AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Chateau d'Erac] Un cadeau pour le Porcin ? [Astéride]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 72
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: [Chateau d'Erac] Un cadeau pour le Porcin ? [Astéride]   Jeu 3 Juin 2010 - 17:05

Ciaran apprit au détour de la conversation qu'Astéride avait invité Arthur... Parce qu'il était un vassal d'Erac ou parce qu'elle l'appréciait? Sans doute les deux, Astéride n'était pas du genre à s'encombrer de personnes indésirables par hypocrisie, surtout à son propre mariage. Il ne fit pas part de ses pensées à ce sujet, à savoir qu'Astéride devait donc estimer le chevalier et nouveau baron pour lui faire cet honneur.

Après l'entrée discrète d'Incanus (comme d'habitude, décidément ce lézard cherchait à attirer les ennuis à Astéride en ne cessant de se montrer à tout va), la conversation dévia sur Roxane, l'autre dragonnière. Astéride avait confié à son compagnon l'histoire de la jeune fille, la façon dont elles s'étaient connues et leurs liens quand il avait vu le visage de sa fiancée se décomposer à la lecture d'une lettre. Une lettre qui annonçait la mort de la prêtresse de Néera, incapable de continuer à faire face à la vie après ce qui lui était arrivé.

C'est donc avec espoir qu'Astéride demanda à Arthur où il l'avait rencontré. Il perçut tout aussi clairement sa déception quand il répondit que c'était à Diantra, il y a quelques temps déjà. Il posa sa main sur celle de la jeune fille, en signe de compassion. Il comprenait son désarroi et Astéride laissa tomber.

Mais Arthur semblait plus intuitif que Ciaran ne l'avait d'abord penser et il poussa la conversation, demandant si Astéride avait été prévenue du trop grand désarroi de la jeune fille.

- "Par une lettre..."


Une simple lettre, mais qui contenait toute la misère d'un cœur trop jeune et brisé. Il poussa l'avantage et demanda quelles étaient les relations entre Astéride et Roxane et Ciaran lui lança un regard acéré, se doutant qu'Arthur savait pour les dragons et connaissait donc déjà la réponse. Ce qui lui fut confirmé quand il parla d'Incanus.

- "Décidément, c'est un secret de polichinelle."

Il avait levé les yeux au ciel et lancé un regard peu amène au lézard.
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: [Chateau d'Erac] Un cadeau pour le Porcin ? [Astéride]   Lun 7 Juin 2010 - 14:15

Ce fut Ciaran qui répondit a sa place et Astéride se contenta d'hocher la tête. Elle ne pouvait que comprendre ce que pouvait ressentir Roxane, oui, leur parcourt était similaire sur bien des points, même si la jeune femme savait parfaitement qu'elle avait eut la grace d'échapper a la convoitise des hommes. Elle comprenait, mais n'arrivait pas vraiment a accepter l'idée du suicide. Pourtant, n'y avait elle pas songé déjà ? Oh, pas longtemps, une seconde, peut être deux tout au plus. Juste un grain de sable sur la plage du temps, espérant échapper a sa douleur. Si elle n'avait pas eu Erwan, aurait elle franchit le pas ? Oui, peut être. Son fils l'avait raccrochée a la vie, c'était certain et elle avait découvert que celle ci lui reservait encore bien des surprises.

Elle tenta de laisser le sujet de son amie tomber dans l'oubli, mais c'était sans compter sur Arthur.

-Roxane est une amie. Elle m'a aidé a mettre mon fils au monde et même si nos débuts ont été un peu...chaotique on a sut dépasser cela pour se découvrir. Je mentirais en disant que son courrier ne m'a pas alarmée. J'ai même lancé des troupes de recherche, en vain cependant. Roxane est - elle refusait de parler d'elle au passé- une jeune femme pleine de ressources, il ne me reste qu'a espérer qu'elle aille bien, quelque part et qu'elle ai abandonné son projet.

soupira-t-elle doucement en baissant les yeux sur la main de son fiancé. Doigts qui enlaçaient les siens avec douceur et tendresse. Il savait dans quel état l'avait mis la disparition de Roxane et connaissait les liens qui unissait les deux dragonnières, même si elles pouvaient donner l'apparence de la distance. Puis, Arthur mit les pieds dans le plat et Astéride répondit au tac o tac.

-Incanus est un dräke, un peu amoindri mais un dräke quand même.

Au même moment, Ciaran répondait a son tour en fusillant Incanus du regard. INterloquée, Astéride leva un regard ronchon sur son fiancé.

-Ciaran !

Quand au principal interessé, il n'ouvrit qu'un oeil jade, oeil qu'il posa sur le baron d'un air paresseux et :

"-Il n'y a qu'un coutumié des dragons pour en reconnaitre un. quand a ton fiancé, c'est un imbécile fini."

Astéride attrapa le bout de la queue de son dragon et tira sèchement dessus pour marquer sa désapprobation avant de poser un regard neuf sur le Baron.

-Votre connaissance de ces choses là est...exceptionnelle et surprenante, Sire de Melasinir.

susurra-t-elle en plissant légèrement les paupières, épinglant l'homme d'un regard étincelant qui n'augurait pas forcément quelque chose de plaisant.
Revenir en haut Aller en bas
Arthur
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1336
Âge : 28
Date d'inscription : 30/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 42 ans (42ème jour de Bàrkios, de l'an 967 du Xème Cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: [Chateau d'Erac] Un cadeau pour le Porcin ? [Astéride]   Lun 7 Juin 2010 - 17:28

Une lettre avant de partir pour eux, des adieux et un baiser pour lui… Mais les choses avaient depuis changé, mais il était pour l’heure dans la confidence de ce retour, et c’était la raison de ses questions, il devait comprendre, savoir la relation qui les liait à elle avant d’estimer pouvoir ou non leur donner des bonnes nouvelles suite à cette lettre.

Et les mots d’Astéride, et l’intonation surtout suffire à le convaincre de la nature de leurs relations, et de la possibilité de la rassurer, quant à l’abandon, mais aussi la bonne santé, tant physique que mental et sentimental… Bon, peut-être pas tout les éléments à ce sujet, surtout au niveau de leur relation…

Mais il attendit d’abord la réponse à son test, et sur ce coup, il fut surprit car la réponse ne vint pas de la personne attendue… Si Astéride nia de façon convaincante, Ciaran lui répondit dans le sens inverse, avouant bien volontiers que le baron avait visé juste dans son hypothèse, non sans attirer les foudres d’une fiancée sans doute n’appréciant guère ce manque de soutien évident, mais quelques part, soit Ciaran ne savait pas tenir sa langue, soit il avait ses raisons d’agir ainsi.

« Ne vous inquiétez pas Dame Astéride, le secret est en sécurité. »

Par les présentes paroles, il avouait également savoir l’aspect secret de l’information. Puis finalement, elle définissait sa connaissance comme exceptionnelle, surprenante sans doute, mais exceptionnelle, non… Quelques indices, et le fait de savoir que Leirn était une dragonne.

« Elles ne sont pas si exceptionnelles… Juste que je sais reconnaître et interpréter certains indices quand ils m’apparaissent… Et c’est le fait que vous m’interrogiez sur Roxane après que vous et Incanus ayez été dans le vague suite à quelques chose qu’il a sentit… J’ai compris que c’était en rapport avec Leirn, de là… Je vous ai testé. »

Il se devait de demeurer modeste, ne pas prétendre à plus qu’il ne possédait, et puis, il continua.

« Je ne pense pas que vous soyez le dragonnier noir, aussi puis-je vous rassurer… Roxane n’est pas morte. Elle se porte même plutôt bien, et a élue domicile dans mon manoir, sur vos terres… Quant à ma connaissance des dragons, elle est très récente et mince et me vient d’elle, aussi, n’ayez d’inquiétude, le secret n’est ni entre des mains belliqueuses, ni sous la menace d’une révélation, vous n’aurez pas à me nuire pour vous en assurer... Je n’ai pas l’intention de causer du tord à Roxane et Leirn, et mon serment à votre famille demeure. »

Il avait su lire dans le regard quelques choses qui l’inquiétaient, aussi voulait-il rassurer avant qu’il ne lui arrive de mauvaises choses.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 72
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: [Chateau d'Erac] Un cadeau pour le Porcin ? [Astéride]   Mer 9 Juin 2010 - 18:18

Astéride expliqua son lien avec Roxane. Ciaran était au courant de l'histoire, de la jalousie de la jeune femme envers Astéride quand elle avait embrassé Eldis, de la froideur que lui avait opposé la jeune dragonnière, avant d'enterrer la hache de guerre et de finir par devenir une amie, amitié scellée en mettant au monde le petit Erwan, en sa qualité de prêtresse de Néera. Normal qu'Astéride ai été bouleversée par la détresse et le désespoir de son amie.

C'est là qu'Arthur demanda si Incanus était un dragon et le compagnon d'Astéride fut plus rapide qu'elle à avouer à demi mots qu'il avait raison, alors qu'elle niait, mais le mal était fait. Évidemment, il eut le droit à un regard assassin, qu'il ignora superbement. Il remarqua aussi qu'Astéride tirait la queue du dragon et commenta avec ironie :

- "Qu'est-ce qu'il a encore dit de gentil à mon sujet?"

Il soupira et reprit pour Astéride et Incanus.

- "Premièrement, si ton imbécile de lézard réfléchissait au lieu de foncer pour te sauver de dangers inconnus, il ne se montrerait pas aussi facilement et n'éveillerait pas ainsi la curiosité. Je l'ai déjà dis, je n'en démords pas."

Il jeta un regard lourd de sous entendus au dit lézard, avant de reprendre :

- "Deuxièmement, il connait assez Roxane pour savoir qui elle est. Tu crois qu'elle s'amuserait à le dire à n'importe qui? Elle le lui a dit, comme tu me l'as dit..."

Sous entendu, Arthur était sans doute un ami cher de la dragonnière... voire plus.

- "Enfin, il sait ses projets, son désarroi... Tu crois qu'elle aurait confié cela à beaucoup de personnes?"

Raison de plus de faire confiance au baron.

- "Fais marcher ta tête de temps en temps mon amour."


Il lui lança un sourire au charme ravageur, avant de se tourner vers Arthur qui répondait que le secret était bien gardé.

- "Ça, je n'en doute pas."

Il avoua alors comment il avait fait le lien, confirmant les dires de Ciaran à ce sujet. Il leur apprit alors que Roxane était vivante et chez lui... Bonne nouvelle! Il put sentir le soulagement de sa fiancée en apprenant que la jeune fille était bel et bien en vie et en bonne santé. Ciaran, lui, esquissa un sourire entendu... Il devinait un lien assez étroit entre le baron et la prêtresse... Et c'est donc avec amusement qu'il demanda :

- "Et vous vous entendez bien avec Leirn? Parce que moi, Incanus ne peut pas me voir et c'est réciproque."
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: [Chateau d'Erac] Un cadeau pour le Porcin ? [Astéride]   Mer 9 Juin 2010 - 20:51

-Il a dit que tu étais un imbécile et je suis a deux doigts de penser pareil.

marmonna Astéride en réponse a son fiancé, avant de lever les yeux au ciel.

-Bon sang Ciaran ! Les dragons ont disparu depuis des milliers d'années ! Plus personne n'est capable d'en reconnaitre un, dut-il l'avoir sous le nez.

Incanus laissa paraitre son museau a travers le fin rideau des cheveux blonds de son amie, dardant un oeil moqueur sur le chevalier et....Tira une superbe langue gluante. Astéride fit la moue et, pour une fois, ne puni pas son dragon pour son impertinence. Ceci dit, Ciaran souligna un point qui méritait d'être soulevé.

-Ce n'est pas une raison pour vendre la mèche. Ca se paiera Ciaran et très cher.

susurra-t-elle avec une étincelle équivoque dans le regard, avant de tourner la tête vers Arthur qui les assurait de son silence. Mais ouvrit la bouche en un beau "o" parfait lorsqu'il continua.

-Roxane est chez vous !? Et...Et...Elle ne m'a même pas rendu visite pour me rassurer ?! Pas un courier RIEN ?! Elle va m'entendre !

déclara-t-elle avec un grand sourire. Alors oui, elle était vexée et sa peur se transformait en agacement mais, également, soulagée et heureuse que Roxane n'ai pas mit ses projets a exécution. Mais a la lumière de ce qu'avait dit Ciaran, elle pouvait comprendre. Mais Roxane l'entendrait quand même !

-Je n'ai pas une tête de dragonnier noir et, si vous n'y voyez pas clair, Incanus est vert.

ironisa-t-elle en croisant les jambes, heurtant sans le vouloir son tibia de sa cheville blessée. Une légère grimace crispa un instant ses traits. Cela dit, elle hocha légèrement la tête lorsqu'il la rassura une nouvelle fois quand a son secret. Bien, cela lui déplairait de..de quoi d'ailleurs ? Astéride n'était pas une meurtrière de toute façon et Arthur n'était pas homme a être impressionné par quelques menaces...Alors elle n'avait pas vraiment le choix. La dessus, Ciaran posa une question qui la fit soupirer d'agacement.

-Vous avez juste des divergences d'opinion, Ciaran, se n'est pas la même chose !

Oui, bel euphémisme, Ciaran et Incanus avait des divergences sur...tout et surtout lorsqu'il s'agissait d'Erwan...
Revenir en haut Aller en bas
Arthur
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1336
Âge : 28
Date d'inscription : 30/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 42 ans (42ème jour de Bàrkios, de l'an 967 du Xème Cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: [Chateau d'Erac] Un cadeau pour le Porcin ? [Astéride]   Jeu 10 Juin 2010 - 8:42

Il n’était pas forcément très agréable de servir de prétexte à quelques mises sur le tapis de chose et d’autre au sein d’un couple, et c’était pourtant ainsi que les deux fiancés utilisaient sa découverte, issue de déduction somme toute assez simpliste, au vue de ses connaissances sur le sujet. Néanmoins, et il allait sans doute le regretter, il ne pouvait qu’approuver le raisonnement juste de Ciaran.

« Ciaran n’a pas tord… Si votre dragon ne ruait pas à la moindre cheville foulée avec l’envie d’en découdre, qu’il savait se montrer plus discret et discipliné… Car même si les dragons ont disparu dans l’esprit des gens, Incanus reste un bien étrange lézard. »

C’était peut-être une erreur de sa part de contester la position d’une femme de caractère comme Astéride, mais bon, il en avait vu d’autres, en verrait encore à l’avenir, et ce secret, il s’en rendait compte, était trop précieux pour être mis au clair avec autant de facilité. Mais s’il avait été calme pour cela, il prit un air un peu plus… dur à entendre la réaction d’Astéride. Il craignait le pire, avec cette femme là, et Roxane n’avait pas besoin d’être secouée dans tout le sens.

« Elle ne va rien entendre du tout. »

C’était dit tout net, comme pour calmer directement les idées folles d’Astéride.

« C’est très récent, deux, trois jours, tout au plus… Et vu ce qu’elle a traversé, vous comprendrez sans doute qu’elle ait voulu prendre quelques jours de repos, n’est-ce pas ? Je suis certain qu'elle reviendra vous voir très vite, quand elle sera parfaitement remise. »

Bon, il sous entendait peut-être qu’elle n’était pas reposante toute les jours, et il eut une pensée solidaire envers Ciaran qui lui devait la subir chaque jour, et plus encore après l’union à venir. Mais elle avait un bon fond, il ne le niait pas… Juste une démonstration très… expressive de ce qu’on devrait normalement modérer.
A la remarque sur le dragonnier noir, il eut un léger sourire.

« Pensez-vous que je vous aurais révélé l’endroit où elle se trouvait si vous l’aviez été ? J’ai bien compris que vous ne l’étiez pas, ne remettez pas en cause ma vue. »

C’était dit avec plaisanterie, il avait bien vu le vert d’Incanus, mais il s’était basé sur d’autres choses, la relation entre Astéride et Roxane, dites avec sincérité. Il était très possible que les dragons dans leurs formes atténués puissent changer de couleurs… Enfin, vu leur puissance, ça ne devait pas être si compliqué.
Puis Ciaran posa une question sur ses rapports avec Leirn, et il était désormais amusant de penser que dans le fond, les deux étaient dans le même cas… En relation avec une dragonnière, portant un lourd secret, mais qui en valait la peine, il fallait l’avouer.

« Nous nous entendons bien oui, elle m’apprécie, et c’est tout à fait réciproque. »

Il était intéressant, même si il avait comprit ça dès qu’il avait su que Leirn pouvait les comprendre, de relever la différence dans les caractères de dragon… Mais peut-être qu’Incanus, qui semble t-il, était un mâle, était tout simplement jaloux… Astéride s’en trouvait être une chose disputée tant par l’un, que par l’autre.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 72
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: [Chateau d'Erac] Un cadeau pour le Porcin ? [Astéride]   Jeu 10 Juin 2010 - 21:56

- "Ah oui, j'aurais parié pour cela, ton dragon est dépourvu de vocabulaire."

De la provocation oui, mais en même temps, ces deux là commençaient à lui taper sur le système à n'en faire qu'à leurs têtes et à ensuite tenter de sauver les apparences! Ils devaient apprendre la prudence.

- "Justement, s'il l'a reconnu, c'est qu'il en a déjà vu un, réfléchis."

C'était simplissime quand même! Astéride était blonde, mais jamais il n'avait douté de son intelligence, mais cette fois, elle manquait clairement de clairvoyance. Incanus lui tira alors la langue et Ciaran soupira, vaincu.

- "Quelle immaturité."

Cela dit, il esquissa un sourire aux promesses de vengeance d'Astéride et dit d'un air enjôleur :

- "Tu sais bien que je ferais tout pour que tu me pardonnes."

Arthur intervint alors en soulignant le fait que Ciaran avait raison et que de la prudence ne serait pas superflue. Le chevalier retint un sourire triomphant en voyant qu'il avait un allié, mais se dit également qu'il était inconscient de contredire Astéride.

L'incident fut ainsi clos et Astéride apprit avec plaisir que Roxane était saine et sauve et chez le chevalier de Melasinir. Elle promit alors de lui souffler dans les bronches en plaisantant, mais apparemment, Arthur ne l'entendait pas de cette oreille... Ciaran fut soufflé de l'entendre répondre ainsi à Astéride et savait déjà que la jeune femme n'allait pas se laisser faire. Sous entendre ainsi qu'Astéride était un tourbillon et qu'il fallait avoir toutes ses forces pour la voir... C'était osé, mais tellement vrai. Etait-ce utile de préciser que le fiancé se retint de glousser ? Cela dit, ses doutes étaient confirmés : Arthur était plus qu'un ami pour la jeune femme pour qu'elle aille chez lui en premier lieu et pour qu'il prenne soin d'elle avec tant de passion. D'où la question de sa relation avec Leirn.

- "Des divergences d'opinion? Tu plaisantes? Il pense que je suis un fléau pour toi et que je vais te faire du mal comme veldrin avant moi? Je n'y peux rien s'il ne comprend pas que je ne suis pas Veldrin... Ni s'il ne sait pas qu'élever un enfant, ce n'est pas l'enfermer dans une bulle..."

Ah ça... Dés qu'il s'agissait d'Erwan, c'était la guerre entre les deux mâles. Incanus prônait la sécurité et bla bla bla et Ciaran était adepte de l'éveiller en lui faisant découvrir plein de choses et en le laissant faire ses expériences. Il reprit à l'intention d'Arthur :

- "Son dragon est un vrai trouillard, il a peur de tout et il applique ses peurs à Erwan... Vous avez de la chance que la dragonne de Roxane vous accepte, cela va faciliter votre relation..."

Il lança un petit sourire entendu à Arthur.
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: [Chateau d'Erac] Un cadeau pour le Porcin ? [Astéride]   Jeu 10 Juin 2010 - 22:10

Astéride leva les yeux au ciel. Elle en avait parfois marre d'être au centre de leur gueguerre. Il fallait sans cesse qu'elle défende l'un auprès de l'autre et c'était épuisant.

Ceci dit, la lueur d'agacement de ses prunelles, s'assombrit brusquement alors qu'Arthur y allait de son petit commentaire, se permettant de lui dire ce qu'elle avait a faire. Lorsque le vert d'eau de ses prunelles se berçait d'orage, c'était, en général,de fort mauvais présage.

-Sire de Melasinir, Vous n'êtes malheureusement pas en mesure de m'interdire quoique ce soit et encore moins de déverser sur mes actes, un jugement quelconque.

Répliqua-t-elle aussi glaciale que le pole sud.

-Aussi, je vous serais grè d'éviter de vous essayer a l'exercice, cela serait fort déplaisant, pour vous comme pour moi.

Ajouta-t-elle en plissant quelque peu les paupières. Elle n'acceptait déjà pas facilement la critique, mais lorsqu'en plus elle venait de quelqu'un qui la connaissait a peine, c'était le comble. Il l'avait apparement prise au mot, preuve si il en était qu'il ignorait tout de sa personnalité. Il pouvait la prendre pour une idiote ou je ne sais quoi d'autre, mais elle ne lui permettrait pas de juger et de condamner ses actes. Seuls ses proches le pouvaient et ne s'y risquait pas souvent.

-Je vous fait grâce d'une quelconque riposte a mes mots, je suis sure que vous comprendrez.

Acheva-t-elle avec un sourire aimable mais inflexible.

Elle se détendit tranquillement et poussa un léger soupir lorsque son fiancé argua le mauvais caractère d'Incanus.

-Si vous pouviez arrêter deux minutes de vous provoquer mutuellement...

Risqua-t-elle en sachant que c'était perdu d'avance. Finalement, elle reporta son attention sur Arthur.

-Leirn est adorable.

Et pour une fois, Incanus se passa de commentaires sur la soi disante aimabilité de la dragonne.
Revenir en haut Aller en bas
Arthur
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1336
Âge : 28
Date d'inscription : 30/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 42 ans (42ème jour de Bàrkios, de l'an 967 du Xème Cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: [Chateau d'Erac] Un cadeau pour le Porcin ? [Astéride]   Ven 11 Juin 2010 - 7:00

Il savait déjà que ses propos seraient sujets à répliques et à représailles de la part de la concernée qui n’avait pas l’air d’apprécier être contredit, et il ne fut pas dupé par les apparences alors que le vert d’eau affronterait l’émeraude. Il écouta les mots… Elle avait sans doute raison, il n’avait pas le désir de se mettre en conflit avec le Roi pour des histoires de caprices féminin de la part de sa jeune demi-sœur, aussi ne pouvait-il se permettre le scandale de lui refuser l’hospitalité en sa demeure.
Il n’aurait pas été attaché à cette famille qu’il aurait presque été tenté par l’exercice, mais Astéride appartenait à la lignée souveraine d’Erac, et en cette occasion, n’hésiterait apparemment pas à en abuser pour son petit plaisir.

Qu’elle n’écoute pas… Qu’elle ne prenne pas compte des remarques, et quand Incanus se sera révélé au monde parce que sa jeune maîtresse se sera fait une estafilade au cours d’une promenade dans les bois, elle ne devra pas s’étonner, pas même grogner après son dragon, elle n’aura pas manqué d’occasion de lui apprendre à se contrôler…
Finalement, les deux allaient de pairs… Deux impulsifs qui n’avaient d’ouïe que pour l’aspect décoratif…

Il accepta et respecta l’invitation à ne pas répondre, souriant poliment, mais il plaignait davantage Ciaran pour l’avenir… Aurait-il l’occasion de s’exprimer ? De donner un avis sans être dégagé parce qu’il n’aura pas été d’accord avec un principe de vérité absolue et incontestable entre les lèvres de sa compagne ? Il l’espérait, pour lui.


Ciaran prit l’initiative de discuter dragon, et relation avec les hommes des deux couples, enfin… Et si avec Leirn, tout semblait se passer à merveille, qu’ils s’accordaient, œuvrant et agissant dans le même sens, Incanus, mais ça ne l’étonna pas, semblait faire des misères au futur époux.
S’il avait voulu répondre quelque chose d’abord, il dut se raviser… Contredire l’absolue position d’Astéride, qui trouvait son dragon irréprochable, il l’avait fait un instant plus tôt, et ne remettrait pas le couvert… Aussi cette fois, ne s’exprima t-il pas.

Par contre, il n’aimait pas ce que sous entendait Ciaran… Enfin, non, pas ce qu’il laissait entendre, mais plutôt le fait qu’il le fasse. Il ne prenait pas le recul, mais s’était-il montré trop… démonstratif au sujet de sa relation avec Roxane pour qu’il devine ?
Bon, en soit, ce n’était pas grave, ça restait dans un cercle assez restreint, mais tout de même…

« Nous allons dans le même sens… Tant que ça le restera, elle m’épargnera de douloureux coups de queue… Mais en effet, ça facilite les choses.»

Il sourit à Ciaran, pour lui, la vie semblait bien moins facile… Perçu comme un ennemi alors qu’il ne voulait que le bonheur de celle qu’il aime, et cette dernière préférant couvrir la vision du dragon que de son homme…
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 72
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: [Chateau d'Erac] Un cadeau pour le Porcin ? [Astéride]   Mer 16 Juin 2010 - 18:51

Si Ciaran pouvait se permettre de remettre Astéride à sa place, il n'en allait pas de même pour Arthur. La fière sœur du roi ne supportait pas la critique. Pas de n'importe qui. Tout juste acceptait-elle de prendre en compte les remarques de son frère et de son fiancé, mais c'était tout. Aussi Ciaran ne s'étonna pas de la voir se raidir et remettre Arthur à sa place d'une voix qui charriait des glaçons. Et le dit fiancé se garda de tout commentaire. Ce n'étaient pas ses affaires et Arthur était assez grand pour riposter... ou pas. Elle l'encourageait à ne rien répliquer à cela, révélant la fille de duc qu'elle était dans toute sa splendeur. Ciaran retint une grimace. Il n'aimait pas quand elle endossait ce rôle, lui rappelant par trop qu'ils n'étaient pas de même naissance et qu'elle était bien plus noble que lui. C'était facile de l'oublier quand elle était l'Astéride vive et joyeuse, un peu maladroite, spontanée. Pas quand elle était cette femme hautaine et glaciale.

Heureusement, cette image s'effaça vite et elle redevint celle dont il était tombé amoureux, s'agaçant de l'éternelle guéguerre entre son lézard et son fiancé.

- "S'il réussissait à comprendre que je ne veux que ton bien et celui d'Erwan au lieu de se méfier de moi, tout se passerait pour le mieux."

Il n'était pas contre nouer des liens plus amicaux avec le lézard, mais il ne se rappelait que trop la fourberie d'Incanus. Et sa mesquinerie. Ciaran s'enquit alors des rapports du chevalier avec Leirn, la dragonne de Roxane, sous entendant qu'il y avait quelque chose entre les deux êtres. Astéride renchérit en disant que Leirn était adorable.

- "Je me demande si le caractère du dragon va de pair avec celui de son dragonnier."

Réflexion faite à voix haute, alors qu'il lançait un regard entendu à Astéride.

- "En effet, tant que vous ne ferez pas de mal à Roxane, Leirn vous mangera dans la main. Il semblerait qu'elle ai le sens du discernement ELLE."

Long regard appuyé à Incanus.

- "Bref, quoiqu'il en soit, nous attendons que les épousailles de Gaucelm d'Odélian soient terminées pour planifier notre mariage, vous y serez les bienvenus."


Puis, il rajouta, malicieux :

- "Si vous survivez au mariage du Gras, Astéride refuse catégoriquement de s'y rendre. C'est dommage, je suis certain que cela aurait pu être... intéressant."
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: [Chateau d'Erac] Un cadeau pour le Porcin ? [Astéride]   Jeu 17 Juin 2010 - 11:33

-Ciaran, je pourrais me vexer tu le sais ça ? Moi, je ne dors pas avec une chandelle allumée.

Répliqua-t-elle en plissant les yeux de rire. Elle avait déjà oublié l'incident précédent de toute manière et le jugement du baron sur sa personne lui importait peu. Du moment que Roxane était heureuse avec lui, cela lui suffisait, même si elle doutait franchement d'avoir un quelconque lien d'amitié avec cet homme bien trop rigide pour elle.

-Incanus possède sa propre personnalité et il n'est pas dénué de défaut, je te l'accorde aisément. Laisse lui du temps c'est tout.

Oui, enfin, elle commençait a trouver le temps long aussi. Incanus avait beaucoup de mal a se défaire de cet instinct de protection bien trop developpé. Mais quelque part, il était excusable et elle savait parfaitement que là n'était qu'une réaction a ses propres actes passés.

« -Le sens du discernement....Mouais, c'est aussi une petite peste arrogante, cela dit, je ne lui souhaitais pas ce qui lui ai arrivé. Je me demande comment elle va.
-Nous le saurons en temps voulu, lorsque le Baron nous en donnera gentiment la permission. Il peut critiquer ton paternalisme, mais il ne vaut pas mieux j'ai l'impression.
-Boarf, tu es juste vexée parce qu'il a osé te critiquer.
-Possible, mais il n'avait pas a le faire, ce n'est ni mon frère, ni Ciaran et encore moins un ami proche donc...
-Tete de mule. »


Elle eut un demi sourire en réponse et retint même un léger éclat de rire qui ne serait certainement pas comprit par tous. Levant la main, elle se contenta de tapoter tendrement la tête de son dragon et reprit le fil de la conversation. Ciaran évoquait le mariage du Gras et Astéride fit un légère grimace.

-Je dois dire que cela nous retarde un peu, mais je ne pouvais pas mettre mon frère dans une situation impossible alors il était plus sage de le repousser. Oh et puis comme ça nous avons plus de temps pour tout préparer.

Soupira-t-elle avec un léger sourire. De toute manière, cela ne la dérangeait en aucune manière et, en plus, cela évitait la publicité gratuite. Chose qu'elle voulait absolument éviter. Certains nobles seraient vexés, d'autre s'en moqueraient mais feraient preuve d'agacement a l'idée de ne pas avoir été inviter, mais pour l'heure, c'était bien le dernier de ses soucis.

-Interéssant ? Tu as une drole de manière de voir les choses. Non, j'ai déjà assisté a un mariage arrangé et cela me suffit. Erac a besoin de moi et j'estime que le domaine passe avant le Comte d'Odélian. De plus, je refuse de laisser Erwan ici, donc je n'irais certainement pas mais il ne sera pas dit que j'aurais ignoré l'évenement.
Revenir en haut Aller en bas
Arthur
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1336
Âge : 28
Date d'inscription : 30/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 42 ans (42ème jour de Bàrkios, de l'an 967 du Xème Cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: [Chateau d'Erac] Un cadeau pour le Porcin ? [Astéride]   Lun 28 Juin 2010 - 17:37

Depuis le rappel à l’ordre d’Astéride, il préférait taire la moindre remarque, ne voulant pas s’attirer quelques foudres dans sa folie de prétendre pouvoir avoir un avis ou une chose à dire sur un sujet ou un autre, qui n’aille pas forcément dans le sens de l’un ou l’autre… En cela, il maudissait ce statut et cette permission qu’elle s’accordait à être demi-sœur du Roi…
Là, dans cette conversation, il avait presque et c’était légitime, le sentiment d’être de trop, ou du moins, d’être simplement utilisé comme prétexte à l’échange de pique et de reproche, surtout de la part de Ciaran, qui utilisait ses rapports avec Leirn pour attaquer son propre cas et celui d’Incanus… Il trouvait cela profondément déplacé, alors qu’on lui reprochait de l’être, c’était un comble, et la confirmation de son invitation au mariage n’apaisa pas son sentiment d’offensé dans ce dialogue de couple qui aurait pu se faire sans l’utiliser comme arme dans cette histoire.
Mais il ne pouvait rien dire, rien répliquer, rien critiquer… Quoique… Oh et puis… Après tout, Trystan était un homme sage, il ne cèderait pas au moindre caprice sans justification concrète de sa sœur… Du moins l’espérait-il.

« Sieur de Valis… Je vous prierais désormais de ne pas user de mes rapports avec Leirn et de moi-même, de ma présence pour faire vos reproches à Dame Astéride… Que vous conversiez de cela entre vous ne me concerne pas, mais être prit à parti juste pour envoyer des messages à votre future compagne, s’en est presque offensant… »

Il marqua un temps d’arrêt avant d’ajouter.

« Maintenant, si vous éprouvez vraiment le besoin de régler vos comptes et des choses… Soit, mais permettez moi alors de me retirer, je n’ai guère l’envie d’être un bâton que vous agitez pour vous donner raison. »

Et il n’ajouta rien… Pas même sur le cas du mariage de Gaucelm… La conversation pour lui ne s’allongerait pas davantage dans ces conditions… Il espérait être là en invité, pas en arme à manier entre les deux futurs mariés.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 72
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: [Chateau d'Erac] Un cadeau pour le Porcin ? [Astéride]   Lun 28 Juin 2010 - 18:28

Les chicaneries entre Ciaran et Astéride continuèrent de plus belle, ben que cela soit dans une atmosphère bien plus conviviale. La jeune femme semblait avoir décidé de passer outre les critiques d'Arthur, ce qui rassura le demi drow. Il décida de clore l'épisode des dragons et d'enchainer sur le mariage de Gaucelm, changeant ainsi de sujet et incluant de nouveau le baron dans la conversation et fut soufflé quand celui-ci se rappela à leur bon souvenir en reprenant Ciaran de volée et en critiquant sa façon de faire des reproches à Astéride devant une tierce personne. Les yeux ronds, le chevalier observa le baron, stupéfait qu'il ai osé lui faire ces remarques d'un ton aussi guindé.

Mais Ciaran n'était pas Astéride. il était bien plus âgé que la jeune fille et plus âgé que le baron, bien que physiquement, il sembla plus jeune. Se faire remettre à sa place par cet homme lui plaisait moyennement, mais il décida de ne pas s'en offusquer et finit par rire et se lever, s'approchant d'Arthur en lui donnant une bonne claque amicale dans le dos (en espérant que le baron n'était pas de constitution fragile, car le chevalier avait une force assez remarquable et risquait fort de décoller un des poumons de l'impudent dans sa manifestation de joie_même si la joueuse se venge ainsi sournoisement de l'offense faite xD).

- "Par les Cinq, vous avez raison, même si la façon de le dire laisse à désirer. Je croyais que les nobles étaient passés maître dans l'art de la diplomatie et d'enrober les choses pour ne pas vexer leurs hôtes... D'une certaine façon, j'admire votre sincérité, mais et ne le prenez pas mal surtout, j'espère que vous n'agissez pas ainsi avec tous vos pairs, parce que vous risquez vite de vous faire bien des ennemis."

Le regard rieur de Ciaran, se fit bien plus sérieux soudainement et il retourna près d'Astéride, conscient qu'elle, elle n'allait pas se montrer ai décontractée suite à ces mots.

- "Il est dommage que vous preniez notre petite joute ainsi, ce n'était pas une dispute, juste un jeu entre nous."


Il posa sa main sur la cuisse de sa fiancée, l'exhortant mentalement au calme et reprit d'une voix grave et dénuée de tout amusement :

- "Navré, je constate que vous êtes de ces hommes qui restent strictement dans leur rôle et ne semblent pas goûter de se retrouver mêlés à l'intimité de leur hôte. C'est dommage, cela était une preuve inconsciente que nos rapports pouvaient être autres que ceux de suzerains et vassaux. Surtout qu'Astéride et Roxane sont très amies, cela vous incluait d'emblée comme un ami, mais puisque vous refusez cela..."

Il soupira et reprit :

- "Et bien soit, puisque c'est ainsi que vous le désirez, restons purement professionnels. Vous avez le cadeau de sa grâce, il me semble que tout a été dit."
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: [Chateau d'Erac] Un cadeau pour le Porcin ? [Astéride]   Lun 28 Juin 2010 - 18:39

-Sire de Melasinir, une chose m'apparait soudainement. Vous êtes décidément détestable en vérité et terriblement imbu de vous même sans oublier une proportion indéfinissable a juger ce que vous ne connaissez pas. Apprenez la modestie ou la tolérance. Ou prouvez moi mes tords.

Susurra tranquillement Asteride avec un sourire aimable aux lèvres, gardant quelque part un certain calme que son fiancé devait prier qu'elle embrasse. Malheureusement, Arthur venait d'être catalogué coincé et guindé, dénué de légerté et d'humour. En somme une personne parfaitement ennuyeuse selon Astéride.

-Louez Néera d'avoir sut vous attirer l'affection de Roxane, elle seule vous garantie encore vos entrées dans cette demeure tant que j'y serais l'Intendante, malgré l'admiration que j'avais pour votre illustre famille, il m'apparait que vous ne possédez helàs pas la moitié de sa noblesse d'âme. Sur ce...

Elle se leva doucement et passa une main légère sur sa robe, histoire d'effacer quelques plis inexistants. Prenant bien garde de ne pas prendre appui sur sa cheville malade, elle posa un regard clair sur Arthur.

-Je ne vous retiens pas. Saluez Roxane de ma part et faites lui part de mon soulagement a la savoir saine et sauve, les portes d'Erac lui sont grandes ouvertes. Seamus vous raccompagnera, je vous remercie d'accéder a ma requête et espère que vous passerez un agréable moment aux Noces d'Odélian.

Elle inclina légèrement la tête en un salut très protocolaire et glissa une main sur l'avant bras de son fiancé.

-Tu viens ? J'ai envie d'aller pêcher une truite pour le diner.

Fit elle avec un large sourire tout en entrainant Ciaran vers la sortie. Quelques minutes plus tard, Seamus apparaissait pour raccompagner l'invité de sa Grâce conformement aux ordres qu'il avait reçu.

[fini pour moi Razz ]
Revenir en haut Aller en bas
Arthur
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1336
Âge : 28
Date d'inscription : 30/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 42 ans (42ème jour de Bàrkios, de l'an 967 du Xème Cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: [Chateau d'Erac] Un cadeau pour le Porcin ? [Astéride]   Mar 29 Juin 2010 - 7:10

Une réponse prévisible, mais des mots improbables... Mais sachant la conversation terminée, et son cas plié à l’esprit de la jeune sœur du Roi, décidément bien peu digne d’un tel lignage, bien loin de la sagesse que porte son frère, et d’un caractère purement imprévisible, il pouvait se permettre un nouveau mot à l’adresse du chevalier qui le cataloguait dans ceux qui ne savaient être autre que stricte.

« Sieur de Valis… Si je n’avais pas été pareillement réprimandé par votre future compagne alors même que je me permettais une petite familiarité propre à une conversation plus personnelle, si l’on ne m’avait pas même exhorté à ne plus tenter pareille initiative, peut-être me serais-je senti le bienvenu et en invité dans une conversation de ce ton. »

Car on peut ne pas aimer être contredit, critiquer… Mais si on ne permet aucune remarque, alors on n’invite pas et on ne prend pas à parti quelqu’un pour ensuite ne lui autoriser pas une seule réplique… C’était insultant, offensant, grossier… Mais c’était bien là digne de la sœur du Roi qui faisait tant de tord à son frère et à son nom.

« Aussi, je vous en prie… Ne croyez pas me connaître, sous prétexte d'une telle situation, comme le prétend celle qui se permet une leçon et l’usage des mots tolérance et modestie alors qu’elle n’est pas porteuse d’une telle sagesse. »

Il avait foi en celle de Trystan, et ne se permettrait pas un amalgame qu’il savait désormais totalement et pleinement faussé… Quand son souverain était un homme plus sage et éclairé, sa jeune sœur était encore une petite gamine capricieuse, et dont le statut de Sœur du Roi laissait croire qu’elle pouvait tout dire tout faire, même faire des leçons dont elle ne comprenait pas le sens.
La conversation était terminée, et Astéride se permettait même de l’interdire de séjour dans le château d’Erac, sauf en présence de Roxane. Pour…ça ? Et c’était elle qui parlait de tolérance, n’est-ce pas ? Voila une représentation bien médiocre de la grandeur de la famille d’Erac, mais il lui fallait pardonner la jeunesse, et espérer qu’elle finisse par se comporter dignement, au moins pour son pauvre frère qui subissait les retombées des outrages et offenses faites par sa sœur… Puisse Ciaran la faire grandir après leur union.

Il les salua avec respect et courtoisie alors qu’ils se retiraient, prenant dans ses bras la statuette qu’il fut tenté un instant d’oublier, mais il préféra ne pas empirer d’avantage, même si elle le cataloguait déjà… Cette demoiselle qui s’était permit un « Ne faites pas de jugement hâtif, soyez tolérant »… Pfeuh, des imbécilités de gamine qui se prenait pour une reine…
Seamus arriva et le conduisit au dehors, il le salua et le remercia de son accueil, tout en soufflant un « Bon courage… » sans plus de précision, quoique… Si Astéride interdisait séjour à quiconque disait un mot qui ne lui convenait pas, Erac deviendrait bientôt un château vide d’invité, et même si l’image du duché, de la famille en souffrait, sans doute ne s’en soucierait-elle pas.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Chateau d'Erac] Un cadeau pour le Porcin ? [Astéride]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Chateau d'Erac] Un cadeau pour le Porcin ? [Astéride]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [Chateau d'Erac] Un cadeau pour le Porcin ? [Astéride]
» Cadeau pour Takeshi
» Cadeau pour mon pire ennemi ( Museau Balafré) !
» Un cadeau pour un con, par un con.
» Cadeau pour Talia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Duché d'Erac-
Sauter vers: