AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Missive au conseil du Roi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Niklaus d'Altenberg
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 435
Âge : 29
Date d'inscription : 20/03/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 29 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Missive au conseil du Roi   Jeu 3 Aoû 2017 - 21:44





Maison Altenberg

Monsieur Niklaus Anasis Termal D'Altenberg




Manoir d'Altenberg, Apreplaine,
Elenwënas de la 4ièreennéade de Karfias de la 10ème année du 11ème cycle,


Au conseil du Roi

Des retombées immédiates et funestes d’une campagne militaire lors du printemps de cette année :


Messires,

Nous avons reçu l’ordre de procéder à la remonte militaire des domaines de Sa Majesté. Nous nous acquittons de cette tâche avec toute l’attention possible. Bien que cette remonte soit partielle, elle permettra sans nul doute d’assurer une défense très adéquate des terres de Sa Majesté. Je souhaite néanmoins mettre en garde contre les faux espoirs que l’on pourrait porter sur ces troupes. L’essentiel des milices royales ont été décimées lors des champs pourpres. Le remembrement que nous avons organisé des restes de quelques troupes royales encore sur ces terres l’a été dans la mesure de ceux ayant survécus. Le résultat en sera donc des troupes d’archers, pour la plupart compétents mais très inexpérimentés, complété de quelques troupes à cheval et à pied dignes de l’ancienne armée royale car en étant issu et de nos milices de lanciers et épéistes dont le niveau est intermédiaire et qui ont pour principal défaut de ne disposer d’aucune cuirasse pour le combat sur champ de bataille.

L’un dans l’autre messires nous pouvons assurer une remonte militaire qui permettra à l’ensemble de la population de protéger ses foyers et les villes et villages de l’Apreplaine mais sans aucun doute incapables de mener un combat en champ de bataille sans essuyer d’innombrables pertes.

Les terres royales ont été durement touchées par la guerre et elles sont exsangues. C’est au prix d’un effort colossal et d’une administration rigoureuse que nous sommes parvenus à assumer notre indépendance alimentaire pour cet hiver tout en prenant en charge les réfugiés de la ville de Diantra. La ville de Diantra et les terres royales ne subsistent démographiquement que grâce à cet effort et ce sérieux.

Le printemps est un temps absolument crucial pour préparer des récoltes et assurer les plantations. Il m’est possible pour le moment de concentrer les sujets de Sa Majesté sur l’entrainement militaire car nous sommes en hiver. Nous avons pour cela mis en arrêt tous nos autres chantiers prévus pour l’hiver avec cette main d’œuvre. Ces conséquences-là sont maitrisables. Je vous écris aujourd’hui pour vous mettre en garde contre les conséquences d’une décision plus durable, en particulier au printemps.

Les plaines du Garnaad et les domaines de Sa Majesté sont de très loin les lieux les plus densément peuplés de la Péninsule. C’est là une force autant qu’une faiblesse. Le départ des champs de nombreux bras pour des campagnes militaires aura pour effet de réduire d’autant nos capacités aux champs.

Avec la déchéance de Diantra, l’arrêt du commerce inter-domaines et l’hiver particulièrement rude, nous sommes déjà avec une marge négative de six mois pour l’hiver de l’année prochaine. Nous arriverons donc à moins d’un mois de stock de réserve à la fin de l’été prochain si nous avons de la chance. Cela signifie que nous ne pouvons compter que sur une récolte pleine et entière cette saison pour espérer peut-être arriver à passer l’hiver prochain avec un peu de marge de manœuvre. Nous priver même d’un cinquantième de nos bras revient à mettre en péril sans aucun doute notre sécurité alimentaire à l’hiver prochain. Vu la taille de nos populations, une aide provenant des autres domaines ne sera pas suffisante, d’autant que sans nul doute les territoires mis à feu par la guerre nécessiteront également une grande aide.

Par voie de conséquence je puis prédire avec certitude qu’une levée de troupe parmi le tissu des terres royales, vu les pertes engendrées d’ores et déjà par le début de cette guerre, vu l’état de nos réserves et vu le rendement habituel de nos terres provoquera une famine dans les terres royales à l’hiver prochain pouvant mettre en péril la survie d’entre un tiers et les trois quarts de la population de ces terres.

Il me paraissait important de soumettre ces informations au Conseil de Sa Majesté pour qu’il puisse juger avant de s’engager dans une campagne militaire ruineuse, des réelles implications pour ses terres. Le chancelier pourra confirmer l’état de rationnement de nos terres et l’impact déjà colossal des évènements passés sur les terres de Sa Majesté. Depuis un an nous voyons un progrès notable et pouvons espérer ressortir d’ici à un ou deux ans de l’état où les terres de Sa Majesté sont si faibles qu’elles sont à la merci de n’importe lequel de ses vassaux.

Mon conseil est donc de n’utiliser la mobilisation dans les terres royales que pour défendre ces dernières et non pour procéder à la création d’une armée d’invasion. Dans le cadre d’une telle armée, je conseille de n’utiliser que nos milices et les restes de l’armée royale sur nos territoires. Force peut-être dérisoire, mais au moins symbolique et ne pouvant prétendre être indispensable.

Avec mes salutations,

N. d’Altenberg

Revenir en haut Aller en bas
 
Missive au conseil du Roi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [CONSEIL] Nains
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» Charte du Conseil Comtal du Maine: Abrogée
» UN CEP CHAMPWEL ? LE NOUVEAU CONSEIL ELECTORAL DE PREVAL
» Quand le Conseil de presse du Québec pressure un journaliste haitien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Terres royales :: Principauté de Merval-
Sauter vers: