AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une petite halte [Astéride]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Lun 11 Mai 2009 - 12:09

-Incanus est...Toujours méfiant mais Harès n'a rien a craindre de lui.

Enfin, elle l'espèrait parce qu'il suffisait que le chien se prenne d'une envie de jouer pour terrifié son dragon et alors là, bonjour la catastrophe. Pour le moment, le reptile se tenait bien sagement derrière son pied de fauteuil, dardant de temps a autre un coup d'oeil sur l'animal.

Astéride eut une pensée triste pour le Baron, elle ne l'avait que très peu connu helàs. Mais il lui avait laisser l'impression d'un homme de valeur et, surtout, de confiance.

-Oui, Charles était un homme de valeur, mon frère a perdu un précieux ami et un proche conseiller.

Ainsi des bruits avaient couru sur la mort de la fille de Charles ? Cela ne l'étonnait guère, elle même les avaient entendu, edulcorées, embellies mais aucune ne savaient cacher l'atrocité des actes commis.

-Il semblerait effectivement que sa fille ai connu l'enfer sur terre...une enquête a été menée, mais nous n'avons trouvé aucun coupable. Certain pense aux drows, mais aussi terribles soient ils, je ne pense pas qu'ils se soient aventuré aussi loin dans les terres humaines et surtout...Aussi discrètement. La sécurité du Duché a été renforcée mais le territoire est si vaste qu'il est difficile de tout surveiller.

Elle but une autre gorgé de jus tout en réfléchissant aux paroles de Ciaran.

-Nous n'avons aucune preuve de sa mort, mais comment expliquer sa disparition soudaine ? Charles était très attaché a sa terre, je ne peux pas l'imaginer l'abandonner comme ça, mais peut on réellement savoir comment un homme ravagé de chagrin va réagir ?


Elle secoua légèrement la tête aux excuses qu'il lui fit sur son langage quelque peu...imagé...

-C'est tout à fait cela. Ils se disputent une terre et un titre sans délicatesse.

Mais elle préféra ne pas s'apeseantir sur le sujet, tant que son jugement n'était pas requit, qu'ils se battent comme des chifonniers, en attendant, elle s'occuperait des gens de Hautval.

Elle haussa un sourcil lorsqu'il répondit a sa question. Cela manquait d'originalité et elle doutait franchement que ce soit ça qui l'ai poussé sur les routes. Après tout, il était bien éduqué alors il avait dût recevoir un enseignement quelconque. Mais il se ratrappa, évoquant une femme...Ah...

-Je vois. Elle était noble et vous pas je suppose ? C'est un schéma classique, sans vouloir vous vexé bien sur. Il est toujours plus facile de rejeter la faute sur l'impuissant que de voir la vérité. Sans doute a-t-elle été mariée aussitôt après a un noble quelconque qui ne regardera pas de trop prêt la pureté de sa future femme. Si vous voulez mon avis, elle paye aussi de son côté. Cela aurait put être mon sort si mon frère n'avait pas décidé de me faire confiance.
Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 72
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Lun 11 Mai 2009 - 12:38

Je haussais un sourcil amusé à la réponse d'Astéride et ne pu 'empêcher de reprendre derrière elle :

- "Ah parce que c'est Harès qui devrait craindre votre Dräke? Et bien, s'il est si puissant, il cache bien son jeu."

Je notais l'information dans un coin de ma tête... Harès était un molosse, un chien d'attaque, qui pouvait déchiqueter un homme en un claquement de doigts... Alors un lézard banal, vous pensez bien... Donc, Incanus n'était pas aussi inoffensif qu'il en avait l'air. Quels étaient ses pouvoirs, ça mystère.

- "Je le pense aussi, des alliés comme lui, il n'y en a pas beaucoup, les nobles sont en général avides de richesses et de pouvoir, ce que n'était pas Charles de Hautval."

Je pris un air songeur alors qu'elle évoquait la possibilité que les drows aient attaqué la jeune baronne, mais que cela semblait difficile qu'ils aient réussi ce tour de force si loin dans les terres et sans se faire prendre.

- "Le mal a bien des visages... Et il n'a pas forçéent la peau sombre. N'importe qui aurait pu faire cela, les drows ont beau dos en temps de guerre pour se débarasser des gêneurs en toute impunité."

Je haussais les épaules alors qu'elle se demandait ce qu'il était devenu s'il n'était pas mort. En effet, cela paraissait étrange qu'il puisse abandonner ses terres et son devoir ainsi, mais comment savoir ce que devient la raison devant l'illogique? Qui avait-il de logique à retrouver sa fille suppliciée gratuitement par un malade?

- "Même l'esprit le plus fort a ses limites, je suppose... Peut-être est-il devebu fou, peut-être erre-t-il ainsi... Ou bien peut-être est-il mort quelque part... Nous ne saurons peut-être jamais ce qu'il est devenu. Ce n'est pas le premier et ce ne sera pas le dernier."

Je lançais un regard pénétrant à Astéride. Son amant avait disparu lui aussi, le cas n'était pas si différent, bien que le motif semble obscur. Je commis alors l'impair de dénigrer les nobles, m'excusant pour cela, mais elle ne m'en tint pas rigueur, ce qui ne m'étonna pas. Je lui racontais alors vaguement la raison de mon errance, faisant tourner le liquide carmin dans le verre, le regard absent. J'eus un sourire en coin à son interprétation, pas si éloignée de la vérité.

- "C'est à peu près ça... Sauf que je suis noble, de très petite noblesse, mais j'avais des terres et un chateau. Ils m'ont été confisqué en punition de mon outrecuidance. Quant à elle, sa vertu est sauve, son mari n'aura donc pas de surprise désagréable."

On sentait dans ma voix des traces d'amertume.

- "L'amour fait faire bien des folies si l'on n'y prend pas garde. Votre frère est très tolérant vous concernant."

Je bus une nouvelle gorgée avant de demander à mi-voix :

- "Cela n'est pas trop difficile pour vous?"

Quoi? Tout... le bébé, l'abandon, les rumeurs, les persiflages... beaucoup de choses pour une si jeune fille...
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Lun 11 Mai 2009 - 12:59

DING ! Et une bourde, une ! Pour un peu, elle se serait frappé le front du plat de la main. Elle aurait dût retourner sa phrase dans l'autre sens, bon, trop tard pour se rattrapper aux branches et se serait suspect en plus. Aussi laissa-t-elle un demi sourire ombrer ses lèvres ainsi qu'une lueur mystérieuse s'éclairer dans ses yeux.

-On prête de grands pouvoirs magiques aux Dräkes, héritage de leur lointain cousin, allez savoir de quoi Incanus est réellement capable...

*-Euuuh...Tu joues a quoi là ?
-Je sauve les meubles...
-Y a pas d'autre moyens que de jouer les madame irma mystérieuse ? Pendant que tu y es accroche un panneau "dragon" a mon cou...
-Oh ça va hin !*

De deux choses l'une, soit il croierait a un coup d'esbrouffe, soit cela piquerait sa curiosité...De toute façon, il y avait peut de chance qu'il tombe sur Incanus avec sa taille normale, il ne se le permettait que loin dans les terres et généralement la nuit. Il n'y avait pas mieux comme protection.

-L'horreur qu'a subit sa fille était innomable d'après ce que je sais, comment un père pourrait il garder la tête froide ? C'est une tragédie qui a détruit sa famille, Charles n'a guère été heureux durant sa vie et, quelque part, j'aime le croire mort, aux côtés des dieux plutôt que errant sans but sur terre.

Elle n'ignora pas le regard dont il la gratifia mais ne le releva pas. Son cas était bien a part, trop différent pour être véritablement comparé a sa vie. Veldrin avait toujours été instable, même si elle avait adoré ce trait de caractère un jour, maintenant, seuls les Dieux savaient où il était et elle ne voulait pas le savoir. Tout comme elle n'était pas partit a sa recherche, elle avait décidé de le rayer de sa vie, même si en fait cela s'avérait plus ardu.

Quelque part, Veldrin subissait la même sentence que Ciaran, ses terres lui avaient été confisquées mais par pour l'avoir déshonnorée, mais parce qu'il avait déserté. Elle ne savait pas ce qu'il ressentait aujourd'hui et a vrai dire, ne voulait pas le savoir.

-Mmmh...Pas assez riche et ne possédant pas assez de notoriété pour pouvoir pretendre a sa main. Etre née noble n'apporte pas toujours que des bons côtés. Que sa vertue soit sauve ou non, son sort reste le même. Les lois des puissants sont souvent sans appel et nullement encline au laxisme.

Elle sourit légèrement lorsqu'il évoqua son frère.

-Tolérant ? Je dirais plus qu'il sait parfaitement qu'il ne peut rien m'imposer et je crois qu'il me préfère telle que je suis plutôt qu'éffacée et soumise.


Elle plongea durant quelques secondes son regard dans son verre, cachant sa légère surprise a l'entendre s'enquérir de son état...Peu de personne s'en préocupait. Oh Trystan et Lilianna s'inquiétaient oui, mais devant eux, elle préférait ne rien montrer. Il est vrai que ce n'était pas une position facile pour elle, mais au delà de ce que pensait les gens de son comportement, c'était le mal qu'ils pouvaient faire a ses proches qui la minait.

-Je vais bien. Cela fait longtemps que les rumeurs ne m'atteignent plus, non, le plus difficile étant certainement le fait que je ne puisse plus m'approcher de ma belle soeur en public, que mon frère est obligé de garder un masque sevère et presque indifférent en ma présence si un tiers peut nous observer. Beaucoup le critique de son laxisme a mon égard, c'est pourquoi venir a Erac de temps a autre me permet de respirer un peu plus librement.
Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 72
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Lun 11 Mai 2009 - 13:16

- "Je gage que vous ne me le direz pas... Bien, je me le tiens pour dit et je comprends mieux pourquoi vous jouez les aventureuses dans la forêt si vous êtes accompagnée d'un si puissant compagnon... Il doit en effet avoir de sacrés pouvoir pour que voys ayez autant confiance en lui pour vous protéger de tout mal."

Dommage Astéride, je ne suis pas idiot, ni sourd. Si toute à l'heure, j'ai commis l'erreur de ne pas additionner un et un et de découvrir votre identité seul, cette fois, mon cerveau remarche et j'assemble les pièces du puzzle. Ce n'est pas une trop grande confiance dans le genre humain qui lui permet de se promener seule, mais bien une confiance aveugle en son petit et mystérieux compagnon. Cela me semble déjà plus logique.

- "C'est en effet un dénouement plus charitable à son calvaire..."

Mais la vie n'est pas toujours charitable et les dieux non plus. Je soupirais devant le constat accablant que nous étions soumis aux lois des puissants et ne pouvions nous en affranchir.

- "J'ai sans doute précipté son mariage avec un beau parti et l'ai définitivement perdue. Cela a été éphémère, mais sincère. j'ai toujours eu des difficultés à faire taire mes émotions pour réflechir froidement. Dommage que je n'en ai pas été capable cette fois là, cela nous aurait évité bien des ennuis. Mais on ne change pas le passé, il faut s'en arranger et avancer. Mais ce n'est pas à vous que je vais l'apprendre."

Je hochais doucement la tête alors qu'elle me reprenait, disans que son frère s'était fait une raison et ne cherchait plus à la changer. Cela ne devait pas être facile d'aimer une fille comme elle... Je m'enquis alors de son état moral, la prenant au dépourvu, alors qu'elle répondait qu'elle allait bien.

- "Il est étonnant de voir comme beaucoup oublient les liens du sang dans pareille situation... Qu'auraient-ils voulu qu'il fasse? Qu'il vous enferme à double tour dans une salle gardée afin que jamais plus personne ne pose les yeux sur vous? qu'il vous marie à quelqu'un qui acceptera un enfant qui n'est pas de lui? On pourrait aussi bien vous tondre en place publique et vous lapider pour votre effroyable erreur..."

Ma voix avait enflé légèrement, se chargeant d'une colère contenue contre la stupidité des bien pensants. Je fermai les yeux un instant, me forçant au calme et soustrayant ainsi au regard d'Astéride le risque d'une lueur rougeâtre dans mes yeux noisettes. Je les rouvris finalement et repris d'une voix posée :

- "Vous êtes une femme admirable Astéride d'Erac. Votre simplicité, votre courage, votre façon d'appréhender la vie et ses aléas... Sans doute êtes-vous une honte pour la noblesse d'être aussi libre, mais cela vous rend vivante..."

Je m'adossais alors contre le fauteuil et finis mon verre, mon regard retournant se perdre dans les flammes. Et puis, comme si de rien n'était, je m'enquis :

- "Pour quand est prévue la délivrance?"
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Lun 11 Mai 2009 - 14:00

*-Ah ben celui là a un cerveau...*

Bougonna Incanus d'un air renfrogné.

*-Là, je dois dire que...Nous avons eu chaud ?
-Mouais, et bien c'est grace a ta trop grande langue !
-Et bien, disons que d'habitude, l'excuse du dräke suffit amplement et on ne va pas chercher plus loin.
-Oui, sauf que là, tu a fais une boulette en parlant du chien ! Il pourrait me manger tout cru si il le voulait avec cette taille...
-Bah, tu lui fera un trou dans la machoire non ?
-Certes.*

Refroidie par sa petite erreur de toute à l'heure, Astéride ne s'pesantit pas sur le sujet de son dräke/ dragon. Autant changer de sujet, même si celui de Charles était un peu trop morbide a son gout.

-Oui.


Effectivement, elle préférait le savoir mort que errant sans but dévoré par la folie. Elle ne pouvait s'empêcher de trouver les nobles bien réducteurs et étroits d'esprit et le cas de Ciaran n'échappa pas a la règle. Les mésalliances ne devaient pas avoir lieux, même si certains étaient prêt a braver la tempête pour ça, apparement, ça n'avait pas été le cas de sa dulcinée.

-L'impulsivité est bien souvent la cause de pas mal de problèmes, j'en sais quelque chose, mais la vie serait bien ennuyante sans elle. Ceci dit, cela ne sert a rien de ressasser le passé indéfiniment, on ne vivrait plus sinon.


Mais il n'empeche que sa dulcinée aurait pu se battre pour voir son choix respecté...La faiblesse d'esprit était une chose qu'elle ne comprenait pas vraiment, mais elle pouvait admettre que l'on ne puisse s'opposer a sa famille, le faire aurait été egoïste quelque part. D'ailleurs, elle même l'était, se rendit elle compte en parlant. Elle eut un léger rire devant la fougue dont il faisait preuve soudain.

-Quelque chose comme ça, ou alors m'enfermer dans un couvent quelconque. Mais quelque soit ce qu'il aurait décidé, il l'aurait fait pour satisfaire la cour et non pour moi, aussi a-t-il préféré me laisser faire, quoiqu'on en dise, il est peut être le roi, mais il reste mon frère.


Là, il faillit bien gagné son pari avec l'avalanche de compliments qui suivit, mais Astéride garda la tête froide.

-Vivante et terriblement égoïste aussi. J'ai la sale manie de décider selon mes propres envies ou désirs, sans tenir compte des conséquences que mes actes pourraient avoir sur les autres et en particulier ma famille. Je ne suis pas si noble de coeur que vous semblez le penser.

restifia-t-elle en sirotant tranquillement son jus de fruit avec dans les yeux, une petite lueur amusée bien que légèrement ternie.

-Dans quatre mois a peut prêt. Mon bébé naitra peu de temps après mon neveu, quoique Lilianna persiste a me dire que se sera une fille. Enfin, quoiqu'il en soit, se sera toujours une joie, bien que le faire accepter a la cour risque d'être une chose imposible du fait de son ascendance.

Et vi avec de la malchance, son bébé héritait des traits physiques de son grand père, il y avait de fortes chances pour qu'il soit regarder de travers.
Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 72
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Lun 11 Mai 2009 - 14:18

- "Je n'ai pas dis que vous étiez la perfection incarnée, ni même que vous étiez si noble de coeur que cela, ne vous méprenez pas. Je dis simplement que j'admire votre façon de tout accepter la tête haute et sans honte, de ne pas vous laisser influencer par les bien pensants qui ne verront dans cet enfant qu'une erreur alors que vous n'y voyez que de l'amour."

Je me tus un instant, preprenant d'une voix pensive :

- "Je ne vous connais pas, je ne connais pas votre façon d'être et d'agir, mais d'autres que vous se seraient laissées aller au chagrin et à la honte, anéanties par l'abandon et par les persiflages virulents, cruels et sans compassion... Egoïste, oui, vous l'êtes peut-être, mais ne pas l'être revient à ne pas exister pour soi-même, à ne jamais s'accomplir, à moins d'être d'un altruisme à toute épruve et de trouver le bonheur en se sacrifiant pour les autres... Personnellement, ce n'est pas mon cas et ces personnes là sont rares."

Je lui demandais alors quand était le terme et apprit ainsi qu'elle était enceinte de 5 mois environ. Je me mordis la lèvre quand elle évoqua l'ascendance paternelle qui risquait fort de marquer l'enfant et le rendre trop différent pour être accepté. Je dus me faire violence pour ne pas lui dire que quelques fois, le hasard faisait bien les choses et que les mélanges ne faisaient pas toujours des êtres très différents. J'en étais un parfait exemple... Fils de drow, je n'avais pourtant pas grand chose de ma mère, pouvant vivre ma vie plus facilement que si j'avais été stigmatisé par mes traits ou ma couleur de peau.

- "Cet enfant sera moitié humain, un quart elfique et un quart drow, il y a fort à parier qu'il sera simplement plus beau et gracieux que les autres. Pourquoi l'ontroduire à la Cour absolument? N'est-il pas possible de vivre à l'écart et de s'occuper de ses terres sans aller se pavaner à la Cour? Vous avez de belles terres, un titre élogieux, un frère qui vous protège et protègera sans doute l'enfant, pourquoi s'exposer à la lumière s'il est plus simple de vivre ici en toute quiétude?"

Mon discours devait lui sembler... naïf. Je l'étais encore d'une certaine façon, peu enclin à comprendre les rouages d'une politique retorse et inintéressante selon moi. Je n'en avais que faire, cela n'influençait pas ma vie. La seule chose qui comptait au final, c'est que le peuple humain soit assez uni pour ne pas se laisser envahir par les drows.

- "Désolé, je dois vous sembler bien curieux et bien naïf..."

De quel droit évoquais-je avec elle son amant disparu, son futur enfant, ses sentiments? Je n'en avais aucun, mais Astéride ne me fixait aucune limite, répondant à toutes mes intérrogations naturellement... Pourquoi m'arrêter?
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Lun 11 Mai 2009 - 16:58

-Je n'ai jamais regretté mes actes, quelqu'ils soient. Même si je dois bien avouer que parfois, c'est très lourd a porter. Disons que vivre dans les regrets n'est pas quelque chose que je puisse envisager tout simplement. Et puis, autant le dire, je n'ai absolument pas honte de mes agissements, ni même de leur conséquences.

Par contre, l'entendre dire avec précision quel sera la parenté de son enfant la laissa pantoise. Oh, elle savait que sa liaison n'était pas un secret, ni même que le père était hybride, mais elle ne pensait pas que les rumeurs aient pu parcourir tout le pays...

-Et bien, je ne pensais pas que ma vie était si interessante que tout Miradelphia était au courant.

fit elle en riant légèrement.

-Il m'est impossible de rester éloignée de la Cour ou du Palais, tout simplement parce que j'aime être proche de ma famille, donc un jour ou l'autre, mon fils ou ma fille sera exposé au vu de tous...Qu'il ai ou non des traits révélateurs, tout le monde sait qui est son père.


Pour la suite, elle réfléchit quelque peu, sirotant le reste de son verre d'un air pensif.

-Vous avez une vision éronée de la noblesse et de son fonctionnement. Je n'ai pas de titre, ni même de terre. C'est ainsi, je suis une femme donc impropre a prétendre regner sur une terre quelconque, sans le soutiens de mon frère, je serais probablement a la rue comme on dit. Mais il est une chance que Trystan ai assez confiance en moi pour me laisser la gérance du domaine pendant son absence. De toute façon, avait il le choix ? Je ne suis pas prête de me marier.

acheva-t-elle en riant, et oui, malgré une famille prestigieuse, elle restait ne femme donc rien ne lui appartenait en propre. C'était quelque peu...Pitoyable mais c'était ainsi.

-Un jour, le domaine et le titre reviendront a son fils cadet. Donc voyez vous, je ne suis pas un bon parti.


Et ainsi de suite, le pire étant qu'elle verrait tout cela, il lui faudrait tout de même trouver quelque chose pour assurer son avenir ainsi que celui de son bébé. Trystan ne serait pas toujours là et rien ne disait que ses enfants accepteront d'entretenir une tante qui avait une espérance de vie de plusieur centaines années.

*-Au pire, on ouvrira un cirque...Je suis sur de faire fureur en dragon funambule...
-Très drôle*
Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 72
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Lun 11 Mai 2009 - 17:33

Un sourire amusé dansa sur mes lèvres alors que je commentais :

- "Je comprends mieux votre titre de reine des calamités décerné par votre frère."

Je haussais une épaule alors qu'elle s'étonnait que je sois au courant de la race de son amant et donc du sang du petit.

- "Je ne voudrais pas briser vos illusions, mais tout se sait. Oh le petit peuple se moque de tout ça en vérité, mais il suffit d'entrer dans des cercles un peu plus aisés pour tout savoir des derniers ragots."

C'était davantage pour être avec les siens que pour tout autre chose qu'elle congeait à retourner à la Cour et y introduire son futur enfant et sa réponse me fit sourire.

- "Alors à quoi bon vous en faire concernant son héritage, puisque de toutes façons, il sera connu comme tel?"

Elle me corrigea alors concernant ma vision de la Haute Noblesse, m'apprenant qu'elle n'avait droit à rien et qu'elle ne vivait dans le luxe que par la volonté de son frère. Je soupirais alors qu'elle terminait en disant que de toutes façons, il n'avait pas le choix, elle ne se marierait pas.

- "Vous êtes têtue... j'ai toujours regretté de ne pas avoir de frère ou de soeur, mais là, je n'en suis plus si sûr."

Je repris sérieusement :

- "Si vous aviez été fille unique, vous auriez eu des dizaines de prétendants totalement intéressés par vos richesses et votre potentielle puissance. Au moins, dans la situation actuelle, si l'on vous courtise, cela sera plus sincère."

Là dessus, un valet entra, priant les deux jeunes gens de se mettre à table. Je me levai promptement, affamé. Discuter, c'était bien, manger, c'était intéressant aussi, surtout que j'allais sans doute se régaler de mets raffinés. Je m'installai sur une chaise à la droite d'Astéride. La table était longue et je n'avais pas envie de devoir hurler pour lui parler. On apporta alors divers plats, arrosés de vin sur lequel je ne lésinai pas, tout en restant prudent. Je ne devais pas finir ivre, au risque d'offenser Astéride, mais étant donné ma carrure, je pouvais me permettre quelques verres. Et enfin, arriva le poisson. Mon regard brilla de malice alors que je rompais le silence :

- "Et bien, nous allons pouvoir goûter le fruit de notre dur labeur maintenant."

Puis, je repris, interrogatif :

- "Vous aviez parié que vous netoyeriez l'écurie si vous perdiez, mais qu'avec-vous gagné?"
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Lun 11 Mai 2009 - 17:53

-Disons qu'il me faudra l'armer contre le venin distillé par la cour surtout. Mais chaque chose en son temps, peut être m'inquiétais je un peu de trop, après tout, on ne sait jamais ce que nous reserve l'avenir.

Elle éclata de rire alors qu'il pointait du doigt son plus sérieux travers. Ah oui, Astéride était une tête de mule comme on en faisait plus au grand desespoir de son frère, et de son père auparavant. Mais étrangement, c'était aussi pour ça qu'ils l'aimaient, au moins, elle ne s'en laisserait pas compter.

-Oh vous savez, sincère ou non, il existera toujours un doute. Après tout, je suis la soeur du roi, enceinte, sans terre, mais proche de la famille royale. Certain tenteront de me séduire juste pour ce prestige là.

Mais pour le moment, cela ne s'était jamais produit, peut être attendaient ils la délivrance pour agir, allez savoir. Ceci dit, elle n'était pas prête a se laisser avoir par de belles paroles. Cela n'avait jamais marché avec elle de toute façon.

Un valet vint les chercher, leur faisant savoir que le diner était prêt et cela était parfait, elle commençait a mourir de faim, Incanus aussi a en juger par la rapidité avec laquelle il sauta sur la table, prenant place a gauche de sa protégée puisque "L'intrus" lui avait volé la place de droite. Du coin de l'oeil, il surveillait toujours le dogue, sait on jamais...Si Ciaran se delecta du vin, elle se contenta pour sa part d'eau fraiche et pur, appréciant l'entrée légère qui leur était servit. Enfin arriva le plat de carpe habilement préparé par Isabaut.

-Le votre surtout, mais chut, sinon, je risque de perdre mon pari...

D'ailleurs, il s'enquit de ce qu'elle avait gagné avec un coup d'oeil malicieux.

-J'ai gagné Melchior.


répondit elle avec un large sourire emplit de fierté.
Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 72
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Lun 11 Mai 2009 - 18:31

Je me délectais du repas. C'était vraiment délicieux, léger et fin, de la bonne cuisine comme je ne mangeais que trop rarement. La vie de château avait sans doute des inconvénients, mais elle avait aussi de sacrés avantages... Un toit, des murs, la sécurité, de la nourriture à profusion... Non vraiment, il n'y avait quand même pas à se plaindre. Et le vin était exquis, d'ailleurs, je lui faisais honneur, comme je faisais honneur à la nourriture.

Arriva le poisson et là, je retrouvais l'usage de la parole pour taquiner Astéride qui me demanda de me taire pour ne pas éventer notre combine. Je souris et répliquais dans un murmure, tout en mimant une clé que je tourne sur mes lèvres :

- "Je serais muet comme une... carpe."

Mon regard brillait, de malice, mais aussi à cause du vin je pense. Je n'étais pas ivre, mais plus gai, plus détendu, bien que je ne sois pas particulièrement guindé auparavant.

- "Melchior?"

Je fronçai les sourcils devant cette réponse étrange. Attention, les rouages se mettent en marche, elle a parié avec un garçon d'écurie... Oh, je crois que j'ai compris :

- "Vous avez gagné un étalon?"

J'étais surpris. Les demoiselles ne montaient pas les étalons, ils étaient trop fougueux, c'était souvent réservé aux hommes. Pour les femmes, on préférait les haquenées ou les palefrois. Mais venant d'Astéride, rien ne m'étonnait plus.
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Lun 11 Mai 2009 - 20:37

-Un étalon ? Oh que non ! L'étalon par excellence !

rectifia-t-elle en se servant un verre d'eau et en posant une petite coupelle emplie du même liquide devant le nez de son dragon.

-Enfin, il le sera lorsque je l'aurais dressé. Melchior est le poulain de l'un des meilleurs étalons de nos écuries. Sa mère est une jument assez douce mais magnifique, couplée au caractère fougueux d'Ire, il y a de forte chance pour que Melchior devienne un étalon d'exception.

Elle appuyait ses paroles de hochement de tête convaincus. Après tout, c'était elle qui avait eu l'idée de cette saillie. Personne n'aurait eut l'idée d'accoupler Ire a une jument soumise et presque passive, mais l'étalon était bien trop nerveux et fougueux, seul Trystan avait réussit a le monter sans se retrouver les quatre fers en l'air. D'ailleurs a bien y réfléchir, il n'y avait que les Ducs pour avoir réussit a dompter cet animal.

-Je me suis risqué a monter Ire qu'une seule fois dans ma vie, je me souviens encore du magnifique vol plané que j'ai effectué au dessus des barrières. C'était de toute beauté.

Comme le bleu qu'elle avait arboré sur les fesses pendant des semaines.

-Alors j'ai parié avec Edgard la posséssion de ce poulain. Je pense qu'il est en train de s'arracher les cheveux d'ailleurs a l'heure actuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 72
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Lun 11 Mai 2009 - 20:50

Alors je ne m'étais pas trompé, elle parlait bien d'un étalon. Et elle en était fière de surcroit! J'émis un petit rire nerveux alors qu'elle parlait de dresser elle-même l'animal.

- "Vous plaisantez."

Non, elle ne plaisantait pas. Je ne sais même pas pourquoi je lui dis ça.

- "Vous savez dresser un étalon? Qui vous l'a apprit?"

Là, j'étais soufflé quand même... Parce qu'il fallait une sacrée maitrise, de la patience et du savoir faire pour dresser tel animal. Les étalons étaient dangereux, fougueux... Après, il fallait savoir les prendre, gagner leur confiance et montrer qui était le maître. Auprès de Gareth, j'ai appris tout cela, mais cela fait bien longtemps que je n'ai pas effectué de dressage... Mon dernier était Cyrus. On ma dit doué dans ce domaine. Il est vrai que j'ai produis ainsi quelques beaux chevaux, parfaitement obéissants. Il suffit de voir Cyrus pour voir de quoi je suis capable. Mais là, j'étais inquiet, surtout alors qu'elle évoquait son vol plané...

- "Vous n'allez pas le dresser dans votre état quand même?"

Là, pour le coup, je ne riais plus du tout.

- "Un mauvais coup est vite partit, même venant d'un poulain..."

Je pourrais lui proposer mon aide... Je pourrais oui et profiter ainsi de son hospitalité et de sa personne pétillante. Mais je ne le fais pas, quelque chose me retient. Je dormirais ici cette nuit et je repartirais au matin... Ce n'est qu'une étape dans mon voyage sans but.
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Lun 11 Mai 2009 - 21:12

-Et bien...Je ne suis pas vraiment une spécialiste mais j'ai souvent regardé faire. Ca ne doit pas être bien compliqué si ?

Et oui, Astéride n'était pas une spécialiste du dressage de chevaux. Même si le domaine pouvait se rengorger de posséder l'un des plus beau harats des terres humaines, elle n'avait jamais vraiment apprit a dresser. C'était toujours le maitre d'écurie qui s'en chargeait...

-Non, tout de même pas, je suis souvent inconsciente, mais pas a ce point. Malchior viens juste de naitre, alors on ne commencera pas le dressage avant quelques temps...


le rassura-t-elle. C'était comique ce petit air ahuri qu'il arborait depuis le début de cette conversation. Surtout lorsqu'une boucle de ses cheveux vint élire domicile en plein milieu de son front.

-Et de vous à moi, je doute que le Maitre des Ecuries me laisse faire a ma guise, même si il fera semblant du contraire.


ajouta-t-elle comme une confidence amusée.

-Il me reste a espérer qu'il s'entendra bien avec Incanus.

Dit elle en passant une main douce sur le dos épineux de l'animal mythique qui frémit de contentement en levant de grands yeux mouillés.
Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 72
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Lun 11 Mai 2009 - 21:20

- "Euh si, c'est un peu plus compliqué que ça n'en a l'air, ce n'est pas pour rien qu'il y a des personnes qui en font leur métier."

Bon, je n'en avais pas fais mon métier, mais j'avais apprit aussi et j'étais assez doué. Disons que les chevaux semblaient me faire confiance intuitivement, ce qui aidait grandement. Etonnant pour quelqu'un qui avait du sang drow dans les veines, non?

- "Ah vous me rassurez... Vous savez, venant de vous, cela ne m'aurait pas étonné."

Je repoussai prestement une mèche de cheveux qui me barrait le front et reprit, imitant Astéride :

- "De vous à moi, il ne se pardonnerait jamais d'être laxiste avec vous au point de vous blesser."

Je jetais un coup d'oeil à l'animal qui semblait aux anges et fis une mine perplexe. Il valait mieux que l'étalon s'habitue très vite à ce petit machin rampant, chose qui n'allait pas être aisée.

- "M'accorderez-vous le privilège de visiter les écuries une fois le repas terminé? Je suis curieux de voir les célèbres chevaux d'Erac et votre petit protégé."

Là dessus, on apporta le dessert, exquis lui aussi. une petit promenade digestive ne serait finalement pas une mauvaise idée pour se remettre de ce succulent repas.

- "Oh et j'aimerai complimenter la cuisinière pour ce succulent repas. Je me suis régalé..."

Ca... j'avais effectivement bien mangé, me resservant et ne laissant rien.
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Lun 11 Mai 2009 - 21:41

-Vous vous y connaissez ?

C'était une question motivée exclusivement par la curiosité. Il lui avait avouer faire partit de la très petite noblesse, mais hormis cela, elle ne savait rien de lui. Bien entendu, elle attendait une réponse en braquant un regard franc sur son invité.

-Tout de même, il ne me viendrait pas a l'idée de mettre en danger la vie de mon bébé aussi inconsciement, je serais presque vexé que cela vous ai effleurer l'esprit.

Bien évidement, elle n'avait pas adopté un ton réprobateur, loin de là, il y avait même une petite note d'amusement dans sa voix.

-Ah, je suis sure qu'Errol se tordrait une jambe plutôt que me voir m'égratigner un genoux. Depuis la mort de ma mère, ils se permettent des libertés avec moi qui sont très réconfortantes, bien qu'un peu étouffantes par moment.

Par contre, Ciaran s'attira un coup d'oeil flamboyant d'Incanus auquel la mine du jeune homme n'avait pas échappé...Pour un peu, il en aurait fumé par les narines. Et encore heureux qu'il n'entendait pas ses pensées, parce que se faire qualifier de petit machin rampant...

*-Il me cherche ! Il me cherche ! Vais lui montrer de quelles écailles je suis fait...
-Du calme, il ne t'a rien fait.
-Si, il me prend pour un petit lézard enquiquinant..
-Ce n'est pas ce que tu es ? répliqua la jeune fille en riant interieurement
-Traitresse !*

Renfrogné, il se retint d'aller tâter du molet d'humain en détournant la tête d'un air hautain. Astéride ne savait pas avec certitude ce qui le décoiffait concernant Ciaran, mais elle avait depuis longtemps abandonné l'idée de comprendre ses motivations, elles n'étaient de toute façon pas rationnelles pour deux sous. Le seul mal que avait Ciaran était d'être un homme un peu charmeur sur les bords.

-Oh, se sera avec plaisir ! Vous me direz vous même si notre réputation est usurpée ou non.

Ne sachant pas dans quel sens attaquer sa glace au citron meringuée, Astéride fit tourner l'assiette durant quelque seconde avant de se trouver grillée par Incanus...Celui ci venait de lapper d'un bon coup de langue les trois quart de sa meringue...Mauvais joueur ! Mais elle le laissa faire en riant avant de plonger la cuillière dans la glace.

-N'allez pas faire rougir Isabaut, son mari vous arracherait la tête.

plaisanta-t-elle en engloutissant un bon morceau de glace.
Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 72
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Lun 11 Mai 2009 - 22:01

J'eus un petit sourire embarassé à sa question, avant de répondre à mi-voix :

- "Oui, un peu. Disons que je me débrouille assez bien... j'ai appris très jeune et j'ai eu des années pour parfaire la technique. Sans compter que les chevaux semblent apprécier ma présence...Contrairement aux Dräkes."

J'étouffais un petit rire en évoquant le petit lézard vert qui ne semblait vraiment pas m'apprécier. Il était très expressif ce petit. Enfin, attention tout de même, je ne devais pas oublier que c'était plus redoutable que ça en avait l'air.

- "Je ne voulais pas vous vexer. Je suis navré, je parle trop vite, c'est un défaut que je n'ai jamais réussi à corriger."

je souris alors qu'elle évoquait la tendresse des serviteurs pour elle.

- "Ils vous apprécient, c'est réconfortant... Vous êtes leur petite duchesse. Je suis sur que les trois quarts vous ont vu grandir..."

Je n'avais pas connu cela... J'avais connu l'amour de deux parents, puis l'affection d'un chevalier, mais pas cette appartenance à quelque chose de plus grand.

- "Tiens, je l'ai vexé on dirait..."

Je parlais bien sur de son lézard qui me snobait maintenant proprement après m'avoir lancé un regard mauvais. Mais c'est que c'était très intelligent comme bestiole!

- "Marché conclu!"

J'avais retrouvé mon sourire franc à l'idée de pouvoir visiter les écuries. C'était réellement quelque chose qui me réjouissait! Cela faisait trop longtemps que je n'avais pas mit les pieds dans une écurie digne de ce nom et contemplé des chevaux magnifiques. J'éclatais de rire en voyant le Dräke chiper la glace d'un coup de langue bien ajusté. Moi, j'avais déjà terminé. Quel goinfre, j'allais devoir apprendre à manger plus lentement et non comme un crève la faim. Je posais les coudes sur la table et croisais les doigts, posant mon menton sur mes mains ainsi reliées, un sourire aux lèvres, en la regardant intensément.

- "Vous croyez? Et pourquoi la ferais-je rougir? Par un compliment sur sa cuisine? Dommage que vous ne soyez pas si prompte à vous empourprer..."

J'attendis patiemment qu'elle eu finit et se lève pour faire de même et lui emboiter le pas jusqu'aux cuisines où j'apperçus la dénommée Isabaut qui s'affairrait à tout ranger. Elle nous apperçut et s'arrêta net, comme inquiète.

- "Quelque chose ne va pas?"

Je souris et m'inclinais devant elle, avant de rétorquer simplement :

- "Je tenais à vous féliciter en personne pour votre cuisine. C'était succulent."

La cuisinière resta un instant bouche bée, avant de rougir et de bafouiller quelques paroles incompréhensibles. Elle se reprit et bougonna :

- "Merci. Allez, allez, la place de sa Grâce n'est pas dans une cuisine."

Ainsi fûmes-nous chassés des cuisines pour nous rendre aux écuries. Et là... Là, je perdis ma superbe, prenant une mine d'enfant émerveillé devant tous ces étalons majestueux. Les garçons d'écurie surveillaient les lanternes qui éclairaient le tout... Qu'une d'entre elle tombe et se casse et ce serait une catastrophe. J'apperçus Cyrus et m'approchai, flattant son museau alors qu'il me mettait un coup de tête affectueux.

- "Eh bien mon grand, tu dois te sentir comme un roi ici..."

Je lui tapotai le museau, avant de continuer ma déambulation, remarquant finalement un très jeune poulain avec sa mère. Encore maladroit et dégingandé, on pouvait pourtant voir que c'était le produit d'une sacrée saillie. Avec une bonne prise en main, il ferait en effet un étalon superbe.

- "Vous avez de la chance d'avoir un tel bijou en vos terres..."
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Lun 11 Mai 2009 - 22:33

- La franchise est une chose appréciée ici, ne vous en faites pas, je ne vous en veux pas vraiment.

Le contraire aurait été un comble en sachant qu'elle n'hésitait pas elle même a traiter de vieille peau buriné la Duchesse de Langehask...Quoique sa tante n'est jamais prit la peine de se déplacer jusqu'a Erac, ni même de venir aux funérailles de sa soeur. Décidement, ils formaient une drôle de famille.

-Tous en fait. Edgard a même été mon compagnon de jeu durant mon enfance. Il faut savoir que ma mère ne voyait pas tout cela d'un très bon oeil, maintenant qu'elle est morte, ils se laissent aller sans se soucier d'une quelconque remontrance.

Astéride eut un léger rire un peu nerveux a la mention d'Incanus. Vexé était pas peu dire. Il ne restait plus qu'a espérer que le dragon se tienne tranquille et ne cède pas a son envie fourbe de faire un tour a sa façon l'air de rien...

-Isabaut n'apprécie rien de plus qu'un compliment sur sa cuisine et elle a une tendance a rougir des plus comique. Même si elle s'en défend, quand a son mari, il reste très jaloux, c'est impressionant de voir a quel point il couve sa femme comme au jour de leur mariage.


Le dessert fut vite engloutit, bien que le sien disparu largement en moitié dans l'estomac d'Incanus qui se vengeait bassement par ce biais. Repus, ils se levèrent et se dirigèrent vers les cuisines. Comme prévu, Isabaut se confondit en balbutiements et ses joues prirent une superbe teinte pivoine avant de les jeter proprement hors des cuisines. Ce n'était pas sa place...Ben voyons, combien de fois la jeune femme avait investit les cuisines pour quémander une gourmandise ? Finalement, elle le guida tranquillement vers les écuries, dévoilant un domaine bien entretenu et aux box recelant les meilleurs montures de Diantra. L'étalon du jeune homme était effectivement bien installé aussi, Edgard avait du s'en occuper personnelement que cela n'étonnerait pas Astéride.

-Les chevaux bénéficient d'un soin particuliers chez nous...Parfois, je me dis qu'ils sont mieux traité que le roi lui même.

fit elle en pouffant légèrement. Puis, ils arrivèrent devant le box de son petit protégé encore accompagné de sa mère qui les accueillit avec un doux hennissement. Incanus, voulant prouver que la cohabitation entre lui et un cheval n'était pas impossible, grimpa lestement sur le dos de la jument sans que celle ci ne bouge une oreille...Peut être sentait elle la puissance que pouvait receler l'animal, mais toujours est il qu'elle acceptait sans broncher sa présence prêt du poulain...

-Incanus, arrête de faire le malin et descend de là.


Sur un sifflement fier, le dragon obeit et trottina d'un air hautain jusqu'a sa protégée, grimpant sur son épaule l'air de dire "ah ! Tu as vu ?"

-Merci. Sa naissance est de mon fait, Errol ne voulait pas de cette jument comme mère, trop soumise selon lui, mais il faut bien ça pour tempérer le caractère du père. D'ailleurs, vous voulez le voir ? Il est parqué un peu a l'écart, Môsieur n'aime pas avoir des voisins...
Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 72
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Lun 11 Mai 2009 - 22:49

- "Ici peut-être, mais il n'en est pas de même ailleurs."

Enfin, c'était reposant de savoir qu'on pouvait parler sans avoir à peser ses mots à chaque fois. Mais je devais tout de même prendre garde.

- "Oui, je me doute qu'une petite duchesse jouant avec un vulgaire garçon d'écurie ne doit pas plaire à tout le monde..."

Nous nous levâmes, fiment une tour aux cuisines, avant de nhous faire proprement jeter dehors par la maitresse des lieux. C'est là que je découvris les merveilles d'Erac. j'allais de surprises en surprises et je ne regrettais finalement pas qu'Harès ai fait l'idiot et trempé la jeune fille. Il faudra que je pense à le remercier de cette heureuse initiative.

- "Ils n'ont en tous les cas, pas les mêmes soucis."

Le lézard rampa prestement jusqu'à la jument et grimpa dessus, comme pour me prouver que j'avais tort de le regarder de cette façon tantôt. J'émis un petit rire et levai les mains en signe de paix :

- "D'accord, d'accord, j'ai compris."

Astéride le rappela à l'ordre et il regagna sa place. Astéride m'expliqua alors que le maitre d'écurie n'avait pas été pour cette saillie. J'acquiesçais doucement, avec un sourire :

- "Alors vous l'avez convaincu... Oui, je veux bien voir cette terreur."

Elle m'emmena un peu plus loin, vers des box vides. Là, trônait un superbe étalon ébène. Etalon qui était parfaitement réveillé et qui nous regardait d'un oeil torve, avant de hennir pour nous indiquer qu'il voulait qu'on lui fiche la paix.

- "Je vois le genre."

Je m'approchais alors doucement de l'animal tandis que celui-ci commençait à s'agiter et à renâcler, menaçant. Une forte tête, bien. Je ne me départis pas de mon calme, avant de commencer à parler à l'animal à voix basse. Les paroles n'avaient aucune importance, c'était le ton et la mélodie de la voix qui importaient. Et en l'occurrence, ma voix avait prit des accents de basses, profonde, vibrante et surtout très apaisante... Réconfortante, protectrice et mélodieuse. Les elfes savaient le faire naturellement. Pour nous, cela s'apprenait. Cela charmait les chevaux la plupart du temps. D'ailleurs l'animal cessa peu à peu de s'agiter. Son poitrail continuait de se soulever vivement, mais il restait immobile, jusqu'à ce que ma main effleure son museau. Il ne bougea pas. Je le caressai alors doucement, sans arrêter de lui parler, sous le regard d'Astéride. Charmeur de chevaux, voilà ce que j'étais en cet instant. L'animal était maintenant parfaitement tranquille, alors que ma main glissait le long de son cou.

- "Là... Tu es superbe... Une véritable merveille... Tu peux bien jouer les durs et les exigeants..."

Cet animal devait valoir une fortune. Je me tournai alors vers Astéride, un sourire aux lèvres.

- "Vous voulez approcher? Il ne fera rien maintenant... Pas pour le moment."
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Mar 12 Mai 2009 - 7:49

-Convaincu ? Supplier serait plus juste. Ire est un étalon assez spécial, ce qui ne l'empêche pas d'être très prisé.

Avec un sourire, elle l'emmena vers des box vides un peu a l'écart. Ire ne supportait pas la concurrence quelqu'elle soit. Astéride avait eut de la chance qu'il ne blesse pas la jument d'ailleurs. Ceci dit, Ire restait l'un des joyaux de leurs écuries. Le joyau en question n'aimait visiblement pas être dérangé, a voir le coup d'oeil qu'il leur jeta qui était tout sauf amicale. Astéride se demandait si il se souvenait de la fois où elle avait essayé de le monter...C'était probable que non, mais sait on jamais.

*-Lui par contre, je le regarde de loin, ma bravoure a des limites...
-Tu fais bien, il te piétinerais avant que tu n'es eut le temps de prendre forme normale...*

L'animal renacla, frappa du sabot en secouant sa crinière. Astéride soupira, décidément, cet étalon n'était absolument pas sociable...

-Faites tout de même attention.


prévint elle en voyant Ciaran s'avancer vers le cheval qui suivait ses déplacements du coin de l'oeil. Mais le spectacle qui l'attendait lui coupa le souffle. Intriguée, elle fit un pas en avant. Son invité parlait doucement a l'étalon, les paroles n'avaient pas vraiment de suite, mais ce qui surprenait le plus était le ton de sa voix. C'était comme une mélodie, basse et harmonieuse, on aurait dit qu'il chantait...Cela lui rappelait un peu les chants elfes dont on lui avait vanté la beauté. Ire se calma a sa plus grande surprise, depuis, toute ses années, seuls les duc d'Erac avaient eut assez de poigne pour prétendre a la soumission d'Ire, mais en quelque mot, Ciaran lui prouvait le contraire.

-Vous m'avez mentit...Vous êtes très doué.


dit elle doucement en posant une main délicate sur le front d'Ire. Si l'étalon se décidait a ronronner, elle ne serait pas autrement surprise.
Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 72
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Mar 12 Mai 2009 - 8:19

Une fois que j'eu le cheval sous les yeux, je murmurais à Astéride, en réponse à ses paroles proférées un peu plus tôt :

- "Je veux bien vous croire, cet étalon est magnifique..."

Magnifique oui. Puissant, nerveux, une robe d'un noir éclatant... De tels chevaux étaient synonymes de richesse et de puissance, ne serait-ce que parce que l'un d'entre eux valait le salaire d'un honnête artisan sur plusieurs mois. Je hochais la tête alors qu'elle me recommandait la prudence et tournai un instant la tête vers elle en souriant, gamin :

- "Allons, n'ai-je pas l'air de quelqu'un de complêtement sage?"

Non, pas vraiment, en effet. Sans me mettre inutilement en danger, disons que je ne reculais quand même que rarement devant lui. Courage pour certains, inconscience pour d'autres. Mais j'aimais cela et à voyager ainsi, on en rencontrait souvent du danger, sous bien des formes. Cela me permettait de rester vivant, de ressentir l'excitation.

Je m'approchais alors de l'animal et lentement, patiemment, doucement, je le charmais, lui faisant comprendre que je ne lui ferais aucun mal et que je le trouvais tout simplement superbe. Si au début, il semblait comme paralysé malgré lui avec sa respiration saccadée, force fut de cinstater qu'il finit par se détendre. Oui, c'était un animal nerveux, rien à voir avec la placide jument qui avait donné vie au poulain d'Astéride.

Je posais une mains sur ses nasaux, invitant Astéride à me rejoindre alors qu'elle me complimentait sur ma petite performance. J'eus un petit sourire en coin, pas mécontent de l'avoir ainsi étonnée...

- "Mais cela s'apprend malgré tout... Pas seulement en observant."

Je lui décochais un regard lourd de sous entendus en évoquant notre rencontre au ruisseau.

- "Ceci dit, j'ai fais quelques magnifiques vols planés moi aussi. Celui que vous avez fait avec lui a du être magnifique... Mais on vous a laissé monté cet étalon ou vous avez grimpé en douce?"

Je pense que c'était la deuxième option connaissant le caractère de la jeune fille. Jamais quelqu'un de sensé ne la laisserait faire ça au risque de se briser le cou! Mais si elle avait tanné le maitre d'écurie pour avoir ce qu'elle voulait aussi... pauvre homme, je me demande comment on peut bienr ésister à une fille comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Mar 12 Mai 2009 - 8:40

Elle répliqua par un léger rire a sa petite pique. Certes, tout ne s'apprenait pas comme cela, il fallait de la pratique c'était certain.

-Que voulez vous, je ne possède pas une patience angélique.


Sa question fit naitre une moue mutine sur son visage alors qu'elle leva des yeux cristallins et pétillant de rire sur lui.

-A votre avis ? Pas besoin de réponse, je suis sure que vous avez deviner tout seul.

Elle s'accouda tranquillement a la barrière qui maintenait l'enclos d'Ire fermé et le regarda rêveuse.

-En fait, je voulais prouver a mon père que quelqu'un d'autre que lui pouvait le monter...Malheureusement, j'ai plutôt prouver le contraire. Je dois dire que cet acte m'a valu l'une des plus longue punission que je n'ai jamais récoltée.

Elle se redressa, Incanus en équilibre sur son épaule et soupira.

-Remarquez, je n'ai pas abandonné mais je dois manquer de pratique...Je monte rarement ces derniers temps.

Voir plus du tout, ce n'était pas bon pour le bébé parait il, surtout selon son medecin personnel et écailleux. Elle ne montait plus Incanus non plus et elle savait que cela manquait a son dragon les longues balades dans la forêt, elle allongée sur son dos qui regardait le jeu du soleil a travers le feuillage. Comme un écho, Incanus soupira a son tour.
Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 72
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Mar 12 Mai 2009 - 16:42

- "Moi non plus... Enfin, cela dépend pour quoi."

En effet, autant je pouvais me montrer fébrile dans certaines situations, autant je pouvais faire preuve d'une patience exemplaire pour d'autres. Pour apprivoiser un étalon par exemple... Pour séduire une femme... Je jetais un coup d'oeil à Astéride en songeant à cela. Pourtant, j'avais grillé les étapes avec Anaïs. Oh, ma cour avait duré plusieurs mois, mais en devinant que cela était sans espoir, j'avait tenté le tout pour le tout et perdu.

- "Oui, je crois que j'ai deviné."

Evidemment, elle avait tenté le diable toute seule, au mépris du danger, juste pourprouver quelque chose à son père. Et elle avait récolté une jolie punition pour sa hardiesse.

- "Et vous en avez eu beaucoup? Apparemment, cela ne s'est pas révélé très efficace pour vous brider."

Je souris et repris, amusé :

- "Vous n'avez rien à envier à cet étalon au niveau du caractère."

Je soupirais alors qu'elle avouait ne plus monter énormément. Mon regard glissa jusqu'à son ventre rebondi, sans même m'en cacher. Il n'était pas conseillé de chevaucher en étant enceinte. Pourtant, elle était montée avec moi plus tôt. Mais je ne lui avais pas laissé le choix.

- "Je comprends."

Je comprenais oui... Pourquoi elle ne pouvait pas et surtout ce qu'elle pouvait ressentir.

- "Vous avez l'air d'aimer cela, ça doit vous manquer."

Je lâchais l'étalon et m'éloignais de quelques pas.

- "Voulez-vous rentrer?"

Moi, je n'en avais pas envie, je n'avais pas sommeil... Pas du tout. Mais mon hôtesse était peut-être fatiguée par sa grossesse ou je ne sais quel autre motif et je ne voulais l'obliger en rien à me tenir compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Mar 12 Mai 2009 - 17:01

Astéride fit une petite moue, pour ça part, jamais elle n'avait su faire preuve de patience...C'était une maladie incurable chez elle. Foncer tête baissée était un sacerdoce et une calamité. Enfin, il lui faudrait apprendre a être un peu plus réfléchit dorénavant.

-Des punitions ? Oh plus qu'il n'en faut, mais elles n'étaient jamais trop sevères, elles étaient justes, mais cela ne m'empêchais pas de n'en faire qu'a ma tête. Je soupçonne mon père d'avoir adoré ce trait de caractère malgré tout ce qu'il pouvait en dire.

La suite la fit rire tandis qu'elle dardait un coup d'oeil malicieux sur l'étalon.

-Forcément, entre forte tête, il y a toujours de la friction.

Ah chevaucher était un plaisir, cela était certain, et elle en était privé depuis un petit moment maintenant. A Diantra, il n'était pas évident de s'échapper et d'aller flaner dans les environs et maintenant qu'elle était enceinte, c'était carrément proscrit. Mais ce qui lui manquait le plus était tout de même ces longue promenades avec Incanus, bien qu'ils pouvaient toujours le faire, mais elle ne pouvait plus élir domicile entre ses cornes frontales comme avant.

-Certes, enfin, il me suffit juste de faire preuve de...patience n'est ce pas ?

Elle haussa un sourcil lorsqu'il s'enquit de ses désirs, chose auquelle elle répondit par un fin sourire et par une autre question.

-Etes vous las ?
Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 72
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Mar 12 Mai 2009 - 17:21

- "Evidemment, s'il a encouragé cela plutôt que de vous en dissuader, il n'y a plus rien à faire."

Si le Duc n'avait rien fait pour "mâter " sa fille et la soumettre, il ne fallait pas venir se plaindre ensuite qu'elle prenait ses aises et n'en faisait qu'à sa tête jusqu'à se retrouver seule, célibataire et enceinte à 17 ans.

- "Alors je dois conclure que je n'en suis pas une."

Après tout, nous nous entendions à merveille pour le moment. Bon, cela ne voulait rien dire, nous n'avions abordé aucun sujet qui puisse être le début d'un débat ou source de discorde et je n'étais pas spécialement belliqueux dans mes propos ou mes attitudes, surtout avec une jeune fille.

- "C'est l'idée oui."

Je lui rendis alors son sourire quand elle me renvoya une question sans répondre à la mienne :

- "Non, pas du tout... Pour être franc, j'aimerais profiter encore de votre compagnie, mais je ne souhaite pas vous accaparer et vous fatiguer inutilement par ma présence."

J'attendis un peu, avant de lui offrir mon bras et de proposer dans un sourire sans doute un peu charmeur :

- "Je souhaiterais faire quelques pas avec vous dans le jardin... Une... promenade digestive après ce festin... Accepteriez-vous de m'accompagner?"
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Mer 13 Mai 2009 - 14:00

-Mon père aimait me voir rire tout simplement.

Il avait adoré cela d'ailleurs, entre un fils totalement manipulé par sa mère et une épouse acariatre et aigrie...Il n'avait plus qu'elle. Astéride aimait a croire qu'elle lui avait redonner le sourire et adoucie sa vie. D'une certaine manière, elle n'avait pas échouée, mais elle ne saurait dire comme Charles aurait réagit a la voir maintenant.

-Peut être, peut être pas. On peut être particulièrement coriace mais être quelqu'un de sympathique non ?

fit elle avec un petit clin d'oeil amusé. Mais il est clair que si un désaccord survenait, elle ne lachait que rarement le morceau.

Ah la patience, la patience ! Ceci dit, elle n'avait pas le choix, la nature n'allait certainement pas accélérer la cadence pour lui faire plaisir. Neuf mois, c'était neuf mois, point. Mais elle était tout de même pressée de mettre au monde son bébé, ne serait ce que pour le caliner et voir son sourire.

-Me fatiguer ? Nullement, il est une règle dans cette maison qui dit explicitement que je ne dois pas m'épuiser...Résultat, je dors toujours très tard.

*-Et hop ! Le voilà qui recommence a faire son casanova de pacotille...
-Du calme, c'est infernal, tu vas finir par m'épuiser et tu sais que le trop plein d'émotion...
-N'est pas bon pour le bébé...ça va, ça va, je me tais*

Elle glissa sa main au creux du coude offert avec un large sourire.

-Venez, je vais vous montrer le plus beau joyau que recèle Erac...

C'est à dire, les jardins.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une petite halte [Astéride]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une petite halte [Astéride]
» [Mariage]Devant les dieux, je suis tien [Astéride]
» Quand l'héroïsme conduit au trépas... [Astéride]
» [Chateau d'Erac] Un cadeau pour le Porcin ? [Astéride]
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Duché d'Erac-
Sauter vers: