AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une petite halte [Astéride]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 72
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Une petite halte [Astéride]   Sam 9 Mai 2009 - 16:35

Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas mis les pieds dans le duché d'Erac. L'été avait étendu son emprise sur les terres, ne parvenant pas à effacer toute l'humidité de cette terre giboyeuse. C'était un fort beau spectacle à contempler et une terre agréable à traverser. Le duché était épargné par les misères de la guerre, n'étant pas frontalier des drows. Moi, je venais d'une terre trop proche de leur territoire, ma mère n'aurait jamais été acceptée si loin dans les terres. Elle ne l'avait déjà pas été à l'époque, mes parents se réfugiant dans la forêt. Résultats, je garde un profond attachement à la forêt qui a toujours été synonyme de joie et d'insouciance pour moi.

Mais il n'est pas temps de tergiverser avec de vieux souvenirs. S'il y a bien une chose que m'a apprise Gareth, c'est de ne pas ressasser le passé et ne pas en tenir rancoeur. Sans lui, je ne serais pas ce que je suis aujourd'hui. Sans lui, je ne serais pas aussi... serein. Bien des malheurs me sont arrivés, mais ainsi va la vie et d'autres ont connu pires injustices encore. Il me faut prendre les évènements comme ils viennent, me laisser porter par le courant, sans me débattre, mais sans couler non plus.

Un grognement me fait relever la tête et je pose le regard sur Harès. C'est un dogue, une bête puissante et dangereuse, mais parfaitement dressée. Il m'obéit au doigt et à l'oeil, fort heureusement et n'attaque que sur mon ordre. Son gros défaut, ce sont les enfants. Cet imbécile n'écoute quasiment plus quand il peut jouer avec. Tu parles d'un chien dangereux!

Ah son autre point faible... l'eau. Il adore patauger, un vrai chiot! Il n'est pas très âgé, son éducation a encore des lacunes au final. Au moins obéit-il tout de même aux ordres les plus importants. Le voilà qui s'arrête, renifle l'air, avant de foncer comme un dératé à travers les arbres. Allons bon, qu'est-ce qu'il a été trouver encore?

Je mets alors Cyrus au galop. Le cheval hennit, s'ébroue et s'élance puissamment. Là encore, l'animal est fait pour la guerre avec ses sabots énormes capables de fendre un crâne et d'achever les ennemis à terre. Une bête magnifique, excellement bien dressée elle aussi. Mieux qu'Harès en tous les cas.

Nous suivons donc au galop le dogue, très rapide lui aussi, avant que je ne fasse piller net Cyrus quand je vois le ruisseau devant nous et surtout la jeune femme qui y trempe les pieds.

- "Harès! Non!"

Trop tard, évidemment. Il était déjà en train de sauter joyeusement dans l'eau avant même que je ne commence à parler. Mais quelle plaie ce cabot! La jeune fille est en face, alors bien sûr, je fais traverser le cours d'eau par Cyrus, avant de descendre souplement de selle et de gronder :

- "Harès, au pied! Tout de suite!"

Le chien se stoppe alors et baisse les oreilles, penaud, avant de me rejoindre et de se coucher, repentant. Je soupire et regarde la jeune fille, contrit :

- "Je suis désolé, cet imbécile ne sait pas résister à l'appel de l'eau et son dressage n'est pas encore tout à fait au point."

Je lance un regard mauvais à l'animal qui gémit. Je n'ai rien d'un noble présentement, et c'est normal, je ne le suis pas. Je porte un pantalon noir, des cuissardes noires et une chemise crème, légèrement entrouverte sur mon torse. Rien de plus. Mon épée est dans le baudrier, attaché à la selle de Cyrus. Rien à craindre ici.

- "Comment pourrais-je me faire pardonner?"
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Sam 9 Mai 2009 - 16:57

* - C'est simple pourtant ! C'est inné chez moi, alors écoute ce que je te dis ! Tu te tiens là, les pieds bien plantés dans le sol, évite de glisser quand même, ça ne serait pas le moment...Ensuite, tu te penche en avant, les mains a quelques centimètre de l'eau et tu...attends.
-Dans cette position ? Non, mais tu veux me casser les reins ?!
-Mais plie les genoux aussi !
-Comme ça ? Non mais j'ai l'air d'un crapaud sur le point de sauter là !
-Y a personne pour te regarder !
-Peut être, mais ce n'est pas confortable, ne t'en déplaise !
-Arrête de te plaindre et reste aux aguets !*

Aux aguets...Aux aguets...Il n'empêche qu'elle avait l'air ridicule comme ça ! La jupe remontée jusqu'au mi cuisse, les cheveux attachés a la va vite, les jambes fléchies, les mains et le nez a quelques centimètres de l'eau ! En plus, ce n'était pas une position confortable dans son état ! Non mais a quoi pensait Incanus !

*-Désolée Vermiceau, mais mon père ne m'avait pas apprit comme ça...
-Et ? tu as eu beaucoup de prise avec sa méthode ?
-Euuuh...Non pas vraiment mais...
-Ah ! Tu vois !? Bon, concentres toi ! *

Facile a dire ! Elle avait un début de mal de reins qui pointait le bout de son nez et une certaine raideur dans les jambes...Si elle pouvait étrangler son dragon elle le ferait sans sourciller, mais un pari était un pari et elle avait parier avec le jeune palfrenier Edgard qu'elle ramenerait un poisson pour le diner...Un jour, il faudrait qu'elle arrête de faire n'importe quoi...Ceci dit, ce genre de défi ridicule détournait son attention et lui permettait de retrouver un peu de cette enfance qui lui manquait...Si on oubliait son ventre proéminant bien sur..Encore heureux, elle n'était encore pas si grosse que ça...

Elle était tellement concentrée, et Incanus aussi d'ailleurs, qu'elle n'entendit pas arriver l'énorme dogue surgit de nul part...Aussi ne put elle réprimer le cri de panique qui lui monta aux lèvres tandis qu'une grosse gerbe d'eau lui éclaboussait le visage...Faisant preuve d'un courage hors norme, Incanus glissa de ses épaules en voulant aller se cacher sous ses cheveux et atteri dans l'eau...Dites, savez vous que les dragons ne savent pas nager ?

-Incanus ! Nom de...

Notant a peine la présence d'un chevalier sur la rive, elle bondit et se mit a courir en suivant le courant dans l'espoir de rattraper son abruti de dragon...Ce qu'elle réussit a faire en refermant les doigts sur sa queue...

Poussant un lourd soupir, elle posa enfin son regard vert d'eau sur le propriétaire du chien turbulent. Elle avait l'air de...Ben de rien en cette minute, comparée a lui, elle faisait vraiment figure de bonne. Se dégageant le visage, elle tenta de prendre un air digne.

-il n'y a rien a pardonner, ne vous en faites pas et puis...

Ses yeux glissèrent sur le chien et sa mine contrite lui arracha un sourire amusé...

-Et puis je pense qu'il s'en veut déjà, inutile d'en rajouter.
Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 72
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Sam 9 Mai 2009 - 17:11

Ah bravo... La jeune femme était trempée. Il faut dire aussi qu'elle n'avait pas ménagé sa peine pour rattraper son... son lézard? Déjà qu'est-ce qu'elle faisait accroupie près du bord, le nez à quelques centimètres de l'eau? Elle s'était redressée rapidement, mais pas allez pour que je ne la vois pas. Ni pour que son sauvetage héroïque du petit machin vert ne m'échappe. Je jette un regard au chien allongé quand elle l'évoque. Et bien sûr, qu'est-ce qu'il fait? Eh bien, il va ramper jusqu'à elle et se met sur le dos, quêtant son pardon ainsi en lui faisant de grands yeux mouillés.

- "Par les dieux, j'ai du loupé quelque chose dans son éducation, je ne voulais pas d'un chien comédien."

Je soupire et m'approche de la jeune femme, les rênes de Cyrus dans une main. Je remarque alors une petite bosse, soulignée par la robe mouillée. Je n'y avais pas prêté attention plus tôt, mais la demoiselle ne l'est plus apparemment. Enceinte... Et elle a quoi... 17-18 ans? Normal, c'est un bon âge, mais que fait-elle toute seule en pleine forêt? Je regarde autour de nous... Seuls, nous sommes complêtement seuls.

- "Je me mêle de ce qui ne me regarde pas mais que fait une jeune femme enceinte toute seule en forêt? Ce n'est pas très prudent..."

Un sourire se dessine sur mes lèvres alors que je la regarde plus intensément. Jolie. Oui, elle est jolie et très... nature. Paysanne? Non, j'en doute, son phrasé est impeccable, sa voix légère... Sans doute a-t-elle eu une bonne éducation. Sa peau est claire, ses cheveux blonds et ses yeux... d'un vert émeraude troublant. De la même couleur que son lézard d'ailleurs. Il se semble aperçevoir une oreille effilée, mais les mèches blondes m'empêchent d'en être certain.

- "Si je puis me permettre... Que faisiez-vous le nez dans l'eau? Vous avez perdu quelque chose?"

Je suis curieux, oui, je sais. Mais je ne peux pas laisser cette jeune femme ici, trempée et toute seule. Et je ne suis pas un sauvage...
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Sam 9 Mai 2009 - 22:35

-Auriez vous préféré qu'il me morde un molet ?

répliqua-t-elle d'un ton joyeux en s'accroupissant, gratouillant le ventre offert et fondant devant le regard mouillé du mastodonte. Curieux, mais aussi légèrement craintif, Incanus passa un museau a travers un voile de cheveux blond. Jaloux ? Peut être un peu a en juger par le petit grognement mécontent qu'il émit en la voyant papouiller le chien. Ceci dit, il se passa de commentaires, préférant disséquer le nouveau venu d'un oeil aigue. A première vu, pas agressif, ni même animé de mauvaises pensées, mais depuis l'épisode de la drow, Incanus redoublait de vigilence en ce qui concernait la sécurité de sa protégée...Sans compter qu'il n'appréciait pas outre mesure qu'un homme l'approche. Non, cela n'avait rien a voir avec un quelconque sentiment amoureux (ils étaient bien au delà de ça ) mais juste un instinct "paternel" très developpé. Hors de question qu'elle se fasse avoir encore une fois ! Que nenni !

De son côté, Astéride était carrément obligée de se dévisser la tête pour le regarder. Pour être grand, il l'était ! Il pourrait lui briser la nuque d'une seule main sans problème, elle en mettrait sa tête a couper. Il avait de beaux yeux noisettes, en général, c'était une couleur assez commune, mais en l'occurence, avec le jeu du soleil, ses pupilles prenaient des reflets ambrés. Elle ne rata pas le coup d'oeil qu'il jeta a son ventre arrondis, mais ne prit même pas la peine de rougir.

-Je connais le domaine comme ma poche, je sais que je ne risque rien en ces terres. Et puis, au cas où, je cris avec assez de puissance pour faire fuir un troupeau de boeufs.

Fit elle en riant légèrement.

*-Moui...On va dire ça, dis plutôt que tu n'as rien a craindre avec moi.
-Certes, mais je ne peux pas avouer que je place ma protection dans les pattes d'un drake, ce ne serait pas crédible.
-Tu n'as peut être pas tord...*

A la question, elle soupira légèrement, baissant les yeux sur le cour d'eau.

-Et bien...Je pêchais. Enfin, j'essayais...Je dois dire que je ne suis pas douée, dommage, je serais obligée de m'occuper de l'écurie pendant une semaine...

Enfin, ce n'était pas bien grave, elle savait qu'Edgard ne lui laisserait rien faire ou presque, mais bon, elle avait fait semblant de prendre l'enjeu au sérieux ou alors était ce lui qui avait fait semblant ?

-Et vous ? Je ne me rapelle pas vous avoir déjà vu dans les environs, vous traversez Erac en direction de la capitale ?
Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 72
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Dim 10 Mai 2009 - 9:12

Un sourire amusé retrousse mes lèvres à ses paroles.

- "Non, j'aurais été encore plus contrit de vous avoir ainsi blessé."

Mais jamais le molosse n'aurait attaqué la jeune femme. Pas alors qu'elle ne faisait rien de dangereux contre moi et pas sans que je lui en donne l'ordre. Et de toute évidence, elle n'était pas une menace. Même lui en était certain, puisqu'il venait ramper à ses pieds et quémander des caresses. Et voilà qu'Harès gémit de contentement en faisant aller sa patte arrière, stimulée par une caresse de la demoiselle. Misère de misère, quelle honte ce chien.

Je remarque alors un petit museau vert qui pointe dans l'or de sa chevelure. Ah le petit lézard sauvé des eaux... Il semble observé cela d'un oeil sceptique. Serait-il doué d'intelligence et d'émotions? Pourquoi pas? Plus rien ne m'étonne en ces terres, pas même le fait qu'une jolie fille se promène avec un lézard qui ne sait pas nager. Ou qu'elle se sente parfaitement à l'aise en compagnie d'un inconnu qui pourrait aussi bien la violer sur place sans lui laisser le temps de dire ouf. Mais non, cela ne l'effleure pas, ou du moins, n'ai-je pas l'air menaçant. En général, je ne fais pas peur aux femmes. Ce sont les hommes que j'impressionne, mon expression se faisant plus rude et moins amène. Là je suis plutôt... charmeur, si je puis dire.

- "Un troupeau de boeufs oui, mais des personnes mal intentionnées?"

Ca m'étonnerait qu'un petit hurlement les fasse fuir. Une claque pour la sonner et on en parle plus. Enfin, ce n'est pas à moi de lui apprendre la prudence après tout. Elle a raison, le duché est assez calme et il y a peu de bandits dans les parages. Les routes sont plus sûres depuis le début de la guerre, les patrouilles plus régulières.

Cependant, mon expressiont rahit ma surprise quand elle me révèle qu'elle pêchait. Je la regarde, incrédule, avant de me mettre à rire à mon tour.

- "Oh par les dieux, mais vous n'attraperez jamais rien comme ça!"

Je réussis à dire cela entre deux crises de rire. Non vraiment, ce n'était pas en étant accroupie sur le bord, en équilibre précaire et génée par son ventre qu'elle allait réussir quoique ce soit!

- "En gentilhomme que je suis, je ne peux décemment pas vous laisser accomplir cette tâche ingrate. Accepteriez-vous que je vous enseigne la technique et vous épargne cette corvée?"

J'étais un brin moqueur, léger aussi dans mes propos. Je suppose que mon regard pétillait de malice alors que je lui faisais cette proposition. Gentilhomme, oui, tu parles... Un gentilhomme ne perd pas ses terres en compromettant une jeune noble, mais passons.

- "Je traverse Erac en attendant de traverser un autre terre. Je ne me rends pas spécialement à la capitale. Je vais là où les évènements me portent dirais-je."

Je laisse échapper un petit rire et conclus :

- "Donc en fait, j'erre sans but, mais cela fait moins philosophique dit ainsi."
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Dim 10 Mai 2009 - 9:36

Des personnes mal intentionnées se retrouveraient vite coincées entre une canines et une incisive...Mais c'était quelque chose qu'elle ne pouvait pas dire sous peine de devoir dévoiler la vraie nature d'Incanus, aussi se contenta-t-elle d'un léger sourire en coin et d'une étincelle de malice dans les yeux.

-Oh mais j'ai plus d'un tour dans mon sac vous savez.

Mais il est vrai que vu de l'extérieur, elle devait paraitre très...inconsciente et totalement naïve. Remarquez, cela changerait de l'étiquette "trainée" qu'elle se portait au palais.

Bref, la voilà en train d'avouer ses activités et l'éclat de rire qu'il émit la laissa pantoise...Il..Il se moquait là non ? Comment ça elle n'avait aucune chance d'y arriver ? Mais..Son regard glissa sur son épaule et le museau vert disparu soudainement.

*-Un spécialiste humm ?
-Oui..enfin...ça arrive de se tromper aussi !
-La prochaine fois je te laisse te noyer !
-Hé ! Attends ! Si ça se trouve, il te raconte n'importe quoi pour faire son interressant ! Grumph...Je suis sur qu'il n'arrivera pas a sortir une truite endormie de son lit.
-Tu es de mauvaise foi ! Tu le sais ça ?
-Et toi trop naïve !*

Elle se retint de lui faire prendre un bain forcé, ce n'était pas vraiment le moment de s'exposer mais il ne perdait rien pour attendre !

-Oh ! Vous pourriez ? Enfin, je ne voudrais pas abuser, mais il s'agit de mon honneur tout de même. Un défi reste un défi, même totalement ridicule. Enfin, là, je dois dire que j'ai vraiment poussé le ridicule un peu loin...


soupira-t-elle en se relevant. Elle haussa un sourcil lorsqu'il lui dit n'avoir pas de but précis...Etrange...Elle ne voyait pas quelles pouvaient êtres les raisons d'un voyage sans...destination. C'était un peu trop flou. Ou alors, il était de ceux qui errent encore et encore déisrant assouvir leur soif de connaissance...Possible.

-Vous devriez tout de même faire attention, depuis la guerre, le peuple est un peu sur les nerfs et prompt a voir un ennemi là où il n'y en a pas.
Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 72
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Dim 10 Mai 2009 - 10:00

- "Vraiment? Seriez-vous donc une femme pleine de surprises?"

Je la taquine sans même la connaitre, mais je dois avouer qu'elle ne me dissuade pas de cette étrange familiarité, entrant dans mon jeu comme j'entre dans le sien. Elle est jeune, naturelle, l'esprit vif et malicieux, cela me change de rencontrer quelqu'un qui semble agir sans calculer. C'est... frais, si je puis dire. Elle est intriguante. Elle est bien éduquée, j'en suis certain, mais impossible de deviner qui elle peut être.

La révélation de ses activités me fait éclater de rire alors que je revois le tableau qu'elle offrait avant qu'Harès vienne tout gâcher. Accroupie, la jupe elevée, le ventre rebondi... Non, vraiment, c'est trop, mais qui est l'idiot qui lui a dit de s'y prendre comme ça? A moins qu'elle n'ai essayé toute seule comme une grande? je ne sais pas et je ne vais pas poser la question au risque de la vexer. En espérant que mon rire un brin moqueur ne lui fasse pas prendre ombrage.

Mon rire s'éteint, ne laissant planer qu'un sourire alors que j'acquiesce plus sérieusement à sa question.

- "Oui, je pourrais. Si je n'en étais pas capable, je ne vous le proposerais pas. J'évite de me ridiculiser devant une jolie femme en faisant de l'esbrouffe."

Amusé, je suis bien loin de me douter que je réponds inconsciemment aux pensées de son lézard. Mais je sais de quoi je suis capable et je connais mes limites. Je ne m'amuse pas à me vanter pour finir par faire chou blanc et me couvrir de honte. Je souris gracieusement à son conseil, répondant :

- "Merci du conseil mademoiselle. Mais pourquoi d'autres verraient un ennemi là où vous n'en voyez pas?"

Mon sourire ne me quitte pas. Pourtant, elle a raison... Je suis bien un ennemi, si l'on se base sur le sang et les haines profondément ancrées dans les coeurs. Je suis le fils d'une race honnie, seule mon apparence humaine me sauve de la vindicte populaire.

- "Allez trève de bavardage, j'ai un poisson à pêcher."

Ce n'est pas un grand défi pour moi. Habitué à silloner les routes, je sais chasser et pêcher par mes propres moyens. Je retrousse les manches de ma chemise, retire mes cuirasses et retrousse mon pantalon, avant de rejoindre la rivière. Je finis par m'arrêter, totalement immobile et silencieux, laissant les faune environnante s'adapter à moi. Les poissons sont stupides, ils ne savent pas discerner un élément nouveau et dangereux. Mais ils sont rapides. Alors il faut l'être encore plus et surtout être précis. Et patient. Je scrute l'eau claire, à moitié courbé et puis soudain, ma main jaillit dans l'eau claire et en ressort avec une belle carpe. Je n'ai aucun mérite, j'ai péché des centaines de fois ainsi enfant et depuis... C'est un truc à prendre.

Je reviens vers la jeune fille et laisse tomber la carpe sur l'herbe, à bonne distance du cours d'eau. Du coin de l'oeil je vois Harès qui se pourlèche les babines et se lève.

- "Non! Toi, si tu en veux, il faudra aller te le chercher tout seul!"

Mauvaise idée. Voilà cet idiot qui saute dans le ruisseau et mord dans l'eau. Désolé je secoue la tête.

- "Très bon chasseur, mais alors niveau pêche, c'est une calamité."

Je souris de nouveau et continue :

- "Cela vous aggréé-t-il ma dame?"

Je fronce alors les sourcils en la voyant encore bien humide et en sentant la petite brise. Les sous bois sont un peu...frais.

- "Vous n'avez pas froid?"
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Dim 10 Mai 2009 - 10:33

-Plutôt une calamité selon mon frère.

Ses yeux se plissent d'amusement, cela fait du bien, se serait difficile a comprendre pour une autre nobles de la voir ainsi discuter et rire. Mais après l'atmosphère pesante de la cour, rien de tel qu'un petit plongeon loin de tout ça a Erac. Certes, elle était respectée comme il se doit, mais peu à peu, une certaine familliarité c'était instaurée entre elle et les différents serviteurs, Trystan s'arracherait les cheveux, mais elle, elle a ppréciait particulièrement ce fait.

Mais il lui semblait avoir trouvé son sauveur ! Evidement elle n'arriverait a rien avec les conseils farfelues d'Incanus, c'était pourtant clair comme de l'eau de roche, mais il avait semblé si sur de lui...

*-De l'esbrouffe...de l'esbrouffe...Non mais il fait son joli coeur ?
-Rho ! Mais ça suffit, tu as fini de voir le mal partout ?
-Il faut bien que quelqu'un soit vigilent ! Tu as une proportion a te fourrer dans les problèmes gigantesques...Mais voyons comment mosieur se débrouille.*

Astéride leva légèrement les yeux au ciel, il était vraiment, mais vraiment de mauvaise foi. Oh et puis elle était une grande fille ! Il n'avait pas besoin de jouer au père protecteur !

-Certes, mais ils n'ont pas tous ma trop grande confiance dans le genre humain.

Oui, enfin, ce n'était pas tout à fait ça, disons que le commun n'avait pas de dragon perché sur l'épaule prêt a pourfendre le premier qui oserait poser un doigt sur elle du moment que ce n'est pas plus gros que lui.

-Vous ne m'en voulez pas si je reste sur la rive n'est ce pas ?

ajouta-t-elle malicieuse alors qu'il se préparait a entrer dans l'eau. Attentive, elle le regarda se mettre en position et haussa un sourcil...Cela n'avait rien a voir avec ce qu'Incanus lui avait enseigné...De son côté, le dragon priait intensément pour que l'intrus rate son coup ..Se q n'arriva pas au grand damn d'Incanus.

*-Un coup de chance...
-Nous allons voir ça*

C'était un superbe poisson bien dodu qui tréssautat sur la terre ferme dans l'espoir de retourner a l'eau et le chien ne s'y trompa pas, s'imaginant déjà en faire un repas délicieux, mais son maitre le renvoya dans ses pénates...Ce qu'il fit en entreprenant de pêcher tout seul avec...beaucoup moins de succès que son maitre, mais plus de comique. Astéride pouffa derrière sa main.

-Il est encore jeune non ?

Effectivement, le molosse avait tout de l'attitude d'un chiot turbulent, ce qui le rendait adorable ceci dit...

-Et bien disons que deux atteindrait la perfection, comme ça vous pourrez les partager avec nous. La cuisinière a l'art et la manière accoutumer les poissons.


*-Tu fais quoi là ?!
-Je me montre polie !
-Pardon ?!Un merci serait poli ! Une invitation a diner carrément malvenue ! Et ta réputation ?!
-Tsss...Incanus, tu sais parfaitement ce qu'il en est de ma réputation, un peu plus, un peu moins...
-Inconsciente...vraiment inconsciente...*

Elle papillona légèrement des yeux lorsqu'il lui demanda si elle n'avait pas froid...Maintenant qu'il le disait..Effectivement, elle n'avait pas vraiment chaud et Incanus qui ne suportait pas l'humidité...

-Effectivement, il y a un petit vent qui n'est pas bien chaleureux et mon petit animal de compagnie n'aime pas vraiment l'humidité.
Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 72
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Dim 10 Mai 2009 - 10:52

Je ris de nouveau légèrement quand elle évoque son frère.

- "Je suppose que tous les frères trouvent que leurs soeurs sont des calamités."

Je n'ai pas eu la chance d'avoir un frère ou une soeur, chose que je regrette. Il doit se nouer certains liens, très forts, qui sont capable de tout surmonter. Affronter les épreuves en bloc plutôt que seul. Enfin, là, j'idéalise, je ne suis plus auss naïf qu'autrefois et je sais que, parfois, les frères et soeurs se haïssent et se tirent dans les pattes, comme on dit. Mais de la façon dont elle en parle, cela n'a pas l'air d'être le cas.

- "Qu'est-ce qui est le pire? Faire confiance à tout le monde au risque d'être décue ou se méfier de tous et être seule?"

Une trop grande confiance dans le genre humain. C'était risible, je ne l'étais qu'à moitié. Mais chut, ce secret là ne serait pas révélé à une inconnue que je ne reverrais jamais après lui avoir pêcher son poisson.

- "Non, bien sûr, l'observation, c'est bien aussi, nous passerons aux travaux pratiques un autre jour."

Je lui fais un petit clin d'oeil avant de me mettre en condition, d'entrer dans l'eau et de pêcher une belle carpe que je ramène fièrement jusqu'aux pieds de la demoiselle. J'envoie alors harès se débrouiller tout seul, mais au train où vont les choses, il n'arrivera à rien du tout. Trop fou, trop bruyant. J'espère qu'il apprendra la discrétion un jour.

- "Oui, il n'a qu'un an un peu passé."

Cependant, je reste soufflé par l'invitation de la jeune fille à diner si je ramène un autre poisson. Je lui lance un regard surpris, avant de sourire, ravi. Quand on a une bourse peu garnie comme la mienne, ce genre d'occasion est un coup de chance à ne pas rater.

- "Soit, je vais en récupérer un autre... Enfin quand Mossieur aura fini de jouer dans l'eau."

Je lance un regard blasé au chien, avant de demander à la jeune fille si elle a froid. Elle en prend alors conscience, arguant que son lézard n'aime pas l'humidité. Sans un mot, je me dirige vers mon cheval, fouille dans la sacoche et en récupère une cape, bien trop grande pour elle, mais chaude, que je lui ramène et lui tend :

- "Je m'en voudrais qu'il attrape un mauvais rhume. Qu'est-ce que c'est d'ailleurs?"

De son côté Harès s'était arrêté, observant l'eau et les poissons qui revenaient, continuant de mordre dans l'eau. Et finalement, l'impossible se produisit, il rapporta fièrement un poisson, la queue fouettant l'air, avant de le poser par terre et de japper.

- "Oui, bon d'accord, tu as eu de la chance, celui là devait être malade et souffreteux."

Je me baissais pour tapoter la tête du molosse, qui se fit un devoir de manger soigneusement le fruit de sa pêche miraculeuse.
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Dim 10 Mai 2009 - 11:59

-Peut être, mais je remporte la palme...

Ah ça, Trystan n'avait eu de sa part que soucis et inquiétude. Elle ne l'avait pas vraiment ménagé, ce n'était pas une façon bien correcte de lui rendre son affection, alors depuis, elle essayait de se tenir a carreau comme on dit.

-Le pire est certainement la trahison...Mais il faut un juste milieu, comme dans toute chose.

Elle avait décidé de ne pas se laisser aller a l'amertume, devenir aigrie ne faisait pas partit de ses projets immédiat et si elle voulait l'éviter, il lui fallait réapprendre a faire confiance, même si elle ne pouvait jamais totalement se défaire d'une certaine défiance. Ses lèvres s'incurvèrent a son clin d'oeil, c'était léger comme dialogue, rafraichissant.

-L'apprentissage commence par l'observation parait il.

récita-t-elle comme un dogme inculqué en elle a coup de pioche. Ce qui n'était pas totalement faux, combien de fois son père lui avait il suriné cette phrase lorsqu'il lui enseignait les arcanes ? Mais la jeune fille était trop impatiente, trop impulsive pour véritablement suivre ce conseil. Mais en tout cas, la méthode porta ses fruits et bientôt, une carpe de belle taille gigotait a ses pieds.

-A peine un an ? Alors je comprend son...enthousiasme débordant..

pouffa-t-elle en observant le molosse tenter par tout les moyens d'avoir SON poisson. Forcément, Incanus n'apprécia pas plus que cela le fait qu'elle invite un parfait inconnu a diner, mais il ne serait pas dit que la famille d'Erac était des gougniaffier sans éducation ni générosité ! Oh et puis, il fallait atténuer la réputation que sa mère avait fait naitre...

-Isabaut sera contente, elle aime faire montre de son talent.


Le rappelle du léger froid qui régnait provoqua un léger sentiment de culpabilité. Elle devait tout de même prendre soin d'elle ! Ce n'était pas le moment de tomber malade...Même si, théoriquement, elle était immunisée contre tout et n'importe quoi, on ne savait jamais. Elle ne s'était pas attendue a se voir proposer une cape, avait elle perdu l'habitude de la galanterie masculine ? Possible, au palais, on l'évitait soigneusement et elle n'était plus la cible préférée de l'attention masculine, c'était un fait.

-Merci...Lui ? C'est un drâke. Un lointain cousin des dragons.

Et hop, encore ce mensonge, il était bien rodé maintenant et venait sans difficultés ni hésitation. >Et malgré tout, c'était toujours insultant pour la fierté d'Incanus, depuis le temps, il devrait en avoir l'habitude pourtant !

Et c'est ce moment que choisit le chien pour prouver a son maitre que lui aussi savait pêcher ! Il revint vers eux avec une belle prise entre les crocs, la tête haute et fière.

*-CA c'est un coup de chance !*

Là, Astéride ne pouvait qu'être d'accord avec son dragon, sur le coup là, Harès avait vraiment une bonne étoile.

-Oh, ne soyez pas si sevère...

Elle se pencha légèrement en avant et posa un regard amusé sur le chien.

-C'est une très belle prise, félicitations !

*-Il va te sauter dessus si tu le caline de trop...Faut faire attention.
-Je le sais bien, arrête de faire ta mère poule !
-Ingrate !*

Ingrate, oui, mais penser sur un ton affectueux et taquin. Finalement, elle sourit au chien avant de reporter son attention sur le maitre de l'animal.

-Oh mais je suis bête, j'en ai oublié mes bonnes manières ! Je m'appelle Astéride.
Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 72
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Dim 10 Mai 2009 - 12:22

- "Je dois donc vous croire sur parole. Je suis honoré de rencontrer la reine des calamités."

Je m'incline alors avec une lueur malicieuse dans le regard. Lueur qui ne fait pas disparaitre l'étrange expression de tristesse qu'ils arborent en permanence. Tristesse ou sagesse, difficile à dire. Bien que je ne sois pas sage, je ne l'ai jamais été, au grand dam de Gareth. Il a fait ce qu'il a pu, tempérant mes instincts impétueux. Mais cela n'a pas suffit à m'éviter de faire des bêtises avec Anaïs. Rien qu'à l'évoquer, mon regard perd de son éclat. Cela fait trois ans que je suis sur les routes, trois ans que je ne l'ai pas vue. Malgré la séparation, son souvenir reste vivace dans mon coeur, sa beauté et sa douceur aussi... de même que son rire léger. Cette jeune fille blonde ne lui ressemble en rien, Anaïs étant pétrie de bonnes manières affectées et pourtant, quand on la connaissait mieux, elle se révélait plus légère, un peu comme ma compagne du moment...

Un rictus recourba mes lèvres alors qu'elle parlait de trahison. Oui, c'était peut-être le pire en effet... Cela rendait les gens méfiants et aigris. Ce n'était pas mon cas, jamais je n'ai encore été trahi par quelqu'un de proche. Ces personnes là sont rares dans mon entourage, je suis trop libre et sans attaches pour m'attacher à quelqu'un. Puisque je sillonne les routes, impossible de nouer de solides amitiés. Finalement, entrerais-je dans la seconde catégorie? Possible... Je ne fais pas confiance spontanément, même si je donne le change. Ne soyons pas naïf, faire confiance, c'est confier ses secrets en toute tranquillité et le mien risquerait fort de m'être fatal déposé entre de mauvaises mains.

- "Combien de fois vous l'a-t-on dit?"

Amusé par sa façon de répondre, comme une leçon parfaitement apprise, je le lui fais remarquer.

- "J'espère qu'il va s'assagir en vieillissant. Cela dit, c'est tout de même un animal dangereux et redoutable qui obéit correctement quand la situation s'y prête. Mais il faut croire qu'il ne voit pas en ce moment le danger terrifiant que vous représentez."

Je ris doucement en évoquant le danger qu'elle peut être. Cependant, prudence, la demoiselle pourrait bien ne pas être ce qu'elle est et je ne suis pas assez fou pour la croire totalement inoffensive. Il suffit qu'elle soit une jeteuse de sorts pour me mettre à mal. Enfin, si elle est douée.

- "Je suis honoré de pouvoir lui donner l'occasion de gouter sa cuisine alors."

Je m'enquis de la santé de la jeune fille, avant de lui rpoposer ma cape pour éviter qu'elle ne prenne froid, la surprenant au passage. Je jetais un regard à son étrange compagnon. Un Drake?

- "Oh, je ne connaissais pas cette race."

Avec un sourire espoègle, je rajoutais :

- "Il faudra lui apprendre à nager à l'occasion."

Harès finit par ramener un poisson, tout fier de lui, enthousiasme que je douchais de quelques paroles faussement sévères, tout de suite atténuées par la voix de la jeune fille. Elle se baissa et le félicita à sa façon, gagnant un magnifique coup de langue à l'odeur de poisson. Malgré moi, je fis la grimace avant d'éclater de rire. Elle l'avait voulu, on ne caline pas un chien qui mange du poisson sans s'exposer à quelques déconvenues! Elle se présenta alors et je pris une attitude embarassée.

- "Oh je le suis tout autant. Je me nomme Ciaran."

Je lui souris alors, avant de retourner dans l'eau, récupérer la deuxième carpe. Hum, un vrai diner cuisiné... Mon estomac en sautait de joie d'avance! La deuxième prise, fut tout aussi aisée et je revins sur le bord avec la deuxième carpe. L'autre avait enfin rendu l'âme, cessant de gigoter.

- "Et voilà, de quoi faire un repas de roi."

D'ailleurs, il y en avait un qui avait déjà terminé le sien. Je regardais alors Astéride de nouveau, reprenant avec plus de sérieux :

- "Tout à l'heure, je vous ai dis que j'errais sans but... C'est vrai, mais parfois, il est de belles rencontres sur le chemin. Je vous remercie de votre invitation Astéride."
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Dim 10 Mai 2009 - 16:55

-Me voilà enfin reconnue a ma juste valeur !

plaisanta-t-elle en relevant le menton d'un air digne pas piqué des vers et des marguerites. Elle ne s'étendit pas plus que ça sur la question de la confiance. Avait elle raison ? Tord ? Les faits lui avait déjà prouvé que son jugement n'était pas de valeur, pour le reste, elle savait qu'avec Incanus elle ne risquait rien, d'où sa sérénité face a des inconnus, quelqu'ils soient.

-Assez pour la savoir par coeur sans forcément appliquer le conseil.

répondit elle avec une moue légèrement contrite. Et oui, son père pouvait effectivement se faché tout rouge a la voir regarder les papillon plutôt que de le regarder faire un tour particulièrement difficile. Mais attirer l'attention de sa fille tendit que celle ci est subjuguée par le vol délicat d'un papillon relevait de l'exploit. Enfin, elle avait grandit depuis et heureusement.

Elle haussa un délicat sourcil en se voyant qualifiée de menace...Certes, il n'avait pas tout à fait tord, mais en l'occurence, ce n'était pas elle la plus dangereuse de leur petite réunion mais il est vrai qu'elle était parfaitement capable de se défendre...Enfin, si on lui en laissait le temps, sinon...Elle courait assez rapidement.

-Moi ? Dangereuse ? Mmmh...C'est sur que je suis terrifiante, si, si, je comprend que l'on puisse trembler en me voyant... D'ailleurs, vous auriez du déjà vous enfuir en hurlant de terreur.

Argua-t-elle en hochant la tête au rythme de ses paroles, une grosse pointe de rire dans la voix. Non mais regardez là !? Un danger ? Soyons sérieux, ceci dit, elle avait l'air si dangereuse qu'il accepta sa proposition a diner sans hésiter, ou bien si un peu, mais plus motivé par la surprise qu'une terreur inexistante.

Tout en enfilant la cape, elle renseigna le jeune homme de ce qu'était Incanus en faisant une grosse entorse a la réalité...Vraiment énorme.

-Peu de gens connaissent les Dräke, pourtant, se sont des animaux intelligents bien que très craintifs.

*-Et blablabla...Et blablabla...C'est vexant quand même, utile, mais vexant...*

-Quand a leur apprendre a nager...Ils n'aiment pas l'humidité alors je crains que cela ne soit impossible hélas.

Elle aurait dût prendre l'avertissement d'Incanus avec plus de sérieux, se dit elle en sentant une énorme langue baveuse pleine de...de...chose gluantes s'appliquer conscienscieursement sur sa joue, un bon coup de langue parfumé au poisson frais...Encore heureux, frais...Le poisson...Incanus était plié de rire sur son épaule et frôla de peu une mort rapide et sans douleur. Elle s'essuya comme elle pu avec la main sous le fou rire du jeune homme qui lui aussi, frôla un bain forcé dans la rivière comme chatiment d'une juste vengeance. M%ais finalement, la situation avait quelque chose de comique auquelle elle ne résista pas avant de retrouver un peu de contenance dans le but de se présenter....A moitié...

-Enchantée !

Puis bientôt, une deuxième carpe vint rejoindre la première, promettant un bon diner et surtout...Un honneur sauf !

-Tout n'est jamais blanc ou noir et le monde recèle de beaucoup de belles choses. Du moins, je l'espère. Ne me remercier pas, après tout, c'est un peu grace a vous.

répondit elle dans un léger sourire, tenant les deux poissons dans une main par la queue. Ah ils étaient loin ces désirs de voyage et d'exploration...Si loin...A l'époque, elle n'était encore qu'une enfant...C'était si loin et si proche en même temps.

-Venez, le château n'est plus très loin et votre cheval pourra se reposer dans les écuries quand a Harès...Nul doute qu'il saura attendrir Isabaut et se voir offrir un quartier de viande bien gras.
Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 72
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Dim 10 Mai 2009 - 17:21

La jeune fille n'était pas facilement vexable apparemment. Là où elle aurait pu s'offenser que je la reconnaisse comme reine des calamités, elle se prit à rire et se rajouit d'être enfin reconnue à sa juste valeur. Elle me plaisait par son côté espiègle... En général, les filles que je rencontrais se faisaient séductrices, souvent impressionnées par ma beauté, héritée de mon côté drow. Un héritage qu'elles ne pouvaient pas deviner, mais devaient sentir confusément. Mais chez elle, pas d'attitude ambigue. J'étais un homme comme un autre, je ne l'impressionnais pas, je ne lui plaisais pas davantage. Etrange. Pas forçément désagréable, mais étrange. Elle ne minaudait pas, me considérant comme un ami ou un frère dans sa façon de me taquiner.

- "Êtes vous toujours aussi chaleureuse avec les inconnus ou ai-je le droit à un traitement de faveur? Attention, de votre réponse dépend ma fierté."

Je lui décochais un sourire en coin, avant de rire quand elle répliqua qu'elle n'écoutait pas ces leçons bien apprises.

- "Ca ne m'étonne même pas, vous n'avez pas l'air encline à être concentrée et studieuse."

Déjà, si elle l'était, si elle était enfermée dans des valeurs étroites, elle ne serait pas là toute seule à deviser avec un inconnu et l'inviter à manger. Je m'amusai alors de sa dangerosité et riai à sa réponse. Cela faisait longtemps que je n'avais pas rit ainsi, aussi spontanément.

- "Je suis un inconscient, j'aime le danger, surtout quand il revêt une aussi jolie forme."

Je la couvre alors de ma cape, galant, apprenant ainsi que son compagnon est un Dräke, un animal peu connu et craintif qui n'aime pas l'humidité.

- "Ah alors, il va devoir au moins apprendre à faire la planche."

Je réprimais un nouveau rire. Malheureusement la léchouille géante d'Harès ne réussit pas à calmer le fou rire qui montait et je me mis à rire. Ah quelle horreur, cette haleine au poisson! Je n'aurais pas voulu être à sa place, même si j'avais déjà eu le droit à ce genre de débordement d'affection. j'essuyais une larme consécutive à cette crise de rire, m'excusant ensuite platement :

- "Désolé, je ne voulais pas me moquer. Je compatis."

J'allais alors pêcher une autre carpe, avant de la remercier sincèrement, ce à quoi elle répondit avec philosophie. Je la regardais étrangement, comem étonné par de telles paroles émanant d'une si jeune fille. Comme si elle avait vécu des choses difficiles.

- "Oh vous vivez au château?"

J'étais surpris. Une fille de cuisine? Une servante? Aucune idée... Un pensée me frappa alors.

- "Votre mari ne va pas trouver cela étrange que vous rameniez un inconnu avec vous?"

Elle était enceinte après tout, donc mariée. Logique, non? Pendant ce temps là, j'étais en train de me rhabiller correctement, remettant mes cuissardes, rabattant mes manches et m'approchant de Cyrus.
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Dim 10 Mai 2009 - 17:57

*-Non mais il joue a quoi ? Il veut que je lui apprenne a faire les yeux doux et a minauder ?! Je te le dis moi, fais attention, il est louche.
-Je me demande si tu ne deviendrais pas homophobe...
-Pas du tout, pas du tout*

-Un traitement de faveur ? Cela sauve-t-il votre fierté ?

on pouvait voir ça comme ça et puis elle avait si peu l'occasion de discuter sans arrière pensées qu'elle ne s'en privait pas. D'ici quelques jours, elle retournerait a Diantra et de nouveau endosserait un rôle des plus lourd a porter, mais c'était son choix après tout...

-Vous croyez ?


répliqua-t-elle mutine, effectivement, elle avait l'air de tout, sauf de quelqu'un de calme et posé...Ceci dit, l'avalanche de compliments eut le don d'hérisser Incanus, il était a deux doigt d'aller faire sentir son indignation a Ciaran, mais Astéride posa une main ferme sur son dos, le stoppant dans son élan. Décidement, il ne savait pas faire la différence entre un excès de charme et un flirt sans vraiment d'importance. Il fallait de toute manière que ce soit un flirt sans importance, qui voudrait d'une femme enceinte des oeuvres d'un autre de toute façon ? Sans compter que cela risquait d'éveiller sa méfiance, bien souvent, les femmes ayant fauté étaient considérées comme des filles faciles, qui ne rechignaient pas a écarter les jambes pour un oui ou un non. Elles n'étaient pas "digne" d'autre chose parait il alors...Et bien autant se dire que de toute façon, elle avait de grandes chances de finir vieille fille, très vieille fille d'ailleurs. Bien sur, il était inutile d'évoquer son peu d'entrain a laisser de nouveau quelqu'un entrer dans son coeur, pas après les ravages qu'y avait fait Veldrin. Elle cacha un léger soupir et sourit largement.

-Attention, on dit que la mort est la plus belle femme sur terre...

Une manière de dire que le danger pouvait revetir des formes les plus séduisante...

La léchouille d'Harès cassa encore, si cela était possible, l'image digne qu'elle tentait de renvoyer. Sentir le poisson était un fumet...Comment dire...Peu priser non ? Mais après tout, elle n'aurait qu'a prendre un bain et le tour serait joué.

-Vous..Compatissez ? Désolée, mais vous faites un piètre acteur.

Il n'avait pas l'air de compatir, mais alors pas du tout, surtout avec le sourire qu'il affichait, mi taquin mi contrit. Un vrai sourire charmeur...Elle ramassa les poissons et entreprit de le guider jusqu'au château.

-Oui, j'y ai toujours vécu.

Puis, elle lui jeta un coup d'oeil de travers a l'évocation d'un potentiel mari qui verrait peut être son arrivée d'un mauvais oeil...

-Je ne suis pas mariée, Ciaran.


Et blam, mais elle n'allait certainement pas mentir, ce n'était pas son genre, sauf en cas de force majeur, enfin, elle sourit légèrement.

-Hatons nous ou nous serons surprit par la nuit tombante.
Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 72
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Dim 10 Mai 2009 - 18:42

- "Oui, cela me fait me sentir avantagé par rapport aux autres."

Nouveau sourire charmeur. Non, je ne cherche pas à la séduire, après tout, elle est surement mariée et enceinte et j'ai quand même quelques principes. Pas les femmes mariées, ou du moins, pas si jeunes. Et pas si vite. Je ne suis pas un goujat.

- "J'en suis certain."

Non, elle n'était pas du genre à entrer dans le moule, à faire ce qu'on lui disait de faire comme une petite fille bien sage ou soumise. On sentait trop le feu en elle. Je lui fis un compliment, qu'elle n'accepta pas vraiment. J'affichais une mine surprise, avant de répliquer :

- "Je n'ai pas encore envie de la rencontrer maintenant."

Puis, après une courte pause, j'ajoutais, hésitant :

- "C'est étrange, vous semblez refuser tout compliment, les ignorant simplement... Pensez-vous que ce ne sont que de vaines paroles charmeuses et dénuées de toute sincérité? Si c'est le cas, c'est mal me connaitre..."

Je m'excusais alors de m'être moqué d'elle et elle me reprit de volée, ne me pensant pas sincère. J'eus la grâce de paraitre géné, avant de répondre avec humour :

- "J'ai des leçons à prendre auprès d'Harès à ce niveau là alors."

Pas idiot, le chien remua de la queue en entendant son nom, levant la tête vers moi, heureux qu'on parle de lui. Je m'étonnais finalement de l'entendre parler du chateau et elle répondit simplement qu'elle y habitait depuis toujours. Bon, ce sera tout pour satisfaire ma curiosité, je crois bien. Je mis alors les pieds dans le plat en parlant du père de l'enfant et baissais les yeux sous son regard alors qu'elle me révélait qu'il n'y avait pas de père.

- "Ah... Désolé."

Désolé d'avoir posé la question qui fâche. Etait-elle en concubinage ou fille mère? Je ne poussais toutefois pas le vice jusqu'à le lui demander, préférant passer à autre chose. Je rebondis donc à ses mots et proposais :

- "Nous pourrions aller plus vite."

Joignant le geste à la parole, je m'emparais de ses hanches et la hissais sans effort sur l'énorme destrier, soufflant au passage un : si vous permettez, bien inutile, puisque je ne lui laissais pas le choix de la réponse. Là dessus, je mis le pied à l'étrier et grimpais derrière elle souplement.

- "Je gage que là, nous arriverons bien avant la tombée de la nuit."

Je mis Cyrus au pas, puis au trot, traversant le reste de la forêt jusqu'au château, Harès courant derrière nous tranquillement.
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Dim 10 Mai 2009 - 19:53

-Je ne les refuse pas, il faudrait être folle non ? Il se trouve juste que je n'accorde pas beaucoup d'importance a la flatterie en elle même..Bien que d'après ce que je vois, vous semblez animé d'une certaine franchise. Promis, je me mettrais a rougir au prochain...Du moins j'essayerais.

Parce que là, ce n'était pas gagné...Il compara ces talents de comédien a ceux, plus travaillés de son chien. Ah ça, il avait de gros progrès a faire, même elle pourrait lui en remontrer.

Le chien sembla heureux que l'on parle de lui, remuant la queue avec entrain, la langue pendante sur le côté. Il était amusant et intelligent d'après ce qu'elle pouvait en juger. Par certain côté, il lui rapellait le chien de son frère. Elle fut presque désolée de lui avoir dit de but en blanc qu'elle n'était pas mariée étant donné son air contrit. Il s'excusa même, ce qui la fit sourire.

-Pourquoi vous excusez vous ? vous n'etes pas responsable, je m'en souviendrais sinon.


Elle n'eut pas le temps de dire ouf, ou de lui demander comment il comptait allez plus vite, qu'elle se retrouva juchée sur l'étalon de Ciaran. Bon, elle n'était pas novice en terme d'équitation, mais elle avait l'habitude de mener la marche, rênes en mains, hors là, ce n'était pas tout à fait le cas. Sans compter que la promiscuité provoquée la mettait légèrement mal a l'aise, pourtant, ce n'était pas comme si elle était une petite oie blanche...Incanus apprécia moyennement la chose par contre et ne pu retenir un sifflement outré en passant la tête a travers ses cheveux, vrillant un regard quelque peu...furieux sur le jeune homme. Il fut rapelé a l'ordre discrètement mais il ne s'effaça pas sans un dernier coup d'oeil qui voulait dire "Bas les pattes, je mord et fort !" Ce qui n'était pas totalement faux, mais bon...

-Il est vrai que c'est un moyen plus rapide pour rentrer, je vous l'accorde.

Ce qui fut fait en un temps record...Du moins, toujours plus vite qu'a pied. Astéride indiqua a son invité un petit chemin qui conduisit directement derrière le château, prêt des cuisines. Elle n'attendit pas qu'on l'aide pour descendre de cheval et sauta a terre en prenant bien garde a ne pas trébucher ou même faire mal a son bébé, mais a peine avait elle posé les pieds au sol qu'une voix retentie sortie de nul part.

-Par les Dieux !!!

Aïe...Isabaut en colère, c'était pire qu'une tornade. Effectivement, une petite bonne femme replète et aux joues rondes courraient vers eux, relevant ses jupes a deux mains. Son air horrifié et belliqueux ne lui disait rien qui vaille...

-Isabaut...


Commença-t-elle en levant les deux mains en signe d'apaisement, mais ce fut inutile, déjà, la cuisinière lui tournait autour en poussant des gémissements deséspérés, quoique...c'était un peu exagéré là, mais Isabaut avait une nette tendance a tout prendre avec exagération.

-Par les dieux ! Mais voyez dans quel état vous êtes ! Si votre frère vous voyait ainsi ! Ce n'est pas digne d'une duchesse ! Mais alors pas du tout !

Puis, elle pila net face a la jeune femme, pointant un index vengeur en direction du nez d'Astéride.

-Vous rendez vous compte a quel point j'étais inquiètes lorsque ce nigaud d'Edgard m'a avoué que vous etiez partie toute seule en forêt !? Les terres ne sont pas sûres ! Diantre ! Vous n'etes pas toute puissante Votre Grâce !

Astéride eut la bonne idée de baisser la tête d'un air contrit, remarquez, elle ne l'était pas vraiment a juger par le sourire qu'elle affichait puis, pour faire taire la cuisinière, elle lui fourra les deux carpes dans les mains.

-Regarde ce que je te rapporte ! Deux belles carpes et un invité, alors s'il te plait, pour plus tard le sermon...


Cramoisie, Isabaut faillit avaler sa langue en découvrant enfin Ciaran, prise en flagrant délit de sermonage, elle en avait oublié ses devoirs et son rang, surtout devant un tiers. Elle balbutia des paroles sans suite avant de tourner les talons, fière comme Artaban...

-Je suis désolée, Isabaut me materne beaucoup...
Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 72
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Dim 10 Mai 2009 - 21:25

- "Vous m'offensez en qualifiant mes propos de vulgaire flatterie... Mais soit, je prends note. Pas de chance, mon défi aujourd'hui sera de vous faire rougir."

Gagné! Il ne fallait pas me mettre cette idée en tête... Mais je ferais tout pour remporter ce défi stupide. Pas plus stupide que d'aller pêcher quand on n'y connaissait rien d'ailleurs. Je commets alors un impair concernant son mari qui n'existe pas et m'excuse, la faisant sourire.

- "J'ai tendance à parler trop vite et sans réflechir, j'ai été indiscret."

Brève excuse, avant de me laisser encore emporter par mon impétuosité en soulevant Astéride et en la juchant sur le cheval, avant de monter derrière elle sous le sifflement furieux de son lézard qui me regarde d'un drôle d'air.

- "J'ai l'impression qu'il ne m'aime pas beaucoup votre Drake."

Je hausse une épaule avant de mettre Cyrus en branle, Astéride blottie contre moi malgré elle. Et me voilà totalement enivré par son parfum qui me trouble. Je toussote et me met bien droit sur ma selle, menant le destrier jusqu'à destination. Bientôt, les hauts remparts d'Erac se prifolent devant nous. Sacré château... Sur une colline, surplombant ainsi les environs. Un bon vieux château fort. Je suivis les indications d'Astéride jusqu'à me retrouver prêt des cuisines. Elle sauta prestement du cheval, comme pour éviter que je ne l'aide, m'arrachant un sourire amusé alors que je descendais moi aussi.

Ma tête se tourna rapidement vers l'origine d'une exclamation, une petite femme replette qui semblait dans tous ses états. Amusé par le sermon, je croisais les bras, spectateur oublié. Mais mon sourire se figea et disparut aussi soudainement quand j'entendis la suite des remontrances. Ma mâchoire se contracta violemment alors que j'ouvrais des yeux ronds. Duchesse? Votre grâce? Non, mais elle n'était quand même pas...? Oh non, quel crétin... Mon visage se décomposa en découvrant qui elle était. Et moi qui lui avais parlé comme à n'importe qui... C'était la demie soeur du roi quand même! Pour le coup, c'est moi qui ne savait plus où me mettre.

Jusqu'à ce que la cuisinière me remarque et cesse de parler, Astéride prenant le relais le plus naturellement du monde. Mais mon visage, mon attitude avaient changé. J'étais plus... guindé, plus solennel.

- "Votre grâce si j'avais su qui vous étiez, jamais je ne me serais permis telle familiarité... Je vous demande pardon pour mon attitude déplacée..."

Cela dit, parce que je suis ce que je suis, j'ajoutais :

- "A ma décharge, vous ne faites pas vraiment duchesse et soeur du roi à pécher dans les bois, jupes retroussées..."

Sans doute étaient-ce les paroles de trop, mais tant pis. Je n'ajoutais pas que cela me surprenait une noble enceinte et pas mariée, pas la peine de me faire enfermer.

- "Si malgré cela vous acceptez toujours que je dine avec vous, sachez que je n'ai guère de vêtements qui puissent vous faire honneur."

Et cette fois, j'avais l'air vraiment embarassé.
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Dim 10 Mai 2009 - 21:53

ça non, pour ne pas l'aimer, Incanus ne l'aimait pas. Ceci dit, il était a souligner que ce n'était pas personnel, loin de là.

-Incanus a tendance a se montrer hyperprotecteur, surtout envers les hommes, donc rassurez vous, ce n'est pas personnel...

expliqua-t-elle avec un sourire en coin, sermonant mentalement son têtu de dragon qui ne voulait pas en démordre.

*-Non mais je vais le surveiller de prêt...De très pres...*

Elle leva les yeux au ciel, irrécupérable, mais a sa décharge, elle ne pouvait pas lui en vouloir, il l'avait ramassée a la petite cuillière alors elle pouvait comprendre qu'il se méfie de ceux qui l'approchait dorénavant.

Finalement, la silhouette du château se découpa devant eux et Astéride sourit largement en le contemplant. Depuis la mort de sa mère, la batisse semblait plus accueillante, plus chaleureuse et elle s'y sentait bien. Enfin, c'était avant qu'Isabaut ne lui saute dessus en se plaignant et forcement, les mots tels que "Duchesse" ou "votre Grâce" eurent le don de rendre Ciaran aussi souple qu'un manche a balai...

-A votre avis pourquoi ne vous ais je rien dit ? Par pitié, ôter vous la pique que vous avez planter dans le fondement...Ce genre d'attitude m'horripile légèrement.

Ah non ! mais il n'allait pas se mettre a lui donner du "Votre Grace" a son tour si ?

-Vous avez remarqué a quel point je me fond dans mon environnement ?

ajouta-t-elle en riant légèrement avant de hausser une épaule.

-Parce que vous trouvez qu'un pantalon et une chemise simple ne sont pas digne de moi ? Peuh... Vous pourriez venir diner en toge que je m'en moquerais très largement, je ne suis pas très adepte de chichis et autre manières. Je pensais que vous vous en étiez rendu compte.
Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 72
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Dim 10 Mai 2009 - 22:21

- "Oh je vois..."

Je fis la grimace en regardant le petit machin verdâtre, mais n'ajoutais rien quant à sa capacité à la protéger. Le chemin se fit silencieusement et tranquillement, jusqu'à ce que nous soyons acceuillis par une furie qui eu tôt fait de m'apprendre à qui j'avais à faire et à me faire perdre de ma décontraction. Ce qui ne plut pas à Astéride, bien évidemment.

- "La quoi?"

J'écarquillais les yeux de surprise alors qu'elle parlait sans ménagements, de façon fort imagée... Ce qui me fit rire malgré moi. Ca, elle n'était pas banale! par les dieux, elle devait rendre folles les personnes attachées au protocole! Et d'ailleurs, une lueur malicieuse éclaira mon regard alors que je souriais à sa remarque concernant la toge :

- "La toge me sied très mal, désolé. Je vais devoir rester classique."

Je m'éclaircis alors la gorge et repris :

- "Navré, c'est vrai que c'était stupide de réagir ainsi... J'étais grillé de toutes façons."

Je haussais alors une épaule à mon tour et repris :

- "Alors, où puis-je laisser Cyrus et me rendre un peu plus présentable tout de même? Je sais que vous n'en avez que faire, mais moi pas."

J'avais des principes et diner avec la duchesse revenait à me rendre présentable pour faire honneur à sa maisonnée et essayer de rattraper un peu l'image surement mauvaise que je m'étais faite plus tôt. Dans le genre paysan mal dégrossit, on ne pouvait pas faire mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Dim 10 Mai 2009 - 22:43

-La pique...

répéta-t-elle gracieusement et obligemment. L'espèce de truc qui le rendait aussi souple d'un coup de trique. Bien évidement, cela le fit rire et le contraire l'aurait étonnée, d'après ce qu'elle avait vu, il n'était pas le genre a suivre le protocole a la lettre et c'était tant mieux.

-Le pagne alors ?

Jamais a court d'idée, jamais...Quoique l'imaginer en pagne n'était peut être pas le meilleur moyen de garder la tête froide. Par les dieux, elle était enceinte que diable ! Enfin, cela prouvait au moins qu'elle n'était pas totalement morte, c'était déjà ça...

-Très stupide, mais je vous pardonne. Les salamecs de la cour m'indispose déjà assez sans que je n'ai a les subir chez moi, alors il se peut que j'ai réagit assez séchement, ce serait plutôt a moi de m'excuser.

Puis, elle regarda l'étalon, c'était une bien belle bête, tout en force et en puissance, magnifique pour la guerre...

-Oh, laissez le là, Edgard viendra s'en occuper lorsque Isabaut aura fini de lui botter les fesses...Suivez moi, je vais vous conduire dans une salle d'eau...

Elle baissa les yeux sur sa tenue et...

-Remarquez, j'aurais bien besoin de me laver aussi...Je sens le poisson bizarrement...

plaisanta-t-elle en le guidant a travers les couloirs richement décorés du chateau. Deci delà, ils croisèrent parfois un domestique, mais aucuns ne réagit vraiment a la présence de Ciaran, ils étaient trop habitués aux excentricités de la jeune duchesse pour se montrer outré de quoique ce soit. Finalement, elle les guida jusqu'au deuxième étage et se planta devant une porte.

-Voilà ! Harès peut vous suivre si il se sent abandonné. C'était l'ancienne chambre de mon frère, avec un peu de chance, il a laisser quelque vetements, n'hésitez pas a vous servir...Quoiqu'ils seront peut être un peu petit...

Puis, d'un mouvement du poignet, elle ouvrit la porte et l'invita a entrer.

-Quelqu'un va vous monter un baquet d'eau chaude et quand vous aurez fini, faites vous guider au petit salon, je vous y attendrais.


Puis, elle le laissa a ses affaires, en quête d'un serviteur auquel donner ses ordres...
Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 72
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Dim 10 Mai 2009 - 23:09

- "Hum, je vais finir par croire que vous voulez me voir dénudé... je me tromperais bien sûr?"

Puisqu'elle aimait la franchise, alors allons-y gaiement! Après la toge, le pagne... Ca se réduit, la prochaine étape, c'est la nudité. Mais elle n'oserait pas insinuer cela n'est-ce pas? Elle n'aurait quand même pas cette effronterie... Si? Je ne jouerais pas les effarouchés en tous les cas. J'ai 63 ans je ne vais pas me laisser démonter par une jeune fille de 17 ou 18 ans.

- "Je ne sais pas, je n'ai jamais fréquenté la Cour et les puissants Seigneurs, alors peut-être ai-je quelques failles quant à mon attitude... Je suis plus habitué des taverniers et gens du peuple finalement."

Je finis par emboiter le pas à Astéride, Harès sur les talons. Un léger sourire ourlait mes lèvres alors qu'elle faisait allusion à sa tenue et son odeur mais je ne relevais pas. Elle me conduisit dans un dédale de couloirs, avant de m'indiquer une pièce. La chambre de son frère... du roi donc. J'étais impressionné, bien malgré moi, et presque horrifié de pénétrer dans ses appartements.

- "Merci."

J'entrais dans la pièce et la laissais s'échapper, attendant patiemment le baquet promis, restant debout pour ne rien déranger. J'avais pensé à prendre une sacoche sur le dos de Cyrus, récupérant ainsi quelques affaires. Hors de question de fouiller dans les armoires et de prendre les affaires du roi. Finalement, le baquet arriva et les serviteurs installèrent le tout avant de repartir. Je pris garde de verouiller la porte, avant de me déshabiller et de me glisser dans l'eau délicieusement chaude, m'immergeant totalement, avant de réapparaitre à la surface et de me laver correctement. Cela faisait un moment que je n'avais pas eu le droit à pareille toilette... C'était souvent fait à la va vite, mais un vrai bain, c'était rare.

Je finis par sortir, me séchais le corps, puis les cheveux... Satanées boucles qui ne tiennent pas en place! Je fouillais dans mes affaires, cherchant quelque chose de convenable. J'optais pour un pantalon crème, une chemise de la même couleur et une tunique bleue nuit, avec quelques liserés dorés aux manches, sur le col et le long des boutons. Je fermai le tout soigneusement, enfilais mes cuissardes, peignais mes boucles avec les doigts, renonçant à les discipliner. Je fis un tour vers le miroir, m'observais un instant, veillant à ce que mes cheveux dissimulent mes oreilles.

Je finis par sortir, hélais un domestique qui me conduisis jusqu'à la salle à manger et qui me demanda d'attendre, Astéride ne devant plus tarder.
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Lun 11 Mai 2009 - 9:25

-Vous dénuder ? Allons voyons ! Il ne faut pas prêter ce genre de pensées a une jeune fille bien née !

Enfin, être enceinte gachait certainement l'effet, de même que son large sourire d'ailleurs. Non, elle ne pouvait plus faire l'outrée a ce niveau, c'était plutôt...hilarant au vu de sa situation.

-Vous ne perdez pas grand chose, les nobles sont parfois aussi délicats qu'une bande de gueux.

fit elle en haussant une épaule, non, elle n'avait pas une haute opinion de la cour, c'était un fait. Son frère baignait constament dans un panier de crabe a ne savoir qui croire ou a qui accorder sa confiance. Elle n'aurait pas voulu de cette vie, certainement pas !

La chambre de son frère était spacieuse, assez du moins pour permettre a Ciaran de s'y reposer et de s'y laver sans marcher sur Harès. Elle se doutait qu'il n'entrerait pas dans les vetements de Trystan par contre, il était légèrement trop grand et large pour ça, mais bon...Une fois son inviter abandonné a ses ablutions, elle même regagna ses appartements. Enfin, anciennement ceux de sa mère, mais elle se les étaient approprié sans complexe...Il n'existait plus aucune trace de sa mère ce qui rendait les pièces plus chaleureuses. Incanus l'attendait assis bien droit sur un fauteuil de velours sombre.

*-C'est une mauvaise idée tu sais...
-Selon toi, oui, mais le contraire m'aurait étonnée.
-Ecoute, tu ne le connais pas ! On ne sait jamais ! et si il était dérangé hin ? Et si derrière ses belles paroles c'était un malade assoiffé de sang ?
-Et bien tu seras là pour le calmer.
-Ce n'est pas drôle ! Si ton frère apprend ça...
-Tu compte le lui dire peut être ?
-Ah oui ! Si il me pose la question.
-Encore faudrait il que tu puisse communiquer avec lui !
-Peuh...Fais attention quand même a ce que tu fais !*

Tout en discutant avec son dragon, la jeune femme s'était déshabillée et venait d'entrer dans son bain, Incanus trottina jusque la baignoire et se percha sur le bord, la tête légèrement penchée sur le côté.

*-Comment tu te sens ?
-Ca va bien, ne t'inquiètes pas.
-Sure ?
-Oui, Incanus, je vais bien, le bébé va bien.
-Bon...N'empeche que le petit tour a cheval n'était peut être pas conseillé...
-Tu te fais du mourron pour rien.*

Quelques minutes plus tard, elle sortait du bain, se séchait vigoureusement et décida de laisser ses cheveux libres, ils boucleraient dans son dos et seraient assez malins pour cacher ses oreilles effilées. Dans son armoire, elle choisit une robe toute simple d'un bleu profond, sans dentelles, sans excès de chichis, elle avait les manches évasées et un décolté rond, rien de bien vaporeux. Elle ajouta juste un fin bandeau d'or sur son front et sortit de la pièce après s'être assurée que son dos était correctement couvert. Incanus la suivait en réfléchissant mais ne pipa mot. Finalement, elle entra dans le petit salon pour constater que son invité était déjà là, elle s'arrêta vers un serviteur et lui demanda un pichet de vin de Hautval et un jus de fruit quelconque, puis, elle s'avança au centre de la pièce.

-Vous n'avez manqué de rien j'espère ?


s'enquit-elle en s'installer dans un fauteuil.
Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 72
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Lun 11 Mai 2009 - 10:54

Tout en l'attendant, je réfléchissais, essayant de rassembler tout ce que je savais de mon hôtesse au gré de mes pérégrinations. Je devais avouer que le tout était assez mince. Je n'avais apperçu Astéride d'Erac qu'une seule fois, il y a bien longtemps de cela. A l'époque, elle n'était qu'un nourisson, bien incapable de se souvenir de moi. De toutes façons, je suivais Gareth comme une ombre, effacé et baissant la tête pour qu'on ne me remarque pas. Ma longévité ne m'aidait pas à me faire passer pour humain, mais jusqu'ici, je m'étais assez bien débrouillé pour faire oublier l'écuyer timide de cette époque au profit du chevalier assuré d'aujourd'hui.

Donc, la petite Astéride avait bien changé. Beaucoup de bruits couraient sur elle, les femmes s'offusquaient de sa trop grande liberté et plus récemment, elle se faisait traiter de trainée par les plus aisés, alors que le peuple semblait compatir au sort de cette pauvre enfant abandonnée par son amant. Le peuple d'Erac semblait aimer sa petite duchesse fantasque. Je me demande pourquoi je n'ai pas fais le lien entre son prénom et sa grossesse, ce qui m'aurait évité d'avoir l'air idiot devant la cuisinière. Astéride n'était pas conventionnelle, trop sauvage, trop libre, elle ne savait pas entrer dans les carcans imposées par son rang. Je comprenais mieux en quoi elle était une calamité pour son frère. La soeur du duc et du roi enceinte, fille mère... Une véritable honte! Et pourtant, je me gardais bien de la juger... J'avais moi-même failli commettre l'irréparable par amour, en quoi valais-je mieux qu'elle?

J'attendais donc, accoudé à la grande cheminée, le regard rivé vers l'âtre. On était en été, certes, mais les soirées étaient fraîches et le chateau rapidement humide. Les flammes dansaient paresseusement, illuminant la salle qui se parait déjà de reflets rosâtres alors que le soleil avait disparu de l'horizon. Harès s'était allongé devant l'âtre, heureux comme pas deux de cette douce chaleur. Il se releva pourtant prestement en entendant arriver quelqu'un et je tournais la tête vers la nouvelle arrivante.

Magnifique. Astéride était magnifique. Elle était de ces femmes qui n'ont besoin de nul apparat pour être belles. La simplicité de sa robe soulignait la perfection de ses traits fins. Je suppose qu'autrefois, elle soulignait aussi la finesse de sa silhouette, aujourd'hui alourdie par l'enfant d'un autre. Quel fou de l'avoir laissé s'échapper... D'être parti, d'après les rumeurs. De l'avoir abandonné. Et pourtant, pas de chagrin ostentatoire, elle gardait la tête honte malgré sa honte trop visible... Mais en était-ce seulement une?

Je souris à sa question, ne délaissant pas ma place, tout en rétorquant avec malice :

- "Je pourrais vous répondre que j'ai manqué de votre compagnie, mais vous me taxeriez encore de flatteur. Alors non, tout est parfait, à l'instar de la maîtresse de maison."

Ah zut, deux compliments en même temps... Mais ne m'étais-je pas juré de la faire rougir? Je finis par quitter la cheminée alors que le molosse se rallongeait, satisfait et vins m'asseoir non loin d'Astéride, un sourire aux lèvres. Un serviteur arriva avec de quoi nous râfraichir... Jus de fruit pour la dame, vin pour moi. Je me saisis de la coupe, remerciai le domestique et goutai une gorgée... Délicieuse.

- "Par les dieux, cela faisait une étérnité que je n'avais pas goûté pareil nectar..."

C'était trop cher pour mes modestes revenus.
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Lun 11 Mai 2009 - 11:18

-Encore raté.

fit elle tranquillement en affichant un large sourire et pas une once de rougeur sur les joues.

-Vous savez, il va falloir vous trouver quelque chose de plus originale que cela, après un passage a la cour, je peux vous dire que je suis immunisée. Je me souviens d'un homme déclamant des vers a ma belle soeur...C'était d'un ridicule consommé. Ceci dit, je dois bien souligner le fait qu'il n'avait pas votre prestance si je puis dire...

Loin de là, il avait un air efféminé que ne pouvait en aucun cas afficher Ciaran. Lilianna n'avait pas vraiment su s'en défaire d'ailleurs, il avait fallut l'intervention de son frère. Elle porta le verre a ses lèvres en détaillant du coin de l'oeil la mise de son invité. Elle qui croyait être aussi immunisée au charme masculin, il fallait convenir que non. Magnifique. De son côté, Incanus longea le dossier de son fauteuil pour en atteindre l'extrémité, dardant son regard étrange sur l'homme avant de le baisser sur le chien.

*-Tiens, il ressemble pas a celui de ton frère celui là...
-Incanus, il existe bien des races de chiens tu sais...
-Moui, mais celui là bave...*

Finalement, il descendit sur l'accoudoir, se planqua derrière un pied et observa le chien sous toute les coutures. Certainement en train de chercher le point faible en cas d'agression...

-Les vignes de Hautval sont très réputées. Malheureusement, la mort du Baron a plongé le domaine dans le chaos, il n'avait pas d'héritier directe et sa fille...Sa fille a été assassinée de la plus horrible manière il y a quelques mois. Je fais ce que je peux pour soutenir la baronnie et ses gens, mais rien ne vaut un héritier. Il me semble qu'il y a deux prétendants a l'heure actuelle, mais je ne les ai pas rencontré et je n'en ai pas le désir. Il reste a espérer que mon frère ne soit pas obligé de trancher.


Elle haussa une épaule, ce n'était pas une situation bien saine que celle de la Baronnie Hautval, mais Astéride veillait a ce que personne n'en souffre, veillant aux interets des serviteurs et a ce que le domaine tourne malgré tout. Trystan avait perdu un précieux conseillé ceci dit, mais elle pouvait comprendre que Charles n'est pu survivre au supplice de sa fille.

-Alors dites moi Ciaran, comment en etes vous arrivé a voyager ?
Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 72
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Lun 11 Mai 2009 - 11:43

- "Raté quoi?"

Je lui décochais mon sourire le plus innocent. Elle ne s'y laisserait sans doute pas prendre, elle avait encore à l'esprit mon petit défi de toute à l'heure. Cela corsait le jeu, mais ce n'était pas un mal. A vaincre sans périls, on triomphe sans gloires, n'est-ce pas?

- "Désolé, je ne suis pas poête, je ne pourrais donc pas vous déclamer des vers d'un air emphatique et pénétré."

J'eus un petit rire à cette idée. Non, vraiment, je ne me voyais pas agenouillé et l'air enamouré, pas plus que je ne me voyais un luth dans les pattes à pousser la sérénade sous son balcon. Je n'avais pas agis ainsi avec Anaïs, je n'en avais pas eu besoin, la séduisant facilement en état simplement moi-même. Une vague de nostalgie voila mon regard à ce souvenir. Non, je ne veux pas regretter le passé, ce qui est fait est fait.

Mon regard se porta sur le Dräke qui me regardait d'un oeil méfiant, avant d'examiner attentivement Harès, en se cachant soigneusement, cela va sans dire.

- "Votre compagnon semble assez... méfiant."

Je dégustai alors le vin, m'extasiant de son bouquet inimitable et Astéride me confirma qu'il venait de Hautval, une de leur baronnie, célèbre pour ses vignes et son vin. Je me rembrunis à l'évocation du Baron et de sa fille.

- "Je ne connaissais pas le Baron personnellement, mais sa disparition est une grande perte pour la CHevalerie... Il était un homme droit et loyal comme on n'en fait plus... Quant à sa fille..."

Je m'interrompis un instant, reprenant lentement :

- "Toutes sortes de bruits ont couru sur sa mort... Viol, torture, démembrement... La pauvre enfant a du souffrir le martyr avant de rendre l'âme... Il parait que le Baron a quitté son fief suite à cette macabre découverte et qu'il a disparu... Etes-vous certaine qu'il est mort?"

J'eus un petit rictus méprisant à l'énoncé des deux prétendants.

- "Evidemment, les chiens se battent pour un bout de viande."

Harès releva la tête aux mots chiens et viande, mais referma les paupières, comprenant qu'on ne parlait pas de lui. Pour ma part, je me mordis la lèvre, j'avais encore parlé trop vite.

- "Pardonnez-moi ces mots insultants, je n'aurais pas du."

Critiquer des Nobles puissants n'était certes pas très intelligent. Mon regard se voila quand elle me demanda pourquoi je voyageais... Que répondre à cela? Vérité... mensonge? Demie vérité me semblait un compromis acceptable.

- "L'envie de renommée, de gloire et de découvertes, cela vous suffirait-il comme réponse?"

Je soupirais, conscient de ne pas être franc avec elle.

- "J'ai été contraint de partir pour faire amende honorable après avoir failli commettre l'irréparable... Finalement, c'est toujours la même chose... Une femme fait perdre la tête à un homme et il en paye les conséquences."

J'eus un sourire sans joie, détournant le regard.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une petite halte [Astéride]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une petite halte [Astéride]
» [Mariage]Devant les dieux, je suis tien [Astéride]
» Quand l'héroïsme conduit au trépas... [Astéride]
» [Chateau d'Erac] Un cadeau pour le Porcin ? [Astéride]
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Duché d'Erac-
Sauter vers: