AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Thalion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thalion
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4
Âge : 24
Date d'inscription : 01/06/2017

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  254 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Thalion   Sam 3 Juin 2017 - 1:55

Identité
Nom/Prénom : Thalion de son vrai nom Thal’Ionaris
Âge/Date de naissance : 756, Xème cycle
Sexe : Masculin
Race : Drow à sang humain dominant
Faction : Ithri’Vaan
Alignement : Chaotique/Neutre

Particularité :
Cicatrice traversant le visage en diagonale, le déformant ainsi depuis le haut du front jusqu’en bas de la joue gauche en passant par le nez. Cheveux blancs et iris rougeâtre signe de son appartenance à la race des Daedhels.
Métier : Mercenaire
Classe d'arme : Corps à corps épée


Possessions & Equipements :

Thalion ne possède que très peu de choses. Il n’est pas du genre à s’attacher à un objet, et n’en possède qu’un seul dont il ne se séparera jamais et qu’il considère comme sa meilleure alliée : Son épée longue en acier noir à double tranchant et à la garde en « V ». La lame en elle-même mesure 90cm, est aussi acérée qu’un rasoir et se termine par une pointe permettant de percer les jointures des armures lourdes, la poignée quant à elle fait près de 45cm et est recouverte d’anneaux d’os empêchant les mains de glisser et pour finir le pommeau, sculpté dans de l’os. C’est une arme de très bonne manufacture qu’il a gardée en quittant les rangs de la confrérie d’assassins, fait à partir d’un alliage aussi léger que solide il peut la manier d’avec une ou deux mains en fonction de la situation. Certains y verront une forme de sentimentalisme, d’autre un pragmatisme due à son expérience et aucun d’eux n’aura réellement tort. Il possède également une armure en cuire bouilli lui recouvrant le torse et les épaules qu’il peut mettre et retirer sans aucune aide grâce à un système de sangles et de boucles se rejoignant sur le torse.


Apparence :

  • taille: 1.85cm
  • couleur des yeux: Rouge

Comme tout drow, Thalion a les yeux couleur rubis et des cheveux d’albâtres qu’il laisse pousser et attache négligemment pour former une queue de cheval. Hormis ces caractéristiques, il ressemble à un humain, il a la peau blanche et les oreilles rondes, et un visage pouvant être décrit comme sévère chez les peuples nordiques et qui pour un daedhel n’inspire que méprit tant il diffère du sien. Galion est de taille moyenne, quoi qu’assez petit pour ses congénère elfique. Le demi drow a possède un corps athlétique qu’il a su entraîner afin d’obtenir une musculature imposante et dense. Cependant le soin qu’il prête à son corps s’arrête pour ainsi dire là car de nombreuses blessures le lui recouvrent.
Certaines lui viennent de ses longues journées d’entrainement au Puy d’Elda d’autres de la dernière campagne de son peuple, quelques une suivirent et beaucoup d’autres naîtront en leur temps.


Personnalité :
Un œil extérieur pourrait décrire Thalion comme solitaire voir associable, froid, calculateur renfermé sur lui-même et peu sensible à la misère des hommes et femmes qui l’entourent et il aurait raison. Ses longues années au Puy puis à la Doktha, l’ont comme anesthésiés émotionnellement, la joie, la rage et même la haine qui est si chère à la culture drow ont totalement disparue ne laissant derrière elles qu’une coquille vide. Dépouillé de tout sens moral pour devenir l’un des meilleurs assassin de Miradelphia il tue comme l’ont dort ou se nourrit, c’est-à-dire quand il juge que c’est nécessaire. Ni plus ni moins. En entrant dans une nouvelle pièce il a gardé la sale habitude, comme un reflex de parcourir la salle dans le but de trouver un maximum d’objet pouvant lui servir à tuer.

Dans sa jeunesse, le demi-elfe noir s’était mis à vénérer Teiweon et Uriz même si sa foi envers le dieu de la mort se rapprochait du fanatisme au point d’organiser de petits rituels avant chacune de ses mises à mort. Fanatisme partagé par la majorité des eldéens mais qu’il délaissa en quittant ses compatriotes. Aujourd’hui il s’est détourné des dieux et ne jure plus que par l’acier de sa lame.

Son désintéressement pour la politique remonte à loin. Dans une caste d’assassins savoir pourquoi l’on tue et quelle conséquence votre coup de poignard aura sur toute une société n’est jamais bon. Lorsqu’il faisait partie de la Dotkha, avoir confiance en Barra lui suffisait et il ne cherchait pas à comprendre les raison de sa mission. Le seul intérêt que Thalion porte à la politique aujourd’hui n’est que pur instant de préservation, aller se promener dans une région en guerre est la meilleure manière de se prendre une flèche au travers de la gorge.

Il ne se fit qu’à son expérience et elle lui a démontré que son monde est grisâtre et non noir et blanc comme certain voudraient le faire croire. Selon les circonstances, le plus pieux des serviteurs de la divinité la plus pacifique qui soit peut faire brûler villages femmes et enfants d’un seul mot. Chacun agit dans son propre intérêt et pour sa survie, cette une règle immuable qui s’applique aussi bien ver creusant le sol pour se nourrir d’humus qu’au roi entouré de ses courtisans.

Capacités magiques :
Aucune






Histoire



Né de l’union non consentie en l’an 756 du Xème cycle d’un guerrier drow et d’une esclave humaine au Puy d’Elda. Bien que cet acte soit perçu comme un signe de faiblesse par ses compatriotes, d’attachement émotionnel, Thal’Ionaris fut éduqué par son père. Quant à sa mère, elle disparue rapidement. Plus tard le sang mêlé comprendra que l’esclave avait rejoint la masse de cadavres au sein des champignonnières servant de champs aux elfes noirs. Son demi-frère, de vingt ans son aîné, ne le reconnaîtrait jamais comme faisant partie de sa famille. Et malgré son affranchissement, le reste des habitants du Puy ne le considèreraient jamais comme un véritable drow à cause de son apparence. Là où un drow à part entière pouvait se permettre de n'être que bon dans un domaine, Thal'Ionaris allait devoir impérativement exceller



1-L’éducation de la concurrence :

Le sang humain qui circulait dans les veines de Thalion, alors encore appelé Thal’Ionaris à cette époque, accélérait son développement. Il grandissait plus rapidement et bien que le système d’éducation drow soit assez strict, il mûrissait également bien plus vite que la moyenne.

A l’âge de 25ans Thal’Ionaris avait déjà atteint l’adolescence et bien qu’il fut traité comme un paria par le reste des eldéens, son père le fit s’entraîner avec son frère aîné Khar’Ir. Ce dernier vécut cela comme un affront. Devoir s’exercer avec un elfe de plus jeune que lui passait déjà difficilement mais Khar’Ir avait inconsciemment transformé la rancœur envers son frère en véritable racisme. Et à ses yeux, son nouveau partenaire d’entrainement n’étant pas un véritable drow et représentant au moins en partie la race que son peuple combattait depuis presque 3 cycles, il détestait qu’on le considère comme son égal. Chaque jour Thal’Ionaris s’entraînait du mieux qu’il le pouvait, chaque jour son frère prenait un malin plaisir à l’humilier et à le mettre au tapis de la manière la plus brutale et douloureuse possible mais chaque jour le demi-elfe s’améliorait.

C’était là une manœuvre bien avisée du père. Chercher à mettre en concurrence les deux frères. Le premier ayant développé une haine envers son demi-frère, n’acceptant pas de voir son cadet comme son égal, chercherait à s’améliorer pour montrer quel fossé sépare un elfe de sang pur d’un sang mêlé. Le second quant à lui, pensait devoir faire mieux que n’importe quel drow pour se faire accepter de son frère, chercherait à rattraper et dépasser l’écart que creuserait son aîné.  Et cela fonctionnait. Toujours jugé par le regard de son grand frère, et ne comprenant pas pourquoi il était ainsi rejeté alors que la société drow fonctionnait comme une méritocratie. Thal’Ionaris se poussait lui-même à exceller, à faire mieux que n’importe qui d’autre avant lui. Et pas seulement dans l’art du combat. Il étudiait rigoureusement l’histoire de son peuple, et faisait preuve d’une piété très développée même pour un elfe noir. Si bien que trente années plus tard le demi-elfe égalait son frère au combat. Ils étaient aussi rapides, aussi forts et aussi agiles l’un que l’autre. Mais Khar’Ir était impulsif et se laissait emporter très rapidement, surtout lorsqu’il s’agissait de se comparer à son frère cadet. Alors que Thal’Ionaris lui réfléchissait à chacune de ses actions, chacun de ses mouvements et prévoyait chacune de leurs conséquences.



2-Une formation dans les ténèbres:

Tous les deux entrèrent à l’académie militaire au même moment, et pendant une trentaine d’années, ils y trouvèrent de quoi améliorer le panel de leurs compétences. Ils apprirent à manier les différentes armes utilisées dans l’armée des drows, mais aussi comment se défendre lorsque l’on se retrouve désarmé ainsi que les rudiments de stratégie et de tactique militaire de l’armée des sombres. Thal’Ionaris excellait dans tous les domaines et montrait une dévotion rare chez les recrues en formation. Mais notre ancien esclave était frustré. Même après avoir terminé sa formation avec mention et rejoint les rangs du quatrième ost, ses compétences restaient largement sous-estimées et rien ne laissait présager que cette situation allait changer. Bien que l’organisation sociale du Puy repose sur le mérite, l’un de ses piliers reste la haine des autres races et son apparence humaine désavantagerait toujours le demi-drow.
Un soir, alors qu’il rentrait chez lui après une mission, un étrange drow se présenta devant Thal’Ionnaris. Il lui expliqua que ses compétences avait attiré l’attention du grand Barra en personne et qu’il lui fallait se rendre à Qu’ellar d’veldrin munit du passe qu’il lui remettait. Celui qui était en fait l’un des recruteurs de la maison des ombres ajouta non sans laissé entendre son dégoût envers l’armée régulière, qu’en les rejoignant, il aurait l’occasion de véritablement servir son peuple et ne servirait pas simplement de chair à canon en arpentant le champ de bataille sans savoir si une volée de flèche ou le roc d’une catapulte lui tomberait dessus. Thal’Ionaris sachant, comme tous les elfes noir ce qui se cachait à l’intérieur de Qu’ellar d’veldrin et quel type de soldat on y formait eu tout d’abord un moment d’hésitation. Et après un court moment de réflexion, l’elfe noir accepta.

La Dotkha est un corps d’élite restreint, elle abrite et forme les assassins, espions et tortionnaires du peuple drow. Dans la plus part des cas, le simple fait de prononcer le nom cette unité d’élite suffit à mettre mal à l’aise un elfe noir. Y entrer signifie abandonner sa famille, ses codes et son individualité pour s’entraîner à Qu’ellar d’veldrin, c’est ce que fit Thal’Ionaris. Le demi-drow suivit dès lors les entraînements spéciaux de la maison des ombres. Bien plus poussés et dangereux que ceux qu’il avait suivi en tant que soldat, il fut même persuadé plusieurs fois qu’il allait y perdre la vie. Un jour, par exemple, il s’était vu extirpé de son sommeil par un groupe, sac sur la tête, on l’avait trainé dans une pièce sombre puis attaché à une chaise pour être soumis à différente atrocités dont seuls les spécialistes formés au Puy d’Elva ont le secret. Il s’avéra que cette expérience qui lui parut durer plusieurs mois n’était qu’un simple test afin de vérifier si un candidat était réellement taillé pour rejoindre les membres de l’unité d’élite.

Les divers entrainements auxquels le demi-drow se pliait années après années avaient plusieurs buts. Le plus important de tous : lui forger un mental et des nerfs d’acier afin de s’assurer qu’il ne divulguerait jamais aucune informations à l’ennemis qu’elle soit vital ou non et quelle que soit la situation. Le second, permettre au demi-elfe de dépasser ses limites physique. Endurance, souplesse, vitesse et force chacune de ses capacités furent évaluées et poussées à leur maximum. Le dernier, mais non des moindres, lui transmettre les techniques de combat, d’infiltration et de torture les plus pointues possible.

3-Une fuite en avant :

Le temps passait, les missions s’enchaînaient et les victimes de Thal’Ionaris s’amoncelaient. Il était désormais un véritable membre de l’unité d’élite et y avait trouvé sa place en tant que Velg’lare spécialisé dans les éliminations direct. Pour un demi-drow accéder à ce rang était rarissime. Mais finalement les efforts acharnés dont Thal’Ionnaris avait fait preuve pendant des années avaient payé.
Les événements qui se produisirent lors du Voile, marquèrent profondément notre demi-elfe. Alors âgé de 250ans, il n’avait jamais assisté au Voile mais comme chaque elfe il en connaissait l’existence et savait qu’il signifiait la fin d’un cycle. Une journée comme les autres commençait mais lorsque l’éclipse commença, que des colonnes sortirent de terre et que les équipes de reconnaissance envoyées ne revenait pas, l’unité de Thal’Ionaris fut dépêchée sur place. Ils devaient se rendre sur place, évaluer la situation, et régler le problème si cela était possible. L’objectif de la mission était inédit pour les membres de la Dotkha mais chacun comprenait que si Barra le leur ordonnait, c’est qu’aucun autre corps de l’armée n’était en mesure de remplir la mission à bien.

Une fois sur place, tous furent figé d’effroi devant ce qui ne pouvait être que l’expression d’une colère divine. Les colonnes n’étaient pas sorties de terres seules. Elles avaient entraîné avec elles les morts avoisinant. Suivant les ordres de leur Velve Renor, les assassins attaquèrent. Certain cadavre se lancèrent dans la bataille, d’autre continuaient d’errer sans y prêter la moindre attention. Le chaos qui régnait avait des allures d’apocalypse, les vivants affrontaient les morts dans une bataille qu’ils ne pouvaient vraisemblablement pas gagner. Les morts n’étaient pas le seul problème. Tout vivant s’approchant trop près des gigantesques colonnes était instantanément pris de malaises. La stratégie du corps d’élite visant à repousser l’armée de cadavres vers ces piliers s’avéra être une terrible erreur.  Les rangs de la Dotkha s’amenuisaient au fur et à mesure que la bataille avançait. L’unité spéciale gardait son sang-froid dans une situation aussi extrême mais elle était spécialisée dans le meurtre de vivants or leurs adversaires n’étaient pas vivants. Thal’Ionaris voyait ses frères et sœurs tomber les uns après les autres sous les coups des cadavres. Lui qui pensait être parfaitement concentré ne vit pas arriver l’attaque. L’adversaire qu’il croyait avoir mis à terre s’était emparé de l’épée devenue inutile d’un de ses camarades et l’avait brutalement frappé au visage. Alors qu’il s’effondrait sur le sable froid, ses camarades entamèrent la retraite.

A son réveil tout était terminé. Le Voile était passé et bien que des aînés aient trouvé la mort de façon mystérieuse, la vie au Puy retrouvait peu à peu son calme. Thal’Ionaris ne pouvait s’empêcher de se demander pourquoi les dieux avaient déversé leur colère son peuple. Comment avaient-ils puent être aussi cruel envers eux, envers lui qui leur avait offert autant d’âmes qu’il avait fait de victimes. Une profonde aversion envers les être céleste était née dans l’esprit de l’assassin. Il ne pouvait plus supporter de vivre dans un lieu où ses frères continuaient de vénérer des êtres qui sans raison pouvaient choisir d’éliminer leur propre création. Non sa haine allait plus loin : Il ne pouvait plus accepter l’existence d’entités aussi injustes.
Le demi-drow avait pris sa décision. Il quitta le Puy, pour se lancer dans un voyage durant lequel, inconsciemment, il espérait trouver une nouvelle chose en laquelle croire. Thal’Ionaris changea de nom. Quitter un corps d’assassins ne se fait jamais sans en devenir la cible. Et celui qui se nommait à présent Thalion, se dirigea vers l’ouest là où son ancien ost venait de se disperser espérant ainsi se mêler aux déserteurs et disparaitre totalement. Il fit alors ce comme la plus part de ses anciens frères d’armes et devint mercenaire et enchaine depuis maintenant presque dix ans les petits contrats.



HRP:
 


Dernière édition par Thalion le Lun 3 Juil 2017 - 20:19, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Thalion
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4
Âge : 24
Date d'inscription : 01/06/2017

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  254 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Thalion   Ven 30 Juin 2017 - 19:27

Enfin terminé, désolé pour l'attente =).
Revenir en haut Aller en bas
Halyalindë Yasairava
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1280
Âge : 90
Date d'inscription : 17/12/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  477ans (né en 531) - taille : 1m98
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Thalion   Dim 2 Juil 2017 - 18:34

Pas de soucis Thal :D

on est plusieurs dans le staff a avoir un IRL chargé en ce moment mais on essaie de te corriger au plus vite :)

_________________
couleur: #9999ff
Mériale de Beaurivages - Dame Louve - Maîtresse des forges

Cadeau d'un gentil membre:
 

MdO2017:
 
Revenir en haut Aller en bas
Halyalindë Yasairava
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1280
Âge : 90
Date d'inscription : 17/12/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  477ans (né en 531) - taille : 1m98
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Thalion   Dim 2 Juil 2017 - 21:16

Bon bah en fait j'ai eu le temps ce soir !  :mrgreen:

Avant la correction, je signale juste que l'image en haut à droite est morte. Tu n'es pas obligé d'en mettre mais dans ce cas enlève la balise, comme ça, ça fait plus propre. :)

Pour le reste, on voit que tu as sacrément potassé et woaw ! :D
(surtout la façon dont tu as inclus le Voile dans le changement de vie de ton personnage, j'ai beaucoup aimé)

Ne t'étonne pas si mon poste est long, c'est que j'essaie de détailler au maximum ce qu'on attend pour t'éviter d'avoir à chercher dix jours dans les BGs alors que ceux des drow sont les plus compliqué et les plus lacunaires... Et j'aime faire des commentaires qui servent à rien. Mais crois moi, il n'y a vraiment pas tant que ça a corriger et ce ne sont pas des points qui devraient changer la finalité de ton personnage. :)


Âge : tu dis au début de ton histoire : " Né de l’union non consentie en l’an 856 du Xème cycle d’un guerrier drow et d’une esclave humaine au Puy d’Elda, " et dans l'âge tu met que tu es né 100 ans plus tôt. Le quel est exacte?



Race : c'est un détail mais du coup la race est demi-drow car il ne sera jamais considéré comme un drow à part entière (il vieillit, il a de la barbe et les oreilles rondes!!! )


Possession : rien à changer

Juste qu'on soit d'accord : l'alliage n'a rien de surnaturel et reste simplement un bon alliage d'acier.

classe l'épée ! j'aime tout particulièrement le détail de la forme étudiée pour percée les jointures des armures lourdes. En passant, une épée longue pouvant être maniée à une ou deux mains on appelle aussi ça une épée bâtarde ou une épée à une main et demie (quand je te disais que j'aime les commentaires... )



Apparence :

Citation :
Galion est de taille moyenne,
coquille sur le nom je suppose ?

Citation :
Afin de voyager plus sereinement et pour ne pas se faire remarquer il porte généralement une longue cape en fourrure à capuche
Un détail encore, tu n'es pas obligé de le changer, mais étant donné le climat de l'Ithri'Vaan (plutôt arabisant) je te déconseille la cape en fourrure.



Personnalité :

J'aime la façon dont tu as inclus le fanatisme drow  parlant de ses rituels au moment de ses assassinats. Super idée ! Peut-être juste spécifier que ce fanatisme est presque la norme chez les eldéens.

Citation :
Dans une caste d’assassins savoir pourquoi l’on tue et quelle conséquence votre coup de poignard aura sur toute une société n’est jamais bon, réfléchir en soit n’est jamais bon.

Ce que tu explique plus loin dans ton histoire me laisse pensé que tu as super bien compris ce qu'est la doth'ka, mais cette phrase m'a laissée songeuse, du coup je me permet de la relever. Les membres de la doth'ka ont une foi aveugle envers leurs supérieurs et ils agissent pour la grandeur d'Elda, mais ce ne sont pas de simples exécutants. Ce sont plus des James Bond version drow. (juste pour être sûre qu'on soit sur la même longueur d'onde :) )

Citation :
Il a bien tenté de s’y intéresser, mais apprendre quel bâtard revendique ses droits de successions ou quel noblion n’est pas descendu assez bas en faisant sa révérasse l’exècre.

Il faudrait enlever ou reformuler cette partie parce qu'il n'y a pas de bâtard et pas de droit de succession chez les drows. il n'y a pas vraiment de noblesse non plus (il y a les prima mais c'est pas tout à fait ça et ils sont sur le déclin)



Hisotire :

Là, nous avons le seul vrai problèmes de ta fiche :
le positionnement en tant que demi-sang et fils d'esclave.

Je m'explique.


Citation :
Le plus vieux de ses demi-frères et sœurs, de vingt ans son aîné, ne le reconnaîtrait jamais comme faisant partie de sa famille, voyant en lui l’adultère de leur père, la cadette plus jeune de dix ans n’eut quant à elle aucun problème à l’accepter. Famille de militaire depuis plusieurs générations la vie du jeune demi-elfe semblait toute tracée.

Les drows n'ont pas de problème avec "l'adultaire". Ils n'ont pas de principe de fidélité charnelle dans leur vision du mariage et de toute façon, les esclaves n'étant que des biens, ils ne comptent pas comme des personnes (le viol d'un esclave n'est même pas vraiment considéré comme un viol) et le fait d'avoir des enfants avec des esclaves est en fait très courant. Cependant, considéré ces enfants comme les siens et non simplement comme des esclaves supplémentaires est vu comme une faiblesse. En le recueillant en tant que son propre fils, le père de Thalion apparaitra comme faible (car sentimental) aux yeux de ses pairs et lui comme sa famille seront plus souvent ciblés par toutes sortes d'attaque, il aura aussi sûrement plus de difficultés à faire reconnaitre sa valeur.

De plus, les drows ne sont pas à cheval sur la pureté du sang mais les prêtres de Natha sont là pour garantir la force de la race drow sur des concepts uniquement visuels. Les critères physiques drows (peu noir, yeux rouges, cheveux blancs) ont été offerts aux drow par leurs dieux et ont des symboliques très fortes. Ils sont donc la preuve qu'ils font partis de ceux qui sont réellement liés aux dieux.

BG a écrit:
Le sang drow prévaut toujours. Cependant, avec leurs conquêtes de l'Ithri'Vaan et leur propension à l'esclavage, la gestion des sang-mêlé est devenue assez courante dans la coutume.

En général, ils sont esclaves de leur parent de sang pur à la naissance. Parfois affranchis et laissés dans la misère des basses couches de la société, les moins chanceux serviront de sacrifice. Très peu d'entre eux sont correctement éduquer ou formé, cela serait considéré comme une faiblesse de la part de leur géniteur.

Donc Thalion n'aura jamais été reconnu par les prêtres de Natha comme un véritable Eldéen et il aura été élevé en pariât même si personne n'a put exigé de son père qu'il l'abandonne à son sort. Il a toujours du faire 1000 fois mieux que tous les autres drows pour être reconnu et a du arracher ses entrées dans les hautes sphères avec les dents (car la Doth'ka reste un corps d'élite comme tu le souligne très bien)

On en a parlé avec les autres staffeux et on voit pas de soucis à ce que ton personnage soit entré dans la Doth'ka mais dans ce cas il était surement le seul et unique demi-sang (ou alors ils se comptaient sur les doigts de la main) et on préfèrerait que le recruteur soit drow pour mieux représenter le truc. Le plus logique serait qu'il ait été recruté après ses premières batailles, alors qu'il était gardé dans le bas de la hiérarchie malgré ses compétences exceptionnelles, pour bien montré que Thalion malgré tous ses efforts était vraiment sous estimé par le plus grand nombre mais que le Barra a préféré appliqué le principe de méritocratie pur et dur. (si tu as d'autres idées pour montrer ce côté un peu raciste n'hésite pas, ce que je te met là n'est qu'une proposition)

La société drow a beau être méritocratique, elle n'est pas parfaite. Wink

Voilà.

Il faudrait que tu reprennes le début de ton histoire dans l'optique:
- Papa fait un gros sacrifice en gardant son fils et c'est pas courant
- L'avis du grand frère est assez répandu
- Même si la société est méritocratique, quand tu est petit, blanc avec les oreilles rondes c'est plus difficile
Mais il n'y a pas de gros manque ou d'incohérence, la fiche est vraiment bien construite.

Il faudrait aussi que tu ajoutes, même en deux ou trois phrases, ce qu'il a fait durant les dix dernières années (entre le Voile et maintenant).

En fin de compte, il n'y a vraiment que de petits ajustements à faire, mais c'est à ça que sert la fiche : te permettre de jouer avec d'autres personnes en ayant des échelles de valeur communes.

Bon courage et encore bravo pour tout le travail de recherche que tu as fais dans les Bgs du forum.
N'hésite pas si tu as besoin de quoi que ce soit.  

_________________
couleur: #9999ff
Mériale de Beaurivages - Dame Louve - Maîtresse des forges

Cadeau d'un gentil membre:
 

MdO2017:
 
Revenir en haut Aller en bas
Thalion
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4
Âge : 24
Date d'inscription : 01/06/2017

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  254 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Thalion   Lun 3 Juil 2017 - 20:13

Age : C'est une coquille, comme pour le nom dans l'apparence, la vraie date est 756.




Race : J'ai surestimé la force du mérite dans la société drow, c'est vrai qu'elle est loin d'être parfaite.




Possession : : Oui oui nous somme d'accord, rien de magique la dedans il ne sagit là que d'une épée de bonne manufacture rien qui permet de lancer des éclairs ou de découper n'importe quoi.




Apparence : : Oups, toi qui m'avais dis que j'avais bien potassé, on dirait que j'ai quand même raté quelques "légers" détails. J'ai supprimé la cape en fourrure, Thalionne mourra pas de stupidité en se promenant avec des vêtements aussi chaud dans une région aussi aride.




Personnalité : : J'ajoute donc ceci pour préciser que son fanatisme n'a rien d’exceptionnel :
"Fanatisme partagé par la majorité des eldéens mais qu’il délaissa en quittant ses compatriotes."

Me voilà rassuré, j'avais peur que la partie final de l'histoire ne passe pas parce que justement je n'étais pas certain que la Dotkha soit plus que de simple exécutants. Je change un peu la phrase pour que ce soit plus clair ( pas certain que ça marche réellement cela dit). C'est un choix personnel de ne pas se demander pourquoi il tue, d'une part parce que c'est plus simple de voir ses cibles comme de simple morceaux de viande et parce que ça ne l'intéresse pas plus que ça de comprendre pourquoi il doit la tuer.
"Dans une caste d’assassins savoir pourquoi l’on tue et quelle conséquence votre coup de poignard aura sur toute une société n’est jamais bon. Lorsqu’il faisait partie de la Dotkha, avoir confiance en Barra lui suffisait et il ne cherchait pas à comprendre les raisons de sa mission."

Pour le second point, j'expliquait que même après avoir quitté le Puy et avoir tant changé, cette partie de sa personnalité n'avait pas changé du coup je parle bien de la noblesse des royaumes humains et non des drows. Mais de toute façon je n'aime pas trop ce passage : supprimé donc ^^.



Histoire : : C'est vrai que j'ai laissé de côté le racisme du Puy. J'en avais pourtant conscience en lisant le BG, mais l'ai sous estimé en comparaison de la place donnée au mérite, c'est assez contradictoire, une société basé à la fois sur le mérite et le racisme. Pour ce qui est du recruteur de la Dotkha, je ne suis pas sûr de comprendre, puisque je dis déjà que c'est un drow.

J'ai un peu changé tout le premier paragraphe de l'histoire pour que ça colle mieux à tes remarques :
"Né de l’union non consentie en l’an 756 du Xème cycle d’un guerrier drow et d’une esclave humaine au Puy d’Elda. Bien que cet acte soit perçu comme un signe de faiblesse par ses compatriotes, d’attachement émotionnel, Thal’Ionaris fut éduqué par son père. Quant à sa mère, elle disparue rapidement. Plus tard le sang mêlé comprendra que l’esclave avait rejoint la masse de cadavres au sein des champignonnières servant de champs aux elfes noirs. Son demi-frère, de vingt ans son aîné, ne le reconnaîtrait jamais comme faisant partie de sa famille. Et malgré son affranchissement, le reste des habitants du Puy ne le considéreraient jamais comme un véritable drow à cause de son apparence. Là où un drow à part entière pouvait se permettre de n'être que bon dans un domaine, Thal'Ionaris allait devoir impérativement exceller."


Ensuite dans 1-L’éducation de la concurrence :
"A l’âge de 25ans Thal’Ionaris avait déjà atteint l’adolescence et bien qu’il fut traité comme un paria par le reste des eldéens, son père le fit s’entraîner avec son frère aîné Khar’Ir."


J'ajoute dans 2-Une formation dans les ténèbres: :
"Mais notre ancien esclave était frustré. Même après avoir terminé sa formation avec mention et rejoint les rangs du quatrième ostes, ses compétences restaient largement sous-estimées et rien ne laissait présager que cette situation allait changer. Bien que l’organisation sociale du Puy repose sur le mérite, l’un de ses piliers reste la haine des autres races et son apparence humaine désavantagerait toujours le demi-drow."


Et dans 3-Une fuite en avant :
"Pour un demi-drow accéder à ce rang était rarissime. Mais finalement les efforts acharnés dont Thal’Ionnaris avait fait preuve pendant des années avaient payé."


Et du coup pour ce qu'il fait depuis la fin du Voile j'ajoute ça :
"Thal’Ionaris changea de nom. Quitter un corps d’assassins ne se fait jamais sans en devenir la cible. Et celui qui se nommait à présent Thalion, se dirigea vers l’ouest là où son ancien ost venait de se disperser espérant ainsi se mêler aux déserteurs et disparaitre totalement. Il fit alors ce comme la plus part de ses anciens frères d’armes et devint mercenaire et enchaine depuis maintenant presque dix ans les petits contrats."


Voili voulou, j'espère avoir tout réglé et pouvoir officiellement intégrer le forum ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Halyalindë Yasairava
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1280
Âge : 90
Date d'inscription : 17/12/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  477ans (né en 531) - taille : 1m98
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Thalion   Mar 4 Juil 2017 - 17:00

Parfaitement Parfait!

Un grand bienvenu et vraiment, belle fiche ( osée mais tellement bien articulée :) )

Code:
[Métier] : Mercenaire

[Sexe] : Masculin

[Classe d'arme] : Corps à Corps

[Alignement] : Chaotique Neutre

Foire au RP ~ Pour tout ce qui est recherche de compagnons RP. En bref, que du bonheur !
Journal de bord ~ Pour archiver tes liens de RP qui content l'histoire de ton personnage {Vivement conseillé}.
Et enfin, si tu as des question, n'hésite surtout pas à demander l'aide d'un parrain, ou à tout simplement poser tes questions dans la partie créée à cet effet.

_________________
couleur: #9999ff
Mériale de Beaurivages - Dame Louve - Maîtresse des forges

Cadeau d'un gentil membre:
 

MdO2017:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Thalion   

Revenir en haut Aller en bas
 
Thalion
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Galerie de Artorias / Thalion dit le mec qui fais du graph quand il s'ennuie.
» Belthronding, l'Arc de Beleg Cùthalion.
» Bon je suis completement perdu (Thalion Orthar, Aria Rine)
» Thalion Eressëa, I don't choose my path. [FINI]
» Thalion Eressëa ? Seigneur des Fontaines ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Où tout commence :: Bibliothèque :: Tabularium :: Sang-mêlés-
Sauter vers: