Partagez
 

 Balrûn Poings Ardents [Sage et général des runistes]

Aller en bas 
AuteurMessage
Balrûn
Nain
Balrûn

Nombre de messages : 153
Âge : 25
Date d'inscription : 14/03/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Balrûn Poings Ardents [Sage et général des runistes] Empty
MessageSujet: Balrûn Poings Ardents [Sage et général des runistes]   Balrûn Poings Ardents [Sage et général des runistes] I_icon_minitimeSam 14 Mar 2009 - 20:59

(note : J'ai l'autorisation de notre Garmin national pour le double compte et j'ai vu avec lui tout le points concernant mon armée de runistes, dont les détails sont plus loin. Pour le reste il faut vérifier les sorts et j'en fait peut-être un peu trop dans mon histoire mais après tout il faut bien que je mérite mon poste ^^ )


Balrûn Poings Ardents [Sage et général des runistes] Balrnficheh

Nom/Prénom : Balrûn, aussi surnommé "Poings Ardents"
Âge : 176 ans
Sexe : Masculin
Race : Un nain ! Un vrai de vrai !
Particularité : Y a-t-il créature plus particulière qu'un nain sur ces terres ? A vrai dire tout est plus ou moins particulier chez Balrûn


Balrûn Poings Ardents [Sage et général des runistes] Cussonruniste

Alignement : Communauté de la lumière
Métier : Sage élu par sa caste et général des runistes.
Classe d'arme : Magie / corps à corps


Balrûn Poings Ardents [Sage et général des runistes] Cussonruniste

Équipement : Que peut bien avoir un mage nain pour jeter ses sorts ? Une craie ? Une tablette de cire ? Rien de tout ça ! Balrûn préfère le contact brutal du métal. Il porte une paire de gants d'un métal cuivré, toute sa main en est recouverte, quatre cubes de métal sont fixés au dessus de la base de ses doigts au bout desquels on trouve de petites griffes pointues. Deux plaque courbée protègent ses avant-bras et enfin deux coque bombée se placent sur ses coudes. Pour plus de protection il ajoute des gants en cuir sous les gants en métal et encore en dessous des gants en maille, pour une protection parfaite contre les flammes de ses sorts. Car c'est avec ses gants que Balrûn utilise la magie. On trouve plusieurs runes gravées de ci de là sur les plaques de métal qui le compose et qu'il raye après la prière du sort grâce aux griffes du bout de ses doigts. Sur le dessus de la main, une rune de Mogar et pour embraser son poing et augmenter les dégâts qu'il inflige. Sur la paume, une autre rune de Mogar mais celle-ci pour projeter une gerbe de flammes. Sur les premières phalanges de chaque doigt (sauf le pouce), une rune de Néra qu'il raye grâce au choc d'une lame ennemi, ceci dans le but de créer une violente bourrasque pour repousser l'ennemi. La plaque de l'avant bras et enfin laissée nue pour tracer n'importe quelle rune grâce à ses griffes. Quand le métal est trop rayé pour fonctionner encore, Balrûn n'a plus qu'à le refondre et à regraver les runes.
Comme si tout ceci ne suffisait pas, Balrûn porte des bottes du même métal que ses gants avec une coque au genou lui permettant d'infliger de douloureuses béquilles à ses ennemis.


Balrûn Poings Ardents [Sage et général des runistes] Cussonruniste

Description physique : Avec ce mélange explosif de puissance physique et de puissance magique, Balrûn devrait ressembler à une véritable machine de guerre. Ce n'est pas le cas. Car le sage ne l'est pas pour rien, il sait jouer avec les apparences. Son mètre quarante n'en est pas un car il s'affaisse comme pour marquer un âge plus grand que le sien. Ses poings et bottes métalliques sont masqués par une longue cape de voyage vert foncé dont les bords sont décorés d'écritures naines et sur laquelle il fixe le petit écusson des runistes. En-dessous de celle-ci il porte la robe blanche, symbole de son autorité. Mais là encore il y a illusion ! Car sous le tissu peu résistant se cache une cotte de mailles d'excellente qualité.
En dehors de tout ce jeu des apparences, Balrûn ressemble à la plupart des nains : un nez court, large et proéminent, un large front plissé, des sourcils épais et de petits yeux noirs brillants d'intelligence. Cheveux et barbe sont roux mais parcourus de mèches blanches, qui leur donne des allures de brasier. Sa barbe est soigneusement attachée en trois pointes par trois anneaux dorés et ses cheveux sont coiffés en une énorme tresse jusqu'entre les omoplates, donnant ainsi à Balrûn une attitude soignée mais bien loin de sa véritable nature.

Description mentale : Car Balrûn a en effet le caractère bien trempé des nains : ronchon, grogneur, bagarreur, prompt à émettre bruyamment son désaccord, ne refusant jamais une chopine. Balrûn a juste la particularité d'être moins rieur que la plupart de ses camarades. Mais ceci ne veut pas dire pour autant qu'on peut le qualifier de sérieux ! Ceux qui le connaissent pourrons vous en assurer ! Ses paroles diffère souvent de ce qu'on pourrait imaginer d'un poste aussi respectable que celui de sage. N'hésitant pas à prouver son cynisme ou à vociférer plus d'insultes variées que n'en contient la langue naine sur ses ennemis, il fera souvent l'objet de remarques de la part de ses collègues gradés. Malgré tout ceci, Balrûn sait quand même garder son calme et prononcer des phrases au langage noble et soigné même s'il le fera surtout pour prier les dieux.


Balrûn Poings Ardents [Sage et général des runistes] Cussonruniste

Histoire : Balrûn a bien changé depuis son enfance. A l'origine pratiquement incompétent il est parvenu à un des plus haut grades de la société naine. Mais pour conter l'incroyable parcours d'un être apriori anodin, il convient de commencer par le début.
Balrûn est le fils de feu Baran, un forgeron réputé, habitant à Kirgan. Sa mère, elle était morte peu après sa naissance. Baran prit en charge d'élever son fils et tenta de lui apprendre les ficelles du métier de forgeron. Mais le nain était doté de peu de patience et d'un naturel colérique, aussi il raillait sans cesse Balrûn pour la moindre erreur, car il ne pouvait comprendre que son fils n'arrive pas à un aussi bon niveau que le sien ! C'en était de même partout ailleurs, il peinait à manier la hache, rechignait à exécuter les procédures de construction ou de minage, n'avait aucun talent en cuisine ou en brasserie, s'ennuyait à apprendre l'histoire et on lui reprochait même son manque d'assiduité dans la religion ! Balrûn était un bon à rien !
Les années passèrent et il devint adulte sans pour autant avoir trouvé sa voie. Il subissait remarques et railleries et cela lui pesait, tant et si bien qu'il prit un jour une résolution. Celle de devenir puissant, de prouver à tous qu'il était capable de faire quelque chose !
Son père mourut, et il pût ainsi reprendre l'atelier. Il l'aménagea à son gré et s'y enferma pour travailler jours et nuits. On ne le voyait plus sortir que pour s'instruire ou prier les dieux de lui fournir l'inspiration. Nul ne savait vraiment ce qu'il pouvait préparer à l'intérieur. On ne voyait de l'extérieur que la lueur de la forge et on n'entendait que le tintement du marteau. Il sortait d'ialleurs tellement peu qu'il en vint à gagner la réputation d'asocial jusque dans certaines galeries voisines !
En réalité Balrûn forgeait des armes, pas n'importe quelles armes, il en cherchait une qui lui convienne et s'entrainait donc tout seul de longues heures avec chacune de celles qu'il créait. Il se renseignait également sur tout ce qui concernait la guerre, l'art du combat, la tactique, l'ingénierie de guerre et bien d'autres sujets. Car il s'intéressait au plus haut point à la menace des drows au sud, c'était pour lui l'occasion de faire ses preuves.
Mais la fortune de son père commença à s'épuiser, il entreprit donc à revendre les armes qu'il avait forgé et peu à peu pris des commandes, et ce auprès de personnes riches et puissantes ! Car avec le temps Balrûn avait acquis une expérience certaine, surpassant même la qualité de travail de son père ! Les quelques travaux qu'il réalisait étaient si bien payés qu'il était désormais à l'abri du besoin et pouvaient même se permettre de refuser des commandes. Un tel regain d'activité surpris grandement ses voisins d'autant plus qu'il ne sortait pas de son atelier pour autant. La nouvelle fit vite le tour des galeries de Kirgan. Nombreux étaient ceux qui se demandait qui pouvait bien être ce nouveau forgeron dont les services étaient si prisés des puissants.
Balrûn trouva enfin l'arme qui lui convenait, un simple gant métallique mais dont la puissance de frappe n'était pas à sous-estimer. Il se mit à s'entrainer bien plus que d'habitude, entraînant considérablement ses muscles à la rapidité et à la force. Mais il lui manquait encore quelque chose pour être plus puissant, non seulement il devait renforcer la structure de son gant pour que celui-ci ait moins de problèmes techniques mais en plus il devait trouver un moyen de s'entraîner à être plus réactif.
Il se mit donc enfin à sortir de son atelier pour chercher des solutions. Curieusement, il les trouva en consultant les ingénieurs. Il intégra leurs discussions et apprit de nombreuses techniques grâce auxquelles il pût améliorer ses gants. Il en retravailla les liaisons mécaniques, plaça des renforcements et élabora un système complexe et original qui, lorsque qu'il frappait avec les quatres cubes de la base des doigts, faisait en sorte que ceci aient un appuis sur l'intégralité de la main et réagissent avec force à la collision. Tout ceci décupla sa puissance de frappe et en même temps il élabora plusieurs appareils originaux qui attaquaient de façon alternative lorsque Balrûn les frappait. Il entraîna ainsi grandement sa réactivité, arrivant au niveau d'un soldat et même plus encore.
Mais cela ne suffisait toujours pas à Balrûn, qui recherchait d'avantage de pouvoirs. Il trouva la solution dans les runes et il comprit en les étudiants l'importance qu'avaient les dieux dans la vie courante et se dit qu'il aurait dû prier d'avantage qu'il ne l'avait fait jusqu'alors. Il devint ainsi un fervent défenseur de la religion. Il fit don aux temples d'une partie de la fortune qu'il avait amassé et demanda à ce qu'il soit bien partagé entre les temples de toutes les villes naines. On le voyait régulièrement aller prier, il prêchait à qui voulait l'entendre, ou même à qui ne le voulait pas, que chérir les dieux était l'affaire de chaque nain, et que l'on se devait de chercher à être chaque jour un peu plus à leur service. Il réussit d'ailleurs à en convaincre certains parmi ceux qui se préoccupaient le moins de la religion. Un tel changement surpris bien entendu le voisinage. Les rumeurs circulèrent dans les galeries et tout le monde ou presque fût au courant de la soudaine piété de ce nain décidément bien étrange.
Entretemps Balrûn étudia le pouvoir des runes auprès des plus grands magiciens, il ressentait chaque jour un peu plus la présence des dieux et pouvait même parfois identifier les moments où les dieux étaient favorables à une prière, renforçant ainsi sa capacité de jugement, il acquis une importance religieuse proche de celle des prêtres. Ce qui d'ailleurs lui était utile pour lancer des sorts. Quand il en connut suffisamment des runes il essaya tous les moyens possibles de les utiliser et en vint finalement à les graver sur ses gants. L'incroyable mélange la puissance physique et de la puissance magique fît de lui un des combattants les plus doués qui soit et lui valut alors son surnom de "Poings Ardents". Il aurait alors pu intégrer la caste des guerriers mais toutes ses recherches avait fait naître en lui la soif de la connaissance. Après des années d'indécision il fut officiellement reconnu comme un érudit.
Il chercha à s'instruire dans tous les domaines et non pas uniquement sur la guerre comme ce fût la cas avant. Il devint ainsi un professeur réputé mais gardait malgré tout beaucoup de temps de loisirs où il collaborait avec les ingénieurs ou avec les prêtres, il lui arrivait même de les remplacer lorsque ceux-ci étaient indisposés, et bien entendu il persévéra dans ses entraînements au combat. Inutile de dire que tout ceci fût longtemps l'objet des bavardages de la cité.
Avec cette nouvelle ouverture à la société Balrûn pût travailler ses rapports sociaux. Il étudia le comportement, gagnant un œil observateur et une capacité à réfléchir vite, il apporta tout le soin qu'il avait mis à contrôler les mouvements de son corps pour le combat au contrôle de ses gestes et de son visage. Il se hissa rapidement au rang des puissants et joua également les nains d'affaire en employant des ouvriers au profit des institutions des érudits. Il gagna tant en importance que les habituels bavardages du voisinage apportait les dernières nouvelles concernant cet étonnant nain avec un temps de retard.
C'est alors que l'un des deux sages actuels mourut de vieillesse. On organisa donc l'élection du nouveau représentant de la caste des érudit. Le choix se porta inévitablement sur Balrûn, alors âgé de 172 ans.
Il rentra donc au service du roi. Le conseillant il continua d'augmenter l'importance de la religion chez les nains, ses performances au combat lui donnèrent alors l'idée de créer un nouveau corps d'armée dont il fût désigné général : les runistes. Ce sont des mages nains que l'on classe en trois catégories : les runistes de combat, les plus nombreux, ils sont spécialisés dans les sorts offensifs ; les prêtres runistes, souvent d'anciens prêtres reconvertis, ils sont spécialisés dans les sorts de soutien ; et les ingénieurs runistes, spécialisés dans le renforcement des constructions, armes et autres, il peuvent également construire des machines de guerre. Il leur donna pour signe distinctif un petit écusson rond, gravé d'une rune de mogar et dont le métal est facilement rayable leur permettait de lancer un sort défensif en cas d'urgence.
Avec son nouveau poste le caractère de Balrûn changea. La conscience et l'expérience qu'il avait acquis du monde révélèrent une nature cynique et les débats politiques firent naître en lui le côté colérique qu'on lui connait aujourd'hui. Mais il se soucie peu de ce qu'on peut en penser désormais car en seulement quatre ans, il apprit à profiter pleinement de son pouvoir politique.
Il garde néanmoins à l'esprit l'envie de faire ses preuves et l'arrivée prochaine de la guerre en sera donc l'occasion...


Balrûn Poings Ardents [Sage et général des runistes] Cussonruniste

Comment trouves-tu le forum ? : Mon avis est-il nécessaire ? Tout le monde pense la même chose ^^
Comment as-tu connu le forum ? : Pfiou ! C'est une longue histoire ! Vous vous endormiriez avant la fin.
Crédit avatar et signature : C'est bibi qui l'a tout fait ! Razz


Dernière édition par Balrûn le Dim 15 Mar 2009 - 12:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Garmin le Vengeur
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 1936
Âge : 30
Date d'inscription : 09/12/2007

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Balrûn Poings Ardents [Sage et général des runistes] Empty
MessageSujet: Re: Balrûn Poings Ardents [Sage et général des runistes]   Balrûn Poings Ardents [Sage et général des runistes] I_icon_minitimeDim 15 Mar 2009 - 11:54

Yeah mon frère mage! :D Re-bienvenue^^

Une petite chose qui me chiffonne : on dit de lui qu'il est "un puits de savoir", etc. Tout de même, 1) accumuler d'énormes connaissances en forge et en ingénierie ; 2) passer du temps à prier et à prêcher ; 3) se plonger dans l'Histoire et engranger un tel savoir... Tout ceci me paraît beaucoup, même après plus de 170 ans Balrûn Poings Ardents [Sage et général des runistes] 657689250 Je ne prendrai qu'un exemple : Ambro a passé quelque chose comme un siècle à étudier l'Histoire(et Les histoires^^) et à ne rien faire d'autre... Lui on peut dire qu'il est un puits de savoir, qu'il sait quasiment tout Razz
Donc à mon avis, les connaissances dont tu parles avant dans ton histoire sont déjà largement suffisantes, notamment la grande piété et l'étude des runes, pour être admis et élu comme Sage Wink A part, donc, ce petit paragraphe sur les gigantesques connaissances de Balrûn, ta fiche me paraît nickel, et je te valide tout ceci dès que c'est arrangé What a Face (gniéhéhéhé le Roi des ch... des Nains a trouvé quelque chose à redire Twisted Evil)
Revenir en haut Aller en bas
Balrûn
Nain
Balrûn

Nombre de messages : 153
Âge : 25
Date d'inscription : 14/03/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Balrûn Poings Ardents [Sage et général des runistes] Empty
MessageSujet: Re: Balrûn Poings Ardents [Sage et général des runistes]   Balrûn Poings Ardents [Sage et général des runistes] I_icon_minitimeDim 15 Mar 2009 - 12:37

Je me disais bien que j'en faisais un peu trop >.<'
C'est arrangé.

Ah ! et je pense que quelques petites lignes de contexte sur les runistes de l'armée naine ne ferait de mal à personne Wink
Revenir en haut Aller en bas
Garmin le Vengeur
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 1936
Âge : 30
Date d'inscription : 09/12/2007

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Balrûn Poings Ardents [Sage et général des runistes] Empty
MessageSujet: Re: Balrûn Poings Ardents [Sage et général des runistes]   Balrûn Poings Ardents [Sage et général des runistes] I_icon_minitimeLun 16 Mar 2009 - 7:13

A toi de voir! Comme tu préfères : soit on poste ça ici, soit on le poste dans le contexte... Je serais pour le poster dans le contexte, mais peut-être que ça alourdirait le topic sur la magie naine Balrûn Poings Ardents [Sage et général des runistes] 657689250

Je te valide mais je laisse le topic ici pour que tu édites si tu veux^^


Re-bienvenue donc! \o/
Revenir en haut Aller en bas
Balrûn
Nain
Balrûn

Nombre de messages : 153
Âge : 25
Date d'inscription : 14/03/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Balrûn Poings Ardents [Sage et général des runistes] Empty
MessageSujet: Re: Balrûn Poings Ardents [Sage et général des runistes]   Balrûn Poings Ardents [Sage et général des runistes] I_icon_minitimeLun 16 Mar 2009 - 11:28

Nan c'est bon tu peux transférer Wink
Va pour trois lignes dans la magie naine (l'alourdissage est des moindre je pense ^^ )
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Balrûn Poings Ardents [Sage et général des runistes] Empty
MessageSujet: Re: Balrûn Poings Ardents [Sage et général des runistes]   Balrûn Poings Ardents [Sage et général des runistes] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Balrûn Poings Ardents [Sage et général des runistes]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Où tout commence :: Registre :: Tabularium :: Limbes :: Nains-
Sauter vers: