AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Troubles en Mer Nordique (libre. info sur le rp dans la foire au rp)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Calla Eskadi
En attente de validation..
avatar

Nombre de messages : 66
Âge : 22
Date d'inscription : 21/01/2011

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  17 en apparence, 25 ans et demi réellement
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Troubles en Mer Nordique (libre. info sur le rp dans la foire au rp)   Sam 15 Sep 2012 - 19:57

Dans le grand bateau de pêche qui l'emmenait loin de ses îles du Nord natales jusqu'à l'île du Sanctuaire, Calla regarda les silhouettes de ses parents disparaître. Les larmes aux yeux, elle tentait de ne pas céder à la peur de l'inconnu et l'envie d'abandonner son long périple.

Courage, je n'ai pas le choix

Une main ferme et se voulant confortante se posa sur son épaule. Le marin lui annonça que la traversée prendrait une bonne demie-journée et qu'elle ferait mieux de se reposer. De plus, son cheval s'impatientait dans le boxe de fortune qu'on lui avait préparé à la hâte. Calla quitta la proue du navire et descendit dans les cales, parfaitement à l'aise malgré le roulis et les gémissements de la coque. Elle rejoignit son cheval et caressa son encolure. Une fois l'étalon apaisé, Calla s'assit sur un coin de paille propre et commença à lire.

Après de longues heures de navigation, le bateau atteignit enfin les côtes de l'île du Sanctuaire. Calla débarqua du navire et entreprit de rencontrer des membres d'équipage d'autres embarcations. Cette fois, elle ne cherchait plus un navire de pêche allant approvisionner l'île du Sanctuaire, mais un bateau dont la destination était le Continent. Enfin, elle trouva ce qu'elle cherchait. Il s'agissait de l'Audacieux, un voilier de commerce, qui accepta d'amener une cabine désaffectée en boxe et le garnir de paille. On lui demanda 5 souverains pour la traversée, dont la durée était estimée à 2 jours et demi. Bien que ce fût une somme importante, Calla n'avait pas le choix. Elle paya et s'installa sur le pont, regardant les matelots décharger de lourdes caisses sur le port de l'île, et revenir plus tard avec des caisses vides.

En se promenant un peu, elle s'aperçut qu'elle n'était pas la seule passagère en route pour le Continent. Tous avaient le visage grave et ne lui adressèrent pas la parole. Le vent froid fouettait son visage mais elle ne s'en souciait guère. En attendant le départ, elle mangea une petite partie de ses provisions. Finalement, après une petite heure d'attente, le capitaine de l'Audacieux ordonna de lever l'ancre.

Lentement, le navire s'extirpa du petit port de l'île et prit le large. Un vent favorable gonfla les voiles et le bateau prit rapidement de la vitesse. Pendant que les marins s'affairaient, Calla se promenait de pont en pont, cherchant la "cabine" des passagers. D'expérience, elle savait qu'il s'agirait au mieux de hamacs, au pire d'un peu de paille, et que la dizaine de passagers se tasserait dans un petit espace. Après quelques minutes de recherches, elle finit par trouver la fameuse cabine. Relativement lumineuse et épargnée par l'humidité et la moisissure, il semblerait que le capitaine ait été tout à fait honnête. La cabine était cependant assez petite et les hamacs dégageaient une forte odeur de sueur, d'urine et bien d'autres choses.

Calla regagna le pont principal et y resta jusque tard dans la nuit, admirant les étoiles. Elle rendit visite à son cheval deux fois, lui apportant un petit morceau de sucre au passage. Finalement, elle alla se coucher dans l'un des hamacs puants. La plupart des passagers étaient soit déjà endormis, soit tentaient de trouver le sommeil. La jeune femme s'enroula dans son épais manteau et s'endormit aussitôt.
Revenir en haut Aller en bas
Zhal'Koveen
Elfe
avatar

Nombre de messages : 44
Âge : 23
Date d'inscription : 18/06/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 350 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: Troubles en Mer Nordique (libre. info sur le rp dans la foire au rp)   Ven 21 Sep 2012 - 20:30

Ah, le calme et la beauté des mers du Nord, Ysmir les avaient quasiment oubliés. Oh, certes, il appréciait aussi la vie des provinces du sud, les tempêtes déchaînés de l'Eris et les rivages chaud de l'Olienne, riches en tavernes, l'avaient accueillis en de maintes occasions pour son grand bonheur. Mais ici c'était différent. Ici, c'était sa Mer. Celle où il avait appris à maîtriser l'élément, celle qui encore aujourd'hui l'entraînait dans de doux songes au rythme des congères de glace qui crevait sa surface lisse comme un miroir.

Depuis qu'il était revenus en ces contrées, l'hybride débordait d'une joie qu'il ne se connaissait pas. Étrangement il n'aurait jamais pensé que la perspective de revenir si près du lieu de son enfance puisse autant l'enchanter. D'ailleurs, la traversée des terres s'était faites avec l'angoisse de croiser quelqu'un qui le reconnaîtrait. Angoisse bien vaine, il imaginait mal n'importe lequel des elfes qu'il avait pus côtoyé le reconnaître, et surtout le faire savoir.
Non, ce qui le remplissait de joie s'était la perspective de voguer sur les flots nordiques. Une chose qu'il avait attendus près de trois siècles, ses différents essais s'étant toujours révélés pour le moins infructueux. Et voilà que maintenant il sillonnait cette surface à bord d'un navire, d'un véritable navire. Ils progressaient au milieu des icebergs, parfois très proches des structures glacées. Mais c'était le chemin le plus court pour rejoindre leur destination. Et l'aquamancien avait été payé une somme assez coquette pour tenir à l'écart de la coque toute glace dangereuse. De temps en temps on le voyait agiter les bras à l'avant du bateau, tandis qu'en réponse les icebergs de petite taille dérivaient paisiblement à l'écart de leur trajectoire.

Ils avaient atteint l'île du sanctuaire sans grande difficulté, l'aquamancien avait même pus participer parfois aux manœuvres de l'équipage et poser le pied sur un iceberg qui les avait suivis un moment. Et malgré son aide précieuse, les marins le regardaient toujours d'un œil mauvais. Il faut dire que pour seul vêtement l'hybride portait son pantalon habituel, une paire de bottes en peau et un gilet de fourrure qui laissait quand même ses bras totalement nus. Il avait même nagé dans l'eau plus de quelques minutes sans tomber en catalepsie. Ce qui, au vu de la température de celle-ci, relevait à coup sûr de la sorcellerie. Mais de la sorcellerie utile, alors on s'en accommodait tant bien que mal et on évitait de trop parler au mage, histoire de pas s'attirer le mauvais œil. On craignait beaucoup le mauvais œil sur les bateau. Une tempête, ou un iceberg plus étendus que la normale, était vite arrivé.

Lorsqu'ils repartirent, Ysmir fut de nouveau du voyage, la plupart du temps juché à l'avant du bateau. Le vent glacé faisait voler ses cheveux et son regard se perdait dans les paysages glacés qui s'offraient à lui, sans oublier de surveiller la trajectoire du bateau à la recherche de tout ce qui pourrait être suspect. Il ne bougea de son poste que pour aller chercher sa ration de nourriture, et même lorsque le soleil se cacha sous l'horizon l'elfe restait là, les cheveux rendus humides et salés par le vent lui retombant en masse compacte sur les épaules, détrempant par là-même son gilet sans lui arracher un seul frisson.

Lorsqu'il se retourna, le pont était quasiment désert. Bien entendus, quelques marins restaient de veille à la barre, jouant aux cartes pour passer le temps. L'un d'eux salua l'hybride et lui demanda par signe comment tout se présentait. Ysmir répondit en signifiant que rien ne venait les gêner pour l'instant. Un petit hochement de tête apaisé et le marin reprit le jeu. L'autre avantage d'Ysmir, son excellente vision nocturne. Le pâle croissant de lune lui était bien suffisant pour distinguer le scintillement des vagues et de la glace dans l'obscurité, bien plus loin que ne l'aurait fait n'importe quel autre marin.
Il resta ainsi la majorité de la nuit, ne se voyant relayer par deux marins qu'aux petites heures du jour, pour aller prendre quelques heures de repos salutaires. Il ne logeait pas avec le reste de l'équipage, mais une place lui était ''réservée'' dans la cabine des passagers. Il traversa celle-ci, quelques lattes de plancher vieillis craquèrent sous pieds, puis il s'installa dans un hamac libre et se laissa aller au sommeil, bercé par le roulis du bateau.
Revenir en haut Aller en bas
Calla Eskadi
En attente de validation..
avatar

Nombre de messages : 66
Âge : 22
Date d'inscription : 21/01/2011

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  17 en apparence, 25 ans et demi réellement
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Troubles en Mer Nordique (libre. info sur le rp dans la foire au rp)   Dim 23 Sep 2012 - 19:29

Calla dormit paisiblement, n'ouvrant qu'un oeil lorsqu'un passager entra dans la cabine au beau milieu de la nuit. Dès qu'il fut dans son hamac, elle se rendormit aussitôt, oubliant ce qu'elle venait de voir.

Le son d'une dispute la réveilla de bonne heure le lendemain matin. Le bateau tanguait fortement et la coque gémissait bruyamment, ce qui semblait inquiéter bon nombre de passagers. Visiblement, une tempête approchait et Calla sentit son estomac se nouer. Bien qu'ayant l'habitude de naviguer autours de ses îles natales, elle ne s'était jamais aventurée en mer lors d'une tempête. Vue depuis les côtes, c'était un spectacle fascinant. Par contre, dans un bateau, c'était plutôt inquiétant.

Elle quitta son hamac, puis ayant contrôlé que personne ne lui avait volé quelque chose pendant la nuit, elle se dirigea vers la porte. La dispute était en train de dégénérer, et les coups ne tarderaient pas à pleuvoir. Mieux valait s'éloigner. En sortant de la cabine, Calla faillit bousculer un homme aux longs cheveux argentés et au visage tatoué. Vêtu seulement d'un gilet, il ne semblait pas craindre le froid. Il s'apprêtait à lui poser une question, mais la bagarre qui éclata à ce moment là dans la cabine parut lui fournir une réponse adéquate, et il entra précipitamment dans la pièce.

Calla monta sur le pont supérieur et le vent qui lui fouetta le visage dissipa la nausée qui commençait à se faire ressentir. Après quelques profondes inspirations, elle alla voir Odin et vérifia qu'on lui avait mis de la paille fraiche, de l'eau et du foin. C'était le cas. Rassurée, elle prit un frugal petit déjeuner tout en observant son cheval mâcher avec appétit sa ration.

Tout en croquant une pomme, Calla prit le chemin du retour vers sa cabine car le vent devenait de plus en plus violent, et les marins de moins en moins polis si on se trouvait sur leur chemin. Arrivée à destination, elle s'aperçut aussitôt que l'ambiance avait changé. Le capitaine semblait se disputer violemment avec les autres passagers, et des marins armés, dont l'homme aux cheveux argentés, se tenaient à ses côtés. Calla se figea et, voyant qu'on ne l'avait pas encore remarquée, recula de quelques pas.
Revenir en haut Aller en bas
Zhal'Koveen
Elfe
avatar

Nombre de messages : 44
Âge : 23
Date d'inscription : 18/06/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 350 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: Troubles en Mer Nordique (libre. info sur le rp dans la foire au rp)   Dim 30 Sep 2012 - 10:52

Ysmir s'éveilla plusieurs heures après le lever du soleil, alors que des rais de lumières se frayait déjà un chemin à travers les quelques fissures de la cabine passager. LA première chose dont il pris conscience fut l'odeur du hamac, qui lui donna mal à la tête. Il se releva, posa ses pieds au sol et mit quelques pas à s'habituer de nouveau au roulage du navire. Lorsqu'il passa sur le pont, il était de nouveau en pleine possession du bateau.
La plupart des marins se contentaient de prévoir les mouvements de leur bateau. Lui ouvrait tous ses sens et percevait jusqu'au vagues de la mer. Il était plus à son aise sur le pont d'un navire en pleine tempête qu'au milieu d'une plaine, aussi parfait fut le sol. C'était son élément, et l'on ne l'en changerait jamais. Il se serait même sentis sans doute encore plus à l'aise sur l'un des icebergs qui dérivait.

Dérivait loin d'ailleurs. Ysmir s'interrogea un instant sur l'étrange éloignement des congères de glace, jusqu'à ce qu'il aperçoive les nuages sombres qui s’amoncelaient au loin. Les tempêtes de la mer nordique n'était pas fréquente, mais les nuages encaissés par les montagnes naines pouvaient s'avérer redoutable, d'autant plus lorsque le moindre plongeon de plus de quelques minutes signifiait une mort aussi certaine qu'indolore. De plus, peu de navire appréciaient voguer au milieu de flots déchaînés qui charriaient des blocs de glace deux fois plus gros qu'eux avec la puissance d'une lame de fond.

Il remarqua l'absence du capitaine et de certain marins. Quelques éclats de voix lui parvinrent de la cabine et il redescendit, croisant au passage une jeune femme qui manqua lui rentrer dedans. Une fois dedans, il vit le capitaine en train de discuter violemment avec l'un des passagers. Le premier expliquait que la tempête était trop dangereuse et qu'il fallait faire demi-tour pour attendre qu'elle se lève. L'autre refusait cela et faisait arguer qu'il avait payé pour être emmené près de Lante sans tracas. Ce genre discussion de menait à rien de bon, plus encore lorsqu'elle se prolongeait trop longtemps.
Ysmir ne pouvait que donner raison au capitaine, traverser une telle tempête était dangereux et ça n'en valait certainement pas le coup pour quelques jours de perdus. Surtout que les tempêtes sous ses latitudes ne duraient jamais longtemps, trop frais, trop de terre et pas assez d'eau. Bien entendus, lorsque l'on avait vogué sur l'Eris, on ne pouvait que rire de la peur des marins nordiques mais à chacun ses peurs.

Finalement un sourire mauvais éclaira le visage du capitaine, et il annonça que oui, il allait traverser la tempête...mais que cela coûterait à chaque voyageur l'équivalent de ce qu'il avait déjà payé pour monter à bord. Un prix que, de toute évidence, certains n'étaient pas en mesure de payer, ayant sans doute déjà mis la plupart de leurs économies dans ce voyage.
Tous les passagers répondirent en même temps à l'offre du capitaine, certains, les plus fortunés, s'empressaient déjà de sortir l'argent nécessaire. Les autres protestaient tout leur saoul contre ce qu'il qualifiait -à raison- de banditisme. Une petite partie ne savait trop comment réagir. Ysmir pas plus d'ailleurs, les marins du capitaine avaient empoignés, voir sortis, leurs quelques armes rudimentaires. De toute évidence, choisir de payer n'était pas une option. Ce qui ne convenait guère à l'hybride, toujours attaché à ce qu'il estimait le sort des plus faibles. Néanmoins il décida d'attendre encore un peu avant d'intervenir. Cela étant un observateur très attentif aurait pus remarquer une fine pellicule d'eau qui lui recouvrait le bras, remontant depuis sa main, paume ouverte. Ses yeux, eux, arboraient la lueur tout à la fois concentrée et absente des utilisateurs de magie.
Revenir en haut Aller en bas
Calla Eskadi
En attente de validation..
avatar

Nombre de messages : 66
Âge : 22
Date d'inscription : 21/01/2011

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  17 en apparence, 25 ans et demi réellement
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Troubles en Mer Nordique (libre. info sur le rp dans la foire au rp)   Lun 1 Oct 2012 - 20:53

Calla s'apprêtait à faire demi-tour, lorsqu'elle entendit les paroles du capitaine. Payer le double du prix ? Hors de question ! Furieuse, et songea au fait que cela engloutirait la quasi-totalité de ses économies, la jeune femme ne put s'empêcher d'intervenir.

Si nous poursuivons notre route comme prévu, il n'y a pas de raisons de payer plus !

Un murmure d'approbation se fit entendre côté passagers, mais personne n'osa vraiment la soutenir publiquement. Quelle bande de lâches ! Le capitaine se tourna vers elle et fit signe à un de ses hommes de collecter l'argent, sans se donner la peine de se justifier.

Magnifique, j'aurais pu me faire discrète et partir mais maintenant je vais devoir payer...


Rassemblant son courage, elle fusilla du regard le marin qui s'approchait d'elle. Physiquement elle ne faisait pas le poids, mais son arbalète était bien dissimulée et prête à l'emploi.

Si je ne paie pas, je serai prise pour cible. Je peux me défendre, mais en admettant que je me débarrasse de tous ces marins, je ne peux pas manoeuvrer ce navire seule. Evidemment je peux aussi être blessée ou tuée dans la bagarre, voire jetée en pleine mer... Ou pire...

Donne ma jolie


Le marin tendit la main impatiemment vers sa bourse. Calla resserra aussitôt ses doigts sur celle-ci. Du regard, elle chercha un signe de soutien parmi les passagers. Rien. Elle regarda l'homme aux cheveux blancs et au visage tatoué. Il semblait concentré, impassible, et suait beaucoup. Quelque chose ne semblait pas tout à fait normal, et Calla s'aperçut avec étonnement que la sueur venait de sa main et remontait le long de son bras. Un autre marin s'approcha, détournant son attention, et lui dit d'une voix mielleuse.

Donne l'argent et on te fera rien

Très bien !

Calla soupira de façon théâtrale, baissa la tête et sortit le montant désiré de sa bourse, qu'un marin s'empressa d'empocher. La jeune femme tourna ensuite les talons et rejoignit son cheval.

Je le récupérerai plus tard, et avec les intérêts...

La jeune femme passa le reste de la journée à ignorer l'équipage. La tempête tant redoutée les épargna finalement, ce qui fit grogner les autres passagers. Tant pis pour eux ! Calla avait observé le va-et-vient des marins, les cabines du bateaux, et en avait conclu que l'argent devait se trouver dans la cabine du capitaine. Comment faire pour y entrer sans éveiller les soupçons ?

Calla passa une bonne partie de la soirée à échafauder un plan. Finalement, elle eut une idée lorsqu'un passager sortit une flûte de son sac pour vérifier qu'elle se trouvait toujours là. Elle se rapprocha du jeune homme,

Jolie flûte. Je peux l'entendre chanter ?

Ravi d'avoir de l'attention, le musicien entama un air joyeux et Calla chanta pour l'accompagner. D'autres passagers la joignirent et bientôt tout le monde se mit à chanter et danser. Attirés par le bruit, les marins curieux entrèrent dans la cabine. L'un d'eux sortit un harmonica de sa poche, un autre courut chercher son accordéon. Après quelques temps, des bouteilles de rhum et de bière commencèrent à circuler et les hommes à s'alcooliser. Il était temps.

Calla se dirigea discrètement vers la porte, saisit une lanterne et sortit sans être vue. Puis elle courut vers la cabine du capitaine et y entra. Il y avait un désordre indescriptible dans la pièce, mais un coffre trônait sur la table de chevet. Celui-ci était cadenassé, mais le cadenas était passablement rouillé. Saisissant une épée, la jeune femme s'en servit comme levier pour tenter de l'ouvrir.

A cet instant, la poignée de la porte de la cabine descendit lentement.

Je dois me cacher, vite !

Calla bondit derrière une vieille armoire bancale et souffla la bougie.
Revenir en haut Aller en bas
Zhal'Koveen
Elfe
avatar

Nombre de messages : 44
Âge : 23
Date d'inscription : 18/06/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 350 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: Troubles en Mer Nordique (libre. info sur le rp dans la foire au rp)   Ven 5 Oct 2012 - 22:33

Finalement tout se calma sans violence. Les passagers effrayés payèrent sans faire de problèmes, à l'exception de la jeune femme qui lui était rentrée dedans un peu plus tôt. Elle vociféra un peu avant de finalement se résoudre à laisser sa bourse au marin qui la quémandait. Satisfait, l'équipage et le capitaine quittèrent la cabine, laissant des passagers encore furieux de s'être ainsi fait avoir. Ysmir laissa échapper son contrôle et l'eau ruissela de nouveau le long de son bras, se répandant cette fois sur le sol. Il ne prêta aucune attention au regard irrité que lui lança son voisin, en se rendant compte que ses pieds baignaient, et sortit de la cabine pour monter sur le pont.

Finalement ils évitèrent une confrontation aussi éprouvante qu'incertaine avec la tempête. Néanmoins l'équipage restait nerveux, les vents étaient changeants et les nuages noirs ne s'éloignaient guère. Le seul qui n'était pas inquiet était Ysmir. Il semblait que la tempête entraînait la grande majorité des icebergs loin de leur route, et l'équipage s'y entendait pour contourner largement les quelques uns qui restaient face à eux. Aussi l'hybride avait-il plus ou moins quartier libre.
La belle affaire, les marins qui n'étaient pas occupés évitaient soigneusement de lui parler et les passagers ruminaient trop leur colère de s'être ainsi fait avoir pour se montrer de plaisante compagnie, à fortiori avec quelqu'un qui leur semblait parfaitement membre de l'équipage -ce qui prouve bien qu'ils n'avaient qu'une vision limitée de la chose-.

Il eut tout le temps qu'il lui fallait pour réfléchir, allonger parmi les cordages du pont, l'air marin sifflant à ses oreilles. Le capitaine s'était conduits en parfait pirate. Oh bien sûr l'hybride n'avait rien contre les pirates, mais même en tant que tel il avait certains principes. L'honnêteté pour commencer. On ne s'engageait pas à transporter des gens pour leur dire le lendemain du départ que la contribution budgétaire était doublée. Si son désir était de réquisitionner un navire, de recruter des matelots à Meca et de piller, voler et saccager comme un forban sans âme et sans cœur, qu'il le fasse... mais honnêtement.
Et comme l'hybride n'en était pas à une entourloupe près, envers tout et n'importe quoi, il réfléchissait justement à un moyen de rendre la monnaie de sa pièce au capitaine. Il n'y aurait pas eu les passagers, le bateau se serait possiblement retrouvé avec un trou dans la coque, mais cette solution devenait hors de propos en la présente. Restait la possibilité, toute simple, de s'arranger pour faire ''disparaître'' l'argent gagné au détriment des pauvres passagers innocents -on sait qu'ils sont innocents vus qu'ils viennent de Sanctuaire, si c'est pas une preuve ça-.

Or donc, alors que pour il ne savait trop quelle raison l'agitation gagnait le pont, il décida de descendre à l'entre-sol, où se trouvait la cabine du capitaine, et par conséquent l'argent du butin. Le petit couloir était vide, comme souvent lorsque le capitaine était de sortis pour prendre la barre, durant la soirée. Et si la musique continuait, l'alcool n'allait pas tarder à couler ce qui ne rendrait la suite que plus facile.
Décidé à ne pas perdre de temps, il actionna la poignée, qui ne lui offrit pas de résistance, pour son plus grand plaisir, bien qu'il ait de toute façon une méthode bien à lui de faire céder une serrure. Et vu l'état du bois de la porte, cela n'aurait pas posé la moindre difficulté. Mais puisque ce n'était pas nécessaire, il poussa la porte, laquelle grinça légèrement sur ses gonds à demi-rouillés et son bois gonflé d'humidité qui craquait pour un rien. La pièce était sombre, mais il pouvait néanmoins y voir assez bien, de par son sang immortel. Assez pour refermer la porte et saisir un pichet qui traînait. Il arrosa copieusement de son contenu la serrure de la porte et avant que le liquide ne coule concentra ses pouvoirs pour le geler aussitôt.

Une fine, mais néanmoins solide couche de glace bloquait maintenant l'ouverture de la porte, et lui ferait gagner quelques précieuses minutes si quelqu'un venait à vouloir entrer. Comme toutes les cabines de capitaine, celle-ci donnait sur l'arrière du bateau et une petite fenêtre permettrait une évacuation d'urgence si nécessaire. Il s'avança un peu dans la pièce, juste à côté de la table qui en occupait le centre. Il avait vus le coffre sur la table de chevet mais voulait s'assurer de ne rien laisser passer par inadvertance.
Alors qu'il tournait la tête, ses yeux se posèrent soudain sur une forme humain, abrité dans l'ombre d'une armoire. Sous la surprise il voulut reculer, mais son pied glissa sur l'eau qu'il avait renversé et il tomba en arrière. Cherchant vainement à se rattraper, il entraîna dans sa chute plusieurs cartes nautiques et quelques cruchons vides. Il se retrouva finalement assis par terre, ua milieu des débris d'argile et du papier vieillis.
Revenir en haut Aller en bas
Calla Eskadi
En attente de validation..
avatar

Nombre de messages : 66
Âge : 22
Date d'inscription : 21/01/2011

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  17 en apparence, 25 ans et demi réellement
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Troubles en Mer Nordique (libre. info sur le rp dans la foire au rp)   Sam 6 Oct 2012 - 9:44

La porte s'ouvrit lentement avec un léger cliquetis qui glaça le sang de Calla. Le capitaine était de retour ! Le coeur battant la chamade, elle ferma les yeux et attendit que l'homme allume une lanterne, la découvre, et...

J'aurais du bloquer la porte. Quelle idiote !

Les secondes lui paraissaient longues, trop longues, et le bruit de l'eau qu'on renverse sur le sol poussa Calla à se risquer à ouvrir un oeil. Comme ses yeux commençaient à s'habituer à l'obscurité, Calla s'aperçut tout de suite que l'homme qui était entré dans la cabine n'était pas le capitaine, mais l'étrange marin aux cheveux blancs. Celui-ci semblait également s'intéresser au coffret.

A cet instant, l'homme tourna la tête et croisa son regard. Surpris, il recula, glissa, et tomba par terre dans un grand fracas, emportant cartes et cruches vides avec lui. Calla retint son souffle quelques instants, persuadée qu'on les avaient entendus, mais elle n'entendit rien de suspect. Soupirant de soulagement, elle sortit de sa "cachette".

Je vois que ce coffre vous intéresse aussi. Pour récupérer votre argent, je suppose ?

Calla n'avait pas vu le capitaine lui soutirer de l'argent, mais elle préférait supposer que lui aussi avait été arnaqué plutôt que de penser que l'homme aux cheveux blancs était un voleur. Tout de même méfiante, elle posa sa main sur une de ses dagues, sachant que sa cape cacherait son geste.

Maintenant que ses yeux étaient parfaitement habitués à l'obscurité, elle profita de passer en revue ses options de fuite. Son regard se dirigea vers la porte et elle étouffa un petit cri de surprise : la serrure était prise dans la glace ! Fronçant les sourcils, elle regarda avec une méfiance non déguisée l'étranger. Bien sûr, Calla avait déjà entendu parler de magie, mais elle n'avait jamais imaginé que cela existait réellement.

Vous ne voyez pas d'inconvénient à ce que je reprenne mon argent n'est-ce pas ?

Son ton était léger mais son sourire était crispé.
Revenir en haut Aller en bas
Zhal'Koveen
Elfe
avatar

Nombre de messages : 44
Âge : 23
Date d'inscription : 18/06/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 350 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: Troubles en Mer Nordique (libre. info sur le rp dans la foire au rp)   Lun 8 Oct 2012 - 19:31

Il n'y eut aucun mouvement alentours pour laisser penser que la chute d'Ysmir avait été perçue de qui que ce soit. Ceci dit, entre les craquements du bois, les vagues qui se brisaient contre la coque du bateau et les bruissements de la fête qui désormais battait son plein sur le pont, il n'était pas impossible de se faire surprendre. Mais la couche de glace était toujours en place, garantie contre toute intrusion non voulue.

La jeune femme sortir de sa cachette, sans chercher à l'attaquer de quelque manière que ce soit. Bien, il aurait été désolé de devoir lui faire mal. Et que celui qui pense qu'il n'en aurait pas été capable remballe bien vite ses mesquines paroles, dans sa chute l'hybride avait porté la main à son cimeterre -enfin à sa hanche d'abord pour amortir le choc, puis à son cimeterre une fois sûr de ne pas tomber plus bas-.

-Récupérer mon argent ? Non, ce bien aimé capitaine n'a pas encore eu l'outrecuidance de me faire payer pour lui éviter qu'un iceberg n'éventre sa coquille de noix.

Il se releva prestement, en prenant appuis sur la table, manquant replonger lorsqu'une chope qui lui servit d'appui roula sous ses doigts peu assurés. Mais il était bien debout, dominant de nouveau son interlocutrice du haut de son mètre quatre-vingt-dix et de son corps élancé. Ceci nul n'était besoin de l'impressionner ou de l'intimider -si tant est qu'il eut été capable de le désirer- et il se laissa choir sur la table, attrapa un cruchon de vin qui n'avait pas été renverser et décida de s'en offrir une gorgée.
Il n'avait à l'origine pas prévus de rester plus de quelques minutes, le temps nécessaire à son petit ''méfait''. Mais puisqu'il trouvait finalement compagnie, autant discuter un peu. Lui-même n'avait rien à craindre du capitaine, il n'oserait pas s'en prendre à lui, sachant pertinemment que son bateau n'y survivrait pas.

-Comme vous le dites, c'est votre argent, je ne m'opposerais aucunement à ce que vous récupériez vos biens, il était de toute façon dans mon intention de vous les ramener. Je n'aime guère les truands comme ce capitaine méprisable et, contrairement à vous, je ne crains pas grand chose ici. Question d'environnement si l'on puis dire.

Un filet d'eau s'éleva d'une cruche proche et tournoya lentement autour de son bras, vint s'enrouler autour de ses doigts sans cesse agités. Il joua un instant avec, projetant en l'air de petites gouttes d'eau qu'il rattrapait de fins tentacules liquides. Soudainement, il projeta sa main en avant et le serpent d'eau fila droit vers le visage de la gamine, s'en détournant au dernier moment pour venir tournoyer tout autour d'elle. Après quelques secondes de folles courses autour de la demoiselle il regagna le cruchon, sans même le faire trembler.
Revenir en haut Aller en bas
Calla Eskadi
En attente de validation..
avatar

Nombre de messages : 66
Âge : 22
Date d'inscription : 21/01/2011

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  17 en apparence, 25 ans et demi réellement
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Troubles en Mer Nordique (libre. info sur le rp dans la foire au rp)   Mar 9 Oct 2012 - 12:47

Décidément, ce capitaine se rapprochait plus d'un pirate que d'un véritable marchand. Ou peut être que les deux espèces étaient semblables, qui sait. L'inconnu se releva et s'assit sur la table, prenant au passage une cruche de vin. D'après ses dires, il avait été engagé pour s'assurer que la bateau arrive sans encombres à destination. Il semblait plutôt honnête en affirmant qu'il comptait rendre leur argent aux passagers. Malgré tout, Calla ne lui faisait pas confiance car le tour de magie qu'il fit ensuite ne lui plut pas du tout. Elle eut le réflexe de protéger son visage mais le filet d'eau ne fit que tourner autour d'elle comme un serpent.

Bien que l'inconnu soit à l'aise, Calla préférait ne pas trop s'attarder ici. Elle ramassa l'épée qu'elle avait fait tomber en allant se cacher et, s'en servant comme un pied-de-biche, entrepris de forcer la serrure du coffret. Une fois celui-ci ouvert, elle récupéra son argent, plus une pièce supplémentaire en guise d'intérêt. De toute manière, il y avait bien assez d'argent.

Au moment de s'en aller, elle hésita, curieuse d'en savoir plus à propos de cet homme étrange.

Je m'appelle Calla, et vous ? D'où venez-vous ? Je n'avais jamais vu de magie avant. Ce n'est pas très courant, non ?

Il avait un certain air elfique, mais il semblait plus dangereux que bienveillant, comme un elfe devrait en principe l'être (d'après ce qu'elle avait entendu). Ses connaissances du Continent et de ses peuples étaient malheureusement assez limitées car les étrangers n'étaient pas nombreux dans ses îles natales. Les cheveux blancs l'intriguaient également. Les elfes ne vieillissaient pas, alors pourquoi cette couleur ? Peut être était-il seulement en partie elfe, comme elle ?

Je n'ai pas de pouvoirs, alors d'où cela peut-il venir ?
Revenir en haut Aller en bas
Zhal'Koveen
Elfe
avatar

Nombre de messages : 44
Âge : 23
Date d'inscription : 18/06/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 350 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: Troubles en Mer Nordique (libre. info sur le rp dans la foire au rp)   Mer 17 Oct 2012 - 16:45

Visiblement la jeune femme n'aimait guère la magie qui s'agitait autour d'elle. On pouvait la comprendre, peu appréciait de se faire courir autour par un serpentin d'eau, plus encore lorsqu'on se situait dans un endroit où l'on était pas censé être. Elle semblait ne pas vouloir s'attarder et il ne pouvait que la comprendre. Assis en tailleur sur le bureau, il la regarda s'échiner sur le cadenas avec son instrument. Il ne lui aurait suffit que de quelques secondes pour débloquer le cadenas, mais elle semblait motiver.

Lorsqu'elle se détourna du coffret l'hybride s'en approcha et jaugea le contenu. Il estima rapidement ce que pouvait avoir extorquer le capitaine et en récupéra grosso modo la somme dans le petit trésor. On était pas à quelques pièces près dans ce genre de cas, au pire cela pourrait toujours lui servir, il allait devoir regagner l'Olienne dès qu'ils auraient remis pied à terre. Cette pensée lui tira d'ailleurs un soupir de mélancolie qui échappa à la jeune femme. Elle s'adressa à lui, juste avant de vouloir quitter la pièce -bien que la porte soit toujours prise sous la glace-. Elle semblait s'étonner de ses pouvoirs.

-Ysmir, enchanté. Quant à la magie, elle est plutôt courante, on trouve souvent quelques mages qui sauront utiliser un peu d'énergie pour soigner une plaie ou quelques autres utilisations pratiques. N'en avez-vous donc jamais rencontré ? En revanche, et sans vouloir me vanter, les élémentalistes de mon niveau sont bien plus rares, on ne peut l'atteindre qu'après des années d'entraînement et de sérieuses aptitudes à la magie.

Vantard, oui, il n'était pas peu fier de ses talents magiques. La seule chose dont il était un tant soit peu fier, et à laquelle il attachait à dire vrai la moindre importance. Il avait passé deux siècles à les améliorer et les entraîner, et lorsqu'il avait rejoint le monde des humains, une certaine frustration à avoir gaspillé tant de temps, l'avait fait se convaincre lui-même de l'importance de ce qu'il y avait gagné. De plus, il n'avait que peu rencontré de sorciers et de mages de son niveau, ce qui tendait à le conforter dans sa vision. Pour autant, il n'était pas aussi certain de sa puissance qu'il le laissait ici sous-entendre, mais peu importait après tout.
Ce faisant il avait rattrapé et dépassé la jeune femme. Un simple toucher vit revenir la glace qui enfermait la porte à l'état liquide, libérant aussitôt le bois. Ysmir ouvrit grand la porte, convaincus au son que personne ne se trouvait derrière, puis tendit un bras vers l'extérieur en guise d'invitation en ne pouvant retenir un sourire ironique.

-Si vous désirez vous retirer, il serait avisé de le faire maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Troubles en Mer Nordique (libre. info sur le rp dans la foire au rp)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Troubles en Mer Nordique (libre. info sur le rp dans la foire au rp)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Troubles en Mer Nordique (libre. info sur le rp dans la foire au rp)
» Troubles à Magnolia [RP Libre accès.]
» La mythologie Nordique et l'arbre cosmique.
» Agents libres
» RP libre | Ce qu'il arrive dans la forêt

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Mers et Océans :: Mer Nordique-
Sauter vers: