Partagez
 

 Mémoire de Bronze en le Domaine des Dieux [PV]

Aller en bas 
AuteurMessage
Drystan
Humain
Drystan

Nombre de messages : 1630
Âge : 30
Date d'inscription : 30/05/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 49 ans (42ème Jour de Barkios, An 967:X)
Niveau Magique : Apprenti.
Mémoire de Bronze en le Domaine des Dieux [PV] Empty
MessageSujet: Mémoire de Bronze en le Domaine des Dieux [PV]   Mémoire de Bronze en le Domaine des Dieux [PV] I_icon_minitimeDim 6 Jan 2019 - 12:56


Verimios de l'An 15:XI



Trois ans... Cette rumeur s'était faite désirée trois années.

Trois ans plus tôt vinrent les premières rumeurs évoquant l'apparition de reptiles géants dans la forêt de Soccor. Des histoires préoccupantes ne tardèrent pas à circuler, des disparitions, des attaques... Mais il existait déjà des variétés de reptiles géants – un dragon de perrelin n'en est-il pas un lui-même ? -, aussi la manière dont on les désigna tarda à apparaître.
Deux mois plus tard – même si les rumeurs des géants de Soccor parvinrent bien plus lentement -, c'est dans le ciel et dans les eaux de l'archipel nelenite qu'apparurent d'autres reptiles géants... Néanmoins, cette fois, la nature de ces créatures s'imposa, mais bien avant les rumeurs, c'est un message de la Dame Blanche qui l'alerta. Ce court message, Pradias le lut et le relut de nombreuses fois, déchiré entre l'envie de se rendre là-bas pour constater de ses propres yeux et la volonté de ne pas intervenir. Cette seconde l'emporta, et il prit la décision d'attendre, de poursuivre son apprentissage... Ceux qui avaient mis tant de temps à réapparaître ne disparaîtrait pas aussi tôt. Il répondit dans un message aussi bref qu'il ne fallait pas s'y aventurer, qu'il fallait les laisser en paix, qu'il viendrait bientôt.

Ce qui se passa lors de sa visite, sa première depuis son départ pour Alëandir, est une autre histoire qui n'est pas dépourvue d'intérêt, mais il n'est pas utile de s'y égarer, il y a déjà suffisamment à dire sur ce qui se produisit en l'an 15 du Onzième Cycle.

Puis... Plus rien, tout du moins, en ce qui concernait de nouveaux dragons surgissant des tréfonds d'un lointain passé, et pour le dragonnier qui poursuivait toujours plus loin son apprentissage qui avait déjà dépassé celui d'un novice. Rien jusqu'à ce que parviennent à la capitale une rumeur qu'il avait désiré...
Au nord, sur l'Île du Sanctuaire, s'étaient installés l'Or, l'Argenté et le Bronze – et c'est ce dernier qu'attendait le dragonnier, en particulier – et si il avait repoussé son premier contact avec les dragons nelenites, l'aubaine que présentait un Bronze potentiellement ancien était trop grande et importante pour qu'il la retarde.
Quelques jours après que la rumeur des trois dragons soit parvenue à Alëandir s'envolait le Dragon Blanc.

L'Île du Sanctuaire était un endroit curieux si on s'en tenait aux légendes, le lieu où serait apparut les dieux... Mais quand vous vous êtes intéressés aux légendes de plusieurs peuples, si il n'était pas difficile de croire en l'existence divine, il l'était davantage de croire qu'un lieu plutôt qu'un autre ait été privilégié... Néera n'était-elle, après tout, pas apparue dans la cuvette où se dresse aujourd'hui le Roc, selon des histoires ancenoises, qu'on considérait localement comme son berceau ? Mais certains y croyaient, et s'aventuraient aussi loin au nord, à la recherche de quelques réponses, ou d'un pardon, empruntant l'un des deux uniques navires à s'y rendre... Détail qui n'intéressait pas vraiment le dragonnier, quoiqu'il ne manqua pas de faire un détour jusqu'au port où ils mouillaient habituellement sur le continent pour glaner quelques menus renseignements sur l'Île, mais il s'épargna le voyage en mer, à quoi bon lorsqu'on a pour âme sœur et partenaire un seigneur du ciel ?

Quand l'île et ses imposantes barrières naturelles furent en vue, ils renoncèrent à passer au-dessus, ou au travers... Non pas qu'ils en auraient été incapable, mais Pradias songeait déjà à la suite de son voyage. Il lui fallait des renseignements, d'une part, et il doutait que pénétrer à dos de dragon sur le territoire de l'un des trois nouveaux résidents ne soit une bonne idée lorsqu'on avait pour intention de demander une faveur.
Durant ce vol, le Blanc parut lui-aussi sujet au conflit... Il savait, il savait que d'autres dragons se trouvaient non loin de là, et l'enthousiasme et la curiosité de son compagnon étaient contagieux. Mais d'instinct, il devint plus prudent, à l'écoute des vents alentours, des variations qui pouvaient trahir les mouvements qu'imposaient de puissantes ailes. D'autres dragons, pas des congénères... De possibles rivaux.

Ils apparurent là où avait été installé un ponton où les navettes pouvaient débarquer leur fret et leurs passagers, et c'est dessus que se posa le Blanc, plus vigilant encore lorsqu'il se trouvait à terre.
Pradias descendit du dragon, effleurant son cou en geste de remerciements et rassurant. Le climat semblait ici déjà plus doux qu'au-delà des montagnes qui ceinturaient l'île, mais il y avait longtemps que le froid ne l'affectait plus vraiment... Non, cette réflexion lui vint pour l'autre de ses compagnons.
Récupérant tout d'abord un sac qu'il posa à terre, il décrocha une large sacoche dont l'intérieur avait été rembourré pour satisfaire son propriétaire. C'est qu'au contraire des deux autres insensibles, le Monarth n'était guère fait pour braver les froids et les vents qu'on pouvait trouver là-haut, et encore moins dans ce nord polaire. Aussi disposait-il depuis un moment de sa petite « cabine » personnelle pour le maintenir en boule, bien au chaud à l'abri des folies qu'affrontaient avec sourire et plaisir les deux comparses.

Il semble faire meilleur par ici, tu vas pouvoir te dégourdir les ailes.

C'est timidement et prudemment qu'il sortit le museau, avec une attitude et une méfiance proche de celle qu'on aurait eu en plein hiver, sur une plage, désirant se baigner mais craignant la température de l'eau à mesure que les vagues s'approchent. En effet, il faisait meilleur... C'était bien mieux que l'horreur connue sur la côte quand le dragonnier s'en était allé voir un capitaine, en tout cas. Il avait là-bas eu le malheur de sortir son museau quelques instants et l'avait regretté le suivant, subissant en passant la compassion amusée du Blanc.

On va continuer à pied, jusqu'à ce qu'on en sache un peu plus. De ce que j'ai cru comprendre, les trois se sont installés dans le nord de l'île, évite de t'y rendre, tu veux bien ?

Une dernière chaleureuse caresse et les deux se séparèrent, Pradias remontant le ponton où leur arrivée n'était pas passée inaperçue après avoir prit son sac, le Blanc s'envolant en direction des terres, gardant à l'esprit la recommandation de son partenaire.

« Bon... Il y avait bien longtemps qu'on ne s'était plus retrouvé dans cette situation. »

Plusieurs années qu'il avait retrouvé un certain confort en sa qualité d'apprenti-mage à Alëandir, plusieurs années qu'il avait cessé de parcourir les terres à pied, ses quelques affaires sur le dos. Quelques part, c'était une vie qui lui manquait, et c'est avec enthousiasme et sourire qu'il se mit en tête de rejoindre le petit hameau au bout du ponton, son dräke voletant à ses côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Entité
Staff
Staff
Entité

Nombre de messages : 1287
Âge : 818
Date d'inscription : 14/01/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : Eternel.
Niveau Magique : Spécial.
Mémoire de Bronze en le Domaine des Dieux [PV] Empty
MessageSujet: Re: Mémoire de Bronze en le Domaine des Dieux [PV]   Mémoire de Bronze en le Domaine des Dieux [PV] I_icon_minitimeVen 11 Jan 2019 - 7:53


Le Maître du Jeu, s’adressant à Arthur… L’île du Sanctuaire est un point d’interrogation qui dort au cœur de l’océan nordique. Personne ne la comprend vraiment, même ceux qui y vivent, d’autant que depuis le Voile, elle est dominée par la deuxième lune qui est apparue juste au-dessus d’elle à la fin de « l’étonnante » éclipse. Comme la plupart de tes contemporains, tu n’as aucune idée de ce que cette lune signifie ou annonce et tu as fini par t’habituer à ce point sombre et immobile dans le ciel. Seulement, cette fois, c’est la première fois que tu te retrouves dessous. Cela doit nourrir ta réflexion à son sujet, non ?

La deuxième lune mise de côté, tu as peu de raison de lever les yeux au ciel. Les nuages sont bas et gris. L’air est humide ; d’ailleurs, il commence à bruiner. L’ensemble forme un paysage austère et fort peu hospitalier, à l’image du triste hameau vers lequel tu te diriges. En fait de village, tu ne trouves que quatre maisons de pêcheurs plus ou moins délabrées. Sur le continent, on t’avait prévenu : personne ne vit dans les rares criques de l’île et les quelques maisonnettes que tu pourras y trouver sont disponibles pour qui veut les utiliser. Les pêcheurs y passent parfois leurs nuits, ou bien les voyageurs que les hasards des marées font arriver un peu trop tard. Dans ton cas, l’après-midi commence à peine.

Tu as le choix. Tu peux passer un peu de temps dans le village. Tu y trouveras peut-être des choses intéressantes, comme des provisions ou des informations exploitables sur le meilleur moyen de rejoindre le « cœur » de l’île. Ou bien tu peux décider sans plus tarder de t’élancer sur la piste balisée qui devrait t’y amener. Sur le continent, tu as rencontré un habitué des lieux, qui t’a rapidement expliqué les différents codes utilisés pour indiquer les chemins. La traversée par le sud des barrières naturelles de l’île n’est pas si difficile, mais il vaut mieux savoir où on met les pieds.

_________________
Ombre fugace
Maître de ton destin

-Crédits de l'avatar: ETERNAL RETURN - Art of pierre / Alain D.
Site de l'artiste: http://www.3mmi.org/v9/
Revenir en haut Aller en bas
Drystan
Humain
Drystan

Nombre de messages : 1630
Âge : 30
Date d'inscription : 30/05/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 49 ans (42ème Jour de Barkios, An 967:X)
Niveau Magique : Apprenti.
Mémoire de Bronze en le Domaine des Dieux [PV] Empty
MessageSujet: Re: Mémoire de Bronze en le Domaine des Dieux [PV]   Mémoire de Bronze en le Domaine des Dieux [PV] I_icon_minitimeVen 11 Jan 2019 - 8:14


Comme une impression de bout du monde…

C’est le sentiment qui occupa de prime abord l’esprit du voyageur, n’en déplaise au Maître du Jeu, car c’était ce qui s’imposait à lui… Sur cette île plus qu’en aucun endroit qui pouvait paraître plus isoler à l’ignorant qui s’use les yeux sur une carte, cette sensation s’affirma et s’amplifia à mesure qu’il la parcourait. C’était un monde à part, un monde qui ne semblait pas obéir aux règles en vigueur partout ailleurs, oublié.
Alors qu’il parcourait le ponton pour découvrir quatre cabanes de pêcheurs dont une seule habitée, il ne put qu’imaginer la réaction d’un authentique pentien, à supposer qu’il en soit encore réellement pour entreprendre un pèlerinage vers ce lieu… Il aurait parcouru les terres des hommes, bravé les bois des elfes et ses nombreux dangers, qu’ils viennent de noss hostiles à des présences étrangères ou d’une nature qui pardonne peu aux ignorants et aux imprudents, aurait trouvé son chemin jusqu’à l’unique embarcadère le conduisant à la suite de son voyage… Et lorsque, finalement, il aurait atteint la terre supposée avoir accueilli la première les dieux, c’est accueilli par un pêcheur fatigué - à supposer qu’il ne soit pas ailleurs, à tirer de la mer sa pitance -, et quelques bicoques usées et vides qu’il aurait été supposé poursuivre son chemin.
Oh, bien sûr, cet hypothétique pèlerin ne serait certainement plus à ça près, mais tout de même.

Il aurait pu fouiller les maisons à la recherche de quelque chose d’utile, mais il avait suffisamment de provision, et une sensation qui le gagna davantage à mesure qu’il progressait vers le centre avait prit racine. Il n’était plus un fervent pentien comme autrefois, et si il ne doutait pas de l’existence des Cinq, il se méfiait presque autant des dieux que des cultes que leurs fidèles érigèrent, il se défiait de l’honnêteté et de la droiture des êtres de chairs et de sang, et en avait autant pour les déités aux motivations méconnues et aux valeurs et caractères fantasmé en lesquels il n’entendait plus placer une confiance et une dévotion aveugle. Quelque chose avait prit la place de cette ferveur, un regard différent, d’abord une imitation s’enracinant et se mêlant à l’existant.
Mais malgré ces changements, quelque chose flottait ici, partout autour… Il comprit, ou décida de comprendre ainsi ces cabanes abandonnées, à la disposition de tous, ces cultures ouvertes, qu’il n’y avait pas ici de véritables notions de possessions… Cette île appartenait aux Dieux, la terre autant que ce que les habitants pouvaient en tirer étaient leur, une bénédiction accordée à chacun, à la disposition de tous, et nul ne se serait dès lors permis de s’arroger quelques droits sur ce qui était du domaine des dieux… Tout au moins parmi ces peuples prétendument enfantés, non créées, par les Cinq.
Et ce monde était trop isolé et lointain, trop pauvre pour intéresser quelques tyrans de droits divins.

Cette idée à l’esprit, il formula une prière aux Cinq afin qu’ils ne s’offusquent pas de sa venue, formulant la promesse de ne prélever à la terre que le nécessaire avant de poursuivre plus avant sa marche. Et si il gardait à l’esprit les recommandations et les informations concernant les balises, il se fiait davantage à son grand compagnon, auquel il demanda de repérer le plus court et le plus sûr chemin à travers les terres.

La nuit venue, il installa un campement de fortune à la belle étoile, rejoint par le dragon, sachant déjà que la matinée suivante, il parviendrait aux constructions qui se trouvaient au centre de l’île. Levant les yeux au ciel, c’est là, Maître du Jeu, qu’il put observer l’astre immobile, semblant plus qu’ailleurs flotter au-dessus de sa tête… Le Domaine céleste veillant sur le Domaine terrestre ? C’est ainsi que les hommes pieux considéraient l’astre, en tout cas. A lui, cela n’évoqua que des souvenirs, bons comme mauvais… Combien d’esprits s’étaient définitivement perdus dans la brume luminescente ? Ceux qu’il avait recueilli avaient fini par retrouver la raison, pour la plupart… Mais combien avaient erré, oublié la nécessité de boire et de se nourrir, et moururent pour avoir été à leur insu au mauvais endroit… Lui manqua de peu de la perdre, et ne dut son salut qu’à l’intervention de Monarth, mais il avait choisi, décidé de son propre chef et en connaissance de cause d’aller au devant de la brume, mais combien de victimes ne purent que subir ?
Cette lune lui avait apporté Monarth, certes, mais elle demeurait la marque néfaste d’un rappel menaçant d’au combien les dieux pouvaient être terrible.

Il s’en détourna, se plongeant en état de méditation, s’ouvrit à son Art et sonda alentours les plus infimes sursaut de conscience agitant les esprits des créatures alentours… Une façon qu’il avait d’effleurer cette Oeuvre dans laquelle il entendait trouver et comprendre sa place. Et après un moment, lorsque la fatigue le gagna finalement, il s’endormit jusqu’au matin. Le temps de se préparer une tisane, et il se mit en route sans attendre afin de gagner le coeur de l’île, où il espérait pouvoir obtenir les informations nécessaire pour la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Entité
Staff
Staff
Entité

Nombre de messages : 1287
Âge : 818
Date d'inscription : 14/01/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : Eternel.
Niveau Magique : Spécial.
Mémoire de Bronze en le Domaine des Dieux [PV] Empty
MessageSujet: Re: Mémoire de Bronze en le Domaine des Dieux [PV]   Mémoire de Bronze en le Domaine des Dieux [PV] I_icon_minitimeVen 22 Fév 2019 - 21:57

Il ne te faut pas beaucoup d’efforts pour parvenir à passer la ceintures vallonnées qui bordent la côte sud de l’Île et tu débouches avant midi dans ce qui s’impose à toi comme un petit coin de paradis. Contrairement à la veille, il ne pleut pas. Il fait certes encore froid, mais le ciel est bleu et l’air sec. Le soleil darde ses rayons hivernaux sur la plaine qui s’étend devant toi. Tu aperçois un peu à l’est un important troupeau de moutons qui broutent paisiblement. À l’ouest, en bordure d’une colline plus haute que les autres, tu peux aussi apercevoir une petite maisonnette dont il t’est difficile de savoir si elle est habitée ou non.

Les anciens visiteurs de l’île auxquels tu as pu parler t’ont expliqué ce que tu y trouveras. Tu sais que la seule chose vraiment digne de ton intérêt — en plus des dragons de bronze qui sont, tu ne l’oublies bien évidemment pas, la seule raison qui a motivé ta venue — est la petite bourgade qui t’attend au nord. Aux alentours, en cherchant un peu, tu trouveras d’autres lieux de vie. Leurs habitants pourront certes te renseigner sur ce qu’est devenu l’Île du Sanctuaire depuis l’émergence de ses nouveaux habitants, mais a priori ils n’en sauront pas plus que ceux qui vivent autour de l’imposant gong érigé justement pour entamer le dialogue avec eux.

Tu découvriras vite que quiconque le désir peut inviter les dragons. On t’expliquera que peu s’y sont risqués et que de ceux-là, moins encore ont trouvé réponses à leurs questions qui les satisfassent. Les désormais maîtres du nord de l’île viennent toujours, cependant, et tu voyages avec des arguments que la plupart de tes prédécesseurs n’avaient pas.

_________________
Ombre fugace
Maître de ton destin

-Crédits de l'avatar: ETERNAL RETURN - Art of pierre / Alain D.
Site de l'artiste: http://www.3mmi.org/v9/
Revenir en haut Aller en bas
Drystan
Humain
Drystan

Nombre de messages : 1630
Âge : 30
Date d'inscription : 30/05/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 49 ans (42ème Jour de Barkios, An 967:X)
Niveau Magique : Apprenti.
Mémoire de Bronze en le Domaine des Dieux [PV] Empty
MessageSujet: Re: Mémoire de Bronze en le Domaine des Dieux [PV]   Mémoire de Bronze en le Domaine des Dieux [PV] I_icon_minitimeJeu 14 Mar 2019 - 18:41


Au matin, bien que la proximité de l’objet de ce voyage ne soit plus très loin, il ne se presse pas, piochant quelques fruits dans ses provisions et se concoctant une tisane avant de faire quelques étirements et exercices matinaux sous les yeux d’un dragon réveillé par la douce agitation qui parcourt involontairement leur lien. Nulle raison de se presser, et toute de se ménager pour être au mieux lorsqu’il faudra faire face à ces créatures.

Il prend le temps pour réfléchir quand bien même il est dérisoire d’espérer anticiper quoique ce soit au sujet de ces créatures avec ses connaissances actuelles. Ces dragons se souviendront probablement de ce qu’il ignore : la raison de leur disparition. Il le sait, il ne peut ni ne doit négliger cette information, pas plus le fait que ce sont des dragons “sauvages” et que ses expériences précédentes ne seront certainement qu’un maigre renfort. Un oeil sur Pradias, il s’interroge également sur la manière dont ils accueilleront ce dernier…
Beaucoup d’inconnus comme autant de raisons d’aller de l’avant car la plupart des réponses se trouvent là-bas.

J’y vais. On se retrouve après ma visite de cette petite bourgade.

Éteignant son feu, il se remet en marche, un rapide coup d’oeil sur le dragon blanc qui continue de se reposer, se dirigeant vers la bourgade selon les indications reçu du Blanc la veille. Comme prévu, une petite matinée sans forcer lui suffit à l’atteindre, ne se laissant pas aller à la distraction que représente les maisonnettes éparses et isolées. Cette île est empreint d’un mystère et possède certainement de nombreux secrets et des savoirs ignorés, et une part de lui se trouve en proie à ce charme qu’elle exerce tandis que l’autre lutte et se concentre sur l’objet de leur venue en se convaincant qu’ils auront le loisir d’y revenir à l’avenir pour trouver des réponses à ces questions que pose ce monde à part.

Ce passage par la bourgade, Drystan l’allonge plus que de raison quand il prend la mesure de l’ignorance de ces habitants. Ils savent que les dragons se sont appropriés le nord de l’île, ils savent qu’ils répondent à l’appel quand bien même peu s’y risque, et que la plupart repartent déçus et frustrés de ces rencontres.
Il prend alors conscience qu’il peut avoir un rôle à jouer pour ces gens… Quand bien même il ne cherche plus à être particulièrement utile, si il y a la moindre chance que sa venue améliore d’une façon ou d’une autre la vie de ces gens, leurs compréhensions et cohabitations avec ces nouveaux voisins, il doit essayer. Alors il prend le temps et discute longuement avec le chef de cette bourgade pour déterminer ce qu’il peut tenter de demander et obtenir en son nom, s’abstenant toutefois de promettre quoique ce soit.

Il repart donc de la bourgade, et accélère désormais le pas pour rejoindre la petite communauté établie près de l’imposant gong. Après que les usages aient été présentés et échangés, il s’abstient de demander plus de renseignements, il en sait assez pour juger qu’ils ne seront d’aucune aide, quand bien même ils peuvent avoir une petite idée de la raison de l’insatisfaction des précédents, ils ignorent sans doute ce qu’il convient de faire.
La surprise de cette communauté, autant que leur curiosité à son égard grandit quand paraît le Blanc, se posant à proximité, mais décourageant toute tentative d’approche qui trouve un écho dans les mots du dragonnier.

Il prend un temps pour méditer son geste devant le gong, conscient que le lien qu’il semble partager avec un dragon attire désormais davantage d’attention, s’en détourne pour retourner auprès de lui, décrochant l’équipement de vol et le posant à l’écart… Pour ce que ça vaut, il veut éviter de présenter un dragon qui pourrait paraître “domestiqué”.
Cela fait, c’est avec plus d’entrain et de détermination qu’il se dirige vers le gong et le frappe, laissant un son grave et puissant parcourir les terres alentours, se propager dans le nord de l’île. Et, sans qu’il lui soit venu une telle idée, et alors que le son du gong s’estompe à peine, le dragon pousse un claironnement clair à qui il donne une puissance comparable au gong, s’attirant d’abord la surprise puis le sourire du dragonnier qui apprécie l’initiative bienvenue.

C’est ainsi autant le dragon que son dragonnier qui en appelle aux sages dragons de l’Île du Sanctuaire.
Revenir en haut Aller en bas
Entité
Staff
Staff
Entité

Nombre de messages : 1287
Âge : 818
Date d'inscription : 14/01/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : Eternel.
Niveau Magique : Spécial.
Mémoire de Bronze en le Domaine des Dieux [PV] Empty
MessageSujet: Re: Mémoire de Bronze en le Domaine des Dieux [PV]   Mémoire de Bronze en le Domaine des Dieux [PV] I_icon_minitimeDim 7 Avr 2019 - 16:08


À ton appel, le premier à répondre est le silence, tout autour de toi. Les Souffles se sont figés et te regardent désormais, toi et ton compagnon. Ils savent ce que tu viens de faire et attendent avec toi.

Après plusieurs dizaines de secondes qui peuvent facilement te donner l’impression de s’étirer sur des heures et des heures, c’est finalement un rugissement puissant qui vient faire écho à celui de ton compagnon. Tu ne peux pas en deviner le sens profond, malgré le lien qui t’unit à ton dragon ; tu comprends cependant que les fils commencent à se nouer, que les pions se mettent en mouvement. Au loin, là-bas au nord, tu peux subrepticement apercevoir deux silhouettes puissantes apparaître entre les cimes des montages avant de disparaître tout aussi vite. Malgré la distance et le peu de temps qu’il t’a été donné pour les observer, tu as pu te convaincre qu’elles n’appartenaient pas à des adultes.

Combien sont-ils, là-bas en ce royaume qu’ils ont réclamé pour eux ?

Pour trouver réponse à ta question, il n’existe qu’un seul moyen : t’y rendre et souffrir les conséquences. On a bien pris garde à te répéter, pratiquement à chaque fois que tu mentionnais les bronzes, qu’au nord tu n’es pas le bienvenue. Qu’y mener tes pas est interdit. Que tu seras tué, par les dragons ou par les habitants eux-mêmes, qui ne souhaitent surtout pas s’attirer la colère de leurs nouveaux voisins.

Vous attendez encore. Les secondes s’égrainent une à une, jusqu’à former des minutes qui s’enchaînent à leur tour.

Puis, il apparaît au loin et tu sais qu’il vient pour toi. Il est énorme et quand il passe une première fois au dessus de toi, il projette son ombre sur l’autel construit pour l’invoquer.

Malgré ton passé, malgré ton savoir, malgré l’assurance que tu as reçu qu’il vient en paix malgré les années passées avec ton dragon, tu as peur ; ton expérience te permettra sans doute de la dompter, mais pas de l’empêcher de naître au creux de ton ventre et de te serrer les tripes, même de manière fugace.

Quand il se pose sur son trône de pierre et qu’il rugit, tes tympans vrillent à t’en faire mal. Il est cette créature des contes, celle qui ne devaient pas exister.

JE SUIS VENU, clame-t-il, mais sa gueule demeure close. Tu l’as senti t’alpaguer directement dans tes pensées et tu as goûté la facilité avec laquelle il l’a fait. DITES-MOI, MAINTENANT. POURQUOI M’AVEZ-VOUS APPELÉ ?

Sa voix se fracasse sur ton esprit comme l’eau d’une cascade en contrebas.

Ce n’est pas particulièrement douloureux ni gênant, mais c’est imposant. Disproportionné.

_________________
Ombre fugace
Maître de ton destin

-Crédits de l'avatar: ETERNAL RETURN - Art of pierre / Alain D.
Site de l'artiste: http://www.3mmi.org/v9/
Revenir en haut Aller en bas
Drystan
Humain
Drystan

Nombre de messages : 1630
Âge : 30
Date d'inscription : 30/05/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 49 ans (42ème Jour de Barkios, An 967:X)
Niveau Magique : Apprenti.
Mémoire de Bronze en le Domaine des Dieux [PV] Empty
MessageSujet: Re: Mémoire de Bronze en le Domaine des Dieux [PV]   Mémoire de Bronze en le Domaine des Dieux [PV] I_icon_minitimeDim 7 Avr 2019 - 18:16

Un instant, l’idée d’aller les “défier” sur leurs territoires lui traverse l’esprit… Non, pas le sien… Il ne comprend pas ce qui se joue dans les rugissements qui se sont échangés, mais il le devine parce qu’il sent ses muscles se tendre et s’apprêter à l’envol, son sang est fouetté par le défi que lui lance de jeunes congénères et son esprit est momentanément envahi par le brûlant désir d’y répondre. C’est un jeu dont il parvient non sans peine à s’écarter pour tempérer l’esprit fougueux de son compagnon. Oh, il en partage volontiers l’envie, ne serait-ce que pour apprécier de ses yeux le retour des dragons, non plus de quelques individus isolés, perdus dans les âges, mais la partie à venir dépend de son respect des avertissements reçus, alors il se fait voix de la raison et de la retenue envers son dragon.
Un coup d’oeil autour, et il apprécie la crainte et l’appréhension des quelques curieux, ont-ils peur qu’il n’y réponde ? Il est probable que le sang ait coulé pour que les dragons affirment leur domination sur le nord de l’île. Il est probable qu’ils craignent de les voir s’aventurer dans le sud de l’île en guise de représailles. Cette idée renforce d’autant la prise qu’il exerce sur son dragon.

On ne peut risquer qu’ils souffrent à cause de nous… Préserve tes forces pour ce qui vient.

Il n’avait qu’un Bronze dans ses souvenirs, et ceux-là, bien que déjà plus grand que son propre dragon, étaient probablement âgé de quelques années à peine… Nés sur cette île ?

Un moment s’écoule, il n’y accorde aucune attention dans un premier temps, tout à l’apaisement du Blanc… Il ne doute pas, car les habitants l’ont dit… Les dragons se présentent toujours, la rencontre peut être source de déception, mais elle se produit néanmoins. Tout du moins, jusqu’à présent.
Une attente qui s’achève lors qu’apparaît à l’horizon une imposante silhouette. Derrière eux, les quelques voix et murmures qui trompaient l’attente se sont tus.

Le voilà…

Nul doute n’est permit alors qu’à son approche lui parvient les reflets de bronze du soleil sur les écailles de l’imposante créature. C’est d’abord la peur qui occupe son esprit, oui, car bien que certainement l’un des plus familiers à la présence de ces dragons sur le continent, bien que lié à l’un d’eux, il n’en demeure pas moins un homme, une créature insignifiante en comparaison de celui qui se présente. En cela, sa peur est une bonne conseillère tant qu’elle ne se mue pas en panique. Il prend le temps d’admirer ce Bronze plus grand que ne l’était Adelheid dans son souvenir, et plus de deux fois plus grand que Pradias quand ce dernier les survole une première fois.
Quand il se pose, le dragonnier est redevenu maître de la peur qui ne disparaît pas totalement… C’est l’instinct qui dicte la prudence et nul doute que seul, il aurait toutes les peines à l’étouffer si aisément - sauf à se montrer fou et arrogant -, mais il ne l’est pas et cela lui procure de l’assurance… Dans ce Ciel dont il était devenu si familier, ce Bronze ne lui semble pas aussi à l’aise que le Blanc.

Vient le rugissement, et au-delà du seul son, c’est tout l’air qu’il sent vibrer avant que ne se produise le contact… Imposant et puissant, aussi bien qu’inattendu, il bouscule le dragonnier avant qu’il ne parvienne à reprendre suffisamment de contenance pour soutenir le Bronze… Quant à Monarth, si enclin normalement à faire le malin, il se retira de là aussitôt qu’il perçut l’approche du dragon, ne souhaitant pas s’y retrouver mêler. A cet instant, Drystan comprend mieux la manière dont Eärnil décrivait quelques années plus tôt son contact avec le Blanc, il lui est difficile dans un premier temps de paraître même exister face à cette présence. Mais il écarte cette pensée sans intérêt et se concentre pleinement sur l’instant, il se reprend, bientôt soutenu par son propre dragon avec lequel il compose sa réponse, et eux non plus n’émettent aucun son. Les spectateurs seront tenus dans l’ignorance de ce qui s’échange.

Nous sommes venus au monde trop tôt… trop tard… sans mémoire… Tu es Mémoire, voilà pourquoi nous t’appelons.

Au delà de ces pensées plus concrète, c’est la nécessité plus abstraite de se souvenir de ce dont sa naissance isolée, sans dragons, l’a privé que transmet Pradias, c’est la volonté de savoir la raison d’être primordiale des dragonniers d’antan, d’individu aussi profondément liés à des dragon, qu’y apporte Drystan.
Revenir en haut Aller en bas
Entité
Staff
Staff
Entité

Nombre de messages : 1287
Âge : 818
Date d'inscription : 14/01/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : Eternel.
Niveau Magique : Spécial.
Mémoire de Bronze en le Domaine des Dieux [PV] Empty
MessageSujet: Re: Mémoire de Bronze en le Domaine des Dieux [PV]   Mémoire de Bronze en le Domaine des Dieux [PV] I_icon_minitimeVen 12 Avr 2019 - 5:44


Surpris peut-être par votre demande qu’il n’a pas anticipé, le grand Bronze ne répond pas tout de suite. Il darde sa gueule vers vous et son souffle te fouette le visage ; puis, il tourne son attention sur celui que tu appelles Pradias et c’est comme s’il le regarde pour la première fois.

UN DRAGON-LIÉ…

Vous sentez dans votre esprit que votre relation le dérange ; par ce lien qu’il a établi entre vous sans cherchez votre consentement, plusieurs images affluent et vous voyez des réminiscences d’une guerre qui s’est terminée bien avant votre naissance à tous les deux. À tort ou à raison, le Bronze blâme le lien qui vous unit ; il y voit un reliquat d’une autre époque, quand ses ancêtres ont manqué de disparaître tout à fait de la surface du monde connu pour avoir entrelacé leur destin à d’autres, plus faibles qu’eux.

TOUT A UN PRIX, finit-il par déclarer et ses paroles qui pressent désormais ta conscience sont un indicateur du danger qui te guette ; le Bronze n’est pas agressif et si tu en crois les rumeurs qui te sont parvenus, les maîtres du nord le l’Île se sont engagés à ne jamais attaqués ceux qui cherchent leur sagesse.

Cependant, comment pourrais-tu douter qu’il est d’autres manières pour lui de vous atteindre que par ses griffes et ses crocs, s’il lui en prenait l’envie ?

UN SOUVENIR POUR UN SOUVENIR. CE QUI AURAIT DÛ ÊTRE, CONTRE CE QUI A ÉTÉ.

Telle est son offre.

_________________
Ombre fugace
Maître de ton destin

-Crédits de l'avatar: ETERNAL RETURN - Art of pierre / Alain D.
Site de l'artiste: http://www.3mmi.org/v9/
Revenir en haut Aller en bas
Drystan
Humain
Drystan

Nombre de messages : 1630
Âge : 30
Date d'inscription : 30/05/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 49 ans (42ème Jour de Barkios, An 967:X)
Niveau Magique : Apprenti.
Mémoire de Bronze en le Domaine des Dieux [PV] Empty
MessageSujet: Re: Mémoire de Bronze en le Domaine des Dieux [PV]   Mémoire de Bronze en le Domaine des Dieux [PV] I_icon_minitimeVen 12 Avr 2019 - 9:27

Le blâme du Bronze s’écoule sans l’affecter, car il sait ce qu’il ignore…

L’Oeuf lui avait été confié par un dragon, par l’entremise d’une Gardienne… Il s’était engagé à le protéger, et pour cela, il avait été prêt à défier une Déesse pour empêcher qu’il ne tombe entre des mains qui en aurait fait un outil. Il s’était acquitté de ce devoir jusqu’à ce que la frêle créature en sorte, et là, il avait assumé la part des dragons à nouveau, s’y abandonnant complètement, chassant pour elle, la protégeant pour qu’elle grandisse, s’épanouisse et sache par elle-même.

Le Bronze peut le blâmer, oui, mais nul regret, nulle culpabilité ne fleurit sous la lumière des fautes de ces ancêtres lointains dont il ignore tout.

Le danger qui accompagne le début de la proposition du Bronze suscite chez le Blanc un contact rassurant ainsi qu’un avertissement indirect. Il protégera son compagnon et répliquera avec ses moyens en cas d’agression, de quelque sorte que ce soit. Oeuvrons à ce que ça ne soit pas nécessaire. Et au dragonnier de répondre au contact du Blanc, avant qu’ils ne formulent à nouveau, ensemble, une réponse, d’une seule voix, d’une même pensée.

Ce qui aurait dû être ? Qu’est-ce ? Car la formule suggère l’hypothétique, comment s’assurer d’offrir le prix qu’il réclame sans en saisir le sens ?
Revenir en haut Aller en bas
Entité
Staff
Staff
Entité

Nombre de messages : 1287
Âge : 818
Date d'inscription : 14/01/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : Eternel.
Niveau Magique : Spécial.
Mémoire de Bronze en le Domaine des Dieux [PV] Empty
MessageSujet: Re: Mémoire de Bronze en le Domaine des Dieux [PV]   Mémoire de Bronze en le Domaine des Dieux [PV] I_icon_minitimeJeu 25 Avr 2019 - 6:03

Le Grand Bronze sent ton hésitation et tes doutes, mais il sent aussi, de manière plus diffuse et confuse, la force du lien qui t’unit à ton dragon. Il abaisse sa gueule, comme pour mieux te regarder. Puis, tu poses ta question et tu es en droit de te demander si, à son tour, il est celui qui ne comprend pas.

CE QUI AURAIT DÛ ÊTRE, N’EST-CE PAS CE QUE VOUS ÊTES VENUS CHERCHER ? UNE VIE SANS TOI. UNE VIE SANS CE LIEN QUI VOUS UNIT. UNE VIE AVEC LES SIENS.

Il marque une pause, puis tu sens qu’il commence à rassembler son pouvoir. La pression sur ton esprit s’accentue substantiellement, mais pas de manière agressive. Il prend juste « plus de place » à mesure qu’il canalise une magie dont tu peines à seulement comprendre la nature.

LAISSE-MOI TE MONTRER. ENSUITE, TU ME DONNERAS TA RÉPONSE.

Autour de toi, le monde commence à s’éteindre ; il est encore temps de résister, de refuser, mais si d’aventures tu te laisses tenter par cette aventure, alors tu es sur le point de revivre l’une de tes premières séances de vol avec ton ami à écailles. Tout le temps que durera ta vision, tu auras conscience que la réalité n’est pas celle que le dragon déroule sous tes yeux, mais parfois, le souvenir sera si fort que cette certitude t’abandonnera pour un temps.


HRP:
 

_________________
Ombre fugace
Maître de ton destin

-Crédits de l'avatar: ETERNAL RETURN - Art of pierre / Alain D.
Site de l'artiste: http://www.3mmi.org/v9/
Revenir en haut Aller en bas
Drystan
Humain
Drystan

Nombre de messages : 1630
Âge : 30
Date d'inscription : 30/05/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 49 ans (42ème Jour de Barkios, An 967:X)
Niveau Magique : Apprenti.
Mémoire de Bronze en le Domaine des Dieux [PV] Empty
MessageSujet: Re: Mémoire de Bronze en le Domaine des Dieux [PV]   Mémoire de Bronze en le Domaine des Dieux [PV] I_icon_minitimeJeu 25 Avr 2019 - 17:04

Une vie sans l’autre, une vie sans ce lien… Ce qui aurait pu, non ce qui aurait dû.

Une lettre à l’écrit porte bien plus de sens dans l’esprit du dragonnier qui laisse virevolter cette pensée. Il perçoit de manière infime et superficielle la gêne et la méfiance que suscite chez le Bronze l’existence de ce lien, à quelques égards, il le comprend, soupçonnant une rancœur enfouit. Mais comprendre, même un esprit probablement aussi sage et ancien que celui de ce dragon, n’est pas donner raison, comprendre alimente la prudence car interroge sur les motifs et les objectifs, même d’un Bronze. Parce qu’il ne peut accepter de partager l’idée que leur situation, leur relation ne soit qu’un regrettable détournement de l’ordre naturel des choses, il en affirme le seul statut de possibilité parmi d’autres.

La prudence nourrit au sein la méfiance qui s’épanouit pour jeter un œil différent, nécessaire. Il tente de prendre du recul, de s’écarter de l’encombrant esprit du Bronze, redoublant d’effort, bien vite soutenu par son dragon, lorsque ce dernier veut leur « montrer ». Il s’accroche au fil de ses pensées lorsque survient le souvenir… Il ne veut pas le perdre, il ne le doit pas. Dans sa mémoire, à travers ses perceptions, jusque dans sa chair se ravive l’instant où ils volèrent ensemble pour la première fois : Ils s’emmêlent, se confondent, se perdent l’un dans l’autre, gagnent l’un et l’autre.
C’est dans l’intensité de ce souvenir, de ce sentiment qu’il puise la force de ne pas s’égarer, pour permettre à demain d’en produire de semblable. A contrecœur, il s’en détourne, s’arrache à ce souvenir pour revenir à la réalité, au présent, au fil de ses pensées.

Que répondre ? Il sait sans le savoir, la pensée est tordue, contaminée par la méfiance et par la peur qu’elle a laissé s’épanouir, il inspire profondément, cherche la sérénité, et finalement, c’est à nouveau à l’unisson qu’ils commencent à répondre.

Nous ne cherchons pas ce qui aurait dû être. Une courte pause précède une suite qui souligne et renforce la précédente. Nous ne voulons pas de ce qui aurait dû être. Cette pensée est offerte avec force à celui qui émet réserve et hostilité, qui n’en cache visiblement rien. Nous cherchons seulement à nous souvenir. De ce qu’un dragon doit savoir. De la raison qui façonna les premiers liens. Et au dragonnier, de sa seule voix, d’interroger le Bronze. Ce qui aurait dû être contre ce qui a été… C’est là ta proposition… Doit-on comprendre que le prix de ta sagesse, de ta mémoire, de ce qui a été, c’est une existence sans l’autre ? Sans lien ? Auprès des siens ?

L’envie d’en faire plus lui traverse l’esprit sans qu’il s’y accroche… Il doit y avoir une subtilité qu’il ne saisit pas encore, sinon, ce dragon entend monnayer si chèrement ses services qu’il ne devenait plus si étonnant que tant de curieux repartent déçus de cette rencontre. Il veut toutefois croire que ce chemin parcouru et cette rencontre, que ce temps passé à espérer un tel instant afin de permettre à Pradias de s’épanouir davantage aboutissent à autre chose qu’un désaccord.
Revenir en haut Aller en bas
Entité
Staff
Staff
Entité

Nombre de messages : 1287
Âge : 818
Date d'inscription : 14/01/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : Eternel.
Niveau Magique : Spécial.
Mémoire de Bronze en le Domaine des Dieux [PV] Empty
MessageSujet: Re: Mémoire de Bronze en le Domaine des Dieux [PV]   Mémoire de Bronze en le Domaine des Dieux [PV] I_icon_minitimeSam 4 Mai 2019 - 19:58

Le Grand Bronze souffle par ses narines quand ta volonté et celle de ton compagnon se taisent. Pour la première fois, il trahit quelque chose ; tu sens qu’il hésite, qu’il renâcle presque. Son trouble ne dure qu’un instant, mais il t’apparaît comme une évidence. Ta demande, il ne l’avait pas comprise — pas vraiment — et il ne sait pas pourquoi. Mis face à un quiproquo dont il est l’architecte involontaire, il secoue la gueule.

LA VÉRITÉ QUE VOUS CHERCHEZ, BEAUCOUP L’ONT OUBLIÉE.

Il ne dit rien de plus et son esprit, à nouveau, est pour toi une énigme. Ment-il ? Fait-il parti de la minorité de ceux qui se souviennent ? Tu n’ignores rien de la réputation des dragons de bronze, mais qu’en est-il réellement de ce savoir dont on les dit les gardiens ?

JE NE TOUCHERAI PAS À VOTRE LIEN, vous assure-t-il après un léger blanc. VOUS VENEZ ET ME DEMANDEZ DE LEVER UN VOILE SUR UN PASSÉ QUI N’EST PAS LE VÔTRE. MON PRIX EST TOUJOURS LE MÊME. POUR CHAQUE SOUVENIR QUE JE DONNE, IL EST UN SOUVENIR QUE JE PRENDS.

Le savoir se paie. Bien sûr, dans ce marché étrange, les dés sont pipés. Lui n’oublie rien.

_________________
Ombre fugace
Maître de ton destin

-Crédits de l'avatar: ETERNAL RETURN - Art of pierre / Alain D.
Site de l'artiste: http://www.3mmi.org/v9/
Revenir en haut Aller en bas
Drystan
Humain
Drystan

Nombre de messages : 1630
Âge : 30
Date d'inscription : 30/05/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 49 ans (42ème Jour de Barkios, An 967:X)
Niveau Magique : Apprenti.
Mémoire de Bronze en le Domaine des Dieux [PV] Empty
MessageSujet: Re: Mémoire de Bronze en le Domaine des Dieux [PV]   Mémoire de Bronze en le Domaine des Dieux [PV] I_icon_minitimeDim 5 Mai 2019 - 18:33

TU NE DEVAIS PAS TOUCHER AU LIEN ! Avec une force qu’il ne se soupçonnait pas, plus que de résister, il repousse l’intrusion, et sans même que le Bronze n’ait à le faire, il rejette du même coup à la figure les miettes qu’il prétendait valoir ce prix et qui s’estompe à présent. Ce qui se passe dans les esprits n’est pas sans effet à l’extérieur, un rugissement du Blanc, un cri de rage du dragonnier accompagnent une tension dans l’air, comme précédant un orage.

Un instant plus tôt, avec une certaine anxiété, il avait fini par accepter les conditions quoi qu’encore trop vague pour le satisfaire du Bronze. Ce qu’il a reçu, il ne s’en souvient pas. Ce qui se produisit l’instant suivant est bien plus net. Portant sur la raison des premiers liens, le Bronze tenta d’arracher les premiers instants du leur en guise de prix, et le rejet, alimenté tant par la colère que la peur, fut immédiat chez l’un et l’autre, balayant ensemble les prétentions du Grand Dragon.

Son esprit se détourne du Bronze, apaise le Blanc - et s'apaise lui-même - avant de revenir au premier, investi d’une détermination nouvelle, il n’hésite pas à conduire la charge.

LA VERITE QUE TU POSSEDES N’A PAS TANT DE VALEUR ! Il n’évoque pas seulement les brides dont les dernières traces s’évanouissent, dans l’esprit du dragonnier, cette pensée englobe la somme hypothétique des souvenirs qu’il peut posséder, indifférent au fait qu’il puisse effectivement en détenir autant.

TU NE NOUS ES D’AUCUNE AIDE, TU MENS ET VEUX NOUS NUIRE ET TU AS L’AUDACE DE BLAMER NOTRE LIEN ! Avec cette pensée, il renvoya la gêne et le blâme qu’il avait saisi plus tôt au sujet du lien, et auquel il n’accorde plus le moindre crédit. Finalement, il reprend un peu de consistance et la colère née de la trahison du Bronze refroidit. Il ne peut complètement se laisser aller, alors à l’offre du dragon, il oppose sa propre proposition.

Je t’en offrirais d’autres, des instants, des existences oubliées et ignorées, si c’est là ton prix. Mais tu n’auras rien de lui, ABSOLUMENT RIEN ! Mais au-delà, c’est toute la prétention du Bronze à pouvoir faire son marché dans sa mémoire, s’adjugeant le droit de peser ses souvenirs et de les jauger qu’il remet en question. Pour chaque souvenir que tu donnes, tu auras un des miens, je te les donnerais. Mais il n’est plus question à présent de le laisser seul à juger ce qu’il donne et ce qu’il prend.

Et si ça n’est pas suffisant pour toi… Retourne à ta retraite, rumine le passé et perd la légitimité de critiquer l’avenir, si il devait voir se répéter les mêmes erreurs, car tu n’auras rien fait pour y remédier quand l’occasion s’est présentée.

Pas certain que ce genre de logique ait le moindre effet sur lui, il n’en fait pas moins la tentative plutôt que de renoncer directement devant la folle exigence du Bronze… Et puis, si il devait s’avérer que cette relique vivante soit aussi bavarde qu’une ruine nisétienne, aussi instructive, la leçon serait amère mais retenue.
Revenir en haut Aller en bas
Entité
Staff
Staff
Entité

Nombre de messages : 1287
Âge : 818
Date d'inscription : 14/01/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : Eternel.
Niveau Magique : Spécial.
Mémoire de Bronze en le Domaine des Dieux [PV] Empty
MessageSujet: Re: Mémoire de Bronze en le Domaine des Dieux [PV]   Mémoire de Bronze en le Domaine des Dieux [PV] I_icon_minitimeSam 11 Mai 2019 - 19:07


Il entend ta colère ; il n’en prend pas ombrage ; mais il ne la comprend pas. Tu es celui qui convoques, il est celui qui répond. Tu es celui qui demandes, il est celui qui fixe son prix. Il pense avoir été clair, mais oublie trop souvent le gouffre qui vous sépare. Il abaisse sa gueule, s’approche et t’observe. Il n’est pas agressif, simplement curieux. Il pèse tes mots. Certains des concepts que tu cites lui échappes. Tu t’inquiétais de savoir l’impact d’une vie sans ses congénères pour Pradias, mais tu contemples aujourd’hui l’inverse. La vérité, c’est que le Grand de Bronze est moins un sage qu’un gardien ; il préserve une mémoire qui le transcende et le dépasse.

Dans vos esprits, sa présence est moins imposante ; il s’est reculé — sans se retirer tout à fait — quand vous lui avez refusé son dû.

CELUI QUI VEUT VOIR CE QUE SES YEUX N’ONT PAS VU, CELUI-LÀ DOIT PAYER LE PRIX.

En réponse à ta colère, il trahit sa curiosité. Ta rage ne l’émeut pas, mais tes mots l’atteignent. L’Histoire qui se répète n’est pas un dilemme qui le hante, mais il a senti que cette idée même a motivé ta venue. Alors il revient. Reprend sa place.

MONTRE-MOI CE CYCLE QUE TU CRAINS. MONTRE-MOI SON ŒUVRE. MONTRE-MOI SES RAVAGES. Une pause, puis il ajoute : JE PAIERAIS LE PRIX.

_________________
Ombre fugace
Maître de ton destin

-Crédits de l'avatar: ETERNAL RETURN - Art of pierre / Alain D.
Site de l'artiste: http://www.3mmi.org/v9/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Mémoire de Bronze en le Domaine des Dieux [PV] Empty
MessageSujet: Re: Mémoire de Bronze en le Domaine des Dieux [PV]   Mémoire de Bronze en le Domaine des Dieux [PV] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Mémoire de Bronze en le Domaine des Dieux [PV]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Domaine de Saladdin
» Mémoire visuelle ou auditive
» De mémoire de pigeon...
» [ Film d'Animation ] Kenshin le vagabond : Le chapitre de la mémoire
» Quand la mémoire vous fait défaut [Isabeau]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: OCÉANS :: Océans :: L'île du Sanctuaire-
Sauter vers: