AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Enfin Arrivée...mais déja des complications ! [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gabriel Mitsuki
Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 92
Âge : 25
Date d'inscription : 26/06/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Enfin Arrivée...mais déja des complications ! [PV]   Sam 7 Mar 2009 - 12:04



A peine avait elle fait la rencontre d’une nouvelle personne qu’elle devait déjà se résoudre à se séparer. Alëandir, une ville magnifique à ce que l'on racontait et qui était la cité des Elfes. Pour sa millième destination, c’est là bas que la jeune Mitsuki avait décider d’aller. C’était la première fois qu’elle rentrait au pays après avoir traverser presque tout le continent. Elle avait hâte de savoir à quoi pouvait bien ressembler cette cité. Lorsqu'elle su que son voyage était fini, l’excitation ne faisait que monter au fur et à mesure qu’elle se rapprochait de sa « ville ». On pouvait déjà entendre le brouhaha de la foule, les cris des gardes qui courraient dans les rues, les rires des enfants. Tous cela lui était familier. Son cœur se mit tout d’un coup à accélérer. Les battement se faisait plus intense et elle sentis une sensation jusque là inconnu. Avait-elle peur ou tout simplement excité à l’idée de rentrer dans cette ?
Cela faisait deux jours maintenant qu’elle voyageait et qu’elle avait quitté le village assaillit par ses monstre. Elle n’allait donc pas reculer maintenant ! Gabriel était résigné. D’un pas lourd, elle s’approcha de plus en plus. Les marchand se faisait de plus en plus nombreux sur les routes qui étaient jusqu'à maintenant vide et le bruit assourdissant de ville s’accentuait à chaque enjambé. Une mer de nuages s'offrait devant elle. Elle était enfin arrivée devant Alëandir. La terre était très proche et elle fini par arrivé avec son aigle royale qui l'avait suivit et guidé durant tous se périple.

Elle marcha silencieusement. Elle n’était pas presser de découvrir se qui se cachait derrière ses grandes muraille si bien gardé, mais elle n’était pas non plus très enjoué. Elle n’avait pas perdu son objectif des yeux. Retrouver ses semblables et connaître les secrets de son peuple.
Un Drow, qu’elle avait rencontrer au cour de son voyage dans la cité des Homme lui révéla sa vraie nature : Elle était une elfe ! Se savoir différent des autre était triste, mais savoir que d’autre personne vous ressemblait était le comble de la joie ! Elle n’eu pas peur d’entrer dans la cité…Ouah ! Tout se monde, tous ces visages ! Elle avait envie de tous les mémoriser. Gabriel ne regardait pas devant elle. Elle était subjuguée par ses bâtiments surélevés et magnifique ! Ce n’est pas du tout ce qu’elle c’était imaginé…la réalité était encore plus fabuleuse ! Malgré la joie dans les rue et la paix qu’y régnait, il y avait une certaine tension qui survolait tous ces gens !...Ah oui ! Elle se souvint d’avoir attendu un certain enlèvement…mais de qui ? Elle n’arrivait pas à s’en souvenir. Sûrement celle de la famille royale !
Le jeune Elfe s’enfonça dans la ville, et plus elle avança, plus elle trouva cela fantastique ! Etant donné qu’elle avait vécu toute sa vie dans un petit village, elle ne savait pas encore quoi s’attendre dans une grande cité ! A force de garder la tête en l’air pour contempler ses merveille, elle ne regarda pas où elle marchait…elle finit par bousculer quelqu’un sur son passage…Mince !

-Oh ! Excusez moi…

Revenir en haut Aller en bas
http://univers-zowork.superforum.fr/
Calaáth Löthfìn
Elfe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2304
Âge : 138
Date d'inscription : 22/02/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Enfin Arrivée...mais déja des complications ! [PV]   Dim 8 Mar 2009 - 18:04

    « Et nous voilà arrivés, Kwaÿr. »
    Juché sur son grand cheval pie, Calaáth observait la cité entourée de murailles qui se dressait au loin, étirant vers le ciel son architecture unique. Alëandir, capitale des elfes. Enfin, la maison. Ou plutôt non. Calaáth avait beau être un elfe, il ne se sentait pas vraiment chez lui dans cette grande ville. Ni nul part ailleurs, du reste. Ce n’était pas faute d’avoir envie de se trouver un point d’attache, mais, il avait eu beau parcourir Miradelphia en long, en large et en travers, rien ne lui était jamais apparu comme pouvant être un potentiel foyer.
    « Hé bien, allons-y… »
    D’une pression des mollets, il fit repartir sa monture. À ce galop tranquille, ils seraient arrivés à destination dans une petite demi-heure. Mais c’était sans compter avec les habituels embouteillages qui encombraient l’entrée de la ville. Plus on s’approchait d’Alëandir, plus il y avait de monde sur les route. Calaáth fut contraint de ralentir, et de se mêler à la foule de marchands et de badauds qui pénétrait dans la cité.
    Il remarqua tout de suite que quelque chose clochait. Les portes étaient ouvertes, naturellement, mais mieux gardées que d’ordinaire, et les sentinelles paraissaient tendues. Peut-être se faisait-il des illusions, toutefois, car il n’était pas venu ici depuis longtemps. Toutefois, ce qu’il voyait le conforta dans son idée que la situation n’était pas aussi paisible qu’elle pouvait en donner l’impression.
    Lorsqu’il eut franchi sans encombre les murailles qui cernaient Alëandir, Calaáth mit pied à terre et enroula ses rênes autour de son poignet. Il était plus facile de se déplacer à pied, ici. L’elfe commença par suivre la grande avenue de la ville, se mêlant à la foule de ses semblables avec aisance. Bon, ç’aurait été plus simple s’il n’avait pas été flanqué de son cheval, mais bon. Tout en cheminant tranquillement, il tendait l’oreille, tâchant de saisir des bribes de conversation qui le renseigneraient sur l’atmosphère et les dernières actualités de la ville. Après tout, c’était pour cette raison qu’il était revenu, curieux de voir comme les choses avaient évolué en son absence.
    Une fois de plus, ce qu’il entendit lui confirma qu’une certaine tension planait dans l’air. Les gens paraissaient moins détendus, moins enclins à plaisanter. Plusieurs fois, il fut question de la famille royale, de la menace drow qui se profilait à l’horizon. Nouvelles assez peu réjouissantes, mais qui correspondaient parfaitement à ce que l’elfe s’attendait à entendre.
    Il tourna dans d’autres rues plus petites, un peu moins densément fréquentées afin d’avoir plus de place pour passer avec sa monture qui supportait assez mal les bains de foule de ce genre. Ce devait être jour de marché, ce qui expliquait l’affluence dans les rues et aux portes de la ville. Calaáth hésita. Le marché était sans nul doute le meilleur endroit où aller pour quêter renseignements et rumeurs, mais ces quelques jours de chevauchée pour rallier le territoire des elfes l’avaient épuisé, et il fallait qu’il trouve un coin où laisser Kwaÿr en toute sécurité.
    L’elfe se laissa porter par le flot des passants, et de ruelle en ruelle, traversa une bonne partie de la ville, toujours aussi attentif à ce qui l’entourait. Brusquement, il retomba sur une grande rue très fréquentée, qui le mena bientôt sur une place cernée de hauts bâtiments à l’architecture compliquée. Alors que Calaáth tournait la tête, son attention attirée par des éclats de voix en provenance d’un petit groupe qui s’était réuni au bord de la place, il se sentit percuté par quelque chose.
    Instinctivement, avant même d’avoir réfléchi une demi seconde, il fit un bond en arrière. Calaáth ne supportait pas les contacts physiques, en particulier lorsqu’on le prenait par surprise comme ça. Il avait beau faire des efforts, la simple idée qu’on le touche le hérissait. Kwaÿr, alarmé par la réaction de son cavalier, hennit et agita la tête, frappant le sol pavé de ses gros sabots qui résonnèrent.
    Tout en raffermissant sa prise sur les rênes du cheval, l’elfe s’intéressa de plus près à l’inconnu qui l’avait bousculé et venait de s’excuser.
    « Pas de souci » , répondit-il mécaniquement, tout en étudiant celui –ou plutôt celle- qui lui faisait face.
    C’était une elfe, plutôt jeune, qui n’avait certainement pas cent ans. Brune, elle possédait de longs cheveux noirs, raides, qui contrastaient avec sa peau pâle et ses grands yeux sombres. Kwaÿr détourna très vite son attention en poussant un hennissement perçant qui fit lever les yeux au ciel à Calaáth.
    « Chut, héé, calme-toi mon vieux… »
    Il saisit le cheval par la bride et posa la main sur son front, glissant ses doigts sous le toupet fourni à la couleur flamboyante. L’étalon parut s’apaiser, et cessa de marteler le sol.
    « Il est un peu nerveux, avec tout ce monde » , expliqua Calaáth en souriant vaguement à la jeune elfe tandis que le cheval agitait vivement la tête.
    Calaáth savait que le tempérament fougueux et la taille particulièrement imposante de son compagnon à la robe étonnante en impressionnait plus d’un, et il ne voulait pas faire peur à cette inconnue. Après tout, Kwaÿr n’était pas si méchant x)
    Le regard impressionné que posait l’elfe brune autour d’elle ne lui échappa pas ; cette expression était plutôt courante chez ceux qui découvraient pour la première fois la grande et fastueuse capitale elfique. Aussi ne put-il s’empêcher de demander :
    « C’est la première fois que tu viens à Alëandir ? »
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Mitsuki
Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 92
Âge : 25
Date d'inscription : 26/06/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Enfin Arrivée...mais déja des complications ! [PV]   Lun 9 Mar 2009 - 13:43

Elle se maudit d’avoir bousculer cet étranger et se promit de devoir faire un peu plus attention à l’avenir ! Le cheval l’inquiéta un peu…Il était très agiter et martelait le sol a plusieurs reprise…Mince ! Qu’avait-elle fait ? Elle n’avait jamais vu un cheval d’aussi prêt et il lui semblait gigantesque et imposant. Elle ne voulait surtout pas attirer l’attention sur elle…qui sait ce que cela lui value la dernière fois a Diantra ! La jeune elfe regardait cet inconnue avec curiosité…Pourquoi ne pas avoir laisser son compagnon au porte de la ville ? Il y avait beaucoup de passant et cela risquait de devenir dangereux. Heureusement le cheval fut très vite maîtrisé. Elle s’excusa de nouveau. Elle ne pensait pas que cela allait entraîner de telle conséquence. Elle avait sûrement dû faire du mal à cet étranger en le voyant s’éloigner d’elle avec une telle rapidité.
L’elfe était assez grande et très souple. Elle avait eu l’habitude de garder une silhouette droite et haute et donc elle s’imposait. Sa longue chevelure noire s’envolait au gré du vent. Gabriel avait des yeux bleue (et non sombre ^_^) tel du cristal qui brillait à la lumière du jour. Elle portait de la soie très légère en guise de vêtement qui s’enroulait autour d’elle et qui tenait avec quelque fil doré. Sa peau était tellement blanche qu’on l’aurait cru translucide. Elle afficha un visage calme, malgré la situation.
Cette homme était sûrement un elfe lui aussi et il était aussi perspicace. La jeune Mitsuki était-elle aussi transparente pour que l’on puisse lire dans son esprit aussi facilement ?
« Oui c’est la première fois. »
Elle avait une voie très douce et emplis de chaleur. Lorsqu’elle parlait, on avait l’impression qu’un titillement de clochette dorée s’élevait avec elle…On aurait dit du chants. La pureté même était inscrite dans cette voix magnifique.
Cet homme décida de la tutoyer, mais Gabriel était bien trop polie pour tutoyer son aîné…en effet elle remarqua très facilement qu’il était un peu plus âgé qu’elle. Ne réagissant pas de la même manière que cette elfe, elle compris que c’était sûrement un habitué grandes villes ou peut-être pas…
- Êtes vous d’ici ?
Simple question de curiosité. Visitant pour la première fois cette ville, elle voulait en connaître un peu plus sur cette cité elfique ! Son histoire ? Un drow lui avait déjà raconté le minimum. La jeune Mitsuki avait une grande soif de savoir, de connaître chaque secret de cette grande ville ! Et de parcourir chaque rues les plus étroite l’une que l’autre…mais où aller ? Ayant vécu dans un petit village, elle n’était pas très à l’aise dans cette foule. Depuis qu’elle avait entreprit son long voyage, elle avait toujours dormis dans les lieux en hauteur tel que sur les arbres dans les forêt afin d’être a l’abris des prédateurs trop gourment ou affamées. Elle n’aimait pas s’abriter dans les grottes, car on n’était jamais à l’abri de tomber sur un nid d’ours brun. De plus, elle avait de la compagnie dans les forêts. En effet Mistuki avait juste le don de seulement parler aux végétaux, mais c’était déjà énorme.
- Je suis à la recherche de document concernant l’Architecture de cette cité. Pouvez vous m’aider ?
Gabriel décida de lui faire un peu confiance. Elle n’avait pas l’habitude d’avoir de la compagnie et encore moins à ce qu’on lui adresse la parole. S’il ne pouvait rien faire pour elle, La jeune elfe continuera son chemin seul comme elle l’avait toujours fait.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://univers-zowork.superforum.fr/
Calaáth Löthfìn
Elfe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2304
Âge : 138
Date d'inscription : 22/02/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Enfin Arrivée...mais déja des complications ! [PV]   Dim 22 Mar 2009 - 19:47

    Il avait vu juste ; la jeune elfe confirma qu’elle n’était jamais venue à Alëandir, et il hocha la tête tout en enroulant machinalement ses doigts dans la longue crinière fauve de son cheval.
    « Êtes-vous d’ici ? » poursuivit l’inconnue.
    Calaáth détourna les yeux, s’accordant deux secondes pour réfléchir à la question. Si elle parlait de ses origines, alors non, il n’était pas né ici. Si elle parlait de sa maison, là non plus, elle n’était pas ici –ni nulle part ailleurs, du reste. Pourtant, c’était toujours ici qu’il revenait lorsqu’il avait quelque chose de précis à faire ou à apprendre, ou lorsqu’il ne savait plus où aller.
    « Disons que… j’y passe assez souvent » répondit-il doucement, un peu évasif.
    Il n’avait certainement pas l’intention de s’étendre en détails sur sa vie passée ou présente. Heureusement, l’elfe brune n’insista pas davantage et poursuivit :
    « Je suis à la recherche de documents concernant l’Architecture de cette cité. Pouvez-vous m’aider ? »
    Surpris, Calaáth lui jeta un regard en biais avant de tourner la tête, balayant les alentours du regard. C’était vrai, les bâtiments d’Alëandir étaient surprenants, et impressionnants, pour les nouveaux venus, avec leur majesté et leurs formes à la fois étranges et gracieuses qui n’étaient pas sans rappeler la grâce et la légèreté de leurs constructeurs. Calaáth, lui, avait l’habitude de ce genre de constructions et il était presque blasé. Plus exactement, il était parfaitement conscient de la beauté de la ville, mais il ne voyait pas vraiment en quoi on pouvait se passionner pour ces bâtisses au point de s’intéresser à de vieux manuscrits.
    Il était de nature méfiante, pour ne pas dire soupçonneuse, et plongea son regard vairon dans celui de son interlocutrice. Son expression, soigneusement travaillée, était totalement indéchiffrable et ne laissait passer aucun de ses sentiments, ses traits n’affichant qu’un air affable de circonstance.
    « Et, pourquoi t’intéresses-tu à l’architecture d’Alëandir ? » s’enquit-il d’un ton de simple curiosité polie.
    Il hésita à détourner le regard face aux yeux clairs de l’elfe inconnue, car il savait que ses yeux bicolores avaient souvent un effet bizarre sur les gens. Habitué à observer franchement ceux qui lui faisaient face, Calaáth voyait bien chaque fois que l’étrange couleur de ses prunelles les déstabilisait. Parfois ça l’amusait, d’autres fois ça l’agaçait ou le gênait. En l’occurrence, estimant qu’à personne franche regard franc, il ne baissa pas les yeux mais tâcha d’adoucir son expression, parfaitement conscient que ses cicatrices et son regard accordés à un air peu amène n’étaient pas pour lui donner l’apparence d’un type très fréquentable et sympathique.
    Quels pouvaient donc être les motifs de cette elfe de chercher ce genre de documents ? Bon, d'accord, croire qu'elle comptait découvrir des plans ou des souterrains à livrer à l'ennemi pour faciliter la prise de la ville était peut-être un peu parano, mais on n'est jamais trop prudent hein...


[Sorry pour le retard, en plus c'est assez nul comme rp --'']
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Enfin Arrivée...mais déja des complications ! [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Enfin Arrivée...mais déja des complications ! [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ouf enfin arrivée à destination ! [Libre]
» Enfin arrivé! (suite)
» Enfin, arrivée.. [ TERMINÉ ]
» Enfin arrivé (libre)
» Enfin arrivé !!! [ Pv Antho et Anna ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Anaëh ~ NORD EST :: Terres d'Alëandir :: Alëandir-
Sauter vers: