AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Lion d'Or en Erac. [Kazil de Sephren]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lysandre d'Astalith
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 60
Âge : 26
Date d'inscription : 11/10/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Le Lion d'Or en Erac. [Kazil de Sephren]   Lun 12 Oct 2009 - 19:09

A nouveau le Lion d'Or voyageait sur l'un de ses nombreux destriers. Fierté de la Chevalerie de Langehack et vieil ami de la Famille de Sephren, Lysandre d'Astalith venait de réapparaître après de sombres mois de disparition afin de pleurer et de faire le deuil de sa défunte compagne, Claire d'Astalith. Les circonstances de cette fatalité avaient été cruelles pour le Chevalier qui avait du choisir entre sa promesse au Duc Anathor, désormais décédé, de protéger jusqu'à sa mort la famille Sephren et ainsi accompagner le beau et magnifique Aaran batailler à Alonna ou bien de rester au chevet de sa femme mourante et condamnée. L'image de ses supplications le hante encore aujourd'hui et c'était avec peine et mélancolie que la crinière du Lion d'Or redevenait aussi flamboyante que dans sa jeunesse. Pouvait-il se permettre d'apporter le déshonneur à sa famille qui servait sans faillir les Sephren depuis des générations ? Désormais, ce n'était plus une question qui se posait. Alors que Lysandre se noyait dans ses sanglots dans une petite auberge discrète du Duché de Langehack, son vieil ami Kazil de Sephren était devenu le trouver en personne afin de le sermonner et lui rappeler qui il était.

Aujourd'hui, Aaran était porté disparu et l'idée qu'il puisse être décédé dans la bataille d'Alonna fendait déjà plus d'un cœur. Sans compter la mort naturelle d'Arathor... Serait-il le Messie qui réunirait la Famille Sephren ou échouerait-il lamentablement dans sa quête ? L'honneur de l'Ordre de la Rose Blanche était en jeu et le sien également. Son état mental était encore fragile et il était autant brisé qu'il aimait sa tendre et douce Claire. La bataille d'Alonna... Il s'y était jeté avec l'espoir de pouvoir y trouver la mort et ainsi rejoindre son amour perdu mais Néera en avait décidé autrement. Le Lion d'Or vivrait encore un peu et ferait tout son possible pour servir la Chevalerie de Langehack comme quelqu'un de digne et de compétent. C'était son serment et tout ce qu'il était qui était en jeu. Noble, loyal, bon, juste, compréhensif définissaient au mieux l'homme mature et très désirable de la gente féminine.

C'est ainsi qu'au début du crépuscule d'un nouveau début de soirée d'hiver que Lysandre d'Astalith cavalait fièrement en direction du Château Ducal d'Erac. Là-bas, il y retrouverait son ami d'enfance et pourrait à nouveau prêter allégeance. Il était fin prêt à reprendre du service et ce n'était pas une occasion à laisser passer avec une rencontre et une prise de conscience indésirable. Au fond, les humains ne sont-ils pas les êtres les plus faciles à manipuler ? Quelques doux flocons continuaient de tomber en cette belle période mais pourtant redoutée hivernale. Lysandre plaça sa monture à l'écurie la plus proche et marchait désormais en direction des portes du Château. Il n'était pas inconnu aux occupants des lieux puisqu'il avait accompagné de nombreuses fois la famille Sephren dans les parages. Le Lion d'Or s'arrêta droitement devant les gardes. Contrairement à d'habitude, la sécurité avait été nettement renforcée. Il savait pour les différents conflits qui éclataient dans les différents Duché mais jamais il ne se serait douté que le Famille Royale était venue trouver rejuge à Erac. D'une voix claire et d'un sourire cristallin, Lysandre prit la parole.

Bien le bonsoir ! Pourriez-vous annoncer l'arrivée de Messire Lysandre d'Astalith au Duc de Sephren ? Il me tarde de revoir mon vieil ami et... à part. d'en apprendre davantage sur la raison d'un tel renforcement de la sécurité...

Droit, le Lion d'Or patientait et c'est d'un regard émerveillé qu'il contemplait la beauté de l'architecture des lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Kazil De Sephren
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 87
Âge : 28
Date d'inscription : 08/09/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Le Lion d'Or en Erac. [Kazil de Sephren]   Dim 18 Oct 2009 - 17:41

Le froid se renforçait de jour en jour sur la même mesure que la crainte d’une guerre généralisée dans le Royaume. Bientôt les troupes d’Erac, de Langehack et d’Odélian viendraient au secours de la capitale. Mais là encore, rien n’était sur, les alliés du premier jour, n’étaient toujours les plus fiables et le Duc de Sephren doutait beaucoup de la sincérité de Gaucelm d’Odélian. Mais que pouvait il faire ? Il ne pouvait pas se permettre de refuser l’aide d’une personne, il fallait ramener au plus vite le calme, revenir à la stabilité que le Royaume connaissait autrefois. Cependant, le peuple se remettrait il de toute cette violence, de cet acte menait par des humains contre des humains, contre leur Roi. Même si cette rébellion était matée, ils avaient semé les graines du doute et il faudrait fauché avant la première moisson, cette contingence.

C’est alors qu’il entendit taper à sa porte. Le Sénéchal se redressa lentement, laissant les papiers qu’il consultait pour aller ouvrir la porte. Devant celle se trouvait un garde qui venait l’avertir de l’arrivée de Lysandre Astalith. A l’élocution de ce nom, Kazil sourit légèrement. Alors comme cela, un vieil ami venait lui rendre visite et pas n’importe lequel, un homme avec qui il avait déjà combattu à ses cotés. Pour un militaire, cela représentait beaucoup car la confiance était alors infaillible. Le Duc quitta la pièce en fermant la porte derrière lui avec sa clef puis il se dirigea en direction du hall.

Lorsqu’il pénétra dans le hall du château d’Erac, il remarqua tout de suite la présence de son ami. Kazil s’avança le sourire aux lèvres puis il salua le chevalier comme un Duc devait le faire. Hélas pour lui, il ne fallait pas se heurter aux coutumes et devant cet homme, il était un Duc plus que le Sénéchal et cela car les chevaliers n’ont pas de compte à rendre au Sénéchal.

-« Quelle bonne surprise, je suis heureux de te voir et de te savoir en vie. Cela fait un moment que je n’ai pas eu de nouvelles de toi. Les temps sont dures et les campagnes incertaines, mon ami. Néanmoins, je pense que je ne t’apprends rien de plus que ce que tu ne sais déjà. »

Le Marquis de Sephren observa le hall un instant puis décida qu’il serait plus convenable de discuter dans ses appartements plutôt que dans cet endroit sordide où diverses oreilles traînaient en ce moment même.

-« Allons dans mes appartements, nous serons plus à même de discuter de ce qui t’amène ici. »

L’homme se tourna vers un page puis lui demanda de leurs apporter deux verres avec une bouteille de vin de qualité. Le Sénéchal conduisit Lysandre au travers du château d’Erac puis après avoir déverrouillé l’invita à entrer. Il laissa soin au chevalier de prendre place à la chaise qui l’attendait pendant que Kazil referma la porte lentement.

-« J’espère que tu as fait bon voyage mon ami. Je suppose que ta venue en Erac n’est pas due à un fait quelconque. Je t’écoute. »
Revenir en haut Aller en bas
Lysandre d'Astalith
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 60
Âge : 26
Date d'inscription : 11/10/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Le Lion d'Or en Erac. [Kazil de Sephren]   Lun 19 Oct 2009 - 5:21

Un sourire bienveillant se dessina sur les lèvres de Lysandre. Le Sénéchal du Roi descendait les escaliers afin d'atteindre le Hall du Château d'Erac. Les coutumes telles que les courbettes, les formules de politesses abusives et bien d'autres caractéristiques de noblesses n'avaient lieu d'exister entre les deux hommes. Lysandre d'Astalith et Kazil de Sephren étaient des amis d'enfance qui avaient survécu ensemble sur de nombreux champs de batailles. Il n'avait aucun doute sur le fait que Langehack rayonnerait à nouveau avec l'arrivée de son ami en tant que Duc.

Oui, je suis en vie et je suis venu voir comment se portait un ami.

Dit-il sur une pointe d'ironie en brisant la relation Duc-Chevalier / Chevalier-Duc. Sans plus attendre, le Lion d'Or remercia les gardes qui l'avaient accompagnés jusqu'ici et suivit les pas de Kazil de Sephren jusqu'à sa chambre. Encore un lieu qui attestait de la beauté et de la suprématie d'Erac. Lysandre s'essaya sur la chaise proposée et plongea son regard dans celui de Kazil.

Le Chevalier de Langehack revient sur la scène, mon ami. Je suis sincèrement désolé d'avoir été absent pendant ces longs mois où ma présence aurait été plus qu'appréciée mais je n'ai su faire en sorte que mon devoir surpasse ma peine et ma colère. Le deuil de Claire est terminé et je compte reprendre des couleurs.

Lysandre baissa la tête et son regard reflétait tout la désolation qu'il pouvait éprouver. Évidemment, avec ou sans lui, la situation actuelle ne serait pas réellement différente mais Aaran serait probablement encore là et non porté disparu. A Alonna, il ne s'était plus soucié de la sécurité de quiconque et pensait seulement à exterminer la race infâme à l'origine de bien des mœurs et des maux du Royaume de Trystan. Peut-être que s'il avait été plus attentif aux actions d'Aaran... Serait-il à leurs côtés en train d'épier leur conversation et de converser à son tour ? L'idée qu'il soit fautif de cette disparition rongeait l'âme et le cœur du Lion d'Or et il espérait vraiment avoir l'occasion de réparer ce qu'il considérait comme son erreur.

Non, je ne sais pas tout. Néanmoins, de nombreux détails depuis mon arrivée expliquent certaines choses. Le Sénéchal du Roi est à Erac. Il en est de même pour la jeune Ashenie. Il paraît que des tempêtes s'abattent sur Diantra et que de nombreux innocents ont péri dans la folie de ces félons de Ducs... Maudit Baudoin...

Tu sembles être bienveillant et quelque peu rassuré. La garde d'Erac est bien plus nombreuse et aux aguets qu'en temps de calme... Le Roi et la Reine se sont repliés ici et Diantra souffre, n'est-ce pas ?

Je te connais, Kazil. Tu veux rétablir l'Ordre, la Justice et la Paix en bon Sénéchal que tu es. Lorsque tu marcheras avec les fidèles du Roi sur Diantra afin de rétablir ce qui doit être rétablit, je serais là, à tes côtés, dans tes rangs et nous rendrons au Royaume sa sûreté passée.


Lysandre d'Astalith venait de démontrer une nouvelle fois son intelligence et son esprit de déduction. Du moins, il n'était peut-être pas encore certain que Kazil de Sephren se mettent en route sur Diantra afin de rétablir la paix et de rendre à son Roi ce qui lui appartient mais Lysandre n'en attendait pas moins de son vieil ami. La guerre est un fait horrible et la mort est toujours une horreur, toujours, sans exception. Dans le cœur des fidèles du Roi, c'était une nouvelle flamme ardente qui naissait, celle d'un nouvel avenir. Les traitres paieraient et le Chevalier de la Rose Blanche et de Langehack le jurait sur son âme et sa dévotion à Néera. Pour un homme tel que lui, il n'y avait pas d'acte plus infâme qu'une trahison à son maître et c'était quelque chose que les Ducs félons avaient accompli avec brio.

Merci, Page.

Entre temps, le Page s'était introduit avec la bouteille de vin et les deux verres avant d'avoir servi le Duc et le Chevalier. Cela faisait une éternité que Lysandre n'avait pas dégusté un tel nectar et cela ravivait en lui les souvenirs du jeune homme talentueux qu'il était autrefois.
Revenir en haut Aller en bas
Kazil De Sephren
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 87
Âge : 28
Date d'inscription : 08/09/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Le Lion d'Or en Erac. [Kazil de Sephren]   Lun 19 Oct 2009 - 18:14

Les idéaux de Lysandre ravivaient de doux et cruel souvenir. A la guerre, il faut un moral d’acier et croire en son Royaume. Cette fidélité, ni Lysandre, ni Kazil ne l’avaient trahi. Emme était toujours resté inflexible même dans l’enfer de la guerre alors que les repères n’étaient plus. Le Sénéchal écouta les paroles de son ami de longue date et pensa se retrouver quelques années auparavant. Malgré que le temps fût passé rien n’avait vraiment changé entre eux. Néanmoins lorsque celui-ci énonça la terrible guerre en Diantra ainsi que sa feu femme, Claire, Kazil reprit un peu son sérieux.

-« Sache que je partage ta souffrance mon ami. Hum.., cette histoire est dramatique. Nous avons connu de nombreuses guerres contre les Drow, j’en avais presque oublié qu’il pouvait y avoir des guerres contre des humains. Au nom de notre Roi et du peuple de notre Royaume, nous devons mettre fin en effet à ce combat.

J’apprécie de te savoir à mes cotés, mais j’espère pouvoir te voir en d’autres circonstances que le sang et les lames. Quand tout sera terminé, je vais devoir m’occuper un temps de Langehack. Après le décès de mon frère et de sa femme, je suis le seul à pouvoir prendre la suite en tant que Duc. Ashénie et encore trop jeune pour cela et Aaran est toujours porté disparu. »


Le page tapa à la porte de l’appartement de Kazil et déposa les deux verres et la bouteille. Il déversa alors le merveilleux nectar d’Erac dans les verres puis il se retira. Kazil le remercie d’un signe de la tête puis l’observa partir. Lorsque la porte fut de nouveau fermée, le Duc de Langehack reprit la parole.

-« Lorsque la phase diplomatique sera terminée en Erac, je partirai avec mes hommes combattre ces félons barons. Néanmoins pour le moment, il me faut rester ici, plus nous aurons d’alliés, plus nous aurons de chance de vaincre en ayant le moins de perte possible. »

Bien que Lysandre ne représente qu’une seule personne en plus, il appréciait d’avoir une personne de confiance à ses cotés. Toutefois l’heure de la bataille n’avait pas encore sonnée, il restait encore à Kazil de nombreuses choses à régler en Erac. De part les services secrets royaux, le Sénéchal avait la connaissance des troupes qui venaient secourir Diantra, il restait encore deux points à préciser. Il fallait unir les défenseurs de Diantra sous la bannière royale et non en tant que troupes indépendantes pour secourir Diantre puis terminer les alliances en cours. Le deuxième point était en train de s’achever mais le premier était un grand chantier. Néanmoins il pourrait être effectif, une fois que le Sénéchal mènerait les troupes royales sur le champ de bataille.

Le marquis de Sephren redressa le regard vers son ami. Il savait son ami à la recherche de la jeune Ashenie et il décida de le mettre dans la confidence. Après avoir porté le nectar à ses lèvres et avoir bu une gorgée, il prit la parole.

-« La jeune Ashenie est vivante et dans ce château. Je te demande le plus grande discrétion à ce sujet. Nous annoncerons son retour lorsque cette insurrection aura pris fin. »
Revenir en haut Aller en bas
Lysandre d'Astalith
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 60
Âge : 26
Date d'inscription : 11/10/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Le Lion d'Or en Erac. [Kazil de Sephren]   Mer 21 Oct 2009 - 15:29

En effet, rien ne comptait plus que la fidélité en temps de guerre. Une seule trahison, un seul manque de confiance pouvait faire tomber la plus grande des armées et le plus talentueux des généraux. La vie de Lysandre d'Astalith appartenait au Duché de Langehack et ainsi à son Duc et cela, le Sénéchal n'avait pas à en douter. Ce n'est pas après bientôt vingt ans de services actifs dans la Chevalerie de Langehack que l'on remettrait le Lion d'Or en cause.

La Rose Blanche sera toujours là pour voir comment les idéaux de son Duc peuvent changer Langehack. Mes fidèles compagnons exécuteront le moindre de tes ordres dans la reprise de Diantra. Nous ne sommes certes plus que dix mais nous sommes des Chevaliers et ce n'est pas rien...

Autrefois, l'Ordre de la Rose Blanche était composé de bien plus de Chevaliers et rien ne semblait expliquer aux yeux du peuple qu'ils ne soient plus que dix. Il était juste évident que son avenir était incertain et que chacun de ses membres actuels valait quelque chose d'inestimable. Une rumeur disait que la Rose Blanche attendait toujours le Messie qui saurait lui redonner la flamme ardente qui brûlait autrefois. En tout cas, les paroles de Kazil de Sephren étaient très révélatrices. Il espérait pouvoir rallier les fidèles du Roi sous une seule et même bannière afin de rendre à César ce qui est à César. Néanmoins, tout ce qui faisait de l'Homme un être imparfait n'allait-il pas jouer contre lui ? Rien ne permettait de le dire maintenant et c'était quelque peu frustrant de devoir douter en son propre peuple. Néanmoins, il connaissait son ami comme un bel orateur et n'avait aucun doute sur ton talent à rallier des hommes à sa cause.

Je crains déjà le désastre que nos yeux décriront lorsque nous arriverons à Diantra, mon ami. Pourquoi existe-t-il de tels imbéciles ? Comment peuvent-ils être assez cupides et arrogants pour ne pas comprendre que fractionner le Royaume de Trystan est à l'avantage de nos vils ennemis, les Drows ? Je n'ai probablement rien d'un stratège si ce n'est que ce que tu m'as déjà montré en vingt ans de loyauté à Langehack et à la Couronne mais je suis tout de même capable de comprendre tout ce que la rébellion des félons cause à notre Royaume...

Son sang bouillait. Les félons paieraient. Pour Lysandre d'Astalith, il n'y avait rien de pire que la trahison. En devenant Barons et Ducs, les traîtres avaient juré fidélité au Roi et ils s'étaient détournés de leurs serments. Au nom de Néera, ils paieraient d'une défaite amère. Partir à la guerre, Lysandre d'Astalith en avait l'habitude et c'était la première fois en vingt ans qu'on lui demandait d'aller guerroyer contre des êtres de la même race que lui... Pathétique.

Ashenie, Aaran... Ton frère m'a fait promettre de veiller sur leur vie jusqu'à ce que Tari décide de m'appeler à ses côtés. Je m'en veux vraiment de ne pas être rentré d'Alonna avec Aaran. Il est un jeune Chevalier dévoué et talentueux et il était la fierté d'Arathor. Je ne crois pas une seule seconde que les Drows aient pu éteindre la flamme de son coeur brûlant. Si tu le veux bien, lorsque la situation du Royaume sera calmée, je voyagerais afin de le retrouver.

Sa question était très osé. Bientôt, Aaran serait en âge de reprendre le Duché de Langehack afin de succéder à son père et pourrait amplement réclamer ce qui lui revient de droit par hérédité. Kazil serait-il le bienveillant ou alors s'était-il persuadé de sa mort pour ne jamais perdre cette place de Duc de Langehack ? La réponse, Lysandre d'Astalith la connaissait et serait très surpris du contraire...
Revenir en haut Aller en bas
Kazil De Sephren
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 87
Âge : 28
Date d'inscription : 08/09/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Le Lion d'Or en Erac. [Kazil de Sephren]   Lun 26 Oct 2009 - 19:52

Le Sénéchal écouta les paroles de son ami attentivement. Lysandre se sentait toujours autant absorbé par son devoir envers la famille de Sephren. Il connaissait son ressenti au sujet de la disparition du jeune Aaran. Lui-même n’avait pu hélas rien faire pour aider son frère et sa famille. Le Marquis de Sephren s’était éteint et comme le malheur ne s’abat pas qu’une seule fois, le sort s’était acharné. Alors que le Chevalier de Langehack souhaitait ramener l’honneur sur ces terres, le temps était à autre chose. Kazil de Sephren allait avoir besoin de son camarade pour mener à bien une mission.

-« L’heure n’est pas encore à partir à la recherche du jeune Aaran, Lysandre. Demain aura lieu une réunion avec le Comte Gaucelm d’Odélian et Dame Astéride. Je vais essayer de faire en sorte que tu accompagnes l’homme chez lui et que tu t’assures qu’il vienne en renfort en Diantra. Je ne peux pas te dire pourquoi mais je crains que notre cher ami ne tienne pas parole. »

Le Duc de Langehack avait ses propres sources et les mouvements de troupe de Gaucelm ne prévoyaient pas uniquement une mobilisation pour sauver Diantra mais plutôt un appel à une offensive. Où, là était la question.

-« Toi et tes chevaliers, vous prendrez la route jusqu’à Serramire sous couvert d’escorte du Comte. Je ne pense pas que celui-ci refuse notre protection officielle. Cependant si jamais cela tu perçois le moindre changement vis-à-vis du plan initial, je te demande de m’adresser un courrier et si jamais il se sert de notre réputation pour son propre profit, je te demande de te retirer. »

Il marqua une pause et porta lentement le verre de vin à ses lèvres pour en boire de nouveau une gorgée. Le nectar s’engouffra de nouveau dans sa gorge puis après cet instant de légèreté, il reprit la parole.

-« Cette mission n’est pas facile, mais si notre allié fait preuve de lâcheté, sache que nous aurons le temps pour punir sa traîtrise. Le plus important est de sauver Diantra qui est aux mains des barons. Nous ne pouvons pas plus attendre, je partirai sans doute après demain. Sache que Ashenie sera entre de bonnes mains, j’ai entièrement confiance en Astéride sur ce sujet. Le temps est venu pour nous de prendre les armes pour défendre notre Royaume et ramener la paix. »

Le silence s’installa par la suite. C’était frustrant de se savoir aussi démunie pour sauver le Royaume de ses habitants. Alors que le Roi s’était illustré quelques mois plus tôt pendant la bataille d’Alonna, on l’accusait des pires maux et les alliés de la couronne se montraient bien discrets. Comment pouvait on en être arrivé là et de devoir presque supplier des comtes et des barons de venir faire leur devoir.

Durant les prochains mois, la noblesse montrerait enfin son vrai visage et les masques tomberont. Cependant Kazil gardait foi et espérait que la raison finirait par l’emporter au-delà de la guerre. Il fallait rester uni car si le Royaume faibli, les drows ne laisseraient pas cette chance passé et ce qui s’en suivrait, serait bien pire qu’un simple conflit entre humain. Espérons que les elfes et les nains répondront présent si le malheur devait s’abattre.
Revenir en haut Aller en bas
Lysandre d'Astalith
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 60
Âge : 26
Date d'inscription : 11/10/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Le Lion d'Or en Erac. [Kazil de Sephren]   Lun 26 Oct 2009 - 20:36

Gaucelm d'Odélian ?

Ce nom sonna à son esprit comme un terrible glas. Ou même un effroyable gras qui fissurait le sol, selon les points de vues sur ce gros bonhomme... Si on pouvait dire quelque chose sur cet homme, c'était qu'il était très hors normes ! Pourtant, il demeurait l'un des nombreux Ducs, Comtes, Barons, etc... qui avait prêté serment au Roi Trystan. Mais il ne faut pas se fier aux apparences, l'Homme peut-être une véritable raclure. Surtout lorsque l'action en question peut favoriser ses intérêts personnels. C'était probablement l'une des raisons pour laquelle Lysandre était un chevalier. Pour redorer un peu la triste race humaine qui jamais n'apprenait de ses erreurs. Et encore, lui, et même Kazil étaient deux imparfaits, quel triste sort... Non ?

Un Noble Humain pour ses intérêts personnels peut devenir un véritable félon sans en laisser paraître le moindre signe les années précédent sa trahison... La Rose Blanche accompagnera le Comte d'Odélian et quittera son Ost si quelque chose devient anormal. Si nous le pouvons, bien évidemment... Ne crains-tu pas que Gaucelm puisse nous piéger et nous forcer à continuer notre marche pour sa gloire personnelle ? Il en aura le pouvoir et tu le sais...

L'espace d'un instant, le Chevalier d'Astalith prit une mine grave. Ce qu'il disait n'était pas faux mais son devoir n'était-il pas de risquer sa vie pour l'amour de sa patrie ? Il l'avait choisit et accepté et n'avait en aucun cas à contredire les désirs de son Duc. Le Sénéchal était un fin stratège et Lysandre savait qu'il n'était pas envoyé en mission à l'aveuglette.

Néanmoins, la peur ne fait pas partie intégrante de notre jargon et un Chevalier se doit de défendre ce qui lui est Saint. Pour la fierté de Langehack, pour l'amour de Diantra et la gloire de Trystan, la Rose Blanche exécutera les ordres de son Duc sans ronchonner... Tel l'exige le code d'honneur de la chevalerie !

Presque enjoué mais incertain au fond de lui-même, le Lion d'Or leva sa coupe de vin et trinqua avec son vieil ami sur cette déclaration qui prouvait encore une fois toute l'amitié, toute la confiance et surtout toute la dévotion qu'il lui portait. En ces temps d'incertitude et de guerre, il le savait mieux que quiconque, il était bon d'avoir de véritables amis à ses côtés pour mener la plus rude des campagnes.

Puisses-tu remercier Dame Astéride de remplir ma tâche d'humble subordonné... Je n'ai encore jamais aperçu la petite Ashenie... Comment est-elle ? Lorsque tout sera terminé, j'irais me présenter à elle... Le devoir avant tout, le devoir avant tout...

Il avait hâte, très hâte. Très hâte de mettre un terme à ses erreurs passées. Son rôle était avant tout de veiller sur la famille de Sephren et il avait lamentablement rempli son devoir. Se rattraper, il le voulait, coûte que coûte... Réussira-t-il ? Seul l'avenir nous le dira...
Revenir en haut Aller en bas
Kazil De Sephren
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 87
Âge : 28
Date d'inscription : 08/09/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Le Lion d'Or en Erac. [Kazil de Sephren]   Lun 26 Oct 2009 - 21:47

Lysandre semblait connaître le nom de Gaucelm d’Odélian et d’après les paroles qui découlèrent par la suite, il devina que le chevalier n’avait pas une confiance particulière en cet homme. Néanmoins Kazil gardait la conviction que le Gras serait un allié précieux dans la bataille qui allait se dérouler en Diantra.

-« Je connais les risques qui peuvent encourir la présence de toi et tes hommes. Et c’est pour cela que je te demande la plus grande prudence. Je ne tiens pas à ce que le Comte se serve du nom de Langehack pour mettre à profit une quelconque perfidie de sa part. Après, je doute fortement qu’il ne s’en prenne à l’ordre de la Rose Blanche. S’attaquer à une valeur aussi réputée dans le Royaume serait être un traître et je ne pense pas que cela soit le but de notre invité. »

Les paroles qui suivirent rassurèrent le Sénéchal quant à la conviction de son ami. Sa loyauté était sans limite et son jugement était bon.

-« Je suis heureux de pouvoir compter sur l’aide de la Rose Blanche. Langehack est chanceuse d’avoir des chevaliers aussi fiers et braves. Ton esprit m’accompagnera dans la bataille jusqu’à ce que tu nous rejoignes. »

Par la suite, Lysandre lui parla d’Ashenie, Kazil sourit légèrement et se sentait fier de sa nièce. Il comprenait l’empressement du chevalier pour la rencontrer. Lui-même aurait dans un état quelque peu similaire si sa venue avait été annoncée. Néanmoins c’était si soudainement que la fille d’Arathor avait croisé sa route.

-« Dame Astéride sera informée du courage de l’Ordre de la Rose Blanche. Sinon Ashenie est bien une Dame de Sephren. Je suis sur qu’elle sera ravie de faire ta connaissance. »

Le fait d’avoir mis le nom de Sephren sur le nom de sa nièce suffisait à la qualifier. On ne pouvait nier que ce nom avait une valeur particulière dans le Royaume et la jeune Ashenie en était une digne héritière. La discussion continua par la suite sur un ton un peu plus nostalgique. Les deux hommes parlèrent de guerres, de femmes et d’armes. La politique avait eu sa place en début maintenant autour d’une bouteille de Vin d’Erac, Kazil et Lysandre parlèrent en ami jusqu’à tard dans la nuit. Les mains se serrèrent puis alors que la lune était haute dans le ciel, le Chevalier quitta les appartements de Kazil.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Lion d'Or en Erac. [Kazil de Sephren]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Lion d'Or en Erac. [Kazil de Sephren]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fiche technique de Lion Damon [ Validée ]
» [vente] R armure lion
» Question...(armure lion)
» Armure des lion
» Entraînement de Nuage de Lion (PV Nuage de Lion)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Duché d'Erac-
Sauter vers: