Partagez | 
 

 Yoho, quand sonne l'heure...[pv Luth]

Aller en bas 
AuteurMessage
Ulrich Andorias
Humain
avatar

Nombre de messages : 100
Âge : 28
Date d'inscription : 14/04/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Yoho, quand sonne l'heure...[pv Luth]   Sam 28 Fév 2009 - 17:20

Aujourd'hui n'était pas un jours comme tout les jours, c'était un jours calme, sans trop de vent, mais en quoi ce genre de détails aurait put différer des autres jours? C'était qu'il était seul sur le navire. Qui j'entends par il? Voyons, le capitaine Jack Sp...Pardon, je me trompe d'histoire, ou en étais-je?
Ah oui, aujourd'hui donc n'était pas un jours normale, car voguant sur une petite embarcation, il était là, Ulrich Andorias, second d'Echo, médecin de bord du Prométhé et accessoirement marin maudit surnommé le Vent Noir.

Ainsi, le Vent Noir voguait seul, appréciant la mer calme qu'était Olienne. Calme, pas tant que cela, la veille encore de puissante vague avait secoué le vaisseau dans lequel il était et nombreux vaillant marins était mort en tombant à la mer, le dieu des océans les recevant avec tout le mérite qu'il pouvait offrir à ceux qui ont passé plus de temps sur le bois d'un vaisseau que sur la terre ferme.
Mais malgré la tempête récente, Ulrich avait besoin de naviguait, c'en était vitale. Il fallait avouer que ce visage dure et tanné par les vents marins avait certainement connu plus souvent les mers que les plaines verdoyante qu'offrait la terre.
Mais quel idée stupide quand même de vouloir faire un peu de voile dans ce minuscule navire si tôt après la tempête. D'ailleurs, ce bateau, on aurait dit une petite embarcation de pêche, assez grande pour cinq mais amplement maniable seul. C'était peut être pour cela que le Vent Noir appréciait tant ce genre d'embarcation, pas besoin d'être nombreux, il pouvait être seul, avec la Mer.

Il fallait avouer qu'il préférait être seul avec les eaux qu'avec l'espèce humaine. Il n'était guère du genre loquace et les récents évènement comme la disparition de son premier capitaine Jonh suivit de celui d'une jeune femme qu'il avait aimé ne l'avait guère rendu plus sociale, peu être même s'était il enfermé encore plus dans son mutisme habituel. Mais ça faisait partie du personnage d'Ulrich, ça faisait partie de la légende du Vent Noir.

Il y eut alors un léger souffle et les yeux délavés du marin fixèrent le ciel, hum le vent, douce chose agréable. Les voiles se gonflèrent légèrement et l'embarcation avança sous le contrôle de son "capitaine". Ce dernier lâcha de sa voie éteinte :


-Où m'amènes-tu donc Néera?

L'homme se leva doucement comme s'il quelques choses le tracassait, et, comme pour ponctué cette pensée, le vent s'arrêta de souffler faisait retombé les cheveux orges du marin. Puis il y eu un léger "bom". Instinctivement, le visage du matelot fit volte-face pour regarder ce qui avait taper son bateau. Et il la vit. Il ne sut pas tout de suite que c'était une femme, mais il la vit quand même, ce corps étendu dans l'eau, face vers le ciel. Oui, elle était la, le visage si pâle qui semblait blanc, ce blanc tranchant avec le rouge sang de ses lèvres.
"Morte ou Vivante?" Ce fut la première question que se posa Ulrich dans son fort intérieur, mais quelques soit la réponse, il falalit la sortir de l'eau. Ainsi, d'un pieds sûr et ferme, le marin s'approcha du bord de son embarcation, et, de sa simple force, hissa le corps sur son navire sans prendre gare s'il respirer ou non.

Il s'approcha alors de la jeune femme et posa sa main calleuse sur la carotide pour sentir le pouls.

Ho non, n'y voyait ici aucune gentillesse, non pas qu'il ne soit pas de temps en temps gentil, mais il faisait ça par devoir ou par profit. Si elle était vivante, il falalit la soigné, c'était son devoir de médecin. Si elle était morte, ses richesses serait sienne. et oui, ainsi va l'âme des marins.
Revenir en haut Aller en bas
Luth
Sang-mêlé
avatar

Nombre de messages : 31
Âge : 27
Date d'inscription : 11/11/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Yoho, quand sonne l'heure...[pv Luth]   Sam 28 Fév 2009 - 18:06

Luth voguait sur une mer plus ou moins agité…Voguait ? Mais Luth n’avait pas de bateau…Oui son corps inanimé voguait paisiblement au gré des vagues. Si elle n’était pas réanimé elle était voué a une mort certaine.. Hors ce sera une grosse perte pour les drow que de voir le garde du corps et assassin du chef de guerre mourir.


Mais qu’est ce que Luth faisait la ? Déjà que l’eau était loin d’être son élément… Luth s’était infiltré a bord d’un navire humain, jusque la tout avait été très facile.

Mais, une fois sa cible abattue, un bourgeois qui s’était retrouvé au mauvais endroit au mauvais moment, il s’est avéré que ce bourgeois qui avait eu peur pour sa vie avait engagé un excellent assassin pour le défendre. Luth avait été tellement rapide qu’il n’avait pu intervenir, mais de voir que son payeur était décédé lui insuffla l’envie de tuer Luth, et de lui faire les poches.


L’affrontement avait été féroce, aucun des deux n’arrivait à atteindre l’autre, seulement, l’équipage se rendit compte de la disparition du bourgeois et ils tombèrent sur les deux assassins.

Les deux assassins s’échappèrent seulement au moment de plonger Luth fut atteinte par un objet de moyen taille et assez dur et elle s’échoua misérablement dans l’eau et fut laisser a l’abandon.

Luth, qui avait perdu connaissance s’était donc retrouvé a se cogner contre une plus petit bateau , puis on la posa sur le bois dur de ce dernier et alors, elle pourrait surement être réanimée…

C’était une première pour la demi-drow dont la carrière était rarement tachée de passage moins glorieux comme celui-ci. Elle portait peux de choses futile pour être le plus confortable possibles, mais les quelques bijoux qu’elle avait coutaient des fortunes. Et puis Luth était tout de meme pourvu d’une certaine beauté feline…Bref elle representait à elle seule un joli butin..en quelques sortes...
Revenir en haut Aller en bas
Ulrich Andorias
Humain
avatar

Nombre de messages : 100
Âge : 28
Date d'inscription : 14/04/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Yoho, quand sonne l'heure...[pv Luth]   Sam 28 Fév 2009 - 18:30

...Malédiction...
Pardonnez moi cet exclamation, mais, alors que le marin prenait le pouls de l'inconnu, il la senti en vie, pas en pleine forme certes, mais en vie. Bien...

Voyez vous, avant de vous parler de tout ce qu'Ulrich allait faire lorsqu'il se rendrait compte que la jeune fille ne respirait presque plus, je dois dois vous parler de ce que voyait Ulrich. En effet, lorsque l'on est marin, on a un oeil observateur, et les caractéristique drows de l'inconnu n'était pas passé inaperçu aux yeux du matelot. Mais les différence raciale était la dernière choses qui importait aux yeux d'Ulrich. En effet, il n'était pas rare de voir des marins elfe ou drows à méca, alors recueillir une demi-drows. Où est le problème?

De plus, deuxième chose qui attira l'oeil du Vent noir, ce fut les bijou, certainement pas une femme de marin, peut être une noble? En tout cas, il pourrait toujours en retirer de l'argent. Et ce fut la ses seuls pensées concernant la jeune femme. En effet, n'était pas du genre violeur ou marchand d'esclave, le corps en lui même (pourtant si attirant de la belle), n'était pas pour lui une valeur marchande, et il faut avouer que cela était tant mieux car en y pensant, la chance lui offrait un peu d'aide car a mon avis, violer une femme tel que Luth (qui est accessoirement assassin professionnel) n'était pas quelques choses à faire.

Enfin, passons sur ces détails et revenons en à la scène principale. Ainsi, elle avait un pouls, faible, mais présent, donc elle était en vie. Approchant son oreille de la bouche délicieuse de la meurtrière, le marin senti le souffle délicat mais trop lent de la demoiselle.
Il fallait la ventilé. D'un geste simple, il attacha ses longs cheveux par un ruban noir, lui octroyant ainsi un air aristocratique. puis il s'approcha, collant ses lèvres sèches sur celle délicate et douce de Luth. Dès qu'il y eu contacte, il insuffla une partie de son propre oxygène.

Une chose qu'il vous faut savoir, la respiration humaine diffère grandement selon vos activité physique, un fumeur aurait une grosse respiration, mais un assassin entraîné peut en avoir une très lente comme un rythme cardiaque infime.
Ainsi, il y avait des chances que le bouches à bouche d'Ulrich ne serve a rien d'autre qu'a réveillé la jeune femme qui se serait mise dans une sorte de "transe" pour survivre à l'environnement hostile de la Mer.
Revenir en haut Aller en bas
Luth
Sang-mêlé
avatar

Nombre de messages : 31
Âge : 27
Date d'inscription : 11/11/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Yoho, quand sonne l'heure...[pv Luth]   Sam 28 Fév 2009 - 21:36

Luth était dans une sorte de coma léger du au choc. Rester trop longtemps dans cet état et on meure a petit feu…Luth avait eu de la chance de s’être fait recueillir…Tous n’avaient pas cette chance…

Elle avait encore eu de la chance, le marin savait ce qu’il avait a faire, il savait écouter un peu et la sortir du coma. Ça faisait beaucoup de chances…Mais la chance devait être aussi l’atout d’un assassin et elle n’en avait pas eu il y a quelques heures…Seulement était elle si atteinte que ça ou alors était-ce une tactique visant à…

Les lèvres du marin touchèrent celle de Luth et a ce moment la, une lame d’une dizaine de centimètres, très effilée, se colla contre la gorge du marin. Luth ouvrit les yeux et analysa rapidement l’endroit ou elle se trouvait ; marin-petit bateau-peut être seuls-pleine mer-…

Il y en a qui sont morts pour moins que ça…

...visant à reprendre le dessus. En fait Luth avait repris connaissance juste âpres avoir était récupéré par le marin…Elle voulait voir un peu sur qu’il elle était tombée et surprendre son éventuel adversaire. Luth sa main droite tenant le couteau faisait pression sur la gorge du marin se releva se dégagea et s’essuya les lèvres…Puis elle rangea sa lame si vite qu’il était impossible de savoir ou elle avait bien pu la mettre…

Bon tu m’as sauvé la vie, alors j’épargnerais la tienne...Pour cette fois…


Luth était complètement trempée et grelottante, elle se plia en deux pour cracher l’eau de mer qu’elle avait ingurgitée….
Revenir en haut Aller en bas
Ulrich Andorias
Humain
avatar

Nombre de messages : 100
Âge : 28
Date d'inscription : 14/04/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Yoho, quand sonne l'heure...[pv Luth]   Dim 1 Mar 2009 - 9:05

...Dans la catégorie "Je suis une connasse prétentieuse" la jeune demoiselle au parfum sel marin remportait la palme! On pouvait d'ailleurs l'applaudir...Merci.
En effet, il fallait tout de même être gonflé pour venir critiquer la personne qui venait juste de vous sauver la vie, mais c'est vrai que la vie est une chose tellement inutile.
Enfin....
Récapitulons la scène qui vient de se dérouler sous nos yeux, alors que le "gentil" marin allait faire du bouche à bouche dans une attention purement médicale à l'inconnu, cette dernière sortie d'on ne sait où une longue lame qu'elle colla sous sa gorge. Puis vint les deux phrases assassines, pff, d'un puérile, mais cela expliquait certaines choses et posé de nouvelles question.

En effet, la rapidité d'action de la demi-drows laissez sous entendre son habileté pour le métier des armes, et vus le prix de ses bijoux, assassin ou gardes du corps semblait tout a fait indiqué.

Ulrich recula légèrement en voyant la demoiselle grelotté et accessoirement rendre à la mer ce qui lui appartenait. D'un geste ample, il retira son lourd manteau de cuir pour le getter sans ménagement sur les épaules de l'inconnu avant de lâcher de sa voie placide :


-Que faisiez vous en Mer d'olienne...je ne voit pas de débris donc vous n'êtes pas survivante d'un naufrage...

Marquant une pause, Ulrich s'assit, sortant d'une de ses poches une pipe qu'il bourra avant que quelques instant plus tard il ne l'allume, crachant d'épais nuage noir.
Revenir en haut Aller en bas
Luth
Sang-mêlé
avatar

Nombre de messages : 31
Âge : 27
Date d'inscription : 11/11/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Yoho, quand sonne l'heure...[pv Luth]   Dim 1 Mar 2009 - 11:30

Quand Luth eu finit de « rendre à la mer ce qui lui appartenait » elle se redressa avant de s’essuyer vulgairement la bouche. Le marin lui mit son manteau sur ses épaules ce qui ne la réchauffait pas vraiment vu qu’elle était trempée mais qui pu au moins la protéger du vent froid.

Luth écouta la question du marin. Si elle commençait a se faire questionner maintenant elle en avait pas fini…Luth se contenta de répondre de manière évasive mais si le marin avait une once d’intelligence il comprendrait.

Je faisais mon métier…Et il y a eu des complications…


Comme ça c’était dit…Luth regarda l’homme sortit une pire et commencer à fumer, il s’identifier bien à l’image du marin bourru souvent bourré qu’avait Luth.

Luth était tout de même à la merci du marin, elle ne savait pas naviguer, il était son ticket de sortie, ou plutôt de rentrer, pour la terre ferme…


Luth n’avait pas l’habitude d’être gentille, ni de parler, elle se contentait de faire son boulot, de dire des ordres et d’insulter ceux qui lui manquait de respect…Et ce n’est pas en faisant comme ça qu’elle risquait de vite rentrer sur la terre ferme…EN plus avec le tangage du bateau, Luth avait la nausée…

Luth tenta alors de faire un sourire pour le marin. C’était pas le plus beau qu’on eu jamais vu mais c’était déjà ça…ET puis c’était toujours mieux que prendre sa lame effilé pour éprouver le plaisir de l’entendre rentrer dans une artère puis la joie de la ressortir de lécher le sang comme si c’était bon…


Luth regarda au loin, on ne voyait pas de terre. Elle soupira.
Revenir en haut Aller en bas
Ulrich Andorias
Humain
avatar

Nombre de messages : 100
Âge : 28
Date d'inscription : 14/04/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Yoho, quand sonne l'heure...[pv Luth]   Dim 1 Mar 2009 - 18:48

Le marin resta un instant sans rien dire, crachant de tant en temps de léger nuage de fumée provenant de sa bouche, le vent léger les emportant sans la moindre considération, répandant ainsi pendant une fraction de seconde les parfums de tabacs.
Hum, le tabac, c'était une des rares choses qui réchauffait le coeur sans assombrir l'esprit comme la boisson. C'était pour cela entre autre qu'Ulrich en fumait souvent. D'ailleurs, en parlant du matelot, il lança d'une voie tranchant, dur, comme s'il était juge te qu'il annonçait la peine de mort à un condamné :


-On peut rester des jours ici sur l'eau, sans rien se dire...
Moi, j'en ai l'habitude car la Mer fait partie de moi...Mais vous mademoiselle inconnu...Je ne crois pas. Vous savez ce que j'attends...


Des excuses, c'était la principale chose qu'attendait le Vent Noir, des excuses pour le comportement qu'elle avait eut. oui, c'était étrange venant d'un pirate que l'on souhaite des excuses mais que voulez vous, Ulrich n'était pas un homme ordinaire, il n'avait pas la façon brutale et paysanne de parler de ses "hommes", il avait un certains raffinement presque noble dans la façon de parler et de se mouvoir. Il tourna la tête vers la jeune femme et eut un léger sourire moqueur.
Il n'avait rien à craindre car outre le fait qu'il était le seul matelot du bateau, il était aussi un bon bretteur et n'avait jamais peur de croiser le fer.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Yoho, quand sonne l'heure...[pv Luth]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Yoho, quand sonne l'heure...[pv Luth]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Yoho, quand sonne l'heure...[pv Luth]
» Quand vient l'heure aux confesses (pv Brooky)
» Vienne la nuit sonne l'heure Les jours s'en vont je demeure
» Quand vient l'heure de partir ...
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: OCÉANS :: Océans :: Mer Olienne-
Sauter vers: