Partagez
 

 Mise au point ? Non... une simple affaire de jalousie. { Gailis - Merriadeck }

Aller en bas 
AuteurMessage
Sélim
Elfe
Sélim

Nombre de messages : 153
Âge : 25
Date d'inscription : 24/01/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Mise au point ? Non... une simple affaire de jalousie. { Gailis - Merriadeck } Empty
MessageSujet: Mise au point ? Non... une simple affaire de jalousie. { Gailis - Merriadeck }   Mise au point ? Non... une simple affaire de jalousie. { Gailis - Merriadeck } I_icon_minitimeSam 28 Mar - 12:59

J'ai quitté Alonna au matin... La bataille sera surement terminée dans la journée, tous sont érintés... Les drows avaient pourtant l'avantage avec leurs armées qui s'agrandissaient avec tous les morts mais je pense que tout ceci à été mal géré. Mais ce n'est pas mon problème, pas mon peuple. Ma famille s'est battue de nuit avec moi. J'ai tué, tué et tué cette nuit, la nuit d'avant et encore celle d'avant. Des années... des années et des années d'entrainement. J'en serais presque à dire un siècle. Comme pour beaucoup d'entre nous, nous étions submerger par le nombre mais pratiquement invincible pour ses hommes qui attaquaient, attaquaient sans avoir compris la principale essence d'un combat : On ne peut attaquer qu'en se défendant. Une formation uniquement offensive ne sert à rien. Et je pense que pour beaucoup c'était le premier combat réel. L'énergie du desespoir... voilà la seule chose qui a su me toucher. J'avais pris deux cimeterre, des armes quelconques qui pourtant grace à mes entrainement c'était retrouvé mortel pour tous ceux qui m'approchaient. Il y a pourtant un homme... un tout petit homme. Il a vu les autres tomber autour de lui mais ne s'est pas dégonflé... je pense que cet homme avait tout perdu. Suffisemment pour continuer à se battre, même mutiler par mes armes. Il m'a infligé une blessure sur l'épaule. Il est mort mais je n'ai pas pu m'empécher de saluer son âme. Un soldat ainsi n'aurait pas du se retrouver sur un tel champ de bataille... je pense que si cela avait été dans d'autres circonstances je lui aurais proposer d'intégrer le Chaos. Il est mort... c'est trop tard. A la fin de la bataille, je sais que les miens sont rentrés à Abyssea. Pas moi.
Non.
Il me restait une dzernière histoire à réglé. Gailis s'était enduite comme une voleuse en territoires humains avant que je n'ai pu lui reparler de notre légère altercation. J'ai besoin de sa parole comme quoi elle ne dira rien... Et puis je pense que j'ai besoin de lui parler tout simplement. C'est cruel ce genre d'impression qu'il reste un infini derrière soi. Ma mère l'exige... je ne suis qu'un petit exécutant de la puissance de mes deux parents. Ma mère, la Lune et mon père, le Chaos. Voilà pourquoi je suis partie en direction des terres de Soltariel où j'ai appris que la jeune femme était en mission. J'ai marché pendant toute la journée. Je ne crains pas le soleil comme certains des miens, mais m'y exposer me permet de me rapeller la nuit. D'en profiter pleinement... Serais-je masochiste pour m'infliger tel douleur ? Non. Je ne le crois pas.

Voilà pourquoi je suis là. Cette nuit alors que le soleil n'a pas sombré derrière les arbres depuis plus d'une heure. Je trouve le palais, et essaye de retrouver sa chambre. Les fenêtres sont toutes fermées... J'en suppose une et escalade le mur, j'ouvre la fenêtre doucement. La traitresse grince légèrement. Je trouve un homme dans un lit... hum. Me serais-je tromper ? Non. Je ne pense pas. Il y a son odeur partout. La délicate fragrance fruitée envoutante et agréable aux sens masculin. Je n'y suis pas insensible comme tous. J'explore à pas de loup l'endroit. Le parquet n'a aucun secret pour moi et sous mes pas légers, il ne grince pas. Je me rends dans la pièce d'à coté. Joker... Je me place dans un coin, Gailis me tourne le dos, dans son bain. Alors ? Quand me repérera-t-elle ? Mon égale... Je croise les bras et reste là, tel une statut. Mais la statue est blésée... tel un stoïcien, je maîtrise totalement ma douleur, sachant que ce n'est pas une bien grosse blessure mais une goutte infidèle tombe sur le sol. Une oreille humaine ne l'aurait pas entendu mais Gailis va l'entendre je le sais... Allez, retourne toi belle demi-drow...
Revenir en haut Aller en bas
Gudule
Sang-mêlé
Gudule

Nombre de messages : 49
Âge : 24
Date d'inscription : 27/09/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Mise au point ? Non... une simple affaire de jalousie. { Gailis - Merriadeck } Empty
MessageSujet: Re: Mise au point ? Non... une simple affaire de jalousie. { Gailis - Merriadeck }   Mise au point ? Non... une simple affaire de jalousie. { Gailis - Merriadeck } I_icon_minitimeDim 5 Avr - 9:59

Je pourrais presque avoir honte de moi... je n'étais sensée l'avoir pour moi que quelques heures et je le monopolise honteusement. Epuisé, bien sur, il s'est endormi mais moi j'en étais incapable. Ou en était la bataille d'Alonna ? Savoir que je couchais avec un de nos ennemis n'avançait pas beaucoup la chose. Pour lui c'était évident, il était du coté du roi humain, il se battrait pour les humains, elfes, nains... Et moi, moi il ne me suppose même pas capable de me battre. Alors Alonna ? Et être son ennemi ?
Je suis rentré dans la petite pièce attenante pour me faire couler un bain et m'y détendre. Les bains je les aiment brulant, j'aime voir ma peau rougir, sentir le picotement de l'eau bouillante sur mes jambes et mon corps... J'y rentre sans préavis et commence à me savonner, lavant aussi mes longues mèches rousses virant presque au ocre. Puis, une fois propre, je patauge pour le plaisir si on peut dire ça. La nuit est silencieuse, un courant d'air me fait frissonner, tient ? Merria est debout ? Il a été ouvrir la fenêtre ? Quoi de moins naturel ? Nous sommes en été n'es ce pas ? Quelque chose tombe, une goutte d'eau.. ou je ne sais pas. Je me relève et attrape un peignoir de soi dans lequel je m'enveloppe. Je souris.

- Tu aurais pu me rejoindre... mon amour...

Mais je n'obtiens pas de réponse, je noue mon peignoir et me retourne et.. oh horreur.. ce n'est pas.. c'est.. je.. non.. il.. Ce n'est pas Merriadeck. Il n'a pas le droit d'être là et je... je viens semble-t-il d'attiser sa colère. J'ouvre la bouche mais aucun son ne sort sous le coup de la surprise.

- Sé..Séli..Sélim.. Tu es bléssé !

Je me rattrape comme je peux, voilà ce que j'avais entendu. Comment ai-je pu être aussi stupide pour ne pas comprendre. Je me mords la lèvre, non... calme toi Sélim je t'en supplie. Je recule un peu... Jamais je ne me serais permise de reculer devant lui dans d'autres circonstances, mais je vois la haine dans ses yeux, la me^me haine que quand j'ai eu le malheur de découvrir sa véritable nature. Plus encore, je ne peux que me rappeler qu'il est le plus fidèle des ombres de Jiv'undus. J'ai presque peur qu'il ne lui ait demandé de me surveiller... L'autre ombre a du être a Alonna, me laissant seule. Mon dieu ce que je vais prendre en revenant à Abyssea...

{ C'est court, désolé... }
Revenir en haut Aller en bas
Sélim
Elfe
Sélim

Nombre de messages : 153
Âge : 25
Date d'inscription : 24/01/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Mise au point ? Non... une simple affaire de jalousie. { Gailis - Merriadeck } Empty
MessageSujet: Re: Mise au point ? Non... une simple affaire de jalousie. { Gailis - Merriadeck }   Mise au point ? Non... une simple affaire de jalousie. { Gailis - Merriadeck } I_icon_minitimeDim 5 Avr - 18:48

Je la regarde barboter sans se rendre compte que je suis là. Pourtant je sais qu'elle sent ma présence. Ou du moins, "une" présence. Mes craintes se confirment lorsqu'elle se lève, m'exposant son corps nu de dos avant de mettre un peignoir. Sa voix douce s'élève et me fait frissonner,d'abord parce que j'aime sa voix puis lorsque j'entends ses mots de dégout et de... douleur ? Non pas exactement. Je suis déçu, et un peu plus que cela... je pensais qu'elle sentirait ma présence. Mais non, visiblement elle ne pense qu'à son pitoyable et pitoresque humain. Mes yeux lance des élcairs de rage, de colère et de haine. Pas pour elle, je doute d'en être capable.. mais pour lui. Il me prends.. non. Gailis n'est que ma soeur, je dois arrêter de dire n'importe quoi. Elle semble horrifier quand elle se rends compte de sa bétise, et même ainsi je suis capable de la trouver belle, très belle alors que mon prénom peinent à sortir de ses lèvres. Elle enchaine directement sur autre chose, je suis bléssé ? Non ! Je ne m'étais pas rendu compte ! Sans doute ne l'aurais-je pas été si tu avais été là ! Peut être ! Nous aurions divisé l'armée en un de plus ! Mais non ! Tu n'étais pas là mais dans les bras de cet homme. J'ai honte, honte pour toi. Nul besoin de mots, tout se lit dans mon regard. Nous nous regardions quelques instants. UNe, deux minutes en silence puis je plisse les yeux, ne pouvant me retenir une seconde de plus contre elle.

- J'aurais honte à ta place ! Tu nous a relégué derrière ce minable qui dort dans ton lit ! Tu couches avec ton ennemi ?! Faudra-t-il le ramener devant l'Unique pour que tu le vois mourir et te rende compte qu'il n'est rien face à nous ? Ta famille ? TU AS DELESSE TON CAMP ! Nous avions besoin de toi comme de chacun à Alonna ! TU LE SAIS !

Ma voix qui n'était au début qu'un souffle monte en flèche. Je me moque bien que l'autre puisse nous entendre, d'ailleurs je me moque que tout le manoir m'entende ! Je suis trop énervé pour en tenir compte. Je fonds sur elle et en moins d'un quart de seconde je tiens son poignet entre ma main. Il me suffirait de bouger mon pouce ou d'une légère pression pour lui casser le poignet. Elle tente de se débattre et je met mon semblant de menace a exécution, elle cesse de suite, gémissante de douleur. Je me dirige à grand pas vers la chambre, plus précisément la fenêtre. Je vais la ramener à Abyssea, je ne sais pas si je raconterais à Jiv'undus, surement si il me le demande. MAis elle aura déjà un savon suffisant. Puis-t-il être mauvais avec elle ! Mais une fois dans la chambre, un rictus malfaisant pointe sur mes lèvres. Oh oh oh.. l'indésirable. La lune est pleine et ma peau reflette parfaitement son éclat, je suis son fils. Blanche comme elle... condamné à ne pas avoir ses jolies couleurs. Même rosir m'est interdit. Ou, si mes joues me brulent parfois, cela ne se voit pas.

- Oooh ! Mais quelle rencontre intéressante ! Comment tu l'appelles déjà ? Mon amour ?

Mes yeux se plongent dans ceux de l'indésirable. Je suis fier, jaloux, la haine brille dans mes yeux. La haine et la méchanceté. Elle pourrait mieux choisir ses amants... vraiment. J'éclate de rire. Finalement je n'ai pas envie de passer par la fenêtre tout de suite. Je ne pensais pas Gailis comme ça et je me rends compte qu'en réalité... je la connais bien mal. Je n'ai pas le temps de m'attarder plus et me dirige vers la fenêtre. Gailis est obligée de me suivre si elle ne veux pas voir son poignet se déboiter. Je la serre fort. Sans doute un moyen pour maîtriser la douleur qui me serre le ventre. Direction Abyssea... ou pas...
Revenir en haut Aller en bas
Valentin
Elfe
Valentin

Nombre de messages : 1844
Âge : 26
Date d'inscription : 23/05/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  +- 1700 ans
Niveau Magique : Archimage.
Mise au point ? Non... une simple affaire de jalousie. { Gailis - Merriadeck } Empty
MessageSujet: Re: Mise au point ? Non... une simple affaire de jalousie. { Gailis - Merriadeck }   Mise au point ? Non... une simple affaire de jalousie. { Gailis - Merriadeck } I_icon_minitimeDim 5 Avr - 21:54


Quelques heures plus tard... je commence à me demander si je serai parti aujourd'hui. Voire même si j'arriverai un jour. C'est totalement irresponsable. Totalement.
Et je m'en fous totalement.
Je reste au lit, à méditer... à discuter avec Kipso, aussi.


** On part quand ? **
** ... **
** On part quand ? **
** ... **
** On part q... **
** Bientôt **
** Seize **
** Hein ? **
** Seize **
** Seize quoi ? **
** C'est la seizième fois que tu me dis "Bientôt" **
** ... **
** On part quand ? **
** Ce soir **
** On devait déjà partir hier soir il me semble **


Enfin, il lâche prise et me fiche la paix. J'en profite pour somnoler un peu...

Un grincement. Bah, beaucoup de choses peuvent grincer, ici.
Quelques instants passent...
...jusqu'à ce qu'un éclair de douleur achève de me sortir de ma douce torpeur. Ahun ?


** Aïe **

Pfff... Ce con a essayé de rentrer par la fenêtre ouverte exactement au moment où celle ci tentait de se refermer. Et, trop occupé à se préparer à m'emmerder, il ne l'a pas vue venir. Il ne doit y avoir que deux choses qui peuvent neutraliser le légendaire instinct de survie des Dräkes : le lien avec leur maître... et la nourriture.
Enfin, il est rentrée. Et la fenêtre est à nouveau... grande ouverte.
Sauf qu'elle ne l'était pas il y a quelques heures. Gailis l'aurait ouverte ? Peu probable : quand je me lui laissé aller à somnoler elle partait se laver. Et le grincement...
Je me rhabille rapidement, et regrette l'absence de mon arc. Non qu'à l'intérieur il puisse réellement m'être utile, mais j'ai été imprudent. Je n'aurais pas dû oublier le plus élémentaire bon sens... qui me conseillait de toujours garder une arme à portée de main.

J'entend un bruit venant de la pièce voisine, percevant quelques mots... blessé ? Sélymme ? Sélim ? Comment savoir ?
En revanche j'entend bien la tirade suivante. D'un inconnu. Et qui ne prend pas la peine de dissimuler sa présence. Minable ? Mais la suite est encore plus intéressante... Ennemi ? L'Unique ? Rien ? Qui est il ? Qui SONT ils ? Au moins, cette histoire de famille était "plus ou moins" vraie. Mais qu'elle ait délaissé son camp...?
...et Alonna ? Alonna, la guerre ? Je me doutais qu'elle n'était pas ce qu'elle prétendait être -faux, j'en étais certain-, mais de là à... ça...?

J'entend un gémissement, Kipso va se percher en hauteur.


** Tu comprends quelque chose ? **
** Oui... **
** C'est vrai ? **
** Non **

** ... **
** Ils arrivent **


L'inconnu franchit la porte, traînant Gailis. Mon poing se crispe tandis que mon regard détaille rapidement l'inconnu... Sélim ? C'était un prénom ?
Il prend la parole... Mon amour ? Je n'avais pas perçu ce 'détail'. Sélim vient river son regard au mien... un regard haineux. Avant d'éclater de rire. Un sourire ironique se peint sur mon visage. Mes oreilles sont cachées, et il n'a pas l'air d'avoir deviné ce que je suis. Il pourrait avoir une surprise.
Il traîne Gailis vers la fenêtre... ou plutôt tente. Ma réaction est immédiate dès qu'il passe à portée : ma main vole vers sa tête, plus pour le faire réagir qu'autre chose... et rencontre son bras libre. Rapide.
Le sourire ironique revient.


"Le minable pourrait bien avoir des choses à t'apprendre."

** Enfin j'aimerais bien éviter de lui apprendre seul... **
** Pfff... qu'est-ce que tu ferais sans moi ? **
** Je deviendrais raisonnable **
** Hen, l'horreur... je vais devoir rester encore un moment, alors... le temps d'avoir achevé ton éducation **


Kipso vient se poser sur mon épaule. Et une bourrasque s'engouffre par la fenêtre toute proche. Oups... mes cheveux s'envolent, et révèlent mes oreilles elfiques. Ce n'est pas vraiment ça que j'escomptais lui apprendre. Par contre le vent a le même effet sur lui...

"Demi ?" Des suppositions... "Drow...?"

Vu son discours, je n'en serais pas étonné. Enfin si, un peu.
Mon regard passe de Sélim à Gailis. Avant de revenir à Sélim, et de faire la navette entre les deux. Se chargeant au passage de mépris... de dégoût.
Avant de se fixer sur Sélim. Et je lui rend clairement les mêmes sentiments qu'il éprouve à mon égard.


"Elle reste."


Revenir en haut Aller en bas
Gudule
Sang-mêlé
Gudule

Nombre de messages : 49
Âge : 24
Date d'inscription : 27/09/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Mise au point ? Non... une simple affaire de jalousie. { Gailis - Merriadeck } Empty
MessageSujet: Re: Mise au point ? Non... une simple affaire de jalousie. { Gailis - Merriadeck }   Mise au point ? Non... une simple affaire de jalousie. { Gailis - Merriadeck } I_icon_minitimeLun 6 Avr - 20:20

Je recule devant Sélim et cela semble l'énerver un peu plus. Nous nous regardons quelques secondes puis il s'énerve. Ses mots commencent dans un souffle pour qu'il parle finalement à haute voix. J'en suis sûre maintenant, Merriadeck est réveillé... Non... Disparaître avec Sélim ne m'aurait pas poser plus de problèmes que cela mais je ne veux pas d'un affrontement avec Merriadeck... Sélim est trop énervé. Il fonce sur moi et avant que je n'ai eu le temps de faire le moindre mouvement, il attrape mon poignet et j'essaye de me débattre avant de laisser échapper un petit gémissement de douleur. Mes yeux se remplissent de larme. Si il continue comme ça, il va me cassr le poignet. Il me tire derrière lui et nous attérissons devant Merriadeck. je me mords la lèvre alors que Sélim éclate de rire et se moque de moi. je n'ai pas l'habitude d'être la plus faible dans une pièce. Je ne peux pas disparaître, pas me débattre sous peine de me casser le poignet. Ma voix est suppliante... j'ai essayé de la rendre cassante mais je n'y arrive pas..

- Sélim... je t'en supplie..

Je vois un poing se diriger vers Sélim.. qui l'arrête sans difficulté. Pauvre Merriadeck, il te faudra plus que ça pour l'arrêter. Une bourrasque de vent arrive, faisant voler ses cheveux, ceux de Merriadeck et les miens. Révélant les oreilles elfiques de chacun. Sachant que mes cheveux étaient mouillé cela ne change rien pour moi. Je vois Sélim se tendre, irrité. Déjà... Merriadeck n'a pas prononcé le mot "elfe". Je pense que Sélim m'aurait laché si il avait dit cela, mais il l'aurait tué sans préavis. Je pose ma deuxième main sur le bras de l'elfe. Je regarde Merriadeck a mon tour, il ne faut surtout pas qu'il le provoque. Je le pense de toute mes forces comme si cela pouvait l'empécher de le provoquer. Je me mords la lèvre quand Merriadeck n'écoute pas mon conseil - qu'il n'a d'ailleurs jamais entendu je suppose - et prononce quelques mots me concernant plus ou moins directement. Je reste. Je ne reste pas ? C'est un duel entre les deux hommes. Sachant que Sélim est bien plus grand que lui... Au moins une tête.
Revenir en haut Aller en bas
Sélim
Elfe
Sélim

Nombre de messages : 153
Âge : 25
Date d'inscription : 24/01/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Mise au point ? Non... une simple affaire de jalousie. { Gailis - Merriadeck } Empty
MessageSujet: Re: Mise au point ? Non... une simple affaire de jalousie. { Gailis - Merriadeck }   Mise au point ? Non... une simple affaire de jalousie. { Gailis - Merriadeck } I_icon_minitimeMar 7 Avr - 10:58

J'arrête son poing avec ce qui correspond chez moi à une main négligente. Si c'est tout ce qu'il sait faire... j'aurais vite fait de l'expédier dans les ténèbres. Mais cet.. individu ne fait pas parti de mes priorités, ma priorité je la tiens et risque de lui casser le poignet. Je n'aime pas cet espace confiné. Je ne me battrais surement pas contre lui, nous devons retourner à Abyssea le plus rapidement possible et je n'aurais aucune patience. De plus, il ne sait rien de "trop" donc je ne suis pas obligé de le tuer bien que ce ne soit pas l'envie qui manque. Je sens déjà une boule brulé dans mon ventre, je connais cette sensation, il me faut du sang et me regard passe de la haine à la rage. Mais ce n'est rien...

Non. Ce n'est rien.

La rage qui m'habitais quelques secondes avant s'est muée en hargne, mon corps se tends en entier et mes dents se serrent lorsque la bourrasque de vent réveille les oreilles effilés de chacun ici. Mes cheveux se remettent en place mais c'est trop tard... il a vu. Et cet imbécile tente quelques suppositions, mon sourire ironique se mue en dégout. Je crache au sol, à ses pieds.

- Je ne suis déjà pas une demi-merde comme toi au moins..

Mon ténor se fait cassant et moqueur. Il me dégoute et je frisonne sous la brulure de la cicatrice dans mon dos, la brulure des souvenirs, la brulure d'Anna. Mes pupilles se font félines, Gailis pose sa deuxième main sur mon bras, me suppliant de me calmer. Elle me connait, elle. S'en suit un combat entre regards, Gailis à baissé les yeux, cela ne se joue donc qu'entre ses yeux et les miens. J'en reviens a espérer qu'il se brulera les yeux a essayer de regarder les miens trop longtemps. Se bruler les yeux car, dans la nuit et sur ma peau ils sont beaucoup trop lumineux et aveuglent qui les regardent trop longtemps, aussi parce que si je n'attaque pas, mon corps est tendu et près a attaqué comme à défendre. Il prend finalement la parole, rompant ce silence pesant. Deux simples mots qui provoquent l'hilarité chez moi. Bah voyons... Et en quel honneur resterait-elle ici ? Non.. C'est une grande fille n'es ce pas, elle sait qu'elle va rentrer avec moi. Elle n'a pas le droit de rester... Mais.. il s'agite en moi un doute... pourquoi s'est-elle autant attaché a lui ?

- Sélim. Et toi ?

Je me moque. Évidemment... Comme si cette rencontre était anodine, nous nous battons plus ou moins pour la même chose. La même femme a qui il semble tenir autant que moi. Je lâche son poignet et l'amène a se positionner devant moi, entre nous. Je laisse ma main glisser de son épaule jusqu'à son ventre pour la ramener contre moi. J'en ai profiter pour récupérer une de mes dagues dissimulé partout sur mon corps. Je dépose un baiser dans son cou, moqueur envers le demi-elfe.

- Ne penses-tu pas qu'elle est suffisamment grande pour choisir elle même... Après tout c'est une grande fille.

Je ne la menace pas avec ma dague mais elle sait qu'elle est là. Hé bien Gailis...? Ou Gudule comme on a l'habitude de t'appeler à Abyssea. Mon regard se pose sur Merriadeck, si il se penche dans mes yeux, il y découvrira la vérité : "Gailis m'appartient !"
Revenir en haut Aller en bas
Valentin
Elfe
Valentin

Nombre de messages : 1844
Âge : 26
Date d'inscription : 23/05/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  +- 1700 ans
Niveau Magique : Archimage.
Mise au point ? Non... une simple affaire de jalousie. { Gailis - Merriadeck } Empty
MessageSujet: Re: Mise au point ? Non... une simple affaire de jalousie. { Gailis - Merriadeck }   Mise au point ? Non... une simple affaire de jalousie. { Gailis - Merriadeck } I_icon_minitimeMar 14 Avr - 18:34


Le "minable" a quand même quelque chose à apprendre... Pas tout de suite, mais ça arrive. J'arrive...
Vient le vent, les oreilles... et sa réplique méprisante. Pas un demi... un Drow ? Improbable : un mouton aurait plus de crédibilité, excepté au niveau du caractère... De ce qu'on m'a appris, son caractère pourrait coller, si il est toujours comme ça... toujours aussi con.
Mépris, dégoût. Autant de joyeusetés que véhiculent nos regards alors que nous nous fixons l'un l'autre. Jusqu'à ce que je reprenne la parole et qu'il éclate de rire. Au moins il réagit... et j'ai peut être réussi à le faire douter... de quoi, ça rester à déterminer. Mais il a changé... et se présente ? C'est inattendu. Enfin, ce n'est pas une raison pour ne pas répondre. Mais pas tout de suite... outre que j'ai envie de le laisser mariner un peu, ça risque d'être utile.
Il lâche le poignet de Gailis et finit par la ramener contre lui, une main sur son ventre. Je suis ses mouvements du regard, et ne peux m'empêcher de me crisper quand il dépose un baiser dans son cou. D'accord, il a l'air d'être sûr de lui et de la même "famille" qu'elle. Mais ça ne veut pas dire qu'elle repartira avec lui... surtout que j'ai quelques questions à lui poser. A la limite, sa famille je m'en fiche. Mais j'ai quelques questions en rapport avec moi...
Il reprend la parole... une grande fille ou un otage ? Quelque minutes avant elle lui était presque soumise, elle n'a pas l'air d'avoir beaucoup plus de libertés, là... Ce regard, surtout. Un regard de propriétaire. Possessif.


** Kipso... **
** Non ? **
** Je sais que les Dräkes prônent "l'indépendance", mais... **
** ...non **
** Flemmard **
** Tout à fait. Mais ça n'a rien à voir... tant qu'il ne tente pas de te tuer ou ne va pas contre mes intérêts je n'ai pas spécialement de raison d'agir.
En revanche j'aime bien Gailis... tu pourrais faire quelque chose pour elle ? **
** Heu, qui devait demander un service à qui, au juste...? **


Un bref soupir... Et mes mains toujours crispées. Enfin, je prend la parole à voix haute.

"En effet, elle est suffisamment grande pour choisir elle même... mais je suppose que tu es trop étreint par la jalousie pour avoir confiance en elle et partir en attendant qu'elle te rejoigne ?"

Moi, mesquin ? Bah, au fond je suis aussi con que "Sélim". Je ne lui laisse pas le temps de répliquer et poursuis... il faut battre le fer tant qu'il est chaud. Et là il doit commencer à fumer.

"Quand à mon identité... honnêtement je suis déçu. Rapide... mais au fond un vulgaire assassin totalement incapable de maîtriser ses émotions ou au moins d'être bien informé ?" Grand sourire ironique. "Je ne suis même pas sûr que mon nom te dise quelque chose, vu que tu sembles être si mal informé... pourtant, certains détails n'étaient pas cachés. N'importe quel individu compétent connaissant les bonnes personnes aurait pu savoir que Merriadeck se dirige vers Diantra après quelques légers soucis... Mais apparemment, ta spécialité est plutôt l'impulsivité, par la compétence... Dommage." Brève pause. "Bref, si mon nom ne te dis rien, Gailis pourra t'expliquer la situation plus en détail... Je suis peut être irresponsable, mais il n'est pas difficile de deviner ce que je représente pour vous... Prendrais tu le risque de décevoir l'Unique en me tuant ou en compromettant les desseins de celle à qui tu semble tant tenir ? Enfin, tout est relatif vu que c'est à elle que tu cause du mal en ruinant sa mission..."

** Tu cherches vraiment à te faire tuer ? **
** Mais non... et puis tu ne le laisserais quand même pas faire, si...? **
** Ca risquerait de salir le plancher, et j'ai horreur des saletés. Mais j'ai quand même l'impression tenace que tu le fais exprès... **


J'adresse un grand sourire ironique à Sélim, attendant sa réaction... si il tente quoi que ce soit, je suis prêt. Prêt à riposter ou à disparaître, selon sa réaction. Et je doute qu'il accepte de faire confiance à Gailis et de partir gentiment... ne serait-ce que la relâcher pour lui laisser le choix, en fait.
Choix risqué... mais au pire, je me serai bien défoulé. Et continuerai, vu que ça risque de tourner au pugilat.
Alors, Sélim, mon petit...

Revenir en haut Aller en bas
Gudule
Sang-mêlé
Gudule

Nombre de messages : 49
Âge : 24
Date d'inscription : 27/09/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Mise au point ? Non... une simple affaire de jalousie. { Gailis - Merriadeck } Empty
MessageSujet: Re: Mise au point ? Non... une simple affaire de jalousie. { Gailis - Merriadeck }   Mise au point ? Non... une simple affaire de jalousie. { Gailis - Merriadeck } I_icon_minitimeMer 15 Avr - 13:08

Aie.. Lorsque Merriadeck dit à Sélim que je reste, celui ci se retrouve possédé d'une crise de rire. Oui, ce n'est surement pas lui qui décidera. Entre Sélim et moi, Jiv choisira de croire Sélim, lui qui ne lui a jamais menti, qui respecte ses ordres et se retrouve être le reflet de l'Ombre parfaite, il fait le travail de deusx ou trois en étant qu'un seul. Alorq que moi... moi je refuse de m'intégrer au yst-me, ou plutôt je n'y arrive pas. Plus solitaire qu'autre chose j'ai la facheuse manie d'en faire à ma tête. De plus, j'ai loupé volontairement Alonna. Je pense que je suis descendu énormément dans son estime.
Sélim lâche mon poignet pour me prendre dans ses bras, il dépose un bébé dans mon cou et je frissonne un grand coup. Il est possessif avec moi, je connais son secret... Suis-je donc à lui ? Est-il obligé de me garder uniquement à lui. Il gâche toutes mes chances... de tout. Mon coeur bat la chamade et je déglutit en fermant les yeux. Sélim se présente et je frisonne encore une fois... ne réponds pas... s'il-te-plait... Merriadeck ne réponds pas. Pourtant, il s'empêtre lui même dans le piège que Sélim lui a tendu. Que sait-il de Sélim en réalité ? Rien. Et il lui donne tout ce que l'autre veut savoir, en pensant au plus être en position dominante. Je rouvre les yeux pour voir un sourire ironique sur les lèvres de Merriadeck. J'imagine facilement l'expression de Sélim.

- STOP ! Tu es trop stupide pour te rendre compte que tu viens de lui donner tout ce qu'il veut savoir ou quoi ?

Je fulmine. Quel manque de tact ! Il y avait des milliards de réponses ambigus à donné mais lui donne la seule claire ! LA seule que Sélim ne devait pas avoir. Maintenant... maintenant je suis encore plus compromise. Si Jiv apprend que j'ai rejoins sa mission de la mienne, il ne fera pas que me disputer. Il va me tuer... Et ce nigaud qui pense m'aider... RIEN DU TOUT oui ! Il ne m'aide pas le moins du monde.
Sélim explique a Merriadeck que je suis assez grande pour choisir mon camp, il douche ma colère. Il douche tout en disant ses simples mots... Choisir...? Si je pars avec Sélim, Jiv'undus va surement hurler un bon coup, et Sélim ne lui dira surement rien pour Merriadeck... mais si je le repousse et que je décide de rester au manoir, Sélim ira tout raconter à Jiv'undus etil a un seul mot a dire pour qu'on m'envoit une partie du Chaos - ou lui même et Sélim - au cul. Et là... aie aie aie...
Après Sélim acceptera peut être qu'on fasse un petit tour par le bureau... J'aurais tout interêt à partir avec lui plutôt qu'à rester là. Surtout que Merriadeck va me poser bon nombre de questions auquel je ne peux pas te répondre Il y a malgré tout une évidence : je ne peux pas rester en peignoird.

- Tu n'as aucune idée de qui est Sélim.

C'est certain, parmi les ombres c'est l'un des meilleurs. Je me dégage des bras de Sélim et me dirige vers la salle de bain ou j'enfile une robe vite fait. Vaut mieux pas laisser les deux ensemble. Du moins pas trop longtemps. J'en profite pour récupérer mon sac avec ma dague et mon fouet. Je reviens dans la pièce ou il semble s'être installer une sorte de statu quo. J'hésite un instant avant de me diriger vers Sélim... Bonjour la neutralité.

- Tu n'es pas ma mission... j'ai juste passé un très agréable moment avec toi.

Sélim est jaloux. L'évidence me frappe de plein fouet et mes traits se tendent.. Je n'avais pas.. euuh.. "oups" ?
Revenir en haut Aller en bas
Sélim
Elfe
Sélim

Nombre de messages : 153
Âge : 25
Date d'inscription : 24/01/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Mise au point ? Non... une simple affaire de jalousie. { Gailis - Merriadeck } Empty
MessageSujet: Re: Mise au point ? Non... une simple affaire de jalousie. { Gailis - Merriadeck }   Mise au point ? Non... une simple affaire de jalousie. { Gailis - Merriadeck } I_icon_minitimeMer 15 Avr - 23:40

Je sens Gailis se raidir dans mes bras alors que cet idiot me donne tout ce que je veux savoir. Oh oh.. Merriadeck ? Pourquoi es ce que je m'en doutais, Gailis a toujours était très douée quand il s'agit de contourner les ordre ou de faire des rencontres avantageuses. L'autre crétin semble pensé être un élément capital pour le Chaos, et l'Unique. Il ne sait même pas de quoi il parle... ah ah ah ah... Une entrée au château de Diantra ? Oui c'est intéressant mais Jiv'undus avait ses arguments en main, et si il ne souhaitait pas que notre jolie rousse remplisse cette mission, je ne vois pas pourquoi il voudrait qu'elle le fasse maintenant. Maintenant qu'elle est démasquée en plus. Il pourrait se servir d'elle pour faire du chantage... et si elle s'est déjà trahi, elle pourra toujours recommencer. Le Chaos n'a pas besoin de ça... Va-t-il falloir que je lui donne des cours ? Non.. quand même pas. Gailis est douée, si seulement elle respectait les ordres, tout serait parfait.
Quand on est sous les ordres d'un imbécile, improvisé n'est jamais une mauvaise chose mais Jiv'undus est loin d'être un crétin. Loin... donc improvisé... non merci. Surtout pas pour coucher avec un... minable ainsi ?!? Non. Un demi-minable. Il n'a apparemment qu'une moitié de sens elfique. Une moitié de trop... encore, j'aurais pu avoir pitié d'un pauvre humain tombé sous le charme dévastateur de l'Ombre que je tiens dans mes bras. Mais un demi-elfe... non... vraiment non. Gailis le coupe, le disputant à moitié.

- Ooooh mais non ! Laisse le continuer... c'est toujours intéressant.

Boulet. Pourquoi ne pas l'emmener à Abyssea pour lui faire passer le test ? Il se rétamerait et au moins Gailis serait fixé dans ses choix... Je suis la seule personne qui puissent lui convenir. Pour moi c'est pourtant clair.. je vais lui ouvrir les yeux.
Je laisse Gailis quitter mes bras et m'adosse au mur, jouant machinalement avec ma dague sans véritablement y prêter attention. Essaye de me la piquer... qu'on rigole une ou deux minutes. Elle va s'habiller ? Oooh bonne idée, ça évitera de me tenter encore une fois de plus.

- Qui te dis que je compromet sa mission...? Je lui empèche juste de se faire tuer tôt ou tard. Après... Tu ne sais même pas qui est l'Unique.. comment peut-tu penser que je puisse le décevoir ? Je sais ce que je fais... moi au moins.

Et un joli souriiiire ! UN ! Je suis fils de Lune et du Chaos. Je connais mieux que lui ce sujet... et d'ailleurs, il n'apprendra rien là dessus. Sur ses mots, Gudule revient, expliquant sèchement à ce Merriadeck qu'il ne sait pas qui je suis.. Oh que non il ne sait pas. Et je ne compte aps l'en informer. Comment le pourrais-je ? Je suis le reflet de ce que les gens veulent voir chez moi. Elle rajoute qu'il n'est pas une mission et mon sourire s'étire en un rictus malveillant.

- A ta place, je ferais attention, nous avons énormément de jolie fille. Malheureusement, les coups de dague entre les cotes vont assez vite chez nous... Tu n'est déjà pas la cible de Gailis, si elle écoutait un epu plus ce qu'on lui dit, peut être après tout...

Je pense que je vais la laisser là au final. En lui donnant un délai de 3 jours environ avant de venir la chercher avec Jiv.. et d'autres. Je ne vais pas lui dire tout de suite évidemment.

- Je m'en voudrais presque d'avoir rompu votre joli tableau...

Je suis cinique mais au moins le message est clair, Gailis est A MOI !
Revenir en haut Aller en bas
Valentin
Elfe
Valentin

Nombre de messages : 1844
Âge : 26
Date d'inscription : 23/05/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  +- 1700 ans
Niveau Magique : Archimage.
Mise au point ? Non... une simple affaire de jalousie. { Gailis - Merriadeck } Empty
MessageSujet: Re: Mise au point ? Non... une simple affaire de jalousie. { Gailis - Merriadeck }   Mise au point ? Non... une simple affaire de jalousie. { Gailis - Merriadeck } I_icon_minitimeVen 17 Avr - 16:02


Stop ? Mais pourquoi m'arrêter en si bon chemin ? Stupide ? Je ne crois pas non, j'ai juste des objectifs différents de ceux qu'elle me prête... Et si il voulait connaître mon nom et ma destination, il y avait bien plus simple que me les demander : je les ai donnés à ambre pour avoir la chambre, il suffisait de poser discrètement la question à n'importe quelle jeune fille sensible à la séduction et susceptible d'avoir entendu la discussion... Sinon, ça lui a juste appris que j'aime titiller ceux qui m'emmerdent.

Au tour de Sélim de la couper... il veut que je poursuive ? Dommage, je n'ai pas envie de céder des informations qu'il ne pourrait pas avoir facilement... il a eu l'évidence, le reste se lâche au compte-goutte. Il laisse partir Gailis, s'adosse au mur... et essaye de me tenter avec sa dague ? Je ne suis pas armé, il est blessé. Ca rétablit l'équilibre... on doit probablement avoir un entraînement équivalent. Probablement... en tout cas, il a prouvé qu'il n'était pas totalement manchot. Pas totalement.
C'est reparti pour un discours... merci pour les informations, mon brave. Gailis revient, et ponctue son retour par une autre remarque. Non, je ne sais pas... mais ce que j'en sais me suffit largement. On a pas besoin de devenir intimes, lui et moi. Elle se dirige vers Sélim... au moins elle a choisi son camp. Comme on dit, "si vous ne pouvez demander à vos amis, demandez à vos ennemis". Un demi sourire apparaît sur mes lèvres à sa dernière remarque, qui s'agrandit encore quand Sélim reprend la parole.


** Honnêtement, je ne vois pas où tu veux en venir... **
** Tu pensais sérieusement que je voulais juste me battre avec lui ? Ca serait pas mon ge... **
** Si... **
** ..nre. Hein ? **
** Si, ça serait tout à fait toi. **
** ... **
** Oui ? **
** Tais toi et écoute **


Sélim finit sur un commentaire sarcastique... et mon sourire finit de s'agrandir. C'est à moi de parler ? Chouette...

"Le minable avait en effet quelque chose à t'apprendre... Tu avais tant besoin de ce que je t'ai appris, tu n'aurais pas été capable de l'obtenir autrement ? Il y a plusieurs personnes qui le savent dans ce manoir, pourtant...
En revanche, je dois te remercier pour ce que tu m'as obligeamment appris."


La première information est que je ne suis pas dans les objectifs de sa "famille", quelle qu'elle soit. Et si je deviens un jour leur cible, au moins je serai prévenu... Quand aux autres détails, ils pourront m'être utiles à l'avenir...
Enfin, je finis ma tirade.


"Je reste loyal envers mon camp... pas envers mes ennemis. Gailis a choisi le sien, et j'ai déjà obtenu toutes les réponses que je cherchais." Mon regard se tourne vers elle, et je poursuis à son intention. "En revanche j'ai aussi passé un 'très agréable moment' avec toi, et tu devais bien avoir un objectif précis en venant ici... En revanche avec l'arrivée de ce charmant monsieur, ta couverture va sauter."

Avec le raffut... la présence d'un homme serait louche, alors deux ? On pourrait toujours sortir par la fenêtre, bien que tenir compagnie à Sélim se classe allègrement en dernière position de mes envies, mais c'est trop tard pour la discrétion... les rumeurs vont très vite quand il y a le moindre domestique à portée, et il serait miraculeux que personne n'ait entendu les voix.

"Je peux fournir un dernier alibi, vu que j'ai des raisons bien plus légitimes de me trouver ici" Regard noir pour Sélim. "Et je peux me permettre plus d'excentricités que vous."

En particulier grâce à cette chère immunité diplomatique : seul Trystan peut me punir, et en l'occurence pour le faire il faudrait déjà m'y ammener. Donc au pire, j'arriverais plus vite à ma destination. Ensuite, j'ai l'habitude de faire des conneries et ça ne surprendrait personne...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Mise au point ? Non... une simple affaire de jalousie. { Gailis - Merriadeck } Empty
MessageSujet: Re: Mise au point ? Non... une simple affaire de jalousie. { Gailis - Merriadeck }   Mise au point ? Non... une simple affaire de jalousie. { Gailis - Merriadeck } I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Mise au point ? Non... une simple affaire de jalousie. { Gailis - Merriadeck }
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mise au point ? Non... une simple affaire de jalousie. { Gailis - Merriadeck }
» Mise au point à quatre voix
» valeur en point
» mes créations au point compté
» « Le premier point dans un ménage, c’est la cuisine. » Patin ♠ Amadeus & Matvei

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: PÉNINSULE :: Duché de Soltariel :: Duché de Soltariel-
Sauter vers: