-38%
Le deal à ne pas rater :
PLANTRONICS BACKBEAT PRO 2 – Casque bluetooth
156 € 250 €
Voir le deal

 

 Ce cheval ressemble à son maître, fou et instable ! [Owen] [Dante]

Aller en bas 
AuteurMessage
Owen de Villiers
Humain
Owen de Villiers

Nombre de messages : 85
Âge : 15
Date d'inscription : 03/07/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 17 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
Ce cheval ressemble à son maître, fou et instable ! [Owen] [Dante] Empty
MessageSujet: Ce cheval ressemble à son maître, fou et instable ! [Owen] [Dante]   Ce cheval ressemble à son maître, fou et instable ! [Owen] [Dante] I_icon_minitimeJeu 13 Fév 2020 - 0:32


Bàrkios, neuvième ennéades, an 17, cycles XI, Automne, début d'hiver inexistant.

- Dis, comment tu l'as eu comment cet cicatrice sur le visage ?

La voix qui se manifestait était celle d'Owen, à peine devenu un homme vu son allure, une veste de lin au manches déchirés et aux origines péninsulaire si on se fiait à sa petite taille, son accent, ou encore plus évident sa peau pâle avait devant lui le jeune Duncan, un autre enfant solitaire errant dans les rues de Thaar, il n'était pas le premier et sûrement pas le dernier enfant que le jeune homme . Les deux venaient de faire connaissance, il y a de cela à peine dix minutes, le péninsulaire était en train de brosser un cheval à la robe noire, ce fameux Ténèbre qui ne donna aucune tache facile pour le palefrenier. Si au début, Duncan avait essayé de le vider de ses poches alors qu'il se trouvait devant, et se rendit compte par la suite que l'étranger avait encore moins que ce qu'il avait, Owen senti une étrange sensation de poignée qui le chatouillait sur ses cotes, et c'est en se retournant qu'il vit le voleur, un jeune garçon avec le visage à moitié détruit. La rencontre entre les deux ne fut pas des plus violents, au contraire, les deux finirent par discuter ensemble dans les rues de Thaar, Owen tenait par la bride Ténèbre et se rendait vers les soieries.

- Tu parle d'la grosse marque d'griffe qu'm'a fait perdre mon oeil ? Duncan marchait en faisant quelques bond par-ci par-là.

- Je ne voulais pas paraître impoli..

- Mais non ! T'pas à t'inquiéter, j'finis par avoir l'habitude à force. Je te raconte. j'me prom'nais d'les ruelles d'Thaar, t'sais pour voler ou trouver des trucs, j'cherchais d'quoi m'servir, dans l'déchets. 'Y'avait just'un seul problème, 'y'avait rien, même pas une miette ! J'tais dégoûté et j'ai donc décidé de partir, «'core une journée sans manger» j'm'disais. Et là, un ours t'apparu !

- Un ours ? Dans la cité !? Duncan pouvait bien voir le visage surpris d'Owen, qui réagit à son tour par une tape sur le ventre, le souffle chaud de Ténèbre fit légèrement peur au jouvenceau.

- Mais j'moque d'toi ! C'que t'pu être idiot.. Bref, en fait c'tait just'un saprisit d'Angola, l'chien grogna et puis il m'griffa l'visage et t'vois l'résultat... Après j'ai pris m'jambes à m'cou et couru l'plus loin qu'j'pouvait, trop d'sang à coulé, mais un toubib était là, il m'a sauvé quoi.. La suite, j'perdu mon œil, mais j'pouvais t'jours voler les gens ! C'tait plus compliqué mais c'la s'faisait. Puis, j'finis par m'dapter. Et toi ? T'as atterri comment à Thaar ?

-J'ai traversé la mer en tonneau. Il le dit d'un ton qui ne donnait pas place à l'humour, Duncan le cru, avec quelques doutes. Les deux atteignirent les soieries. Voilà ! Je crois que notre rote se termine ici, j'ai à rencontrer quelqu'un par ici et je suis pas sur qu'on apprécierait un orphelin dans les soieries, on m'a dit que le quartier n'était pas des plus libres..

- Ah mais fais pas cet tête ! On s'reverra ! Duncan disparu dans la foule par la suite, Owen fit un signe d'au revoir.

Owen reprit sa route, pour rejoindre ce mercenaire qu'il aurait espérer devenu gentil avec le temps, bien qu'il savait que cela était impossible.
Revenir en haut Aller en bas
Dante Corvac
Humain
Dante Corvac

Nombre de messages : 922
Âge : 41
Date d'inscription : 09/07/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  28?
Niveau Magique : Non-Initié.
Ce cheval ressemble à son maître, fou et instable ! [Owen] [Dante] Empty
MessageSujet: Re: Ce cheval ressemble à son maître, fou et instable ! [Owen] [Dante]   Ce cheval ressemble à son maître, fou et instable ! [Owen] [Dante] I_icon_minitimeVen 14 Fév 2020 - 4:02


C'est bien, je peux sortir faire mes exercices dehors aujourd'hui dans le jardin intérieur. Il était temps. Je n'en pouvais plus. C'est pour me récompenser de mon aide pour la fenêtre qu'ils disent. J'en profite pour m'éclipser, pour avoir de l'intimité… C'est la réponse comportementale qu'ils veulent… Ils ne me suivent pas, nous savons que, de toute façon,  je n'ai nulle part où aller.

***********************************


Akhan s'occupe de finaliser les réparations mineures sur la facade et le portail avant de la demeure, légèrement malmenés par des excités quelques nuits auparavant. Les artisans s'activent, les travaux vont bon train. Maitresse Irohivrah l'a assigné au service de maître Ruski pour l'assister, veiller à la perennité  de son commerce, lui enseigner les bonnes manières en haute société.

Bien sûr, il ne l'a pas encore vu. Mais il a une lettre d'instructions détaillées écrite avec une encre d'étrange couleur. Il n'a jamais vu ce rouge. Et, là-dedans, parmis la vérification des comptes et la prise en main de l'affaire après la mésaventure de son nouveau maître dans les geôles de Maralina, il est de bon ton de faire de la place dans l'écurie pour deux chevaux et un palefrenier.

Le scribe se frotte la barbe un court instant, dubitatif. Il est tard, le jeune homme aurait dû être là avec les deux chevaux depuis belle lurette. L'esclave a une courte prière, pour qu'il ne lui soit rien arrivé.

La maison qui a été indiquée à Owen a adresse dans les soieries très aisées. Au terrain de bonne dimension, entourée de jardins relativement modestes, est sise une maison à deux étages qui, elle, l'est beaucoup moins. Le portail ouvert laisse passer Owen sans difficulté, alors peut il admirer la devanture de marbre blanche et verte, aux fenêtres garnies de mosaïques délicates de verres colorés.

Aux lumignons multicolores, et aux plates bandes qui, sans concurrencer les princes marchands, témoigne de moyens certains. Le chemin, pavé de pierres jaunes, passe devant l'entrée principale avant de se perdre sous une arche de rosiers d'un lavande délicat et de disparaitre derrière une rangée d'hibiscus d'un écarlate éclatant.

Il y a d'ailleurs, jouxtant une fenêtre des gens qui s'affairent et qui discute fermement et rapidement en Oliyan et qui se taisent lorsqu'apparait le jeune homme et la monture. Akham s'arrête net, et se dirige vers Owen.  Grand, élancé, le cou cerclé de ce collier en argent qu'ont les esclaves érudits, habillé d'une longue tunique d'un bleu royal, la sacoche d'un scribe èa la hanche, il s'approche vers le jeune homme.

Les prunelles noires se posent sur l'animal plus noir encore. En réponse à ce nouvel individu, Ténèbres renâcle et encense violemment en tapant du sabot, reculant en tirant sur sa bride, les oreilles dans le crin.
.
Bonjour en la demeure de maître Ruski. Alors c'est donc la fameuse bête infernale qui fait le nouveau caprice de mon maître… Mais, ne devrait-il pas y avoir aussi son frère? Un hongre d'un gris de cendres?  

L'esclave marque un moment de pause avant de tendre sa main, la main douce de quelqu'un qui n'a pas à travailler pour vivre.

Je m'appelle Akhan, nous allons travailler ensemble. Il est stipulé que les animaux venaient avec leur soigneur… Je présume donc que vous êtes le jeune De Villiers indiqué dans ma missive?
Revenir en haut Aller en bas
http://miradelphia.forumpro.fr/t23317-assassin-a-louer#388252
Owen de Villiers
Humain
Owen de Villiers

Nombre de messages : 85
Âge : 15
Date d'inscription : 03/07/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 17 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
Ce cheval ressemble à son maître, fou et instable ! [Owen] [Dante] Empty
MessageSujet: Re: Ce cheval ressemble à son maître, fou et instable ! [Owen] [Dante]   Ce cheval ressemble à son maître, fou et instable ! [Owen] [Dante] I_icon_minitimeMar 18 Fév 2020 - 23:39


À présent, Owen avança dans le quartier chic qu'est les soieries seul, Duncan n'étant probablement pas bien vu dans ce genre de lieu, ce petit garçon pouvait être effrayant à première vue mais se trouvait être dôté d'une bonté et d,une gentillesse, malgré qu'Il était un voleur et un grand bavard, ce cher Velian rencontré plus tôt ne faisait pas le poids devant cet enfant des rues. Les routes des soieries regorgeait 'une beauté que les nobles péninsulaires n'avait point, les vaanis n'étaient pas plus magnifiques que les autres cultures qu'avait vu Owen, il n'en avait vu que quatre pour le moment donc cela serait un avis précipité, mais ils avaient leurs charmes à eux, adapté à la chaleur hivernale qu'Owen expérimentait sur le moment.

C'est bien après plusieurs heures de marche en tenant toujours le fameux Ténèbre par la bride que le palefrenier atteignit la demeure, une demeure modeste aux jardins entretenu ni plus ni moins, il ignorait la plupart du temps dans son chemin le  visage de railleries des personnes assez fortuné. Il s’arrêta face à la demeure, l'homme à l’œil-vert vivait par ici ? Pourtant, l'allure du mercenaire n'était pas des plus chaleureux ou aisé, était-ce une mise en scène ? Pour l'instant, tout ce qu'il devait s’intéresser était de ramener la bête fougueux, légèrement content de pouvoir se débarrasser de lui, du moins temporairement.

Le péninsulaire remarqua rapidement les conversations qu'il comprenait à moitié qui se tut tous à sa venue, il n'y porta pas beaucoup d'attention, et se concentra beaucoup plus sur l'homme portant un collier en argent sur le cou, qui révéla à Owen que la demeure était cel d'un certain Ruski, s'était le nom que portait le mercenaire ? Si c'était le cas, il comprenait bien pourquoi il ne s'était pas présenté.  

- Un autre cheval ? Non non, je m'occupe seulement de celui-là, Ténèbre. Je n'ai jamais eu à m'occuper d'un cheval gris cendré à ma connaissance. IL sembla confu dans ses propos, il n'avait quand même pas oublié un cheval !? Et en plus, s'était un hongre, il n'était pas difficile d'en remarquer un.

De suite après, le serviteur, si s'était bien son métier, se présenta, Arkhan, visiblement, les vaanies adore les r, en plus de les rouler.

- Oui je suis bien le palefrenier de Ténèbre, Owen de Villiers, mais je préfère Owen tout court, de Villiers est un nom dont je ne suis pas sur de pouvoir le porter.. Bref, que dois-je faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Dante Corvac
Humain
Dante Corvac

Nombre de messages : 922
Âge : 41
Date d'inscription : 09/07/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  28?
Niveau Magique : Non-Initié.
Ce cheval ressemble à son maître, fou et instable ! [Owen] [Dante] Empty
MessageSujet: Re: Ce cheval ressemble à son maître, fou et instable ! [Owen] [Dante]   Ce cheval ressemble à son maître, fou et instable ! [Owen] [Dante] I_icon_minitimeMer 19 Fév 2020 - 4:32

Akhan hausse un sourcil lorsque le palefrenier fait part de son ignorance pour le cheval cendré répondant au nom d'Ombre. Il y a manifestement confusion. Pourtant l'acte de vente fait bien état de deux chevaux et non d'un seul. Et l'individu devant lui semble perdu.


Que faire? Le renvoyer? La monture noire, un beau mâle fringuant de belle taille, parfait pour la reproduction, le regarde d'un air étrange en tapant du sabot, les oreilles dans le crin et en exhibant sa dentition avant de se mettre à renâcler et à encenser violemment, agitant sa crinière, manifestement énervée. Ténèbres en a assez, il veut manger, galoper, et il y a une femelle en chaleur pas trop loin. Ca lui met les nerfs en boule. Piaffant, il se met à tirer sur sa longe en essayant de frapper des sabots avant.

Il tire sur sa longe, voulant se libérer commencant à caracoler un peu de travers. Le scribe recule un peu, comprenant soudainement pourquoi le gamin n'a pas emmené les deux animaux à la fois. Par Arcamenel, pourquoi son maître a t'il eu la fantaisie d'une créature pareille! Il ne s'y connait pas en vrai, mais elle a tout de l'attitude belliqueuse d'une monture de guerre.

Un maçon, assistant à la scène donne une tape sur l'épaule de son compagnon avant de s'approcher, énervant un peu plus le destrier.

Ca va aller jeune homme, quelle fringante monture qui est là! Vous êtes certains que vous êtes capable de la maitriser?

Akhan quand à lui, recule. Il n'aime pas les chevaux plus qu'il faut, mais celui là est impressionnant. Aussi laisse t'il au jeune De Villiers le loisir et le plaisir de s'occuper du monstre. Il enverra quelqu'un chercher l'autre plus tard.

Sur le coin de l'écurie, dans les ombres, un œil vert étincelle brièvement. Croisant les bras sur son plastron, une mèche noire s'échappant de sa tresse Vaani lui balayant le front, l'homme s'appuie sur le mur du bâtiment et croise les bras, se frottant le menton. Un léger sourire soulève le coin de sa grande bouche mobile.

Ca fait toujours plaisir de voir un fringant étalon faire la vie dure aux gens.
Revenir en haut Aller en bas
http://miradelphia.forumpro.fr/t23317-assassin-a-louer#388252
Owen de Villiers
Humain
Owen de Villiers

Nombre de messages : 85
Âge : 15
Date d'inscription : 03/07/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 17 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
Ce cheval ressemble à son maître, fou et instable ! [Owen] [Dante] Empty
MessageSujet: Re: Ce cheval ressemble à son maître, fou et instable ! [Owen] [Dante]   Ce cheval ressemble à son maître, fou et instable ! [Owen] [Dante] I_icon_minitimeMer 19 Fév 2020 - 23:56


Toujours aussi confus, le silence autour de lui le mit mal à l'aise. Qu'à t'il dont fait de mal encore une fois ? Son ancien patron, était des plus patient avec Owen, qui ne cessait de faire des bourdes, même après quatre de loyaux services, il ne l'a jamais viré. Sauf que ce n'était pas tout le monde qui avait ce genre de patience,et les gens préféraient viré des incompétents tel qu'Owen plutôt que de leur montrer leurs erreurs. Mais bon, qui était-il pour les juger ainsi ? Pour le moment, autre chose l'intéressait puisque le cheval qui servait de monture au mercenaire se mit à renâcler et taper du sabot, Owen recula de quelques pas par précaution cet bête lui avait déjà donner plusieurs mauvais quart d'heures depuis presque un mois entier. Owen mit sa main dans sa sacoche pour en sortir une poignée avoine et le tendit face à la belle bête, en la tenant par le bout des doigts et éviter de se faire manger la main, cela était arrivé à l'un de ses anciens collègues, qui mourru quelques jours après.

L'homme posa une main sur l'épaule d'Owen, lui disant s'il allait pouvoir s'occuper du monstre qu'est le cheval. Owen ricana nerveusement et répliqua tout simplement.

- Je n'ai pas réussi à le maîtriser ces derniers ennéades, je ne vois pas comment je pourrais le maîtriser maintenant ! Dit-il, sur le ton de l'humour.

Faire de l'humour maintenant n'était probablement pas approprié il était déjà à deux doigts de se faire virer, pas la peine d'en rajouter une couche. Il avait comprit bien assez vite après avoir fait la connaissance de Ténèbre qu'une simple poignée avoine le suffisait pour le calmer.

- Sinon, que comptez-vous faire de moi ?
Revenir en haut Aller en bas
Dante Corvac
Humain
Dante Corvac

Nombre de messages : 922
Âge : 41
Date d'inscription : 09/07/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  28?
Niveau Magique : Non-Initié.
Ce cheval ressemble à son maître, fou et instable ! [Owen] [Dante] Empty
MessageSujet: Re: Ce cheval ressemble à son maître, fou et instable ! [Owen] [Dante]   Ce cheval ressemble à son maître, fou et instable ! [Owen] [Dante] I_icon_minitimeMar 25 Fév 2020 - 18:41


Les narines dilatées, le fier destrier ne rechigne pas devant la gâterie. Au contraire. Owen peut sentir les dents de l'étalon lui racler la paume, la langue de l'Animal aspirant et captant chaque miette de la précieuse céréales. Cet humain là, il en fait ce qu'il veut, quand il veut… Et, en plus, il a pas mal plus de céréales qu'avec l'autre.

Avec autorité, Ténèbres frappe du sabot au sol, avant de réclamer sa promenade du jour a grands coups de tête sur l'épaule du jeune homme. Il a intérêt à se dépêcher. Il n'aime pas ca ici… C'est trop vert et il y a trop de monde.  

Akhan, pour sa part, reste semi interdit, semi amusé par cette relation entre le palefrenier et la monture.

-Heu... Bien… Si vous continuiiez à vous occuper de cet animal par exemple ca vous dérangerait? D'ailleurs, j'ai vos gages, tenez. J'ai recu des instructions claires sur ce sujet. Votre maître fait faire le message aussi de ne pas tout dépenser en une fois. Il m'a écrit, et je cite: il y a une prime pour être encore vivant.

Derrière le scribe, un autre homme sort de la maison et lance un DANNNTE c'est l'heure! tonitruant


L'individu sur le coin de l'écurie se redresse et va rentrer dans la maison, les mains dans les poches et se trainant les pieds. Se faisant, le côté gauche de son visage, abîmé et son œil vert ne quittent pas le jeune homme le plus qu'il peut. Le Péninsulaire connait cet air, connait ces habits et cette dégaine. Corvac finit par s'engouffrer dans le bâtiment, n'ayant pas accordé à Owen plus d'attention que nécessaire.  

Ténèbres, impatient, bouscule encore un peu son esclave et le pousse de son flanc, lui ordonnant de le monter. Les sabots lui démangent, il veut partir.
Revenir en haut Aller en bas
http://miradelphia.forumpro.fr/t23317-assassin-a-louer#388252
Owen de Villiers
Humain
Owen de Villiers

Nombre de messages : 85
Âge : 15
Date d'inscription : 03/07/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 17 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
Ce cheval ressemble à son maître, fou et instable ! [Owen] [Dante] Empty
MessageSujet: Re: Ce cheval ressemble à son maître, fou et instable ! [Owen] [Dante]   Ce cheval ressemble à son maître, fou et instable ! [Owen] [Dante] I_icon_minitimeJeu 27 Fév 2020 - 0:46


Les dents de la bête rentrèrent en contact avec la paume d'Owen, ce qui fit penser à Owen que Ténèbre comptait le manger sa main en supplément. le péninsulaire n'avait pas pour habitude de croire cela, dans le début de sa carrière peut-être mais cela devenu rapidement une peur qui n'existait plus, mais ce cheval était bien unique dans son genre. Il en avait vu de toute les couleurs, c'est sur. Ténèbre finit par réclamer la promenade qu'il faisait chaque jour, ou presque. Et puis la voix du serviteur retentit.

- Que croyez-vous que je fais ? Dit-il, ayant toute son attention vers Ténèbre et regarda quelques fois par dessus son épaule.

Le dénommé Akhan lui tendit par la suite une prime pour s'être occuper du cheval, avec les "compliments" de l'homme à l’œil-vert, notant aussi de ne pas tout dépenser à la fois. Surpris de savoir qu'il était payé pour s'occuper du monstre, et aussi reconnaissant de ne pas être considéré comme un esclave vendu du marché libre.

- Une prime pour être encore vivant ? Combien de personnes se sont occupé de ce cheval avant moi ? Non ! Ne répondez pas, je ne veux plus savoir.

Soudainement, un homme sortit de la maison en criant le prénom Dante strident. Owen recula de quelques pas, croyant que cet homme avait attrapé la rage ou il ne sait quoi. Et puis la venue d'un autre homme fit glaçé son sang. Une des deux pupilles vert comme de l'herbe et l'autre marron comme de la merde. Les vêtements rapiécés et délavés, une démarche reconnaissable et cet allure, il n'y avait pas de doute en question, c'était bien lui.

- Je crois me souvenir où se trouve Ombre, je vais aller le chercher !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Ce cheval ressemble à son maître, fou et instable ! [Owen] [Dante] Empty
MessageSujet: Re: Ce cheval ressemble à son maître, fou et instable ! [Owen] [Dante]   Ce cheval ressemble à son maître, fou et instable ! [Owen] [Dante] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Ce cheval ressemble à son maître, fou et instable ! [Owen] [Dante]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Cheval de Guerre [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Underworld : Nouvelle ère [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: ITHRI'VAAN :: Thaar-
Sauter vers: