Partagez
 

 Galegant Kael [Hans]

Aller en bas 
AuteurMessage
Galegant Kael
En attente de validation..
Galegant Kael

Nombre de messages : 3
Âge : 27
Date d'inscription : 27/04/2011

Galegant Kael [Hans] Empty
MessageSujet: Galegant Kael [Hans]   Galegant Kael [Hans] I_icon_minitimeMer 27 Avr 2011 - 22:29

Nom/Prénom : Galegant Kael

Âge : 21 ans
Sexe : Homme
Race : Humain
Particularité : Aucune à première vue, à part peut être son penchant sociopathe...

Alignement : neutre mauvais
Métier : Assassin (principalement), chasseur de primes et parfois voleur…
Classe d'arme : Corps à corps (principal) / Distance (généralement pour rester discret).

Équipement : Kael possède peu d’affaires. En citadin qu’il est, il possède seulement quelques habits de rechange, de quoi écrire, et surtout de quoi payer repas, chambres et…divertissements en tout genres. De toute manière, dans la capitale, s’il manque de quelque chose, il lui suffit d’aller à la boutique la plus proche !
D’un point de vue armement, Kael possède une épée de belle facture, deux ou trois dagues cachées par ci par là dans les replis de ses vêtements et enfin une arbalète, qu’il utilise lorsque l’occasion se présente. (l’arbalète est pratique pour éliminer quelqu’un à distance, mais Kael s’y résout uniquement lorsqu’aucune autre option ne se présente, tuer de loin retire tout son charme à un meurtre…)


Description physique : Kael est plutôt grand, avec son mètre quatre-vingts cinq. Il a une musculature assez développée, grâce aux entrainements physiques de l’Académie et à l’entraînement du chasseur de prime. Son visage est souriant et digne d’être sculpté, ses yeux sont d’un bleu clair, presque de couleur glace. Ses cheveux d’un blond foncé, virent légèrement sur le châtain. Ils lui entourent le visage, tombant jusqu’aux épaules.
Bref, inutile de le nier, Kael est beau, et il ne se prive pas d’utiliser cet avantage auprès de la gente féminine…
Il a une voix plutôt grave, tout en restant douce et en étant agréable à entendre, c’est sans doute pour cela qu’il parle parfois durant des heures. A croire qu’il aime entendre le son de sa voix…
Niveau vestimentaire, il est toujours bien habillé, sans pêcher dans l’ostentatoire comme beaucoup de nobles. Mais même lorsqu’il s’habille plus simplement, il a pris l’habitude de porter une cape, et de garder son épée au côté gauche. Il lui arrive de relever sa capuche, pour ne pas être reconnu, mais généralement il reste à visage découvert. Il n’y a que les gens peu recommandable qui restent le visage caché…

Description mentale : Kael est très cynique, c’est le moins de le dire. Il passe son temps à se moquer des autres… Ce qui lui a valu des ennuis plus d’une fois. Mais il aime s’attirer des ennuis plus gros que lui.
Il lui est souvent arrivé qu’une soirée en taverne termine en bagarre entre lui et la personne insultée. De toute manière, qu’à t’il a craindre puisqu’il est largement meilleur que les autres ? (du moins est-ce sa façon de voir les choses, bien que jusqu’à présent elle n’est jamais été mise à défaut…)
De plus, il recherchera toujours le profit, n’hésitant pas à escroquer les gens, voir pratiquer des choses pas très légales... Il n’est pas cupide, loin de là, mais il est toujours bon d’avoir un peu d’argent en réserve… De plus il est rusé, intelligent, vif et il n’hésitera pas à être déloyal lors d’un combat. Bref, le code de l’honneur n’est vraiment pas pour lui. De plus Kael est assez porté sur la boisson, il ne refusera jamais un verre, quitte à aller le chercher. Son deuxième point faible est la gente féminine… Dormir plus d’une semaine seul est vraiment rare (et désagréable) pour lui.
Il n’a pas vraiment de but dans la vie, hormis celui de vivre au jour le jour. Pour lui, la recherche de l’honneur, du profit, de la puissance, du pardon ou d’autres sottises du même genre, ne sont que des pertes de temps.
Lui, il a trouvé sa façon de vivre. Capturer ou tuer autrui est devenu son mode de vie. Il ne se l’avoue pas vraiment, mais c’est même devenu sa raison de vivre…
Traquer ses proies, sentir leur peur, et finalement leur tomber dessus lorsqu’elles pensent être à l’abri…
Ce besoin a développé chez lui une certaine ingéniosité. Malsaine, il est vrai, mais une ingéniosité quand même. Il aime bien de temps en temps réaliser des planches d’objets, plus ou moins saugrenus. Mais de là, à les réaliser, il lui manque les capacités techniques…


Histoire : : Une naissance comme tant d’autres, une enfance heureuse et banale, en enfant gâté de riche qu’il est, cette période est sans importance, aussi nous ne nous étendrons pas sur la question. Son adolescence est hautement plus intéressante. Son père, Alcion, un marchand ayant fait fortune dans le commerce des métaux rares et des pierres précieuses, possédait deux fils. L’aîné, Harold, de par son statut et la tradition de l’héritage, reprendrait le commerce de son père, l’avenir de Kael restait à tracer.
Alcion se dit qu’un fils dans l’administration du pays pouvait toujours être utile, en plus d’assurer la renommée de la famille s’il se révélait compétent. Et Alcion possédait surtout les contacts et les moyens afin de faire entrer Kael par la suite.

Il fallait pour cela une base solide à l’éducation de Kael, afin qu’il est toutes les chances de son côté. Alcion acheta donc les services d’un des meilleurs tuteurs de la capitale pour éduquer ses deux fils, qui n’avaient que deux ans d’écart.
Les deux enfants étaient brillants, chacun dans leur domaine respectif. Kael était néanmoins facilement déconcentré… Il préférait de loin s’amuser à chaparder quelques menus objets par ci par là, comme dans les cuisines ou bien sur les étals dans la rue...
De plus, le fait qu’il avait deux ans de moins que son frère n’arrangeait pas vraiment les choses. L’aîné, sachant déjà qu’il reprendrait un jour l’affaire familiale, ne se dérangeait pas pour le lui rappeler… Une rivalité malsaine s’installa lentement entre les deux, afin de décider qui serait le plus méritant. Harold était au courant des activités réprimandable de son petit frère, et n’hésitait pas à utiliser cela contre lui, allant parfois jusqu’à lui extorquer le fruit de ses larcins. Harold serait par la suite un très bon marchand.

Quelques années passèrent ainsi, et lorsque Kael eut l’âge requis pour commencer sa formation martiale, son père eut de nouveau recours aux services d’un mentor.
De prime abord Kael ne comprit pas l’intérêt d’apprendre à manier les armes. Il était voué à s’occuper de la paperasse, non à jouer le soldat. Son père lui expliqua simplement que s’il était compétent par la suite, il se ferait forcement des ennemis et serait content de pouvoir se défendre par lui-même.
Kael démarra donc sa formation cette année là. Il n’était pas encore conscient des changements qui allaient survenir dans sa vie.

Finie la belle vie d’enfant de riche marchand, Kael apprit vite à encaisser les coups et à les rendre.
Son entraineur allait un peu plus loin dans son apprentissage que ce que lui avait initialement demandé Alcion, voyant que Kael était naturellement doué.

Néanmoins, du haut de ses 17 ans, il aspirait à un peu plus d’aventures que ce que sont père lui autorisait. Il ferait la fierté de la famille plus tard, pour le moment, il avait le droit de s’amuser un peu !

Et les amusements en tout genre ne manquaient pas dans Diantra…
C’est durant l’une de ces visites qu’il tomba sur la personne qui deviendrait son mentor.

Il sortait d’une taverne, passablement éméché, lorsqu’il eut le malheur de passer par une ruelle un peu plus en retrait que les autres. Avant qu’il ne se rende compte de son erreur, deux personnes étaient apparut devant lui, et une troisième s’était glissée dans son dos. Il sentit son cœur s’accélérer, et dégaina son épée, même s’il savait qu’il était très mal parti… C’est alors qu’une ombre tomba d’un toit pour s’écraser sur l’homme lui faisant face. Kael n’eut même pas le temps de sursauter que l’ombre s’était déjà relevé et avait poignardé le second vide-gousset se trouvant devant lui.
Le troisième assassin qui se trouvait en arrière décida que le jeu n’en valait plus la chandelle et se retourna dans l’intention de prendre ses jambes à son cou. L’ombre se tourna dans sa direction et murmura un « pas cette fois ci », avant de sortir une arbalète et de lui tirer un carreau entre les omoplates.
La scène avait duré une dizaine de secondes et Kael était sous le choc, ce qui avait pour avantage de le dégriser partiellement. Il regarda son sauveur et lui dit un simple « merci ».

L’inconnu le toisa avec un sourire et lui dit : « Merci d’avoir joué l’appât, mais prend garde, je ne serai pas toujours là. Que dirais-tu de me payer un verre à boire, en remerciement de ta personne saine et sauve ? »
Il devait avoir bien dix années de plus que Kael, mais faisait comme ci ce n’était pas le cas.

Kael se dit qu’il lui devait bien ça, et accepta donc. Il était aussi curieux et voulait en apprendre un peu plus sur cet homme qui l’avait impressionné, il fallait bien le dire.
Ils allèrent dans la taverne la plus proche et Kael commanda donc les boissons. Il apprit au fur et à mesure que cet homme se nommait Ulric, qu’il était chasseur de primes (enfin, Kael déduisit par le manque de propos à ce sujet, que c’était le plus avouable de ses métiers…) et qu’il courait depuis une semaine après les trois bougres qu’il venait d’abattre, Kael quant à lui, lui révéla les projets que tenait son père pour lui.
Ulric parut ne pas s’en soucier, mais voyant que Kael portait une épée, Ulric l’invita à uncombat amical dans la rue. Kael accepta avec empressement, désireux de se mesurer à cet homme. Kael démarra le combat par une feinte adroite, et sa lame rencontra celle d’Ulric. Il était persuadé que le coup ferait mouche, et n’avait même pas vu la dague qu’Ulric tenait dans son autre main venir se positionner sous sa gorge…

Il était pourtant devenu bon et il gagnait même parfois face à son maître d’arme, mais là…

Ulric rangea ses armes, un sourire moqueur flottant sur ses lèvres. Kael était effondré, son adversaire n’avait même pas voulu jouer le jeu, il l’avait tout simplement écrasé. Kael rengaina son arme à son tour et lui demanda le plus sérieusement du monde de lui apprendre à se battre comme il le faisait. Ulric fut surpris mais accepta néanmoins, il sentait que Kael avait du potentiel malgré sa fougue dut à sa jeunesse.

C’est ainsi que Kael apprit un style de combat totalement différent de celui enseigné par son maître d’arme.
Le style d’Ulric était bien plus vif et précis, bref mortel… Et il n’hésitait pas à porter des coups bas lorsque l’occasion se présentait, il partait du principe qu’il fallait toujours profiter d’un avantage en combat, quel qu’il soit.
Ce style de combat permettait même de tenir tête à plusieurs personnes à la fois.
Mais Ulric lui apprit surtout qu’être discret était le plus important des avantages que l’on pouvait avoir sur quelqu’un d’autre. Pourquoi engager un combat quand on peut attaquer quelqu’un dans le dos ?
Kael comprit rapidement qu’Ulric, en plus d’être chasseur de primes, aidait quelques personnes indésirables à avoir un « accident »… Mais cela ne le dérangea pas, ce fut même le contraire…
Cet entraînement lui prenait encore plus de temps que celui dispensé par les professeurs engagés par son père.
Il commença donc à ne plus aller aux cours, jugeant ceux-ci d’une perte de temps effroyable. Il commença parallèlement à jouer de l’argent dans les tavernes, et se découvrit un talent pour forcer la chance… Ce qui lui valut une bagarre une fois ou deux, mais il restait assez discret dans l’ensemble.

De son point de vue, Kael se voyait plus facilement dans ce métier qu’en futur membre de l’administration.

Il aimait l’excitation de la traque furtive, pour ensuite tomber sur sa victime lorsqu’elle s’y attendait le moins.
Il avait déjà accompagné Ulric quelques fois. Et il préférait de loin les contrats d'assassinat…
En somme, il avait trouvé sa voie.
Son père n’avait qu’à faire entrer la famille dans les bonnes grâces de la couronne lui-même ! Pour sa part, Kael avait mieux à faire.
Comme traîner dans les tavernes et autres endroit peu recommandables, escroquer les autres, fréquenter les filles faciles, bref, profiter de la vie.
Quelques mois passèrent ainsi, puis l’inévitable arriva : son père en eut assez que son fils parte en ville au lieu de se concentrer sur sa formation. Il tança vertement son fils, mais celui-ci n’en eut cure. Il était trop tard, Kael avait déjà choisi. S’il le fallait il quitterait la maisonnée familiale pour continuer dans sa voie.

Et c’est ce qui finit par arriver...

A peine un mois après le sermon d’Alcion, ce dernier voyant que Kael n’avait strictement pas changé de comportement, décida de prendre des mesures radicales. Son père lui expliqua (en hurlant) qu’il le reniait en tant que fils, qu’il n’avait qu’à se débrouiller et qu’il pouvait désormais dormir dans la rue comme un vulgaire mendiant.
Kael écouta les invectives de son père sans montrer d’émotion et pour toute réponse, il haussa les épaules quitta la maison sans regarder derrière lui, tournant ainsi le dos à son passé et à sa famille.

Il se fit accepter quelques jours après dans une troupe de saltimbanques et partit en tournée dans tout le royaume. Là, il se lia d’amitié avec quelques personnes, apprît entre autre, à lancer des couteaux et l’art du théâtre, dans lequel il était plutôt bon. Néanmoins, le chef de la troupe avait une fille. Et selon lui, sa fille et Kael était un peu trop proche… Jusqu’au jour où il les surprit et renvoya Kael de sa troupe à coups de pieds…
Cela faisait un an que Kael faisait parti de la troupe, et il s’y plaisait. En partie grâce à la fille du chef…

Il retourna à Diantra, ne voyant pas où aller d’autre. Là, il décida de faire ce pourquoi il s’était entraîné il y avait de cela quelques années : chasseur de primes. Malheureusement, ses loisirs étant couteux, il comprit très vite que s’il voulait pouvoir continuer à boire et fréquenter les bordels à sa guise, il lui faudrait plus que des contrats d’ordre « légal », il se mit donc à accepter quelques contrats plus discrets afin que certaines personnes « disparaissent ». Pour Kael, devoir ramener un meurtrier aux autorités, ou bien devoir tuer un témoin gênant, cela était du pareil au même. Encore que, pour le meurtrier, il fallait s’ennuyer à le ramener…


Le voici donc, du haut de ses 21 ans, à fréquenter les tavernes et les bordels et à tuer pour de l’argent, alors qu’il aurait du mener une vis paisible à gérer la paperasse requise pour gérer ce royaume. Lorsqu’il pense à cela, il se dit en souriant : « Bon sang ! Mais qu’est ce que j’aurais foutu là-bas ! ».


~~~~~

Comment trouves-tu le forum ? : Vaste, mais bien organisé et agréable à parcourir.
Comment as-tu connu le forum ? : Quelqu’un me l’a présenté.
Crédit avatar et signature (lien vers l'image d'origine et nom de l'artiste dans la mesure du possible) : http://www.drakonis.org/picture?/2462/category/5-paladin_and_cleric_m


Dernière édition par Galegant Kael le Sam 21 Mai 2011 - 15:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hans
Ancien
Ancien
Hans

Nombre de messages : 1666
Âge : 28
Date d'inscription : 19/03/2010

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 44 ans
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte.
Galegant Kael [Hans] Empty
MessageSujet: Re: Galegant Kael [Hans]   Galegant Kael [Hans] I_icon_minitimeJeu 28 Avr 2011 - 15:21

Salut !

Je te souhaite la bienvenue sur Miradelphia ; en espérant que tu y passe un bon moment en notre compagnie Wink. C'est moi qui vais m'occuper de ta fiche.

J'ai une grosse remarque à objecter, par rapport à celle-ci : c'est le simple fait qu'il n'existe pas d'Académie militaire. Cela s'explique par l'époque de miradelphia, qui tient plus du moyen âge que des temps modernes. Les soldats humains, quand ils ne sont pas nobles, sont soit des miliciens chargés de défendre les villes, soit des combattants de métier, qui s'enrôlent auprès de certains seigneurs. Les armées sont dispatchées entre tous les nobles, et les grades sont distribués au mérite, et surtout aux nobles. Au final, on peut pas vraiment parler de lieutenant-colonel ou de général cinq étoile, si tu vois ce que je veux dire.

Ensuite, veille à nuancer les superlatifs : être "le meilleur des machins", etc, n'est pas encouragé.

Voila, je te laisse remédier aux problèmes soulevés ici, après quoi tu pourras être validé Wink
Revenir en haut Aller en bas
Galegant Kael
En attente de validation..
Galegant Kael

Nombre de messages : 3
Âge : 27
Date d'inscription : 27/04/2011

Galegant Kael [Hans] Empty
MessageSujet: Re: Galegant Kael [Hans]   Galegant Kael [Hans] I_icon_minitimeJeu 28 Avr 2011 - 15:37

Pas d'académie militaire ?
humpf, voilà qui est gênant, vu que j'avais un peu basé mon histoire dessus...

Et pour les superlatifs, je tiens à préciser plusieurs choses.
Déjà si mon personnage n'était pas meilleurs que d'autres personnes, il n'y aurait pas vraiment d'intérêt à le jouer. Vu sa classe, je me vois mal faire "ho mon dieu, ils sont deux et armés de couteaux !"
Les Pjs, sont et seront toujours des grobills face aux pnjs. Sauf volonté manifeste de ne pas l'être, afin de faire un personnage un peu hors du commun.
Mais bref, la principale raison de sa supériorité n'est pas là, le principal est qu'il se croit meilleur que les autres, pas qu'il l'est réellement. Il changera peut être d'avis au fur et à mesure... Ou pas...

Bon, bon, bon, j'ai du pain sur la planche donc, je m'y mettrai dès que possible.
Revenir en haut Aller en bas
Hans
Ancien
Ancien
Hans

Nombre de messages : 1666
Âge : 28
Date d'inscription : 19/03/2010

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 44 ans
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte.
Galegant Kael [Hans] Empty
MessageSujet: Re: Galegant Kael [Hans]   Galegant Kael [Hans] I_icon_minitimeJeu 28 Avr 2011 - 15:54

Lorsqu'on lis la fiche de quelqu'un, c'est dans l'idée qu'il joue par la suite avec d'autres joueurs, et pas uniquement avec des PNJs Wink

Revenir en haut Aller en bas
Galegant Kael
En attente de validation..
Galegant Kael

Nombre de messages : 3
Âge : 27
Date d'inscription : 27/04/2011

Galegant Kael [Hans] Empty
MessageSujet: Re: Galegant Kael [Hans]   Galegant Kael [Hans] I_icon_minitimeSam 21 Mai 2011 - 15:05

Et voilà, j'ai édité mon premier message. (je l'avoue j'ai un peu trainé...)

Bref, j'espère que mon histoire est désormais conforme au background du forum. :)
Revenir en haut Aller en bas
Hans
Ancien
Ancien
Hans

Nombre de messages : 1666
Âge : 28
Date d'inscription : 19/03/2010

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 44 ans
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte.
Galegant Kael [Hans] Empty
MessageSujet: Re: Galegant Kael [Hans]   Galegant Kael [Hans] I_icon_minitimeDim 22 Mai 2011 - 14:32

Hello,

Je me demande dans quelle mesure la vocation "finir dans l'administration du royaume" (qui soit dit en passant, n'existe pas) nécessite une formation aux armes ? Pourquoi ne pas expliquer que le père souhaite faire de ses fils deux bons gentilshommes (qui fréquenteraient tant les marchés que les cours), afin qu'ils puissent trouver des bon partis, à l'avenir ? Cela résoudrait tes problèmes Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Galegant Kael [Hans] Empty
MessageSujet: Re: Galegant Kael [Hans]   Galegant Kael [Hans] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Galegant Kael [Hans]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Galegant Kael [Hans]
» Les habitants
» Kael O'Donnell - Qui souhaite tu être ?
» Uulpharau'n, Obok Senger du Quatrième Ost. [Hans][Validé]
» Assielle, petite aventurière [Hans][Validé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Où tout commence :: Registre :: Présentoir :: Fiches abandonnées-
Sauter vers: