sourire.

Quand pourrais-je t’oublier ? Surtout dans ces circonstances…


Les bras d’Astéride l’entourèrent bientôt et il se sentit la sérénité l’envahir. Elle posa sa tête au creux de son cou. C’était une présence pour laquelle il donnerait tout. Les puissants bras de l’hybride se pressèrent contre le dos de celle qu’il aimait et il la serra doucement.

Comme la tienne est insupportable…Je sais que je suis souvent absent, mais les choses changeront…Puis je me bats pour toi.

Ses mains remontèrent lentement son dos et ses mains vinrent se poser sur ses deux joues, il approcha son visage du sien et le scruta un moment avant de l’embrasser avec passion.

Je vous aime Astéride d’Erac, et ni le temps, ni l’éloignement ne pourront y changer quelque chose…

C’était un murmure, un doux songe. Ils étaient dans un endroit insolite, mais ça ne comptait pas, ça ne comptait plus. Il était avec elle. Et ce qui comptait le plus. Il avait parfois songé à quitter l’armée, mais la position qu’il occupait n’était pas non plus une position à prendre à la légère. Il se battait pour elle, se battait pour son frère et la confiance qu’il lui portait. Après tout, elle était sa flamme et à chaque fois elle le soutenait. Une de ses mains passa sous la robe d’Astéride dans un mouvement furtif pour frôler sa jambe nue…

Tu sais peut être qu’un jour ce seront nous à coté…Ceci dit je doute que Trystan et Lilianna se retrouvent à notre place pendant qu’on est à la leur.
Revenir en haut Aller en bas
http://centium.free.fr/journal.html
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Ce devait être un jour merveilleux...   Mar 17 Fév - 10:10

Ce n'était qu'un interlude, une parenthèse dans le temps avant de rejoindre la foule des invités, de sourire et de jouer son rôle. Celui d'une demoiselle d'honneur, d'une noble aux manières et au comportement irréprochable. Cela était difficile et il était des choses qui ne pouvaient rester cachées puisqu'elles vivaient jusqu'au plus profond de ses iris, les illuminant de l'intérieur comme un halo impérieux.

Elle sentit ses bras l'étreindre, force mêlée de douceur et un léger sourire rayonna un instant sur ses lèvres avant qu'elle ne les niche contre la peau chaude de son cou. Là était sa place, comme une évidence. Ce n'était peut être pas ce que son père aurait souhaité pour elle, ni même ce que son frère avait espéré, mais c'était ce qu'elle avait voulu, souhaité et espéré sans réellement y croire.

-Je sais tout cela, il faut bien que je me fasse a l'idée de te partager avec le royaume.


D'ailleurs, il ne lui serait jamais venu a l'esprit de lui demander de se retirer de ses fonctions, même si égoïstement, elle aurait voulu qu'il le fasse. Mais elle n'était pas en droit d'exiger cela de lui et puis qu'importe puisque ses nuits lui appartenaient. Leur appartenaient.

Sa peau frissonna a la légère caresse de ses doigts remontant le long de son dos meurtri, une infime souffrance mélangée a un plaisir infini. Elle les sentit sur ses joues, et son souffle sur ses lèvres entrouvertes, humides du baiser qu'il venait de lui donner, relents passionnés de ce qu'ils étaient ensemble. Puis, le délicieux murmure de sa voix alors qu'il scellait ce qui les unissait.

-Tout ce que je suis est a toi, Veldrin...

Ce n'était qu'un chuchotement soufflé en écho a sa voix, profonde et grave, légèrement rocailleuse, envoutante au delà des mots. Ses cils voilèrent son regard sombre alors qu'il glissait une main mutine et aérienne sous sa jupe et ses lèvres s'incurvèrent en une moue amusée.

-Ne sous estime pas mon frère. Sous ses airs froids, il est aussi bouillonnant qu'un volcan.


Elle avait sciemment ignorer la possibilité d'un mariage...Peut être n'aurait elle pas dût , mais c'était un sujet qui soulevait encore trop de questions sans réponses. Avait elle réellement besoin d'une cérémonie quelconque, de la bénédiction d'un prêtre pour légitimer ce qu'elle éprouvait ? Non, personne n'était en droit de juger ou de condamner. Elle aimait profondément et intensément, nul ne pouvait s'ériger en juge sur les lois de son coeur. Et puis...Pouvait elle lier sa vie de cette manière alors même qu'elle ne s'appartenait plus depuis une certaine sortie au coeur de la foret d'Arduram ? Son âme ainsi que son coeur était partagé, scindé en deux et une partie reposait entre les mains de Veldrin, l'autre au creux d'immense iris cristallines. Pouvait elle concilier les deux ?
Revenir en haut Aller en bas
Veldrin Dëlisa
Hybride


Nombre de messages : 845
Âge : 30
Date d'inscription : 11/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Ce devait être un jour merveilleux...   Mar 17 Fév - 13:25

Elle appartenait à ce flot inconscient que Veldrin ne soupçonnait pas. Une de ses raisons de vivre bien au-delà de ce la vie offrait. Une douceur inconditionnelle, un doux murmure qui le guidait au-delà de bien des choses. Il était à l’impossible pour elle, à tout donner et à tout prendre. A vrai dire, au fil des jours, des secondes, elle avait prit toute la place que son cœur possédait et en prenait toujours plus. Il n’y avait plus de limites, plus de frontières, c’était une tempête de passion, d’amour et d’hommage qui gagnait en force à tout instant.
Il avait finit par se rendre à une évidence certaine, sa vie ne se résumait qu’à ces moments, uniques, intimes et insolites. Son corps blottit contre le sien, leurs âmes en harmonie et résonnant ensemble pour un unique requiem de bonheur. C’était à ces moments que sa conscience lui suggérait la douloureuse séparation qui l’attendait, mais il ne voulait pas y penser. Il ne voulait plus savoir, ne plus réfléchir, il souhaitait simplement se laisser porter, se laisser emporter par celle qui se tenait au creux de ses bras. Le rêve…Ce n’était plus illusions, plus féroces et fugaces moments fugitifs, c’était simplement Elle. Simplement Elle, oui.
Il n’y avait pas vraiment pensé, n’avait pas espéré, mais la vie lui avait offert la possibilité d’arpenter un sommet qui s’étendait par delà les grandes consciences de ce monde, oui elle représentait bien plus que ses souhaits, que sa force ou cette douceur, elle était ce chemin qui le faisait vivre, qui lui donnait des ailes pour gravir toujours plus loin, toujours plus haut et il ne tomberait jamais. Elle sera toujours là et lui serais toujours là pour elle. Il ne pouvais plus concevoir sa vie sans cette image qui le berçait bien plus que tout autre homme sur terre.
Si belle, si tentante…Magistrale.

Il détourna légèrement la tête et ses lèvres vinrent happer son oreille avec douceur alors que sa main se faisait plus prenante sur sa cuisse, dansante et douce. Lorsqu’elle parla, il mordilla avec légerté.

Je doute que le Royaume puisse me combler…Et puis tu ne me partageras jamais. Je ne suis jamais loin et tout est pour toi ma Douce.

Il jouait sur sa douce peau, si belle. Il se dégageait et prit la peine de la regarder un instant avec admiration, une douce lueur dans les yeux.
L’hybride pu sentir se léger frisson parcourir tout son être lorsqu’elle prononça ses mots. Des mots qui avaient un si lourd sens, un si lourd impact qu’il se sentit presque défaillir, crouler sous ce bonheur qui l’envahissait encore et toujours. Il la serra contre lui, ne disant rien mais lui transmettant tout son amour au travers de leurs corps et cœurs emmêlés.
Il était tout à elle. Ses lèvres humides gardant ce gout exotique et sucré qui lui appartenait. Il frétillait, se lovant avec plus de force contre elle, il aimait son contact, sentir son corps couverts par se tissu qui n’existait presque pas en cet instant.

Oui, je n’en doutes pas…Ceci dit il est plus enclin aux bonnes manières que nous deux réunis, j’en ai bien peur.

Il esquissa un sourire. Sa passion brulante se lovait contre lui encore une fois. Sa main plus ardente remonta encore et atteignit bientôt le fondement du bas de son dos. Il lui vola un baiser qui dura plusieurs secondes…Ces deux bras plongèrent sous ses deux jambes et la soulevant avec douceur, il alla se postrer contre le fond du placard. Sa jupe se soulevant lentement et précieusement, il se colla contre elle.
Revenir en haut Aller en bas
http://centium.free.fr/journal.html
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Ce devait être un jour merveilleux...   Mer 18 Fév - 2:11

Juste un moment a eux, sans murmure ni chuchotements, sans faux semblants et hypocrisie absurde. Juste elle, juste lui. Deux chants, deux voix qui se mêlent pour atteindre la perfection. Il était là, était constamment là, une partie de lui enfermée, gardée précieusement a l'abri au plus profond d'elle. Une perle rayonnante au coeur de ce coffre qu'elle avait défendu sans succès, cédant, brisant les sceaux, gardiens de ses ombres. Un diamant étincelant qu'elle contemplait, éperdue. L'environnement s'effaçait doucement, lentement, laissant une empreinte diffuse de son existence, les murmures se turent, s'éteignirent tranquillement, chassé par plus impérieux et souverain. Le monde disparut pour laisser la place a leur univers, solidement imbriqué, indissociables, jamais l'un sans l'autre. Il était un reflet doucereux dans ses yeux, une note appuyée dans sa voix, un arôme enchanteur a ses narines, une caresse aérienne sur sa peau. Une colère dévastatrice, tourbillonnante et indomptable, une puissance sans commune mesure qui coulait dans ses veines, imprégnant son coeur a chaque battements. Il était cette douleur délicieusement ancrée a son âme. Il était ce pouvoir absolu sur son être. Chaque respiration était un peu de lui, chaque soupir, une ode. Une chimère que l'on ose effleurer par crainte de la voir se fondre dans le néant et de n'être plus qu'un vide abyssal. Il était juste...sa vie. Cela était terrifiant par bien des côtés, mais la peur ne l'avait jamais fait reculer, plus encore, elle l'embrassait. Le bien ou le mal se confondaient, s'entremêlaient et qu'importe réellement les pensées éphémères des droits ou des justes, elle savait sans nul doute où dormait sa conscience, son être. Et elle le lui dit, aussi simplement qu'un souffle sur un pétale de fleur. Savourant la vague tendre et sauvage qui la submergeait a sentir son âme l'étreindre au delà de ses bras. Goutant sur sa langue l'arôme incomparable de ses lèvres mutines et exploratrices.

Sa peau reconnaissait la sienne, l'adorait dans un entrelat de frissons agréables et chauds, tout comme son corps s'inclinait devant le sien reconnaissant sa suprématie. Elle laissa échapper un rire mêler d'un soupir amoureux alors qu'il soulignait la décence de son frère, véritable sainteté face a leur propre inconduite.

-Je n'ai jamais été très attentive aux leçons de bienséance de toute façon.

Les miroirs de son âme se mirent a luire avec intensité au creux de ses prunelles avant de se voiler de cils tremblants. Il la goutait a sa manière, pressant et paisible défiant une fois de plus les convenances pour son plus grand plaisir. La soie glissa sur sa peau tandis qu'elle l'enfermait dans une étreinte soyeuse et douce, nouant ses jambes autour de lui, ses bras autour de sa nuque...

-Serons nous en retard ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ce devait être un jour merveilleux...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ce devait être un jour merveilleux...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS
» HOROSCOPES DU JOUR
» Infos françaises du jour (prédictions) :
» mise a jour de la beta test
» Discours du premier ministre Alexis(jour des aïeux)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Duché d'Erac-
Sauter vers: