AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une petite halte [Astéride]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 72
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Mer 13 Mai 2009 - 21:06

- "Je peux le comprendre."

Je n'ajoutai rien, pas la peine de la complimenter encore, même si cela aurait été franc de lui avouer qu'elle avait un rire des plus communicatif et râfraichissant. Pas forçément le genre de compliment que l'on sort à une dame bien née, mais au moins était-ce sincère. Toutefois, je m'abstenais de le lui faire remarquer, mes quelques mots suffisaient amplement à le lui faire comprendre.

- "Serais-je donc sympathique?"

Je souris de nouvea, un mince sourire, lèvres à peine retroussées, yeux mi clos alors que je lui posais cette question. Je supposais que oui, au vu de sa phrase, mais elle semblait aimer la franchise et que les choses soient dites clairement alors je m'en jouais en la forçant à appliquer ce principe le plus souvent possible.

- "Alors, tout est parfait."

Oui, vraiment parfait. Elle m'accompagnerait donc encore un peu, n'achevant pas de suite la soirée qui était déjà enchanteresse. Cela faisait des années que je n'avais pas été si... tranquille? Serein? J'étais dans un des plus puissants châteaux forts du royaume, loin de la frontière, dans un duché tranquille, et en exquise compagnie. J'étais nourri, logé pour la nuit... J'avais eu le droit de visiter les écuries. Que demander de plus?

Je lui tendis alors mon bras et elle s'en empara délicatement avec un sourire, me proposant d'aller contempler le plus beau joyau d'Erac. Je la regardai alors très sérieusement, avant de lâcher à mi-voix :

- "Je l'ai déjà sous les yeux."

Moi charmeur? Oui, peut-être, mais toujours avec sincérité. Astéride était un diamant brut, mais délicat... Une femme comme on en rencontre peu, charmante, enjouée, libre... Je la lâchai du regard et reprit, nonchalant :

- "Je vous suis."
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Mer 13 Mai 2009 - 21:54

*-Il est mort...Grrrrr*

L'air de rien, Astéride envoya une pichenette sur le museau de son dragon tout en gardant un large sourire, bien qu'un poil crispé sur les bords. Si il continuait comme ça, il allait finir en grillade ou alors noyé dans la fontaine !

-Attendez de voir ce que je veux vous montrer...Vous verrez que je fais bien pâle figure a côté.


Elle n'était pas vraiment dérangée par les compliments, mais peut être plus de par le regard qui les accompagnait. Aussi fut elle presque forcée de détourner le sien sous peine de devoir admettre une défaite, ce qu'elle n'aimait pas vraiment.

Tranquillement, elle le guida a travers l'écurie, bifurqua vers la droite et quelques secondes après s'étendaient sous la lumière pâle de la lune un immense jardin chatoyant. Plusieur fleur de nuit ouvraient leur pétale a la lueur argentée de la lune, créant comme une pluie d'étoile sur un lit sombre. Incanus prenait un soin jaloux de ce jardin, comme un père sur ses enfants et celui ci le lui rendait bien...Au centre se trouvait une petite fontaine délicate et fragile faite avec du marbre très pur et nettoyé régulièrement...

-Alors ?


chuchota-t-elle pour ne pas briser la tranquillité des lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 72
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Mer 13 Mai 2009 - 22:04

J'étais bien loin de me douter que le petit lézard n'appréciait pas du tout mon attitude avec Astéride. Comment deviner qu'il comprenait toutes mes paroles? Qu'il la protégeait jalousement?

- "Très bien."

Je la suivis donc à travers l'écurie, jusque dans les jardins... Jardins magnifiques qui s'étendaient devant mon regard sous la lune. Arbres, fleurs, senteurs... Tout était enchanteur et féérique. Aséride n'avait pas tort, le spectacle était de toute beauté. j'avançais de quelques pas, les yeux écarquillés de surprise devant tant de beauté, quand sa voix me parvint. Je la regardais de nouveau, délicatement éclairée par la lune qui se reflétait dans ses cheveux blonds et ses grands yeux verts lumineux.

- "Alors, je me demande qu'est-ce qui peut être dénué de beauté ici..."

Mon regard se reporta sur la fontaine qui tronait en face de nous. Mais un sourire ourla mes lèvres, alors que je continuais :

- "Il est de vraies merveilles ici, mais je maintiens ce que j'ai dis."

Elle était la plus belle d'entre toutes, la plus surprenant, la plus piquante.

- "Je comprends que vous fuyiez Diantra pour venir trouver la tranquillité et la paix ici. Je ne pensais pas qu'un château aussi rude pouvait habiter aussi délicates beautés."

Et en disant cela, c'était elle et bien elle que je regardais intensément, nullement géné, nullement rougissant. J'approchai de la fontaine où la lune se reflétait en cette délicieuse nuit d'été. Je me penchai un peu pour observer mon reflet dans l'eau paisible. Je me gardai bien de poser ma botte sur le rebord pur, n'osant souiller la blancheur virginale de la pierre. Cette soirée resterait longtemps gravée dans ma mémoire. Et sans doute y repenserais-je avec nostalgie quand je reprendrais la route sous des cieux moins cléments.
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Mer 13 Mai 2009 - 22:28

-Je crois que l'on m'a dit beaucoup de choses, mais étonnement, jamais que je suis belle.

finit elle par dire en luttant pour ne pas piquer un fard. Avec sa carnation, il y avait peu de chance pour qu'il le loupe. Certes, on lui avait dit qu'elle était magnifique, enchanteresse et je ne sais quoi encore, mais le mot simple de "belle" n'avait jamais été prononcé. Encore moins dans son état actuel, enfin, il faut dire qu'elle avait soudainement perdu beaucoup de prétendants...Etrange non ?

-Erac cache bien ses secrets, que voulez vous ! Il serait dangereux de les exposer a tout les regards non ?

L'air de rien, Incanus descendit de son épaule et Astéride le suivit du regard jusqu'a ce qu'il aille se fourrer dans un massif de fleur puis, elle reporta les yeux sur Ciaran. Grave erreur. Ainsi, elle ne vit pas vraiment son dragon revenir, grimper sur le bord de la fontaine, regarder tour à tour l'eau et le visage de son invité et se retourner face a elle. Mais ? Elle comprit très vite et n'eut pas le temps de l'arrêter, d'un puissant mouvement de sa queue, Incanus venait d'envoyer une bonne gerbe d'eau directement sur le visage de Ciaran.

-Incanus !

Riant intérieurement, le dragon s'esquiva rapidement et partit se cacher sous un rosier. Oh, il allait le lui payer !

-Je suis vraiment désolée !
Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 72
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Jeu 14 Mai 2009 - 11:45

Je regardais Astéride avec surprise alors qu'elle m'avouait que jamais on ne l'avait complimentée sur sa beauté ou du moins pas en lui disant directement qu'elle était belle.

- "Je suis un homme simple Astéride, je ne suis pas poête et les grandes phrases métaphoriques pour simplement vous dire que vous êtes belle ne sont pas pour moi."

Je souris, avant que mon sourire ne se teinte d'espièglerie alors que je plissais les yeux et semblais aperçevoir une pointe de rougeur sur son visage clair.

- "Mais ne seriez-vous pas en train de rougir?"

Je suis demi drow... Je vois parfaitement bien la nuit et cela ne m'échappe pas tant je la scrute. Heureusement, la lune éclaire la nuit et cela ne lui paraitra pas trop suspect si elle m'épingle sur ma vue assez fine.

- "Oui, il faudrait alors les protéger de la convoisitse."

Astéride avait du être convoitée. Moins maintenant qu'elle portait l'enfant d'un autre. Je la trouvais belle, mais ne ressentais pas ce désir typique que l'on peut ressentir face à une femme. Son ventre rond suffisait à rafraîchir mes ardeurs et je la voyais comme une figure maternelle, plutôt que comme une femme désirable. Et pourtant, elle me charmait par son esprit.

Je fus totalement pris au dépourvu quand une gerbe d'eau m'atteignit de plein fouet. Je fis un écart machinal et vif pour s'écarter de la source d'eau, mais c'était évidemment bien trop tard. Je jetai alors un regard inquisiteur vers le lézard... Une plaie celui-là.

- "Et bien, nous voilà à égalité, il me semble."

Mon regard se porta vers le rosier, alors que je reprenais, ironique :

- "Téméraire, mais pas très courageux."

Il avait fait son coup en douce pour s'enfuir lâchement ensuite, pour ne pas essuyer le courrou d'Astéride. l'eau dégoulinait le long de mes cheveux et de mon cou, ma tunique était humide elle, aussi, atteinte par les gerbes d'eau. Je passais une main dans mes cheveux, repoussant les boucles humides, prenant garde de ne pas découvrir mes oreilles qui m'auraient trahi. Je retirai alors ma tunique, alors qu'un frisson me prenait. Nous étions en été oui, mais les nuits étaient plus frâiches. Ma chemise était elle aussi un brin humide, collant ma peau au niveau du torse. Sacré animal, il en avait projeté de l'eau!

- "Etonnamment, j'ai très envie de le noyer, là, maintenant."
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Jeu 14 Mai 2009 - 13:50

-Et moi d'en faire un feu de joie...

marmonna-t-elle en se penchant vers le rosier où c'était réfugié Incanus pensant échapper a un juste châtiment. Soudainement, vive, elle plongea la main dans le buisson et en sortit un petit lézard frétillant par la queue. On aurait pu croire qu'Incanus s'agitait pour lui échapper, mais en fait, il était mort de rire. Ceci dit, il n'y avait qu'elle pour entendre son rire...

*-Tu exagère !
-Rho ! mais c'était hilarant ! tu ne peux pas dire le contraire !
-C'était déloyal et puéril !
-Rabat joie !
-Ecoute moi bien dragon de malheur, tu vas te calmer et vite ! Ton comportement est indigne de ta race et si tu continu, crois moi, j'en parlerais a Cundu !
-Hin !? C'est petit ça...
-Tu fais moins le malin maintenant !*

Effectivement, Incanus avait une trouille bleue de décevoir le dragon rouge, il lui portait un respect sans bornes. Cundu l'avait prit sous son aile et commencer son "entrainement" et Incanus faisait des efforts considérables pour suivre son enseignement. Hors de question que Cundu apprenne le comportement enfantin de son élève. Un peu bougon, Incanus reprit sa place sur son épaule et Astéride se débarrassa de son étole pour la tendre a Ciaran.

-Tenez, essuyez vous le visage.


Elle s'efforçait tout de même de ne pas descendre les yeux sur la poitrine fortement dessinée par le tissus mouillé. Franchement, ce n'était pas vraiment...Sain tout ça...Ahum...

-Excusez le, vraiment. Cela ne part pas d'une mauvaise intention. Incanus et moi sommes très liés. J'ai beaucoup souffert de la disparition de Veldrin et il était là pour m'aider a me reconstruire, il sait a quel point j'ai pu être blessée alors depuis, il se méfie de chaque homme que je croise. Une terreur irrationnelle je pense, le seul homme qu'il respecte est mon frère.

expliqua-t-elle doucement en caressant le dos épineux de son dragon qui boudait encore.

-Il est très protecteur, mais terriblement impulsif.


Du moment que tout cela n'est pas trop dangereux cela va sans dire.
Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 72
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Jeu 14 Mai 2009 - 18:45

- "Il va falloir qu'on s'arrange, les deux ne sont pas compatibles."

Je la regardai alors avancer vers le rosier et sa main filer vers le buisson pour ressortir avec un petit machin vert frétillant au bout des doigts. Elle avait récupéré le coupable. Je les observais tous les deux. Il n'y eut pas une parole d'échangé et pourtant, l'animal cessa de bouger pour prendre un air grognon.

- "Dis donc, vous avez un regard sacrément expressif pour le dompter ainsi sans avoir besoin de parler."

Astéride me tendit alors son étole, que je pris, avant de la lui tendre, sans m'exécuter.

- "Merci, mais je ne saurais abimer votre étole ainsi. Ce n'est que de l'eau, je ne suis pas en sucre."

Elle m'expliqua alors ce qui motivait le comportement de son compagnon. Ah... Il jouait le farouche défenseur de son coeur et voilà que je me révélais être un nouveau danger pour elle.

- "Je comprends. J'en déduis donc que... Incanus est doué d'une certaine intelligence et comprend tout ce qu'on dit et tout ce qu'il se passe autour de lui..."

J'avais sciemment dis "certaine intelligence", rien que pour le plaisir de constater s'il comprenait vraiment tout et se vexait de me voir remettre en doute son intellect. Intellect très enfantin au demeurant.

- "Il n'a sans doute pas tort, mais c'est dommage de se montrer si infect avec les personnes qui veulent simplement faire votre connaissance. Ne voyez pas malice dans mes paroles Astéride, je vous trouve charmante, drôle et douée d'une conversation agréable, je ne m'en cache pas."
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Jeu 14 Mai 2009 - 19:06

-N'est ce pas ? J'en ai terrifié plus d'un comme cela.

Surtout que sa menace portait ses fruits, c'était le plus important. Elle récupéra son étole en haussant une épaule.

-Vous savez, un peu d'eau ne va pas l'abimer non plus.

Alors qu'il lui disait ne pas être en sucre, mais bon, il aurait au moins pu éponger sa chemise...Quoique...Cela n'aurait pas été une bonne idée.

-Les dräkes sont doués d'une grande intelligence parait il, peut être est ce exagéré, mais le fait est là. Certain spécialiste arguent de leurs descendances avec les dragons, d'autres qu'ils ont été créés par magie. Je ne sais pas vraiment où est le vrai du faux, mais il est incontestable qu'ils sont exceptionnels. En posséder un est un privilège car ce n'est pas vous qui le choisissez, c'est lui qui décide. Ceci dit, celui là a un caractère un peu soupe au lait.

Incanus ouvrit un oeil pour écraser ce qu'il considérait comme un intrus d'un coup d'oeil magnifique de dédain outragé.

*-Certaine intelligence...Peuh ! J'ai la connaissance du monde moua môsieur !
-Oui et la maturité d'un enfant de 3 ans.*

Ceci dit, il était une chance que les dräkes existent parce que sinon, elle aurait eut du mal a expliquer le comportement d'Incanus.

-Il lui faudra du temps je pense. Chat échaudé craint l'eau froide, c'est a croire que c'est lui qui a été abandonné. Je ne lui cherche pas d'excuses mais il a d'autre qualités qui compensent ces petits...travers.

Puis, elle sourit un peu mutine.

-Oh mais votre compagnie m'est très agréable aussi, mon cher.

Puis, sans y être invitée, elle glissa son bras sous le sien.

-Venez, il ne fait pas très chaud et je m'en voudrais de vous voir malade. Sans compter qu'Incanus trouverait cela hilarant, vous ne voudriez pas lui donner cette satisfaction n'est ce pas ?

ajouta-t-elle en riant tandis que le dragon grognait agacé.
Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 72
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Jeu 14 Mai 2009 - 19:34

- "J'espère que son caractère ne reflète pas une partie du votre que je ne connais pas encore. Je n'aime pas la mesquinerie."

Je souris en disant cela. Elle n'avait pas l'air susceptible ou soupe au lait, ni même mesquine dans ses actions ou ses vengeances. Parce que ce qu'avait fait son dräke, pour moi, c'était vraiment petit et mesquin et je ne voyais pas du tout sa maîtresse s'abaisser à cela. Peut-être idéalisais-je Astéride, peut-être ne me montrait-elle que la facette la plus agréable de sa personnalité. Mais elle me semblait quelqu'un de mûr, plus mûr que les autres femmes de son âge. Elle avait eu une enfance dorée à priori, mais elle avait aimé sans concessions et s'était brûlée les ailes sans pitié.

Je soutenais sans faillir le regard mauvais de l'animal que je venais de qualifier de moyennement intelligent au vu de son comportement puéril. Qu'il la protège, d'accord, je n'y voyais aucun inconvénient, mais qu'il la protège des vrais dangers et je n'en étais pas un.

- "Je suis heureux que vous ne soyez pas aussi méfiante que lui. Il serait dommage que vous vous mettiez à fuir tous les hommes comme la peste pour l'erreur commise par l'un d'entre eux."

Le fou... Pourquoi l'avait abandonnée? Etait-il mort? Cela vaudrait sans doute mieux et était l'explication la plus acceptable qu'un abandon pur et dur de son amour. Je souris alors qu'elle me rétorquais apprécier également ma compagnie et mon sourire s'affina alors qu'elle glissait son bras sous le mien. Mon rire accompagna le sien quand elle me proposa de bouger pour que je n'attrape pas froid. Avec un petit sourire mystérieux, je répliquais :

- "J'ai une santé de fer, je ne tombe pas malade si facilement. Votre Dräke n'aura pas raison de moi si facilement. Seriez-vous lasse?"
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Jeu 14 Mai 2009 - 20:16

-Cessez de le provoquer, cela vaudrait mieux vous savez ?

objecta-t-elle en riant doucement alors qu'Incanus faisait des efforts monstrueux pour ne pas montrer a ce jeune m'as-tu-vu a quel point il pouvait être mesquin. Efforts mis a mal par les qualificatifs qu'il lui donnait. Certes, il exagérait peut être un peu, mais ce n'était pas comme si il n'avait pas de raison de leur faire ! Enfin, il avait assez abusé de la patience de sa protégée, si il continuait, il allait vraiment finir au fond de la fontaine. Tout ce qu'il voulait, c'était qu'elle fasse attention, c'était tout...Finalement, il ferma les yeux et fit celui qui dormait malheureusement, impossible de se boucher les oreilles.

-Il me suffit de regarder mon frère pour savoir que les hommes ne sont pas tous instables et imprévisibles. Veldrin était insaississable, peut être trop justement. Enfin, tout ceci est du passé et je serais folle d'y resté enfermée.

Elle se retint de dire le contraire lorsqu'il lui assura qu'Incanus ne l'aurait pas facilement. Mais bon, le dragon n'était pas aussi mauvais pour en arriver là, fort heureusement.

-Non, pas tellement. Je m'inquiétais plus de votre santé, mais si vous m'assurez qu'elle est d'airain...Dites moi, Ciaran, où irez vous demain ?
Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 72
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Jeu 14 Mai 2009 - 20:33

- "Hum... Désolé, j'ai tendance à vouloir avoir le dernier mot."

Et je ne l'avais pas avec ce maudit animal! Mais il n'était pas question de fâcher mon hotesse par mon entêtement. Je me mis à rire, conscient que c'était aussi pueril de vouloir clouer le bec à un lézard!

- "Je crois que je ne vaux pas mieux que lui de ce fait. Pardon."

Je repris mon sérieux, voulant à tout prix lui être agréable et ne pas montrer une facette de ma personnalité qui serait déplaisante et qui ne refléterait pas vraiment ce que je suis. Du moins pas en entier.

- "Je suis navré de réveiller de douloureux souvenirs par mon inconséquence."

Trois phrases et trois excuses. J'allais devoir m'arrêter, au risque de la fatiguer à sans cesse me répandre en excuses.

- "Je vous assure que je ne tomberais pas malade."

J'avais du sang drow dans les veines et les drows, comme les elfes, ne tombaient pas malades. Les maladies humaines ne les atteignaient pas, il fallait y aller au poison. Et j'avais hérité cela de ma mère, du moins, tout me portait à le croire. En 63 années de vie, jamais je n'avais connu la maladie. Cela était une preuve suffisante, non? Je haussais les épaules à sa question et fit un vague geste de la main.

- "Je ne sais pas vraiment. Je vous l'ai dis, je n'ai pas de but et donc pas de destination précise. Je peux aller à Diantra, comme bifurquer pour me rendre à Langehack. C'est l'avantage de n'avoir personne qui m'attende ou se fasse du soucis pour moi. Je vais où je veux, sans rendre de comptes à personne."
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Jeu 14 Mai 2009 - 20:52

-Mais si vous valez mieux, lui ne sait pas s'excuser.

ria-t-elle tout à fait consciente qu'Incanus ne perdait pas une miette de ce qu'ils disaient. Il n'avait pas fini d'être bougon si elle le piquait a chaque phrase, mais cela était bien fait pour lui.

-Ne vous inquiétez pas, certains sont moins douloureux que d'autres, je prefère me souvenir de ceux là.


Sans pour autant se morfondre dans un amour a sens unique et se flétrir dans l'attente d'un retour qui ne serait jamais réalité. Si Trystan lui avait assuré qu'il ne reviendrait pas, c'est qu'il ne reviendrait pas. Astéride hocha la tête lorsqu'il lui assura ne pas craindre la maladie. C'était étrange d'ailleurs cette assurance...Mais elle y réfléchirait plus tard peut être.

-Langehak ? Le fief de ma cousine. Sans vouloir paraitre vénimeuse, je vous déconseille cette destination, ma tante n'est pas réputée pour apprécier les vagabonds...

Et cela n'était pas faux, sa tante était très consciente de son rang de Duchesse, et elle était bien contente que celle ci ne demande pas a la voir, ni même n'ai l'idée de venir lui rendre visite.

-Quand a Diantra, c'est une ville qui mérite attention. Je ne sais pas si j'apprécierais de n'avoir personne pour s'inquiéter de moi, cela voudrait dire que je suis seule...Vous n'en souffrez pas trop ?

Peut être était elle trop indiscrète...
Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 72
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Jeu 14 Mai 2009 - 21:27

Je souris largement alors qu'elle me réplique que je veux mieux que son animal, que lui ne sait pas s'excuser à la différence de moi. C'était assez amusant cette façon de lui lancer des piques indirectement. J'étais encore étonné qu'il comprenne si bien que cela. Harès et Cyrus étaient des animaux intelligents, qui comprenaient le sens des phrases, mais c'était surtout l'intonation qui faisait tout. Alors qu'Incanus semblait saisir aussi bien les mots que les situations, se permettant d'être juge et amer, regrettant des choses. D'habitude, les animaux n'avaient pas cette mémoire. Il était plus qu'un simple compagnon, il était un ami... Et j'étais peut-être encore loin du compte.

J'acquiesçais alors qu'elle me rassurait, n'éprouvant pas de rancoeur à évoquer son amant disparu. Néanmoins, je me promis de faire plus attention et de cesser de la tourmenter avec ce chapitre de sa vie qu'elle devait oublier. Cela était encore trop frais pour oublier... Si tant est qu'elle oublie jamais avec l'enfant qui allait naitre.

Je lui parlais alors de Langehack et Astéride fit la moue, me déconseillant cette destination. J'appris par là même que les deux familles étaient liées. Interrogatif, je repris :

- "Vraiment? Je ne sais pas, on dit la duchesse de toute beauté et sa fille d'une grande pureté."

Mon sourire se fit malin :

- "Je serais presque vexé de n'être qu'un vagabond à vos yeux."

Cependant, mon sourire se fana à sa question un peu trop pertinente. Mon visage perdit de son insouciance alors que je détournais les yeux, mi songeur, mi mélancolique.

- "Je n'ai jamais vraiment manqué à quelqu'un. Mes parents sont morts, l'homme qui m'a fait chevalier également, je n'ai plus de terres, plus de logis et pas de femme qui m'attende à la maison. On ne peut vraiment regretter ce que l'on a à peine connu, n'est-ce pas?"
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Jeu 14 Mai 2009 - 21:40

-Oh, ma tante est une très belle femme malgré son âge, ma mère avait aussi ce genre de beauté empoisonnée quand a ma cousine...Je ne sais pas, je ne la connais pas vraiment, je ne pense pas que sa mère l'encouragerait a venir me rendre visite.

Non ça c'était pas vraiment le genre a pousser sa fille dans l'antre d'une trainée dévergondée porteuse d'un bâtard. Enfin, elle aurait un jour ou l'autre l'occasion de rencontrer Ashenie.

-Cela dit, vous avez raison, Ashenie a une réputation irréprochable.

Elle haussa un sourcil lorsqu'il lui renvoya le terme de vagabond et sourit en coin.

-A moi non, a elle si. Toute la différence est là, ma tante est particulièrement fière de son rang voyez vous.

Elle réfléchit quelque instant a la curiosité mal placée dont elle faisait preuve, mais savait pertinamenet qu'il lui renverrait la franchise dont elle même avait fait preuve plus tôt.

-A peine connaitre, c'est connaitre tout de même. Votre mentor n'avait il pas de famille ? Vous sabez, le temps file très vite, un jour vous aurez envie d'autre chose que de voyages incéssent non ?


Elle repoussait un peu les limites de la bienséance, ce n'était pas faux, mais elle n'avait jamais prétendu en avoir quelque chose a faire.
Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 72
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Jeu 14 Mai 2009 - 22:06

- "Non il n'en avait pas... j'ai été le fils qu'il n'a pas eu et il m'a tout apprit en reportant l'amour d'un père sur moi. Je n'ai pas à me plaindre, il s'est encombré d'un gamin orphelin sans avenir pour tenter d'en faire quelque chose de plus noble et plus grand."

Voilà que ses questions me replongeaient dans mon passé. J'avais passé 40 années de candeur auprès de mes parents... 40 années de bonheur qui s'achvèrent en un triste bain sanglant. Sans Gareth, je serais mort. S'il n'avait été aussi bon et patient, je ne serais peut-être aujourd'hui que haine et sauvagerie envers les humains si bestiaux.

Nous étions toujours prêt de la fontaine. Machinalement, je m'assis sur le rebord, mon regard se perdant dans l'eau claire alors que le passé me revenait en bloc. Mon index alla taquiner la surface cristalline, créant de multiples cercles qui troublèrent le reflet de la lune.

- "Sans lui, je serais mort. Et si je l'avais pas été, j'aurais été assoiffé de vengeance et haineux. Je lui dois beaucoup et je l'ai très mal montré en me compromettant et en perdant ces terres qu'il avait adoré et m'avaient légué à sa mort."

Je haussais les épaules, de nouveau silencieux. Le Chevalier errant, le beau gosse qui semblait invincible cachait de profondes blessures. J'avais apprit à accepter tout cela, à en faire une force, mais cela restait un chapitre de ma vie qui me rendait honteux. J'avais mal agi. Je ne m'étais pas montré digne de l'enseignement reçu, j'avais réfléchis avec mon entrejambe plutôt qu'avec ma tête.

- "Oui, un jour, j'aurais sans doute envie de me poser quelque part, de m'établir... Mais je n'ai rien Astéride, aucune possession propre, rien à offrir."
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Jeu 14 Mai 2009 - 22:40

-Je vois...Vous deviez beaucoup l'aimer non ?

Difficile pour un homme d'admettre qu'il aimait, c'était quelque chose de tabou chez eux, ce qui était assez comique au demeurant. Surtout évoqué l'amitié qu'il peut y avoir entre les hommes.

-Ce qui est fait est fait. Comme vous l'avez dit vous même l'amour fait tourner bien des têtes et la raison n'est plus. En valait elle la peine au moins ?

Là, elle poussait le vice un peu loin, mais une fois la porte ouverte...Elle s'installa a côté de lui, resserant l'étole autour de ses épaules. Puis, elle soupira.

-Ne rien a voir...Ou tout perdre. Oui, je connais, mais vous êtes encore jeune, gagner une terre est difficile mais je ne pense pas que vous en soyez incapable.

Mais pour cela, il fallait vraiment faire un exploit, assez grandiose pour que le roi estime qu'une récompense s'impose. Parfois c'était la gloire, parfois la richesse mais parfois, cela pouvait être une terre tout simplement. Elle même n'avait rien en propre, mais elle pourrait peut être un jour, s'acheter sa propre terre. Après tout, en deux milles ans, on a le temps d'économiser non ?
Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 72
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Jeu 14 Mai 2009 - 23:05

- "Oui, comme un père."

Je n'avais pas honte de l'avouer. Il n'y avait pas de honte à avouer son amour pour un proche. Pour un parent. Rien d'ambigu entre Gareth et moi. j'avais été son élève, il avait été le maître. J'étais un élève, certes, spécial de par mon sang drow qui m'empêchait de vieillir comme lui, mais rien de plus. Jamais, il n'avait fait allusion à mes origines.

J'eus un petit sourire alors qu'elle me demandait si elle en valait la peine. Ca voulait dire quoi cette question? Si elle était digne que je prenne tous ces risques et perde tout pour elle?

- "Oui, elle en valait la peine. Je me suis épris d'elle lors d'un tournoi, c'était la première fois que je la voyais, mais... je ne saurais pas expliquer ce qu'il s'est passé, je sais juste qu'après ça, j'avais envie de la revoir, de lui parler, de la connaitre. Elle était magnifique, vous savez... Très cultivée, un peu timide, mais avec un rire délicieux."

Je regardais de nouveau Astéride, sans me départir de mon sourire, qui s'était fait plus doux à l'évocation d'Anaïs. Cela faisait trois ans... Long pour elle, ridicule pour moi.

- "Vous êtes les première femme qui me touche de façon plus personnelle depuis notre séparation. Et vous êtes pourtant très différente d'elle."

Nouveau sourire à sa remarque concernant ma jeunesse... Par les dieux, j'avais l'âge d'être son grand père...

- "Peut-être n'ai-je que faire des titres et des terres... Peut-être que ma vie n'est pas là. Si le destin a décidé que je devais errer, peut-être ne dois-je pas le contrarier... Croyez-vous au destin Astéride? pensez-vous que rien n'arrive par hasard et que chaque épreuve est un message, un moyen de nous indiquer une autre route?"
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Ven 15 Mai 2009 - 18:04

-C'est ce que l'on appelle communément un coup de foudre je crois.

fit elle avec un léger sourire en coin lorsqu'il évoquait sa promise perdue. C'étaot désolant de voir qu'au final, même si sa belle soeur soutenait le contraire, l'amour ne suffisait pas. Et non, dans leur milieu, il fallait des terres, des titres et encore...Les gens du peuple meusuraient ils la chance qu'ils avaient a pouvoir se marier suivant leur inclinaison...Elle même l'avait suivit, aveuglée et voilà le résultat. Et oui, même l'amour ne suffisait pas.

-Malheureusement, les sentiments ne suffisent pas toujours.


soupira-t-elle en secouant doucement la tête.

-Tout comme vous l'êtes de Veldrin...


Ah ça, on ne pouvait trouver si différents. Mais a sa manière Ciaran la touchait peut être plus que ne l'avait fait Veldrin, elle ne pouvait pas vraiment se pencher la dessus, certaines choses faisaient qu'elle préférait pour l'instant, oublier qu'elle pouvait avoir un coeur, c'était bien plus simple.

-Non pas vraiment. La destinée est une grande excuse surtout, chacun décide de ce qu'il veut, crier le mot destin pour expliquer un choix malheureux est quelque peu...lache.

Du moins, c'était son point de vue et elle n'en démordait pas vraiment, tout ce qui lui arrivait était les conséquences de ses actes et non l'intervention d'un destin cruel et narquois.
Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 72
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Ven 15 Mai 2009 - 19:49

- "Oui, c'est un peu cela, en effet. Même si je pensais que ce n'étaient que foutaises chantées par les bardes en une ode à l'amour ridicule et policée."

Mais Astéride avait raison, cela ressemblait fort au coup de foudre dont nous abreuvaient les ménestrels dans quelques vieilles balades. Un regard et voilà que la demoiselle pénétrait mes pensées et mon coeur pour ne plus s'en déloger.

- "Non en effet. Il est des composantes exterieures qui ne sauraient être ignorées, quand bien même l'on est amoureux. C'est ainsi, la vie n'est pas si facile et il faut bien du courage pour s'élever contre tout au nom de ce sentiment."

Elle en savait quelque chose. Elle avait surement payé plus durement que moi sa folie et il lui resterait quelque chose de bien plus visible. Mais cela lui apporterait tellement de joie en contrepartie. Je lui annonçais alors qu'elle était bien différente d'Anaïs, mais me faisait penser pourtant à elle et voilà qu'elle me dit la même chose, me comparant à son amant disparu. Je ne l'ai pas connu et ne le connaitrai jamais. Je ne sais pas quel genre d'homme il est et je n'ose le demander, m'étant promis de ne plus raviver de souvenirs à ce sujet.

Je souris alors qu'elle me répondait ne pas croire au destin, que l'on l'onvoquait un peu trop pour se décharger de ses fautes. Voilà une approche bien pragmatique et qui ne m'étonnait pas.

- "Et si chaque choix, quel qu'il soit était un fruit du destin. Que chaque décision nous mène sur une route différente? Si chaque destinée menait au même endroit mais en empruntant à chaque fois, à chaque prise de décision, une nouvelle route, une bifurquation? Je pense que la vie est ainsi tracée, mais qu'il y a bien des chemins pour arriver à destination. On peut choisir d'emrpunter le sentier le plus rapide, ou bien de préférer le chemin semé d'embuches. Selon notre voie, notre caractère change, notre physique aussi. Avec telle décision, je serais mort jeune, avec une autre, je serais en fuite avec une noble enlevée, et avec une troisième, libre de discuter avec une duchesse."

Mon sourire ne me quittait pas. Elle pouvait ne pas être d'accord, cela ne me dérangeait pas.

- "C'est ainsi que je conçois les choses. Il est des évènements tragiques ou malheureux qui arrivent et la faute en revient à tout le monde et à personne. Je préfère penser que cela devait être assis que de ruminer l'évènement. Mes parents ont été assassinés sous mes yeux alors que je n'étais qu'un enfant. A cette époque, je ne comprenais pas que de telles choses puissent arriver. Ils s'aimaient, ils vivaient à l'écart des autres, ne faisaient de mal à personne. Mais ils ont été tués. Et j'ai faillis l'être moi aussi."

Instinctivement, je portais une main à ma gorge, là où la corde m'avait à moitié étranglé.

- "S'ils n'étaient pas morts à cette époque, je serais resté un rustre petit forestier sans éducation. Et je suis devenu un chevalier qui a l'honneur de discuter avec une femme de haut rang. Alors je crois au destin, oui et je ne me pense pas lâche. J'assume mes actes, je les regrettes parfois, mais c'est ainsi."
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Sam 16 Mai 2009 - 18:58

-Et même encore, cela n'est pas garant du bonheur.

fit elle un peu pensive, elle même s'était élevée contre les carcans de son rang et il est vrai qu'elle en payait le prix maintenant, mais même en faisant celà...Le bonheur n'était pas forcément là, ou presque. songea-t-elle en baissant les yeux sur son ventre avec un petit sourire en coin.

-Non. Chaque choix est ce que nous en faisons. Nul intervention d'un destin qui malicieux nous pousse vers l'un ou vers l'autre. On évolue et encore heureux, la vie nous apprend la sagesse et c'est très bien. Les choix de notre jeunesse seront peut être un jour regretté sur notre lite de mort et a ce moment là..Dirons nous que c'était le destin ?


Elle regarda Incanus perché sur son épaule et lui toucha le front dans un geste doux.

-Avec des si, nous referions le monde. Vous avez eut a subir les conséquences d'actes qui n'étaient pas votres. C'est ainsi, le destin est en fait ce que nous en faisons, les choix que nous ou d'autres font et non une entitée spirituelle et toute puissante qui rédige sur un parchemin le chemin des hommes. Si j'avais préféré déterrer un pied de noisetier plutôt qu'un pied de rose, je ne serais pas "perdue". Mais il se trouve que je voulais ce pied de rose...
Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 72
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Dim 17 Mai 2009 - 10:38

- "Il faut que les sacrifices soient dans les deux sens pour cela..."

Si Astéride avait tout risqué pour finalement se retrouver seule, en effet, cela n'était pas garant de bonheur. Mais je parierais que si Veldrin était revenu près d'elle, elle n'aurait pas eu l'ombre d'une hésitation. Affronter tout et tous à deux, plutôt que seule. Quelque part, je la plaignais, même si Astéride pouvait inspirer bien des choses, mais pas la pitié.

- "Oui, je le dirais, parce que je pense vraiment que nous sommes ainsi ballotés par les caprices d'un destin que nous ignorons. Chaque choix peut le modifier subtilement, mais il est toujours là, en fil conducteur."

Je la regardais caresser sa bestiole machinalement. Bien souvent elle y portait la main pour l'effleurer et je me demandais jusqu'à que point il était important dans sa vie.

- "Je suis à moitié d'accord avec vous. Je pense que nous avons une part de libre arbitre, puisque nous pouvons choisir le chemin à emprunter. Mais je crois en la fatalité, au fait que quoiqu'on fasse, certaines choses devaient se produire."

Je la regardais, ne comprenant pas tout à fait l'histoire du pied de rose, mais devinant que cela avait un rapport avec Veldrin.

- "Certaines choses devaient arriver, que cela soit dans un jardin ou dans une salle de château."

En clair : elle devait rencontrer cet homme et l'aimer où qu'elle soit, quoiqu'elle fasse. Du moins était-ce mon point de vue. Veldrin était le maréchal du roi son frère, elle devait forçément le rencontrer. Dans d'autres circonstances, n'en serait-elle pas tombée amoureuse quand même?

- "Ne seriez-vous pas tombée amoureuse de lui en le rencontrant une autre fois au détour d'un couloir? Pensez-vous qu'il fallait absolument que ce soit dans un jardin pour que l'étincelle se produise?"

Et voilà que je recommençais à parler de cet homme, alors que je m'étais promis de ne plus le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Dim 17 Mai 2009 - 11:57

-Oui, et ce n'est que rarement le cas.

C'est vrai en y regardant bien, qu'avait risqué Veldrin mit a part la colère de son frère ? Pas grand chose en fait comparer a elle. Il n'avait pas perdu sa réputation, ni même son rang...Quoique maintenant...Enfin, cela ne servait a rien de tout remuer.

-C'est le hasard tout simplement. Mais de destin non. Je persiste a dire que de toute manière ce que l'on appelle ainsi n'est qu'une avalanche d'actes tous différents qui pourtant, boulverse une seule vie. Un fait entraine une conséquence qui parfois s'amplifie jusqu'a devenir immense.


Evoquer Veldrin était en quelque sorte un bon exemple, même si le lieux de la rencontre importait peu en définitive c'est vrai.

-Un jardin, un salon, un parvis. Une rencontre est toujours le fruit du hasard, ce qui se passe ensuite est une suite de choix.

Elle émit un léger rire en plissa les paupières d'amusement.

-Certes non, mais il est des paroles et des actes qui auraient pu laisser s'échapper l'étincelle et alors, rien ne serait arrivé dans ce sens là. Il a choisit de me défier, j'ai choisis d'y répondre. Si j'avais décidé a ce moment là d'être juste une énième fille de la cour, il aurait passé son chemin...

fit elle lentement, sans même une once de regrets dans la voix, évoquer Veldrin ne la blessait plus comme avant, sa voix était plus calme et posée et c'était très bien ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 72
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Dim 17 Mai 2009 - 13:14

- "Vous croyez? Vous avez beaucoup d'exemples en tête pour être aussi pessimiste?"

Des concessions, cela se faisait dans les deux sens, ce n'était pas à l'un des deux de tout sacrifier au profit de l'autre. Une telle union ne fonctionnait pas. C'était trop bancal, trop déséquilibré, là où un couple devait être équilibré justement. Je me demandais si elle songeait à son amant en parlant ainsi. C'était bien possible, sinon, jamais elle n'aurait été aussi catégorique à ce sujet. Elle, elle avait perdu sa réputation, son prestige, la considération des autres Nobles. Lui, il avait perdu... son titre? Oui, car il était introuvable, mais sinon? Quoique mettre enceinte la soeur du roi, il fallait quand même être inconscient... ou idiot.

Je souris à la suite de ses paroles. Elle n'en démordait pas. Mais cela n'était pas étonnant, j'avais vite compris qu'Astéride était une femme qui préférait penser qu'elle contrôlait tout, plutôt que d'imaginer que quoiqu'elle fasse, elle était soumise aux aléas du destin et ne pouvait rien y faire. Rien que cela me donnait un bon aperçu de sa personnalité et de son caractère.

Mon sourire se fit amusé alors qu'elle évoquait le fait qu'il l'avait défié et qu'elle avait relevé le défi, que si elle avait choisi de la jouer soumise, rien de tout cela ne serait arrivé.

- "Sauf votre respect, c'est dans votre caractère de relever les défis... Aller pêcher alors qu'on n'y connait rien, ce n'est pas forçément très malin... Relever le défi d'un inconnu, non plus. Et je pense que c'était dans le sien de défier, non? Alors, forçément, cela se serait produit, parce que cela fait partie de vos caractères."

J'étais convaincu par mes paroles. Cela devait arriver. Même si elle ne semblait pas partager ce point de vue. En revanche tomber enceinte, cela, c'était de son fait. Elle aurait pu choisir d'observer les convenances et de faire abstinence jusqu'au mariage. Mais elle avait décidé de vivre pleinement son amour et voilà le résultat. Si la rencontre était le fruit du destin, la grossesse était de son libre arbitre. Mais je me gardais bien de partager ces réflexions là avec elle.

- "Vous ne regrettez rien, après tout, c'est bien le principal, quelle que soit votre conception de la vie et de son déroulement."

J'hésitais, me mordant la lèvre, alors qu'une question me brpulait les lèvre,s une question fort indiscrète...

- "Pardonnez mon outrecuidance, mais... N'avez-vous pas peur de voir son père en cet enfant et d'éprouver des sentiments contradictoires et difficiles?"

La question était posée. Libre à elle de répondre... ou de me répliquer sèchement que je dépassais les limites de la bienséance.
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Dim 17 Mai 2009 - 13:31

-Il n'y a qu'a regarder la Cour mon cher, des exemples vous en trouverez a la pelle.

Ah mais c'est qu'il était têtu le bougre ! Mais c'était une sorte de statu quo et puis, on ne pouvait pas dire qu'ils s'affrontaient véritablement. Chacuns avaient son opinion mais ne cherchaient pas a l'imposer a l'autre. C'était très bien, quoiqu'elle n'était pas si rigide que cela, si les arguments étaient...Pertinents cela va sans dire.

-Ah ça, Veldrin aimait choquer et se fichait comme d'une guigne de l'avis des autres. Un peu comme moi, bien que ma marge de manoeuvre soit un peu plus limité. Mais je n'irais pas jusqu'a rejeter la faute sur le destin, se serait trop facile. J'étais parfaitement consciente du danger comme l'on dit, a partir delà, plusieurs choix s'offraient a moi, je n'ai pas choisis le meilleur, mais ce fut ma décision.

Effectivement, elle n'allait pas hurler a la lune en maudissant le sort, ce qui était arrivé l'était parce qu'elle l'avait voulu et non parce que quelqu'un d'autre en avait décidé ainsi.

-Effectivement, je n'ai aucuns regrets.

Et cela était une affirmation, même si Trystan aurait préféré qu'elle ai quelque remords histoire qu'elle retire quelques leçons de cela, mais elle ne le pouvait pas. Elle assumait parfaitement ses actes et ses choix, c'était aussi simple que cela.

La question qui vint alors lui fit ouvrir des yeux tout ronds. On lui avait dit beaucoup de chose a ce sujet, ou alors on évitait soigneusement d'évoquer sa grossesse en sa présence, mais lui poser une question aussi personnelle était assez surprenant. Ceci dit, elle choisit de rire un peu.

-C'est de l'outrecuisance, cela je n'en doute pas et pour vous répondre, non. Mon bébé ne sera pas son père, il aura ses propres choix et décisions, je ne commettrais pas l'erreur de le confondre avec son père, il n'est en rien responsable de ce qu'a put faire Veldrin. Il est né de lui, mais ce n'est pas pour autant qu'il sera comme lui.
Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 72
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   Dim 17 Mai 2009 - 13:47

- "Je ne considère pas la Cour comme un échantillonnage représentatif de la population Astéride. La Noblesse a ses codes de conduite et ses carcans et cela fausse quelque peu les données. Pourtant, il y a des couples heureux, non? Si je ne m'abuse, votre frère a épousé la femme qu'il aimait... Et si j'ai bien compris, il ne vous imposera pas un époux, mais vous laissera faire votre vie comme vous l'entendez."

Alors peut-être qu'elle serait de nouveau heureuse avec un homme qui la méritait. Après tout, son frère était heureux, on disait le roi très épris de sa reine, même si certains réprouvaient qu'il se soit marié à une petite comtesse de son duché au lieu d'épouser une femme qui lui ramènerait pouvoir, richesse et terres. Pas de mariage arrangé donc pour le roi, alors Astéride n'avait-elle pas un bel exemple d'un couple noble et heureux? En plus, elle avait la chance d'être assez libre, ce qui n'était pas donné à toutes les jeunes filles bien nées.

- "Je suis désolé, je vais sans doute me montrer bien arrogant de me permettre un jugement, mais de ce que vous décrivez, je vois un égoïste. Se moquer de lavis, des autres, c'est bien, mais n'en tenir aucun compte et ne pas être là pour en subir les conséquences, je trouve cela..."

Je ne terminais pas ma phrase, ma moue méprisante parlant suffisamment pour moi. Je fais également ce que je veux, mais quitte à compromettre une femme, jamais je ne l'aurais laissé dans les ennuis sans assumer. Si j'avais mis Anaïs enceinte, je serais resté pour assumer mes actes. Encore une fois, je me montrais franc, trop sans doute. Et j'enchainais avec une question très indiscrète qui surprit fortement mon interlocutrice. L'espace d'un instant, je crus qu'elle allait me dire de m'occuper de mes affaires, mais elle finit par rire et répondre naturellement.

- "Non, il ne sera pas comme lui, mais il y aura tout de même un peu de son père en lui, cela pourrait vous empêcher d'avancer, de faire une croix sur cette histoire... Enfin, je ne sais pas, je n'ai pas d'enfants, je ne peux que difficilement imaginer ce que l'on peut éprouver."

Je me permis un sourire en coin ensuite, tout en la regardant :

- "Je suis outrecuidant oui, mais tant que vous répondrez, je me le permettrais. Dites-moi d'arrêter et je le ferais."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une petite halte [Astéride]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une petite halte [Astéride]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une petite halte [Astéride]
» [Mariage]Devant les dieux, je suis tien [Astéride]
» Quand l'héroïsme conduit au trépas... [Astéride]
» [Chateau d'Erac] Un cadeau pour le Porcin ? [Astéride]
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Duché d'Erac-
Sauter vers: