Partagez | 
 

 Second souffle

Aller en bas 
AuteurMessage
Sangarah d'Orneyad
Humain
avatar

Nombre de messages : 43
Âge : 29
Date d'inscription : 24/07/2017

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  20 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Second souffle   Mer 31 Jan 2018 - 21:49

6e jour de la 3e ennéade de Barkios, 10e année du XIe cycle.


Ils trouvaient le temps long. Le siège d'une cité n'était pourtant pas étranger aux troupes de Néris qui stationnaient là. Mais ici, ils ne constituaient qu'une infime partie des forces mobilisées, apportant leur part d'effort à la guerre visant à éteindre la dissidence. Sangarah venait de recevoir un messager, envoyé par son père, resté à Néris. Ils pensaient à la suite, eux aussi. Ancenis était débarrassée de Raymond et de ses vendus, mais les seigneurs locaux pouvaient encore garder un gout amer. Le Conseil de régence n'avait pas apprécié la défiance de Faraj. Il faudrait rassurer Bathilde, ou du moins ceux qui sauraient l'entourer, car les paroles du Marquis de Serramire n'avaient pas sonné creuse: la Baronne avait été lésé.

Debout, en retrait durant la réunion générale, Sangarah avait aperçu et entendu le Duc d'Erac autour de la table. Il cru bon de s'entretenir avec lui, tant que le temps le leur permettait. Au moins le saluer en personne était la moindre des choses. Il fallait le mettre au parfum, et appréhender ce qui sera sans doute plus compliqué que la guerre elle-même: la reconstruction.
Ainsi, de retour dans ses quartiers, le chevalier de Néris fit prévenir la garde de Renaud par l'un de ses hommes, afin qu'il puisse le recevoir tranquillement.

Accompagné de son écuyer, Sangarah traversa l'immense campement sur le dos de sa monture. En armure, cape et cheveux au vent, ils prit soin de contourner autant qu'il le pu les rassemblements les plus denses, pour gagner celui d'Erac. Il croisa les emblématiques chevaux de guerre qui faisaient la réputation du Duché, jusqu'à trouver la tente principale.
Il mirent pieds à terre,et tandis que Briac tiendrait les reines patiemment, Sangarah se présenta aux gardes en faction.
Revenir en haut Aller en bas
Renaud d'Erac
Humain
avatar

Nombre de messages : 418
Âge : 41
Date d'inscription : 31/12/2016

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 22 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Second souffle   Jeu 8 Fév 2018 - 13:30

Erac s'était mis en devoir de faire comme leurs voisins. Les trébuchets avaient été monté, et l'on tirait encore et encore sur une poterne. Régler les tirs n'avaient pas été chose aisée, mais il avait été unanime sur le fait que tous les rochers devaient frapper le même endroit pour percer plus rapidement la forteresse. La poterne qui était face au campement eracien s'était donc vu être prit pour cible, car c'était potentiellement un point faible puisqu'il s'agissait d'une ouverture dans un bloc compact. Renaud avait demandé des comptes rendus réguliers sur tout, et il croulait sous la masse de travail.

Un écuyer arriva pour lui annoncer que Sangarah d'Orneyad était en chemin pour venir le voir. Le Duc se leva, curieux et content de pouvoir discuter avec l'héritier de Néris. Il n'avait qu'échangé par courrier avec le père de Sangarah, et voir en personne l'un de ses représentants n'était pas pour lui déplaire. Surtout que tout ce qu'il s'était passé à Ancenis n'était pas du tout comme il l'avait souhaité, pensé. Néris était d'ailleurs toujours aux côtés des troupes d'Ancenis, et d'Aymeric de Brochant, alors que Faraj avait fait serment à Renaud. Ce dernier n'avait pas voulu souffler sur des braises déjà bien chaudes, laissant donc la situation comme elle l'était.

Quand Sangarah arriva dans la tente de Renaud, les gardes lui ouvrirent prestement les battants, le Duc l'attendait calmement au milieu. Il se leva et fit lui signe d'entrer

"Vous êtes le bienvenue Sangarah, que me vaut votre présence ? Je suis content de vous voir en personne, et non pas courrier interposé. Et dires moi, pour votre père et Néris, tout se passe bien ?"

Des banalités pour commencer, mais c'était toujours ainsi pour deux personnes qui ne connaissent pas encore.
Revenir en haut Aller en bas
Sangarah d'Orneyad
Humain
avatar

Nombre de messages : 43
Âge : 29
Date d'inscription : 24/07/2017

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  20 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Second souffle   Ven 9 Fév 2018 - 10:40

Sangarah s'inclina, alors que les battants de la tente se refermaient derrière lui.
- Votre Altesse, salua-t-il avec pudeur. Je suis honoré de vous rencontrer également en personne.

Il se souvenait bien des échanges avec l'envoyé d'Erac, d'abord à Berdes, puis à Néris où père et fils avaient décidé de leur allégeance au Duc légitime. C'était ce qui leur avait valu la colère de Raymond et le rejet du Conseil, qu'ils avaient affronté avec ferveur autour de la table, à Ancenis.

- Mon père vous salue également. C'est d'ailleurs lui qui m'a demandé de vous solliciter aujourd'hui, concéda Sangarah, sans mentionner la lassitude et l'usure prononcée du Seigneur.

- Comme vous le savez sans doute, j'ai dû suivre le Sénéchal avec une troupe de cavalerie depuis Néris, pour participer à la reprise de la Baronnie des mains de Raymond d'Ancenis. Se sont rapidement jointes à nous les autres Châtellenies, évitant ainsi de lourdes pertes en batailles inutiles.

A présent sous les murs de Chrystabel à la demande du Sénéchal, la compagnie de Néris s'en remet à votre service.

Il avait croisé les mains devant lui, droit et martial, pour dérouler le file des événements.

- Cependant, mon père craint encore la mésentente dans l'ancenois. Les seigneurs n'ont pas apprécié qu'il vous prête allégeance au détriment de la jeune Bathilde d'Ancenis. Nous pensons qu'il est autant préjudiciable pour elle la perte d'une Châtellenie, que pour vous la perte d'une Baronnie en faveur de la Couronne.

Il faisait biensur référence à Hautval, dont le bruit avait couru que Blanche avait prêté directement serment au Régent du Royaume plutôt qu'à Renaud.

- Nous avions donc dans l'idée qu'une fois la guerre ici terminée, et que la Baronne d'Ancenis vous aurait définitivement prêté allégeance, je succéderais au titre de mon père, afin que Néris puisse faire serment à son tour à la Baronne d'Ancenis, dans l'ordre légitime des choses.


Qu'en pensez-vous, Votre Altesse ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Second souffle   

Revenir en haut Aller en bas
 
Second souffle
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un souffle dans la neige... [Syndrell, Snow]
» Quand le vent souffle, la tempête se déchaîne
» Port-Salut, un vent d’espoir souffle
» Un souffle de luxure [Hans]
» Le vent souffle la solitude [PV Hayley and Estéban]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: PÉNINSULE :: Terres royales :: Domaine de Christabel-
Sauter vers: