Partagez
 

 Alrunee [Bretteuse, Confidente & Ame damnée d'Aetherya]

Aller en bas 
AuteurMessage
Alrunee
Drow
Alrunee

Nombre de messages : 34
Âge : 34
Date d'inscription : 07/03/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Alrunee [Bretteuse, Confidente & Ame damnée d'Aetherya] Empty
MessageSujet: Alrunee [Bretteuse, Confidente & Ame damnée d'Aetherya]   Alrunee [Bretteuse, Confidente & Ame damnée d'Aetherya] I_icon_minitimeLun 8 Déc 2008 - 23:23

[Comme précisé dans le titre, ceci est une reprise de personnage validé considéré comme mort. Les détails de cette renaissance ne sont volontairement pas donnés, puisque je trouve plus interessants de les livrer en jeu. De plus, Aetherya est au courant de ce retour (au vu des nos relations rp) et tout est vu avec elle.
La fiche que vous trouverez ci dessous n'est ni plus ni moins que l'ancienne agrémentée des éléments nouveaux dûs au "retour".]

_______________________

~ Nom/Prénom : ~
Alrunee (Prononcez "Alruni") Teyl'Rin

~ Âge : ~
Devant vous, une demoiselle d'environ vingt-cinq années. Du moins, en âge humain.

~ Sexe : ~
Assurément féminin. Rassurez moi, la question n'était pas sérieuse ?

~ Race : ~
Drow.

~ Alignement : ~
Fidèle à Aetherya, et elle uniquement. Aux supérieurs de celle-çi également par la force des choses, mais vouée corps et âme à sa maitresse.

~ Métier : ~
Bretteuse, Confidente et Ame Damnée de la Prime-Sorcière. [Le tout vu avec Aetherya en MP]

~ Classe d'Arme : ~
Epée à une main. Double si nécéssaire, avec une préférence pour les rapières et lames d'influence asiatique.


~ Équipement : ~
¤ Une épée, une épée peu commune nommée Ailizen. Peu commune non par quelques propriétés magiques où même spéciales. Non. Peu commune car c'est un bokken, une... Epée de bois. Trés bien équilibrée, correspondant au style rapide et preste d'Alrunee. Taillée dans un bois d'une incroyable densité, Ailizen est difficile à briser, même confrontée à de l'acier. Son manche est gravé à même le bois de deux symboles signifiant "Fidélité" et "Abnegation". Méfiance, Alrunee utilise cette arme pour ne pas tuer, mais peut aisément mutiler, et causer des dommages physiques plus difficilement soignables que de simples plaies ouvertes.


Alrunee [Bretteuse, Confidente & Ame damnée d'Aetherya] Bokkenax0

A l’heure actuelle, Ailizen n’est plus qu’un reliquat de ce qu’elle était. En effet, l’arme est brisée et fendue et bien inutile. Pourtant, la drow continue de l’arborer au fourreau. Pour se défendre, elle use de branche et autres bâtons ramassés au petit bonheur la chance. Les deux symboles eux, sont parfaitement identifiables.

¤ Aujourd'hui, elle n'est plus vêtue que de haillons, vestiges de différentes tenues qu'elle s'est procurée çà et là durant ses longs mois d'errance.

~ Description physique : ~
La drow qui s'avance est une superbe femme, au corps dessiné, avenant et "acceuillant". Ses formes sont élancées et généreuses. Sa peau, douce comme la soie, et d'un mate attirant, et fais contraster ses yeux étrangement verts, ainsi que ses cheveux blancs. De grandes jambes qui semblent interminables, des doigts agiles, un air sévère.
La belle porte ses cheveux longs relâchés, et des vêtements courts, mettant ses formes en valeur. Son corps est pour elle une arme à part entière. Elle plait, elle en est consciente et en joue volontiers. Toujours élégante, il est bon de noter que sa tenue, toute provocante qu'elle puisse être, est étudiée pour ne pas la géner en cas de combat.
Les quelques bijoux qu'elle porte sont d'anciennes possession d'Aetherya, qu'Alrunee arbore avec respect, considérant ce fait comme un honneur. A la taille de la belle, une ceinture tenant un fourreau élégant contenant Ailizen, l'épée de bois que la drow ne quitte jamais.
Alrunee complète cette tenue par une paire de bottes légères, accordée au reste, ainsi qu'une paire de gants. Il est fort possible que vous ne puissiez jamais ne serait-ce que l'apercevoir, mais dans le creux des reins de la bretteuse apparait une marque au fer rouge, marque de la honte infligée à sa famille. Depuis son entrée au service d'Aetherya, Alrunee a barré cette marque d'un trait profond fait à la pointe d'un poignard. Mais la marque reste là, lui rappelant la honte dont est nanti son nom, et le pourquoi de cette condition d'esclave, bien qu'elle ait fini par accepter celle çi au contact de sa maîtresse.

Si sa tenue habituelle est décrite plus haut, sa tenue actuelle est bel et bien celle donnée dans l'équipement. Aucun changement physique n'est à noter, si ce n'est qu'elle semble un peu crasseuse, négligée et fatiguée et qu'elle porte un peu partout de vielles cicatrices dues aux combats essuyés jusque là, qui finiront par disparaitre avec le temps. Sauf peut-être celle qu’elle présente à la base du front et qui disparait sous sa crinière argentée, vestige du coup qui lui fit perdre la mémoire à l’issue de la bataille dans laquelle elle s’était engagée. Mentalement et physiquement diminuée, cela se ressent sur son aspect général. Une jolie fleur certes, mais fanée...

~ Description mentale : ~
Fidélité, voila le mot qui la résume le mieux. La drow ne saurait trahir Aetherya. Plus dévouée à elle que celle çi ne l'est à Tebryn, c'est dire. Mais Al' n'est pas qu'une simple suivante. Elle est une femme fière et droite, et se tient à sa ligne de conduite. Bien qu'elle respecte sa maitresse, elle n'hésite pas à contredire celle çi. Les femmes sont en effet très liées, et dans l'intimité des appartements de la Prime-Sorcière, Alrunee tutoie cette dernière, chose qu'elle ne fait pas en public. La bretteuse n'a qu'une amie, Ae'. Elle ignore si cette dernière la considère ainsi, mais leur relation proche ravit la guerrière.
Pourtant, la femme n'a pas la langue dans sa poche. Et lorsqu'elle est libérée du service d'Aetherya et qu'elle se résout à la laisser seule, elle vit sa vie. Séductrice des hommes aussi bien que des femmes, elle joue de ses atouts. Elle n'est pas prétentieuse, et parle en connaissance de cause. Avide de découvertes, elle est à l'écoute de tout. Elle dévore parchemins et vieux grimoires, et rédige de son côté une œuvre littéraire, espérant la terminer un jour. Bien qu'elle charme hommes et femmes indifféremment, elle est profondément attirée par les demoiselles. Mais attention ! N'allez pas penser qu'Alrunee est une vulgaire allumeuse ! Non, elle fait les choses dans les règles de l'art, sans se salir. L'influence d'Ae ? Sûrement un peu, oui.
Consciente que sa survie et celle de la femme qu'elle sert est une affaire de chaque instant, Alrunee est résolue à se battre. Elle a l'esprit guerrier, et respecte ceux qui sont valeureux et opiniâtres, sans distinction de races. Honneur et respect ne sont pas pour elle de vains mots et elle entretient un côté chevaleresque.

La guerre et le vagabondage ne l'ont pas réellement changée, à vrai dire. Sa fidélité à Aetherya est toujours intacte, s'étant muée en quelque chose de plus fort et de plus sincère. A moins qu'au lieu d'une mue, ce ne soit en fait un aveu fait à elle même, qu'elle se sent enfin prête à assumer ? La bretteuse n'en sait rien, mais entend bien mettre tout cela à jour. L'annonce de la souveraineté de sa maîtresse l'a emplie de joie et de fierté, mais le fait d'avoir été absente à ses côtés pour la féliciter et la soutenir ne cesse de lui laisser un goût amer au fond de la gorge.
Et surtout, cette nouvelle ne cesse de l'inquiéter. Car si déjà en tant que Prime Sorcière Aetherya avait des ennemis.... Qu'en sera t'il aujourd'hui, alors que la couronne des Sombres ceint son front ? Dans l'esprit de notre guerrière aux yeux d'émeraude, il n'y a qu'une seule certitude : elle est la seule à pouvoir protéger sa nouvelle reine. Et de toutes façons, elle ne laissera ce rôle à nul autre....

~ Histoire : ~
La famille Teyl'Rin fût longtemps une des familles dominante chez les Sombres. Famille de noble souche, redoutable et redoutée. Mais les puissants finissent par attirer bien des convoitises et des jalousies, et les Teyl'Rin n'échappèrent pas à la règle.
Des rumeurs concernant Yadaa, la mère de famille aux cuisses bien promptes à s'ouvrirent, circulèrent de plus en plus au sein des Drow. Bien évidemment, le maitre des Teyl'Rin, un drow irascible du nom de Karneva, n'apprécia pas les rumeurs (toutefois fondées, comme il l'apprit plus tard) sur sa tendre épouse. Il fit sommairement exécuter ceux qu'il pensait être à l'origine de cette infamie, tandis que Yadaa mettait au monde une toute jeune drow qu'elle nomma Alrunee.
La vague de meurtres orchestrée par Karneva fit date dans l'histoire des Drows, ainsi que beaucoup de bruit.
Mais Karneva ignorait une chose : ceux qui avaient lancé la rumeur l'avait faite remonter trés haut dans la hiérarchie, qui bien vite se moqua ouvertement des Teyl'Rin pour ce laisser-aller publique.
Et c'est là que la chute des Teyl'Rin commençât. Le père de famille, fou-furieux de la honte que lui imposait sa volage épouse, finit par égorger celle-ci. Un violent, le Karneva.
Mais pour cet acte, il fût banni des cadres nobles. Sa fille, seule héritière, fût frappée au creux des reins par le sceau de la honte et mise dans les rues en tant qu'esclave, destinée à servir le premier qui voudrait d'elle.
Le père disparût dans la nature, laissant son nom finir d'être souillé et sali. Quant à Alrunee, elle vécut dans la rue, comme un chien, comme un mendiant.
D'abord aux abois, elle apprit vite à se défendre à sa manière. Sa marque au fer rouge lui rappelait sans cesse la honte dont sa famille fût victime, et elle grandit avec pour but de ne jamais l'oublier.
Le temps passât, et la petite esclave fût enrôlée par un vieux maitre d'arme, qui lui vola son innocence un soir de pleine lune. C'est là qu'Alrunee comprit que son corps pouvait lui servir, et c'est là qu'elle en fît usage pour la première fois. Elle proposa un simple marché au vieux drow. Si il lui transmettait son savoir, elle lui offrirait sans conditions son corps. Ce qui fût fait. Des années durant, le maitre abusa de sa jeune et talentueuse disciple. Celle çi apprenait et devenait aussi belle que redoutable.
Mais le comportement de son maître la dégouta des hommes à tout jamais. La drow jura de ne plus jamais s'offrir à l'un d'eux, quel qu'il puisse être. De ce fait, elle develloppa une attirance tout particulière pour la gente féminine. Puis, une nuit de pleine lune, comme un hommage, et poignarda son maitre durant l'acte. Libérée de cet être odieux. Enfin.
A nouveau, elle pensât s'enfuir. Mais le destin lui joua un sort pendable. Un certain "Tebryn" démasqua l'assassin du maitre d'armes, et débusqua bien vite la jeune femme. Celle ci pensât l'affronter, mais fût rapidement vaincue. Il n'était rien qu'elle puisse faire, et attendit le coup de grâce, la torture, où une nouvelle humiliation.
Rien de tout cela. Pourquoi Tebryn prit ce jour là la décision qui amorça un nouveau tournant chez la drow ? Elle n'en sait toujours rien. Le sombre donnât Alrunee à une femme, légèrement plus âgée qu'elle.... Aetherya.
D'abord méfiante, la jeune Drow se plia bien vite aux règles de sa nouvelle condition auprès de la sorcière. Comparée à son précédent maitre, ce porc, Aetherya était bien plus douce et vivable. D'abord simple soubrette, Alrunee se montre bien vite apte à gravir les échelons auprès de la Prime-Sorcière. Les deux femmes tissèrent des liens bien à elles et devinrent confidentes. La guerrière se montra fidèle et trouva peu à peu un équilibre véritable au service de sa sœur drow. Afin de pouvoir la protéger et de justifier sa présence aux côté de sa seule amie, Alrunee reprit les armes. Toutefois, pour ne pas faire l'erreur de son père, elle jura par le sang à Aetherya de ne plus tuer. C'est ainsi que la sorcière offrit à la guerrière une épée de bois taillée pour elle, pour honorer les deux voeux de la drows aux yeux vert : Protéger Aetherya et Ne plus tuer. En l'honneur de son amie, Alrunee nomma la "lame" Ailizen, mot signifiant "Honneur d'être". Le nom complet étant "Honneur d'être à Aetherya".

Devenue Ame Damnée de sa maitresse, la belle qui s'était faite jusque là effacée compte bien revenir sur le devant de la scène....

~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Alrunee
Drow
Alrunee

Nombre de messages : 34
Âge : 34
Date d'inscription : 07/03/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Alrunee [Bretteuse, Confidente & Ame damnée d'Aetherya] Empty
MessageSujet: Re: Alrunee [Bretteuse, Confidente & Ame damnée d'Aetherya]   Alrunee [Bretteuse, Confidente & Ame damnée d'Aetherya] I_icon_minitimeLun 8 Déc 2008 - 23:24

Tout a dérapé lorsque le cruchon de terre cuite se brisa contre la mâchoire du premier des deux soldats, le faisant rouler à terre en tenant le bas de son visage dont les os avaient très probablement cédé sous le choc.

Bien évidemment, son compagnon ne tarda pas à réagir de façon on ne peut plus prévisible. Pour ne pas perdre la face dans la taverne peuplée, il avait rapidement dégainé son glaive, pour en menacer l’agresseur, lui promettant mille morts et aux souffrances délicates. En face de lui, des yeux couleur de jade ne le quittaient pas, étudiant chacun des mouvements effectués par le soldatillon. L’homme avait une technique purement militaire, sans aucune grâce où aucun semblant d’esthétisme. Pour preuve : l’assaut qu’il donnât. Un mouvement vers l’avant dessiné en un grossier arc de cercle qu’il n’acheva pas, puisqu’une chaise vint frapper ses genoux après une glissade sur le sol sale. Rien de bien méchant, mais ce fût suffisant pour le couper dans son action, laissant aux yeux d’émeraude le temps d’attraper une assiette aux restes encore fumants pour la lui écraser sur la face en faisant exploser le nez qui craqua comme du bois mort. Le sang coulait à flot tandis que le soldat tombait aux côtés de son compagnon, hurlant à qui mieux-mieux qu’une « chienne » lui avait « pété » le nez. Remarquez, la compréhension ne fût pas aisée les dix premières fois, tant la cloison nasale semblait avoir mal digéré la rencontre avec la terre cuite.

En quelques pas, les yeux émeraude furent au-dessus d’eux, les fixant durement. Le visage était dur, la mâchoire serrée. Les quelques mots qui furent alors prononcés fusèrent dans l’air d’un ton sec qui ne permettait aucune réplique.

- La prochaine fois que vous insultez notre reine, c’est votre colonne vertébrale que brise.

C’était en effet ainsi que tout avait commencé. Ces soldats en permission avaient un peu trop bu et s’étaient mis à évoquer leur souveraine, signifiant clairement qu’elle se laissait aisément trousser et qu’il suffisait d’avoir une belle gueule et une longueur phallique appréciable pour monter sur le trône de Tebryn. Leurs rires gras et leur insistance leur fallut donc les foudres d’une vagabonde aux allures de clocharde, qui signifia son mécontentement par le biais d’un superbe lancer de carafe en terre cuite qui amena la situation présente.
La femme releva la tête lorsqu’un coup de sifflet brisa le silence qui s’était installé après le simulacre d’affrontement. Quelqu’un avait alerté la maréchaussée, qui s’empressait à présent de s’engouffrer dans le bouge en écartant les consommateurs-badauds à coups de coude dans les côtés. Rapidement, ils entourèrent la femme qui ne sembla montrer aucun signe de défense où de fuite en la menaçant de la pointe de leurs armes. Des soldats ramassèrent les blessés pour les évacuer, tandis que celui qui semblait commander cette garnison s’avançait vers la clocharde, la regardant d’un air qui se voulait supérieur.

- On s’attaque à des soldats, chienne ? Un séjour au trou te calmera, tu vas voir.

Il entreprit de la fouiller, avant de se saisir du fourreau contenant…

- Une épée de bois ? Tu te bats avec un jouet ? T’as de l’humour, où tu es une de ces bâtardes attardées ?

L’homme partit d’un rire dédaigneux avant de dégainer l’arme. Brisée en deux et fendue par endroits. La pitoyable vision lui arracha un rire qui fût reprit par le reste de la troupe. Puis il se décida à se débarrasser de l’objet, l’envoyant vers le fond de la pièce, aux pieds d’une silhouette discrète qui ne perdait rien de la scène.
La clocharde tenta bien d’aller rechercher son bien, mais elle fût rapidement coupée dans son élan par quelques fers de lance. Deux hommes lui lièrent les poignets à l’aide d’une corde, l’entrainant à l’extérieur sans qu’elle ne cherche à seulement protester. Pourtant, son regard était incisif et ses poings serrés.
La cohorte se mit alors en branle en direction des cachots de la cité sombre.

Dans la taverne, la plupart des gens présents commentaient les évènements, certains prenant le parti des soldats, les autres celui de la femme aux yeux verts. Doucement, la moutarde montait et la tension se faisait plus palpable.
Dans son coin, la silhouette avait ramassé le morceau de bois en piteux état et n’avait pas tardé à s’éclipser vers les quartiers nobles avec la discrétion d’une ombre en serrant l’arme dans ses mains. Rapidement, Zarra filait rendre certains comptes à une reine controversée…………………………………….

Comment trouves-tu le forum ? :
Superbe.


Comment as-tu connu le forum ? :
Merci à Orphéo.
Revenir en haut Aller en bas
Aetherya
Ancien
Ancien
Aetherya

Nombre de messages : 4234
Âge : 34
Date d'inscription : 10/01/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Maître
Alrunee [Bretteuse, Confidente & Ame damnée d'Aetherya] Empty
MessageSujet: Re: Alrunee [Bretteuse, Confidente & Ame damnée d'Aetherya]   Alrunee [Bretteuse, Confidente & Ame damnée d'Aetherya] I_icon_minitimeMar 9 Déc 2008 - 6:35

Haaan ma fidèle Alrunee qui est toujours en vie !!!

*Calins.*

Je comprends maintenant pourquoi tu m'as dit que nos retrouvailles se feraient dans les geôles... J'adore !
Revenir en haut Aller en bas
Velvet
Drow
Velvet

Nombre de messages : 86
Âge : 36
Date d'inscription : 26/11/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Alrunee [Bretteuse, Confidente & Ame damnée d'Aetherya] Empty
MessageSujet: Re: Alrunee [Bretteuse, Confidente & Ame damnée d'Aetherya]   Alrunee [Bretteuse, Confidente & Ame damnée d'Aetherya] I_icon_minitimeMar 9 Déc 2008 - 7:23

Yiiiii rurunette !

The internet is for...
Revenir en haut Aller en bas
Lomah Locura de Fenice
Humain
Lomah Locura de Fenice

Nombre de messages : 83
Âge : 45
Date d'inscription : 13/10/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Alrunee [Bretteuse, Confidente & Ame damnée d'Aetherya] Empty
MessageSujet: Re: Alrunee [Bretteuse, Confidente & Ame damnée d'Aetherya]   Alrunee [Bretteuse, Confidente & Ame damnée d'Aetherya] I_icon_minitimeMar 9 Déc 2008 - 10:38

Hihi!! Dans mes bras côpain!!Alrunee [Bretteuse, Confidente & Ame damnée d'Aetherya] 397844
Revenir en haut Aller en bas
Lilianna
Ancien
Ancien
Lilianna

Nombre de messages : 3343
Âge : 35
Date d'inscription : 18/02/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié.
Alrunee [Bretteuse, Confidente & Ame damnée d'Aetherya] Empty
MessageSujet: Re: Alrunee [Bretteuse, Confidente & Ame damnée d'Aetherya]   Alrunee [Bretteuse, Confidente & Ame damnée d'Aetherya] I_icon_minitimeMar 9 Déc 2008 - 14:26

Aeth , c'est bon , tu revalides ?
Revenir en haut Aller en bas
http://x-ice-lands-x.skyrock.com/
Alrunee
Drow
Alrunee

Nombre de messages : 34
Âge : 34
Date d'inscription : 07/03/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Alrunee [Bretteuse, Confidente & Ame damnée d'Aetherya] Empty
MessageSujet: Re: Alrunee [Bretteuse, Confidente & Ame damnée d'Aetherya]   Alrunee [Bretteuse, Confidente & Ame damnée d'Aetherya] I_icon_minitimeMar 9 Déc 2008 - 17:45

...........Porn !

Lomaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah ! Alrunee [Bretteuse, Confidente & Ame damnée d'Aetherya] 539411 (ayé, je sais a qui ta petite fille me fait penser :D Connétable inside ? )
Aeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeth ! Alrunee [Bretteuse, Confidente & Ame damnée d'Aetherya] 539411

Velv...... Non, toi je t'aime pas è_é

Merci merci de l'acceuil (sauf Velvet, mais lui je l'aime pô) et go jouer, si toutefois c'est possible ! Ah oui... Pour les doubles comptes, je demande à qui ? J'ai une humaine et sa secrétaire ( Alrunee [Bretteuse, Confidente & Ame damnée d'Aetherya] 717279 tailleur-chignon-lunettes :p) A rencontrer ^^
Revenir en haut Aller en bas
Lomah Locura de Fenice
Humain
Lomah Locura de Fenice

Nombre de messages : 83
Âge : 45
Date d'inscription : 13/10/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Alrunee [Bretteuse, Confidente & Ame damnée d'Aetherya] Empty
MessageSujet: Re: Alrunee [Bretteuse, Confidente & Ame damnée d'Aetherya]   Alrunee [Bretteuse, Confidente & Ame damnée d'Aetherya] I_icon_minitimeMar 9 Déc 2008 - 18:19

Owiiiii rencontre-nous!! hihihihii!!Alrunee [Bretteuse, Confidente & Ame damnée d'Aetherya] 397844
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Alrunee [Bretteuse, Confidente & Ame damnée d'Aetherya] Empty
MessageSujet: Re: Alrunee [Bretteuse, Confidente & Ame damnée d'Aetherya]   Alrunee [Bretteuse, Confidente & Ame damnée d'Aetherya] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Alrunee [Bretteuse, Confidente & Ame damnée d'Aetherya]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Où tout commence :: Registre :: Tabularium :: Limbes :: Drows-
Sauter vers: