Partagez
 

 Elvira Dommein, Voleuse/Assassine à la retraite[Validée]

Aller en bas 
AuteurMessage
Elvira Dommein
Humain
Elvira Dommein

Nombre de messages : 16
Âge : 30
Date d'inscription : 13/12/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Elvira Dommein, Voleuse/Assassine à la retraite[Validée] Empty
MessageSujet: Elvira Dommein, Voleuse/Assassine à la retraite[Validée]   Elvira Dommein, Voleuse/Assassine à la retraite[Validée] I_icon_minitimeJeu 18 Déc 2008 - 10:48

Nom/Prénom : Elvira Dommein

Âge : 20 ans tout pile

Sexe : Féminin

Race : Humaine

Particularités : Se parle souvent à elle même. N'a vraiment aucun, mais aucun, sens de l'orientation.

Alignement : Tout ce qu'il y a de plus Neutre. Oui, avec un grand N. Et a tendance je m'en foutisme en plus.

Métier : Voleuse/Assassine... Provisoirement à la retraite. Et accessoirement, servante au château.

Classe d'arme : Euh... Nulle? Bon, disons à distance puisqu'elle utilise une sarbacane.

Équipement : Ses bottines fétiches, en cuir tanné, vaguement marrons et très usées, mais qu'elle ne quitte jamais. Sa sarbacane, avec des fléchettes. Pas mal de fioles et poudres empoissonnées, parce qu'on ne se refait pas. Et un petit poignard totalement inutile, vu qu'elle ne sait absolument pas s'en servir.

Description physique :

Pour vous faire une idée de la demoiselle, il faudrait déjà que vous la remarquiez. Et Elvira aime plus que tout passer inaperçue, un véritable art à ses yeux.

Il faut dire que son physique est parfait pour ça. Soyons francs, elle n'est pas moche. Mais elle est totalement quelconque. Aucun rayonnement, aucune chevelure chatoyante, pas de tenue altière, de regard envoutant, de gestes de jeune femme en fleur. Définitivement non. Ça, c'est plutôt les poules de luxe du château. Elvira, c'est la fille en arrière-plan, celle qui se ballade légèrement avachie, comme si son jupon empêtrait ses mouvements. Ce qui est vrai d'ailleurs. La voleuse aime les tissus qui collent au corps, le pratique, l'utile. Les pantalons et pas les robes. Elle ne s'habille pas pour se mettre en valeur. Elle affectionne particulièrement les couleurs sombres, alors même qu'elles font ressortir la blancheur de sa peau. Pas la pâleur délicate de la noblesse, non, plutôt la pâleur du "je ne suis pas sortie au soleil depuis trop longtemps et je suis en train de me transformer en spectre hantant les couloirs du château." Quant à ses pantalons moulants, ils mettent en valeur les formes de son corps, ses hanches un peu larges, son petit ventre et ses longues jambes. Un mètre soixante cinq, peu de muscles, mais beaucoup de souplesse et de rapidité, qui lui donnent une démarche légèrement sautillante.

Tenue négligée, donc, et parfaitement assumée. Ses cheveux d'un noir d'encre, éclairés par quelques reflets roux, lui dégringolent autour du visage en mèches éparses, de longueur différentes. Chaotique, sa chevelure. Si Elvira, de guerre lasse, renonce à la dompter et la laisse flotter au vent comme bon lui semble, il lui arrive de l'attacher, histoire de libérer son visage. Voilà qui permet de mieux cerner ses traits. Le menton est ovale, tracé un peu brusquement. La bouche trop fine, souvent pincée, témoin de son énervement contre le monde entier. Le nez lui scinde la figure d'un trait droit, alors qu'il se retrousse ironiquement au bout. Quant aux yeux... Eh bien, Elvira vous regarde d'un air peu amène. Ses yeux bridés lui donnent un air exotique et assez charmant, mais leur couleur noire empêche de voir ce qu'ils pourraient bien exprimer.

Finalement, on pourrait dire qu'Elvira est belle. Les petits défauts qui la composent ne forment pas un tableau si désagréable. Mais c'est une beauté discrète, qu'il faut découvrir en la cherchant. Et c'est difficile à faire avec une servante qui rase les murs...


Description mentale :

Froide et cynique, mordante et ironique, maladroite parfois, passionnée pourtant... Elvira cultive plusieurs facette dans une personnalité chaotique. En apparence, c'est une jeune femme méfiante, silencieuse, discrète à l'extrême, au point que les personnes la connaissant se comptent sur les doigts de deux mains. Elvira se méfie, Elvira n'est pas empathique. Elle ne fait jamais confiance. Ses émotions ressortent par le biais de ses sourcils froncés, ses sourires et exclamations ironiques et moqueuses, et ses tirades cyniques. Je regrette, mais Elvira ne vous aime pas. La demoiselle possède un grand égo et une arrogance qui lui font souvent voir les évènements autour d'elle de façon totalement détachée. Oui, un peu comme un gosse avec une fourmilière. La voleuse commente les bêtises de la race humaine comme si elle n'en faisait pas partie. Elle s'en donne à cœur joie, mentalement, à recenser tous les abrutis qui polluent cette vie. Elle fait preuve de beaucoup de cynisme et d'un humour noir, qui malheureusement ne sont pas toujours compris. Je m'en foutiste, elle accepte de tuer si c'est dans le contrat, sans se poser de questions, et l'état du monde lui importe peu, tant qu'elle même est au chaud. Les causes justes, les principes, la morale? Mouais, des concepts tout ça.

Mais attention, sous le masque de la blasée sans émotions filtrent des parties d'elle qui la rendent plus complexe. Elvira sait être passionnée. Elle aime l'aventure, les défis. Voler lui procure des sensations incroyables, comme une bouffée d'air frais dans l'atmosphère enfumée et lourde qu'est sa vie. Sa maladresse et sa gaucherie ressortent parfois brusquement, cassant l'image de l'arrogante froide. Elle est touchante dans ses moments-là. En vérité, elle ne sait pas s'y prendre avec les émotions. Ceux des autres, les siennes. Elle n'est pas sure d'elle. Elle craint le rejet et l'abandon plus que tout. Alors elle prend les devants en se fermant et en n'accordant pas sa confiance. Mais personne ne peut vivre seul, et Elvira apprécie de partager un trait d'humour cynique avec quelqu'un, ou tout simplement une bonne discussion. Il lui arrive même, les dieux seuls savent pourquoi, d'accomplir une bonne action ou un geste amical. Alors approchez-vous, on ne sait jamais, elle pourrait toujours vous surprendre...


Histoire :

~~Conception

L'histoire d'Elvira ne commence pas avec elle, mais avec celle de sa mère. Nara Dommein, jeune femme pleine d'espoirs, entrant comme servante dans la maisonnée d'un riche noble de Diantra. Contrairement à ce que serait sa fille, elle rayonnait. Sa beauté ne passait pas inaperçue, et elle tomba rapidement dans l'oeil dudit noble. Ce dernier était marié, certes, mais son épouse possédait beaucoup moins d'attraits qu'une jeune roturière passionnée. Quant à Nara, elle finit par céder aux avances du maître de maison, tombant sous son charme, puis dans ses draps. Leur aventure ne dura qu'un temps, qui suffit à Nara pour tomber amoureuse et croire toutes les promesses d'un homme qu'elle prenait pour son prince charmant. Sauf que... Lorsque son ventre commença à s'arrondir, doucement mais surement... Le noble craignit la réaction de sa femme à l'annonce d'un futur bâtard. Voulant protéger son honneur, sa réputation et ce qui restait de son couple, il congédia Nara, fermement, en lui faisant promettre de ne plus jamais chercher à le revoir.

~~Enfance

Nara se retrouva donc sans emploi, enceinte jusqu'aux yeux et trahie par l'homme qu'elle aimait. Elle pleura, beaucoup, mais décida de s'accrocher pour elle et son futur enfant. Ainsi naquît Elvira Dommein, du nom de sa mère, dans une bâtisse miteuse des quartiers chauds de Diantra.

Elvira n'était pas idiote. Non, c'était même une enfant éveillée. Alors elle comprit rapidement que leur situation, à sa mère et elle, n'était pas normale. Elles étaient pauvres. Ça c'était évident. Nara enchainait les petits boulots sans avenir, amassant tant bien que mal la somme qui payait le loyer de leur petite pièce à vivre. Les gens se moquaient de sa maman, elle le sentait. Pas ouvertement, bien sûr, mais certains regards et murmures sur leur passage étaient éloquents. Dans une logique toute enfantine, Elvira en conclut que c'était parce qu'elle n'avait pas de papa. C'est vrai, c'était étrange, non? Elles étaient bien toutes les deux, mais de temps en temps la gamine se disait qu'il lui manquait quelque chose, sans qu'elle arrive à bien définir quoi. Si elle demanda souvent où était son père, jamais Nara ne dit quoi que ce soit à son propos.

Du moins, jusqu'à ses quinze ans. Où, fatiguée de protéger un homme qui l'avait abandonnée, elle et sa fille, elle raconta toute l'histoire à Elvira. Notre héroïne n'en montra rien, mais ce fut un sévère coup asséné à son égo. Elle se sentait doublement coupable, d'avoir entraînée sa mère dans la misère, et de ne pas avoir su éveiller l'amour de son père. Sa première réaction fut de vouloir aller révéler le scandale dans la famille du noble, mais sa mère l'en dissuada. Nara, quoi qu'elle puisse en dire, était toujours attachée à cet homme cruel, au point de porter depuis des années le pendentif qu'il lui avait offert, un jour. Quant à Elvira, elle se résigna à ne rien faire... En apparence.

~~Adolescence

Car quelques semaines plus tard, elle s'engagea dans une bande organisée de voleurs et d'assassins. Elle remplissait les contrats que lui donnait le chef de la bande. Au départ, elle le fit pour gagner de l'argent et sortir la tête de sa mère de l'eau. Mais bien vite, elle se rendit compte que voler et tuer devenait une véritable passion. Une drogue. Elle y mit tout son cœur et gagna rapidement de quoi les faire subsister, elle et sa mère. Grâce à son aide, Nara put s'acheter de nouveaux vêtements, déménager dans une chambre plus grande. Remotivée par l'enthousiasme de sa fille, elle se présenta au palais et fut engagée comme servante. Tout allait donc pour le mieux. Malheureusement, il faut le dire, Elvira n'était pas très douée. Certes, elle était rapide, et souple, et surtout, une véritable experte en l'art de la discrétion. Mais... Elle ne savait pas se battre. Ses victimes étaient tuées dans leur sommeil, en général, ou de loin, à l'aide de sa sarbacane et de fléchettes empoissonnées. Et surtout, la jeune fille était affublée d'une énorme tare: elle n'avait aucun, mais aucun sens de l'orientation. Elle se perdait tout le temps, était incapable de se repérer, d'autant plus qu'un voleur agit souvent dans l'ombre... Détail qui peut paraitre risible, mais qui prendra une importance capitale.

~~L'âge adulte? Mouais...

Elvira avait vingt ans. Les choses ne changeaient que très peu dans sa vie, et ça lui allait très bien. Elle avait ses habitudes, sa bande de roublards, sa vie de débauche à Diantra. Mais il y eu le contrat de trop. La jeune femme devait assassiner un noble quelconque. Elle ne connaissait jamais la raison, et c'était tant mieux. Elle pouvait se concentrer uniquement sur le meurtre, de cette façon. On lui avait donné l'adresse, le signalement, tout. Elle avait repéré les lieux. Et le soir même, elle passa à l'action. Toujours de la même façon. Attendre que personne ne regarde, lancer un grapin pour atteindre la fenêtre, escalader en silence, forcer le passage sans bruit pour pénétrer dans la chambre... Un petit souffle, une fléchette qui se plante et c'était fini. La voleuse fouilla un peu la chambre, histoire de se faire des extras, mais elle avait un sombre pressentiment, sans trop savoir dire pourquoi. Pressentiment qui se confirma lorsqu'elle souleva le drap pour récupérer sa fléchette de mort. Ce n'était pas le bonhomme qu'elle devait tuer! La vérité, c'est que son sens de l'orientation désastreux lui avait fait choisir la mauvaise maison. Celle d'à côté. Et, tandis que son contrat prenait du bon temps à deux pas avec une femme -bon, ça, elle n'en savait rien; Elvira venait d'assassiner un autre noble, non moins important. Catastrophe et double bourde. Une erreur pareille, pour une assassine professionnelle, se solderait par la mort. Ses compagnons la tueraient sans aucune hésitation pour lui faire payer ça. Alors Elvira fit quelque chose de très sensé: elle fuit.

Le problème, c'est qu'elle n'avait personne chez qui fuir. A par sa mère. Alors, la mort dans l'âme, elle vint frapper à sa porte, avec moult explications brumeuses et plaintes désespérées. Nara n'était pas idiote non plus, et elle savait tout des activités louches de sa fille. Sans approuver, elle acceptait. Et quand elle comprit qu'Elvira avait besoin d'aide, elle lui en fournit. Elle l'aida à disparaitre de la circulation. Enfin, des quartiers chauds de Diantra. Elle parvint même à la faire engager comme servante au château, avec elle. Attendez une minute... Elvira? Servante? Elvira, servir les nobles qu'elle détestait plus que tout? Malheureusement pour elle, sa mère était trèès convaincante.

C'est ainsi que la jeune femme se retrouve à faire le ménage pour des riches assistés qu'elle déteste plus que tout. Le pire, c'est qu'elle ne peut plus se risquer dans certains quartiers de Diantra, sous peine de recroiser ses anciens amis. Et elle ne peut même plus voler! Vous comprenez mieux pourquoi elle est aigrie, maintenant, hein...


~~


Comment trouves-tu le forum ?
:
Un vrai coffre au trésor, c'est pour ça que je suis là Razz

Comment as-tu connu le forum ? : Grâce au blog de Nephyla ^^
Revenir en haut Aller en bas
Itrhill Fayrae
Ancien
Ancien
Itrhill Fayrae

Nombre de messages : 2236
Âge : 28
Date d'inscription : 19/01/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Elvira Dommein, Voleuse/Assassine à la retraite[Validée] Empty
MessageSujet: Re: Elvira Dommein, Voleuse/Assassine à la retraite[Validée]   Elvira Dommein, Voleuse/Assassine à la retraite[Validée] I_icon_minitimeDim 21 Déc 2008 - 15:24

XDDD

J'aime beeeeaauuucoup xD

Validay @__@

Faut juste régler certain détailles avec les liens qui vont suivre mais après oust! Tu vas rper x3

Like a Star @ heaven Foire au RP ~ Pour tout ce qui est recherche de compagnons RP. En bref, que du bonheur !
Like a Star @ heaven Inventaire ~ Pour suivre ton évolution {obligatoire}.
Like a Star @ heaven Le comptoir ~ Pour créer ton compte en banque et gérer l'argent que tu gagnes / que tu dépenses^^
Et enfin, si tu as des question, n'hésites surtout pas à demander de l'aide à un parrain, ou à tout simplement poser tes questions dans la partie créée à cet effet.
Revenir en haut Aller en bas
 
Elvira Dommein, Voleuse/Assassine à la retraite[Validée]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Elvira Dommein, Voleuse/Assassine à la retraite[Validée]
» LE PRESIDENT EST TROP VIEUX ,TROP MALADE TROP COQUIN POUR L''EXIL ET LA RETRAITE
» Retraite anticipée
» Maelya [Pirate, voleuse & Assassin]
» RETRAITE , QUITTER LC POUR INDÉTERMINÉ... TOUJOURS PEUT ETRE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Où tout commence :: Registre :: Tabularium :: Limbes :: Humains-
Sauter vers: