AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 *¤* Yuna dans les rues *¤* [PV libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yuna
Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 36
Âge : 25
Date d'inscription : 05/06/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: *¤* Yuna dans les rues *¤* [PV libre]   Lun 9 Juin 2008 - 7:42


Yuna se trouvait dans les rues de la cité d'Alëandir, le soleil était au plus haut placé dans le ciel. Il devait certainement être dans les alentours de midi pourtant la jeune elfette n'avait toujours pas manger et n'avait pas faim par la même occasion. Aucun nuage, juste un ciel bleu, une légère brise s'engouffrant dans les rues de la cité. Yuna se trouvait assise contre un mur de pierre blanche, entre deux boutiques. L'espace y manquait un peu mais elle s'était facilement engouffrée à l'intérieur pour pouvoir réfléchir. Ces pensées allèrent vers des souvenirs qui remontaient au delà de son enfance et d'autres par de simples bricoles du jour d'avant. Cela faisait maintenant un an que la jeune elfette s'était installée dans la cité d'Alëandir. Des tonneaux de bois se tenaient à côté d'elle, leur bois sentait un peu le vin. Comme on le sait, les elfes sont du genre festif et aime beaucoup cette boisson. Pourtant quelque part, Yuna n'avait pas envie de faire la fête ni même de parler car son seul objectif est la vengeance. Seulement elle savait que ça ne servirait à rien de ruminer dans son coin et qu'il fallait agir. Alors se relevant doucement, remettant son arc et son carquoi remplit de flèches dans son dos, son épée bien attaché à sa ceinture, la jeune femme se décida de s'engouffrer dans la rue. Des elfes allaient et venaient, parlant entre eux, d'autres achetant quelques herbes et divers ustensiles. Un vent souffla légérement et les cheveux de Yuna balayèrent son visage. Son sourire l'avait quitté depuis qu'elle avait découvert la mort de ses parents. Ces elfes noirs mériteraient une lourde peine, un chatîment pire que l'enfer. Regardant ses mains, elle les serra et se jura en elle même que le jour où elle en recontrerait un, son sort sera la mort. Mais il fallait d'abord faire en sorte de progresser et de devenir puissante. Cherchant n'importe quoi du regard, balayant le visage des passants, finalement elle se décida à pénétrer au sein de la rue. Les gens parlaient de leur travail ou bien encore de leur enfant qui venait d'apprendre à manoeuvrer de la magie du feu. Yuna baissa la tête et se murmura: "Mes parents ne pourront même pas me féliciter puisque je suis seule..." Une larme commençat à couler lentement sur sa joue, mais l'essuyant d'un revers de main, marchait un peu plus vite afin de quitter ce coin là de la rue. Toutes les boutiques et maisons étaient faites de pierres blanches ainsi que de bois et de feuilles. Puis un magasin d'herbes médicinales l'intéressa et sur l'enseigne était marquée "Bienvenue chez Herbama". Le nom de cette boutique étatit plutôt simple bien qu'un peu étrange à son gout. Ouvrant la porte, une petite clochette retentit et une femme se tenait là, assis au guichet et regardait la jeune fille dans les yeux.

Femme: Bonjour, en quoi puis je vous aider ?

Yuna: Bonjour, en faite je viens juste regarder. L'envie de jeter un petit coup d'oeil. Avez vous reçut de nouvelles plantes ?

Femme: Pas depuis la dernière semaine, mais la cargaison ne devrait pas tarder. Vous aimeriez avoir des informations au sujet de ces nouvelles plantes ?

Yuna: Biensur, j'aime énormément la nature, elle nous offre tellement et c'est grâce à elle que nous vivons et pouvons nous soigner. Alors dite moi ce qu'il en est ?


Femme: C'est quelqu'un De la cité d'Ardamir qui ai parvenu à découvrir cette plante. Il s'agit en faite d'une sorte de plante ronde, assez petite car il est difficile de la voir à l'oeil nue. Il a découvert qu'elle servait à redonner un esprit conscient, enfin à ressortir d'une torpeur si vous préférez. Enfin, ce n'est peut être qu'un charlatant et j'attends de voir que la cargaison arrive pour vérifier ces dires.

Yuna: C'est intéressant ! Il vous fournirat aussi les plantes que vous avez déjà, non ?

Femme: Oui, comme parfois j'ai des ruptures de stock il vaut mieux en prendre un peu plus.

Yuna aquiesca d'un signe de tête et regarda les placards vitreux. Sur les étagères étaient disposés des flacons de couleur verte, jaune, bleu, rouge et noir. Chacuns avaient des étiquettes différents avec les ingrédients ajoutés et lle nom de chacun. L'elfette en prit une dans ses mains et regarda le titre. Murmurant à elle même:

Yuna: "Oyu Luvi", plantes ajoutés: le vert de quintescence, la rumina et le flux d'ordrix. Uhm, ce sont des échantillons bizarres. Je n'en ai jamais entendut parler.

Femme: C'est une potion très rare qui se vend très chère. Malheureusement personne jusqu'au jour où je l'ai acheter à un vendeur pour tester ces effets ne m'a jamais servit. Je me demandais si j'allais la jeter enfin bon...Je la garde là car j'aime bien la couleur !

Yuna: Ce bleu semble devenir plus ou moins éclatant selon l'inclinaison auquel on le tient. Un jour je passerais et voudrait bien vous l'acheter si possible.


Femme: Pourquoi pas mais comme elle n'est d'aucune utilité je pourrais vous faire un prix.

Yuna: Merci beaucoup ! Bon je repasserais à l'occasion. Je vais y aller, au revoir et merci encore.

La femme la saluat à son tour et Yuna franchit le seuil de la porte vitrée. Ces ingrédients étaient plutôts bizarres et de plus rares. Mais la potion ne servait donc à rien alors pourquoi utiliser ces ingrédients pour que cela ne fasse rien. Serait-ce juste pour cette couleur ? Il est vrai toutefois que ce bleu était magnifique, encore plus belle que les eaux du lac ou des eaux douces que l'on découvre dans les montagnes, plus pure sans doute. Puis reprenant un pas léger, la jeune elfe s'aventurait encore plus en avant dans la ruelle, et il y eut un coin de rue. Se dirigeant alors vers la droite, ne regardabt pas devant elle, n'ayant pas fait attention, quelqu'un la heurta de plein fouet. Yuna tomba en arrière sous l'effet de l'impacte, son épée faisant un bruit sourd de métal et quand elle essayat de se relever, la jeune femme s'aperçut qu'il s'agissait d'une personne. Se relevant alors correctement, et en s'essuayant ces affaires un peu poussiéreuses, s'inclina légérement et s'excusa.

Yuna: Pardonnez moi ! Je ne voulais pas vous rentrer dedant. Sincérement désolée ! Je vais vous laissez et encore pardonnez moi pour le dérangement.

Mais la personne en face d'elle s'avançat et se présenta. L'elfette qui croyait qu'elle aurait droit à des insultes ou encore à d'autres coups, eut tort. Etonnément surprise, elle écouta la personne en question.


[Le prochain fait la suite =)]
Revenir en haut Aller en bas
http://team-naruto-v2.superforum.fr/index.htm
Gwiawin
Elfe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 96
Âge : 26
Date d'inscription : 01/06/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: ap   Mar 10 Juin 2008 - 17:15

Après plusieurs jours de marche à travers les bois, Gwiawin était enfin arrivé à la capitale des elfes.
Le bruit de la ville avait remplacé le silence et le calme de la forêt. Toutes les odeurs de la ville avaient remplacés l'odeur des bois. Ce changement soudain avait quelque peu désorienté Gwiawin qui se sentait un peu perdu dans cette foule de personnes faisant les magasins, se baladant avec leurs enfants, se reposant, vendant, achetant...
Tout cela perturbait Gwiawin.
Un vent frais c'était levé depuis quelques minutes. Il le sentait dans sa nuque et cela lui fit du bien. Il était entouré des siens, et cela l'encouragea à ce diriger vers une rue où se trouvait une auberge qu'il aimait particulièrement. Soudain, son regard fut attiré par un objet. Cet objet était quelque peu spécial. C'était un bâton en bois blanc, comme son arc. Normalement, cela était impossible de trouver de ce bois dans des étables telles que celles-ci. Cet arbre blanc n'était présent qu'au plus profond de la forêt Anaëh, et encore, lorsque la saison le permettait.
Surpris par cette découverte, Gwiawin prit le bâton et vit, pour son plus grand malheur, qu'il y avait une sorte de peinture qui cachait la véritable couleur du bâton.
Déçu, il s'en alla vers d'autres étables, curieux de savoir ce qu'allait lui réserver le futur.
Il s'arrêta devant une taverne, s'assied sur la terrasse et commanda du vin. En consultant le soleil, Gwiawin remarqua qu'il allait bientôt être midi. Il faisait chaud, et la présence des parasols le protégeait de cette chaleur, bien qu'il ne soit pas touché par cette température, sa veste le protégeant.
Alors qu'il remuait son verre, Tincampy choisit ce moment pour sortir et ce poser sur la tête de son maître.

Alors, bien dormit?

Tincampy s'étira et se posa sur la main de Gwiawin qui tenait le verre. Il lécha un peu de vin et s'envola sur sa tête.

Tu sais très bien que tu ne tiens pas l'alcool. Bon, on est parti.

Gwiawin se leva, posa une pièce pour le verre de vin et partit voir si quelque chose allait se passer qui pourrait l'intéresser.
Alors qu'il allait tourner dans une rue à gauche, il remarqua une jeune fille assez mignonne qui tournait dans cette même rue. Il la remarqua trop tard et la percuta. Il réussit à rester en équilibre tandis que cette jolie demoiselle tombait par terre.
Il tendit sa main gantée tout en souriant.

Yuna:
Pardonnez moi ! Je ne voulais pas vous rentrer dedant. Sincérement
désolée ! Je vais vous laissez et encore pardonnez moi pour le
dérangement.

Ne vous inquiétez pas, ce n'est pas grave. Je me nomme Gwiawin, et voici Tincampy.

Il montra son petit animal qui l'accompagnait.

Il fait chaud aujourd'hui, n'estce pas?
Que diriez-vous de manger un morceau avec moi? Je connais un coin fort sympathique où nous pourrions nous reposer.

Gwiawin attendit la réponse de sa rencontre, tout en souriant de ce sourire qui font craquer les jeunes filles.
Revenir en haut Aller en bas
Yuna
Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 36
Âge : 25
Date d'inscription : 05/06/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: *¤* Yuna dans les rues *¤* [PV libre]   Mer 11 Juin 2008 - 10:13

Un jeune homme, aux cheveux blancs, ayant une marque sur son oeil. L'arc qu'il possédait était très beau, en bois blanc que Yuna n'avait encore jamais vu. Il faisait au moins deux têtes de plus que Yuna, ses yeux d'un bleu perçant était magnifiques. Son visage était également, si l'on puis dire, bien "taillé". Il s'appelait donc Gwiawin, semblait plus âgé qu'elle et celui ci l'aida à se relever. Les passants les regardèrent puis retournèrent à leurs occupations du quotidien. Il aida la jeune fille à se relever, celle ci le regarda avec une admiration, elle qui croyait qu'il lui en aurait voulut mais ce n'était pas le cas. . Il est vrai que l'elfe n'avait pas manger de toute la matinée et était resté la plupart du temps dans le coin avec les tonneaux de vin pour penser. Il lui posa des questions, lui disant qu'il trouvait le temps chaud et lui demandant si elle et lui pouvait aller manger quelque chose. Avec un sourire, Yuna en fut ravie et souriat à son tour. Se relevant donc, elle se présenta auprès de Gwiawin.

Yuna: Je me nomme Yuna, et oui je trouve aussi qu'il fait chaud. C'est une joyeuse saison, ce qui prouve que l'été ne tardera pas. Sinon je n'ai pas manger de toute la matinée et j'accepte donc avec plaisir.


Alors, Gwiawin la quida à travers la foule qui se trouvait dans les rues. Yuna ne savait pas du tout dans quel coin ils iraient pour manger. Il y en avait tellement, des auberges, des petites maisons prête à acceuilir des gens venue rendre visite à la cité elfique et bien d'autres. Aucune brise ne vint effleurer leur visage, seul les rayons du soleil réchauffait l'atmosphère. Yuna marchait calmement, un sentiment bizarre l'envahit. Cela faisait cinq ans que personne ne l'avait inviter de la sorte à manger ou boire un verre. Ils marchèrent côte à côte et comme la jeune elfette est de nature bavarde, celle ci commença à entamer la discussion.

Yuna:
J'avais un cheval il y a longtemps mais il est décéder et j'attends une réponse de la part du marchand de cheval. Normalement, ma requête serait accepté. De plus, j'ai demandé à ce que ce soit la race Morgan. Au faite, je sais que c'est indiscret de ma aprt mais j'aime savoir les choses sur les personnes présente avec moi. Du moins, je ne veux pas être entrainer vers des endroits bizarres surtout lorsque je suis en présence d'un inconnu. Quel âge avez vous ? Savez vous jouer d'un instrument ? Quel est la race de votre animal ?

La jeune elfette venait de remarquer qu'elle posait beaucoup trop de questions d'un coup et se demandait si le jeune homme lui répondrait ou non. Pourtant, derrière ce sourire charmeur, était il quelqu'un de bon. De toute manière, ils auraient tout le temps de discuter lorsqu'ils seront dans le coin sympathique où Gwiawin l'emmenait. Rougissant un peu, elle mit une main proche de ses lèvres afin de se taire. Baissant le regard vers le sol, ne faisant pas trop attention à ce qu'il y avait devant.

Yuna pensée: *Serais-je génée d'être avec quelqu'un ? Il faut dire que j'ai perdu un peu l'habitude de me trouver en présence de quelqu'un qui veuille bien daignée resté avec moi...Quel sotte je fais.*

Pour se rattraper de cette erreur, la jeune elfe parla d'elle afin que le jeune homme puisse en apprendre un peu plus sur la personnalité de la jeune fille qui venait de lui rentrer dedans. Pourtant, les yeux de cet homme était vraiment transperçant. Yuna aimait regarder les yeux bleus qu'elle trouvait franchement beau à voir. Ceux de Yuna était du côté gauche bleu et du côté droit vert. Un regard malicieux de la part de celle ci. Enfin, elle commençat à reprendre la parole.

Yuna: J'ai 80 ans, 16 pour un âge humain. Je suis née dans une petite cité non loin de Alëandir. Mes parents furent tués et la cité en feu. Le sang s'était répendu sur ces terres. Tout ceci est l'oeuvre des elfes noirs, ils sont sans pitié. Cet événement date d'il y a des années, maintenant tout est rétablie. Avant de mourrir, je me souviens que ma mère m'avait fait grimper sur ce cheval décédé dont je vous parlait et je suis donc partis en prenant la route pour aller vers mon oncle et ma tante. Ils m'acceuilirent et m'ébergèrent mais je suis partie vers mes 75 ans je crois. Depuis je vis ici et seule. Je n'ai plus pour habitude d'être avec des personnes qui veuillent m'emmener boire un verre ou autre. Pourtant je suis de nature douce et gentille, sauf que j'ai cette haine contre les drows que je chercherais à tuer afin d'entamer ma vengeance.

Revenir en haut Aller en bas
http://team-naruto-v2.superforum.fr/index.htm
Gwiawin
Elfe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 96
Âge : 26
Date d'inscription : 01/06/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: *¤* Yuna dans les rues *¤* [PV libre]   Mer 11 Juin 2008 - 11:15

Tandis que Gwiawin les emmenait vers un coin sympathique, Yuna entama la discussion :

Yuna:
J'avais
un cheval il y a longtemps mais il est décéder et j'attends une réponse
de la part du marchand de cheval. Normalement, ma requête serait
accepté. De plus, j'ai demandé à ce que ce soit la race Morgan. Au
faite, je sais que c'est indiscret de ma part mais j'aime savoir les
choses sur les personnes présente avec moi. Du moins, je ne veux pas
être entrainer vers des endroits bizarres surtout lorsque je suis en
présence d'un inconnu. Quel âge avez vous ? Savez vous jouer d'un
instrument ? Quel est la race de votre animal ?


Gwiawin sourit. Elle n'avait pas l'air d'être habituée à de la compagnie. Cela lui rappelait quand il était jeune.


Yuna:
J'ai 80 ans, 16 pour un âge humain. Je suis née dans une petite cité
non loin de Alëandir. Mes parents furent tués et la cité en feu. Le
sang s'était répandu sur ces terres. Tout ceci est l'œuvre des elfes
noirs, ils sont sans pitié. Cet événement date d'il y a des années,
maintenant tout est rétablie. Avant de mourir, je me souviens que ma
mère m'avait fait grimper sur ce cheval décédé dont je vous parlait et
je suis donc partis en prenant la route pour aller vers mon oncle et ma
tante. Ils m'accueillirent et m'hébergèrent mais je suis partie vers mes
75 ans je crois. Depuis je vis ici et seule. Je n'ai plus pour habitude
d'être avec des personnes qui veuillent m'emmener boire un verre ou
autre. Pourtant je suis de nature douce et gentille, sauf que j'ai
cette haine contre les drows que je chercherais à tuer afin d'entamer
ma vengeance.

Soudain, il s'arrêta et se tourna vers Yuna. Il s'approcha de Yuna, leva la main, et lui donna une pichenette entre les deux yeux.

Ne donne jamais trop d'informations sur toi. Cela pourrait te nuire.

Il sourit.

Ne t'inquiète pas, il ne faut pas être stressée, il fait beau, les oiseaux chantent, la nature est heureuse, chaleureuse.
Suis-moi, ce n'est plus très loin.

Alors qu'il recommençait à marcher, il commença à parler.

J'ai 100 ans, et mon seul instrument est ma voix. Cependant, je joue du luth quand je le peux.
Je vous présente Tincampy. Il n'a pas de race.

Tincampy s'envola de la tête de Gwiawin pour se poser sur celle de Yuna.

Ne vous inquiétez pas, il ne mord pas.
Désolé pour votre cheval, cela a dû être dur pour vous. Désolé également pour vos parents. Perdre des êtres chers est toujours éprouvant.
Bon, arrêtons de parler du passé, et profitons du présent!
C'est ici que nous nous arrêtons.

Gwiawin s'arrêta devant un restaurant des plus sympathiques. Rien qu'en voyant l'entrée, on pouvait deviner que le repas était loin d'être gratuit.
Alors qu'ils s'approchaient de l'entrée, une personne sortit en trombe.

Amundir : Mais sa ne serait pas mon vieil ami Gwiawin?!
Cela faisait longtemps! Alors comment c'est passé ton séjour dans la forêt? Pas trop éprouvant?

Se tournant vers Yuna, il l'observa et se retourna vers Gwiawin et leva un sourcil. Il chuchota :

Mais dit-moi, elle est mignonne la jeune fille que tu accompagnes...

Gwiawin fronça les sourcils.s

D'accord, j'ai compris. Suivez-moi.

Amundir les emmena sur la terrasse, et les plaça à une des meilleurs places.
Ils s'assirent. Gwiawin continua la conversation.

Que faites-vous dans la vie?
Revenir en haut Aller en bas
Yuna
Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 36
Âge : 25
Date d'inscription : 05/06/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: *¤* Yuna dans les rues *¤* [PV libre]   Jeu 12 Juin 2008 - 13:11


Découvrez ?????!


Yuna qui avait peut être trop parler reçut une pichenette au milieu du front ce qui lui value un petit point rouge qui disparut bien vite. Le jeune homme lui dit qu'il ne fallait surtout pas divulger trop d'information sur soi. Auquel cas, imaginons qu'il s'agisse d'un espion ou d'une personne mal fréquentable, donnez des infos sur soi serait la pire erreur. Alors tout en marchant tranquillement, Gwiawin parla de lui, un peu plus vieux certes mais avec beaucoup de charme. Quand il dit qu'il faisait un peu de luth mais surtout sa voix, la jeune elfette voulut lui demander de lui chanter quelque chose seulement, en plein public, cela pouvait être un peu embarassant. Le petit animal se posa alors sur la tête de Yuna, qui au début se demandait si il allait lui faire quelque chose de mal mais pas du tout. Gwiawin la rassura en lui disant que Tincampy ne mordait pas. Enfin, ils arrivèrent devant l'auberge qui était à première vue, un très beau domaine mais aussi que les plats seraient peut être couteux. Yuna était génée de devoir venir, de toute manière, elle paierait sa part. C'est alors que l'aubergiste sortit bras ouvert à gorge déployé, parlant en direction du jeune homme qui se retournat aussitôt. Yuna jouait un peu avec Tincampy et le prenait entre ses mains en lui murmurant des petites phrases elfiques. Puis, voyant que l'aubergiste et Gwiawin finirent de parler, la jeune elfette s'avança à son tour. Ils furent installés sur une terrasse spacieuse d'où on pouvait voir quelques passants mais il n'y avait pas trop de bruit se qui rendait énergique Yuna. Tincampy sur sa tête, restait là comme si il guettait. Puis Gwiawin lui posa la question pour savoir ce qu'elle faisait dans la vie. Celle ci lui rétorqua:

Yuna: Uhm,j'exerce mon métier
dans les armes à distance surtout l'arc et un peu de corps à corps avec mon épée. je suis archère principalement. Entendre le bruit des flèches qui sifflent lorsque vous tenez votre arc de cette manière *lui montre le geste* et là, vous laisser votre flèche partir en ligne droite lorsque vous êtes sûr qu'elle atteindra votre cible. Puis la toucher de la corde, il faut en prendre soin. Le bois doit être retaillé enfin, cela dépend de la manière dont il a été fabriqué. Le mien n'en a pas trop besoin, c'est un bois massif d'un arbre qu'on ne trouve que dans les montagnes du nord. Et euh...ça vous dérange si on se tutoie ?

Yuna rougis un peu en regardant dans les yeux bleus de Gwiawin. Il l'écoutait assis là, mais soudain l'aubergiste arriva en offrant aux jeunes gens des cartes faites en parchemins, l'écriture elfique était en or. Quand la jeune elfette regarda les plats, elle pensat que c'était vraiment exquis tout ces mets mais malheureusement, quand elle vit le prix, celle ci préférait prendre une salade composée avec de l'eau de source. L'aubergiste était déjà repartit laissant les jeunes gens entre eux afin de décider de ce qu'ils allaient prendre. Pendant ce laps de temps, la jeune elfette baissa le regard et mit ses mains sous la table, les crispant sur sa jupe. Elle voulait demander quelque chose mais ne voulait pas paraitre impolie. Puis, avec un effort, parvint à sortir de la bouche ce qu'elle voulait dire.

Yuna: Je ne voudrais pas être impolie mais pourquoi m'avoir emmener ici avec toi ? J'ai failli te faire chuter et tu m'invites dans une superbe auberge où les plats sont un peu couteux...Je paierais ma part certes mais...pourquoi ?

Yuna remit les mains sur la table, un peu plus détendu et le petit Tincampy qui bougeait au dessus de sa tête la rassurait tout autant. D'ailleurs, ce petit animal l'intriguait beaucoup. L'elfe aurait tant aimé apprendre la race de cet être mais reposant son regard sur le visage de Gwiawin, celui s'expliqua.
Revenir en haut Aller en bas
http://team-naruto-v2.superforum.fr/index.htm
Gwiawin
Elfe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 96
Âge : 26
Date d'inscription : 01/06/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: *¤* Yuna dans les rues *¤* [PV libre]   Jeu 12 Juin 2008 - 17:11

Alors que Yuna racontait ce qu'elle aimait dans la vie, le serveur arriva. Cette dernière commanda une salade simple. Gwiawin sourit, et fit approcher le serveur. Il lui chuchota.

Prenez un plat du jour pour nous deux. Et, un seul, sa suffira.

Très bien monsieur.

Gwiawin remarqua le stress de Yuna et sourit. Il était vrai que se faire inviter par la personne que l'on venait de percuter n'était vraiment pas banale, mais c'était sa façon de faire.

Yuna: Je ne voudrais pas être impolie mais pourquoi m'avoir emmener ici avec toi ? J'ai failli te faire chuter et tu m'invites dans une superbe auberge où les plats sont un peu couteux...Je paierais ma part certes mais...pourquoi ?

Alors là, ne t'inquiète pas, tu ne paieras rien. L'aubergiste est un ami, je lui ai sauvé la vie, il me doit bien un ou deux plat.
Je t'ai emmené ici parce que j'ai remarqué que tu étais un peu seule, donc j'ai pensé qu'un peu de compagnie ne te ferais pas de mal, au contraire.
Bien entendu, tu ne vas pas que manger l'entrée, j'espère? La salade n'est qu'un petit encas avant le plat principal. Tu vas voir, c'est fabuleux.

Gwiawin sourit, plongeant ses yeux dans ceux de Yuna.

Et surtout ne stresse pas, il n'y a aucune raison.
Regarde autour de toi, tout le monde est serein. Les gens viennent ici pour décompresser des dures journées.
Oublie tes soucis, et penser au fabuleux repas qui nous attend.

En parlant de repas, voilà que le serveur arrivait avec de la salade. Mais pas n'importe laquelle, une salade qui avait dû être préparée par un des plus grands cuisiniers. Rien qu'en voyant la forme de la salade, on pourrait penser voir un cygne. C'était comme une œuvre d'art, et lorsqu'on la mettait en bouche, toute sa saveur entrait en vous et vous assaillait. Le palais était conquis par cette sauce délicieuse, cette salade presque magique.
A la fin du repas, deux serveurs arrivèrent. Un pris les plats de nos deux compagnons, et le deuxième mit un seul et unique plat au milieu de leur table.
Si la salade était un chef d'œuvre, le plat principal était une merveille! C'était indescriptible. En mangeant, on ne pouvait plus parler. Tout cela était si magique...
Même Tincampy avait eu droit à son petit plat. Il se reposait maintenant sur la tête de son maître, heureux avec son ventre plein, il dormait tranquillement.

Ayant tout fini, l'aubergiste lui-même vint et demanda :


Alors, comment avez-vous trouvé ces plats?

Comme toujours mon ami, délicieux, splendides, il n'y a même pas de mots pour décrire ces plats.
Et vous, ma chère? Comment les avez-vous trouvés?
Revenir en haut Aller en bas
Yuna
Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 36
Âge : 25
Date d'inscription : 05/06/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: *¤* Yuna dans les rues *¤* [PV libre]   Ven 13 Juin 2008 - 11:33

La jeune elfette entendit de vive voix Gwiawin lui dire qu'il n'y aurait pas qu'une salade et que celle ci n'aurait pas besoin de payer. Les plats arrivèrent alors les uns après les autres. Les yeux ronds, Yuna prit alors soin de manger sa salade. Les fuilles étaient fraiches et les aliments comme quelques morceaux fruits qui y étaient ajoutés fondaient dans la bouche. Cela faisait longtemps que la jeune femme n'avait pas aussi bien manger. Elle était vraiment heureuse de pouvoir profiter d'un somptueux repas puis, le plat principal venait d'arriver. Il n'y en aavit qu'un car il était tout de même assez gros. Prenant alors de sa petite patte une fourchette de bois, celle ci piqua dans le plat et en mit dans son assiette. En y mettant rien qu'un morceau dans sa bouche, elle sentit que c'était suculent, un des meilleurs repas qu'elle ai mangé sans aucun doute. Enfin, après un ventre bien plein, Amundir arriva et leur demanda si ce qui avait été préparer leur avait plut. Gwiawin, de sa voix angélique dit alors que leur repas restait toujours aussi bon et demanda au tour de Yuna. Celle ci d'un air timide regarda le jeune homme puis posa ses yeux sur le visage d'Amundir.

Yuna: Oh c'était un repas très appétissant et vos mets n'en sont pas moins d'une meilleure qualité. Je peux vous assurez que vous devez être un des tout premier d'Alëandir à tenir un si agréable acceuil et encore mieux pour les repas. J'aimerais que vous remerciez les cuisiniers de ma part. Ils font un excelent travail !

Yuna eut un sourire et ferma les yeux. Les mains jointes sous la table puis le petit Tincampy devait lui aussi être rassasié après avoir bien manger. Finalement, Yuna sortit de table et salua Amundir. Elle demanda à Gwiawin si celui ci voulait venir l'accompagner. Après être sortit de l'auberge restaurant, la jeune femme partit en direction d'un terrain d'entrainement mais aant cela voulait d'abord consulter une marchande pour lui demander de ces nouvelles. Cette marchande était une amie d'enfance à sa mère, qui lui parlait de temps à autres car malheureusement, le travail lui prenait énormément de temps. Se dirigeant en compagnie de Tincampy et Gwiawin vers la marchande, ils traversèrent des espaces avec des étales vendant des ustensiles, des lanternes et des objets encore plus inhabituelle qu'on ne voyait que très rarement. SUr le trajet Yuna conversa auprès de Gwiawin en se rapprochant un peu.

Yuna: Je voulais te dire, merci beaucoup pour ce repas. Cela faisait bien longtemps que je n'avais mangé comme cela voir était-ce la première fois. Puis j'aimerais voir une amie à ma mère, c'est une marchande de fleur. Son travail lui prend pas mal de temps car c'est sa passion mais je pense qu'elle voudra bien qu'on puisse la voir un peu tout de même. J'espère que ça ne te gêne pas ? Mais par contre après je devrais te laisser car j'irais dans la forêt suivre un entrainement particulier que je pratique.

La jeune femme tourna sa tête en direction des yeux bleus de son nouvel ami. De la compagnie, cela lui faisait le plus grand bien car elle n'était plus seule. Puis, ses mains sur ses hanches, elle s'arrêta devant une peite boutique où des fleurs étaient entreposées dans des vases ou dans des pots de terre. L'odeur qu'elles dégageaient sentaient si bon qu'on aurait pu rester là, a les regarder et sentir ce doux parfum. Puis, après un aquiescement de tête, celle ci ouvrit la porte en tournant la poignée. Quand elle entra, une douce lumière verte et une fraicheur envahissaient la pièce. Il y avait des étagères contenant des petites fleurs dans des bocaux, de l'eau s'écoulait grâce à un petit mécanisme semblable à un petit cours d'eau avec des galets et un systéme de pompe. Yuna s'approcha du comptoir et sonna. C'est alors que derrière un rideau de perle sortit une charmante femme, d'allure longiligne et des cheveux couleurs baie. Son visage angulaire faisait rappeler ceux des haut elfes priants. La femme elfe fit un sourire en firection de Yuna et la saluat.

Femme: Bonjour Yuna, cela fais bien longtemps n'est-ce pas ? Tu as emmené un ami avec toi ? C'est mignon tout ça. Tu viens prendre de mes nouvelles je pense.

Yuna: Oui, exacte ! Sinon je te présente Gwiawin et son animal Tincampy. Je l'ai rencontré lorsque je lui ai rentré dedant sans le vouloir ^^' et malgré cela, il m'a agréablement invité à manger. Alors, comment fais tu pour garder une telle fraicheur dans cet endroit ? Dehors l'atmosphère est presque étouffante !!!

Femme: Enchanté jeune homme ! Sinon je t'esplique, les plantes sont le mystère de cette planète. Tu vas dans a forêt tu t'aperçevras que les arbres t'offre de la fraicheur avec leur ombre et plus ils sont nombreux plus il y fait frais. Ici c'est a peu près le même principe.

Yuna: Heeen, intéressant...Je regarde un peu !

Femme: Mais vas y je t'en prie !

Yuna prit Gwiawin par le bras et regarda une fleur d'un bleu nuit magnifique. Elle avait comme des pétales de roses mais en plus grandes et moins nombreuses, plus rigide aussi. D'autres étaient vertes, rouge, rose et bien d'autre. Yuna aimait beaucoup les fleurs et questionna Gwiawin.

Yuna: Dis, tu aimes les fleurs ? Et un jour, tu me chanteras quelques chose ? En elfique pourquoi pas mais...pas en public Razz
Revenir en haut Aller en bas
http://team-naruto-v2.superforum.fr/index.htm
Gwiawin
Elfe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 96
Âge : 26
Date d'inscription : 01/06/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: *¤* Yuna dans les rues *¤* [PV libre]   Ven 13 Juin 2008 - 13:29

Yuna: Oh c'était un repas très appétissant et vos mets n'en sont pas moins d'une meilleure qualité. Je peux vous assurez que vous devez être un des tout premier d'Alëandir à tenir un si agréable acceuil et encore mieux pour les repas. J'aimerais que vous remerciez les cuisiniers de ma part. Ils font un excelent travail !

Yuna venait de décrire le plat qu'ils avaient mangées. L'aubergiste, heureux de cette nouvelle, s'empressa d'aller complimenter les cuisiniers.
Après être sorti du restaurant, les deux compagnons se dirigèrent vers une fleuriste qu'il n'avait jamais vu.


Yuna: Je voulais te dire, merci beaucoup pour ce repas. Cela faisait bien longtemps que je n'avais mangé comme cela voir était-ce la première fois. Puis j'aimerais voir une amie à ma mère, c'est une marchande de fleur. Son travail lui prend pas mal de temps car c'est sa passion mais je pense qu'elle voudra bien qu'on puisse la voir un peu tout de même. J'espère que ça ne te gêne pas ? Mais par contre après je devrais te laisser car j'irais dans la forêt suivre un entrainement particulier que je pratique.



De nombreuses fleurs aux senteurs exquises reposaient devant le magasin. A l'intérieur la température était douce, contrairement à l'extérieur.
Des étagères recouvraient les murs et une partie du sol où reposaient de nombreuses fleurs de races différentes.
Une femme sortit et les acceuillit.[/u]


Femme: Bonjour Yuna, cela fais bien longtemps n'est-ce pas ? Tu as emmené un ami avec toi ? C'est mignon tout ça. Tu viens prendre de mes nouvelles je pense.

Yuna: Oui, exacte ! Sinon je te présente Gwiawin et son animal Tincampy. Je l'ai rencontré lorsque je lui ai rentré dedant sans le vouloir ^^' et malgré cela, il m'a agréablement invité à manger. Alors, comment fais tu pour garder une telle fraicheur dans cet endroit ? Dehors l'atmosphère est presque étouffante !!!

Femme: Enchanté jeune homme ! Sinon je t'esplique, les plantes sont le mystère de cette planète. Tu vas dans a forêt tu t'aperçevras que les arbres t'offre de la fraicheur avec leur ombre et plus ils sont nombreux plus il y fait frais. Ici c'est a peu près le même principe.

Yuna: Heeen, intéressant...Je regarde un peu !

Femme: Mais vas y je t'en prie !

Yuna prit le bras de Gwiawin et commença à observer les fleurs. Il remarqua une jolie fleurs, qu'il avait déjà vu auparavant, mais il n'arrivait pas à s'en rappeler...
Il retira délicatement le bras de Yuna, se pencha et prit la fleur. Il se dirigea vers la vendeuse et demanda le prix à voix basse. Elle lui répondit sur le même ton.
Il sortit alors une pièce de sa bourse et la tendit. Elle le remercia.
Il se tourna vers Yuna et lui tendit une fleur. Une belle de nuit.
La température était bonne, la lumière se refléta sur les gouttes présentent sur la fleur, ce qui ne fit qu'accroître sa beauté.
Après avoir observé les fleurs, ils sortirent sous le soleil de plomb. Gwiawin s'étira et attendit Yuna. Il lui dit :


Je peux chanter pour toi, bien entendu. Si tu veux, durant ton entraînement spécial.

Gwiawin sourit, il aimait être en compagnie de Yuna, avec sa timidité qui perdait de sa force, petit à petit.
Il suivit Yuna vers l'endroit de son entraînement.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: *¤* Yuna dans les rues *¤* [PV libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
*¤* Yuna dans les rues *¤* [PV libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le canada dit à Martelly : enlever les fatras dans les rues de PAP
» Defi pour futurs maires: les marches publics dans les rues
» Missions diplomatiques dans l'eau chaude !
» Dans les rues de Pré-Au-Lard
» Un nain aveugle dans les rues d'une cité sur pilotis [topic libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Anaëh ~ NORD EST :: Terres d'Alëandir :: Alëandir-
Sauter vers: