AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un retour aux portes de la mort.[Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eldis Gil-Assan
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2317
Âge : 32
Date d'inscription : 05/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Un retour aux portes de la mort.[Terminé]   Ven 15 Fév 2008 - 13:10

Il faisait nuit. La cité elfe était plongée dans le noir, seulement éclairée par les feux à l'entrée de la ville, et les quelques lumières dans la ville, témoignant de l'activité encore présente dans certaines maisons. Presque personne ne se promenait dans les rues, ou en dehors de la ville. Le silence régnait.

Une ombre surgit doucement des bois. Elle avançait d'un pas lent, semblant lutter pour marcher. Bientôt, l'ombre se révéla à la lumière de la lune. Le visage blanc comme un linge, les yeux à moitiés fermés, Eldis ressemblait plus à un cadavre qu'autre chose. Il était fiévreux et transpirait comme une bête.

Le coup d'épée qu'il avait reçu la veille s'était infecté. Plus tôt dans la journée, il avait tenté de la ralentir avec quelques plantes, mais hélas cela n'avait rien fait. L'infection avait grandie, beaucoup plus rapidement que la normale. Quelque chose n'allait pas. Soit l'épée était remplie de saletés, s'incrustant dans son corps lorsqu'elle l'avait transpercé, soit elle était empoisonnée. Eldis n'en savait rien, tout ce qu'il savait c'était que son temps était compté. Marchant sans relâche, il avait mis une journée pour revenir à Alëandir. Au fil des heures son état s'aggravait. Ses jambes devenaient plus lourdes, son épaule le lançait de plus en plus fort, il se mit à suer, ses yeux se voilèrent... mais il continua d'avancer. C'était la seule chose à laquelle il pensait. Mettre un pas devant l'autre. Il tentait d'oublier tout le reste pour se concentrer sur ça.

Il n'en pouvait plus. Ses dernières forces commençaient à l'abandonner. Il avait vaguement conscience d'arriver près d'une lumière, mais il n'en prenait pas compte, ne voyant rien depuis des heures. Il venait de passer les portes d'Alëandir, mais il l'ignorait. Tout ce qui importait c'était d'avancer.
Tel un zombie, il avançait lentement dans les rues désertes de la capitale elfe, lorsqu'il trébucha et tomba par terre. Il n'arrivait pas à se relever. Il n'en avait plus la force. Tout son corps criait de douleur. Il tremblait et frissonnait à cause de la maladie qui le tuait à petit feu. Il n'arrivait pas non plus à bouger les lèvres. Il aurait voulu crier à l'aide, mais il n'y arrivait pas. La fatigue et l'envie de se reposer l'emportèrent, et il se laissa doucement glisser dans l'inconscience, plongeant profondément dans les ténèbres qui l'appelaient.
Revenir en haut Aller en bas
http://odyon.spaces.live.com/
Dragan
Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3120
Âge : 32
Date d'inscription : 11/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte
MessageSujet: Re: Un retour aux portes de la mort.[Terminé]   Ven 15 Fév 2008 - 13:35

La nuit, les honnêtes citoyens restaient chez eux, avec leurs familles et ne se promenaient pas dans les rues. Du moins, était-ce le cas dans les cités humaines. Pourtant, la capitale était bien tranquille en cette nuit étoilée et peu de citoyens avaient le goût de sentir l'air nocturne sur leurs peaux. C'était bien dommage que ces simples plaisirs ne les attirent plus et ne soient réservés qu'aux rêveurs de la nuit.

C'est sans doute parce que Dragan était de ceux-là qu'il trouva cette forme allongée pitoyablement à terre. Il était rompu aux longues cérémonies mondaines, aux manières de courtisans, aux foux sourires, aux faux semblants, à la dissimulation. Il portait sans cesse un masque et peu de personnes pouvaient se targuer d'avoir l'honneur de le connaître vraiment. A part ses soeurs et Anarion, qu'il considérait comme son frère. La famille proche...

Sa haute silhouette déliée arpentait les pavés. Il était vêtu simplement ce soir, mais le tissu restait riche et bien coupé. Que faisait donc l'un des Seigneurs elfe, ami privilégié du futur souverain, seul, à cette heure? Simple, il s'était évadé des contraintes imposés, pour passer une partie de la nuit dans une taverne, comptant fleurette à une ravissante serveuse. Rien de bien méchant, mais rien de bien reluisant non plus. Il était dirigeant d'une petite cité et était moins connu que d'autres, ce qui lui assurait une tranquillité relative. C'était bien pratique pour se promener parmi le peuple et goûter un peu les commérages. Anarion était demi-elfe, bâtard pour certains et son accession au trône ne serait pas dénuée d'embûches. Tout naturellement Dragan se faisait ses oreilles. Et les tavernes étaient des lieux inespérés pour sa mission.

Vêtu d'une cape à capuchon, il marchait quand il s'aperçut d'une forme affalée au sol. Une forme qui semblait humanoïde une fois plus prêt et totalement inconsciente. Un coup d'oeil à droite, un coup d'oeil à gauche... Personne pour le moment. Il s'accroupit vivement et posa une main fine aux doigts déliés sur le front de l'homme. Il était moite de sueur. Puis, ses doigts glissèrent jusqu'à son cou et sentirent un pouls filant et faible... Pas mort, mais cela ne saurait tarder. Il prit une lente inspiration... La nuit ne serait pas si tranquille que prévu.

Il se releva alors et quitta l'homme quelques instants, à la recherche de gardes pour le porter. Dragan ne devait pas oublier qui il était et porter ce vagabond lui-même... Bref, c'était hors de questions s'il pouvait l'éviter (il ne le laisserait pas mourir non plus le cas échéant). Heureusement, il trouva finalement son bonheur, en se faisant la réflexion que les rues n'étaient pas très surveillées quand même quand on savait que la guerre n'était pas loin. Il débaucha deux gardes et leur enjoignit de porter le pauvre bougre jusqu'au guérisseur le plus proche. Les gardes empoignèrent l'humain et s'exécutèrent, suivis par un Dragan replongé dans le silence.
Revenir en haut Aller en bas
Eldis Gil-Assan
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2317
Âge : 32
Date d'inscription : 05/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Un retour aux portes de la mort.[Terminé]   Ven 15 Fév 2008 - 15:28

Eldis était perdu. Il ne savait pas où il se trouvait. L'obscurité l'entourait et l'étouffait. Il voulait fuir, loin de cet enfer noir mais il ne savait pas où courrir. Il n'y voyait rien, pas une once de lumière, rien du tout. Pourtant il se mit à courrir, à courrir et à courrir. Peu lui importait où il allait tant que c'était pour quitter cet obscurité étouffante.

Soudain, il aperçut un rayon de lumière. Courrant plus vite il parvint à l'atteindre... et se retrouva sur la route menant à Diantra. Il y avait un homme à terre devant lui. Il le reconnut aussitôt. Son premier cadavre, la première personne qu'il avait tué. C'était un assassin, venu pour le tuer. Il l'avait tué par accident. Lorsqu'il s'était rendu compte de ce qui s'était passé, il s'était sentit mal. Jusqu'à ce que la lame transperce sa chair.

A ce souvenir Eldis se retourna. Personne. Il était seul... avec le cadavre. Il allait se retourner lorsque des ombres à allure humaine apparurent tout autour de lui. Elles tournaient autour de lui, portant toutes une épée. Eldis allait sortit ses épées lorsqu'il se rendit compte qu'elles étaient déja dans ses mains.

Une ombre fonça sur lui. Eldis esquiva le coup et frappa. L'ombre para le coup et attaque de nouveau. Eldis recula et se baissa juste à temps pour éviter un coup venu par derrière. Il avait oublié les autres. Il se releva et se mit hors de portée. Elles étaient six. Il ne savait pas ce qu'elles étaient et cela l'effrayait. Il n'avait pas l'habitude de combattre des créatures surnaturelles.

"N'hésite pas!"

Eldis tourna la tête. Qui avait dit ça? Il ne voyait personne. Etrangement il avait l'impression de connaître la voix. Il se reconcentra sur les ombres.

"N'hésites pas ou tu es mort!"

La voix avait de nouveau surgit du néant. Eldis l'avait reconnue. C'était celle d'Alydaëlle. Mais où était-elle? Il ne la voyait nulle part.

Les ombres choisirent ce moment pour attaquer en même temps. Eldis para un coup et plongea pour se retrouver derrière elles.

*Ne pas hésiter!* se rappelait-il. *Très bien allons-y!*

Il fonça sur les ombres. Il ne se défendait plus. Il frappait pour tuer. Il roula, passa sous la garde de son adversaire et le transperça. Il se releva, flanqua un coup de pied megistral à un autre avant de l'égorger. Se retournant il para un coup avec son épée avant de tourner et de frapper avec l'autre derrière la nuque de son adversaire, le tuant sur le coup. Trois de morts, il en restait trois. Fonça sur un quatrième, il para, se baissa, trancha la main de son adversaire avant de lui planter l'épée dans le coeur. Plus que deux. Il les attendit. L'une des deux ombres attaqua et Eldis se baissa, évitant l'épée, avant de se relever et de trancher de bas en haut son adversaire avec ses épées. Plus qu'une. La rage animait les yeux d'Eldis. Il ne savait pas pourquoi mais il haïssait ses adversaires. La derniere ombre semblait hésiter. Eldis en profita. Il fonça comme un fou. L'ombre porta un coup d'estoc qu'Eldis évita prestement avant de lui entailler la main, lui faisant lâcher son épée. Eldis posa son épée sur sa la gorge de son adversaire, le tenant à sa merci. Il n'avait qu'une envie, le tuer. Il voyait pas son visage mais il s'en moquait.

"N'hésites pas!"

Il n'hésita pas. Il décapita son adversaire et regarda la tête rouler, avant de s'immobiliser, révélant un visage. Eldis ouvrit de grands yeux en le reconnaissant. C'était le sien. Il hurla et se réveilla. Il ne voyait rien. Ses yeux étaient éblouis par la lumière. Il es ferma en grogant. Il ne savait pas où il était. Il avait l'impression d'être alongé sur un lit. Les draps étaient trempés. Que c'était-il passé? Comment était-il arrvié là?

Ses yeux commencèrent à s'habituer à la luminosité ambiante et il put voir où il était. Une chambre. Il était bien dans une lit. La lumière venait de lampes accrochées aux murs. Tournant la tête, il aperçut une table de chevet avec une bougie et sur une chaise, un homme qui le regardait, intrigué. Il tenait ses deux épées entre ses mains. Eldis le regarda un moment, attendant qu'il prenne la parole, trop fatigué et assoiffé pour parler.
Revenir en haut Aller en bas
http://odyon.spaces.live.com/
Dragan
Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3120
Âge : 32
Date d'inscription : 11/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte
MessageSujet: Re: Un retour aux portes de la mort.[Terminé]   Ven 15 Fév 2008 - 15:53

Assis non loin du lit, l'elfe regardait le guérisseur agir, en silence. Certains étaient fait pour tuer, d'autres pour guérir. Dragan appartenait à la première catégorie, le vieile elfe guérisseur à la seconde et il l'admirait pour cela. Fasciné, il le regarda déshabiller l'homme et exposer sa plaie à leurs regards. C'était bien un homme, un être humain s'entend, et salement amoché. Une vilaine blessure entaillait ses chairs et la fièvre était le signe imparable que son organisme luttait contre l'infection qui tentait de l'emporter vers la mort.

Avec des gestes précis et méthodiques, le vieil elfe s'attela à la tâche... Entre magie et herboristerie, il soigna la blessure, fit avaler quelque chose à l'humain et psalmodia quelques paroles à voix basses sur un ton lancinant qui manqua endormir l'elfe en pleine forme. Les soldats étaient repartis depuis longtemps sur ordre de Dragan, avec pour consigne de tenir leur langue sur cette affaire. Pourquoi? Il n'aurait su le dire, mais il n'avait pas envie que les rumeurs prennent pour cible cet homme étrange et aux portes de la mort.

Le temps passa, sans qu'il puisse pour autant juger s'il devait le compter en minutes ou en heures. Dans cette atmosphère mystique, le temps semblait suspendu, distordu. Quand enfin le silence revint, le vieil elfe se tourna vers Dragan.

- "Quelques minutes de plus et je n'aurais rien pu faire. Il a eu de la chance cette fois."

De la chance... Oui, peut-être. Mais l'elfe ne croyait pas au hasard... Juste aux coincidences. Il hocha la tête alors que le vieil homme lui demandait de surveiller le blessé. D'abord estomaqué par cette demande cavalière, il faillit rappeler à l'elfe qui il était, avant de voir unetincelle dans le regard de l'Ancien qui l'en dissuada. Maussade, il acquiesça à nouveau, alors que le vieil elfe les laissait tous les deux, sans doute pour aller se recoucher.

Il assista alors à l'agitation de son patient improvisé. Des gémissements, des bribes de mots incompréhensibles... Il eut beau tendre l'oreille et guetter chaque muscle du visage de l'homme, il ne put rien en tirer. Rêves fiévreux, sans queu ni tête, peut-être. En revanche, il s'attarda sur les vêtements de l'hommen vêtements de voyage qui ne lui apprirent rien. Jusqu'à ce que son regard accroche deux épées bien singulières. Il s'en saisit, admira le travail... des armes elfiques! Mais comment un vulgaire humain pouvait-il porter ces armes et les manier? Il avait peut-être bien fait de prôner la discrétion, finalement.

Il était en train de tourner l'arme dans sa main quand il sentit l'homme remuer. Son regard vif et glacial se posa alors sur l'humain de nouveau conscient qui le regardait. Un sourcil fin et blanc s'était arqué au dessus du regard bleu, et ses yeux reflétaient son questionnement.

- "Vous revenez de loin... Et vous êtes un homme plein de surprises. Ce sont des armes bien singulières que vous avez en votre possession..."

La voix était mélodieuse et grave, calme et douce, mais quelque chose dans son ton laissait présager qu'une menace pouvait fort bien se dissimuler derrière le ton badin.
Revenir en haut Aller en bas
Eldis Gil-Assan
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2317
Âge : 32
Date d'inscription : 05/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Un retour aux portes de la mort.[Terminé]   Ven 15 Fév 2008 - 23:06

Eldis écouta l'elfe qui tenait ses épées entre ses mains. Il s'exprimait en langage humain. L'esprit embrouillé, Eldis eut du mal à comprendre tout de suite. Lorsqu'il repensa aux paroles, il comprit leur signification. Il revenait de loin. Il se rappela le coup d'épée, la fièvre, la maladie qui le rongeait, son périple pour revenir ici, son évanouissement... et son cauchemar. Son retour dans la foret, était un cauchemar, créé dans le délire de la maladie. Il en fut soulagé.

Le ton qu'avait employé l'elfe était doux et mélodieux, mais dissimulait une légère menace derrière. L'elfe n'avait pas confiance. Qu'un humain soit habillé à la manière elfe et posséde de telles armes ne lui plaisait pas. Il pouvait le sentir à son ton. Eldis ignorait qui était cet homme, mais il se disait qu'il était dangereux. Il se dégageait une aura, un présence de cet homme, qui bien que ne le menaçant pas directement, rendait Eldis mal à l'aise. Quelque chose dans son attitude lui faisait prendre conscience qu'il ne valait mieux pas le contrarier.

Sa gorge brulait Eldis. Néanmoins, il se força à parler.

"C'est un héritage... de mes parents", dit-il d'une voix rauque, dans le langage elfique.

La surprise se vit sur le visage de l'elfe. Etait-ce du au fait qu'il parlat elfique, ou bien qu'il prétende avoir hérité de ces armes? Sans doute les deux.
Eldis se redressa difficilement sur le lit, s'appuyant au mur. D'une voix toujours aussi rauque il demanda :

"Pourriez-vous m'apporter de l'eau s'il vous plait? Ma gorge me brûle et je crains de ne pouvoir répondre à toutes vos questions sinon."
Revenir en haut Aller en bas
http://odyon.spaces.live.com/
Dragan
Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3120
Âge : 32
Date d'inscription : 11/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte
MessageSujet: Re: Un retour aux portes de la mort.[Terminé]   Ven 15 Fév 2008 - 23:20

Effectivement, ce fut de l'étonnement qui se peignit sur le beau visage de Dragan. Un héritage de ses parents? En plus, il remarqua avec un petit temps de retard que l'homme venait de s'adresser à lui dans un elfique impeccable, chose assez rare ches les humains. Décidément, cet homme l'intriguait et Dragan n'était pas prêt de le lâcher. Pas tant qu'il n'aurait pas tiré tout cela au clair.

Cependant, l'homme semblait quand même mal en point et il ne devait pas oublier qu'il avait frôlé la mort. Aussi devrait-il se montrer un peu moins brusque et plus compatissant... Ce ne serait pas si difficile que ça. Il était encore méfiant, mais aussi très intrigué et cela jouait en faveur de l'homme. Sur ce, l'autre lui demanda de quoi boire, sa gorge le brûlant. Ah oui, après la fièvre, il avait besoin de se réhydrater. Cependant, l'elfe n'était pas un vulgaire domestique, ni même un garde malade, quoiqu'en dise le vieux guérisseur! Et où était-il celui-là d'ailleurs? Avait-il décidé de faire ravaler son arrogance à Dragan en disparaissant ainsi? L'elfe pesta intérieurement et avec un mouvemnt d'humeur, il se leva et alla chercher une carafe d'eau qui reposait non loin. Le vieil elfe avait tout prévu...

Il servit un verre et le tendit à l'humain, son visage à nouveau impassible, avant de glisser d'une voix douce et dans sa langue natale :

- "Alors buvez tout votre saoul, car mes questions vont être nombreuses."

Il se rassit et poursuivit dans la même langue:

- "Un héritage de vos parents dites-vous? A moins que mes yeux ne me trompent, vous n'êtes même pas un sang mêlé... Pourtant, vous possédez des armes elfiques, des vêtements elfiques et parlez même un elfique impeccable. Comment?"
Revenir en haut Aller en bas
Eldis Gil-Assan
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2317
Âge : 32
Date d'inscription : 05/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Un retour aux portes de la mort.[Terminé]   Sam 16 Fév 2008 - 15:41

Eldis observait l'elfe tandis que ce dernier lui servait à boire. Il remarquait des petits signes de frustration et d'énervement chez lui. Un humain normal serait sans doute passé à coté de ces signes, mais Eldis ayant vécu avec des elfes, avait appris à déchiffrer ces petits signes infimes sur les corps et les visages de son peuple d'adoption. Les humains étaient plus expressifs que les elfes lui avait-on apprit. La lecture de leur corps était plus facile selon ses maitres. Ils lui apprirent, que s'il lisait correctement le corps d'un humain dans un combat, il pourrait peut-être anticiper les prochaines attaques de son adversaire. Il n'avait guère eu le loisir de le faire. Il était tellement stressé lors de son combat, qu'il n'avait pas pris la peine de lire le corps de son adversaire. Il se promit de le faire la prochaine fois.

Apparement, s'occuper de lui énervait grandement l'elfe. Ce ne devait pas être lui qui l'avait guéri. Il devait être son garde-malade, rôle qu'il ne devait pas apprécier. A moins que ce soit bien lui qui l'ait guéri, mais que cela ne l'embête de guérir un humain. Il n'en savait rien pour le moment.

Eldis prit le verre d'eau que lui tendit l'elfe. Il but l'eau qui apaisa le feu de sa gorge. Elle eut aussi pour effet de lui redonner un peu de forces. Il posa le verre et regarda de nouveau l'elfe qui attendait sa réponse. Il allait subir un interrogatoire, il le sentait. Malheureusement il ne pouvait y échapper, et son hôte ne le laisserait sans dotue pas se reposer avant d'avoir obtenu des réponses. Eldis soupira avant de se lancer.

"La réponse est simple. Mes parents sont elfiques."

Il laissa régner un moment de silence, pour que l'elfe assimile cette révélation. Puis il reprit.

"J'ai été recueilli par un couple de Laëne, un petit village à deux de marches au nord d'ici. Ils ne pouvaient concevoir d'enfant, aussi lorsqu'il me sauvèrent de la bande de pillards qui avaient assassinés mes parents biologiques, ils décidèrent de m'adopter. J'ai vécu toute ma vie à Laëne. J'ai beau avoir apparence humain, mon coeur et mon âme sont ceux d'un elfe. Cela répondit-il à votre question?"

Eldis tendit la main vers la carafe d'eau et se resservit un verre d'eau. Il le but, puis demanda en reposant son verre :

"Qui êtes-vous au fait? Est-ce vous qui m'avez sauvé la vie?"
Revenir en haut Aller en bas
http://odyon.spaces.live.com/
Dragan
Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3120
Âge : 32
Date d'inscription : 11/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte
MessageSujet: Re: Un retour aux portes de la mort.[Terminé]   Sam 16 Fév 2008 - 21:27

Dragan se sentait observé alors qu'il se levait et allait chercher l'eau. Oui, pour un humain lambda, ses gestes d'énervement étaient imperceptibles. Les elfes passaient pour hautains, froids, indéchiffrables aux yeux des communs des mortels. C'était faux. Ils étaient capables de sentiments violents, c'était simplement qu'ils se contrôlaient mieux que les hommes ou les nains.

Quoiqu'il en soit, son regard glacial se riva à celui de l'humain, soutenant son regard alors qu'il l'observait sans vergogne. Il le regarda boire, restant muet. Dragan était un sacré baratineur, mais il savait aussi observer le silence lorsqu'il le fallait. Et là, l'étranger lui rétorqua le plus simplement du monde que ses parents étaient elfiques. L'elfe ne bougea pas, pas un muscle de son visage ne tressaillit, mais une lueur dans son regard trahit son étonnement. Cependant, il resta muet une fois de plus, laissant l'autre s'expliquer avant de l'assasillir de questions stériles.

Il lui expliqua alors qu'il avait été adopté par un couple stérile, élevé comme un elfe. Dragan n'était pas un idiot et il comprit rapidement ce que tout cela sous entendait : cela n'avait pas du être facile pour l'humain de grandir parmi les elfes si parfaits. Surtout, il avait grandit bien plus vite que ses camarades de jeux...

- "Oui, cela répond à ma question. Et à bien d'autres..."

Il s'était fait songeur. L'homme était-il sincère ou n'était-ce qu'une fable pour endormir sa méfiance et expliquer son accoutrement et ses armes? Peut-être avait-il tué un elfe et l'avait-il dépouillé? Il ne croyait pas lui-même à cette hypothèse, mais il ne pouvait l'écarter si facilement. Ainsi sembla-t-il ailleurs, jusqu'à ce que les questions de l'humain lui parviennent. Son regard reprit de sa vivacité.

- "Oui, c'est moi. Enfin, disons que je vous ai trouvé et amené ici et qu'un guérisseur s'est chargé de vous ramener parmi les vivants. J'ai bien des talents, mais celui de soigner m'est totalement étranger."

Il esquissa un mince sourire avant de poursuivre :

- "Je m'appelle Dragan Tiril."

Si cet homme avait vraiment été élevé par les elfes, il reconnaîtrait son nom, n'est-ce pas?
Revenir en haut Aller en bas
Eldis Gil-Assan
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2317
Âge : 32
Date d'inscription : 05/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Un retour aux portes de la mort.[Terminé]   Dim 17 Fév 2008 - 17:49

Eldis ne pu s'empêcher d'écarquiller les yeux en entendant le nom de l'elfe. D'habitude il ne laissait transparaitre que très peu ses sentiments, tout comme son peuple d'adoption, mais n'importe quel Sylvain aurait été aussi démonstratif que lui s'ils s'étaient retrouvés dans la même situation.
Dragan Tiril! Le Seigneur d'Adamir! Le frère de coeur d'Anarion. Il faisait partie des personnes les plus importantes du royaume elfe. Pas étonnant qu'il soit énervé et frustré! Une personne de son rang, condamné à jouer les garde-malades! Cela devait le rendre malade!

Il l'avait trouvé gisant sur le sol et emmené chez un guérisseur. Eldis avait eu de la chance qu'il passe par là. D'ailleurs que faisait une personne de son rang dehors en plein milieu de la nuit? Mieux valait oublier cette question. Il ne serait pas bon de la poser. Eldis avait entendu parler du meurtre de sa soeur jumelle ainsi que de son père. On racontait qu'il ne montrait rien de ses sentiments, comme si cela ne l'affectait pas. Mais on racontait aussi que ce n'était qu'une façade. Son ardeur au combat montrait toute sa peine et sa rage plus clairement que des mots. C'était une personne qu'il ne fallait surtout pas énerver disait-on, aussi Eldis prit soin de ne rien faire qui puisse le contrarier.

Eldis aurait voulu pouvoir s'incliner pour pouvoir montrer tout le respect dû à une personne du rang de Dragan, mais il était trop faible pour le faire. Il du se contenter de baisser la tête. Il espérait que l'elfe n'en prendrait pas ombrage, mais il ne pouvait faire plus.


"Seigneur Dragan. Je me nomme Eldis Gil-Assan du village de Laëne. C'est un honneur que de vous rencontrer, bien que j'aurais aimé que cela se fasse dans d'autres circonstances."

Il se redressa et regarda le Seingeur elfe dans les yeux.

"Je vous dois la vie Seigneur. Que pourrais-je faire pour pouvoir un jour vous remercier et payer ma dette envers vous?"
Revenir en haut Aller en bas
http://odyon.spaces.live.com/
Dragan
Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3120
Âge : 32
Date d'inscription : 11/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte
MessageSujet: Re: Un retour aux portes de la mort.[Terminé]   Dim 17 Fév 2008 - 18:38

Un sourire amusé fut la première réaction de Dragan devant la surprise d'Eldis. C'était toujours amusant de voir l'étonnement de ceux qui ne le connaissaient pas lorsqu'il se présentait. Il fallait avouer que son visage n'était pas frappé sur les pièces de monnaie et qu'ainsi, il était facile de rester anonyme. Un grand avantage dont il usait et abusait lorqu'il le pouvait. L'anonymat avait du bon de temps en temps, aussi bien que la puissance due à son rang. Et ce n'était pas seulement parce qu'il était Seigneur d'Ardamir qu'il imposait le respect, mais aussi et surtout, parce qu'il était comme un frère pour Anarion, qu'il avait son oreille et son attention et qu'il prenait ainsi une place prépondérante dans la monarchie elfique. Certes, Anarion n'était pas roi, et pour le moment, il n'était que le neveu de la Reine. Mais il comptait bien changer cet état de fait et Dragan était tout disposé à l'aider à parvenir à ses fns et à monter sur le trône.

Ainsi, de par sa relation privilégiée avec un membre de la famille royale, il était l'une des personnes les plus importantes du royaume. Et pourtant, à le voir ainsi, à la lueur d'une bougie tremblante, il semblait terriblement jeune et guère plus impressionnant qu'un jeune guerrier. Mais il suffisait qu'il se redrese, que son regard couleur glacier se fasse tranchant pour qu'il retrouve toute sa prestance.

Et alors qu'Eldis le regardait, il était incapable de deviner les pensées de son vis à vis et surtout pas le flot d'informations personnelles qu'il ressassait. Oui, il avait perdu sa soeur, le jour où elle avait été tuée, au moment même où elle perdait la vie, il avait sentit son âme de briser... Comme seuls les jumeaux pouvaient être connectés. Mais un noble de son rang ne pleurait pas, ne montrait pas sa peine, c'était ainsi. Qu'on le croit sans coeur, il n'en avait cure.

Une lueur d'amusement fit pétiller son regard clair, révélant le jeune elfe malicieux qu'il savait être, quand l'homme inclina la tête en signe de respect.

- "Bien, il semblerait que vous ayez réussi ce petit test avec brio. Pardon de vous tendre ainsi un piège, mais la méfiance est de rigueur par les temps qui courent et l'on ne croise pas tous les jours des hommes aux manières d'elfes... Certains humains n'ont aucun scrupule à arborer des armes volées dont il n'apprécient même pas toute la mortelle beauté."

Sa voix était égale, mais l'on pouvait déceler une pointe de mépris et de colère devant ces détrousseurs de morts. Eldis demanda alors ce qu'il pouvait faire pour payer sa dette. Un petit sourire recourba les lèvres de Dragan.

- "Vivez simplement assez longtemps pour me rendre la pareille. Je n'ai rien à vous demander pour le moment, mais la vie est pleine de surprises."

Il sembla songeur un moment, avant de pencher légèrement la tête pour observer Eldis. Il semblait moins disant et bien plus amical maintenant, mais sans se départir de sa méfiance viscérale.

- "Etes-vous assez reposé pour me conter cette mésaventure qui vous a conduit jusque dans les rues d'Alëandir?"
Revenir en haut Aller en bas
Eldis Gil-Assan
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2317
Âge : 32
Date d'inscription : 05/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Un retour aux portes de la mort.[Terminé]   Lun 18 Fév 2008 - 13:24

Eldis se détendit en voyant le Seigneur elfe sourire. Apparement il avait réussi à le convaincre de la véracité de ses propos. L'elfe lui avait tendu un piège en disant son nom. S'il avait été un de ces humains détrousseurs d'elfes comme l'avait pensé Dragan, il n'aurait pas reconnu le nom du Seigneur elfe. Il l'aurait pris pour un simple nobliau sans plus. Il aurait ignoré qu'il avait affaire à l'homme qui était le plus proche d'Anarion, le neveu de la reine, et la personne la plus suceptible de prendre le trône du Royaume.

Mais Eldis n'était pas de ces personnes, et maintenant Dragan le savait. Il le croyait. Eldis n'en voulait pas au noble de lui avoir fait passer ce test. Les temps étaient peu sûrs, et la méfiance régnait. La guerre couvait, et même si les hommes préféraient s'allier avec les elfes, d'autres préféraient se ranger du coté des Drows, tuant et pillant les Sylvains. Aussi voir quelqu'un se promener vêtu en elfe devait éveiller parfois des soupçons. Eldis n'y avait pas pensé. Tant qu'il serait en territoire elfe on risquait de se méfier de lui s'il restait vêtu avec ses vêtements habituels. Il faudrait qu'il pense à acheter de nouveaux vêtements une fois arrivé à Diantra.

A sa proposition de payer sa dette, Dragan lui demanda juste de vivre et de lui rendre la pareille un jour. Eldis sourit légèrement et s'inclina pour lui témoigner, une nouvelle fois, ses remerciements, et son accord. Puis il la redressa quand Dragan lui demanda de conter ses aventures. Eldis soupira légèrement, se cala contre le mur et se lança.

"Je suis fatigué à vrai dire Seigneur Dragan, mais je ne puis décemment vous refuser cela. Il y a deux jours, j'ai quitté mon village pour me rendre à Diantra. J'avais envie de connaître mon peuple d'origine, aussi je me suis dit que le mieux était de me rendre à la capitale. Sur la route j'ai fait la connaissance d'une jeune femme qui accepta de voyager en ma compagnie."

Eldis se tut sur le fait qu'elle était une Demi-Drow. Cela n'aurait servit à rien, si ce n'est à réveiller les soupçons de Dragan.

"Ensemble nous avons fait route pendant quelques temps avant que des hommes sortent du bois. Des humains. Ils voulaient me tuer, j'ignore encore pourquoi. On les aurait payé pour le faire. Nous nous sommes battus contre eux et les avons tués. Malheureusement pour moi, je me suis pris un méchant coup d'épée. La plaie allait s'infecter et je n'avais aucun moyen de la soigner. Aussi ai-je décidé de rentrer à Alëandir pour me faire soigner. Mais l'infection me gagnait trop rapidement. J'ai bien tenté de la ralentir avec des plantes, mais rien n'y fit. J'ai donc mis toutes mes forces pour rentrer le plus vite possible. J'ignorais que j'étais arrivé à Alëandir quand je me suis évanouit. Voila, vous savez toute l'histoire. Je dois avouer que j'ai eu beaucoup de chance."

La mort était passé si près. Il se rendait compte combien il avait été près de disparaitre. Il avait intérêt à prévoir de quoi se soigner s'il ne voulait pas mourir la prochaine fois. Auquel cas il n'en réchapperait probablement pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://odyon.spaces.live.com/
Dragan
Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3120
Âge : 32
Date d'inscription : 11/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte
MessageSujet: Re: Un retour aux portes de la mort.[Terminé]   Mer 20 Fév 2008 - 10:24

L'elfe avait conscience de ne pas être très charitable en demandant à Eldis de satisfaire sa curiosité. L'homme revenait des portes de la mort, avait perdu beaucoup de sang et voilà qu'il lui demandait tranquillement de papoter alors qu'il ne devait aspirer qu'à une chose : dormir. Bien sûr, l'elfe avait demandé à l'humain de ne raconter son histoire que s'il n'était pas trop fatigué, mais l'humain rétorqua qu'il ne pouvait guère refuser, comme si Dragan le lui avait ordonné et que décliner l'offre revenait à l'offenser. C'était bien une attitude d'elfe qui savait s'adresser à quelqu'un de plus "élevé" dans la hiérarchie. Alors soit cet homme était un excellent acteur, très bien resnseigné, soit il était vraiment ce qu'il prétendait être. laquelle de ces deux hypothèses était-elle la plus folle?

Il regarda l'homme se redresser et se caler, prenant une calme inspiration pour se lancer dans son récit. L'elfe eut un petit sourire amusé :

- "Je ne suis pas un tyran, vous auriez pu refuser, j'aurais attendu que vous soyez en meilleure forme."

Après tout, il avait tout son temps et le temps, justement, était bien une notion différente pour les elfes. Avec leur longévité extraordinaire, ils ne vivaient pas aussi intensément leur vir que les humains éphémères. ils n'étaient pas aussi pressés. Eldis était-il une exception? Elevé par des elfes, avait-il la même conception du temps qu'eux, ou bien sa mortalité l'avait-elle rappelé à l'ordre en lui rappelant qui il était? Question à méditer.

L'elfe écouta avec attention le récit du jeune homme, se demandant lui aussi pourquoi on aurait payé des hommes pour assassiner un voyageur sans attaches et sans parentèle. Eldis n'était pas quelqu'un d"important" de prime abord, alors à quoi cela rimait-il? Ou bien, il avait dérobé quelque chose que convoitait la commanditaire, ou bien il l'avait offensé. On ne tuait pas ainsi par plaisir.

- "Oui, beaucoup de chance. Plus que vos adversaires..."

Il semblait songeur, se demandant encore pourquoi il avait été attaqué. Cependant, il tint sa langue et se contenta de demander :

- "Et votre compagne de voyage? Que lui est-il arrivé?"

C'était étrange qu'il n'en fasse plus mention. Soit elle était morte, soit elle était partie... laissant l'homme gravement blessé. Et cette attitude là révoltait l'elfe, bien qu'il n'en montra rien, se contentant d'observer l'humain poliment.
Revenir en haut Aller en bas
Eldis Gil-Assan
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2317
Âge : 32
Date d'inscription : 05/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Un retour aux portes de la mort.[Terminé]   Sam 23 Fév 2008 - 10:31

Eldis observait Dragan, plongé dans ses pensées, méditant sur les paroles de l'humain. Le jeune ne pouvait qu'imaginer ce qui se passait dans la tête de l'elfe. Pourquoi attaquer un humain comme lui? Quelqu'un qui jusqu'à il y a quelques jours n'était encore jamais sortit de son village. Qu'avait-il donc fait? Lui avait-il mentit? Ou bien a-t-il passé sous silence la raison de cette attaque?

Eldis ne savait pas pourquoi on l'avait attaqué, et cela l'énervait. Qu'on en veuille à sa vie le dépassait. Pourquoi lui? Qu'avait-il fait? Mais le fait qui l'intriguait au plus au point, était l'idée que ces mercenaires, ces assassins, avaient reçus l'ordre de le tuer il y a un an de cela. Comment cela était-il possible? Il n'en avait aucune idée. Mais s'il voulait des réponses à cela, il lui faudrait se rendre à Diantra, selon les dires d'un des assassins, avant qu'il ne meure. Il lui faudrait se rendre à Notre-Dame de Deina, sans aucun doute le temple ou église de la ville. C'est là-bas qu'il comprendrait.

Dragan lui demanda ce qu'était devenu Alydaëlle. C'est vrai qu'il avait oublié de lui dire. Il fallait lui expliquer pourquoi elle ne l'avait pas accompagné. Il avait occulté le fait qu'elle était une Demi-Drow. Cela aurait expliqué pourquoi elle ne l'avait pas accompagné, mais ça aurait probablement énervé Dragan de savoir qu'il avait voyagé avec une Drow.

Il répondit :

"Elle a repris sa route de son coté. Elle n'est pas du genre très sociable. C'est une mercenaire. Elle avait son lot de problèmes, et rester en sa compagnie aurait été dangereux dans mon état. Et puis, je ne voulais guère mêler des érangers aux miens, bien que j'ignorais que j'en avait jusqu'à hier. Je pensais pouvoir rentrer avant que l'infection ne menace ma vie, mais je me suis trompé. La lame devait soit être mal entretenue, soit empoisonnée. C'est la seule explication à ce qui m'est arrivé."

Eldis avait pris soin de bien choisir ses mots. Alydaëlle n'était pas une mercenaire, mais une assassine professionnelle. Elle était recherchée par un homme, qui voulait sa mort et avait des assassins à ses basques. Et puis, la Demi-Drow l'avait épargné uniquement parce qu'elle avait autre chsoe en tête. En d'autres circonstances leur rencontre ne se serait pas aussi bien passé. C'était les raisons qui l'avait poussé à ne pas accompagner Eldis à Alëandir. Ca, est ses origines. Mais cela Dragan l'ignorait.
Revenir en haut Aller en bas
http://odyon.spaces.live.com/
Dragan
Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3120
Âge : 32
Date d'inscription : 11/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte
MessageSujet: Re: Un retour aux portes de la mort.[Terminé]   Lun 25 Fév 2008 - 12:38

L'elfe eut une moue sceptique aux explications d'Eldis, mais ne répondit pas. Il sentait confusément que l'humain lui dissimulat quelque chose, mais après tout, cela n'avait que peu d'importance. Quelle que soit cette étrange compagne, elle n'était plus là et elle avait abandonné Eldis, blessé. Bien sûr, la fierté masculine était parfois pénible et exacerbée, vous faisant minimiser les risques, mais quand même. Cette femme devait sacrément être égoïste et presée pour ne pas lui porter assistance. Une mercenaire... Il n'aimait pas cette engeance-là qui jurait fidélité à celui qui avait la bourse la plus remplie. Cela était en totale contradiction avec ses propres convictions. Il était fidèle à Anarion, lié à lui par l'amitié, plus surement qu'aucun lien du sang. Et sa fidélité ne s'achetait pas.

- "Finalement, la vie tient à peu de choses..."

Constat murmuré dans le secret d'une réflexion personnelle, a voix lointaine, comme désincarnée. Il allait ouvrir la bouche pour parler quand la porte s'ouvrit, laissant pénétrer le viel elfe fluet. Celui-ci lança un regard de reproche à Dragan, désapprobateur.

- "Je vous avais demandé de veiller sur lui, pas de l'épuiser. N'allez pas me le rendre malade Seigneur Tiril!"

Il y avait comme une menace dans ses paroles. L'elfe se leva, partagé entre l'outrage et l'amusement. Ce guérisseur était trop vieux pour se laisser impressioner par qui que ce soit, fut-il noble ou paysan. Il se comportait avec Dragan comme avec n'importe quel jeune elfe de son âge. C'était aussi cela qui l'amusait. Il céda donc sa place et fit quelques pas dans la pièce alors que le vieile elfe observait Eldis et le palpait, semblant prendre ses constantes et juger de son état.

- "La lame était empoisonnée, c'est pour cela que vos forces ont décliné si vite. Tenez, buvez-cela, c'est amer, mais cela vous fera dormir. Voilà ce dont vous avez besoin : du repos et de la nourriture pour donner une chance à votre organisme affaibli de retrouver sa santé d'antan."

Il fit boire Eldis, avant de le quitter et de souffler à Dragan d'un air paternaliste :

- "Fini l'interrogatoire, il a besoin de repos."

Puis, il referma la porte derrière lui, laissant les deux hommes seuls.

- "Ah ces vieux sages, aucun respect pour les rangs..."

Il y avait de l'amusement dans sa voix, alors qu'il se rapprochait d'Eldis.
Revenir en haut Aller en bas
Eldis Gil-Assan
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2317
Âge : 32
Date d'inscription : 05/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Un retour aux portes de la mort.[Terminé]   Lun 25 Fév 2008 - 13:27

La moue que faisait Dragan ne plaisait pas à Eldis. Quelque chose le gênait, il le voyait bien. Etait-ce le fait qu'Alydaëlle l'ait abandonné? Ou bien avait-il sentit qu'il lui cachait quelque chose? Eldis attendait avec appréhension la réaction du noble, lorsqu'il constata avec soulagement qu'il ne lui posat pas de question. Il avait murmuré une phrase, une vérité tout comme un constat, une phrase qui résumait bien les mésaventures d'Eldis.

"Oui, c'est vrai. Elle tient a peu de choses..."

Ses yeux se perdirent dans le vague, repensant à la chance qu'il avait eu. Il avait frôlé la mort de si près. Le hasard, ou le destin avait voulu que Dragan le trouve et le sauve. C'était passé si près. Il espérait ne plus avoir à cotoyer la mort d'aussi près.

La porte s'ouvrit sur un vieil elfe tout fluet. Sans doute le guérisseur pensa Eldis. Effectivement, il en eut la confirmation lorsque le vieil homme s'emporta contre lui, lui reprochant de l'avoir épuisé. Il était amusant de voir que le guérisseur n'était nullement impressionné par le rang de Dragan. Pour lui, il était un elfe comme les autres. Eldis se permit un petit sourire.

Le vieil elfe s'avança vers lui, lui tendant un verre rempli à l'odeur désagréble. Eldis se força à boire la potion au goût amer tout en écoutant les paroles du guérisseur. La lame avait belle et bien été empoisonnée. Apparement on voulait s'assurer de le voir mort. Pourquoi? Toujours cette même question à laquelle il n'avait pas de réponse. Dès qu'il aurait récupéré il se rendrait à Diantra pour comprendre.

Lorsque le guérisseur sortit, Dragan fit rire doucement Eldis par sa réplique à l'intention du vieil elfe. Le sommeil commençait à le gagner. La potion faisait effet.

"Je crains de ne pouvoir continuer à vous parler Seigneur Dragan. Le potion du guérisseur commence à faire effet. Je sens que le sommeil me gagne et je ne vas pas tarder à m'endormir. Nous allons devoir continuer cette conversation une autre fois je crois."

Les paupières d'Eldis commençaient à devenir de plus en plus lourde. Il ne parvenait plus à rester assis. Doucement il se rallongea sur le lit. Il entendit Dragan lui parler avant de fermer les paupières, et de plonger dans un profond sommeil réparateur.
Revenir en haut Aller en bas
http://odyon.spaces.live.com/
Dragan
Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3120
Âge : 32
Date d'inscription : 11/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte
MessageSujet: Re: Un retour aux portes de la mort.[Terminé]   Lun 25 Fév 2008 - 14:02

[Topic Terminé]

Suite : Bonne route
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un retour aux portes de la mort.[Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un retour aux portes de la mort.[Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A deux doigts de la mort. [Terminé]
» Akané, Le retour d'un mort (terminé)
» À bout de souffle, aux portes de la mort [Quête; PV Yulenka]
» Temps mort [Terminé]
» Le retour de la pêche (RP terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Anaëh ~ NORD EST :: Terres d'Alëandir :: Alëandir-
Sauter vers: