AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le retour des vainqueurs [PV Sarina]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alvaro d'Arcani
Humain
avatar

Nombre de messages : 61
Âge : 21
Date d'inscription : 16/04/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique :
MessageSujet: Le retour des vainqueurs [PV Sarina]   Mer 14 Jan 2015 - 17:55

Harald montait la garde comme à son habitude, et surtout comme son devoir le lui disait. Bien qu'il ronflat à moitié, ce dont il n'était pas fière, il gardait un oeil ouvert sur les alentours. Depuis que le Baron avait quitté la ville, les murailles d'Ysari étaient doublement gardé, et Diable, l'on perdait des heures de repos. Pourtant, cela faisait déjà quelques temps que le Baron était parti, et aucun signe d'un éventuel ennemi. Les bannières flottaient hautes et fières, mais seul leur claquement brisait le silence en ce matin très tôt alors que le soleil se levait à peine. Le garde avait chaud sous cette maudite armure, et il l'aurait bien échangé contre un habit plus léger et qui tenait moins chaud, mais là encore il se devait de revêtir cette armure pour être en état de combattre. La fière cité d'Ysari semblait dormir encore, et seul les oiseaux la survolait. Marcus, son compagnon de garde ne tarda pas à le rejoindre, une bouteille à la main. Lorsqu'il la lui tendit, Harald s'en empara d'un geste bourru en maugréant qu'il était temps. Il but avidement avant de tendre la bouteille à son compagnon d'armes qui but aussi. Ils plaisantèrent et Harald regarda l'horizon au loin comme pour surveiller si un éventuel ennemi ne venait pas d'apparaître mais seul une longue ligne brillante surmontée de couleurs apparaissait. Il se retourna vers son compagnon avant de perdre de sa superbe. Il regarda l'horizon à nouveau. Non, il ne rêvait pas, une armée s'étalait bien dans la pleine, pleines de bannières et d'hommes en armes. Croyant à une attaque ennemie plus que tout, il sonna l'alerte. En quelques instants, des centaines d'hommes en armes surgirent, lance au poing, prêt à repousser l'agresseur. Les bannières n'étaient pas encore assez visible, mais la quantité d'homme se déversant dans la plaine n'en restait pas moins bien réelle. Les hommes s’amassaient sur les remparts et les officiers donnaient des ordres jusqu'à ce que l'un d'eux crient alors:

-C'est le Baron!!

Personne ne le crut, on le rabroua, le Baron aurait prévenu de son arrivée, et il était à des lieux de là, pourtant un autre homme répliqua qu'il discernait la bannière personnelle du Baron ainsi que celle d'Arcani. Les soldats reportèrent leur attention sur les multiples bannières et Harald ne tarda pas à discerner l'Aigle d'Ysari. Il flottait bien haut, sur la plus grande des bannières. A présent que l'armée se rapprochait, on pouvait distinguer un homme caracolant à la tête de l'armée, et son identité ne laissa aucun doute, il s'agissait bien là du baron, certes un peu changé, ll semblait bien plus un homme à présent. On ordonna d'ouvrir les portes et d'aller prévenir la baronne pendant qu'on se préparait à recevoir le Baron. Harald ne put s'empêcher de contempler la magnifique armée qui s'étendait sous ses yeux alors que les autres ripaillaient de joie, de fierté, le baron était de retour, et partout on le chantait. L'armée et son Baron était de retour.



****

Il avait fallu un mot. Un seul mot d'ordre pour que toute l'armée Ysaraine, soit environ deux mille cinq cents hommes, quittent Ydril. Les hommes n'avaient pas été mécontents de quitter enfin le territoire Ydrilote, un baron confiant à leur tête. Raffermis par la victoire et surtout par l'idée de rentrer chez eux, les soldats Ysarains n'avaient pas tardé sur le chemin du retour. Lorsqu'ils franchirent la frontière, les hommes chantaient à tue-tête plusieurs chansons, dont l'une, l'envolée du dragon. Mais le plus impressionnant, c'était de les voir confiants en eux. Les bannières flottant dans l'air, le Baron avait voulu rentrer au plus vite et sans en informer qui que ce soit si ce n'était les dirigeants d'Ydril.

En ce clair matin, les bannières flottaient, et les hommes progressaient à vive allure, fière dans leurs armures luisante. Monté sur son puissant destrier, cheveux aux vents, Alvaro avait changé. Il s'était laissé poussé la barbe et les cheveux, ce qui lui donnait un air plus vieux, plus expérimenté, et surtout, un air de combattant aguerri. Revêtu de sa splendide armure, le Baron ouvrait la marche tandis que derrière lui se tenait un porte-étandard avec la bannière à l'aigle. Les murs d'Ysari ne tardèrent pas à surgir à l'horizon. Les hommes en armes commencèrent à remplir la plaine et à marcher sur la ville, sur leur capitale. Les hommes s'étaient redressés sur leurs montures à l'approche de la fière cité, et il semblait plus nobles et plus fières que jamais. Alvaro pressait l'allure impatient de retrouver son château, mais surtout, sa dame. Avait-elle changée? Peut-être pas, ou peut-être bien. De plus, il tenait à voir ses deux enfants, les deux héritiers d'Ysari, et il se souvenait encore de la clameur qui avait rempli le camp d'Ysari lorsque le baron leur avait annoncé qu'il possédait des héritiers. Non content de le leur annoncer, il avait fait un discours enflammé à ces hommes les félicitant de leur courage et leur annonçant leur retour prochain. Aujourd'hui, les murs d'Ysari se dressait devant eux, et on pouvait voir luire aux sommets des remparts les casques et les armures des défenseurs amassés là pour regarder la solide armée ysaraine revenir au bercail. Les portes s'ouvrirent, mais il fallut attendre encore plusieurs minutes pour que le Baron les franchisse. Lorsque ce fut fait, Avaro passa entre des hommes qui formaient une haie d'honneur. Il s'arrêta ainsi que les hommes qui le suivaient en rang puis il tira son épée qu'il leva.

-Sachez désormais que nous sommes vainqueurs!! La paix est rétablie!! Messieurs, la victoire est à Ysari!!

Les hommes dans la haie hurlèrent de joie en retour, en brandissant leurs lances, puis ils saluèrent leurs confrères, la fête allait battre son plein en l'honneur des vainqueurs qui étaient de retour. Alvaro et son armée commencèrent la longue ascension vers le château baronnial. Il allait bientôt revoir son épouse et connaître ses enfants...
Revenir en haut Aller en bas
Sarina de Feoda
Humain
avatar

Nombre de messages : 143
Âge : 27
Date d'inscription : 24/06/2013

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 19 ans
Niveau Magique :
MessageSujet: Re: Le retour des vainqueurs [PV Sarina]   Mer 14 Jan 2015 - 21:59


Ce matin là,  je me leva de bonne sans m'attendre à quoique ce soit de particuliers, je pris un bain et me prépara à l'aide de mes dames de compagnie comme tout les jours,  des jours qui se suivaient inexorablement telle le renouveau des saisons. Un ver romantique ma foi,  mais tout de même une formulation délicate dans la façon d'aborder le temps passés loin du baron,  mon époux qui m'informa d'un prochain retour sur nos terres en fanfare,  la bannière d'Arcani dansant sous la brise du vent....  J'ai demandé quelques jours plutôt après l'arrivée de la lettre d'Alvaro de commencer les préparatifs du banquet destiné a accueillir nos vaillants soldats,  retrouver leurs proches et festoyer au nom de la victoire obtenu par l'armée ysarainne en territoire ydrilote. Rien que ça,  presque peu pour certain et beaucoup pour une baronne qui a su maintenir un pouvoir stable et bienveillant pour son peuple.  Il y avait tellement de choses qui se sont produites qu'un banquet me paraissait une excellente raison de s'amuser et se rapprocher de ses voisins. Une vision conviviale de ce que je nommais un moment précieux.  A l'extérieur,  de la vue de la fenêtre il me semblait entendre la marche impatiente d'une troupe de soldat de retour au bercail.  Ce fut ma dame d'honneur qui m'annonça ce qui se propageait sur le chemin du château baronnial, le baron était bel et bien revenu de Soltariel un peu changé physiquement. Il apparaissait plus mur, noble et aguerri d'après les dires. Je serras mes cousines dans mes bras l'air heureuse,  je voulais paraitre belle et plaisante lorsque je serais devant lui. Je regarda les robes qui composaient ma garde-robe,  plus jolies les unes que les autres à mes yeux.

J'ai choisi une robe de teinte verte,  vert anis et vert d'eau avec une parure de pierre émeraude. Je me sentais désirable et apprêter, serti d'un ornement assorti.  De la tête au pied,  on ne pouvait qu'aimer ce mariage de couleur sur ma silhouette. Je me rendis à la salle du château,  où se tiendrait les festivités du jour pendant un moment en vue de l'animation et le travail fourni par les domestiques. Je me demandais à quel point avait-il changé ? Il se posait sûrement la même question d'ailleurs.  Mon mari serait bientôt présent et chaque aspect devait être à sa place, du moins être présentable.  La décoration s'accordait comme je le souhaitait etc.  Je demanda aux gens de la cour d'être vêtue de leurs beaux habits,  le corps musical parait a jouer de leurs instruments de musique et les domestiques a servir la noblesse. Toute une organisation un banquet n'est-ce pas ? A moins que j'en faisais trop ? Je ne saurais pas dire exactement.

- Je vous demande d'apprécier ce retour espérer par bon nombre d'entre vous et accueillir nos vaillants combattants à juste titre.

- Musiciens,  jouer de vos airs mélodieux et festif qui accompagne un moment de convivialité et d'échanges avec ceux qui reviennent parmi nous.

Dis-j'en parlant d'un ton serein et aimable à autrui,  avant l'arrivée du baron pour être certaine qu'ils comprennent mon point de vue.

- Lorsque mes enfants seront vêtue,  veuillez les descendre pour que le baron puisses voir leurs beaux visages.

Dis-j'en demandant à la nourrice de remonter auprès d'eux. La musique donnait une ambiance enclin au retrouvailles, celle-ci retentissait de bon train jusqu'à la troupe du baron non loin du château,  leur marchent se firent sous le rythme d'Alvaro....
Revenir en haut Aller en bas
Alvaro d'Arcani
Humain
avatar

Nombre de messages : 61
Âge : 21
Date d'inscription : 16/04/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique :
MessageSujet: Re: Le retour des vainqueurs [PV Sarina]   Sam 17 Jan 2015 - 9:52

Les hommes criaient leurs joies, et malgré le cliquetis des armes, malgré les armures qui s'entrechoquaient dans des accolades fraternelles, le son des rires étaient celui qui dominait le plus. Partout s'ouvrait porte et volets, on tenait à voir de ses yeux le retour du souverain en ses terres, et bien sûr, pas un ne voulait manquer cet événement. Des femmes et des enfants aux fenêtres, des hommes sur le pas de leurs portes, des artisans arrêtant de travailler pour les voir passer, d'autres sortants des couleurs, certains pendaient aux fenêtres des tissus de différentes couleurs, et la ville semblait se remplir d'une véritable ère de fête. Non content de cela, le Baron saluait ses sujets, au fur et à mesure de son avancée, et il ne s'arrêtait pas d'agiter la main en direction des fenêtres, et c'était avec ardeur qu'on lui répondait, par des ovations et de grands signes de bras. La garde de chevaliers qui entourait le baron était elle aussi au premier plan, les enfants ne cessaient d'admirer les chevaliers tout armés et casqués pour la guerre, ils les désignaient du doigt, les contemplaient ces hommes qui semblaient plus des héros. Bientôt, la procession arriva au château, où là aussi on attendait le Baron. Des trompettes sonnèrent lorsqu'il rentra dans la cour intérieure, et des tambours raisonnèrent alors que provenait de la grande salle rires et chants. Ce fut le capitaine Arbecant qui se présenta le premier devant le baron.

-Mon seigneur, c'est une joie de vous revoir parmi nous. Nous avons appris vos victoires en Ydril, et tout le peuple Ysarain se réjouit de votre retour.
-Je vous remercie Capitaine d'avoir pris soin de ma baronnie en mon absence. Il me semble sue vous méritez autant de félicitations que moi. Puis, se retournant vers différends nobles et différends officiers, il continua. Et Sachez que 'apprécie de fêter ce retour dignement avec chacun d'entre vous. Ysari toute entière vous remercie pour vos services, et moi encore plus messieurs.

Ceux-ci ne tardèrent guère à s'incliner et le félicitèrent à leur tour. Le Baron finit alors par rentrer dans la grande salle accompagné de nobles, d'officiers, et de chevaliers. Une ovation toute entière accueillit le Baron lorsqu'il rentra, on frappait sur les tables, on hurlaient de joie tandis qu'en bout de table, droite et fière, se tenait la baronne. Elle n'avait guère changée, toujours aussi délicieuse, toujours aussi belle, et sa robe verte, agrémenté de pierres de même couleur ne faisait que crier son appartenance à Feoda tandis que sa beauté n'était que mise en valeur par la couleur verte qui lui allait à merveille. Encore dans son armure, une longue cape bleu lui flottant derrière les épaules, le Baron avait bien l'allure d'un seigneur de retour. Finalement, le brouhaha ne tarda pas à laisser place à un silence pesant. Le Baron s'avança entre les tables d'un pas lent, sûr, le son des armes le précédant. Il se dirigeait vers sa femme. Il s'arrêta pourtant en chemin, regarda autour de lui, avant de reprendre d'une voix forte alors qu'il n'était plus qu'à quelques pas de la table où siégeait son épouse.

-Messieurs, et Mesdames aussi!! Sachez désormais que les troubles en Ydril ne sont plus!! Une clameur de victoire s'éleva et le Baron réclama le silence. Nos hommes ont vaillamment combattu, et Ysari à su montrer qu'elle était encore capable de combattre. Nouvelle clameur, bien plus puissante. Mais ce que je peux vous dire, en plus que la paix soit rétablie, c'est qu'une nouvelle ére s'ouvre pour nous. A partir d'Aujourd'hui, nous tenons un rôle, et chacun d'entre vous aura un rôle à jouer, Sachons faire d'Ysari une étoile aussi brillante qu'Ydril et Soltariel!!

Cette fois-ci, la clameur qui monta ne s'arrêta pas avant quelques instants, chacun voulait bien montrer qu'il était prêt à participer et à marquer l'histoire de la baronnie. Bientôt, on se leva des bancs, et on vint saluer le baron, par de bonnes tapes amicales dans l'épaule pour certains, des courbettes pour d'autres, il ne cessait de distribuer les félicitations et les remerciements et avait que chacun d'eux lui serait utile. Finalement, il s'avança vers la table de son épouse, qui, rayonnante, n'avait pourtant esquissé ni geste, ni parole. Il arriva alors devant sa table et s'inclina à demie avant de déclarer:

-C'est une joie que de vous revoir Madame...Et cette victoire, nous vous la devons à vous aussi.

Il lui prit la main qu'il baisa avant de la laisser aller. Ils sauraient tous deux se dirent plus que des mots lorsqu'ils seraient seuls. Finalement, le Baron prit place, et l'on fit venir les premiers plats. Il se pencha vers son épouse et demanda:

-Il me semble que j'ai deux enfants...Où sont-ils?[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Sarina de Feoda
Humain
avatar

Nombre de messages : 143
Âge : 27
Date d'inscription : 24/06/2013

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 19 ans
Niveau Magique :
MessageSujet: Re: Le retour des vainqueurs [PV Sarina]   Dim 18 Jan 2015 - 16:58


- Je suis heureuse d'avoir contribué a cette victoire de nos troupes chez notre voisine.  Je vous trouve changer depuis votre arrivée,  cela vous scie bien messire.

- Nos enfants,  des jumeaux sont en bonnes santé et choyé comme ceux qui représentent, je demande à la nourrice de les amener jusqu'à nous.

Dis j'en dessinant un sourire sur mes lèvres,  puis je demanda à l'intendant de faire venir la nourrice avec nos enfants.

Il était devenu un véritable seigneur revenu de batailles,  le visage viril et les traits masculins plus prononcés avec sa barbe faisait de lui un homme à part entière,  mais au fond le même que celui qui a demandé ma main. Il était heureux de retrouver sa patrie,  ses proches et sa famille dont il éprouvait une fierté indescriptible. Cela a dut le ravir d'apprendre qu'il était désormais un père de famille,  jeune père qui avait les qualités nécessaires pour répondre aux responsabilités des parents.  Je croyais en lui,  en notre union et les projets qu'on allaient mettre en place ensemble,  main dans la main. Il lui faudrait un peu de temps pour assimiler tout ça probablement,  je ne lisais pas dans les esprits non plus,  mais avec mon appui il saura prendre les pieds a l'étrier.  Je ressentais une multitude de sentiments : la joie,  la gratitude et la sérénité en moi-même.

Cela me changeait de l'inquiétude que je sentais croitre en son absence,  je n'avais plus à m'en faire maintenant qu'il se trouvait auprès de moi. Combien de temps resterait-il avant de reprendre les armes pour la duchesse de Soltariel ? Je ne pouvais m'avancer sur ce point,  donc je me contentais de profiter de ces moments à ses côtés sans crainte,  ni quiétude. Les convives riaient,  discutaient et festoyaient de bon coeur avec leur proches,  ce cadre me permettait de constater que peu importe le nombre de batailles,  la solidarité et les liens étaient les forces du peuple ysarain,  soudé dans les cas les plus durs et combattant au nom de leurs convictions.  La population nous suivaient dans notre marche,  celle de voir prospérer la baronnie telle une étoile rayonnante. Je voyais la nourrice s'approcher de notre table en compagnie des deux anges,  les fruits d'une union solide espérons-le.  

- Je te présente ton fils Maximilian Rodrigo et ta fille Lyanna Fiorenza, les héritiers d'Ysari. Il te suffit d'y aller doucement pour les porter dans tes bras.

Dis j'en disant à Alvaro de ne pas aller trop fort d'un ton doux,  je le regarda contempler leurs visages comme un père découvrant ses enfants.  La cours cessa de parler durant quelques minutes,  afin de laisser au baron le plaisir de cet rencontre....
Revenir en haut Aller en bas
Alvaro d'Arcani
Humain
avatar

Nombre de messages : 61
Âge : 21
Date d'inscription : 16/04/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique :
MessageSujet: Re: Le retour des vainqueurs [PV Sarina]   Ven 23 Jan 2015 - 15:12

Elle commença par lui annoncer que ses enfants, des jumeaux étaient en pleine santé et choyé comme des enfants dignes de leur rang. Cela, Alvaro s'en doutait, et il valait mieux pour tout Ysari que ses enfants soient bien traités. Il n'était que plus heureux d'être de retour chez lui, en compagnie de ses hommes. Certes, il y avait eu guerre, mais ysari s'en était bien tiré, et les gens ne demandaient qu'à ce que les choses redeviennent comme avant. On voulait la prospérité, on souhaitait que la paix et le commerce revienne pour de bon. Oh, le commerce ne s'était jamais arrêter pour de bon, mais il était vrai qu'en temps de guerre, certains commerces sont plus difficile à tenir que d'autres, et le Baron ne doutait pas que les nouvelles décisions qu'il allait prendre allait ravir les commerçants. Alvaro était fière de voir une Ysari en fête, mais d'autant plus fière qu'il pouvait partagé ces moments avec son peuple. Il se souvenait encore du moment où Kahina avait annoncé qui l'accompagnerais à Soltariel. Il avait retenu son souffle et avait finit par respirer normalement en entendant le dernier nom sans que le sien y soit. Pour lui, cela ne lui permettrait que de s'occuper d'Ysari correctement, et il n'était pas prêt à se relancer de sitôt en guerre. Ysari avait besoin de repos. Même si des menaces de guerre était d'actualité, cette guerre n'était pas ouverte. Finalement, le Baron put voir ses enfants. Souriants, ils étaient beau à ravir, et l'innocence était bine le trait principale des enfants. Il contempla ses enfants avec une certaine joie en notant déjà que le garçon avait l'air solide. La cour se tut pour regarder le père voir ses enfants.

Le Baron s’approcha et prit doucement le garçon dans ses bras. Si au début l'enfant semblait peu à l'aise et qu'il réclamait plus sa mère, il ne tarda guère à se sentir en sécurité et à se blottir contre son père. Alvaro n'avait jamais goûté à une aussi grande joie et il finit par rendre le garçon pour se pencher sur la fille. Beaucoup affirmait qu'elle serait aussi belle que sa mère et cela ne faisait guère de doutes lorsqu'il contempla son visage et qu'il la souleva. Là, en revanche, elle se mit à pleurer. Les rires étouffés de la cour parvinrent au baron qui n'y prêta guère d'attention et rendit la jeune enfant à sa mère avant de se tourner vers ses convives. Il finit par déclarer en prenant un verre et en le levant bien haut, alors que les autres s'empressaient de faire de même:

-Certes il semblerait que je sois plus doué avec les garçons qu'avec les filles en ce qui concerne les enfants, mais je pense que nous pouvons boire et festoyer pour plusieurs choses. Buvons à notre victoire, buvons à mes enfants, buvons à Ysari, et buvons... Pour le plaisir de se décher un peu le gosier!!

Des rires éclatèrent un peu partout. Le baron rigola lui-même en vidant son verre. Il se rassit avec un regard chaleureux pour ses enfants, puis, il fit signe à la nourrice de les ramener dans leur chambre. Il regarda sa femme avec un regard plein de joie. Elle avait plus que bien travaillé pour donner naissance à de pareils enfants, et en voyant plusieurs nobles fêter dignement l'événements, Alvaro finit par se dire qu'il ne devait pas être le seul à apprécier ce moment. Les choses allait revenir à la normale maintenant. On commença à servir des plats, et le baron se servi de la viande ainsi que quelques assortiments de légumes et de fruits. On ripaillait, on dansait, on s'amusait, et on festoyait, c'était des retrouvailles telle qu'on les aimait. Le baron n'était pas le dernier à lancer une pique à l'un des convives. On lui demandait souvent de raconter comme était Ydril, comment s'était déroulé les combats. Le Baron répondait toujours en mêlant humour et héroïsme, non sans oublier qu'il avait été accompagné par plusieurs milliers d'hommes, et il leur était reconnaissant de l'avoir suivi. La fête continuait, et femmes et hommes semblaient se réjouir de ce retour et surtout, du festin bien arrosé que l'on servait.
Revenir en haut Aller en bas
Sarina de Feoda
Humain
avatar

Nombre de messages : 143
Âge : 27
Date d'inscription : 24/06/2013

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 19 ans
Niveau Magique :
MessageSujet: Re: Le retour des vainqueurs [PV Sarina]   Mar 3 Fév 2015 - 4:45


Le banquet se passait a merveille,  les convives savouraient ces instants de partage avec leurs proches,  autour d'un vaste choix de plats délicieux.  Quand a mon époux,  je le sentais heureux de se retrouver parmi nous,  en compagnie des siens et sujets plus que de simples connaissances,  des compagnons d'armes et ami fidèle sur lesquels ils pouvaient compter comme un atout majeur pour la gloire de notre Ysari. Je discutais avec celui-ci tel un couple marié entre ses individus,  je ne ressentais plus la crainte de le revoir partir pour une autre bataille, du moins pour le moment je n'avais pas de souci à me faire.  Il avait beaucoup de choses a faire dont la reprise du pouvoir a maintenir en son nom et son oncle décédé dont je le pensais être fier de ses exploits.  Sa victoire apportait du prestige,  de la reconnaissance et des récompenses de notre voisine Ydril. Je voulais surtout récompensé les hommes qui ont su se démarquer au cours ces événements et aux yeux du baron d'Ysari.

Je songeais a certains noms méritant de l'avancement et un titre à la hauteur de leur effort. Il méritait tous la gratitude et le respect de leurs confrères et consœurs,  leurs peuples qui a démontré être soudé dans l'adversité et les moments difficiles.  Sous la bannière d'Arcani et de Feoda on pouvait avoir la certitude de voir cette région luxuriante prospérait aisément.  Les commerces allaient reprendre de bon train,  la vie marchande retrouvait son animation habituelle et les caisses baronniaux se remplir pour un usage à bonne escient. Je m'assurerais que ses revenus servent à la population dans leurs activités quotidiennes,  leur permettre d'embellir davantage l'Ysari. Je mangea un minimum en faisant attention au proportion qu'on me servait,  car il y en avait pour un régiment sur chacune des tables.  Faisant signe de se taire,  je pris la parole afin de rendre hommage à ses valeureux combattants.

- Je remercie nos braves combattants qui ont su se distinguer pendant la bataille d'Ydril,  vous avez su faire briller les armées ysarainne sur le territoire d'Ydril.

- A ce titre,  je nomme Cristoforo Arbecanti connétable d'Ysari et membre du conseil restreint en vue de son efficacité a mettre en oeuvre la protection du territoire ysaar. Je vous anobli messire Cristoforo di Arbecanti.

- Je nomme également messire Marsilli de Valdèse haut trésorier d'Ysari et membre du conseil restreint, je vous anobli du titre de seigneur de Dyriest.

- Et pour finir messire Marco Bronzino vous anobli Marco di Bronzino par rapport à votre sang froid et aptitudes a mener nos marins a donner le meilleur d'eux.

Dis j'en finissant de formuler  ma phrase,  les festivités reprirent de plus belle en pensant avoir fait le bon choix.

- Vous m'avez beaucoup manquer mon aimé et est prié les cinq dieux,  dont Tyra et Neera pour veiller sur vous. Je vous aimes mon époux.

- Je me sens fier de vous, de ce que vous avez accompli. Je vous trouve fort séduisant ainsi.

Dis j'en dessinant un sourire tendre envers mon époux en lui donnant la main.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le retour des vainqueurs [PV Sarina]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le retour des vainqueurs [PV Sarina]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse
» Jacques Bernard , un retour avec le plein pouvoir ou presque...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Duché de Soltariel :: Baronnie d'Ysari-
Sauter vers: