Partagez | 
 

 Daren Abyssea [Vagabond]

Aller en bas 
AuteurMessage
Daren Abyssea
Humain
avatar

Nombre de messages : 22
Âge : 28
Date d'inscription : 20/05/2010

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Daren Abyssea [Vagabond]   Sam 22 Mai 2010 - 14:04

Nom/Prénom : Daren Abyssea
Âge : 28 ans (approximativement)
Sexe : masculin
Race : Humain
Particularité : Aucune

Alignement : Neutre bon
Métier : Vagabond
Classe d'arme : Corps à corps (lance à une main, bouclier)

Équipement :
Je suis équipé d'une lance d'à peu près un mètre vingt dont la lame semble large et solide. A son extrémité elle possède un contrepoids en forme de serpent entouré autour du manche, ce qui donne à cette arme un équilibre idéal et me permet de la prendre a une main. Il semblerait qu'il y ait des écritures naines sur la lame mais je ne pourrais dire ce qu'elle signifie ... Peut être une griffe. Je possède également un bouclier ovale en métal et en bois lui aussi serti d'écritures runiques que je n'ai pu traduire. Au dos de ce dernier est écrit, en commun, un nom : Daren, que j'utilise à présent. Actuellement je suis vêtu d'une tunique elfique noire (la couleur étant faite spécialement pour moi). Et pour protéger le bras qui porte la lance, je suis équipé d'un bras d'armure en cuir rigide brun et en métal roux, de conception elfique lui aussi. Enfin, je porte un sac le plus souvent accroché au bout de ma lance. Il contient pour le moment des provisions elfiques et deux gourdes d'eau.

Description physique :
Je suis assez grand, et plutôt musclé, même si je ne suis pas imposant. Je pense qu'avant de me réveiller je devais être soldat. Mes cheveux sont châtain clair mais à cause de certaines plantes du marais ils ont prit pasr endroits une drôle de couleur rouge qui ne veut pas partir… Je les laisse comme ils sont mais ils ont tendance à me retomber sur le visage, et de naturellement former des mèches. Ma peau est mâte et parsemée de cicatrices en tout genre, la dernière en date étant une balafre au bras droit, cette dernière n’étant toujours pas guérie entièrement. Mes yeux sont d'une couleur commune : marron. Je semble tout le temps triste, peut être à cause du fait que je suis tout le temps préoccupé par mon éventuel passé...

Description mentale :
Les questions sont mes pires ennemies ! Elles me poussent à la limite de la folie ! Savez-vous ce que ça fait de savoir que l'on était quelqu'un mais de ne pas savoir qui ? Une question en entraîne toujours une autre, ce qui me pousse dans un cercle vicieux dont j'ai du mal à sortir. Je ne connais pas mon passé, certains disent : « Tant mieux ! » Mais au fond de moi je veux connaître qui j'étais quitte à en souffrir et à regretter ! Je redécouvre le monde avec un regard neuf, dumoins c'est ce que me disait Baladia O’lidria ... Je ne connais pas beaucoup de coutumes humaines qui semblent évidentes pour les autres, ce qui me pousse encore plus loin dans ma frustration. Cependant je suis déterminé à aller jusqu'au bout de mon voyage, même si au fond, je sais que je ne découvrirai jamais l'ancien moi.

Histoire :
Mes yeux s’ouvrent sur un paysage de mort, ma tête me fait mal. Je ne vois pas bien la lumière: fait-il jour ? Fait-il nuit ? Je ne saurais le dire. Ma main essaye de s'approcher de mon visage qui traîne dans la boue. Arrivée tout près, elle s'enfonce dans cette boue sale et malodorante comme pour essayer de le décoller de là, mais même après plusieurs essais elle n'y parvient point. Je sens de lourdes pointes de métal qui s'enfoncent dans mon bras droit, celà me fait de plus en plus mal... Je tourne alors la tête, ne me traînant que plus encore dans la boue: mes yeux découvrent alors une scène d'horreur, une bataille, dumoins ce qui fut une bataille : je ne vois que cadavres dévorés par les rats et les corbeaux. Je regarde alors mon bras et y découvre un cadavre doté d'une lourde armure de métal. Je sens à présent le poids de cette carcasse de métal qui m'empêche de bouger, ainsi que la lourde lance qui, la traversant, s'était enfoncé dans mon bras.

Après quelques efforts, je parviens enfin à me dégager de l'étreinte en fer noir de l'amure. Une fois de plus ma main s'enfonce dans la boue pour me soulever, et cette fois me décolle du sol.

Je reste alors muet, bouche bée devant ce massacre : avais-je déjà vu de tels horreurs avant tout cela ? Quel était mon nom ? Je percutais à peine que je ne me souvenais plus de qui j'étais. Pourquoi suis-je en vie ?
La vie ! Un déclic se fit dans mon cerveau lorsque mes yeux, balayant les environs, découvrant cadavres dévorés, épées, sang, lances, mort, mort, mort, apperçurent des torches !
Des torches ?! Amis ? Ennemis ? Dans quel camp suis-je ? Je préfère me faire passer pour un cadavre, je me jette alors au sol.
J’entends parler. Je ne connais pas ces mots. Discrètement, j'entrouvre un œil. Des gens avec le teint noir et de longue oreilles pointues prennent les cadavres et en font une pile. Je les observe longuement pendant leur travail. Ils n'ont pas l'air de vouloir partir, et à bien y regarder ils possèdent la même armure de fer noir que le cadavre qui m'étouffait précédemment.

J’attends patiemment, me demandant quand est-ce qu’ils vont me ramasser pour me faire brûler avec les autres, mais il y a tellement de cadavres...
Après un moment un autre individu vient, les emmenant plus loin. Je saisis alors ma chance, j’attrape un bouclier qui était près de moi -je crois bien que c’est le mien, il me semble familier, tout comme cette lance plantée à un ou deux pas de moi. Après avoir récupéré de quoi me défendre, je cours à perdre haleine dans ce qui semble être un marais…


Après une longue course, mon sang est comme venin dans mes veines. Ca me brûle, j’ai du mal à respirer, je soufre de vertiges... Mes yeux se portent sur mon bras : je perds beaucoup de sang. J’arrache une de mes manches avec le peu de forces qui me reste et la passe en bandage autour de ma plaie. Celà me fait souffrir, puis mon ventre commence à faire des bruits étranges et me torture à son tour…
Mes yeux se ferment petit à petit, mes forces m’abandonnent, je me sens partir…
Le sombre marais fait place à de luxuriants jardins fleuris, est-ce celà le vrai monde…? Mon autre réveil était donc un cauchemar …? Je vois un visage flou, je distingue deux longues oreilles puis je me sens à nouveau partir… c’était si court ? Non laissez-moi là-bas !!…


A nouveau la noirceur des marais s’étend devant moi. Mon bras s’est arrêté de saigner, mais je souffre toujours de la faim. Mes forces m’ont abandonné, je lutte dans la pénombre.
J’avance m’enfonçant dans les hauts fonds et les mares de boue, la végétation me gène et le sol meuble englobe chacun de mes pas, ne me gênant que d’avantage.
Soudain, des bruits d’animaux attirent mon attention. J’y vois mal, cependant j’arrive à distinguer trois ou quatre formes dans la pénombre : ça possède quatre pattes, et ils sont en train de manger quelque chose…
Ils mangent ?! Je veux manger aussi ! Je m’avance prudemment, le bouclier face à moi, sachant pertinemment que je n’aurai jamais la force de me battre. Les créatures commencent à grogner, mais je m’avance encore. Remarquant leur façon vive de réagir à ma présence, je commence à taper avec ma lance sur le bouclier en hurlant tant que je peux. Tirant ma force de ma faim, j’avance encore, les créatures répliquent alors par des aboiements agressant mes oreilles. Mais je n’en démords pas : il faut que je mange !


Après quelques minutes d’une danse féroce pour la nourriture, les créatures me cèdent alors leur bien. Je commence à manger. La viande de cette créature est épouvantable, mais ma faim est plus grande que mon dégoût. Depuis combien de temps n’avais-je pas manger ? Mes dents déchiquetèrent la viande et tel un animal je me repu de la créature. Une fois que le dégoût surpassa la faim, je repris ma marche, les créatures sautant sur la viande une fois mon dos tourné.

Une fois que j’eu retrouvé mes forces, la chasse fut facile. Mais la route était longue et j’avançais seul sans savoir ou j’allais. Peu à peu j’avais l’impression que mon esprit sombrait dans la folie. J’était aussi conscient de mon déclin mental, ce qui ne me plongeait que plus vite dans les tourments et méandres de la folie. J’étais seul, personne pour me guider, me montrer la lumière…

Mais au fur et à mesure que j’avançais, le sol se faisait plus dur, et la végétation était de plus en plus vivante, après quelques mois, semaines, jours, je ne sais trop combien de temps je restais dans ce satané marais ! De la verdure, des fleurs et un immense lac se couchait sous mes yeux ,qui se mirent à verser des larmes. Mon voyage fut bien plus facile.


« Hé ! D’où viens-tu, toi ?! »

Quoi ? Un son avec un accent mélodieux, une voix… ça y est je sombre dans la folie !

« Alors ? Tu m’as l’air dans un triste état le jeune … »

Mais est-ce réel ? Je me tourne alors vers la source de se son. Je découvre un homme avec de longues oreilles, c’est lui qui ma interpellé. Mais comment répondre ? Voilà une éternité que je n’ai pas parlé …

« Oulala ! Viens avec moi : Baladia O’lidria va prendre soin de toi le jeune ! »

Je réussis à articuler quelques sons :

« Qui … De qui me parlez vous ? »

« Aaaah ! Hahaha ! Ravi d’entendre que tu n’es pas muet ! Baladia O’lidria le jeune ! C’est la guérisseuse et la chef spirituelle de mon village ! Viens, je vais te conduire à elle ! »

Cet homme aux longues oreilles m’a semblé plutôt sympathique, et j’ai décidé de le suivre. Ses pas étaient légers, tellement légers qu’il semblait flotter au-dessus du sol. Les yeux mi-clos, je pouvais constater qu’il était équipé d’une longue lame et d’un arc qui ornait son armure de cuir finement élaboré. Ses pas si légers me conduirent à un petit village situé dans d’immenses et majestueux arbres, ne cachant pas la lumière du soleil mais l’épousant parfaitement. L’homme qui m’escortait se mis au pied de l’un d’eux et, levant la tête, se mit à crier :

« BALADIA O’LIDRIA !! »

Aucune réponse ne se fit entendre malgré l’énergie de cet homme. Après quelques essais, une réponse se fit entendre :

« OUI URIBEL !! J’ARRIVE !! PAS LA PEiNE DE HURLER !! »

Un sourire s’affichai sur le visage d’Uribel, qui se tourna vers moi.

« C’est vrai que je me suis pas présenté : je m’appelle Uribel ! Et toi, comment te nommes-tu ? »

« Je … je ne sais pas … »

« Te tracasses pas le jeune ! Les réponses se trouvent avec le temps ! »


Après cette phrase vide de sens pour moi, une vielle dame possédant elle aussi des oreilles pointues descendit des escaliers de bois pour se retrouver juste derrière Uribel. Sa voix, bien que semblant agacée, était d’une extrême douceur à mes oreilles.

« Uribel ! Combien de fois t’ai-je demandé de … »

L’expression de son visage se changea en étonnement ou en stupeur je ne sû faire la différence.

« Qui est cet humain ? Uribel ! Pourquoi ne m’as-tu pas prévenue plus tôt ?! »

Il me semblait que le poids de mon corps était de plus en plus lourd, mes jambes ne portaient presque plus mon corps et mes mains lâchaient peu à peu mes armes : je n’étais plus poussé par l’adrénaline de la survie et mon corps lâchait peu à peu. Mes yeux se sont alors fermé et je n’étendis que le son du fracas de mon corps contre le sol.

Au réveil, je me trouvais sur quelque chose de confortable et mou. Je m’assis et vit qu’ils m’avaient transporté puis déposé sur un espèce de nid. Je me souvins avoir vue certains animaux faire ça pour leur petit ou eux-mêmes... Je m’amusais à enfoncer mon doigt dans cette étrange matière blanche, lorsque la vieille dame entra dans la chambre et vit que j’étais réveillé.


« Ravie de voir que vous allez mieux »

« Quel est cette chose ? »


Répondis-je tout en testant encore cette étrange matière confortable.

« Vous êtes bien étrange comme humain, l’on appelle celà un lit, n’en avez-vous jamais vu ? »

« Un lit … »

« Quel est votre nom jeune humain ? Quel âge avez-vous ? »

« Je ne sais pas … Je me souviens pas … je crois que je suis … »


Je fis une pose : elle me qualifiait d’un nom que je ne comprenais pas …

« Humain ? Qu’est donc qu’un humain ?»

La vieille femme au nom bizarre fut surprise par ma question.

« Vous ne savez donc pas ce qu’est un humain ?! Mais se sont les gens de votre race voyons »

« Ma race ? Je suis humain ? C’est comme ça que je m’appel ? »

« Non, les humains sont tous humains mais n’ont pas tous le même nom … par exemple Uribel et moi-même sommes des elfes et nous ne nous nommons pas pareil »


L’elfe parti chercher mon bouclier qui ne traînait pas loin de nous, puis elle me montra des sortes de petits signes que je sû déchiffrer.

« Il y a marqué « Darren » sur votre bouclier est-ce votre nom ? »

« Je … Peu être … Je ne sais pas … »

« C’est comme ça que nous allons vous appeler, à défaut de mieux »


Daren … J’avais à présent un nom, mais je ne savais pas ce que celà signifiait. Un nom ? Qu’est-ce qu’un nom ? Une sorte de code pour être quelqu’un ? Je me posais tout un tas de questions. Alors que je me trouvais en pleine méditation sur le sens d’un nom, Baladia O’lidria m’interrompit pour me poser cette question :

« Peux-tu me raconter comment tu es arrivé ici ? »

Alors, je narrai mes seuls souvenirs : la fuite, le rêve et la survie. A la fin de mon récit, elle semblait à la fois perturbée et peinée pour moi. Je restais deux mois dans ce paisible village, Uribel m’apprit à me battre avec ma lance et me surnomma « Daren de Abyssea », un pseudonyme qui se voulait plein de malice, mais dont le sens m’échappait complètement. Au bout du deuxième mois je pris la route vers une ville nommée Alëandir. Les villageois me disaient que si je devais trouver des réponsess il fallais que je parte vers là. C’est alors sans conviction que je m’élançais sur les routes.


~~~~~

Comment trouves-tu le forum ? : Bien mieux que les premières versions ^^ Et très beau ^^
Comment as-tu connu le forum ? : Je le connais depuis longtemps mais j'avais arrêté à cause d'un RP mort qui ne se finit jamais ... A présent que j’ai soif de RP médiéval fantastique je reviens ^^
Crédit avatar et signature (lien vers l'image d'origine et nom de l'artiste dans la mesure du possible) : Mon avatar vient d'un jeu de rôle et de cartes qui s'appelle Anima, malheureusement je ne connais pas le nom de l'artiste.

(l'histoire est un peu coutre et je m'en excuse ^^' manque d'inspiration ... Fautes corriger !)


Dernière édition par Daren Abyssea le Ven 28 Mai 2010 - 1:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Letha
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 8990
Âge : 23
Date d'inscription : 13/03/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte
MessageSujet: Re: Daren Abyssea [Vagabond]   Dim 23 Mai 2010 - 9:00

Je déplace vers les fiches en construction Wink
Revenir en haut Aller en bas
Daren Abyssea
Humain
avatar

Nombre de messages : 22
Âge : 28
Date d'inscription : 20/05/2010

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Daren Abyssea [Vagabond]   Dim 23 Mai 2010 - 20:16

Voila qui est fait ! Je m'excuse pour les fautes d'orthographe (j'ai un problème avec ça ...) Je conseil de lire l'histoire avant le reste pour comprendre les description physique et mental :D
Revenir en haut Aller en bas
Daren Abyssea
Humain
avatar

Nombre de messages : 22
Âge : 28
Date d'inscription : 20/05/2010

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Daren Abyssea [Vagabond]   Lun 24 Mai 2010 - 18:31

Oubliez ça ... Je ne jouerais pas ... apparemment je fais trop de fautes pour les forums RP alors t'en pis pour moi ... Bon jeu !
Revenir en haut Aller en bas
Katalina Noblegriffon
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 3691
Âge : 28
Date d'inscription : 09/03/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 36 ans (né en 972)
Niveau Magique : Spécial.
MessageSujet: Re: Daren Abyssea [Vagabond]   Lun 24 Mai 2010 - 18:32

On dirait que tu n'as pas compris.

Ce que Letha te reprochait, et avec raison je pense, ce n'était pas tes fautes mais la façon fort peu cavalière dont tu avais de la presser à s'occuper de ta fiche, tout simplement.

Prends ton mal en patience, attend qu'un validateur ait le temps de s'occuper de ta fiche et tu verras que tout se passera bien.
Revenir en haut Aller en bas
Daren Abyssea
Humain
avatar

Nombre de messages : 22
Âge : 28
Date d'inscription : 20/05/2010

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Daren Abyssea [Vagabond]   Lun 24 Mai 2010 - 20:18

Oubliez ce que j'ai dit ... je vais prendre mon mal en patience je verrai bien ^^

Edit : En parlent de patience merci de l'être avec moi ^^ (et il n'y a ni ironie ni rien de déplacer dans cette phrase ^^ Je ne veux pas d'autre incident diplomatique ^^')
Revenir en haut Aller en bas
Daren Abyssea
Humain
avatar

Nombre de messages : 22
Âge : 28
Date d'inscription : 20/05/2010

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Daren Abyssea [Vagabond]   Ven 28 Mai 2010 - 1:27

Voila ! Corriger ! Normalement cela devrais être plus agréable à lire ^^
Revenir en haut Aller en bas
Loïs
Humain
avatar

Nombre de messages : 12
Âge : 23
Date d'inscription : 14/05/2010

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Daren Abyssea [Vagabond]   Ven 28 Mai 2010 - 7:26

Pour ce qui est de l'avatar, il s'agit d'une oeuvre de wen-m.... ce n'est pourtant pas bien compliqué de chercher le nom d'un dessinateur, surtout lorsqu'il est aussi célèbre que lui. Voilà.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurelya.new.fr/
Aerandir
En attente de validation..
avatar

Nombre de messages : 789
Âge : 34
Date d'inscription : 28/04/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Religieux
MessageSujet: Re: Daren Abyssea [Vagabond]   Ven 28 Mai 2010 - 11:44

Loïs, ce genre de remarque se fait par mp, merci.
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 2408
Âge : 31
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Daren Abyssea [Vagabond]   Sam 19 Juin 2010 - 13:18

On en est où ?
Revenir en haut Aller en bas
Daren Abyssea
Humain
avatar

Nombre de messages : 22
Âge : 28
Date d'inscription : 20/05/2010

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Daren Abyssea [Vagabond]   Dim 20 Juin 2010 - 0:08

Nulepart T.T
Revenir en haut Aller en bas
Dragan
Elfe
avatar

Nombre de messages : 3120
Âge : 34
Date d'inscription : 11/02/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte
MessageSujet: Re: Daren Abyssea [Vagabond]   Lun 28 Juin 2010 - 13:51

En effet, les fautes ont été corrigées, c'est beaucoup mieux =)
Je valide donc ta fiche et navrée pour ce retard

Like a Star @ heaven Foire au RP ~ Pour tout ce qui est recherche de compagnons RP. En bref, que du bonheur !
Like a Star @ heaven Inventaire ~ Pour suivre ton évolution {obligatoire}.
Et enfin, si tu as des question, n'hésites surtout pas à demander de l'aide à un parrain, ou à tout simplement poser tes questions dans la partie créée à cet effet.

Bon jeu :D
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Daren Abyssea [Vagabond]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Daren Abyssea [Vagabond]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Daren Abyssea [Vagabond]
» PERHAPS F X CANICHE/GRIFFON 9 ANS (59) ASSO VAGABOND & CO
» [Officiel] Nicodemus, L'Eternel Vagabond.
» Zebron. [Vagabond et voleur]
» Alteor Seveach [ Mage Vagabond ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Où tout commence :: Registre :: Tabularium :: Limbes-
Sauter vers: