AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le contraire pour "adorable rencontre" ? Je cherche. | Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aliénor
Humain
avatar

Nombre de messages : 468
Âge : 23
Date d'inscription : 30/03/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Le contraire pour "adorable rencontre" ? Je cherche. | Terminé   Mer 29 Avr 2009 - 15:04

Calme, Alëandir est vraiment trop calme. Une ville idéale pour vivre tranquillement et élever un enfant, évidemment. Cela fait plusieurs mois que nous y menons, Aidan et moi, une vie presque normale, ordinaire pour deux voleurs. Chacun sa spécialisation, je ne pense pas qu’Aidan ait repris la sienne quand a la mienne… Je me sens isolée du monde a ne plus savoir ce qu’il arrive aux autres. A Diantra, mon jeu était de me poser dans une rue, d’observer puis de découvrir ce que faisait la personne, son contexte, ses problèmes… Ici tout est si froid.
Je me suis enfuie du lit pendant la nuit, retrouvant ma vie nocturne, en quelques sortes. Je suis monté sur le toit de notre petite maison, tranquille pour me recroqueviller sur moi-même. Pourquoi cette nuit seulement ? Parce qu’il pleut. J’aime la pluie. Je me rappelle d’une conversation que j’avais eue avec Aidan là-dessus. J’ai toujours aimé les nuits pluvieuses, lui n’apprécie pas vraiment la pluie mais celle-ci à l’avantage de supprimer les traces… Pas faux, pour un voleur. Des gouttes coulent le long de mon chignon, très serré comme j’avais l’habitude de les faire.
La femme enfant n’est plus, la nostalgie ne sert a rien. Je comprends brusquement les mots de Marguerite quand elle se désespérait de me voir voguer au fil de mes envies sur un fil qui ne m’apportait rien en réalité.
Changer de spécialité ? C'est presque fait pour moi. Grâce a Glania, j'ai un travail... certes je n'ai jamais véritablement eu une passion pour les lettres d'affaires et la comptabilité, mais cela me permet d'entretenir plus que convenablement la maison, en plus, ils ont eu aussi un bébé de.. 2 ans... qui en apparence a le même, age que Mathys... je peux donc le garder avec moi.
Laowen n'est pas venue avec moi, je suis toujours recroqueviller sur moi même, sur le toit de chez moi, silencieuse comme j'en avais l'habitude a Diantra. J'entends une voix... Huum... Ce sentiment me sert les tripes encore une fois, un nouveau secret a découvrir. Que fait cette homme sous la pluie au beau milieu de la nuit ? Huum... je retrouve ce sentiment d'excitation mélé a l'angoisse de mes nuits blanches a Diantra. Je quitte le toit de ma maison pour celui d'une autre, me guidant avec mes oreilles. J'arrive enfin a proximité... mais je suis a découvert. Je descend du toit et.. Splatch. Aie... une minuscule flaque d'eau, peut être ? Mais flaque d'eau quand même. J'espère qu'on ne m'a pas entendu. Il n'a pas l'air... commode.

{ Grumbl.. c'est court ! Disolé... Razz Mais une promesse est une promesse, tu as ton RP ! }


Dernière édition par LilY le Dim 21 Juin 2009 - 7:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sélim
Elfe
avatar

Nombre de messages : 153
Âge : 23
Date d'inscription : 24/01/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Le contraire pour "adorable rencontre" ? Je cherche. | Terminé   Mer 29 Avr 2009 - 15:53

Que fais un fils de Lune tel que moi dans une cité aussi malfamée que celle ci ?

Malfamée. Oui. Ce sont des elfes. Des pourritures, des sous-êtres. Je trouve. Il pleut, je porte une grande cape noir avec un capuchon. Inutile qu'on m'apparente à l'un des leurs. Je ne tiens pas a renouveler mon expérience de l'avant dernière fois que j'ai posé les pieds a Alëandir. Je n'aime pas cette ville. Il y a trop de mauvais souvenirs qui y sont pour moi attachés. Une année de galère surtout. Qu'on empêche ses rats de marcher pendant près d'un an pour voir... Mais cela n'arrivera pas. Déjà, le Chaos est avec moi. je ne suis plus le même.

Que fais-je ici si je déteste cette ville ?

Je rends service a quelqu'un... Les ombres ont été envoyé un peu partout sur le territoire humain, il semblerait que l'une d'entre elles ait fait un léger détour par Alëandir pour y rencontrer un homme... dont elle est enceinte. Et qu'elle aime vraisemblablement. Aimer ? Quel sentiment profondément impur. Bref, me voilà parti a la recherche du fameux "amant" pour lui proposer de rejoindre le Chaos... ou le tuer. Je préfèrerais la deuxième option. Mais ai-je le choix ? Je ne mentirais pas à une de mes soeurs, alors posons lui directement la question.
Je tire le pauvre de son sommeil... avec sa femme et sa fille. Je l'attrape par l'épaule et l'attire dehors. Pitoyable. Pathétique, certes... mais dans le mauvais sens. Faire partir... de sa... race.. me fait... pitié !
Il ne peut voir que mes yeux. Mais je sens déjà qu'il est inquiet de savoir a quelle sauce il va être manger. Commençons par le début n'es ce pas ?

- Bonsoir. Tu te souviens de... cette femme que tu as roisée il y a environ 1 mois...

Il fait oui de la tête. C'est une QUESTION RETHORIQUE PAUVRE IDIOT ! Je me moque bien que tu t'en souvienne ou non ! Je sais que tu t'en souviens ! Pauvre idiot...

- Cette femme est enceinte. Il existe un autre DIeu que les 5, ses cinq qui semblent pour le coup t'avoir abandonner... Ce dieu veille sur nous et il triomphera des autres. Nous sommes la gigantesque famille, rejoins nous. Veux tu, ou non ?

Ca m'en ferait presque pleurer de devoir révéler a un minable pareil des informations aussi cruciales. Ma voix est faible. Je ne veux pas qu'on m'entende. L'homme semble ne pas comprendre. Ma main, blanche, toujours appuyée sur son épaule. Je me demande ce que la petite ombre lui a bien trouvé. Il n'a rien de particulier..

- J'a..J'ai une famille.. et.. et..

- Ce serait une toute nouvelle vie.

- N..Non.. je ne.. c'est...


Je n'ai pas de patience et je ne compte pas passer une heure de plus dans cette ville de malheur. Il va mourir. Ah non, rectification, il EST mort. Un coup de dague entre les cotes. Un bruit attire mon attention...un splatch comme si quelqu'un avait plongé dans une marre. Non, plongé est un terme un peu... fort pour quelqu'un qui a mon avis est un expert dans l'art de se déplacer silencieusement. Je monte sur le toit. Le soucis de cette endroit est qu'il est totalement a découvert. Ce qui aurait poussé ma chère souris - ou mon gros rat - a descendre. Je descend a mon tour, pour tomber face a face avec ma petite souris. Huum... Jolie. Je la plaque contre le mur. Elle est habillée entièrement de noir, ses cheveux sont attachés en un chignon sérré. Une très jolie petite souris.

- Que fais une aussi joli femme ici, sans un homme pour la protéger ?
Revenir en haut Aller en bas
Aliénor
Humain
avatar

Nombre de messages : 468
Âge : 23
Date d'inscription : 30/03/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Le contraire pour "adorable rencontre" ? Je cherche. | Terminé   Ven 1 Mai 2009 - 21:25

J'entends un, deux gémissements puis le bruit d'une masse qui s'effondre au sol. Son corps sera probablement retrouvé le lendemain au matin car il n'y a pas de doute a avoir. Il y a eu un des deux hommes de mort. Ce qui m'affole c'est que je n'entends pas l'autre. Je me tiendrais presque de respirer. Je vais attendre. Attendre avant de dispara^tre. Pour Aidan & Mathys je ne peux continuer ma mission. Je le sens au plus profond de moi : c'est trop dangereux.
Je sursaute.
Je sursaute quand un homme arrive devant moi et me bloque les poignets. C'est la deuxième fois que je me fais prendre entrain d'espionner. La première fois à eu une issue plus qu'heureuse. Rien que quand mes yeux bleus se plongent dans les siens, je sais que l'issue ne sera pas exactement heureuse. Je sens sa force sur mes poignet, sa hargne et sa puissance dans ses yeux. Ils m'éblouissent. je ne soutiens pas son regard. Sous la nuit, il semble scintillaient. J'ai peur, terriblement peur de m'être retrouvée avec la mort. Je sens son souffle sur ma peau, il me dégoute déjà avant de m'avoir toucher. Mon capuchon tombe, dévoilant mon visage, mes oreilles non elfiques et mes cheveux blonds retenus en un chignon. J'ai peur...
Il parle. Macho, pourquoi n'ai-je pas un homme pour me protéger ?

- Je me soustraie a sa présence chaque soir de pluie.


Ma voix n'hésite pas. Surtout pas. je me tortille un peu. Essayant de trouver un point faible dans sa défense. Je ne peux attraper aucune arme, je ne peux le frapper. Je ne peux me soustraire a son regard lubrique qu'il pose sur moi. Je lui plait. J'ai peur. Les vieux souvenirs de Diantra me remontent. Ma respiration s'accelère. J'ai peur. De mes fantômes, surtout. Je ne veux pas qu'il me touche mais je ne peux pas me faire d'illusions, il ne me laisera pas repartir ainsi en sachant pertinément que je suis un témoin de son crime et que je pourrais le dénoncer. A moins que ce ne soit ce qu'il a dit avant qu'il veuille cacher. Un frisson campe en bas de mon dos. J'ai froid. J'ai peur... Rare sont les fois ou je n'ai pas un entier controle de la situations. Cette occasion en est une et je deteste cela. Mathys... Aidan... Pitié. Si il existe un dieu parmi les 5 pour ce genre de situations, qu'il me vienne en aide. Vite.

( c'est court désolé )
Revenir en haut Aller en bas
Sélim
Elfe
avatar

Nombre de messages : 153
Âge : 23
Date d'inscription : 24/01/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Le contraire pour "adorable rencontre" ? Je cherche. | Terminé   Jeu 21 Mai 2009 - 14:06

J'ai toujours été assez macho comme disent certains de ses humains... Une femme est bien trop faible sans un homme pour veiller sur elle en permanence. Sans doute une des raisons pour lesquelles je n'ai rien contre le mariage... et rien contre la polygamie non plus. Se marier consiste à jurer à une femme qu'on va la protéger. C'est tout. Ce n'est que cette simple promesse après tout... Il y aussi la fidélité, blablablablablabla... Sans importance. Si un homme voit une femme qui lui plait, il cherchera forcément à l'obtenir. Marié, non marié, etc... Cela ne change rien.
Concernant les hommes polygames... Hé bien ils ont trouvé une femme qui leur plaisait, une deuxième et peut être une troisième. Ce ne sont en réalité que de nobles ames protectrices de se genre de chose fragile : Les femmes.
La preuve, si elle avait était accompagnée d'un homme, elle n'aurait pas était tentée d'écouter. Donc ne serait pas coincer entre mes bras en ce moment. Ce n'est qu'une question de logique qu'elle ne possède de toute évidence pas. Je lui demande ce qu'elle fait sans protection. C'est une voix assurée qui me réponds. Elle s'échappe chaque nuit de pluie. Je souris, ironiquement.

- Et que fais une humaine dans cette ville de cafards ?

Elle se tortille un peu. Je lache ses mains. La laissant à peine plus libre. Si elle tente quoi que ce soit, elle sera prise au piège. Cette jolie petite humaine vient de se jeter dans le pire guétapan jamais imaginer. Vient de s'empétrer dans la toile d'une veuve noir qui ne cherche qu'à lui injecter du poison au moindre de ses mouvements. Ou c'est presque ça. Elle ne me voit toujours pas. Comme elle le dit si bien, il pleut. Et tant qu'il pleuvra, je ne pourrais me découvrir. La pluie mouille. A quoi sert-il d'énoncer pareille évidence ? C'est simple. Si mes cheveux sont mouillés, ils colleront à mon visage. Dévoilant alors mes origines de... "sous être" si on peut dire ça ainsi. Et dire que les elfes sont considérés comme les plus beaux êtres au monde. Je frissonne violemment. Ma vigilence est tombée une seconde. Je plante mon regard sur elle... j'ai terriblement envie de lui faire payer ce que ses cafards m'ont fait... Elle est pourtant humaine.
Mais...

{ Excuse moi. Non seulement je met des siècles a te répondre, mais en plus c'est très court x_x }
Revenir en haut Aller en bas
Aliénor
Humain
avatar

Nombre de messages : 468
Âge : 23
Date d'inscription : 30/03/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Le contraire pour "adorable rencontre" ? Je cherche. | Terminé   Dim 21 Juin 2009 - 7:37

{ Suite à la disparition de la joueuse, je dois continuer. }

Je ne fais pas le poid.

J'ai rarement ressenti ce sentiment, il ne m'a rien fait, juste souris et c'est cette certitude qui s'empart de moi. Même libérée de ses enclaves, je reste prisonnière. Je ne peux pas bouger. Je peux seulement espérer un élément perturbateur dans ses plans. Quand nous n'auront plus de sujet de discussion nous en viendront aux mains. Je dois éviter ça... Pour Aidan. Pour Mathys. Je ne ferais pas le poids.
Je ne suis plus la petite souris de Diantra qui de toute façon n'était qu'une personne de plus dans cette ville, je compte pour certaines personnes maintenant. J'ai une famille... Pour eux je n'ai pas le droit d'abandonner, mais pas le droit de me battre non plus. Je dois fuir. Et si cette idée m'aurait semblé inadmissible il y a quelques années, maintenant je ne peux plus vraiment faire grand chose. Cette possibilité est ma lumière, mais elle si lointaine en ce moment... vraiment. Il faut l'atteindre. Je n'aurais qu'une chance, et il me faudra me surpasser pour lui échapper. J'entends ses mots qui résonnent dans ma tête bien malgré moi. Une ville de cafard ?

- J'élève un fils.

Je ne trouve pas d'autres excuses pour être ici. Je devine qu'il déteste les elfes, je ne peux pas vraiment tout lui dire, j'aurais trop peur qu'il se débarasse de moi en trouvant se genre de motif. Quoi qu'un homme comme celui ci si s'est un homme n'a pas besoin d'un motif pour tuer. j'en sais trop, c'est tout. En ce moment, je regrette de ne pas avoir de pouvoirs, de ne pas avoir Laowen. L'un ou l'autre aurait pu prévenir Nakor, et il faut impérativement que je lui parle. Pour le royaume humain... qui reste mien même maintenant que je me suis installé ici.

Je ne sais pas quel signal ai-je pu interpréter dans la nuit calme et pluvieuse d'Alëandir mais si je peux m'enfuir, c'est maintenant. La dague de ma manche descend vers ma main. Je la relève brutalement avant de m'enfuir, infligeant au chaotique une blessure à l'abdomen qu'il n'a pas vu venir. Son sang gicle sur moi. Pourtant alors que la peur semble me donner des ailes pour m'enfuir, lui continue de courir derrière moi. Même blesser il est rapide. La première dague qu'il m'envoit effleure ma nuque, coupant quelques mèches blondes et laissant un trait rouge sur ma gorge. La deuxième me fait hurler de douleur alors qu'elle s'enfonce dans la chaire de mon bras et repars. La troisième me coupe sur la hanche.
Je m'enfonce dans le dédale de rue, me cache. Plus rien. Nul part. Je rentre chez moi finalement... Dans un état de choc extrème... La mort m'a frolé par trois fois. Mon sang coule, le sien aussi. Je me glisse dans la chambre dans mon fils et redescend dans le salon sans bruit. Ma lumière... réchauffe moi.

{ The End }
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le contraire pour "adorable rencontre" ? Je cherche. | Terminé   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le contraire pour "adorable rencontre" ? Je cherche. | Terminé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (n°16) Félin... pour l'autre [PV Shalimar] TERMINÉ
» "Je ne cherche aucun ennui. Généralement, ce sont les ennuis qui me trouvent." . #Harry
» Désolée, je t'es pris pour quelqu'un d'autre [TERMINÉ]
» Arrestation de dominicains pour " Contrebande" d'Haïtiens.
» Nouvel atout pour "Assault Planetaire"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Anaëh ~ NORD EST :: Terres d'Alëandir :: Alëandir-
Sauter vers: