AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Comme on cueille des champignons [Celanyth, Logan, Ysabella]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Guilhem d'Arvelaig
Humain
avatar

Nombre de messages : 206
Âge : 26
Date d'inscription : 16/01/2011

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 26 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Comme on cueille des champignons [Celanyth, Logan, Ysabella]   Mer 16 Fév 2011 - 20:57

Personnage PNJ
Spoiler:
 

Après consultation de membres du staff, et quelques réflexions personnelles, je suis arrivé au constat suivant et toutefois quelque peu étrange. Thaar est en fait un magnifique coin à champignon pour drow. Laissez moi vous expliquer mon raisonnement qui m'a permis d'en arriver ici. Il est assez simple en réalité. On ne prend pas trop de risque quant on est un esclavagiste drow à aller à Thaar. Du moment qu'on vas mettre des coups de filets dans les bas quartiers de la ville. Et à Thaar, les humains pullulaient. Il suffisait de se baisser pour ramasser les humains.

C'est sans doute pour cela que quelques drows rattaché à la maison des Trys'Tavilon étaient entré un peu plus tôt dans la ville.

Pas uniquement pour cela, il fallait bien le dire. Drykars Trys'Tavilon avait fait en personne le déplacement depuis le Puy. Se n'était pas pour rien. Il voulait exprimer à certains de ses partenaires commerciaux installé sur Thaar un certain mécontentement quant à leurs activités. Certaines des maisons de passe et autres établissements que géraient la famille drow se laissaient quelque peu trop aller au laxisme d'après le chef de famille. Et il était plus que temps de remédier à cela. Malgré son jeune âge, Drykars n'était pas connu pour faire partit des laxiste dans la famille. Pour ceux qui avaient prit du bon temps alors que son père dirigeait encore la maison, la rigolade était terminée. Les plus intelligents auraient cessé tout cela quant Drykars avait repris les affaires en main.

Pour les autres, se serait autre chose.

Enfin...cela fut autre chose. Cette affaire était à présent terminée. Quelques têtes étaient tombées au sens propre comme au figuré dans certains cas. De nouvelles étaient apparurent également.

Ne pouvant laisser les affaires du Puy bien longtemps, Drykars n'avait pas tardé à repartir pour le Puy.

Mais bon. Il n'en était pas de même pour ses hommes. Après tout, tant qu'à se déplacer, autant en profiter non?

X'erferas était donc resté dans cet objectif avec plusieurs hommes. Assez en tout cas pour ramasser assez d'humains à Thaar pour regagner tranquillement le Puy ensuite.

Bien loin de son frêle cousin, X'erferas était le genre de drow qui attire l'oeil des femmes de sa race. Battit comme un titan, il portait une large armure et son air patibulaire ne donnais pas vraiment envie de plaisanter avec lui.


« Toi, vas faire les premiers repérage ordonna-t-il à l'un de ses hommes. »

Celui-ci quitta immédiatement le groupe, suivant les consigne de son chef à la lettre. Eh oui, le fait que X'erferas ne soit pas un grand plaisantin n'était pas qu'une impression qu'il donnait. Et cela, il l'avait déjà montré à plusieurs reprises.

La vingtaine de drow restant se dispersèrent par groupe de trois ou quatre dans les différentes auberges.

La ceuillette des champignons allait pouvoir commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Celanyth Sùrion
Drow
avatar

Nombre de messages : 136
Âge : 26
Date d'inscription : 30/11/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Comme on cueille des champignons [Celanyth, Logan, Ysabella]   Ven 25 Fév 2011 - 23:09

    Nuit, ô douce nuit automnal sous les étoiles de la sublime voûte céleste de la grande Thaar et le regard bienveillant de la douce lune présente en ce soir de rafale, que les dieux nous bénissent et fassent en sorte que nous puissions faire une bonne pêche. Une brise silencieuse parcourrait de son bras les nombreuses ruelles et rues de la ville, bousculant de son invisible personne les passants saoulent et de sa main glacial elle caressait leurs échines leur soutirant un frisson et un râleur désapprobateur. Qui lui avait permit à cette vicieuse brise de les caressait ainsi hein !? Ce que les drows pouvaient ne pas supporter les trop fraîches températures, ce n'était pas pour rien qu'il vivait au centre d'un volcan... Aucun brin de brise ou même souffle de vent n'osait si aventurer et quand bien même il le ferait qu'il ne serait plus froid et remonterait aussitôt vers les nuages. Fraîche nuit, nuit trop belle, la lune éclairée de sa douce lueur opale, les murs, les pavés, les fenêtres presque tout brillait d'un éclat grisâtre, car la nuit tout est gris, même la plus rouge des roses. Sous ses mêmes rayons blafard, une seule beauté, mystérieuse et alléchante restait pure et éclatante, Celanyth brillait sans doute plus que le plus beau des astres, sa chevelure ondulante souplement balayé par la brise fraiche brillant d'un reflet argenté purin et ses yeux opales fixant avec froideur tout ce qui bougeait dans les environs.

    Elle était fièrement assise sur le dos de son élémentaire, un bel étalon noir comme la plus profonde des nuits sans lune, sa dense crinière rougeoyante légèrement secoué par le vent elle rappelait la couleur et la densité d'une rivière de lave en fusion. Ses yeux dorées et parfois orange luisait dans la nuit d'un étrange étincelle carnassière. De ses naseaux sortaient une souffle des plus chauds, presque brûlant, ou parfois une épaisse fumé noirâtre, le feu vivait en lui comme il vivait en Celanyth. Qu'est une Sorcière du feu sans une flamme ? Et bien rien de plus qu'un être commun, une personne simple et la sombre n'avait jamais fait partie de ceux là, elle n'était pas comme toute le monde, alors ça non. Elle avait du goût, elle aimait les belles choses et surtout les bonnes choses, il n'y avait pas à dire elle avait des goûts de luxe c'était un peu une croqueuse de diamant et rien chez un homme ne l'intéressait plus que les cadeaux que ce dernier pouvait lui faire. Le claquement sourd de la mâchoire d'Undùmë sortit un peu la jeune femme de sa torpeur. Elle tourna son regard vers X'erferas, mais bien évidemment Celanyth est une tête de mule bornée et pas du genre à obéir. Elle ne bougea pas de sa place balayant à nouveau de son regard les murs grisâtres des maisons, tavernes et autres, ce qu'elle pouvait s'en foutre au final elle voulait juste rentrer le plus vite possible au Puy !

    X'erferas c'était plus ou moins le chef exécutif, on lui donnait les ordres il les faisait exécuter par les autres. C'est un peu l'homme à tout faire de Drykars son bras droit, mais sans doute pas son plus fidèle partisans il était surtout idiot et obéissait simplement au chef de famille - Drykars donc - il avait beaucoup de muscles, mais peu de jugeote. Drykars lui c'était la tête de la famille un peu chétif, mais c'était à lui qu'était le pouvoir et l'influence, ce qui plaisait à la Drow, le pouvoir et l'influence et bien plus encore son argent. Bien entendu ce n'était que par pure intérêt qu'elle fréquentait les mercenaires de la Lanterne Noire. Car elle avait tout de même besoin d'argents pour vivre, puis ses toilettes n'étaient pas du genre à coûter que quelque pauvre écus au contraire quand on a du goût comme elle tout ce qui nous entoure et nous pare est chère très chère. C'était de l'argent facile pour la sombre qui se contentait pour le moment de n'en faire qu'à sa tête, ce n'était pas pour autant que quand la chasse serait lancé qu'elle serait totalement inactive il ne faut pas croire elle sait gagner son pain dignement.
Revenir en haut Aller en bas
Guilhem d'Arvelaig
Humain
avatar

Nombre de messages : 206
Âge : 26
Date d'inscription : 16/01/2011

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 26 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Comme on cueille des champignons [Celanyth, Logan, Ysabella]   Lun 28 Fév 2011 - 11:35

Certains se seraient quelque peu arrêté à la beauté du lieu. Sa majesté, sa grandeur. Un poète quelconque comme un badaud aurait put s'arrêter un instant sur le sublime jeu de lumière que produisait cette magnifique lune d'argent. Une nuit à poète, il n'y avait pas à dire en effet. Et cette légère brise qui venait caresser les épaules et le dos des quelques personnes qui se promenaient à ce moment dans la rue. Fraiche, il faut bien l'avouer. Rafraichissante et revigorante. Un hiver précoce? Peut-être. Qui pouvait savoir. Mais au milieu de toute cela progressait les Sombres. Et un particulièrement. X'erferas. Ses objectifs étaient toujours aussi simples et peu avouables que précédemment. Mais et pour tout dire, il n'y avait présentement rien d'autre qui le préoccupait. Si certains des drows du groupe pouvait trouver cette nuit belle ou s'extasier devant la lumière de la lune, ils avaient plutôt intérêt à le faire discrètement et surtout silencieusement ou ils seraient rapidement tiré de leurs jolis rêves par un magnifique crochet du gauche parfaitement exécuté. Et du point de vu de certains, ça aussi c'est poétique.

Mais tout est question de point de vu.

Mais il y avait une chose sur laquelle tout le monde pouvait être d'accord. C'était la beauté de cette drow qui accompagnait le groupe. Magnifique. On parlait de nuit à poète un petit peu plus tôt, mais là, aucun poète en ce monde n'aurais sans doute put retranscrire pareille beauté. Il fallait bien être réaliste. À mille lieu des elfes plate comme des fougères, distançant de très loin n'importe quel humaine à la beauté éphémère, Celanyth avait le charme empoisonné des plus belle drow. Une fleur empoisonneuse. On avait beau la savoir dangereuse, on ne pouvait qu'être attiré par elle. Qui voyait cette superbe créatures que les rayons lunaire semblaient presque rendre éthérée devait se faire violence pour ne pas la toucher afin de s'assurer que se n'était pas un magnifique rêve qu'on lui envoyait. Mais qui croisait le regard de la Sombre pouvait sans aucun doute deviné qu'un pareil geste lui couterait ni plus ni moins que la vie.

Le rêve de la jeune femme s'opposait au plus haut point au cauchemars qu'était son imposante monture. Semblable à un démon des temps anciens prêt à vous enfouir sous un torrent de flammes. À vous broyer de ses impitoyables sabots avant de dévorer votre chair. Était-ce cela qu'on appelait les chevaux de cauchemars? Sans doute.

Tout les mâles de la troupe étaient pour ainsi dire fasciné par cette apparition, comme un léger fragment de perfection. X'erferas ne faisait pas exception et jetait des regards envieux à la Sombre quant il pensait qu'elle ne l'observait pas. C'était assez frustrant pour lui se qui était en train de se passer. Il était un modèle de gravure celons les critères des drows et pourtant, cette magnifique Sombre ne lui accordait pas même l'aumone d'un regard. Ses yeux avaient été en revanche plus animé avec Drykars. Drykars. Mais qu'est-ce qu'elle lui trouvait à son cousin? Il était gringalet et infirme. Oh bien sur, il présentait bien et en le voyant, on savait qu'il avait des moyens important. Non mais sans blague. S'il y avait une personne qui pouvait satisfaire une drow de la catégorie de Celanyth, c'était bel et bien lui et non cette pauvre loque infirme qui lui tenait lieu de cousin. Un boiteux. Il ne parvenait toujours pas à comprendre comment un boiteux était parvenu à prendre le contrôle de la famille. Cela le dépassait totalement. Mais le fait était là. Drykars était le chef de famille. C'était lui qu'il devait servir et il le servirait. C'était son devoir envers les Trys'Tavilon et X'erferas n'irait pas à l'encontre des intérêts de sa famille. Les affaires allaient mieux depuis que Drykars en avait prit le contrôle. Mais se n'était pas non plus une raison.

Cette drow aurait dut tomber sous son charme et non celui de l'autre crevette. Bon. L'amour c'était pour ces tapettes de sylvain et ces étranges petites créatures gesticulantes qu'étaient les humains. Les nains? Il n'en avait jamais vraiment tué. Difficile de savoir dans quel catégorie il était possible de les ranger. Enfin. S'il y avait un drow devant lequel on devait battre des cils entre lui et Drykars, du point de vue de X'erferas, c'était devant lui sans le moindre doute. La question ne se posait même pas.

Bref, le narrateur s'égare quelque peu là.

Accompagné de deux Sombres et de Celanyth (qui s'était retrouvé dans son groupe tout à fait par hasard au moment ou il avait dispersé sa troupe), X'erferas pénétra dans une des auberge. Une taverne à grogne pour être plus exacte sur la véritable nature de cet établissement. Il y avait plusieurs filles que nous qualifierons d'assez dévêtue qui dansaient sur les tables pendant que d'autres faisaient le service à la majorité des clients ivre morts qui les tripotaient sans la moindre vergogne. Un tableau assez étonnant.

Les mercenaires perdirent bien vite leur petit côté guidé pour se mêler au reste de la salle. Question d'habitude sans aucun doute. Mais les quatre drow prirent garde à choisir une table qui se trouvait légèrement à l'écart de façon à se que des oreilles indiscrètes ne les entendent pas.

Phase 1: On repérait les cibles potentiels.

Danseuse, serveuse, ou même pourquoi pas un des poivrot. Il fallait de la qualité. On évitait de choisir parmi les cibles un manchot cul-de-jatte et borgne.

Et puis, pour être tout à fait honnête, on en profitait bien aussi pour se rincer un petit peu l'œil et évaluer la ''marchandise'' avant d'opérer la à ''saisie''. Il n'y avait pas de mal à prendre un petit peu de bon temps.


« On se concentre un petit peu sur le job, ordonna X'erferas en avalant une lampée de bière tout en reluquant ostensiblement une danseuse qui n'avait pourtant pas la beauté de Celanyth. »

Quoi? On a pas le droit de prendre un petit peu de plaisir pendant le service? Bon, il y a des parties du taff qui sont plus chiantes que d'autres. Là on était encore dans la partie marante. Quoi qu'il n'y avait pas encore trop de partie chiante dans ce travail. C'était plutôt pas mal ça.
Revenir en haut Aller en bas
Celanyth Sùrion
Drow
avatar

Nombre de messages : 136
Âge : 26
Date d'inscription : 30/11/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Comme on cueille des champignons [Celanyth, Logan, Ysabella]   Sam 5 Mar 2011 - 16:54

    La poésie des lieux n'est pas vraiment ce qui intéressait la drow, elle n'était pas du genre à s'arrêter à l'apparence générale d'un lieu aussi fabuleux que soit ce dernier. A vrai dire rien l'intéressait plus que ça personne, elle était belle et elle le savait et ce qu'elle pouvait apprécier qu'on lui rappela combien elle était belle en posant ses yeux sur son corps. Oui, elle sentait le regard désireux de X'erferas sur elle et ceci la faisait sourire quand bien même elle ne ferait rien de plus que jouer avec lui... C'était un drow particulièrement séduisant il n'y avait pas à dire, mais il n'en restait pas moins un drow sans pouvoir, sans puissance et donc d'aucun intérêt pour la sombre. Sa peau grisonnante brillait de reflet bleuté dés plus appétissant sous les rayons de la lune mère de la nuit, la rendait plus majestueuse qu'elle l'était déjà. Aucun drow lui aurait résisté, si bien-sûr elle mettait le cœur à aguicher comme il faut, mais ce n'est pas tout à fait ce que cherchait la Sombre. Bien qu'elle aime être désiré et désirable, que de rare hommes l'intéressait vraiment dans l'univers restreint des sombres.

    Les hommes se dispersèrent sur ordre du cousin de Drykars, bien entendu tête de mule et bornée comme elle pouvait l'être elle estima qu'il n'y avait aucune raison qu'elle lui obéisse. Elle ne faisait pas partie de la sa famille, elle n'avait d'ordre à recevoir de personne ! Une mercenaire qui supportait mal l'autorité voilà qui était cocasse... Enfin elle était plus genre à laisser les autres faire la plus grosse par du boulot et finalement rafler sa part sans trop se fatiguer. Non, elle n'était du genre paresseuse, elle aimait juste en faire qu'à sa tête et rendre ainsi les hommes vert de rage contre elle. Homme qui ne lui ferait jamais de mal, car en un regard elle avait le don de les faire fondre comme de la glace au soleil en plein mois d'été. D'ailleurs en parlant de saison, l'hiver approcher à grand pas bientôt elle ne pourrait plus se promener sur le dos de son élémentaire, d'ailleurs elle aussi passerait sans doute l'hiver au chaud au creux du Puy très confortablement installée chez elle. Y avait pas à dire, le froid de l'hiver était loin d'être le temps qui convenait le plus pour la drow, et pourtant ses yeux étaient d'un froid digne d'un iceberg, impassible capable couler les plus beaux navires sans une once de remord !

    Mais non ce n'était guère la saison de la drow, qui n'apprécia déjà que très peu le courant d'air frais avec lequel l'automne avait caressé sa peau. Forte heureusement Undùmë dégageait énormément de chaleur. Ce qui réchauffa bien vite et de façon très agréable la demoiselle, qui avait émit un grognement désapprobateur à la sensation de fraîcheur qui lui avait parcouru sans aucune gêne le corps. Comme un ivrogne se serait permit de sa main sale de la caresser… c’était du pareil au même pour elle, la drow soupirait agacée elle avait hâte de rentrer au Puy ! Cette endroit était d’un mauvais goût, il était humide et malodorant, enfin la drow n’était pas du genre à tant se plaindre son étalon lui par contre gratter le sol avec rage et soufflait avec de la vapeur par ses naseaux pincés.

    X’erferas décida enfin de quitter la ruelle pour commencer le repérage dans une taverne d’aussi mauvais que le reste de la rue. Elle quitta souple le dos de son élémentaire, lui claquant l’arrière main avec vivacité et l’étalon noir décolla en hennissant sombrement avant de disparaitre dans la noirceur la plus total. Celanyth entra dans la taverne à la suite de ses confrères mercenaires, s’installèrent à une table reluquant de façon lubrique les femmes dansantes, les serveuses et autres femmes présentent dans la salle. La sombre ne s’installa pas avec eux, qu’il fasse le repérage, elle, elle n’aimait se genre de femme et ne les trouvait en rien séduisante. Elle commandant un verre du meilleurs crue et le sirota attendant que les hommes se décident.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comme on cueille des champignons [Celanyth, Logan, Ysabella]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Comme on cueille des champignons [Celanyth, Logan, Ysabella]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comme on cueille des champignons [Celanyth, Logan, Ysabella]
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» Présentation de Logan Echolls
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Ithri'Vaan ~ CENTRE :: Principautés de Thaar :: Thaar (Cité)-
Sauter vers: