AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Amon, l'Elfe insignifiant [Rôdeur, Mendiant]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amon
Elfe
avatar

Nombre de messages : 8
Âge : 35
Date d'inscription : 04/08/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Amon, l'Elfe insignifiant [Rôdeur, Mendiant]   Mer 4 Aoû 2010 - 17:11

Nom/Prénom : Numar/Amon
Âge : 25*5=125. :D
Sexe : Masculin ?
Race : Elfe
Particularité : boule à zéro tatouée, et maquillage de travelo autour des yeux, et sur les lèvres. Lui sert à passer pour un inconnu, depuis sa fuite après son crime.

Alignement : Neutre Mauvais
Métier : Rôdeur/Mendiant
Classe d'arme : Corps à corps (quand c'est possible)

Équipement : Aucun. Juste de simples vêtements en tissu volés. Telle une âme errante coincée dans le monde des vivants, il n'a plus nulle part où aller désormais. Il passe alors le plus clair de son temps à se cacher aux yeux des autorités, et à se déguiser.

Description physique : Par le passé, Amon était un joli Elfe, tout ce qu'il y a de plus normal. Petite taille, oreilles pointues, etc... Mais depuis sa plus tendre enfance, il a été recueilli et exploité comme un exclave chez les Humains. Tabassé pour pas grand chose, il a décidé ensuite, en grandissant dans la douleur, de passer à l'acte, et a tué ses patrons par la magie. Maintenant endurci bien que maigrelet la plupart du temps, il a hérité d'une petite musculature d'ouvrier, une mâchoire carrée, et des yeux revolvers. De plus, il s'est tondu le crâne, marqué la chair au fer rouge, et se peinture souvent le visage çà et là avec du maquillage de femmes, du sang ou autre.

Description mentale : Amon voue une haine a ses bourreaux, pour la souffrance dont il a été victime pendant des années. Si tous les Humains sont semblables, alors pourquoi ne pas tous les mettre dans le même sac. Il n'a pas connu le monde qui l'entoure, et encore moins ses congénères elfiques, ayant vécu comme un reclus toute sa vie. Mais pour avoir été privé de toute sorte de choses, il compte bien toucher à tout, lorsqu'il en aura l'occasion... et depuis qu'il peut bénéficier d'une seconde chance, mater devient une de ses passions premières. La deuxième est encore une fois, le passage à l'acte, depuis le jour où il a ressenti des pulsions envers sa maîtresse. Ce souvenir le hante avant chaque nouvelle et sale besogne de même type.

Histoire :

Amon Numar passait encore le balai ce jour-là, pour le compte d'un couple de riches humains qui l'avaient recueilli, lors d'un de leurs nombreux voyages à travers la région. Ces gens avaient croisé une sorte de vieux mendiant itinérant, faisant la manche au bord d'un sentier. Il demandait de la petite monnaie ou de quoi manger. Contre toute attente, les voyageurs étaient prêts à lui donner une grosse somme, étrangement. À une seule condition. Que le pauvre homme affamé leur refourguait le nourrisson endormi dans un panier juste à côté. Il en eut le souffle coupé. Que ces êtres étaient horribles, avait-il pensé à ce moment. Mais entre vivre ou manger, le choix fut vite décidé. Et d'un autre côté, le petit bambin aurait sûrement une vie meilleure, dans une famille qui avait les moyens. Ainsi, le troc aboutit sans peine, et le vieux clochard put se rassasier, après avoir échangé son trésor. Tandis que le nourrisson grandirait auprès de personnes ne lui ressemblant pas trait pour trait. Comment ce gosse avait atterri dans les pattes de ce pauvre et misérable vieillard ? Pourquoi un Elfe ? Sans doute l'avait-il pêché quelque part, aurait-il répondu. Au beau milieu d'un campement sauvagement attaqué par un raid de Drows, vu le tableau macabre et sanguinolent peint par l'auteur. Bref, personne ne saurait le fin mot de l'histoire, de toute façon. Et pour cause ! Le couple ne s'en souciait guère.

Au fur et à mesure de son enfance, il devint en fin de compte un vrai petit homme à tout faire. Élevé par des gifles dans la figure s'il travaillait mal, ou s'il n'exécutait pas les tâches ménagères assez vite, Amon n'avait jamais une seule fois son mot à dire. Il trima alors pendant des années, roué de coups, muet comme une carpe, ne pouvant pas non plus sortir hors de la maison. Mais un jour, entamant ses premières années d'adolescence, une étrange énergie commença à le posséder. Il décida alors qu'il était préférable de dissimuler ce secret à ses bourreaux de parents de substitution, le temps de comprendre un peu mieux ce changement. Quelle ne fut pas sa surprise, lorsqu'il comprit qu'un grand pouvoir someillait en lui. L'Elfe ne savait pas encore le définir correctement, même à son âge pourtant, qu'on appelait ça de la magie, mais une chose était sûre et certaine désormais. Cette race immorale et sans respect allait payer.

Comme si de rien n'était, il continua de jouer à l'esclave trop exploité un certain temps, sans broncher pour ne pas éveiller les soupçons. Il pratiqua son nouvel art mystique dans la cave, là où ses sévères commandants n'osaient pas s'aventurer. Ils laissaient justement ce sale boulot à ce sale petit morveux elfique, lorsqu'il fallait descendre ou monter les courses. Surtout les bonnes bouteilles d'alcool. D'ailleurs, cet endroit pourri servait aussi de chambre pour Amon, ou de prison lorsqu'il était puni. L'apprenti magicien attendait donc la nuit, afin de s'adonner à ses secrètes expériences. Grâce à l'épaisse isolation de pierre du sous-sol, les explosions de ses sorts ne résonnèrent pas des masses. Même à l'heure où tout paraissait calme. Et heureusement, les bouteilles non plus ne se brisaient pas à la chaîne. De toute manière, Amon faisait en sorte de s'entrainer pas plus qu'il n'en fallait, sous peine d'oublier le sommeil ensuite. Que se passerait-il si, tout à coup, dès l'aube, en l'interpellant du haut de l'escalier, il ne se réveillait pas pour préparer la cuisine ? L'Elfe ne voulait pas y penser, et ça ne lui ressemblait pas. Tant qu'il faisait plaisir à ses gens toujours insatisfaits et profiteurs, il pouvait survivre et ne pas finir à la rue comme des autres serviteurs jetés pour leur incompétence. Car bien avant lui, il y en avait eu d'autres. Mais peut-être qu'à partir d'un certain âge, les esclaves devenaient moins énergiques. Ainsi leur sort à tous était de se faire tôt ou tard remplacé.

Les saisons avaient finalement défilé à force de ne pas voir le temps s'écouler, entre deux baffes, deux corvées, ou deux exercices magiques. Puis le jour fatidique arriva. Ou plutôt la nuit. Amon attendit, comme à son habitude, que les résidants montaient se coucher, et amorça le début de sa vengeance. Le premier à trinquer fut le verrou de cette satanée porte quasiment blindée de la cave. Le conjoint avait installé une sécurité de coffre-fort, pendant les premières années arrogantes du petit Elfe sauvageon, le temps de le dompter. Et depuis, il avait dû se dire que ça pourrait toujours lui être utile. L'adolescent avait lancé des éclairs par-delà ses doigts colériques, et la porte céda sans demander son reste. Le grand boum qui suivit ne sembla pas provoquer la panique, alors Amon traversa les pièces de la maison, et l'escalier menant aux chambres. Le plancher avait beau grincer légèrement, les propriétaires devaient dormir comme des loirs, en pleine nuit.

S'introduisant sans mal ensuite, dans la chambre, l'Elfe s'apprêtait à faire rôtir les tenanciers de cette grande cage infernale, mais il fut stupéfait de ne voir que la femme allongée sous la couverture. Qu'une seule silhouette avait l'air de prendre forme dans cette obscurité, où seuls les rayons lunaires pénétraient par d'improbables interstices des volets de la fenêtre. M*rde ! Où vadrouillait son époux, s'interrogea-t-il alors aussitôt. Peut-être trop préoccupé à préparer son stratagème meurtrier tout à l'heure, Amon avait loupé la sortie tardive du mari. Qui sait ? Ce saligaud trompait sa femme, incognito ?
Puis, après avoir trop patienté sur place comme une statue, il eut fallu que la femme se réveille en sursaut d'un cauchemar. Décidément ! À croire que la poisse était du côté du jeune garçon. D'un regard circulaire, elle chercha après son conjoint, et accusa sur-le-champ l'intrus. Et les excuses n'y changèrent strictement rien. Amon se trouva alors déjà assassin avant son crime. Le ton de la dispute prit de l'ampleur, et la femme n'allait sans doute pas tarder à beugler à l'aide, semblable à une truie. Il déchargea alors une vive joute électrique dans le corps de la victime. Elle poussa son dernier cri, mais s'évanouit seulement, légèrement toastée.

Les draps ou le pyjama avaient-ils encaissé le plus dur du coup ? Pour s'en assurer, Amon s'approcha du corps inerte et fumant, et tâta le résultat. Bien qu'il faisait sombre dans la pièce, l'Elfe pouvait deviner le tableau. Le gibier humain était toujours vivant, étalé et à découvert... à moitié nu, plus précisément, frusques en lambeaux. Pourquoi quelque chose l'envoûtait, soudain ? Ce n'était qu'une méchante humaine, et violente de surcroît ! Mais la tentation bouillonnait dans les entrailles du garçon. Alors il resta aux côtés de la dormeuse chez Morphée. Ses mains parcoururent l'entièreté de la silhouette féminine. Amon se remémorra alors quelques caresses déplacées du couple, lors de ses plus jeunes années. Il avait pu les surprendre contre son gré, et avait du coup mérité une punition du tonnerre. Pourquoi ? Parce que les gosses aux oreilles pointues n'avaient pas le droit à ce genre de privilège, lui avait-on répondu fermement. Raison de plus pour se venger davantage, finit par conclure Amon. Et au bout d'un moment, il finit par déboutonner ce qui lui serrait tant la ceinture.

Ce fut ensuite le noir et le vide total. Le néant. La mort ? Pas tout à fait. Tout ce qui resta de cette fameuse nuit, fut bel et bien la mort du couple oppresseur, pendant toute cette vie misérable. Amon, alors prêt à tremper son biscuit, avait finit embroché par une fourche venant de nulle part. Au bout du manche, le compagnon disparu était revenu en douce, avant le lever du soleil. En une fraction de seconde, l'Elfe traversa la fenêtre, et termina sa chute devant la maison, empalé et... zigounette tendue à l'air. Qu'était-il devenu depuis ? Nul ne le savait. Malgré la fourche dans la panse, et le choc écrasant jusqu'au rez-de-chaussée, Amon devait se relever. Un esclave Elfe dévêtu et transpercé aurait de quoi amener une foule de curieux apeurés, sous peu. Par la force des choses, ou alors de la magie, le garçon sut se redresser, non sans un horrible mal de chien. Puis dans la dizaine de minutes qui suivit, il avait quitté le lieu du crime.

Amon pouvait oublier ses idées de grandeur. Il ne deviendrait jamais plus le plus puissant mage de tous les temps, comme il avait parfois envisagé dans ses périodes de rêverie. Il ne pourrait pas aspirer non plus à une belle vie et riche, malgré sa nouvelle liberté. Les dents rouillées de l'outil de jardin s'étaient enfoncées plus profondément que prévu. Amon se demandait parfois encore comment il avait pu survivre à un tel châtiment. Chaque fois qu'il s'interrogeait sur la question, il s'en remettait à son pouvoir. Pourtant, après avoir baladé sans fin dans la nuit, il s'effondra sans prévenir. Trop de sang perdu, sans doute. À son réveil, un bandage recouvrait son ventre. Il se trouvait dans un lit confectionné dans la paille d'une écurie, seul. Pourquoi lui avait-on offert cette hospitalité ? Une seconde chance, peut-être. Ou un fermier serviable et généreux. En tout cas, il n'attendit pas plus longtemps pour s'évader de nouveau, se disant que si ses bienfaiteurs l'avaient retrouvé, d'autres plus malintentionnés le pourraient aussi.

Ainsi, il but le verre de lait posé sur un gros tabouret en bois, et enfila des vêtements légers qui pendaient à un fil de fer. Ils séchaient sûrement là pour une raison ou une autre, mais ne semblaient apparemment pas désignés à être porté dans la seconde par un étranger, et Elfe, qui plus est. Mais la vie de fugitif sans domicile fixe ne l'accoutuma guère. Bien vite, il dût se résoudre à changer ses plans. Plus tôt que de cueillir des fruits en forêt, ou se servir dans les champs des autres, il se rapprocha progressivement de la ville. Sa capture finirait par tomber dans l'oubli, qui sait ? Toujours est-il que Amon décida de changer son apparence. Il demanda à un barbier de lui raser la tête... avant de l'égorger avec son propre instrument. Et plus tard, il piqua les cosmétiques de prostituées. L'une d'elles mourut étouffée sous un oreiller, alors que l'Elfe prenait un peu de bon temps avec.

Comment trouves-tu le forum ? : Je ne sais pas. On ne m'a pas assez laissé le temps d'y surfer, lorsque je m'y suis inscrit la première fois. Alors, je retente. (mais puisque j'vous dis que je ne suis pas un bot, dediou !) :D
Comment as-tu connu le forum ? : En cherchant parmi des annuaires de forums rpg parlant de Medieval Fantasy.
Crédit avatar et signature (lien vers l'image d'origine et nom de l'artiste dans la mesure du possible) : Quand j'en aurai trouvé un, si je euh... j'y pense. :D


Dernière édition par Trystan de Diantra le Mar 7 Sep 2010 - 0:09, édité 5 fois (Raison : euh... parce que.)
Revenir en haut Aller en bas
T'riss'Lara
Sang-mêlé
avatar

Nombre de messages : 58
Âge : 1017
Date d'inscription : 03/06/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Amon, l'Elfe insignifiant [Rôdeur, Mendiant]   Mer 4 Aoû 2010 - 17:31

Mmmmh....Bonjour bonjour !

Alors euuh...Comment te le dire....Pas de Spectres sur Mira What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Amon
Elfe
avatar

Nombre de messages : 8
Âge : 35
Date d'inscription : 04/08/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Amon, l'Elfe insignifiant [Rôdeur, Mendiant]   Mer 4 Aoû 2010 - 17:47

rha flûte. moi qui voulais servir à rien, justement.
ou alors, c'est ptet juste pas le bon mot ? bon bah sinon, j'vais voir pour juste dire que j'ai investi un corps depuis. quitte à être "coincé" dedans éternellement, si c'est plausible. Wink

ps. bonjour. ^^

EDIT: bon vala. j'ai changé qques trucs. donc désormais, depuis sa punition, il a possédé un corps. mais manque de bol, il se retrouvera coincé à vie dedans, lol. :D
Revenir en haut Aller en bas
Aerandir
En attente de validation..
avatar

Nombre de messages : 789
Âge : 33
Date d'inscription : 28/04/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Religieux
MessageSujet: Re: Amon, l'Elfe insignifiant [Rôdeur, Mendiant]   Jeu 5 Aoû 2010 - 10:44

Ca marche pas non plus xD

Une âme, soit elle va chez Tyra, soit elle reste errante sur terre, mais elle reste pas coincée ^^
Revenir en haut Aller en bas
Amon
Elfe
avatar

Nombre de messages : 8
Âge : 35
Date d'inscription : 04/08/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Amon, l'Elfe insignifiant [Rôdeur, Mendiant]   Jeu 5 Aoû 2010 - 11:42

lol, bah, je voulais être une âme errante, justement, juste avant. mais on m'a dit que c'était pas possible, bouuuh. u_u

donc, mis à part être un simple être vivant, tout ce qu'il y a de plus "normal", ya quoi d'autre comme choix, du coup ? ^^
sinon tant pis, je re-rechangerai mon post, en disant que j'ai survécu tout bêtement à ma défenestration, pis hop, point barre. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Aerandir
En attente de validation..
avatar

Nombre de messages : 789
Âge : 33
Date d'inscription : 28/04/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Religieux
MessageSujet: Re: Amon, l'Elfe insignifiant [Rôdeur, Mendiant]   Jeu 5 Aoû 2010 - 14:21

Et bien...Les choix sont multiples.


Elfe, drow, hybride, humain ou nain :mrgreen:


Revenir en haut Aller en bas
Amon
Elfe
avatar

Nombre de messages : 8
Âge : 35
Date d'inscription : 04/08/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Amon, l'Elfe insignifiant [Rôdeur, Mendiant]   Jeu 5 Aoû 2010 - 15:09

lol, vi vi, ça j'avais compris. enfin je crois. Razz
donc du coup, je voulais un être "elfe" + "âme errante" = âme errante elfe. :D

bon enfin bref, tant pis. j'ai re-re-édité mon post, donc. Wink
du coup, ce sera juste un elfe tout bête, qui a survécu à sa chute... et même à un empalement de fourche. pis il s'est évadé, et basta. (pour ses dons de magie perdus, bah... je sais pas. vu que j'veux faire juste de la figuration, au pire, j'inventerai plus tard, s'il faut) ^^"

en espérant que ce soit la bonne, cette fois. suspense... :)
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Amon, l'Elfe insignifiant [Rôdeur, Mendiant]   Mer 11 Aoû 2010 - 21:45

Pardon du retard ! Pas taper *_*

Je me penche sur ton cas tout de suite ^^
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Amon, l'Elfe insignifiant [Rôdeur, Mendiant]   Mer 11 Aoû 2010 - 21:50

Age 25 ans...

Tu te rend compte que physiquement tu en a 5 ? Il faut multiplier l'age par 5 comparé a un humain par exemple.

Citation :
Description physique : Par le passé, Amon était un joli Elfe, tout ce qu'il y a de plus normal. Petite taille, oreilles pointues, etc... Mais depuis sa plus tendre enfance, il a été vendu et exploité comme un exclave chez les Humains. Tabassé pour pas grand chose, il a décidé ensuite, en grandissant dans la douleur, de passer à l'acte, et a tué ses patrons par la magie. Maintenant endurci, il a hérité d'une mâchoire carrée, et des yeux revolvers. De plus, il s'est tondu le crâne, marqué la chair au fer rouge, et se peinture souvent le visage çà et là avec du maquillage de femmes, du sang ou autre.

Oui maiiiiiiiiiiiiiiiis non. Aucun elfe ne vendrait son enfant aux humains. Il ne le vendrait pas tout court en fait.


Il faut que tu tienne compte de ces points là pour l'instant, et adapter ton histoire la dessus ^^
Revenir en haut Aller en bas
Amon
Elfe
avatar

Nombre de messages : 8
Âge : 35
Date d'inscription : 04/08/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Amon, l'Elfe insignifiant [Rôdeur, Mendiant]   Jeu 12 Aoû 2010 - 8:58

mince, avec toutes les modifs que j'avais déjà faites, ya dû avoir le "multiplié par 5" que j'avais pourtant mis entre parenthèses à côté de l'âge, qui a dû se barrer. j'avais pa ma calculatrice dans les parages, à ce moment-là. :D

enfin bref. bon bah, faut que je change toute l'histoire, en gros ? o_O"
bah j'verrai ça une autre fois. là, chuis un peu sur le c*l d'avoir attendu une semaine dans le vent, lol.
pis sinon, j'essaierai de jouer juste un chien ou une grenouille, tant pis.

merci quand même pour l'info. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Amon
Elfe
avatar

Nombre de messages : 8
Âge : 35
Date d'inscription : 04/08/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Amon, l'Elfe insignifiant [Rôdeur, Mendiant]   Lun 16 Aoû 2010 - 9:58

(désolé du double post, c'était pour que ça s'actualise) Wink

bon alors vala. j'ai même changé le titre du topic, lol. -_-"
bref, donc plutôt que de tout réécrire l'histoire, au lieu d'être vendu, j'ai tout simplement dit qu'il avait été recueilli, hop ! :D (que genre, bah le vieillard du début avait dû ramasser le gosse survivant qque part. va-t'en savoir pourquoi... pis qu'une famille passant par là le prend, contre un repas.)

vala. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Aerandir
En attente de validation..
avatar

Nombre de messages : 789
Âge : 33
Date d'inscription : 28/04/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Religieux
MessageSujet: Re: Amon, l'Elfe insignifiant [Rôdeur, Mendiant]   Lun 16 Aoû 2010 - 10:35

A la limite, tu peux être rescapé d'un raid des drows ^^

Et un vieillard te trouve, ect ect ect What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Amon
Elfe
avatar

Nombre de messages : 8
Âge : 35
Date d'inscription : 04/08/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Amon, l'Elfe insignifiant [Rôdeur, Mendiant]   Sam 21 Aoû 2010 - 11:10

ouaip, j'ai fait ça. merci. Wink
donc vala, j'ai casé une ligne pour dire que son village avait probablement été ravagé par des Drows. mais vu qu'il était bébé, il en saura jamais rien, lol. ^_^"
Revenir en haut Aller en bas
Loup de Rochefort
Humain
avatar

Nombre de messages : 401
Âge : 27
Date d'inscription : 11/07/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Amon, l'Elfe insignifiant [Rôdeur, Mendiant]   Ven 27 Aoû 2010 - 20:11

Après vérification, je te valide !

Like a Star @ heaven Foire au RP ~ Pour tout ce qui est recherche de compagnons RP. En bref, que du bonheur !
Like a Star @ heaven Inventaire ~ Pour suivre ton évolution {obligatoire}.
Et enfin, si tu as des question, n'hésites surtout pas à demander de l'aide à un parrain, ou à tout simplement poser tes questions dans la partie créée à cet effet.
Revenir en haut Aller en bas
Amon
Elfe
avatar

Nombre de messages : 8
Âge : 35
Date d'inscription : 04/08/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Amon, l'Elfe insignifiant [Rôdeur, Mendiant]   Sam 28 Aoû 2010 - 9:40

oki, merci. Wink

EDIT: tiens sinon, j'viens de voir que le lien "inventaire" me parle d'accès spécial. mais c'est sûrement parce que mon pseudo n'est pas tout vert ?
Revenir en haut Aller en bas
Trystan de Diantra
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 4737
Âge : 33
Date d'inscription : 10/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Maître
MessageSujet: Re: Amon, l'Elfe insignifiant [Rôdeur, Mendiant]   Dim 29 Aoû 2010 - 15:21

C'est bon, tu as accès à tout maintenant Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Amon, l'Elfe insignifiant [Rôdeur, Mendiant]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Amon, l'Elfe insignifiant [Rôdeur, Mendiant]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Amon, l'Elfe insignifiant [Rôdeur, Mendiant]
» Présentation Valouse [Rôdeur]
» le loup et l'elfe |Abandonné]
» Arinos, elfe
» (Galerie Amon Barad) Osgiliath // Mordor

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Où tout commence :: Bibliothèque :: Tabularium :: Limbes-
Sauter vers: