Partagez | 
 

 Un retour sans gloire et une révélation infiniment triste [PV]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
RaynoX
Humain
avatar

Nombre de messages : 1265
Âge : 29
Date d'inscription : 02/02/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Un retour sans gloire et une révélation infiniment triste [PV]   Jeu 4 Déc 2008 - 20:21


    Nelen, la belle Nelen, havre de paix pour tout les plus grands malfaiteurs du monde, une île appartenant aux Silencieux, une organisation de voleurs d’assassins, d’espions et d’hommes en tout genre, un beau petit rassemblement qui se faisait petit à petit un nom de plus en plus gros, chaque jours ils devenaient un peu plus nombreux, il était vrai qu’avoir prit possession de Nelen était une bonne chose, ils pouvaient enfin se reposer, ne pas avoir peur de se faire attraper par l’armée bien trop présente dans les villes humaines. Cela faisait à peu prêt un mois et demie qu’il n’était pas venue sur cette si belle île et dire qu’elle ne lui manquait pas était un mensonge car, après quelques semaines à l’arpenter, il avait commencer à se faire à se relief des plus sauvages et à sa nature luxuriante, tout l’inverse de Diantra, la belle Diantra ! La capitale humaine, la plus importante ville et celle qu’aimait le plus Raynox pour toutes ses ruelles obscures ainsi que ses contrats juteux. Durant deux années il s’y était installé et y avait fait des affaires fleurissantes. Puis était venu le temps des Silencieux, la sa vie prit un tout autre sens pour lui.

    Voila un jour qu’il était arrivé à Nelen, un jour interminable, il avait eu envie de tuer mais s’était retenu de le faire, les hommes qui le suivait étaient importants pour la compagnie des Silencieux et en temps que Lieutenant, il avait du s’occuper d’eux… Eux, les marins qu’il avait recruté à Ydril, des hommes qui en avaient eux assez de la politique de la Marine Marchande et avaient préférés rejoindre les Silencieux pour les aider, ceux-ci ayant apprit qu’ils ne savaient pas vraiment naviguer. Durant cette journée, il avait du les familiariser avec les lieux, faisant tout d’abord débarquer leur invité, un Drow qui allait très certainement rejoindre les Silencieux. Ils leur fit ensuite faire le tour de l’île avec l’un des marins de la compagnie, Il leur montra tout ce qu’ils devaient savoir et durant le reste de la journée il les firent visiter les lieux… La soirée fut encore pire car il dut rester avec eux pour faire la « fête » avec eux… Ce ne fut que très tard qu’il ira se coucher, épuisé et énervé, durant toute la soirée le simple fait de savoir que Sin n’était pas très loin lui déchirait le cœur, il avait besoin de la voir, de la sentir, de lui parler, pour une fois dans sa vie il avait envie de parler avec quelqu’un, se confier à son amante, lui expliquer se qu’il se passait dans sa tête à ce moment.

    Il était anxieux, une guerre n’allait pas tarder à commencer avec la Marine Marchande et ceux-ci avaient beaucoup plus l’habitude de la navigation, ils avaient cet avantage et après son rapide passage sur Méca, leur île, il avait put constater de la « puissance » qu’ils possédaient bien qu’une partie devait être protégée quelque part ailleurs. La bataille n’allait pas être simple et rien qu’à cette idée, il pensait à la sécurité de ceux qui étaient importants pour lui… Voila pourquoi il n’avait jamais désiré s’attacher à des personnes… Pour ne pas en souffrir ensuite… Quoi qu’il en soit, Raynox se leva à midi, chose inhabituelle mais le jeune homme avait grand besoin de se reposer et l’air de Nelen l’y avait aidé, des son réveil, il revêtit sa tunique sombre ainsi qu’une grande cape noir rembourré car derrière les fenêtres des flocons de neiges tombaient en abondances sur le sol qui était toujours de sa couleur initiale, grisé, par les larges pavés.

    Il sortit donc et s’en alla en direction de sa demeure, une petite chambre coquette dont il avait prit possession à son arrivé, il espérait y retrouver Sin mais ce ne fut pas le cas… Il chercha un peu partout dans le village mais rien… C’était étrange, il décida d’aller glaner des informations au QG, et les choses qu’il entendit ne lui plure pas du tout… vraiment pas du tout… La première chose fut le mot « sorcière », les hommes la traitaient de sorcière, elle, celle qui était devenu leur supérieur, avec un regard et un voie des plus glaciale possible il les remit en place, si ceux-ci n’avaient pas admit leurs erreurs, ils seraient surement rentré à Diantra avec leurs deux jambes en moins, viré par leur supérieur. Les deux autres informations firent tressaillirent le jeune homme qui partit en toute hâte.

    Il sortit du grand bâtiment pour prendre la direction du bureau de Daneva, non pas qu’il voulait lui rendre visite, non, il pourrait lui parler plus tard, pour le moment, il avait besoin de réponses à ses questions et voir de ses propres yeux se qu’il venait d’entendre. Au lieu de monter pour rejoindre le bureau, il descendit pour se retrouver devant un promontoire rocheux, de la ou il était il pouvait voir le balcon en bois de Daneva, il avait faillit en tomber et le résultat n’aurait pas été joli à voir. Il n’y avait personne aux alentours et il n’en fit nul procès aux hommes qui auraient du monter la garde dans pareil endroit, il commença à marcher entre ces amas rocheux, chose assez difficile avec la neige qui tombait, et qui faisait glisser la pierre sous les bottes de Raynox.

    Quelques minutes plus tard, il trouva l’objet de ses recherches, une jeune femme était la, ses longs cheveux blancs dans son dos, elle était assise et ne semblait pas bouger, sa tête fixant un endroit particulier de la roche en face d’elle, un spectacle s’offrit à Raynox, un spectacle horrible car une fillette semblait « incrusté » dans la roche, un troue au niveau de la poitrine, une vision assez horrible à voir. Il ne s’attarda pas à la contemplation de pareil spectacle et approcha lentement de son amante, de la femme qu’il aimait, apparemment, elle ne remarqua même pas sa présence car il put arriver derrière son dos sans qu’elle se retourne. De dos, elle semblait faibrille, le simple fait de la voir dans une tenue sale lui fit mal au cœur, de plus cette tenue était légère et l’air frais ainsi que la neige devait la glacer jusqu’au bout des pieds. Avec une grande douceur il retira sa cape en la posa sur les épaules de Sin tout en la prenant dans ses bras, s’étant accroupit entre temps. Il colla son visage dans les cheveux de la jeune femme pour lui murmurer des mots de ré confortements bien qu’il n’était pas bon pour ce genre de chose.

    « Sin… Je suis de retour… Je… Je suis désolé, sincèrement désolé… »

    La petite fille morte devant eux n’était autre que la petite sœur de Sin, il avait apprit son existence peu après leur arrivée à Nelen et il avait bien comprit que cette fille était son seul point d’encrage dans ce bas monde.









Revenir en haut Aller en bas
http://onepiece-adventure.forumsactifs.com/forum.htm
Sin
Sang-mêlé
avatar

Nombre de messages : 356
Âge : 35
Date d'inscription : 24/05/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Un retour sans gloire et une révélation infiniment triste [PV]   Jeu 4 Déc 2008 - 21:28

[Soledad est la sœur ainée de Sin ça n'est pas une enfant^^ !]




Découvrez Apocalyptica!




"Je t'aime ma petite fée... Un jour tu comprendras."

Non.

NON !

Elle ne comprenait pas.

Quelque chose s'était brisé de manière définitive en elle. La saveur des aliments, les mots réconfortants de Daneva, pas même la chaleur de son bébé qu'elle avait tenu dans ses bras et aidé à pousser ses premiers cris.
Rien.
Rien n'avait plus d'intérêt, de sens, de légitimité.
Soledad, sa tendre sœur ainée, la femme la plus douce qui soit, la lumière de sa vie s'était suicidée. Il était si injuste que les autres aient le droit de vivre encore et encore, de poursuivre leurs existences veines et sans consistance.

Elle avait lu et relu le contrat étrange tapis au fond de l'enveloppe que Daneva lui avait tendu ce jour là. Le vélin parfumé et le ruban noir devait rester graver dans sa mémoire à jamais.

Mourir.

Sciemment.

POURQUOI ?

"Là où je vais je pourrais d'avantage veiller sur toi."

Elle avait pleuré.
Durant des semaines entières elle avait pleuré recroquevillée contre le corps de sa sœur submergé de ses immondes racines. Maintenant elle n'avait plus de larmes à verser. Ses pupilles d'or sèches de toute émotion s'était ternies. Elle avait posé la tête contre la poitrine vide de l'amour de sa vie et attendit que la mort vienne la cueillir à son tour.

Ses hommes apeurés par l'arbre bossu et en perpétuelle expansion lui avaient tourné le dos, la traitant de sorcière. Si ce cadavre était sa sœur , alors le même sang maudit coulait dans ses veines. Loki, suivant la même logique avait écarté Daneva, encore fragilisée par l'accouchement, de sa protégée.

Seule.

Elle avait toujours était seule, inutile et faible.
Elle venait de perdre la lumière de son existence, et le seul but qu'elle s'était fixé dans sa misérable vie.
La culpabilité la rongeait littéralement.
Comment avait-elle pu oublier sa soeur ? Comment avait-elle pu laisser passer son âme avant celle de Soledad ? Elle avait faillit.Elle avait été détourner de son chemin de croix par un sentiment putride et sale. Et sa punition était là.

L'amour.

Il n' y' avait pas amour plus beau, plus fort, plus irradiant que celui qu'elle partageait avec Soledad. Et elle l'avait pourtant oblitérée, blottie dans les bras d'un Corbeau. C'était de sa faute. Tout était de sa faute.

Des pas dans la neige.

Le froid ? Qu'importe. Elle ne mangeait ni ne dormait depuis plusieurs jours à présent, alors qu'importe le froid mordant. Elle voulait dormir pour toujours aux coté de sa sœur. Elle voulait ne plus jamais respirer de cet air, de ces images, de ses sensations d'un monde sans elle.

Des pas dans la neige et soudain ... la chaleur.


- Sin… Je suis de retour… Je… Je suis désolé, sincèrement désolé…

Elle ouvrit les yeux et le regarda. Son souffle sur sa nuque, la cicatrice zébrant son œil, ses yeux noirs et si profonds...
Elle s'était promis de le haïr pour l'avoir détournée de sa voie. Elle s'était promis de le tuer. Pourtant sur l'instant, hébétée et faible , elle n'eut qu'une envie primaire, simple, souveraine...

Elle sollicita sa chaleur.

Recroquevillée contre son amant, ils restèrent silencieux devant cette arbre de malheur à la ramure torturée et noire. Les larmes taries roulèrent de nouveau sur ses joues, nourries par une source nouvelle.Elle tenta de se dégager de son étreinte doucement, puis plus violemment au fur à mesure que le chagrin refaisait surface sur son cœur mort.


- LAISSE MOI !... laisse moi....

Le cri se mut en plainte.


Dernière édition par Sin le Ven 5 Déc 2008 - 18:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Velvet
Drow
avatar

Nombre de messages : 86
Âge : 35
Date d'inscription : 26/11/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Un retour sans gloire et une révélation infiniment triste [PV]   Ven 5 Déc 2008 - 16:15

Il fallait qu'il le voit.

A peine arrivé sur Nelen, Velvet avait senti la présence écrasante qui pesait sur l'île. Cette présence qui l'appelait et le repoussait en même temps, et faisait bouillir son âme impie.

Quelque part, dans cette ignoble végétation, repaire probable de racines dissimulées, pouvait se terrer trop de choses. Mais il n'avait pas eu à chercher. Pas une seconde. Alors que ses pas le menaient vers le bureau de la dénommée Daneva, son oeil vivant avait capté, à flanc de falaise, les branches torturées de l'arbre. Une seconde avait suffit pour qu'il comprenne, à la démangeaison de son oeil mort, qu'il devait s'en rapprocher.

Il avait pris sur lui pour ne pas se précipiter vers la plage, et forcer ses pas vers Daneva. Il n'en avait été que plus odieux, plus suitant d'une suffisance et d'une arrogance non dissimulées. Seul moyen d'éclipser un instant l'objet de son inquiétude. Il avait tiré de cette entrevue le souvenir d'une femme qui insinuait dans son esprit plus de perversion que de respect... Mais à peine l'avait il quitté qu'il l'avait oubliée, recentrant ses pensées vers sa seule obsession. L'arbre.

Il avait suivi le chemin à flanc de falaise, marmonant des litanies sourdes, pour lui même et pour trouver dans les Cinq la force d'avancer encore sur son chemin de croix auto proclamé.

Il l'avait vu.

Non. Il les avait vus. Lui et Elle. L'arbre et la femme. Et à côté d'eux, l'autre homme.

Il était là, dressé fièrement dans la neige, arraché au coeur d'une créature hérétique. Elle était là, fragile comme une branche sêchée, aggrippée au corps sans vie, presque noyée dans le paysage.

Une seule tâche sombre dans ce décors immaculé. Le corbeau. Un ombre retombant sur la femme, comme de l'encre s'épanchant sur une page immaculée.

La poitrine de Velvet se serra. Trop de questions soudaines face à cette découverte. A ces découvertes. Le vent de l'hiver, les flocons venant se coller dans sa nuque, ne parvenaient pas à rafraichir l'impression de bouillonnement qui s'emparait de lui. Il ferma l'oeil et inspira lourdement. Trop de choses en jeu pour se laisser aller.

Fatalité ou opportunité ?

Ce fut le cri de la dame blanche qui le tira de sa torpeur. Comme un appel. Le chemin à suivre. L'opportunité.

Il rouvrit l'oeil pour la voir repousser l'encre.

Ils ne tarderaient pas à le voir, s'ils s'arrachaient à la chaleur l'un de l'autre. Il se décida donc à avancer. La jeune neige hivernale crissa sous ses bottes comme une victime suppliante, alors qu'il progressait vers eux d'un pas lent et mesuré. Il s'arrêta à quelques pas, les toisant de sa carrure impressionnante, délaissant l'arbre du regard pour un moment.

Un sourire. Un sourire de diable tentateur. Quelques paroles échappées d'une voix teintée d'un cynisme irritant:
"Par les Cinq, Raynox, tu m'avais laissé entendre que Nelen recelait des trésors. J'était loin du compte."

Son regard se posa sur Sin. Regard dérangeant, mais sans le dégoût de la race pure pour le sang mêlé. Plutôt celui que l'on pose sur une proie convoitée. Qu'elle soit affaiblie, qu'elle soit batarde, qu'elle ait pleuré, qu'elle ait crié. Il la regardait comme l'on observe la sainte relique à laquelle on a dédié sa vie.

Son oeil dériva vers l'arbre, et le corps dans ses racines. Son visage parvint à conserver une nonchalance absolue, malgré son trouble:
"...Trésors de toute sorte... Quand je disais que le Coeur recelait des ressources insoupçonnables... J'étais encore loin du compte."

Encore une fois, pas une once de mépris dans ses mots. Pas de crainte ou de superstition. Il affichait une assurance douloureuse pour un jour de deuil, comme si tout était parfaitement normal dans ce paysage enneigé.

Il offrit un sourire à Sin, la regardant dans les yeux pour la première fois. Concentrant son attention sur elle alors qu'un frisson lui parcourait le dos:
"...Une véritable incarnation de la lumière... Quel dommage que ce soit à genoux que je vous rencontre... Vous devez rayonner, lorsque vous ne trainez pas dans la neige fondue aux côtés de votre fierté piétinée..."

C'était la première fois depuis un long moment qu'il plaçait la distance du vouvoiement entre lui et un autre. La première aussi depuis longtemps que son ton était aussi emprunt d'un défi à la limite de l'insupportable.

Il respirait lentement. Son sang bouillonnait, il devait le contrôler. Au moins un temps... Seulement un tout petit instant de plus...
Revenir en haut Aller en bas
RaynoX
Humain
avatar

Nombre de messages : 1265
Âge : 29
Date d'inscription : 02/02/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Un retour sans gloire et une révélation infiniment triste [PV]   Lun 8 Déc 2008 - 7:56

    Encore une fois il avait tort, lui qui pensait que sa seule présence pourrait mettre un peu de gaité dans le cœur de la jeune femme rien qu’avec sa présence il s’était lourdement trompé. Rien que son état physique lui faisait craindre le pire des scénarios, elle était bien maigre, beaucoup trop maigre même, ses yeux d’orées avaient perdu tous leurs éclats et des cernes marqués étaient apparu sous ses yeux… Il avait tenté de la réchauffer en lui mettant son manteau et en la prenant dans ses bras, pour lui montrer qu’il était lui aussi peiné de la mort de sa sœur, mais la belle n’avait pas vu les choses ainsi, au début elle l’avait repoussé gentiment, pensant que Raynox allait comprendre par lui-même, mais il persistait et alors en se débâtit un peu plus fort, donnant surement par inadvertance un coude de coude sur le torse du jeune homme, puis elle lui cria de la laisser seule, puis son cri devint une plainte qui se transforma en plainte, quelques larmes accompagnant le tout…

    Lentement Raynox se releva, laissant Sin au sol avec son manteau, elle pleurait la, seule devant sa sœur morte, elle ne voulait plus de la présence de Raynox en ces lieux et surement avait elle raison dans un sens car c’était ce même homme qui l’avait emporté dans une aventure, laissant sa sœur à Diantra, même s’il n’avait pas connu la personne sur le moment, il la découvrit à son arrivée à Nelen, son nom «Soledad» était inscrit sur une lettre qui lui était tout droit réservé, Sin allait surement la lui envoyer, c’est ainsi que Raynox fut la promesse d’aller chercher cette Soledad une fois que la Compagnie des Silencieux soit bien mise en place sur leur nouvelle île.

    « Je ne peu pas te laisser ainsi Sin, je… »

    Il fut interrompu par l’arrivée d’une nouvelle personne, sa voie à peu prêt douce se tue en entendant le bruit de bote d’une personne arrivant dans son dos. Il regarda Sin avec des yeux attristé et se retourna pour voir la personne qui arrivée et à sa grande surprise, ce fut un Drow, une personne qu’il connaissait plus ou moins, il connaissait son nom «Velvet» une personne qu’il avait rencontré dans une ville humaine, c’est dire l’audace de cette personne que de venir en territoire humain alors que la guerre a été déclarée aux Drow, c’est vous dires l’intérêt qu’a eu le Silencieux à son égard. Au finale, il lui avait proposé de rentrer dans la Compagnie des Silencieux, une demande originale mais qui avait surement porté ses fruits car Velvet annonça que les trésors de Nelen dépassaient de loin son imagination.

    Habituellement, le silencieux aurait répondu avec un sourire, mais maintenant il ne se sentait pas vraiment d’humeur à sourire ou même à rigoler.

    « Je suis content que Nelen soit à ton goût Velvet, dois je en conclure que ton entretient avec Daneva c’est bien passé ? »

    Le Drow avait rapidement quitté Raynox sur les quais, il lui avait indiqué ou se trouvait Daneva pour qu’il aille lui parler en personne, vu sa façon de parler, il était certain qu’il serait se démener comme un as. Puis son regard se posa sur Sin, un regard que Raynox n’aimait pas du tout, celui des chasseurs, un peu comme le sien lorsqu’il s’apprêtait à bondir sur son adversaire, puis rapidement son œil unique se dirigea vers Soledad, une bonne surprise comme dirait l’autre… Encore une fois il affirma que le cœur était quelque chose de bien fascinant, Raynox devait bien avouer que cette fois ci, il avait raison car l’état de la sœur de Sin était tout à fait… exceptionnel s’il l’on peu dire ça comme ça.

    « Tu as bien raison… »

    Raynox porta son regard sur Sin, la assise sur la neige fondue, elle semblait si faible sur le moment qu’il avait du mal à la reconnaître. Velvet parla encore une fois mais cette fois ci le Silencieux ne répondit pas, n’aimant pas vraiment les manières de ce Drow. La neige continuait à tomber et la température baissait encore, Raynox se mit à genoux aux côtés de Sin

    « Nous devrions rentrer la ou nous serons à l’abri du froid, l’endroit… n’est pas propice pour discuter… »

Revenir en haut Aller en bas
http://onepiece-adventure.forumsactifs.com/forum.htm
Sin
Sang-mêlé
avatar

Nombre de messages : 356
Âge : 35
Date d'inscription : 24/05/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Un retour sans gloire et une révélation infiniment triste [PV]   Mar 9 Déc 2008 - 12:33

-Par les Cinq, Raynox, tu m'avais laissé entendre que Nelen recelait des trésors. J'était loin du compte.

Instinctivement elle releva la tête. Cette voix avait des sonorités familières, chaudes, ambrées et pourtant ses profond réflexe de prédateur se mirent brusquement en éveil. C'était un bel homme qui la surplombait de sa hauteur. Un Pur.
Sa crinière d'un blanc laiteux semblable à la sienne évoquait pourtant plus une enchevêtrement opaque de racines que les filins soyeux de sa propre chevelure. Sa peau sombre et pourtant dévoilée aux vent glacé de l'hiver était criblée de cicatrices multiples et étranges, témoignages d'une vie de lutte. Il darda son oeil unique sur elle.

Une pupille d'or fin.

Elle frissonna.

Pas à cause du froid, non, mais parce qu'elle vit quelque chose qu'elle n'avait jamais vu jusqu'alors dans le regard d'un homme. De la déférence, de la ... dévotion, mêlée à un désir ardent dont elle ne comprenait absolument pas l'origine.


-Je suis content que Nelen soit à ton goût Velvet, dois je en conclure que ton entretien avec Daneva c’est bien passé ?

Velvet... Ainsi c'était son nom... L'avait-elle déjà entendu avant ? Son esprit confus ne parvint pas à l'affirmer ou l'infirmer. Elle était si fatiguée d'un coup.
Il ne sembla pas écouter. Avec une fascination malsaine il posa son œil de faucon sur l'arbre.


-...Trésors de toute sorte... Quand je disais que le Cœur recelait des ressources insoupçonnables... J'étais encore loin du compte. ...Une véritable incarnation de la lumière... Quel dommage que ce soit à genoux que je vous rencontre... Vous devez rayonner, lorsque vous ne trainez pas dans la neige fondue aux côtés de votre fierté piétinée...

Encore ce regard.
Encore cette sensation de brulure intense et contenue. Par l'âme pure de sa soeur, qui était cet homme ? Subjuguée, elle eut du mal à détacher ses yeux de sa silhouette. Raynox du sentir pointer le danger, car il se mit à genoux auprès d'elle et tenta de l'attirer à lui :


-Nous devrions rentrer la ou nous serons à l’abri du froid, l’endroit… n’est pas propice pour discuter…
Revenir en haut Aller en bas
Velvet
Drow
avatar

Nombre de messages : 86
Âge : 35
Date d'inscription : 26/11/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Un retour sans gloire et une révélation infiniment triste [PV]   Mar 9 Déc 2008 - 14:13

Elle le regardait, il pouvait presque sentir un lien puissant se tisser entre eux. Il n'eut plus aucun doute. D'un regard il avait compris qui elle était. Maintenant, c'était son corps tout entier, au plus profond de lui, qui lui hurlait qu'il ne s'était pas trompé.

Et elle, en animal traqué mais fier, elle le regardait avec une intensité à faire chavirer la foi de tout homme digne de ce nom.

-Je suis content que Nelen soit à ton goût Velvet, dois je en conclure que ton entretien avec Daneva c’est bien passé ?

Il tourna l'oeil vers Raynox, lui glissant l'un de ses sourires séducteurs qu'aucun homme ne devrait jamais avoir à recevoir d'un autre, sous peine d'outrer les consciences:
"Je lui ai exposé ce dont j'étais capable. Elle m'a exposé beaucoup également."

Comment pouvait on être à ce point l'incarnation du sous entendu vicieux en à peine deux petites phrases ?
Velvet redressa la tête, laissant l'air nocturne lui fouetter le visage, quelques flocons d'une neige timide venant déposer des tâches blanches tranchant sur la peau sombre de son visage:
"Mes pas crisseront encore un moment sur Nelen. J'aurai ainsi le temps qu'il faudra pour la voir se dévoiler."

Il en revint à Sin. Sin, la souillure à genoux dans la neige, trempée, le visage émacié, les yeux rougis et creusés. Sin, à sa place nulle part, résultat d'un pêché de velour l'ayant précipitée dans une vie de tourmente. Sin, pathétique dans son chagrin et son amour. Sin, qui posait sur lui le regard de l'animal blessé et acculé qui se laisse fasciner par son assaillant, qui ne remue plus malgré la mise à mort imminente.

Elle était sublime.

Elle était son objet sacré, son culte, l'incarnation de ce qu'il recherchait. Et dans la pupille dorée de Velvet, il y avait une expression qu'il ne réservait à nul autre.

-Nous devrions rentrer la ou nous serons à l’abri du froid, l’endroit… n’est pas propice pour discuter…

Raynox s'était agenouillé à côté d'elle, infiniment doux et protecteur. Il n'aurait pas imaginé cet homme se laisser ainsi tomber aux côtés d'une femme. Le coeur, toujours, ce satané organe...
Elle ne bougeait pas, anéantie par sa peine, fascinée par l'apparition du prêcheur...

Velvet sentit brutalement une colère incontrôlable s'emparer de lui. Comment osait elle?

"Comment osez vous..."

Son visage se fronça en une expression de violente réprimande, toujours fixé sur Sin:
"Comment oses tu ?!"

Il avait haussé le ton. Sa voix était rôdée à l'art de se faire entendre, de convaincre, de subjuguer. Elle portait toute l'énergie de ses convictions. Il franchit la distance qui le séparait des deux silencieux à genoux, la neige criant sa douleur sous ses bottes assassines :
"Tu te vautres dans le désespoir et la neige comme une souillure des dieux, pauvre folle ! Pour quel résultat ? Pour prouver à ceux qui haïssent les êtres de ton genre que tu ne vaux pas mieux que ce que râclent chaque jour les semelles de leurs bottes ?"

Accusateur. Sincèrement en colère. Il la condamnait de ne pas lutter. De ne se laisser être que la foutue sang mêlée que voyaient la plupart des purs, sortie de la fange pour y retourner. Il se pencha vers elle, masquant la lune de son imposante silhouette:
"Veux tu donner raison aux fanatiques du sang, et prouver que tu ne vaux rien? Veux tu anéantir une vie de lutte pour te ternir en quelques jours d'abandon pathétique?!"

On aurait dit l'incarnation d'un dieu en colère envoyant un avatar vengeur. Il tendit une main vers Sin, avec la rapidité d'un cobra assassin, et la saisit par le bras, sans ménagement:
"RELEVE TOI!" Prophétie ? Miracle ? "Relève la tête, et marche avec fierté ! Prouve que tu vaux plus que la valeur que te donne les regards posés sur toi!"

Il tira avec violence sur le bras de Sin, la forçant à se mettre debout:
"Tu es lâche ! Tu pleures une disparition ? Parcequ'elle n'est plus là pour te voir, tu te laisses mourir comme une chienne ? Crois tu que ce corps, lorsqu'il vivait, aurait posé un oeil bienveillant sur toi s'il t'avait vue abandonner et ramper ? N'as tu donc aucun respect ?!"

Il venait de la relever de force... Peut être ses jambes se déroberaient elle sous son corps, peut être retomberait elle au sol. Tout proche d'elle, il la regarda dans les yeux avec une intensité affolante. Il était hors de question de la voir baisser les bras.
"Sin, puisque c'est ton nom..."

Raynox avait prononcé ce nom quelques minutes auparavant, devant lui, avec un amour non feint. Velvet le prononçait avec la force d'un cantique :
"...Brilleras tu suffisemment pour deux ? Ou laisseras tu la flamme de ton deuil s'éteindre avec son souvenir et ta fierté ?"

Il l'accusait indirectement d'assassiner Soledad une seconde fois en se laissant mourir.

Il relâcha le bras de Sin, il y avait laissé une marque rouge tant il avait serré fort...

Il ne s'éloigna pas, il pourrait être un soutient si elle vacillait. Un soutient dur et implacable. Mais c'était à elle de choisir de se tenir debout, avec ou sans aide, il ne choisirait pas à sa place.
Revenir en haut Aller en bas
Sin
Sang-mêlé
avatar

Nombre de messages : 356
Âge : 35
Date d'inscription : 24/05/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Un retour sans gloire et une révélation infiniment triste [PV]   Jeu 11 Déc 2008 - 13:25

Il l'empoigna comme un vulgaire brindille, la secouant avec une violence furieuse, une colère qui venait de profond. Le contact avec sa peau sombre produit chez la jeune Sin un effet terrifiant. Son épiderme se grêla sous un frisson de peur pure et indicible. Ses mots passaient à travers elle comme autant de glaives aiguisés, la traversant de part en part comme une pluie de ferraille.

Elle réagit par instinct, comme un animal traqué.

Elle lui griffa le visage de sa main libre. Il la lâcha, bien peu ému par les estafilades qui lui zébrèrent le nez et la bouche. Il ne bougea pas d'un pouce, vrillant son œil unique sur elle. Elle chercha instinctivement ses armes à sa ceinture. Mais elle les avait laissée dans son paquetage, dans la chambre qu'elle partageait parfois avec Raynox. Il ne lui restait plus que ses poings. Ses petits poings de femme fatiguée et anémique. Elle les balança en tout sens. Avec rage, colère, désespoir. Elle finit par lui hurler dessus comme un chat qui feule afin de faire fuir l'ennemi.

C'était un cri déchirant.

On la traina en arrière on la retint.
Raynox ?
Elle ne s'en souvint pas vraiment. Les jambes flageolantes, le cœur battant à un rythme effréné, gavé de sentiments divers et confus, elle finit par s'effondrer, épuisée, la tête basse.

Elle perdit connaissance.

Lorsqu'elle se réveilla quelques heures plus tard, le décor avait changé...
Revenir en haut Aller en bas
RaynoX
Humain
avatar

Nombre de messages : 1265
Âge : 29
Date d'inscription : 02/02/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Un retour sans gloire et une révélation infiniment triste [PV]   Jeu 11 Déc 2008 - 15:55


    Le cœur du jeune homme commença à se serrer lorsqu’il sentit la réticence de Sin, celle-ci commençait à repousser Raynox, gentiment au début, surement était ce normale, peu être ne voulait elle pas qu’il voit les larmes en train de couler sur ses joues, il pouvait ressentir l’effet de la mort de sa sœur, il la sentait trembler dans ses bras, elle était faible et n’avait pas du manger depuis pas mal de temps, lui qui avait harpant son corps de haut en bas savait que le celui-ci était bien plus maigre que la dernière fois qu’il l’avait vu… Un mois plus tôt.

    Puis il reçut un coup de coude dans les côtes, la ou quelques mous plus tôt sa peau avait été déchiqueté par une griffe de bête sauvage, surpris, il desserra son étreinte sur la jeune femme, mais lorsque celle-ci lui cria dessus, il lâcha complètement prise sur son amante… celle-ci lui demandant de la laisser tranquille, confusion et crainte s’emparèrent de lui, lui qui avait accouru pour voir la femme qu’il aimait et la réconforter comme il le pouvait.

    Mais l’arrivé de Velvet changea la donne, tout d’abord il semblait satisfait de Nelen, content de voir que Raynox n’avait pas eu tort en disant que l’île regorgeait de choses très intéressantes. Il semblait autant intéressé par la sœur de Sin qu’à elle-même, il était vrais que Soledad n’était pas morte « naturellement » ou tout du moins il y avait de la magie dans cette mort, une magie étrange avait opéré en ce lieu.

    En un instant le Drow changea du tout au tout, il devint rageur, haineux envers la jeune femme au sol en train de sécher ses larmes, il l’empoigna tout en lui faisant des remontrances des plus sévères, Raynox resta la, les pieds enracinés dans le sol à écouter la conversation à sens unique, en un sens, il ne pouvait que plus soyer le Drow, mais il ne connaissait pas vraiment Sin et ne pouvait pas tout comprendre non plus vu qu’une partie de l’histoire n’avait pas encore été révélé.

    Finalement il la lâcha, surement un test pour savoir si celle-ci avait encore du répondant et elle répondit au quart de tour, griffant le visage de Velvet, comme par reflexe elle tenta d’attraper ses dague jumelle dans son dos mais celles-ci n’y étaient pas, elle se rabattit sur ses seules armes, ses poings mais la bataille était perdu d’avance, Raynox ne connaissait pas Velvet mais il était sur qu’il n’aurait aucuns scrupules à tuer la jeune femme si elle portait atteinte à sa propre vite.

    « Arrêtez! »

    Sa voie surplomba tous les autres bruits parasites, rauque et autoritaire, il attrapa Sin par la taille pour l’empêcher d’avancer encore plus ver une mort certaine. Il n’eu pas vraiment à forcer pour l’empêcher d’avancer, elle perdu même connaissance, son état physique en était inquiétant, depuis combien de temps n’avait elle pas mangé ? Il ne se posa pas plus de question et porta Sin dans ses bras, s’en allant vers la ville, s’arrêtant devant le Drow qui avait causé la fureur de la belle.

    « Ne recommences plus jamais ça ou tu devras quitter l’île… En entier ou en morceaux… Suis moi si tu le désirs mais ne recommence plus jamais ça devant moi. »

    Il passa son chemin, il avait menacé le Drow tout en lui demandant de calmer ses propos, il savait que ce Drow pouvait leur être utile mais son entrée en scène avait été des plus brutale et la pauvre Sin dans son état n’avait pas tenue le choc… Il se dirigea vers cher lui ou il installa la Demi Drow dans le lit bien au chaud, elle avait bien besoin de repos…

    Ce fut en pleine nuit qu’elle décida enfin de se réveiller, plusieurs heures plus tard, elle avait fait une petite cure de sommeil et ça ne pouvait être que meilleur pour son état de santé. Le feu éclairait faiblement la chambre, Raynox était assit devant le lit de Sin, mangea sans faire de bruits, portant son regard noir sur la jeune femme endormit, une longue discutions n’allait pas tarder à commencer entre eux deux et il redoutait le pire.

    [Velvet, je te laisse la possibilité de nous suivre]









Revenir en haut Aller en bas
http://onepiece-adventure.forumsactifs.com/forum.htm
Velvet
Drow
avatar

Nombre de messages : 86
Âge : 35
Date d'inscription : 26/11/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Un retour sans gloire et une révélation infiniment triste [PV]   Jeu 11 Déc 2008 - 22:20

Elle avait hurlé.

Il avait vibré.

La chatte apeurée l'avait saisi entre ses griffes sans le vouloir. Un cri venant du fond du coeur déchiré de la pâle apparition. Des coups sans force résonnant sur la poitrine vide du bourreau. Il l'avait observée avec une ferveur toute religieuse, alors que la furie de ce fruit du pêché transcendant la fascination qu'il avait pour elle.

Puis elle s'écroula. Il ne fit pas un geste pour la retenir, Raynox se montra secourable. Sans le jeune silencieux, Velvet aurait laissé Sin retomber au sol comme une poupée de chiffon.

« Ne recommences plus jamais ça ou tu devras quitter l’île… En entier ou en morceaux… Suis moi si tu le désirs mais ne recommence plus jamais ça devant moi. »

L'humain était en colère. Velvet glissa sa langue sur ses lèvres déchirées par les ongles de la divine furie. Un peu de son propre sang coula dans sa bouche, et le long de son menton. Il ne fit rien pour l'éponger. Peut être pour profiter de cette douleur bienvenue, qui lui assurait que la scène qui venait de se dérouler était une réalité, et non une vision de son esprit dérangé.

Etrangement, il ne répondit pas à Raynox. Tout à sa ferveur, son oeil doré suivit le mouvement du silencieux alors qu'il emmenait Sin. Le corps du drow pivota, et il emboita le pas de l'humain. Il ressemblait à l'ombre silencieuse de la mort, penchée sur le jeune couple...

Il le suivit en silence, avec pour seul son la neige crissant sa douleur sous leurs pas, et le vent hivernal jouant avec leurs nerfs en sifflant dans les branches de l'arbre de Soledad, pour leur rappeler ce qui planait sur eux.

Lorsque Raynox pénétra dans l'intimité de sa demeure, le drow entra à sa suite, avec un applomb insupportable. Et continua à le suivre, à la manière d'un mauvais présage.

Sous l'oeil méfiant et peu amène de Raynox, il n'eut qu'une brève explication, alors qu'il refermait la porte derrière eux comme un signe qu'il ne serait pas simple à déloger:
"Elle me chassera si elle le désire, lorsqu'elle ouvrira enfin les yeux sur le monde."

Ses mots évoquaient plus qu'un simple réveil:
"Mais ma route n'a pas croisé la sienne sans raison. Je dois comprendre pourquoi."

Une phrase qui sonnait comme le glas d'une évidence : il ne partirait pas avait d'avoir vu Sin s'éveiller. Et qu'y pouvait Raynox ? Sans doute beaucoup... Mais pas avec sa belle dans les bras, affaiblie et malade... Pas non plus avec elle, alitée et inconsciente, dans la pièce. Il ne pouvait pas y avoir de combat ou d'affrontement ici sans la mettre en danger. Une trève forcée. Le visage assuré du prophète clamait haut et fort qu'il comptait bien tirer parti de cette situation difficile pour violer l'intimité de la chambre.

D'une main, il agrippa l'un des fauteuils de la chambre, pour le tirer dans un coin de la pièce, auprès du feu. Il s'y laissa tomber dans une pose dont la nonchalance frisait l'irrespect, et plongea son regard doré dans les flammes. Le velours de son pêché danserait il de la même façon pour lui...?

Il resta silencieux, laissant Raynox veiller Sin, un peu plus loin. Venant d'un autre, on aurait pu imaginer qu'il respectait malgré tout leur intimité. Venant de lui, il ressemblait plus à un rapace attendant près d'un nid pour fondre sur une future couvée...

Il attendit, écoutant le souffle irrégulier de Sin, et cherchant à y percevoir les battements de son coeur...

Revenir en haut Aller en bas
Sin
Sang-mêlé
avatar

Nombre de messages : 356
Âge : 35
Date d'inscription : 24/05/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Un retour sans gloire et une révélation infiniment triste [PV]   Jeu 11 Déc 2008 - 23:19

- Maman ?

La petite silhouette bossue observait la femme inerte dans son fauteuil d'osier. Elle était pâle, presque fantomatique. Sa chevelure autrefois de jais avait blanchi. Ses traits s'étaient creuser. Voilà longtemps qu'elle ne mangeait plus.

- Maman tu dors ?

La fillette à la peau brune tira sur la manche du corps affalés. Le femme dodelina de la tête comme une poupée de chiffon. Dans ses bras gisait un livre épais et ancien, couvert de dorures multiples figurant un arbre et sa ramure.

- Maman ! Réveille-toi ! Raconte la fin de l'histoire...


La bouche entre-ouverte de la dormeuse ne laissa échapper aucun son. Pas même un soupir.
Une petite main potelée se posa sur la tête neigeuse de la gamine. Ajustant ses épais verres de lunettes, l'ainée attrapa le livre pour sa cadette, sans un regard pour le cadavre qui fut autrefois sa mère. Elle ouvrit le grimoire et déclama doucement.


- ... Alors la sorcière maudit toute sa progéniture et l'homme qu'elle avait aimé .
" Votre cœur est aussi sec que du bois mort. Viendra le jour où votre pouvoir usurpé sera un fardeau, sonnera l'heure où vos organes s'effriteront comme de l'écorce et vos poitrines vides nourrirons mes racines."
L'histoire ne dit pas ce que devint le traitre, mais l'arbre difforme surplombe toujours la colline du Cimetière des Obscures. La légende dit que ses racines se gorgent du sang des morts et font croitre sa ramure noire et qui si on colle son oreille contre le tronc , on entend un cœur battre.

La petite bossue posa ses deux grands yeux d'or sur son ainée, des yeux embués de larmes.

- Pourquoi pleures-tu , petite sœur ?

- Je pleure pour la Sorcière... Elle doit se sentir si seule sous la terre humide. Elle doit être si triste qu'on l'ai abandonnée !

L'aimée sera la cadette contre elle avec tendresse tout en épongeant son chagrin.

- Un jour, quand tu seras grande, je t'emmènerais rendre visite à la Sorcière. Tu sais, elle n'est pas si seule, les défunts dorment eux aussi dans la même terre et prenne soin d'elle où qu'elle soit.

Un jour, tu comprendras

- Soledad....

***

Sin ouvrit péniblement les yeux.
Elle était dans une chambre. "Leur" chambre.
Le feu irradiait d'une doucereuse chaleur dans toute la pièce. Elle se releva sur les coudes, pour prendre un peu mieux conscience de la réalité.

Raynox était au pied de son lit, et mangeait un peut de lard avec du fromage et du pain frais dans un silence recueillit. La vue de la nourriture fit gargouiller le ventre de la Danseuse de manière sonore. Elle se rappela alors qu'elle avait faim. Une faim dévorante, profonde qui réclamait à corps et à cri qu'on vienne l'assouvir.

Pourtant un sentiment autre masqua de prime abord l'impérieuse nécessité de se nourrir. Une sensation particulière et pesante, mais pourtant parfaitement familière. Un picotement dans la nuque.
Dans un coin reculé de la pièce, face à l'âtre, Velvet l'observait avec la même avidité démente qu' au dehors. Il la guettait, comme un prédateur humant la fragrance de sa proie. Les deux regard dorés se croisèrent. Elle ne faiblit pas.
Malgré ses traits tirés et son apparente fragilité, elle ne parut jamais aussi belle, aussi sauvage.

L'échange puissant fut brusquement interrompu par Raynox qui lui tendit de quoi se restaurer. Elle se saisit de l'offrande et par se geste fut assaillit de nouveau par l'épuisante réalité.

Soledad était morte. Elle ne reviendrait jamais. Elles ne rendraient jamais visite à la Sorcière ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
RaynoX
Humain
avatar

Nombre de messages : 1265
Âge : 29
Date d'inscription : 02/02/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Un retour sans gloire et une révélation infiniment triste [PV]   Ven 12 Déc 2008 - 9:35


    Velvet lui avait emboité le pas, le suivant jusqu’à sa demeure, restant Silencieux durant le voyage, chose assez surprenante de sa part, lui qui aimait tellement parler, il l’avait juste suivit, disant simplement qu’il voulait savoir pourquoi on l’avait mis sur sa route… Raynox l’avait mené chez les Silencieux, qu’allait lui apporter Sin en contre partit ? Le jeune homme n’osait pas trop y penser lorsqu’il regardait le Drow porter son regard sur la jeune femme endormie. Qu’allait il pouvoir se passer entre ces deux personnes, voila une question qui hantait le jeune homme, Velvet n’avait pas que des pensées positives envers la belle, il allait devoir faire attention, les Drow étaient des êtres sans pitiés…

    Durant plusieurs heures ils patientèrent, attendant que la belle reprenne des forces, Raynox en avait profité pour sortir de quoi manger, posant le tout sur la table, Velvet pouvait se servir même si le silencieux ne lui avait pas proposé ouvertement. Le temps passa et finalement elle se réveilla, il était certain qu’elle n’avait pas dormit depuis longtemps, mais cette sieste lui avait été bénéfique car elle accepta sans broncher le morceaux de pain et de fromage que lui tendait Raynox qui avait vu le regard que se lançait les deux Drow, ou demi, tout deux avaient le même sang qui coulait dans leur sang, peu être même était ce la première fois que Sin voyait un être « pure ».

    Quoi qu’il en soit, le jeune homme ne se sentait plus à sa place en ce moment, il se sentait totalement transparent, une fois que Sin eu prit la nourriture dans ses mains, Raynox fit plusieurs pas en arrière, restant à bonne distance pour observer les deux autres personnes dans la pièce. Un sentiment de malaise pouvait être palpable, mais le regard de Raynox était toujours porté sur son amante, elle était aussi belle qu’au premier jour.



Revenir en haut Aller en bas
http://onepiece-adventure.forumsactifs.com/forum.htm
Velvet
Drow
avatar

Nombre de messages : 86
Âge : 35
Date d'inscription : 26/11/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Un retour sans gloire et une révélation infiniment triste [PV]   Ven 12 Déc 2008 - 10:15

Elle était éveillée. Elle l'observait. Belle, farouche, et vulnérable.

Un silence pesant s'était installé dans la pièce. La présence écrasante du prêcheur avait elle suffit à souffler la flamme fragile de retrouvailles amoureuses qui auraient du être chaleureuses?

Velvet posa un instant sa main sur sa tempe gauche, la massant légèrement sans lâcher Sin du regard. Il sentait son coeur d'écorce pulser jusque dans son oeil mort. Démangeaison. Douleur. Il aurait voulu regarder Sin de ses deux pupilles pour s'en impreigner pleinement.

Lorsqu'elle se saisit de la nourriture terrestre qui lui était tendue, elle sembla redevenir mortelle. Il pouvait presque sentir le désarroi qui émanait d'elle. Palper son épuisement. Il frissonna. Les images d'êtres affaiblis éveillaient en lui une soif monstrueuse de les punir, de leur faire payer leur égarement. Il serra les dents, se contenant au mieux.

Etrangement, Raynox s'écarta. Le dernier rempart entre les deux drows venait de s'effondrer.

Velvet se leva brusquement, faisant crisser les pieds de sa chaise contre le parquet, brisant brusquement le silence dans un son aussi soudain que désagréable.

Il avança vers Sin, avec une assurance altière. Quelques pas pour briser la distance entre eux. Et il se laissa tomber à genoux à côté du lit, mettant son visage à hauteur de celui de la jeune demi.

Il tendit une main vers elle, vers son visage, sans pour autant le toucher. Il semblait caresser l'air entre eux. Sa peau brûlait de ce non contact. Il ne pouvait même pas l'effleurer, s'il le faisait, ses résolutions risqueraient de voler en état pour laisser place à son instinct.

Son visage se fendit d'un sourire rayonnant. Avait t'on déjà souri de cette façon à Sin ? Comme l'on sourit en recevant un présent espéré toute une vie, ou que l'on se retrouve face à l'apparition d'un dieu prié de toute son âme ? Et de la part d'un pur, ce n'en était que plus surprenant, et innatendu.
L'éclat de la démence de Velvet pulsait au fond de son oeil vivant, au paroxisme de son fanatisme:
"Tu as cessé de hurler..."

Constatation presque déçue. Sur son visage, les marques des griffures de Sin ne saignaient plus, mais il n'avait pas effacé les sillons des gouttes qui en avaient perlé, et sêché sur sa peau sombre:
"Contre qui te débattais tu, Sin ? Contre moi, ou contre ta rage de vivre?"

Il effleura une mêche des cheveux blancs de la belle, et referma ses doigts dans l'air, à côté du visage de la demie, comme pour capturer son âme... Sa voix était d'une douceur dérangeante, contenue:
"Les sillons que suivent mes pas m'ont mené jusqu'à toi. Qui es tu ? Qui est tu pour briller de tant d'éclat, même à genoux dans la fange, même pathétique et écrasée par la douleur...?"

Une question malsaine. Dont il connaissait la réponse, mais simplement en partie. Il voulait savoir qui elle était... Selon elle.

Il laissa ses mains retomber sur les draps du lit, dans une position proche de la prière silencieuse:
"Tu n'as pas le droit de te laisser t'éteindre. Ne crois tu pas qu'abandonner serait la pire trahison envers ceux qui sont partis en te sachant vivante ?"

Ses paroles faisaient écho à celles prononcées sous le coup de la colère. Il les répétait d'une autre façon, pesant ses mots, dans la chaleur presque étouffante de la pièce.

La lueur des flamme caressait les murs de la chambre exigüe, et leur crépitement était le seul son pouvant les ramener à la réalité.

Velvet et Sin ressemblaient à l'une de ces gravures religieuses peintes sur les murs des temples pour pousser à adorer les madones.
Ici, la Madone n'était ni pure, ni vierge, et sans doute peu majestueuse vue par un oeil extérieur. Mais elle était regardée avec plus de ferveur que tous les dieux réunis.
Revenir en haut Aller en bas
Sin
Sang-mêlé
avatar

Nombre de messages : 356
Âge : 35
Date d'inscription : 24/05/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Un retour sans gloire et une révélation infiniment triste [PV]   Ven 12 Déc 2008 - 11:34


Découvrez Apocalyptica!


Raynox recula.

Il s'éloignait. Il courbait l'échine fasse à la présence écrasante de l'homme près du feu. Elle déglutit, visiblement perturbée. Déçue ou mal à l'aise ? Elle ne savait pas exactement. Elle n'avait jamais sur vraiment faire le tri au milieu de ses sentiments : avant il n'y avait qu' à choisir entre sa fidélité à Charnelle, sa bestialité et son amour inconditionnel pour Soledad.

La vie était simple.

Cette passion fusionnelle qu'elle avait pour sa sœur, elle la retrouva dans le regard de ce pur expatrié du Puy. Un frisson l'envahit de nouveau lorsqu'il s'approcha en faisant grincer ses bottes. Comme un animal perdu , elle lança un regard de désarroi à Raynox qui s'était volontairement mis en retrait.

Elle avait peur.
Cette homme lui faisait peur. Il lui ressemblait beaucoup trop d'une part. Il n'est pas bon d'assister à sa propre folie par le truchement de tel miroir.


- Tu as cessé de hurler...

Elle tourna à nouveau vers l'objet de sa terreur. Il avait le visage marqué de ses propres lacérations. Il n'avait rien fait pour éponger le sang comme pour garder ce souvenir de douleur avec lui.

- Contre qui te débattais tu, Sin ? Contre moi, ou contre ta rage de vivre?

Il lui effleura les cheveux. Elle eut un mouvement de recul instinctif.

- Les sillons que suivent mes pas m'ont mené jusqu'à toi. Qui es tu ? Qui est tu pour briller de tant d'éclat, même à genoux dans la fange, même pathétique et écrasée par la douleur...? Tu n'as pas le droit de te laisser t'éteindre. Ne crois tu pas qu'abandonner serait la pire trahison envers ceux qui sont partis en te sachant vivante ?

Tant de désir et d'avidité brillaient dans cette pupille d'or que le feu rendait plus éloquente encore. Elle déglutit, fascinée par l'aura malsaine de ce parfait étranger. Sa gorge était si sèche. Elle chercha une nouvelle fois l'appui de Raynox du regard, mais par lâcheté ou par dépit, elle n'arriva pas à trouver du réconfort dans ses yeux noirs. Elle reporta son attention sur Velvet avec une appréhension et une méfiance palpable.

- Je...Je suis seulement Sin, fut tout ce qu'elle parvint à articuler.
Revenir en haut Aller en bas
RaynoX
Humain
avatar

Nombre de messages : 1265
Âge : 29
Date d'inscription : 02/02/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Un retour sans gloire et une révélation infiniment triste [PV]   Ven 12 Déc 2008 - 12:23


    Velvet n’avait pas tardé à se faire entendre, ce Drow n’avait peur de rien, il savait se qu’il avait à faire et il arpenté la voie de ses Dieux sans aucuns détours, une vraie machine, bien huilé qui allait directement au but. Il s’était levé et approché de Sin tel un prédateur tournant autour de sa proie. Raynox posa sa main gauche sur la garde son l’un de ses sabres, si l’invité s’en prenait une nouvelle fois à la belle, les conséquences de ses actes seraient rapides, il n’avait pas intérêt à brutaliser la jeune femme, il y perdrait surement un membre ou bien même la tête si ça devait se produire.

    Raynox resta donc en arrière, regardant avec attention la scène, il voyait bien que Sin cherchait son soutient, son appui, mais il voulait savoir se que voulait Velvet, ses intentions étaient obscurs tout comme sa conception des dieux. Le silencieux voyait bien la détresse de la belle, mais il savait que le Drow pouvait peu être aider la jeune femme, lui-même n’y arrivait pas, il savait bien qu’elle lui en voulait pour la mort de Soledad. Sin eu un mouvement de recul, cette fois ci, elle se sentait en danger et elle ne parvint qu’à articuler que quelques mots.

    « Je...Je suis seulement Sin »

    Sin… la belle Sin, la femme qui avait su transformer Raynox en un tueur cruel et solitaire en un tueur cruel mais pouvant éprouver des sentiments… d’amitiés et d’amours. Cette fois ci, Raynox agit, il s’approcha de Sin et Velvet, se plaçant une fois de plus entre ces deux personnes, comme pour empêcher un événement importunant. Il regardait Sin droit dans les yeux, à quelques centimètres d’elle.

    « Tu n’es pas SEULEMENT Sin, tu es une lieutenant des Silencieux à présent, et tu es le supérieur de Velvet… Tu as changé Sin, ne l’as-tu pas remarqué ? Tu n’es plus celle qui m’a suivit, tu n’est plus SEULEMENT Sin, tu es bien plus à présent. »
Revenir en haut Aller en bas
http://onepiece-adventure.forumsactifs.com/forum.htm
Velvet
Drow
avatar

Nombre de messages : 86
Âge : 35
Date d'inscription : 26/11/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Un retour sans gloire et une révélation infiniment triste [PV]   Ven 12 Déc 2008 - 12:54

« Je...Je suis seulement Sin »

Ses premières censées à l'égard de Velvet. Il les recueillit comme un cantique. Sa voix. Ses mots. Son souffle... Velvet fut empli d'une bouffée de fierté. Il n'était pas étranger à tout cela. Et un profond désir de possession s'ajouta à son esprit. A lui... Elle était à lui... Les dieux la lui avaient offerte.

Raynox brisa son instant de grâce, l'arrachant à sa contemplation comme un jette un malpropre à la porte, le repoussant de son corps pour reprendre sa place de... De quoi au juste ? De mâle ?

Velvet se releva, redéployant sa taille et son aura, sans trop s'éloigner, sans manifester un retrait. Le faire plier nécessitait plus que quelques mots.

«
Tu n’es pas SEULEMENT Sin, tu es une lieutenant des Silencieux à
présent, et tu es le supérieur de Velvet… Tu as changé Sin, ne l’as-tu
pas remarqué ? Tu n’es plus celle qui m’a suivit, tu n’est plus
SEULEMENT Sin, tu es bien plus à présent. »


Velvet haussa un sourcil. Sourit un peu plus. Et commença à rire... légèrement... Plus fort... Eclats de rires francs, à la limite de la démence, emplissant la pièce de sa présence à la limite de l'insupportable.

Et il se tut aussi brusquement qu'il avait rit, son visage reprenant une dureté implacable. Etait il dément à ce point ? Si c'était le cas, comment ses mots pouvaient se montrer si incisifs.
"Que veux tu lui faire croire, Raynox ? Qu'elle est seulement un lieutement des Silencieux ? Qu'elle est seulement une combattante? Qu'elle est seulement une supérieure ? Définirais tu cette femme par ce qu'elle est devenue, et non ce qu'elle est. Que d'orgueil !"

Il fixa à nouveau Sin, son corps, ses cheveux, la détaillant comme un objet précieux convoité, dans lequel on cherche la faille:
"A t'on besoin de se définir par une appartenance ? Sin... Sin..."

Il prononçait son prénom avec un soin mesuré, comme un cantique:

"Sin... Tu n'as pas plus de valeur que tu en avais hier, ou tout au long de ta vie. Les Cinq nous éclairent ou non de notre lueur à l'origine de notre existence. Nous ne faisons que révéler cet éclat un peu plus chaque jour. Ne laisse personne te faire croire que c'est à travers tes actes que tu as de la valeur. Ce n'est qu'un pas de plus vers le doute et les choix éronnés."

Il lança un regard dur à Raynox. Provocateur. Accusateur:
"Tu as deux yeux, mais vois tu vraiment clair ? Es tu aveugle au point de parler avec tant de mépris de la femme que tu as rencontré ? Elle n'est plus celle qui t'a suivi ? Alors celle qu'elle était avant était, pour toi, seulement Sin ? Quelle arrogance vous étouffe à ce point pour ne donner une valeur qu'à la condition d'un rang? Quelle prétention..."

Il offrit un nouveau sourire à Sin:
"Mais alors, si c'est ce que tu es... seulement Sin... Soit. Par les Cinq... Les âmes sont seulement des âmes, les vies seulement des vies, et les dieux seulement des dieux."

Il inclina légèrement la tête, comme dans un simulacre de légère révérence, sans la lâcher de l'oeil:
"Alors, laisse moi me présenter, je suis seulement Velvet. Et j'aspire seulement à voir briller ton éclat lorsque tu l'auras seulement révélé."
Revenir en haut Aller en bas
Sin
Sang-mêlé
avatar

Nombre de messages : 356
Âge : 35
Date d'inscription : 24/05/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Un retour sans gloire et une révélation infiniment triste [PV]   Ven 12 Déc 2008 - 23:14

Où était la vérité ?

Qui était Sin ?

Un officier des Silencieux vouée corps et âme à Daneva ?
Une catin au service d'une tenancière de bordel Diantrien avisée ?
Une bossue trimbalée en cage dans les roulottes d'un cirque miteux ?
Une progéniture infâme née d'un viol ?

Non.

Sin n'était rien de tout cela au final. Sin n'avait jamais existé que pour que les yeux verts de sa sœur se posent avec amour sur elle. Elle n'était qu'un reliquat d'excrément baignant dans un monde fangeux. Soledad avait toujours été son seul but, sa seule mission, sa seule joie.

Soledad était morte.

Sin retournait dans son bain déliquescent de merde odieuse.

La jeune fille sera la mince pochette de cuir qui pendait au bout d'un cordon autour de son cou et tira d'un coup sec dessus. L'objet resta dans ses mains. Le regard dans le vide elle sera les poings sur le précieux artefact puis ferma les yeux. Elle n'entendit aucune des paroles de la litanie de Velvet, pas plus que les mots réconfortants de Raynox. Lorsqu'elle ouvrit ses paupières, ses pupilles d'or s'étaient durcies, devenant aussi froides que le métal miroitant.


- Alors, laisse moi me présenter, je suis seulement Velvet. Et j'aspire seulement à voir briller ton éclat lorsque tu l'auras seulement révélé.

Elle lui prit d'office la main, nimbée d'une détermination nouvelle et déposa la petite enveloppe de peau sombre dans sa paume.

- Je ne brille pas. Je ne reflète que la lumière. Et la seule qui importait à mes yeux s'est éteinte... Mais il n'en reste pas moins que j'existe.

Phrase atone et clair, prononcée sans émois.
Les vérités se prononcent sans émois.
Elle referma les doigts effilés du drow sur sa nouvelle acquisition en vrillant ses prunelles sur les siennes. Deux lac d'or en fusion. Deux brasiers mordant et dangereux. En laissant parler son cœur dans les bras du Corbeau, elle avait découvert une parcelle de son humanité. A présent elle devait refermer le couvercle de ce coffre qui était si longtemps resté hermétique. Ne plus laisser aucune prise à la faiblesse de cet organe.

L'amour était une maladie. Ni plus, ni moins.
Et c'était bien peu par rapport à la lumière qu'elle avait perdu dans les ténèbres de son propre égoïsme. A présent elle serait une lame affutée. Elle obéirait à Daneva le temps nécéssaire avec la droiture et la fidélité qui était sienne. Mais le jour venu, elle partirait pour tuer Andreï de Maloven, lui et toute son engeance.

Et l'enfant du néant retournerait dans le ventre de sa mère.

Lentement la danseuse leva la tête vers Raynox. Elle posa ses yeux de faucon sur son amant et prononça les paroles qui consommeraient leur inéluctable séparation :


- Je ne veux plus jamais te revoir.

Le silence s'installa dans la pièce comme une chape de plomb.
Par cet acte, Sin venait de se débarrasser de la mue de l'adolescence.
Revenir en haut Aller en bas
RaynoX
Humain
avatar

Nombre de messages : 1265
Âge : 29
Date d'inscription : 02/02/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Un retour sans gloire et une révélation infiniment triste [PV]   Dim 14 Déc 2008 - 14:44



    « Je ne veux plus jamais te revoir. »

    Son cœur, celui-ci s’était réchauffé depuis quelques mois grâce à la même femme qui venait de lui dire ces quelques mots. Il venait d’oublier tout les mots blessants du Drow, il l’avait regardé droit dans les yeux, prêt à lui répondre, lui expliquer son point du vue, lui qui connaissait Sin depuis quelques mois mais tout ceci fut balayé par la phrase. C’était elle qui lui avait ouvert son cœur et à présent elle venait de le lui arracher, de le lui reprendre pour le remettre dans le même état qu’il était avant… et bien plus obscure encore… Une incompréhension et une colère bouillait en lui, c’est comme s’il redevenait celui qu’il était avant, une personne froide et distante, il en voulait à Sin de se qu’elle lui faisait, il savait très bien qu’il était en partit fautif de la mort de Soledad, il l’avait arraché à sa sœur mais au moment il ne l’avait pas sut…

    A présent la sœur était morte et l’autre en voulait tellement à Raynox qu’elle ne voulait plus du tout le voir, il fallut un grand self contrôle au jeune Silencieux pour ne pas faire exploser sa colère et son incompréhension la plus totale, ses mains tombèrent le long de son corps, comme si tout s’écroulait, son univers, sa vie et bien plus encore…

    Un calme pesant s’installa dans la pièce, il savait que sa présence n’était plus souhaité, autant par Velvet que par Sin, bien qu’il en voulait à ses deux personnes, il ne pouvait pas s’empêcher de penser au bien être de Sin, qu’allait advenir pour elle alors ? S’il la laissé ainsi, seule avec ce Drow ? Qu’allait il lui dire ? Ou bien lui faire ? Le regard persistant de la jeune femme pesant sur Raynox le fit finalement bouger, il se redressa lentement et se dirigea vers la porte, l’ouvrant lentement, sur le palier de la porte il se retourna, dardant son regard sombre sur la demie Drow.

    « Ainsi soit il Sin… Prend soin de toi et… Adieu. »

    Après un dernier regard vers la femme qu’il aimait, il se retira, sans éclaboussures, bien qu’il aurait aimé faire comprend à Sin combien il l’aimait, il savait qu’avec ce Velvet à ses côtés, il ne pourrait rien dire de concret et ce Drow lui ferait remarquer qu’il ne valait plus grand chose dans le cœur de la jeune femme. Il s’en alla donc… il ne savait pas ou mais il y allait.

    [Et bien je me retire à présent :) A dans quelques mois peu être]
Revenir en haut Aller en bas
http://onepiece-adventure.forumsactifs.com/forum.htm
Velvet
Drow
avatar

Nombre de messages : 86
Âge : 35
Date d'inscription : 26/11/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Un retour sans gloire et une révélation infiniment triste [PV]   Lun 15 Déc 2008 - 10:48

Velvet observa Sin avec une ferveur absolue. Elle muait sous ses yeux. C'en était presque palpable.
Il garda le présent de la belle entre ses doigts comme l'on protège un précieux artefact, sans pouvoir la lâcher, elle, du regard. Il glissa la precieuse pochette dans l'un des revers de sa veste de cuir, l'arrachant au regard et à la possession de Sin définitivement.

La suite des évènements, le prêcheur aurait pu la prédire, mais pas avec une rapidité si tranchante.

« Je ne veux plus jamais te revoir. »

D'une simple phrase, il put voir Sin venir taillader toute une partie de sa vie avec la dureté froide d'une lame assassine. Elle venait de se forcer à grandir avec une brutalité palpable.

Velvet fit un pas en arrière, sans la lâcher de l'oeil, avec la fascination de celui qui observe son prophète. Il posa machinalement une main sur sa propre poitrine, à gauche... Sa poitrine creuse et assêchée... Il pouvait presque sentir un froid mordant s'emparer de lui. Alors que Sin se refermait brusquement aux émotions et aux sentiments, lui voyait s'éloigner le besoin vital qu'il avait d'elle...

Il vit à peine Raynox s'enfuir, et ce n'est que lorsque le Silencieux parla que Velvet réalisa qu'il était sur le point de partir:
« Ainsi soit il Sin… Prend soin de toi et… Adieu. »


Les sentiments étaient ils si pathétiquement faibles pour renoncer ainsi ? Velvet afficha une grimace de dégoût, lui qui aurait, dans une autre vie, donné jusqu'à la dernière goutte de son existence pour préserver un amour qui ne lui appartenait même pas..

La porte se referma, et Velvet se retrouva, pour la première fois, seul avec Sin. Raynox venait de lui offrir sa proie sur un plateau.

Le prêcheur observa à nouveau la danseuse aux yeux d'or. Elle avait survécu, mais à quel prix ? Elle s'était refermée, était redevenue innaccessible...

Mais elle vivait, c'était tout ce qui importait. Elle avait revendiqué son existence.

Sourire prédateur. Debout dans la pièce, l'emplissant de sa présence désormais libérée de toute concurrence, il toisa celle qui n'avait plus rien d'une enfant :
"Dois je aussi m'arracher à ton regard, Sin?"

En posant cette question, il revint s'agenouiller devant le lit. Contraste entre ses paroles douceureuses émettant l'hypothèse de s'esquiver, et sa proximité envahissante :
"Quel sera ton chemin, toi qui a choisi d'exister ? Quelle rage va désormais guider tes pas, toi qui n'a pas abandonné ?"

Là où l'amant s'était esquivé sans se soucier de la suite, Velvet se plaçait comme celui qui ne la laisserait pas seule sans être certain qu'elle était capable d'avancer. Comme le protecteur. Comme le... père.

Il tendit à nouveau une main vers le visage de la danseuse, sans la toucher pour autant. Geste à la frontière de l'envie de caresser, et l'envie de saisir brutalement. Mais contrôlé pour ne pas arriver jusqu'au contact :
"Sin, comment peux te te sentir à ce point dans l'obscurité, tout en dégageant une telle lumière ...?"

Il n'aurait pas du être celui qui prononcerait ces mots. Mais c'était le cas. Avec une sincérité malsaine, il était aveuglée par la demi drow, malgré son allure de chaton mouillé et famélique, qui restait malgré tout sur la défensive.

De sa propre existence impie, Velvet n'avait sur créer qu'une seule chose, entre toutes celles qu'il avait détruites. Et elle se tenait là, devant lui, survivante malgré une vie d'amertume.

Andreï n'avait pas su la lui cacher. La soutirer à son appétit vengeur. Soledad était morte. Mahalia était souillée. Bientôt, il arracherait une dernière chose à cet homme qui lui avait tant offert pour tout lui reprendre ensuite.

Ce jour là, il se présenterait devant lui. Et il achèverait sa croisade contre ces racines impies qui lui dévoraient le coeur.

Cette pensée arracha un sourire fervent.

Faire en sorte que le coeur de Sin bourgeonne à nouveau était son dernier obstacle vers l'accomplissement. Sa victoire contre l'hérésie serait bientôt totale.
Revenir en haut Aller en bas
Sin
Sang-mêlé
avatar

Nombre de messages : 356
Âge : 35
Date d'inscription : 24/05/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Un retour sans gloire et une révélation infiniment triste [PV]   Lun 15 Déc 2008 - 12:08

Il accepta sans broncher, sans un mot, sans un regard en arrière.

Fixement elle le regarda franchir le seuil de la porte et serra ses poings sur les draps pour s'empêcher de faiblir, de le rattraper, de l'aimer.


- Ainsi soit il Sin… Prend soin de toi et… Adieu.

La porte se referma sur lui. Sur son cœur. Sur une partie d'elle même.

Et il n'y eu plus rien.

Vidée de sa substance , elle resta un instant hébétée comme ces estropiés qui regardent leur moignon avec la sensation de sentir encore leur membre amputé. Les paroles de Velvet atteignirent son esprit avec lenteur à l'instar d'un doigts enfoncé dans du coton.

- ...comment peux te te sentir à ce point dans l'obscurité, tout en dégageant une telle lumière ...?

Elle lui posa une main sur la bouche. Un geste sec et autoritaire, mais un contact électrisant néanmoins pour le mystérieux drow.

- Tu parles trop. On dirait Andreï... Je hais les prêcheurs.

Elle posa ses pupilles d'or froid sur la nourriture encore dans sa paume. Avec une détermination soudaine elle arracha un morceau tendre du pain et de son fromage d'un violent coup de dents. Elle mastiqua, sans passion, sans plaisir, mais avec une hargne et et une détermination effrayante, le regard fixé droit devant elle.

Elle ne lui avait toujours pas dit de partir...
Revenir en haut Aller en bas
Velvet
Drow
avatar

Nombre de messages : 86
Âge : 35
Date d'inscription : 26/11/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Un retour sans gloire et une révélation infiniment triste [PV]   Lun 15 Déc 2008 - 22:33

Velvet eut la sensation qu'un éclair traversait son corps. A cause du contact de Sin ? A cause de l'évocation d'Andreï ? Les deux, sans doute, qui le confortaient dans son obsession.

Alors, il se tut, se contentant de la fixer. Il croisa ses bras sur le lit, et y déposa sa tête, sur le côté, comme s'il s'apprêtait à s'endormir ainsi installé dans une proximité proche de l'intimité.

Elle mangeait avec une énergie semblable à celle du désespoir. Son corps la poussait elle à vivre à tout prix ? Il la regarda un instant ainsi, dans un état contemplatif, écoutant sa mastication et sa respiration.

Elle était belle dans son désespoir. Et elle était à lui.

Il se releva tout de même, se dirigeant de son pas mesuré vers la cheminée encore crépitante, non loin de laquelle une bassine et un linge trônaient. Eau chauffée pour l'occasion, qu'était allé chercher Raynox pour le réveil de sa belle, ramenant de quoi la soigner précairement. Il avait été prévenant, mais sans doute n'imaginait il pas, à ce moment, partir aussi vite.

Velvet prit le linge, et un onguent posé non loin, et revint vers Sin et sa mastication rendue douloureuse par le repos forcé de sa machoire, ces derniers jours.

Il s'assit sur le lit, et releva l'épaisse couverture qui avait été posée sur elle, pour dévoiler ses jambes. Combien de temps avait elle passé dans la neige et le froid ? Personne n'aurait été épargné par un tel traitement. Les pieds de Sin avaient pris une teinte bleutée peu engageante, et des engelures menaçaient de les blesser à long terme. La chaleur de la couverture n'avait pas suffit à ramener de la vie jusque dans les extrémités glacées de la danseuse.

Velvet entoura les pieds de Sin dans le linge chaud, avec une précaution infinie, ne touchant pas directement sa peau. Il entrepris de les réchauffer lentement, les massant à travers le tissus, dans une concentration religieuse.

D'une main, il posa l'onguent à côté d'elle, et regarda les mains de Sin, aggripées au pain, avec insistance. Là aussi, le froid avait fait son effet. Elle avait besoin de soins. Et il ne serait pas celui qui lui prendrait les mains. Pas sans son accord express... En tout cas... Pas tout de suite...

Il continuait à s'affairer à réchauffer le sang des pieds de la demi drow avec une patience contenue.

Il n'avait plus dit un mot, et contentant de la transpercer par moment de son regard luisant, son air d'une suffisance insupportablement paisible plaqué au visage, et son assurance inquiétante accrochée au sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Sin
Sang-mêlé
avatar

Nombre de messages : 356
Âge : 35
Date d'inscription : 24/05/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Un retour sans gloire et une révélation infiniment triste [PV]   Jeu 18 Déc 2008 - 23:21

Le silence s'installa.

Lourd, mais pas étouffant.

Elle mâchait frénétiquement , les yeux dans le vague. La mécanique de ses incisives faisait merveille et n'avait pas perdue de sa vélocité, ni de son acharnement. Elle n'eut bientôt plus rien à mastiquer que ses propres doigts qu'elle regarda bêtement, comme si elle les voyait pour la première fois. Elle les bougea un peu. Elle sentit les tiraillements de sa chair autour de ses muscles esquintés par le froid.
Elle avant envie de pleurer.
Vraiment.
Mais rien ne parvenait plus à sortir. Même si elle appelait ces larmes de tous ses vœux, elle les savait gelées au fond de ses yeux, enfouies dans sa poitrine.

Elle ne la ressentit pas de suite, la chaleur remontant lentement les courants ascendants de son sang. Mais lorsqu'elle fut là, son cœur se serra étrangement.
Elle l'avait presque oublié, ce drow à tête de lion.

Velvet.

Une nouvelle fois ce nom vient se heurter au parois de son cerveau faisant légèrement vibrer sa mémoire. Un écho. Une réminiscence. Mais rien de plus.
Il avait l'air aussi singulier qu'elle. Étrange baobab au milieu de la neige, un sourire princier en toute circonstance et surtout une aura puissante, menaçante, des instincts meurtriers qu'on pouvait presque toucher du doigt...
Pourtant, bien qu'étant alertée par ses sens affutés, Sin n'arrivait pas à repousser l'intrus. Bizarrement elle avait trouvé plus facile de renvoyer Raynox que ce parfait étranger. Sa méfiance naturelle s'enlisait peu à peu dans un autre sentiment.

Indéfinissable

Finalement, elle se redressa et tendit ses deux mains bleuies par le froid vers Velvet, sans un mot, sans une parole. Elle planta ses pupilles d'or sur lui.
Que voulait-elle exactement ?
Elle avait tout du petit chaton tombé dans une flaque et qui cherchait à s'agripper à quelque chose de sec. Par les Cinq qu'elle était jeune. A cet instant elle n'était rien d'autre qu'une gamine.

Une gamine solitaire et ayant poussée comme de la mauvaise herbe...
Revenir en haut Aller en bas
Velvet
Drow
avatar

Nombre de messages : 86
Âge : 35
Date d'inscription : 26/11/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Un retour sans gloire et une révélation infiniment triste [PV]   Ven 19 Déc 2008 - 12:22

Velvet était parfaitement immobile, son seul mouvement était celui de ses mains réchauffant inlassablement les pieds glacés de Sin.

Sin. Son pêché. Sa vengeance. Cette racine qu'il avait lui même plantée dans le sol de son hérésie. Et qu'il cultivait maintenant avec une patience difficilement contenue, sachant pertinemment qu'il devrait l'arracher brutalement au sol ensuite.

Elle finissait de manger, alors qu'il la détaillait de sa pupille avide. Belle comme une sorcière dont on ne peut détacher le regard, même lorsqu'elle brûle sur le bûcher.

Elle tendit les bras vers lui, soudainement, lui offrant son regard doré.

Une enfant... Une enfant perdue, déformée par la vie. Velvet sentit une vague de dégoût l'envahir. Il n'était pas innocent. Il avait, en cherchant vengeance et rédemption, créé lui même une créature n'avait sa place nulle part... Qui ne pouvait pas trouver cette place. A cause de lui.

Il se voyait presque lui même.

Il prit pleinement conscience de ce qu'il avait créé. Elle n'était plus un simple but dans sa vie, un nom, une envie, un outil sans consistance. Elle était là, devant lui, palpable, vivante malgré tout.

Il laissa le linge chaud sur les pieds engelés de Sin, et releva ses mains vers elle, comme l'on prie une icône religieuse.

Il resta un instant immobile ainsi. Hésitation. Il contenait une rage bouillonnante qui montait en lui, ne pouvait plus définir si c'était une haine aveugle ou une culpabilité soudaine. Il n'avait pourtant jamais failli à ses certitudes. Jamais dérivé du chemin tracé pour lui par ses divinités.

Il lui prit les mains, dans un geste d'une douceur surprenante. Il étreignit les fins doigts gelés de la danseuse. Contact électrisant. A cause du froid, et à cause d'elle.

Il la tira lentement vers lui, s'avançant dans un même mouvement, comme si le temps passait au ralenti. Il semblait presque hypnotisé par sa proie apparue soudainement si fragile. Par les Cinq, si elle s'était mise à hurler et se défendre, il eut été si simple de lui enserrer le cou...

Il posa les deux mains de Sin à plat contre son torse, l'une venant épouser la cicatrice de son coeur glacé. Toujours avec une lenteur dérangeante, il vint entourer les épaules de cet animal fragile et perdu de ses larges bras, la rabattant contre lui.

Façon de lui réchauffer les mains entre leurs deux corps.

Etrange étreinte, qui donnait à Velvet la sensation de brûler sur place dans les flammes de l'enfer qu'il s'était lui même créé. Il la serrait contre lui. Sans amour. Sans haine. Juste un soudain besoin viscéral. De quoi au juste ? De partager une existence improbable ? De s'assurer qu'elle existait bien ?

Il l'avait agrippée comme s'il avait pris en pitié un animal recueilli au bord de la route pour le presser contre son sein et lui apporter un peu de chaleur. Il écoutait sa respiration, cherchait les battements de ce satané coeur qui la faisait vivre, à travers leur contact.

Le sourire de Velvet s'estompa.

Elle était là, elle était vivante, et le prêcheur était... Fautif. Le dilemne qui s'offrit à lui lui arracha, pour un instant, sa combattivité assassine.

Comment trouver la rédemption ? En faisant disparaître le fruit du pêché, il serait purifié, et aurait fait payer à quelqu'un d'autre les conséquences de sa souillure. En aidant le bourgeon à grandir, pousser, et trouver sa liberté, il effacerait ses torts envers elle, mais resterait à jamais dans les limbes de son existence impie...

Velvet resserra un peu plus ses bras autour Sin, comme s'il voulait s'en imprégner, fusionner avec elle.

Il ne pourrait jamais l'aimer.

Mais il ne pourrait plus lui reprocher d'exister.
Revenir en haut Aller en bas
Sin
Sang-mêlé
avatar

Nombre de messages : 356
Âge : 35
Date d'inscription : 24/05/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Un retour sans gloire et une révélation infiniment triste [PV]   Jeu 15 Jan 2009 - 10:35

Il l'attira à elle doucement, sans hâte, comme une fleur carnivore attire iirémédiablement sa candide proie dans sa gueule. Elle passa ses mains sur son torse hâlé comme si elle caressait l'écorce d'un arbre avec une tendre familiarité.

Une cicatrice.
Là aussi.

Lorsqu'il la serra inexorablement contre lui, elle eut un petit frisson de répulsion. Non pas qu'elle renâcle à cette brusque démonstration d'affection, mais elle eût la sensation que le piège venait de se refermer sans possibilité d'en réchapper.

Et elle y avait consentit.

Elle posa sa joue contre la peau brune et zébrée de son prédateur. Le sang irriguant la chair de cet homme était brûlant. Pourtant elle n'entendit aucune pulsation, pas même le moindre battement. C'était comme si son cœur s'était soudain éteint , comme un volcan, mais qu'il persistait à rester à la surface de la terre même endormi.

Étrangement sur l'instant, elle envia cette singularité.

L'amour était une terrible maladie. Elle aurait préféré ne jamais connaitre cette épidémie. Elle se sentait vidée, inutile. Cette étreinte lui rappela soudain à quel point elle n'était qu'une petite fille ignorante et maladroite.

Alors doucement elle enlaça le corps de cet étranger de ces bras affaiblis, doucement elle se glissa au plus près de lui, pressant sa chair impie contre la sienne. Au fond de sa mémoire quelque chose lui hurlait de retenir ses gestes, de ne pas embrasser ce chemin. Mais elle fit taire sa raison, enfouissant sa tête neigeuse dans le cou de cet homme inconnu et fascinant.

Pour la première fois elle était une proie.
Pour la première fois, elle s'en accordait le droit.
Revenir en haut Aller en bas
Velvet
Drow
avatar

Nombre de messages : 86
Âge : 35
Date d'inscription : 26/11/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Un retour sans gloire et une révélation infiniment triste [PV]   Jeu 15 Jan 2009 - 11:17

Elle s'était blottie contre lui. Il l'avait sentie frissonner, et maintenant, la vie de sa proie pulsait contre sa peau. Les battements de son coeur. Il lui avait semblé les entendre à l'autre bout du monde, pour le guider jusqu'à elle, mais maintenant ils étaient là, palpables, tambourinant contre lui...

Les choses pouvaient elles être si simples ? Aussi loin que le portaient ses souvenirs, Velvet avait toujours lutté. Lutté pour vivre, pour survivre, pour ressusciter, s'imposer, exister. Il s'était imaginé sa rencontre avec l'objet de son pêché des miliers de fois.

Il l'avait rêvée fière, rebelle, haineuse. Son esprit s'était excité à l'idée de la voir se débattre, avec colère ou effroi, suivant les scénarios que suivaient ses pensées.

Il avait pensé la maîtriser, la blesser, la forcer lorsqu'il aurait trouvé la faille.

Lutter. Comme toujours.

Et il l'avait trouvée.

Et elle s'était blottie contre lui, offerte au piège qu'il lui avait tendu. Une vague d'amertume s'empara du prêcheur, sensation nouvelle. Lui qui voulait tout prendre tout de suite, rapidement, violemment, se sentait brusquement désarmé. Pourquoi ne résistait elle pas ? Aurait il voulu qu'elle résiste ? Improbable...

Le souffle de Sin contre son cou lui fit l'effet d'un électrochoc. Elle était vivante, elle était ce qu'il voulait, elle était à portée de main.

Il laissa glisser ses mains le long du corps fragile de la danseuse, effleurant du bout des doigts la seule armure qu'il lui restait, une chemise que Raynox lui avait passée après l'avoir débarrassée de ses vêtements trempés. Seule protection qu'il avait daigné lui offrir avant de la laisser en pâture à son prédateur.

Il inspira longuement, s'emplissant de l'odeur de la danseuse, de sa peau, de ses cheveux... Les mains de Velvet se posèrent sur les hanches plus affinées que jamais par les journées de privation. Contact appuyé.

Il pencha la tête pour appuyer sa joue contre celle de Sin, les yeux perdus dans le vague, derrière elle. Contact de plus en plus électrisant. Brûlant. Le contrôle lui échappait.

Brusquement, il glissa ses mains sous le tissus, pour toucher la peau sombre sans retenue, remontant le long de son corps avec une fougue soudaine, à laquelle les boutons mal cousus de la chemise ne survécurent pas, l'ouvrant sur le corps diaphane de la danseuse avec une soudaineté outrageuse.

Il laissa ses paumes remonter le long du corps de Sin dans une caresse rugueuse, découvrant ses côtes, et esquivant sa poitrine volontairement. Velvet était avide, pressé, mais se poussait inconsciemment à bout lui même. Se refusant encore de la souiller... Juste quelques secondes de plus...

Il laissa remonter ses mains encore, effleurant les clavicules, les épaules... La gorge, sur laquelle il s'attarda un peu trop... Il n'aurait eu qu'un geste à faire, pour la serrer...

Il se saisit alors du visage de Sin, pour détacher son visage de lui, et la forcer à le regarder. Il plongea son oeil brillant de convoitise dans le regard de la femme... De la jeune fille ? De l'enfant...

Il tressaillit. Il s'approcha lentement d'elle, jusqu'au contact. Un baiser. Un chaste baiser sur le front. Un baiser qui aurait pu ressembler à un amour emplit de fierté paternelle, et de tendresse protectrice... Si un sourire mauvais ne s'était pas étiré immédiatement après sur son visage.

Un autre baiser suivit le premier. Brusque. Soudain. Il s'était emparé des lèvres de Sin pour en forcer le passage, serrant toujours le visage de sa proie entre ses larges mains. Baiser profond d'un amant furieux, d'un conquérant affamé.

Il se pressa contre elle, se laissant aller en avant pour la faire reculer. Il devenait l'envahisseur, la repoussant du poids de son corps pour la faire basculer.

La chasse touchait à sa fin. Il était temps d'épuiser la proie avant la mise à mort.
Il pouvait soigner l'épidémie.
Revenir en haut Aller en bas
Sin
Sang-mêlé
avatar

Nombre de messages : 356
Âge : 35
Date d'inscription : 24/05/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Un retour sans gloire et une révélation infiniment triste [PV]   Jeu 15 Jan 2009 - 12:18

Qu'avait-elle déclenché ?

Un prêcheur n'en est pas moins un homme. Surtout celui-ci.
Elle ne chercha pas à se débattre, elle ne chercha pas à s'enfuir. La souillure. Voilà ce qu'elle était. Elle ne faisait que retourner à la fange, de là où elle venait, de là où elle n'avait jamais su vraiment s'extirper. Elle ne s'était jamais connue si résignée et en même temps si sereine.

Il déposa un baiser sur son front. Le premier baiser un tant soit peu paternel qu'elle n'ai jamais reçu de sa vie. Elle l'apprécia à sa juste valeur, goûtant à finalement ce qu'elle avait toujours appelé de ses vœux : la reconnaissance d'un père.
Mais ce n'était pas Andreï qui lui offrait ce cadeau, mais un étranger à tête de lion. Fier, racé, dangereux. Elle lu une note de folie dans son regard cyclope qui quelque part la conforta dans son abandon.

Et puis il lança l'assaut , lui dévorant la bouche, lui arrachant sa chemise.
Il était goulu et vorace comme les monstres des contes que lui racontait sa sœur étant enfant. Il explorait son corps tel un rapace, sans douceur ni doigté.
Elle le laissa faire ou plutôt elle n'eut aucune envie de se dépêtrer de ses serres. Ses pupilles d'or éteintes glissaient sur son assaillant comme si elle observait la scène d'un point désincarné. Des bribes de souvenir lui revinrent en mémoire comme dans un cauchemar orchestré par un fou.


La silhouette de sa mère, recroquevillée et pâle sur un fauteuil, regardant fixement à la fenêtre, ses yeux déments balayant le ciel comme un oiseau en cage.

Elle fut violemment projetée dos au lit comme une poupée de chiffon. Sa belle chevelure de nacre noyant son visage et les draps comme une couverture de neige. Elle l'observa se pencher sur elle. Beau, Dominateur, sonnant le glas de sa propre liberté.

Mahalia tremblant de toute son âme comme une feuille, la chevelure blanchie par l'angoisse et la terreur. Sa petite main brune s'approchant des jupons froissée de sa mère avec inquiétude : "Maman...?"

Il lui empoigna un sein avec une hargne animal, lui meurtrissant le mamelon, mais la douleur ne l'incommoda pas, son esprit était ailleurs. La langue de Velvet fondit sur cette poitrine hérissée avec une précision meurtrière.


Une gifle. Retentissante et une colère obscène et terrifiante : " Ne me touche pas, fruit du démon ! ". L'incompréhension terrible, apeurée et agenouillée au pieds de sa mère en pleine crise de démence, une litanie obsédante crachée sur sa silhouette bossue et implorante : " L'Arbre m'a trahie... l'Arbre...Velvet le démon... Velvet... Velvet....Velvet ..."

- Velvet....

Son nom était sorti de sa bouche sans qu'elle n'y prenne garde. Simple. Limpide. Comme une question à la vérité. Ses yeux d'or s'allumèrent soudain d'un éclair de compréhension fulgurante. Elle leva lentement les bras vers le visage du prêcheur et enserra son visage entre ses deux mains fragiles.

- Velvet.... répétât-elle une seconde fois mais sur un ton qui frit frémir le drow. Comme une confirmation, comme si elle avait tout saisi à cet instant.

Elle lui sourit un peu tristement avant d'attirer son père à elle pour qu'il y puise ce dont il avait besoin.


Et ce avec sa bénédiction.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un retour sans gloire et une révélation infiniment triste [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un retour sans gloire et une révélation infiniment triste [PV]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un retour sans gloire et une révélation infiniment triste [PV]
» L''Atlantide
» Un retour sans bouclier...
» [UC] Cette chanson sans gloire vous racontait la vie, vous racontait l'histoire d'un petit âne gris... || MANQUE KIT
» Un retour sans fanfare [en compagnie d'Onpu]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: PÉNINSULE :: Terres royales :: Domaine de Nelen-
Sauter vers: