AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Garde nocturne [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anithralith Devalaeryn
Elfe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15
Âge : 24
Date d'inscription : 04/04/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Garde nocturne [Libre]   Dim 5 Avr 2009 - 19:07

    La journée n’avait pas été chargé pour le jeune elfe qui venait de rejoindre les rangs des Gardes Royaux, les Drows semblaient se tenir à distance du palais, pour l’instant en tout cas … Il n’avait donc rien eut à faire pour défendre le palais. Souhaitant faire ses preuves, il prit en charge la garde nocturne du palais avec six de ses compagnons d’armes, la plupart des nouveaux venus qui, comme lui, souhaitaient faire leur preuves.

    La nuit impénétrable semblait interminable pour le jeune elfe, il était en faction depuis a peine deux longues heures qui lui semblait interminables et déjà, le sommeil frappait son esprit. Ses membres engourdis par la léthargie d’un demi-sommeil, il s’éveilla d’un coup et s’humecta les lèvres, il posa sa main sur le pommeau de son épée puis commença sa ronde du palais, il rencontra plusieurs de ses frères d’armes qui, comme lui, dormaient à moitié. La nuit noire n’était percée que par les lumières des flambeaux qui entouraient le vaste et somptueux palais. S’emparant d’une miche de pain elfique et d’une gourde laisser là a l’intention des gardes, il s’assit sur le rebords d’une passerelle et se sustenta, buvant régulièrement de l’eau tant sa gorge était sèche après les heures interminables qu’il avait passé dans le vent frais de la nuit. Aucuns sons ne transperçaient le calme de la nuit, hormis le sifflement régulier d’insectes où les cris bestiales d’animaux sauvages. Parfois, il lui arrivait de voir des chats ou des lapins, le noir ne l’empêchant en rien de ne pas voir clairement grâce à sa condition d’elfe.

    Alors qu’il terminait son sommaire repas, une brise fraîche vint caresser le visage du jeune elfe, ses cheveux bordeaux dansant autour de son visage, la brise se calma, doucement, laissant la chevelure du garde aussi pantelante que d’ordinaire. Il rangea la carafe d’eau et nettoya les miettes de pain puis, ouvrant un sac de toile, il emporta des miches de pain fraîche et des gourdes à moitié pleine avec lui. Il remit la main sur son épée, l’autre tenant fermement le sac, il fit le tour du palais en distribuant à ses congénères des gourdes et du pain. Il revint enfin à la position initiale de sa garde et fixa l’obscurité, il ne percevait aucuns signes de vie, son absence n’avait donc en rien permis à l’ennemi d’approché.

    Il demeura silencieux, attentif au moindre mouvement, percevant le bruit des feuilles dans les arbres jusqu’aux sifflements de l’herbe quand un bourrasque de vent venait à faire plié les brindilles vertes. La douce mélodie de la nature menaça à plusieurs reprises de l’emportée mais il résistait de son mieux.

    Il capta enfin un mouvement et s’est avec empressement qu’il déserta son poste pour surprendre l’inconnu. Se déplaçant comme un félin, il ne faisait aucuns bruits mais il n’aurait pas été difficile pour un Elfe ou un Drow de ressentir son esprit approché. Il capta la présence de l’inconnu et, vif comme l’éclair, il immobilisa le rôdeur en le plaquant contre la surface froide du mur de l’enceinte. N’exerçant qu’une pression minime pour retenir le vagabond, il n’eut aucun mal à capté la respiration haletante de la personne qu’il maintenait contre le mur. D’une voix nouvellement autoritaire qui n’il ne se connaissait pas il demanda à l’inconnu de s’identifier.

    « Identifiez-vous ! »
Revenir en haut Aller en bas
Inwë Cédra' Sannil
En attente de validation..
avatar

Féminin
Nombre de messages : 128
Âge : 23
Date d'inscription : 20/06/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Garde nocturne [Libre]   Lun 6 Avr 2009 - 16:29

Aleändir... Inwë n'avait pas du tout prévu de se retrouver dans la capitale elfique cette huit la, mais alors pas du tout! Elle avait une fois de plus marché au hasard, sans regarder où cela la menait. C'était aussi une de ses habitudes... Bien entendu, ce n'était pas la seules. Ce soir là, c'est en accordant aucune importante aux regards que lui jetaient les gens, qu'elle passa les portes de la ville. Il fallait dire que sa tenue pouvait laisser à désirer pour les plus nobles: elle portait sa sombre cuirasse, ses épées étaient toujous calées dans son dos; un gros sac de toile était en plus par dessus. Ses hautes bottes étaient bouseuses car elle avait bien longtemp parcouru les chemins de Miradelphia, toujours pour la même chose.

Aujourd'hui elle ne se posait pas la question de savoir où elle allait dormir. Elle an avait assez de se torturer l'esprit avec des choses idiotes... Inwë erra dans les ruelles plus ou moin sombres. Elle ne faisait pas non plus attention à l'endroit où elle se trouvait. La nuit était tombée depuis un certain temps déjà. La jeune femme leva les yeux vers les étoiles; elle sourit simplement: de là haut, sa mère devait l'observer... Du moins, elle l'espérait.
Elle traversa une rue sans lumière; cela ne lui posa aucun problème: elle pouvait très bien voir dans l'obscurité... Pas aussi précisément qu'un elfe puisqu'elle n'était qu'une demie portion... Un nouveau sourire se dessina sur son visage. La rue déboucha sur le palais royal. Elle eut envie d'éclater de rire! Voilà un lieux qu'elle n'avait bien jamais "cotoyé". Elle se retint, même si elle savait qu'il n'y avait pas grand monde qu'il l'entendrait.

Elle devait se décider: soit elle repartait de l'autre côté, soit elle passertait près du palais, contre le mur d'enceinte. Elle n'avait pas vraiment l'intention de s'attarder ici... Inwë choisit la seconde option. Elle sortit de la rue d'un pas léger et s'approcha du mur; elle fit glisser ses doigts sur la pierre froide. Elle fit bien attention à ne pas faire de bruit... Pas assez...
Alors qu'elle s'écartait en vitesse du mur, elle n'eut pas le temps de réagir qu'elle fut de nouveau plaquée contre la pierre froide. Son dos heurta la mur, elle leva ses yeux dorés sur l'inconnu: il s'agissait d'un homme, certainement un garde... Au passage, son sac de toile était tombé sur le sol. Le visage de l'homme était à quelque centimètres de celui de la demie elfe. Avec une voix autoritaire, il lui dit:

"Identifiez-vous!"

Inwë lui jeta un regard mauvais.
La pression qu'il exerçait sur elle n'était pas forte, mais tout de même, elle était compressé entre le mur et l'inconnu, à qui elle aurait bien collé une giffle si elle n'aviat pas reçu une certaine éducation. Ses yeux brillèrent dans la nuit: son regard venait de s'adoucir. Ses muscles par contre s'étaient contractés... Elle se força à lui parler avec une voix douce:

-Voudriez-vous bien lacher une dame je vous prie?? Sachez que je ne suis pas une menace...

Sa voix se perdit, et lorsqu'elle reprit la parole pour rompre le silence de la nuit, elle n'était que murmure:

-A présent, si vous tenez temps à connaitre mon identité, sachez que l'on me nomme Inwë... Inwë Cédra' Sannil.

Elle avait bien trop rapidement contenté cet inconnu et elle jugea que maintenant, c'était à lui de se présenter:

-Mais à qui ais-je l'honneur?

Elle ne le quitta pas des yeux, le regardant avec insistance; elle était toujours coincé entre le mur et cet homme qui avait tout d'un elfe. La lune brillait, révéla la couleur argenté des cheveux de la demie elfe et découvrant également son visage.
Revenir en haut Aller en bas
http://revelation-fascination.skyrock.com
Anithralith Devalaeryn
Elfe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15
Âge : 24
Date d'inscription : 04/04/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Garde nocturne [Libre]   Jeu 9 Avr 2009 - 18:55

    Serrant toujours la proie d’un bras contre le mur, il sentit les muscles du corps féminin qu’il tenait frémirent et rester tendus. Ses yeux étaient plongés dans celui de la jeune créature dont il ignorait jusqu’à maintenant la nature. Son regard s’adouci lentement, cependant, Anithralith resta méfiant. Il ne relâcha pas sa prise. La voix de la jeune femme s’éleva, il n’eut aucun mal à reconnaître la sonorité elfique dans la voix de la demie-elfe. Se faisant douce, elle lui demanda au garde qu’il le lâche et qu’elle n’était pas une menace, il était certes compréhensif, mais il ne prendrait pas le risque de relâché la jeune femme sans connaître son identité.

    - Je relâcherais mon étreinte lorsque je saurais à qui j’ai affaire.

    Rétorqua sèchement mais calmement l’elfe garde royal, il ne voulait pas être méchant mais en tant que garde, il se devait de faire preuve d’autorité. Puis la voix de la demie elfe s’éleva de nouveau pour lui dire son non et son prénom qui avait, sans aucuns doutes une consonance elfe qui n’échappa pas au jeune gardien.

    - Très bien, Inwë Cédra’ Sannil, je vais vous relâchez, mais je tiens à vous avertir, si vous tentez de vous soustraire à moi, d’utiliser toute magie ou sorcellerie, de tenter une offensive armée à mon encontre, il vous en coûtera votre vie.

    Il relâcha doucement la pression qu’il exerçait sur la gorge de la jeune femme, son bras se retirant doucement, jusqu’à se que celle-ci lui demande son identité, il resserra un peut son emprise sur le coup de Inwë avant de satisfaire la curiosité de cette dernière, il ne comptait pas lui révéler des détails sur son identité, savoir qu’il était un garde serait suffisant, auquel cas, puisqu’il connaissait le sien, il rajouterait son prénom.

    - Je suis le garde royal de palais des elfes Anithralith, vous n’avez guère besoin dans savoir plus.

    Toujours aussi calme et serein dans sa manière de parler, il ne laissait pas apparaître ses sentiments aussi simplement que l’aurait fait un humain. Son regard se perdant dans celui de la jeune demie elfe, la lune éclaira leur de visages et il ne perdit pas de temps pour mémoriser le visage de la sang-mêlée, elle était belle et ses longs cheveux argentés volaient au vent, il n’avait partant pas vu de beauté égale à celle-ci dans son peuple, bien qu’elle était belle et que son visage rappelait les traits des elfes, elle gardait l’étincelle et les familiarités physique de ces derniers parents, les humains. Il relâcha finalement sa prise, il savait tout se qu’il y avait à savoir, son nom et son prénom ainsi que son visage si le besoin se faisait de dresser un portait de celle-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Garde nocturne [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Garde nocturne [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Baptême de Nuage Noyé et Nuage Nocturne | Libre au Clan
» Petit creux nocturne [libre]
» Obama en chute libre ...
» Garde impériale
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Anaëh ~ NORD EST :: Terres d'Alëandir :: Alëandir :: Le Trône Blanc-
Sauter vers: