Partagez
 

 Lessien, Druide et aubergiste

Aller en bas 
AuteurMessage
Lessien
Elfe
Lessien

Nombre de messages : 8
Âge : 30
Date d'inscription : 11/01/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Lessien, Druide et aubergiste Empty
MessageSujet: Lessien, Druide et aubergiste   Lessien, Druide et aubergiste I_icon_minitimeVen 11 Jan 2008 - 8:57

[hrp : plop ici Garmin^^ je vous présente ma remplaçante derrière le comptoir de "L'Elfe Pédant" Lessien, Druide et aubergiste 657689250]



Prénom : Lessien.

Âge : 145 ans.

Sexe : Féminin.

Race : Elfe Sylvain.

Classe / Métier : Druidesse / Aubergiste.


Description physique : On peut dire que Lessien est, non pas commune, mais possède des traits normaux pour sa race : elle est grande et svelte(1m75 pour 55 kilos), ses cheveux sont blonds et ses yeux bleus. Les traits de son visage sont doux et ses mains également fines. Pour ce qui est de ses vêtements, elle se démarque cette fois des autres Elfes en préférant des couleurs sombres, comme le brun, l’ocre ou des verts foncé ; elle portera cependant des vêtements plutôt légers, été comme hiver.

Description mentale : Cette fois, Lessien se démarque franchement de ses congénères. Elle ne tient pas en place et exprime avec franchise ce qu’elle ressent, sautillant dans tous les sens si elle est joyeuse, ou bien grommelant si elle est vexée. Elle est enthousiaste face à la vie et à la nature, mais ne se laisse pas rebuter par les villes, même aussi gigantesques que la cité naine Kirgan. Elle a un grand cœur et sera toujours prête à accueillir une âme en peine en son auberge.


Histoire : Lessien fut d'abord élevée dans un cadre tout-à-fait banal, au cœur de la forêt Anaëh, dans un village d’Elfes Sylvains isolé de la capitale Elfe. Ses parents l’éduquèrent de façon normale, mais ne purent empêcher sa curiosité naturelle de prendre le dessus… Malgré l’interdiction de sortir de la forêt, dès ses 30 ans, elle explorait son environnement toujours plus loin de son village natal. Un jour même, alors qu’elle n’avait que 37 ans, elle atteignit l’orée de la grande forêt, à la limite Nord. Elle vit les montagnes non loin et décida d’y aller d’ici peu. Quelques mois plus tard, elle y alla en effet, faisant fi de toute prudence. Elle arriva au pied de la montagne, puis resta ébahie devant la beauté des paysages s’offrant au-dessus d’elle. Elle se dit qu’il serait amusant de grimper là-haut pour savoir quel était le point de vue, car même les plus hauts arbres de la forêt n’arrivaient pas à la cheville de cette montagne…

Elle commença donc à grimper. Vu son âge, elle fut bien vite fatiguée, peinant au bout de dix minutes d’ascencion. Mais elle était déterminée. Elle continua donc, mais d’un coup… Elle lâcha prise! L’Elfe tomba sur une dizaine de mètres et… tomba sur… un ours! Bon, elle n’aurait plus grand chose à craindre de lui étant donné qu’il était dépecé et sans doute vidé, en train de cuire dans une gigantesque marmite emplie de bière qui commençait tout juste à bouillir. Lessien fut rapidement sortie du liquide brûlant par des bras puissants, elle ne souffrit donc pas de brûlures. Mais le choc psychologique fut intense car quand elle rouvrit les yeux… elle se vit entourée par une trentaine de Nains aux rires démoniaques! Ses parents lui avaient parlé de ces créatures viles et sans cœur. Elle fut donc encore plus choquée d’être bien accueillie, et lorsqu’elle vit les rires démoniaques devenir des plaisanteries et autres moqueries de franche camaraderie, elle en resta bouche bée. Elle n’osa proférer une seule parole, mais les Nains la comprirent tout de même. Ils voyaient juste une enfant Elfe plus que perturbée, et lui dirent donc de repartir vers la forêt. L’un deux lança, au moment où elle partit : « Hey! Si tu veux revenir un jour, on ne bouge pas d’ici! » déclenchant une foule de rires dans la cantonnnade. Lessien partit donc et retourna chez elle, où elle fut réprimandée d’être ainsi partie sans prévenir. Elle ne parla bien sûr pas des Nains…

Dans les années qui suivirent, elle revint régulièrement voir les Nains. Tous devinrent ses amis, et cela rejaillit sur son comportement. [hrp : cf. description mentale^^] Un jour cependant, désormais âgée de 43 ans, elle arriva au campement des Nains et découvrit avec stupeur qu’ils n’étaient plus là… Le campement était en ruine, mais on ne pouvait savoir s’ils étaient partis en catastrophe ou s’ils avaient été massacrés. On pouvait voir ça et là, sur les maisons délabrées, de grandes traces de brûlure. La nature elfique de Lessien ne pouvait la tromper : c’étaient des mages qui avaient fait cela. Devant le désastre, elle resta d’abord sans voix, puis se mit à sangloter, avant de pleurer à chaudes larmes… Elle resta recueillie devant ce qu’était le lieu de vie de ses amis, puis repartit chez elle. Elle prit une grande décision ; ses parents la destinaient à la grande Académie de Magie, mais elle ne voulait pas devenir comme ces damnés mages qui méprisaient la vie, détruisant ce qui leur passait sous la main en un claquement de doigts. Elle voulait devenir une magicienne de la Nature, elle voulait devenir druide. Ses parents, d’abord hostiles à cette décision car ils considéraient que ce serait gâcher le potentiel magique de leur fille, cédèrent devant la détermination de la jeune Elfe et prirent contact avec un grand druide d’Aëlendir, pour qu’il enseigne son art à leur fille. Finderil prit donc la jeune fille sous son aile, et lui enseigna sa magie pendant 70 ans, “pillant” la colossale bibliothèque d’Aëlendir. Puis il considéra qu’il n’avait plus rien à lui apprendre, et qu’elle devait désormais voler de ses propres ailes.

Comme elle n’avait pas de très bonnes relations avec le reste de son peuple, elle se décida à partir pour la capitale naine Kirgan, afin de tenter d’y retrouver traces de ses amis disparus. Elle ne les trouva pas, mais trouva deux amis : d’abord un tavernier nommé Garmin, qui l’accueilla alors que les autres Nains la rejetaient, puis un autre Elfe nommé Iadruin, qui l’employa dans sa boutique de potions. Elle vécut ainsi à Kirgan pendant 30 ans, repartant de temps en temps pour Aëlendir, afin de prendre des nouvelles des siens, particulièrement sa famille et son maître druide. A chaque fois, elle revenait l’air de rien et reprenait directement une vie “normale”, sans jamais rien dire à ses amis Kirganiens de sa nature druidique.

Il y a peu, Garmin, le tavernier, a du partir pour un long périple. Depuis, c’est Lessien qui tient la taverne, l’ayant même transformée en auberge, où elle sert de bons plats elfiques accomodés “à la sauce naine”, c’est-à-dire avec plus de viande, un peu plus de lard et beaucoup plus de bière. Elle maintient le calme non grâce à sa magie, mais avec son charisme inhabituel pour une Elfe, à savoir qu’elle hurle au moins aussi fort que ne le faisait son ami Nain. Ce qui impose le respect…
Revenir en haut Aller en bas
 
Lessien, Druide et aubergiste
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Où tout commence :: Registre :: Tabularium :: Limbes :: Elfes-
Sauter vers: