AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 /!\[ Maison d'Aidan et LilY ]Pour une première fois... | Aidan { Terminé }

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aliénor
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 468
Âge : 22
Date d'inscription : 30/03/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: /![ Maison d'Aidan et LilY ]Pour une première fois... | Aidan { Terminé }   Dim 22 Mar 2009 - 15:47

Je suis assise dans un des fauteuils de notre maison... NOTRE maison, à Aidan et à moi. Rabattant mes genoux contre ma poitrine, je reflechis. L'automne ne va pas tarder à arriver... cela fait maintenant deux mois que Mathys est né, nous avons revu Nakorn en coup de vent plusieurs fois. Le pauvre est débordé. Mathys grandit doucement... heu... doucement ? Non ! Beaucoup trop vite ! Je dois une fière chandelle à Aidan sur ce coup là, cela fait a peine quelques jours que Mathys fait ses nuits, ou ses jours comme vous voudraient les appelés. Moi, habituée a dormir partout j'ai pourtant eu un mal fou à récupérer de l'accouchement. Aidan le prenait souvent avec lui la journée, me permettant de dormir un peu plus... Et enfin, enfin je me rétablis. Je m'en voudrait presque d'avoir louper les premiers mois de mon bébé mais ne pouvait faire autremzent, déjà parce que mon corps le réclamait et qu'Aidan m'y forcait. Depuis l'acouchement, je n'ai plus la force d'essayer de m'en débarasser pour faire ce que je veux. Il a eu raison sur le dernier coup et puis, n'ai-je pas promis que j'allais l'écouter à présent ? Je ne le fais qu'un peu, je veux bien l'avouer mais sur la question du sommeil, je me suis vraiment beaucoup reposée. Mathys grandit, il ressemble de plus en plus à son père... la couleur de ses yeux reste encore un mystère entre bleu et gris. Le temps nous dira, et ses cheveux... ils ne sont pas couleur de blé comme les miens, ni noir de jais comme ceux de son père. Non, c'est un mixte. Un chatain. Par contre j'imagine qu'il aura la même 'texture' de cheveux que moi : fin et soyeux.
Hormis pendant les nuits, c'est un véritable bonheur. Mathys commence a rire, et il sourit à tout le monde. Les oreilles du petit ont obligé Aidan à dévoilé les siennes, surprenant un peu nos voisins. Mais peu importe... je comprends les jeunes femmes maintenant, je comprends le désir que certaines d'entre elles ont de fonder un foyer. De gérer une maison avec un homme qu'on aime et un bébé. Que de changements dans.. MA vie, dans celle d'Aidan aussi. J'ai l'impression que notre rencontre à Diantra, c'était hier... Il m'avait menacé d'une dague que j'avais retourné contre lui et il m'avait provoqué, me comparant à une jeune fille de bonne famille que je n'étais pas à l'époque. Ses quelques mois en sa compagnie m'ont considérablement adoucie, l'Amour m'a considérablement adouci en réalité. Jamais je n'avais imaginer ma vie comme cela... pourtant, elle est loin de me déplaire. Je me plais bien et je n'ai pas l'impression qu'Aidan ait à se plaindre de cette vie. Et puis... en venant à Aleandir, Aidan a rencontré sa soeur et appris un peu plus sur son histoire personnelle. Il me l'a présenté, je la trouve adorable... dommage qu'elle n'ait pas retrouver Aidan avant je pense... il aurait bien eu besoin d'une soeur à certains moments.
On tape à la porte. Je me lève pour ouvrir.
C'est notre voisine, la plus proche en réalité, sa maison est à a peine quelques mètres, elle s'appelle Glània; enfin elle nous a dit de l'appeler comme cela. Son nom est sans doute beaucoup plus compliqué comme bon nombre de prénoms elfiques. Glània s'est prise d'affection pour nous. Elle semble a peine plus âgée que nous mais apparement elle a dépassé la centaine d'années. Elle n'a pas d'enfants et c'est surement ce qui l'a sésuite chez nous, chez moi... quand je n'étais encore enceinte de Mathys que de 6 ou 7 mois. Nous nous saluons et je l'invite à boire quelque chose mais elle refuse. Malgré le fait que les elfes soient... assez réservé, je la vois très heureuse. Elle m'informe de quelques bonnes nouvelles.
Evidemment, pour elle nous sommes un jeune couple adorable, ayant appris au cours de quelques discussions que je sais parfaitement écrire et lire elle a sans doute fait ma publicité a quelques uns et apparement; un de ses amis aimerait m'engager pour faire sa comptabilité ou je ne sais pas trop... bref, presque lui servir de secrétaire. J'imagine à ses yeux qu'elle espère me voir accepter et qu'elle a déjà réglé beaucoup de problèmes - qui n'en sont pas vraiments - à ma place. J'essaye de lui parler mais elle ne m'écoute pas. Et puis, elles m'ammènent quelques... j'equarquille les yeux en voyant cela. ROBE ?!?!? Ma tenue vestimentaire n'est pas.. pour elle ? Je suis très surprise mais accepte volontier. Bref, elle m'embrasse sur les deux joues et me donnes encore quelques informations que je ne peux commenter avant de s'échapper à nouveau. Et je reste seule devant la maison. Elle n' amême pas pris la peine d'entrée... je reste bouche bée pendant quelques secondes avant de me secouer et de poser les robes sur le fauteuil. Hors de question que je porte une robe. Certaines conversations d'avec Aidan me reviennent...
Finalement j'emmène les quelques robes dans notre chambre. Huum... ai-je changer à ce point ? Je n'ai aucun miroir pour me contempler ou autre chose, mais je me demande même si je me reconnaitrais... J'en regarde une, un peu surprise. Ce n'est pas le genre de robe que portais les femmes de Diantra. Beaucoup moins.. "ouvertes" je dirais. Eldique quoi, pas très provoquant. Ce sont de très jolies robes, bleu et blanches à la grande majorité. Je ne sais pas pourquoi elle me les a ammené aujourd'hui ni quoi que ce soit d'ailleurs... et.. pourquoi ne garde-t-elle pas ses jolies robes pour elle ? Bref. Beaucoup de questions qu'il me restera à lui poser.
Je me déshabille et en enfile une... Humpf... je ne suis pas habituée à ce genre de vêtement. Mon regard est attiré par une autre, en dessous des autres et j'écarquille les yeux en la voyant. C'est une robe un peu plus complexe à mettre, et même pour moi qui n'aie aucune affection pour ce genre de vêtements, je la trouve magnifique. J'ai quelques difficultés à l'enfilée avec les différents tissus. C'est un dos nu... et cela me fait frisonner, rare sont les gens a connaître mon passé et a avoir vu l'unique marque qui m'en reste. Je tourne un peu, étrange... c'est la première fois que j'ai une aussi jolie robe et j'ai encore du mal à m'y habituer. Surtout que mes mouvements sont moins libres qu'avec mes vêtements habituels. C'est la première fois que j'ai vraiment l'impression d'être une princesse et cela me serre la poitrine. La robe fluide cache plus ou moins les formes de la grossesse que je n'ai pas vraiment perdu. Mon ventre est beaucoup plus plat mais il le reste moins qu'avant. Ma poitrine reste assez pleine et mes hanches sont plus larges. Encore des changements... le mental, le physique. Et me voilà qui porte une robe qui ne me correspond absolument pas. Et pour qu'elle occasion pourraisèje porter ce genre de chose. Je commence à l'enlever mais j'entends Aidan qui rentre. Un léger sourire nait au coin de mes lèvrs. Tient... voyons sa réaction.

- Aidan ? Je suis dans la chambre...

Je l'entends arriver et le prend dans mes bras, plaçant ma tête sur son épaule. Je ferme les yeux, je ne vois pas son visage mais ce n'est pas grave. J'imagine qu'il sera profondément surpris. Je murmure quelques mots à son épaule.

- Glània est passée en coup de vent... j'avais raison tu vois... les robes ne me vont pas, elles me changent trop. Je ne suis plus moi même...

Il avait insisté, discuté plusieurs fois pour me faire porter une robe. Enfin, une, plutôt des... Mais je doutes qu'il ait parlé de ce genre de robe. J'attend une réaction de sa part...

{ La robe de princesse J'ai pas pu résister en la voyant. }


Dernière édition par LilY le Dim 21 Juin 2009 - 6:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aidan Silin
En attente de validation..
avatar

Féminin
Nombre de messages : 381
Âge : 40
Date d'inscription : 23/04/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: /!\[ Maison d'Aidan et LilY ]Pour une première fois... | Aidan { Terminé }   Mar 24 Mar 2009 - 14:51

Décidément, cette année aura été pleine de changements et je me demande si cela finira un jour. Non pas que je m'en plaigne, non, pas du tout, la plupart de ces bouleversements ont été bénéfiques et agréables, très agréables même, bien que terrifiants.

Un exemple? LilY. En un mot, je résume le noyau de toute mon évolution de ces derniers mois. Moi, le voleur indépendant et cynique, qui ne se souciait que de lui, me voilà à rentrer tous les soirs au même endroit, à y retrouver la même femme. Si mes amis de Diantra ma voyaient, ils en riraient et se ficheraient de moi qui clamais si bien haut et fort ma liberté farouche.

C'était ainsi avant : pas de femme, pas de foyer. Quelques flirts par ci par là, mais surtout des relations avec des professionnelles pour être certain que rien d'autre que l'argent ne soit engagé là dedans. Avec LilY, j'ai clairement déconné. J'ai couché avec une fille que je ne connaissais pas 24h plus tôt. Je lui ai livré des secrets que personne ne connaissait. Pourquoi? Pourquoi elle? Je ne sais pas. Le destin peut-être... Son caractère sûrement. Elle m'a séduit assez facilement, cette femme enfant au caractère bien trempé et à la langue bien pendue. Celle qui m'a sauvé la vie aussi.

Et qui m'en a offert une autre.

Je ne suis pas un homme respectable, il ne faut rien exagérer, mais je ne suis plus le malfrat d'avant non plus. Je suis à mi chemin et je flotte en eaux troubles. Les risques inconsidérés, c'est terminé, je ne peux plus me permettre de vivre comme si j'était seul et que personne ne dépendait de moi. J'ai appris que la vie était un bien précieux... LilY a effacé 34 années de calvaire en m'offrant sa présence, son amour et un fils.

S'établir à Alëandir est surement la plus sage décision que nous ayons prise. Ici, les gens sont tranquilles, souriants, mais ne se mêlent pas de vos affaires. Le petit pécule que j'ai accumulé de par mes activités à Diantra nous permet de vivre assez sereinement, dans un logement modeste. Néanmoins, cela ne durera pas et il va bien falloir que je me décide à quoi je peux être bon... Hormis le vol.

La maison se profile devant moi. Petite maison cossue que LilY a aménagé pendant sa grossesse (quand elle ne partait pas en vadrouille seule, mais passons). Je me suis adapté à la mode elfique... Mes oreilles d'abord, ne sont plus cachées, mon fils me trahit trop bien à ce niveau. Mes vêtements, ensuite, sont moins grossiers. Les étoffes sont plus fines, même si je reste adepte des hauts de chausse et chemises simples. Surtout avec l'été.

Je quitte le dehors, pour rentrer chez moi, Yeri sur mes épaules, comme souvent. Mes yeux s'accoutument au changement de luminosité et Yeri descend, en quête de Laowen. Quand à moi, j'entends la voix de LilY dans la chambre et m'y rends, intrigué par un je ne sais quoi dans sa voix d'inhabituel.

Et quand j'ouvre la porte... Oui en effet, il y a quelque chose d'inhabituel... Une jeune femme blonde dans une robe... somptueuse. J'avance mécaniquement, avant de me stopper, en admiration, mais Lily réduit l'écart entre nous et m'enlace, avant de me souffler une absurdité qui me laisse muet. Quoi? Les robes ne lui vont pas? Mais elle ne s'est pas regardée! Cela sera difficile ici, mais moi, j'ai regardé et je peux dire que j'aime ce que j'ai vu. La coupe fluide de la robe met en valeur ses jolies formes. D'ailleurs, je la trouve plus jolie maintenant qu'avant la grossesse. Ces formes plus pleines me plaisent. Et puis, elle est vraiment femme ainsi.

Mes mains glissent le long de son dos, caressant la peau mise à nue, effleurant sa taille, ses fesses, ses hanches plus larges, plus féminines. Puis, je la repousse doucement, m'emparant d'une de ses mains, lui faisant lever un peu le bras, un sourire aux lèvres.

- "C'est vrai cela te change."

Je lève encore la main, lui intimant le geste de tourner sur elle-même pour faire voler les voiles.

- "C'est Glània qui t'a offert cette robe?"

Cette fois, mon sourire s'affirme, alors que je la ramène vers moi et que mon autre main passe derrière sa taille, mes lèvres cherchant les siennes.

- "J'avais raison de demander à te voir ainsi..."

Ma voix n'est qu'un murmure rauque. J'approuve! Je vais aller remercier Glània pour cette glorieuse initiative!

- "Si je n'étais pas déjà amoureux, je le deviendrais rien qu'en te voyant ainsi..."

Fou ce qu'une simple robe pouvait avoir comme effets non?
Revenir en haut Aller en bas
Aliénor
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 468
Âge : 22
Date d'inscription : 30/03/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: /!\[ Maison d'Aidan et LilY ]Pour une première fois... | Aidan { Terminé }   Mar 24 Mar 2009 - 21:30

Je me glisse entre ses bras, murmurant quelques mots à son oreille. A ce moment, j'ai gagné, il a gagné. Egalité. Ses oreilles ne sont plus caché et... je porte une robe ! Je ne comprends toujours pas où es ce que je pourrais porter ce genre de robe d'ailleurs... Il reste muet quelques instants... je ferme les yeux doucement alors que ses mains glissent le long de mon dos, glissant sur mes fesses et sur mes hanches. Je frissonne doucement alors qu'il me repousse doucement, saisissant une de mes mains pour la lever un peu. Il sourit, faisant remarquer qu'en effet cela change beaucoup de choses. Après... je ne pense pas avoir pu imaginer porter ce genre de robe un jour. C'est bien loin des robes des femmes de Diantra, beaucoup plus... ou justement, moins élégantes. Il lève encore ma main, m'intimant de tourner sur moi même, je m'exécute, faisant voler légèrement les multiples tissus de la robe. Après un tour complet, je me retrouve face à son visage, on son sourire s'affirme encore plus. Il me demande si c'est Glàna qui m'a offert cette robe.... hum..

- Entre deux portes... Elle semblait si préssée..

Pour la première fois depuis sa visite, s'impose en moi l'évidence qu'elle me connait trop bien et qu'elle sait que j'aurais refusé, ou du moins j'aurais posé beaucoup de questions pour la noyer dessous et obtenir ce que je désirais. Que peut être elle ne s'était pas attardée pour ces raisons. Aidan rompt mes pensées en m'attirant à lui et en m'embrassant. Certaines personnes - sans doutes quelques vipères - murmurent que la naissance d'un enfant brise les couples. Je ne suis pas d'accord... notre vie a été beaucoup bousculée depuis un an, oui mais cela n'a fait que laisser notre amour intacte. Ou de le renforcer encore plus... Hormis peut être depuis la naissance de Mathys nos activités... "nocturnes" qui se sont retrouvés considérablement limité par mon besoin de sommeil.
Il murmure quelques mots contre mes lèvres; répondant qu'il avait raison de vouloir me voir dans ce genre de tenue. Il rajoute aussi que si il n'était pas déjà amoureux, il le deviendrait... Je souris avant de m'emparer de ses lèvres encore... Je m'écarte un peu de lui.

- Tu comprendras que je n'en porte qu'en ta présence alors...?

Humm... je doute que ce soit possible. Si Glàna m'a apporté des robes, je doute que ce soit pour Aidan ou pour son amour pour moi. Je pense que ça a un étroit rapport avec la deuxième chose dont elle m'a parlé : le travail. Je sais que de toute façon, c'est la meilleure possibilité que je puisse avoir. Je ne pourrais pas redevenir espionne... si j'étais une expetion chez les humains, je suis lacunaire chez les elfes. Et puis... c'est un peu trop dangereux je pense maintenant que j'ai une famille.

- Huum... je crois que Glàna m'a fait de la publicité, elle m'a parlé d'une possibilité de travail pour elle... Je crois que c'est pour ça qu'elle s'est sauvée. Que je ne refuse pas les robes, et que je ne pose pas trop de questions. Je pense qu'elle a déjà réglé tous les problèmes la connaissant.

Mais... il me faut son avis tout de même sur la chose. S'en est fini de la femme - enfant indépendante et insensée, j'ai une famille, et nous sommes deux pour prendre les quelques décisions qu'il nous reste a prendre. Je me cale contre lui finalement... J'ai besoin de lui, de le sentir contre moi. Sa présence est rassurante pour moi... Ankor m'avait déjà dit me trouver très jolie... mais je n'avais jamais eu sur moi un autre regard sur moi que celui d'un père. Et pas dans ce genre de tenues... de toute manière, je ne vois pas pourquoi je pourrais la porter. Je murmure quelques mots.

- Mathys dort profondément...

Je rouvre les yeux pour voir Laowen débarquer. Yeri, toujours aussi excité grimpe sur l'épaule d'Aidan, il prend une de mes mèches de cheveux entre ses doigts, comme profondément interloqué. Ce petit animal m'amuse profondément. Je le caresse doucement sous la tête et comme à son habitude, Laowen débarque pour réclamer sa part de calin. Il est beaucoup plus habituel de voir un petit singe venir chercher des caresses que de voir une louve noire venir en chercher. mais je suis habituée... et maintenant Aidan aussi. Une sorte de statut quo c'est remis en place depuis que Mathys est né. Celle ci est d'ailleurs très précieuse avec le petit bout. Certaines légendes disent que les loups mangent les bébés, j'ai du mal à imaginer Laowen faire ça avec la tendresse dont elle fait preuve. je souris, amusée.

- C'est une véritable animalerie ici...

Il ne manquerait plus que Mathys et la famille serait au complet mais pour une fois : IL DORT ! Le petit pétille déjà de joie et commence tout juste a observer le monde entre deux sommeils. Yeri redescend au sol et Laowen l'attrape par la peau du dos, le petit lémurien se débat dans le vide, mais Aidan comme moi, nous savons qu'elle ne lui fait pas de mal. Ils passent la porte. Voilà, ils ont eu leurs calins, maintenants ils s'envont. Cette hypothèse me fait rire. Je vais finalement fermé la porte et reviens vers Aidan. Je dépose un léger baiser sur ses lèvres alors qu'un doigt vient céler ses lèvres, ma main passe doucement sur son visage puis dans ses cheveux. Je souris doucement alors que ma deuxième main passe sous sa chemise pour caresser la légère cicatrice qu'il a sur le ventre... je lui avais causé au tout début. Il m'avait embrassé et je l'avais obligé a reculer...

- Je t'avais traité d'énergumène... Tu te souviens...

Je ris légèrement à cette pensée... si j'avais réellement pensé sees mots sous autre chose que le coup de la colère, nous n'en serions surement pas là aujourd'hui...
Revenir en haut Aller en bas
Aidan Silin
En attente de validation..
avatar

Féminin
Nombre de messages : 381
Âge : 40
Date d'inscription : 23/04/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: /!\[ Maison d'Aidan et LilY ]Pour une première fois... | Aidan { Terminé }   Mer 25 Mar 2009 - 18:15

Nombre de nos conversations me reviennent en mémoire alors que je la regarde dans cette robe et qu'elle, elle chuchote à mon oreille, dévoilée. Combien de fois m'a-t-elle demandée d'arborer fièrement mon héritage? Combien de fois ai-je contre attaqué en lui demandant d'arborer fièrement sa féminité? J'avais cédé le premier, à cause de Mathys. Et elle cédait à cause d'une voisine clairvoyante. Cette robe était à la mode elfique, différente des décolletés humains, des corsets et de toutes le entraves. Là, ce n'étaient que drapés aériens, soulignant sa silhouette dans la mouler. Sa poitrine plus ronde était un peu plus importante que celle des elfes maintenant. Ses hanches également, son ventre était moins plat, les os de ses hanches moins apparents. Et pour être franc, j'adorais ces petits signes criants de sa féminité.

- "Tu n'as pas pu refuser ainsi..."

Je la connais bien. Je sais que si Glàna était entrée et lui avait demandé gentiment de porter ces robes, elle aurait refusé. Là, en lui donnant et en partant, elle ne pouvait essuyer un refus. Pourquoi l'elfe a fait cela? Je ne sais pas... Mais cette initiative me ravit. Je la fait tournoyer avant de la rapprocher de moi et de l'embrasser. Nos moments d'intimité sont extrêmement rares, trop souvent interrompus. J'ai laissé passer des semaines avant de tenter quelque chose, respectant à la lettre les recommandations de Nakor. Et puis LilY ne semblait pas aussi impatiente que moi, sans doute à cause de l'accouchement, de l'allaitement et je ne sais quoi d'autre. Et puis, quand enfin nous avons réussit à faire quelques calins, des pleurs nous interrompaient régulièrement, brisant mon désir et réveillant l'instinct maternel de LilY.

Oui, les deux mois avaient été assez difficiles pour nous, bien que remplis de bonheur. Nous étions passés d'amants à parents et nous avions bien du mal à concilier les deux. Et sans être un obsédé, j'avais des envies toutes naturelles pour elle. Et là, dans cette robe... par les dieux, mes envies revenaient au triple galop.

- "Hum non je ne comprendrais pas."

Cependant, la suite de ses paroles me ramènent à la réalité et je fronce les sourcils alors qu'elle évoque un futur travail.

- "Et qui gardera Mathys? Je ne vais pas rester oisif indéfiniment..."

D'ailleurs, LilY me dit qu'il dort. Ohoh, des idées me viennent en tête, interrompues par Yeri et Laowen. Je lâche LilY, en soupirant ostensiblement. Bon sang, est-ce que je vais parvenir à être totalement seul avec elle et pas dérangé toutes les cinq secondes? Je les aime beaucoup, mais là, j'ai des envies de meurtre. LilY ne semble pas s'en rendre compte et distribue caresses et calins, avant de faire sortir les deux animaux et de refermer la porte.

Elle revient vers moi et m'embrasse doucement, avant de poser un index sur mes lèvres et de glisser sa main sous ma chemise, caressant la petite cicatrice d'où tout a commencé. Je frissone alors que je souris à ses paroles.

- "Je me souviens oui."

N'y tenant plus, je la soulève dans mes bras. Elle est légère comme une plume. Je l'entraine jusqu'au lit où je la dépose, l'allongeant, tandis que je grimpe sur elle, embrassant son épaule nue, ma main froissant le tissu de la robe pour parvenir à dénuder sa jambe.

- "Tu permets si je passe quelques étapes pour en arriver à la chambre dans l'auberge?"

Mon regard doit trahir mon désir... mon pantalon aussi. Elle est belle et j'ai envie d'elle. C'est aussi simple que cela.
Revenir en haut Aller en bas
Aliénor
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 468
Âge : 22
Date d'inscription : 30/03/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: /!\[ Maison d'Aidan et LilY ]Pour une première fois... | Aidan { Terminé }   Mer 25 Mar 2009 - 20:57

J'avais... ne serais-ce qu'espérer que ses propres mots suffiraient à le convaincre que je ne peux pas porter de robes en permanences. Hé bien non... je semble m'être trompée vu qu'il me répond ne pas comprendre. Je doute pourtant de porter celle là pour d'autres que lui, ou pas sans une étoffe par dessus pour cacher mon épaule. Lui qui connait mon corps par coeur s'en moque bien sur, mais je n'ai pas envie de devoir expliquer ma marque partout et à tout le monde... Comme je doute que lui aimerait aussi montrer les siennes qui courent le long de son dos.
Je lui donne la raison probable que Glàna avait de m'offrir des robes. Le travail qu'elle me propose... Et Aidan, perspicace, pose la dernière question qui ne m'était pas venue à l'esprit. Qui gardera Mathys ? SI MOI je travaille ? Et si lui s'y met aussi - bien que je le vois très mal avec un travail honnête. Tout d'un coup les choses me paraissent encore plus difficile.

- Je ne sais pas... Je n'ai pas pu lui parler.

Je rajoute quelques mots sur Mathys, qui DORT ! C'est chose rare dans cette maison... je crois qu'il a hérité d'Aidan niveau sommeil aussi. Mais depuis quelques jours il fait ses nuits, ce qui me ravie, savoir que je vais pouvoir me reposer plusieurs heures d'affilé sans devoir me relever toutes les demi-heures...
Arrive nos deux grosses bêtes qui réclament des calins, Aidan reste froid avec eux alors que je les calines avant de fermer la porte derrière eux et reviens embrasser mon voleur. Je passe ma main sous sa chemise pour caresser la cicatrice que j'avais laissé là lors de notre première rencontre. Une mise en garde, une blessure. Pourtant... j'étais persuadé qu'elle disparaitrait mais au bout de 8 mois, je la sens toujours sous mes doigts...

Je frissonne quand Aidan me prend dans ses bras et m'entraine sur le lit,surprise. Je n'avais pas vraiment pensé a la réaction que je souhaitait mais celle là était loin de tout ce que j'avais imaginé. Sa main remonte le long de ma jambe, m'arrachant un frisson. Il me demande, presque ironiquement si il peut sauter quelques étapes. Je souris avant de l'attirer à moi pour l'embrasser.

- Huum... je te dirais toute à l'heure si je veux bien...

J'ai du mal à parler. Aidan est impatient, moi aussi je dois l'avouer... Personne n'est là cette fois pour venir briser notre étreinte. Pas de petit bout de Mathys pleurant exactement au mauvais moment pour avoir l'attention de ses parents. Ses baisers m'enflamment, et incapable de rester passive je lui enlève sa chemise, pouvant désormais passer mes mains sur ses muscles. Ses mêmes mains se perdent dans ses cheveux, pourquoi n'y aurait-il que de cette divine torture pour moi ? Je connais les points faible de mon amant, et j'en profite, presque un peu honteusement. Une pensée me fait alors sourire entre deux baisers et je brise ses appuis pour nous retourner. Il reste quelques détails qu'on ne pourra pas révéler de cette nuit que nous avions passé ce soir là. Et puis, déjà, je n'ai pas l'attention de retomber enceinte tout de suite... Mathys est largement suffisant pour moi. Je continue de l'embrasser alors que mes mains se dirigent vers son pantalon. A ce rythme... il sera nu avant moi, le temps qu'il se dépètre entre les différents tissus. Ce genre de robes est bien différent des robes humaines, et si j'ai eu quelques difficultés à l'enfiler, je pense qu'il en aura à l'enlever. Surtout lorsqu'il n'est pas en possession de tous ses moyens. Je suis parcourue par quelques frissons au fur et à mesure que ses mains caressent mon corps... Je crois simplement que si Mathys venait à nous interrompre, nous ne l'entendrions même pas. Si on l'entendait, je ne suis pas sûr qu'on s'interrompe.
J'ai quelques difficultées à lui enlever son pantalon et je jure mentalement. Ma bouche est trop occupée à autre chose pour laisser passer quelques paroles....
Revenir en haut Aller en bas
Aidan Silin
En attente de validation..
avatar

Féminin
Nombre de messages : 381
Âge : 40
Date d'inscription : 23/04/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: /!\[ Maison d'Aidan et LilY ]Pour une première fois... | Aidan { Terminé }   Ven 3 Avr 2009 - 12:21

Je ne réponds pas alors que je plonge LilY dans l'embarras en lui demandant que faire de notre fils si nous travaillons tous les deux. Et oui, si elle, elle n'y a pas pensé, moi, cette éventualité me traverse tout de suite l'esprit. Je ne sais pas si c'est parce que je suis plus pragmatique qu'elle, mais le problème se pose. Nous n'allons pas demander à quelqu'un de le garder quand même... Et il a besoin de sa mère, pas d'une inconnue. Cela dit, je garde ces pensées pour moi, je n'ai pas spécialement envie qu'une joute verbale s'engage sur le féminisme ou le machisme. Cela dit, mon avis à ce sujet est net et précis : c'est à maman de s'occuper de bébé en priorité, pas à papa. Ne serait-ce que parce que moi, je ne peux pas le nourrir à volonté. Mais je n'ai pas envie de briser ce petit moment à deux avec ça.

Surtout que comme l'a souligné LilY, il dort. Et ça, c'est assez rare pour qu'on en profite. Oh, il dort comme tous les bébés, mais en général cela ne correspond pas avec notre emploi du temps à nous. En fait, tout c'est décalé et tout notre monde tourne autour de lui. C'est nous qui nous adaptons à lui et pas l'inverse. Dés qu'il pleure, LilY va le chercher, pour s'en occuper, le nourrir ou que sais-je encore. Résultats, notre vie intime est réduite à peau de chagrin.

Et aujourd'hui, j'ai envie de changer ça. Qu'on soit autant un couple que des parents.

Alors, une fois certain qu'on sera tranquilles, je la prends dans mes bras et l'emmène jusqu'au lit où je commence à me montrer entreprenant et pressant. Chose naturelle puisque je suis son compagnon, non? Je me montrer ironique, me rappelant de l'auberge et LilY semble vouloir aller aussi vite que moi. Pas trop vite tout de même. J'ai envie de la redécouvrir. Les mains de LilY me délestent de ma chemise et je souris, alors qu'elle caresse ma peau, ce qui me fait frissoner. Mais ce n'est rien comparé au violent frémissement qu'elle provoque en enfouissant ses mains dans mes cheveux et en caressant mes oreilles si sensibles. D'ailleurs, je crois bien qu'un gémissement m'échappe.

Ma main s'aventure sous la robe, caressant la peau nue, alros que LilY tente déséspérément de m'enlever mon pantalon, m'arrachant un petit rire contenu. Je me demande comment je vais me débarasser de sa robe... Quoique, au vu de la dite robe, je peux aussi, la lui laisser, cela n'empêche rien.

- "Tu veux que je t'aide?"

Je murmure contre sa bouche, un rire contenu dans ma voix alors qu'elle se débat. Allez si je l'aide, peut-être qu'elle aura pitié de moi et m'aidera pour sa jolie, mais vraiment pas pratique robe?
Revenir en haut Aller en bas
Aliénor
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 468
Âge : 22
Date d'inscription : 30/03/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: /!\[ Maison d'Aidan et LilY ]Pour une première fois... | Aidan { Terminé }   Sam 4 Avr 2009 - 19:21

Il va falloir que je parle impérativement à Glània, vu comme je la connais elle aura pris mon absence de réponse pour un oui. Pourtant... ce ne sera pas pour tout de suite. Après m'avoir fait tournoyer, Aidan m'attire à lui pour échanger quelques baisers fougueux, ce moment est interrompu par nos familier à qui je distribue quelques calins. Le statut quo entre Aidan et Laowen tient plus ou moins avec difficulté depuis la naissance de Mathys. Si j'étais morte, je suis persuadé qu'elle aurait tué Aidan... ou, si elle n'avait pas réussi, elle l'aurait sérieusement amoché. Depuis, il règne entre eux une méfiance étrange...
Je repense à quelques souvenirs, les insultes que nous avons pu échanger et la cicatrice dont je suis la cause qu'il a sur le ventre. Je l'avais pourtant prévenu, je lui avais dit de reculer. Et... il ne m'avait pas pris au sérieux.
Je finis sur le lit sans avoir réellement compris ce qu'il s'est passé, ou bien, si, j'ai compris. Cette robe éveille en lui des désir auquels il a été obligé de renoncer pendant plusieurs mois, d'abord à cause de mon humeur massacrante, puis a cause de la naissance de Mathys et du fait que la passion de ses parents provoquait chez le petit un désir de pleurer pour obtenir je ne sais quoi, ou peut être - sans doute - juste frustré ses parents.
Je frissonne alors que les mains d'Aidan caressant ma peau nue sous la robe. Après lui avoir enlever sa chemise, je laisse vagabonder mes mains sur son torse et dans ses cheveux à la recherche de ses oreilles. Chacun ses points faibles n'es ce pas ? Je jurerais presque avoir entendu un gémissement si je ne tremblais pas de désir pour lui, déjà.

Pourtant, les choses se... "compliquent" légèrement lorsqu'il s'agit de lui enlever son pantalon, je tremble ce qui rends les choses plus difficile, et en plus il ne m'aide pas ! Il laisse échapper un rire contenue et me propose de l'aide. Je me vexe et suis prise de l'envie de bouder, mais je ne suis pas en état de bouder, je ne serais certainement pas la plus frustrée... j'arrive finalement à le lui enlever et il se retrouve nu avant moi. Je ne doute pas qu'il trouverait sans problème un moyen pour ne pas trop galérer avec la robe mais... non il vaut mieux l'enlever. Je m'écarte un peu de lui pour l'enlever, la hate qui m'a empêcher de débarrasser Aidan de son pantalon à l'effet inverse avec la robe qui finit rapidement par terre sous le regard gourmand de mon amant. Je suis préssée, impatiente d'être sienne une fois de plus, et surtout pour la première fois depuis que Mathys est né. Je me laisse dominer et mon corps se cambre sous ses caresses, laissant passer un gémissements. Entourant son visage de mes mains, je l'embrasse à perdre alaine. Déjà que ma respiration est irrégulière..

- S'il-te-plait...

Ma voix se brise, il commence a peine à me découvrir et j'ai déjà besoin de lui en moi, je me consume. Et puis... si nous y arrivons cette fois, nous aurons tout le temps de nous redécouvrir non...?
Revenir en haut Aller en bas
Aidan Silin
En attente de validation..
avatar

Féminin
Nombre de messages : 381
Âge : 40
Date d'inscription : 23/04/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: /!\[ Maison d'Aidan et LilY ]Pour une première fois... | Aidan { Terminé }   Jeu 28 Mai 2009 - 20:03

[Je suis impardonnable, tu peux me fouetter pour la peine T_T]

Je maudis sa robe maintenant, difficile à enlever, mais je m'amuse de la voir peiner avec mon pantalon, me moquant gentiment d'elle, avant de l'aider et d'enfin pouvoir sentir ma peau contre le sienne. Notre fougue est intacte, aussi belle qu'au premier jour, qu'au premier soir, dans cette auberge, il y a moins d'un an de cela. Une seule nuit qui a changé ma vie et a donné un petit garçon. Chose étrange que la vie...

Je la caresse, je la dévore, je la redécouvre après des semaines s'abstinences forcées. LilY n'est pas facile à vivre et j'ai moi même mon caractère, parfois difficile et orgueilleux. Pourtant, je ne lui ai pas été infidèle alors que d'autres auraient passé leur frustration sur quelques filles de joie, payées pour cela. J'ai été un habitué des prostituées.

Mais c'était avant.

Avant que je n'ai un enfant et que je décide de me ranger, d'être un honnête citoyen... Mais puis-je vraiment l'être? Et LilY? Je doute que travailler comme comptable lui suffise. Nous sommes fais du même bois, nous avons besoin de vibrer, de sentir le danger. C'est cela qui nous fait vivre. Peut-être dans quelques mois, quand Mathys sera plus grand, reprendrons-nous un train de vie moins routinier... Il faudra que j'en parle à LilY.

Mais pour le moment, ce n'est pas l'avenir qui m'intéresse, mais de sentir ma compagne vibrer sous mes doigts, alors qu'elle se cambre et me supplie de la faire mienne. Mon regard et embué de désir, alors que je souris, chuchotant doucement :

- "Déjà?"

Ma voix n'est guère plus claire que la sienne. Pourquoi attendre après tout? Je n'ai rien à lui prouver... Et nous risquons toujours d'être dérangés, chose que je ne supporterais pas cette fois. Alors doucement, j'entre en elle, mon corps se mettant à se mouvoir en rythme, lent d'abord, puis plus rapide, alors que mon impatience grandit.
Revenir en haut Aller en bas
Aliénor
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 468
Âge : 22
Date d'inscription : 30/03/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: /!\[ Maison d'Aidan et LilY ]Pour une première fois... | Aidan { Terminé }   Ven 29 Mai 2009 - 15:26

Je me cambe et supplie. Je ne supporterais pas d’être interrompue maintenant. Et je pense qu’Aidan non plus. Si Mathys se mettait à pleurer… j’imagine que je ne me préoccuperais pas de lui pour une fois. Enfin, cela reste encore une supposition. Pourrais-je laisser passer mon désir de femme avant mon instinct maternelle et le bonheur de mon fils ? Je ne crois pas.

Aidan murmure un simple mot d’une voix chaude et rauque contre mes lèvres. « Déjà ? ». Oui, déjà. Je le sais un amant fabuleux mais je suis trop pressée pour patienter un peu plus. Et il doit le savoir, puisqu’il ne me torture pas et s’offre à moi, unissant nos deux corps. Mes mains passent dans son dos alos que je ressens une nouvelle fois un plaisir inégalé devenu impossible depuis maintenant presque… 4 mois. Il y a déjà eu la fin de la grossesse, nous nous disputions bien trop pour qu’il puisse se passer quoi que ce soit de toute façon. Puis il y a eu la naissance de Mathys. Le repos forcé qu’il m’a infligé, et les bonnes cordes vocales du petit qui semblait avoir décidé de ruiner notent vie d’amants. Le mot aurait pu être bien choisi à une autre période de nos vies, mais maintenant ? J’en parlerais plus comme mon compagnon qu’autre chose. Nous nous aimons, nous vivons ensemble et nous avons un fils. Et ce fils ne sera pas comme moi un batard, non : il est élevé avec tout l’amour et la tendresse de deux parents qui s’ils ne sont pas mariés sont plus que ça… A mon goût.

Puis, je me tends et gémis son prénom contre son épaule alors que j’atteins le 7ème ciel. Puis, tout retombe. Ma poitrine un peu plus pleine se soulevant pourtant à des intervalles plus ou moins réguliers. Ma respiration refusant de s’apaisait. Mathys aurait pu pleurer à cet instant, je ne suis pas sûre que je l’aurais entendue… Je vais chercher les draps au fond du lit et les rabat sur nouss. Je me glisse entre ses bras. Lui murmurant une fois de plus deux mots magiques. Je ne sais pas combien de temps nous restons ainsi puis je me relève légèrement et dépose un baiser sur ses lèvres, malicieuse.

- Huum… je sens que je vais la garder cette robe.
Revenir en haut Aller en bas
Aidan Silin
En attente de validation..
avatar

Féminin
Nombre de messages : 381
Âge : 40
Date d'inscription : 23/04/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: /!\[ Maison d'Aidan et LilY ]Pour une première fois... | Aidan { Terminé }   Ven 5 Juin 2009 - 13:57

4 mois...

4 longs mois sans goûter à la chaleur de ses bras, sans goûter la rondeur de sa poitrine, sans pouvoir enfin faire de nouveau un avec elle. C'est trop, beaucoup, trop et alors que je me répands en elle dans un frisson extatique, je me demande comment j'ai pu résister tout ce temps sans devenir fou... Je viens de me découvrir une patience que je ne me connaissais pas, je dois bien le reconnaître. Sans être un fou de sexe, il m'est arrivé bien souvent par le passé d'avoir recours aux professionnelles pour me faire du bien. Et je ne me souviens pas avoir passé 4 mois d'abstinence auparavant...

Je soupire d'aise alors que je retombe à ses côtés, ses paroles raisonnant encore agréablement à mes oreilles. Je t'aime... Si simple et si difficile à la fois. Je ne lui dis pas souvent, ce sont des mots qui ne font pas partie de mon vocabulaire. Mais je pense que je lui prouve suffisamment pour qu'elle n'ai pas besoin des mots, non?

Elle se blottit contre moi après avoir rabattu la couverture sur nos corps pelliculés d'une fine sueur. Voilà, là, je suis bien. Je pourrais rester ainsi des heures mais LilY ne sait pas rester muette autant de temps et je souris alors qu'elle remue et ouvre la bouche pour faire allusion à cette fameuse robe.

- "Je crois que c'est une bonne idée en effet... Même si elle a un effet dévastateur sur mon organisme."

Je me redresse à mon tour, m'allonge sur le côté, un coude posé sur le lit et ma main tenant ma tête, alors que mon autre main caresse les formes plus pleines de Lily et que mon regard se fait gourmand.

- "Tu m'as manqué."

Oui je sais, je la vois tous les jours, mais je parle bien de cette union, de cette osmose des corps, au delà de notre présence quotidienne. J'ai côtoyé la maman, je retrouve la femme et oui, cela m'a manqué. Je me penche légèrement et embrasse son épaule avec tendresse.

- "LilY... Maintenant que j'ai trouvé mon équilibre dans le présent, j'ai besoin de reconstruire mon passé... Je compte aller retrouver ma famille, je ne sais pas encore quand, mais peut-être plus rapidement que je ne le pensais finalement... Viendras-tu avec moi?"
Revenir en haut Aller en bas
Aliénor
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 468
Âge : 22
Date d'inscription : 30/03/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: /!\[ Maison d'Aidan et LilY ]Pour une première fois... | Aidan { Terminé }   Dim 21 Juin 2009 - 6:58

Je suis bien, là maintenant. Entre ses bras alors qu'il règne un silence serein et apaisant. Mais je n'arrive pas à réprimer une partie d'ironie et d'orgueil. Oui je vais la garder... et comme il me le confirme si bien, je sais l'interêt qu'elle a de le mettre dans tous ses états. Mine de rien c'est assez agréable pour moi de savoir que mon compagnon désir et aime celle qui l'a vu être une enfant puis une mère et maintenant une femme. Je ne suis plus toute à fait la même et ses mois de frustrations ne l'ont pas fait se diriger vers d'autres femmes. Je connais ses anciennes fréquentations... Il y a des prostitués partout non ? Etrangement, j'ai beaucoup craint qu'il ne s'éloigne de moi dans les premiers mois de notre rencontre. Au début de ma grossesse... mais dès que nous nous sommes installés à Alëandir, j'ai trouvé une sorte de sérénité. Qui aurait cru ? La femme enfant est devenue mère et vit une histoire d'amour idyllique dans la capitale Elfique. Si j'avais dis ça a Ankor il m'aurait pris pour une folle, il y a deux ans.

Il se redresse à son tour pour me faire face et passe une main sur mes formes plus pleines que je n'ai pas perdu après la grossesse. Aidan n'a pas été élevé par des elfes, peut être ses gouts auraient-ils étaient différent dans ce cas ? Je sais qu'il aime les formes, mes nouvelles formes. De toute façon, même si je le voulais, je doute de pouvoir les perdre maintenant. Merci Mathys ?!
J'aime l'éclat de ses yeux gris quand il me regarde avec gourmandise, sa voix est chargée d'ironie quand il m'avoue que je lui ais manqué. Réaction puérile, je dépose un baiser sur son nez.

- Toi aussi...

Surement moins qu'à lui, dans nos premiers mois en temps que parent, j'avais été très fatiguée, pas vraiment en état pour quelques calins alors cette idée ne me venait pas vraiment en tête. Mais maintenant, notre rythme se stabilise, c'est une bonne chose. Mathys grandit peut être trop vite, mais au moins pour ça, c'est un bien. Notre vie peut enfin reprendre... Nous sommes jeunes encore, alors bon. Il serait dommage d'arrêter de vivre pour un enfant même si comme le disait si bien Nakor, c'est un grand boulversement dans la vie de deux êtres.

Aidan me tire de mes pensées alors qu'il embrasse doucement mon épaule et me demande quelque chose... Je savais que cela le préocupait, je suis heureuse qu'il fasse appel à moi pour l'accompagner. Il y a quelques temps j'ai rencontré sa soeur, Elea. Très gentille mais qui en plus de sa présence, a offert à Aidan un passé, un nom et une famille. Il est tout naturel qu'il souhaite les rencontrer... Je souris doucement.

- Bien sûr, quand tu veux Aidan...

Je trouve qu'il fait preuve d'une grande noblesse d'esprit, si l'on m'avait appris que ma famille vivait non loin de moi, je ne suis pas sûre que j'aurais accepté de les rencontrer. Après tout, peut-on véritablement parler de "famille" quand on a grandit dans la douleur ? Car si mon passé est épineux, celui d'Aidan bien plus. Lui n'a pas eu de grand protecteur pour lui apprendre tout ce que je sais...
Je le repousse doucement sur le lit et vient me caler dans ses bras. M'endormant presque immédiatement dans la chaleur de son corps. Aidan... je t'aime.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: /!\[ Maison d'Aidan et LilY ]Pour une première fois... | Aidan { Terminé }   

Revenir en haut Aller en bas
 
/!\[ Maison d'Aidan et LilY ]Pour une première fois... | Aidan { Terminé }
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand j'ai vu ton visage pour la première fois...
» Cherche partenaire pour une première fois ! [En cours]
» Lorsque la panique nous consumme pour la première fois...
» Visite chez les indiens pour la première fois ! (Pv: Penny-Black)
» Nuage de Tornade vient pour la première fois explorer l'Escarpement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Anaëh ~ NORD EST :: Terres d'Alëandir :: Alëandir-
Sauter vers: