Partagez
 

 Thuel'bag Wardorin [Cuistot Drow][Tebi][Validé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Wardorin Thuel'bag
Drow
Wardorin Thuel'bag

Nombre de messages : 3
Âge : 26
Date d'inscription : 05/07/2011

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Thuel'bag Wardorin [Cuistot Drow][Tebi][Validé] Empty
MessageSujet: Thuel'bag Wardorin [Cuistot Drow][Tebi][Validé]   Thuel'bag Wardorin [Cuistot Drow][Tebi][Validé] I_icon_minitimeLun 18 Juil 2011 - 19:38

Nom/Prénom : Thuel'bag Wardorin
Âge : 454 ans
Sexe : Masculin
Race : Drow
Particularité : Nada

Alignement : Tueur de l’ombre
Métier : Chef cuistot de l’armée Drow
Classe d'arme : Corps à corps

Équipement :

Malgré son travail de chef cuisinier, Wardorin n’en est pas pour autant un novice en matière de combat, même si ce n’est pas sa spécialité. Son arme fétiche reste sa bonne vieille machette, qui est aussi un outil de travail efficace et dangereux, sa courte mais large lame pouvant découper en deux une tête de buffle. Sa deuxième arme et par ailleurs son autre outil de travail : le fouet. La vie de jeunes cuisiniers drows n’est pas facile et la fatigue peut rapidement prendre le dessus, alors pour remotiver ses employés, Wardorin n’hésite pas à utiliser ce petit joujou. Troisième arme, cette fois ci utiliser en cas de problèmes majeurs : une dague spécialement forgé pour pouvoir contenir du poison. Il a toujours une ou deux extraits de pointe de Jak’nir sur lui prêt à l’emploi.

Description physique :

On peut comprendre, d’un simple regard sur la bête, que Wardorin fait parti de l’armée, mais qu’il en soit le chef cuistot, beaucoup moins. Majestueux et imposant, 143 kilos pour 1 mètre 94, c’est l’archétype du bourrin de service. Ses yeux rouges survolés par une épaisse couche de sourcil, elle-même avancer de quelques millimètres, faisant souvent de l’ombre à ses globes oculaires lui donnant un air encore plus mystérieux, contribue à son regard dur qui peut pétrifier en un coup d’œil. Il a un visage carré, le menton légèrement dressé et les commissures des lèvres remontés. Son nez est fin et triangulaire, ses oreilles longues, agrémentées par quelques boucles.

La coupe de ses cheveux préconise un style plutôt vulgaire et provocant, avec ses cheveux tirés en arrières et rattaché en une courte queue de cheval. Son style provocant qu’il aime tant, et complementarisé par divers tatouages blanc d’allure tribale sur sa peau de couleur ébène. Symbole de virilité masculine, les muscles du chef sont durcis et durement travaillés, certes, il y a cependant plus enviable chez ses convives tueur de l’ombre, notamment si l’on fait abstraction de la couche de graisse, pas plus imposante qu’inexistante, qui traverse le corps de Wardorin. Le tout lui donne une stature très intimidante, sans pour autant être la référence de la beauté drow, en particulier pour son visage bien moins appréciable que la plupart des sombres.

Description mentale :

De tous les vices taillant la réputation des Drows, la colère reste prédominante chez cet individu. Dans son métier, il faut se faire respecter et remettre en ordre, presser et engueuler les employés, mais Wardorin en rajoute tout de même un peu. Si les reins de Ralirs ne sont pas bouillis à temps, un des employés en subira les conséquences, insultés de tous les noms sous de violents coups de fouet. Il est toujours désagréable avec ceux qu’il considère comme inférieurs, et n’accepte aucune provocation ou impolitesse de leur part. Cependant, il sait se montrer polis et très courtois envers les nobles sombres. A vrais dire, la noblesse l’a toujours fasciné. Il rêve de maisons luxueuses, d’esclaves et de seigneurie, et malgré son statut, il ne peut accéder à ce genre de fonction. Après tout, cuisiner divinement n’est pas réellement considérés comme un exploit chez les sombres. Il compense ce manque de reconnaissance sur ses employés qui sont pour lui des sortes d’esclaves personnels.

Wardorin a beau être dur, il reste tout de même un excellent cuisiner, sachant former une équipe d’apprenti à la réussite, à sa manière. La paresse ne fais par contre pas partie de ses principes, c’est un sombre énergique et infatigable. Il croit que la puissance de l’armée drow n’est que grâce à lui, car un soldat drow se doit d’être bien nourri, pour la forme et surtout pour le moral, aucun sombre ne pouvant accepter de manger du pain noir pendant des jours. Il lui arrive d’ailleurs de tester les vertus de certaines de ses épices sur la nourriture des soldats, rien que pour s’amuser. Tantôt une épice énergisante, tantôt une substance aphrodisiaque…Mais seulement en temps de paix, dans la caserne. Il prend la guerre très au sérieux, et souhaite l’extermination pure et simple de tous les peuples autres que les Drows. Ils trouvent les humains faiblards, les elfes laids et pathétiques et le nain petit et grognon. Il n’accepte d’ailleurs aucun esclave autre que les Drows de l’aider, servir ses plats et encore moins les goûter. Se croyant comme le meilleur des cuisiniers sombre, seul les méritants peuvent se nourrir de ses chefs-d’œuvre, c'est-à-dire la caste militaire et la haute société drow.

Histoire :

Issu du milieu populaire du puy, Wardorin à vécu une enfance plutôt banale pour un tueur de l’ombre. Une mère attentive et un père absent les trois quarts du temps, il grandit au sein d’une famille peu nombreuse et ignoré. Son paternel était un cavalier, fier membre du cinquième ost, et semblait n’avoir qu’une préoccupation, monter en grade. Puis vint l’âge ou il faut, pour tout sombre né dans ce milieu, aller apprendre à l’école du village. Pour Wardorin, c’était long et pénible, à vrais dire, il se fichait de l’apprentissage. A cet âge, seul comptais montrer à ses camarades qu’il frappe plus fort que les autres, ce qu’il faisait plutôt bien. Après ses trente, ce fût, du moins au départ, fort difficile pour lui. Après une courte période d’errance dans les rues du puy, qui ne lui avait apporté que des souvenirs douloureux de tentative de pickpocket, il put se trouver un bon boulot dans une taverne. C’était lui qui était chargé de ramasser et laver la vaisselle, ce qu’il devait faire très rapidement, en considérant le peu de vaisselle de l’établissement et la quantité de visiteur par jour. Le tavernier était pourtant toujours là pour lui rappeler la cadence de travail. Il aurait préféré faire serveur, mais ce genre d’établissement préfère les jeunes femelles aux formes généreuses pour se genre de tâches.

Mais son travail ne s’arrêtât pas que là, des fois, du genre le matin où il n’y avait pas trop de monde, il aidait le tavernier à préparer les repas. C’est par là que lui vînt le goût pour l’art culinaire. Cuisiner, c’est chouette. Il faut prendre divers ingrédients la plupart peu appétissant voir indigeste à la ase, pour les transformer, les associer entre eux pour unir les goûts et faire de ce qui était ab ovo immangeable, appétissant à souhait. Ainsi il put choisir la voie de l’artisan. Son père, suite à cette déclaration, lui met la raclé de sa vie. Chez les Thuel'bag, on est des guerriers, pas des cuisiniers ! Mais Wardorin était déterminé, car il savait que si son père le frappait, c’était pour compenser son sentiment d’infériorité au sein de son ost. Wardorin suivit alors avec attention les rigueurs du métier de cuisinier. La formation fût longue, très longue mais Wardorin excellait dans cet art. Rapidement, il se choisit une spécialité : le Ralir. C’est une très bonne viande selon lui, tendre et peu filandreuse, les reins sont délicieux quant ils sont bouillis. Sous l’influence de son père, il choisit de devenir cuisinier dans l’armée drow, il subit alors une courte formation supplémentaire en tant que guerrier, on ne peut pas se permettre de venir dans la fière armée des sombres sous un profil de baltringues, même en temps que simple cuisinier. On l’ignorait un peu, mais sa nourriture, par contre, certainement pas. Il fallait reconnaitre que, même si il était encore très jeune, Wardorin connaissait plutôt bien son métier.

Les années et les années défilèrent devant lui, il vécut tant de chose, la plupart des banalités, alors qu’il commençait à se lasser de cette vie. Il voulait qu’on le reconnaisse, il voulait de l’action, du sang, de la guerre ! Pour ça, il fallait monter en grade. Il prépara l’assassinat de son supérieur, le chef cuistot qui était à peine plus âgé que lui. Ce fut rapide et efficace, même si ça lui avait couté très cher. Beaucoup n’avait aucun doute sur l’origine du meurtre de l’ex-chef des cuisine au sein de la caserne, mais personne ne semblait très choqué, c’est ça la vie chez les Drow. Et puis, en tant que chef, Wardorin excellait, et les plats furent de plus en plus excellents. Devenir guerrier drow était finalement un peu plus agréable grâce à Wardorin et sa cuisine. De plus, il innova grâce à une sauce qu’il met en accompagnement avec le Ralir que lui seul connait. C’est cette sauce qui fit la réputation de Wardorin. Il devenait un cuisinier compétent et très populaire, du moins pour un cuisinier, grâce ce ne sont pas eux qui ont l’étoffe d’un héros. Après la paix, il y eut la guerre. Comme tout bon membre de l’armée drow, Wardorin y participât, mais seulement en arrière plan. Son père mourut durant la bataille, ce qui ne fit ni chaud ni froid chez le chef de cuisine.
Aujourd’hui, Wardorin mène une vie agitée au sein de l’armée. Il lui arrive aussi d’aller cuisiner quelques esclaves pour certains temples aux prêtres pour leurs rituels ou autres anthropophages, ses qualités lui permettant de très bien cuir n’importe qu’elle viande, parfois à des nobles qui souhaitent goûter au luxe de sa cuisine, mais il reste le cuistot officiel de l’armée. Son rêve serait de devenir le chef de cuisine du palais royal, mais pour ça, il doit se faire remarquer encore plus…

~~~~~

Comment trouves-tu le forum ? : Beau et bien rempli, avec un long passé derrière lui !
Comment as-tu connu le forum ? : Google
Crédit avatar et signature (lien vers l'image d'origine et nom de l'artiste dans la mesure du possible) : œuvre de Synto Risky >> http://sinto-risky.deviantart.com/
Revenir en haut Aller en bas
Tebirahc Zaurahel
Ancien
Ancien
Tebirahc Zaurahel

Nombre de messages : 964
Âge : 30
Date d'inscription : 07/10/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  859 ans
Niveau Magique : Spécial.
Thuel'bag Wardorin [Cuistot Drow][Tebi][Validé] Empty
MessageSujet: Re: Thuel'bag Wardorin [Cuistot Drow][Tebi][Validé]   Thuel'bag Wardorin [Cuistot Drow][Tebi][Validé] I_icon_minitimeMar 19 Juil 2011 - 8:43

Original comme métier, j'y aurais pas pensé :')

Bref, outre cela, c'est tout bon, je te valide :p

Like a Star @ heaven Foire au RP ~ Pour tout ce qui est recherche de compagnons RP. En bref, que du bonheur !
Like a Star @ heaven Inventaire ~ Pour suivre ton évolution {obligatoire}.
Et enfin, si tu as des question, n'hésite surtout pas à demander l'aide d'un parrain, ou à tout simplement poser tes questions dans la partie créée à cet effet.

Code:
[Métier & Classe] : Chef cuistot de l'Armée Drow

[Âge & Sexe] : 454 ans & Masculin

[Classe d'arme] : Corps à corps

[Alignement] : Tueurs de l'Ombre
Revenir en haut Aller en bas
 
Thuel'bag Wardorin [Cuistot Drow][Tebi][Validé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Où tout commence :: Registre :: Tabularium :: Limbes :: Drows-
Sauter vers: