AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rose gage d'amour éternelle et des lys gage de tendresse [Viktor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amshet Ahk Afah
Sang-mêlé
avatar

Féminin
Nombre de messages : 133
Âge : 26
Date d'inscription : 04/07/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  105 ans
Niveau Magique : Apprenti.
MessageSujet: Rose gage d'amour éternelle et des lys gage de tendresse [Viktor]   Dim 19 Sep 2010 - 14:08

    Nuit belle lui sous un ciel d’Italie on l’appellerait la beauté… Nuit bienfaitrice, pas un nuage dans le ciel pour gâcher le spectacle qu’offrait la lune et les étoiles. Lune maîtresse du ciel, étoiles petite perles blanche lumineuse, attachées à la robe noire de la lune. Quoi de plus extraordinaire que la beauté de la nature, nature qui n’a rien apprit de personne et fait tout elle-même sans jamais demandé conseil. La nature est belle et saine, pleine de vie et de mort, mais c’est ainsi que la nature est belle car comme tout en ce monde elle avait une fin. Et au milieu de toutes ses choses tu te perds dans mille réflexions vaseuses et sans intérêt. Tu avance d’un pas sage vers cette lumière bleue, à la vue de cette lumière tu te sens bien, tu te sens chose, tu ne serais le dire mais tu sais que cela te fait le plus grand bien. Comme une plume légère tu avance, tes pas font délicatement crisser l’herbe et les feuilles morte sous tes pieds. Élégante et sensuelle ta fine silhouette semble dansée dans ta robe couleur nature, le vert te va si bien. Ton ombre se dessine lentement sur le sol plus tu t’avance vers la lumière, plus la lumière est proche et plus ton ombre grandit. Tu n’as pas peur des ténèbres forte heureusement car sinon tu aurais tes jambes à ton cou en voyant se dessiner sur le sol les ombres des branches distordue des arbres qui tente de t’arracher ta robe.

    Au milieu de ses nuits et de cette nature sublime il y a quelque chose de bien plus pure et de plus beau c’est toi et ton cœur, tout comme le cristal sa voix résonne au milieu du silence de ces champ endormit depuis des jours. Tu pense qu’il n’y a personne pour t’entendre chanter petit rossignol de nuit hé bien tu te trompe tu as des milliers d’oreilles tournés sur le son de ta voix pleine de couleur et ton différent tu donne à la nuit des couleurs qu’elle ne possède pas. Ici tout n’est que gris ou bien noir, mais avec ta voix tu peins un tableau de mille couleurs, ta voix se perd dans le souffle du vent qu’il emporte au loin et fait disparaître.

    Elle est devant un grand portail c'est ici qu'un homme assez âgée lui avait demandé de passé. Un garde l'arrêta quand elle monta les marches en chantonnant, elle lui remit un papier que lui avait laissé le dit homme. Elle devait passer par la porte de la cuisine pour rejoindre l'intérieure lui avait dit le vielle homme. Mais c'était tellement grand qu'elle se perdit, elle contourna le palais et la s'ouvrit à elle une magnifique jardin. Guenièvre se mit alors à chantait elle ne sait pas trop pourquoi. La plus mélodieuse des hirondelles serait restée muette en l’écoutant, la plus innocente des colombes aurait rougie de honte en la voyant, la plus délicate des fleurs aura pâlie devant en se retrouvant près d’elle. Au milieu de cette nuit sans fin, une gitane, qui chantait l’amour, de sa divine voix elle donnait à cette nuit interminable. Elle tournoyait sur elle faisant voletait ses jupons sans même rougir, la couleur chaude de sa chevelure dansante rappelait le crépuscule. Elle faisait ondulait son corps et son cœur au rythme de la musique que produit sa voix, sur le moment on aurait dit qu’il existait sur terre aucune beauté comparable. Elle danse enfantine, agile, joueuse elle sautille, elle raconte son histoire son histoire sans prendre garde. Elle avance elle ne sait pas où elle est, mais l’innocente sans contre fiche, l’insouciance on le perd en grandissant, mais pas elle c’est encore une enfant. Elle était dans un jardin bien entretenue elle se penche pour humer le délicat parfum des plantes s’offre à elle. Elle flirte avec les arbres comme elle ferait avec son publique.

    Elle est pied nue dans l’herbe grasse légèrement humide, il ne fait pas bien chaud, mais elle n’a pas peur d’attraper froid. C’est une jeune femme téméraire, une aventurière de vingt qui n’échangerait sa vie de gitane contre aucune vie de château. Elle danse sous les fenêtres du palais sans faire attention au faite qu’on puisse la regardait ou bien qu’on l’entende sa voix redonne vie au jardin aujourd’hui, on entendait même un oiseau se mettre soudainement à chanter en réponse à la jeune demoiselle. Celui vient se poser dans l’herbe juste en face d’elle, chantant à son tour, quoi de plus émouvant la gitane continue son jeu et danse avec son nouvel ami. Ses bracelets tinte le profond silence d’un son aigu, elle ne voit pas l’ombre se profilait doucement derrière elle comme un prédateur au griffe acérée.

Revenir en haut Aller en bas
 
Rose gage d'amour éternelle et des lys gage de tendresse [Viktor]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rose gage d'amour éternelle et des lys gage de tendresse [Viktor]
» Petit tiroir secret
» LAUREN-ROSE ? l'amour est un tyran qui n'épargne personne.
» L'amour est une rose, chaque pétale une illusion, chaque épine une réalité. [PM] & Dorian
» LA ROSE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Duché de Langehack :: Comté de Missède-
Sauter vers: