Partagez
 

 Naya [KATAKLYSME]

Aller en bas 
AuteurMessage
Naya
Humain
Naya

Nombre de messages : 76
Âge : 119
Date d'inscription : 01/08/2010

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Naya [KATAKLYSME] Empty
MessageSujet: Naya [KATAKLYSME]   Naya [KATAKLYSME] I_icon_minitimeLun 2 Aoû 2010 - 11:08

Nom/Prénom : Naya ( elle ne vous donnera jamais son nom de famille, d'ailleurs, certain pense qu'elle n'en a pas.)

Âge : 17 ans

Sexe : Féminin

Race : Humain mais doit avoir quelque goutte de sang éternel. Seul problème, elle ne sait pas de quel coté.

Particularité : Des yeux a la couleur étrange, oscillant entre le brun profond et l'ambre clair suivant la course du soleil. Et peut être ce tatouage qui lui parcourt le visage.

Alignement :Neutre

Métier : Rôdeur. Pisteur et éclaireur en formation.

Classe d'arme : Corps à corps / A distance

Équipement : Naya ne possède pas grand chose. Une épée peut être un peu émoussée. Une cape un peu élimée. Des habits simples et discrets. Son seul trésor ? Un arc qui, lui a-t-on dit, est l'oeuvre d'un elfe. Léger, parfaitement adapté a sa taille, a sa main, il laisse deviner les gravures qui le parcourèrent autrefois, avant que le temps ne fasse son oeuvre et ne patine le bois dont il est né. Cet objet, elle y tiens comme a la prunelle de ses yeux, n'osant l'utiliser même par peur de le casser.

Description physique :

Naya est petite. Du moins le pense-t-elle. Son petit mètre 55 est tout de même bien pratique lorsqu'elle doit se fondre dans le paysage. De même son corps n'est ni gros ni mince. Quoique, lorsque l'on ne mange pas toujours a sa faim, il y a de fortes chances pour que l'on flirte avec la maigreur, cela dit, Naya est d'une souplesse presque irréelle. Ses formes sont discrètes néanmoins bien présentes. Si on lui demandait son avis, elle dirait que ce qu'elle aime le plus chez elle sont ses jambes. Longues et nerveuses, leur tracé effleure la perfection. Son visage est interessant par contre, beau et attirant de par les billes ambrées qui le pare. Mais ce qui attire surtout l'oeil, c'est l'étrange tataouage qu'elle porte sur le visage. Celui si, entoure l'un de ses yeux, court sur le front et vient mourir juste au dessus de son sourcil gauche.Encadrant son visage, une épaisse chevelure sombre qu'elle porte libre de toute entraves. Bizarrement, elle ne supporte pas d'avoir les cheveux attachés et les laisse boucler dans tout les sens et il n'est pas rare d'y trouver une feuille accrochée, reliques d'un passage dans les bois.

Description mentale :

Naya est...etrange d'un certain point de vue. Ne parlant que rarement pour ne rien dire, il est déjà arrivé qu'on la pense muette. En vérité, son regard est beaucoup plus expressif que ses mots. Discrète, elle aime la solitude tout en appréciant la compagnie des siens. Elle sait sourire et même rire, mais cela atteint rarement ses yeux. Il y a comme une ombre permanente au fond de ses iris ambrées. Quelque chose qui se retrouve souvent dans les reflets innocents des femmes qui ont perdu leur trésor. La colère prend rarement posséssion d'elle et il est extrement difficile de la mettre en fureur. Elle préférera opposer une froideur affectée et un sourire amusé aux provocations plutôt qu'une explosion de colère. Très douce, elle n'agit jamais avec brusquerie, ses mots sont plus souvent soufflés que hurlés et ses gestes soupesés et aériens. Malgré tout, elle reste parfois une enfant s'amusant d'un rien ou s'émerveillant d'une pécadille qui vous semblera banale. Elle reste tout de même difficile a approcher mais lorsqu'un sourire fleurit sur son visage, vous pouvez vous dire que vous avez gagné une amie.

Histoire :

Cydric pointa un index sur le sol.
« Là, regarde bien. »
Encore un peu malhabilie sur ses jambes, l'enfant se penche jusqu'à a voir le nez sur le sol, au milieu des feuilles mortes et détritus. Ses sourcils se froncèrent en une moue concentrée. Puis, soudain, elle se redresse et sourit largement.
« Glargass ! »
L'homme sourit a son tour, passant une main dans les cheveux en bataille de sa fille.
« Gagné !  et...sais tu où il va ? »
A nouveau, l'enfant fronce les sourcils et triture le bout de sa tunique de cuir.
« Au plan d'eau d'Arnul. »
« On pourrait le croire oui, mais non ma chérie. C'est la période des amours donc... »
« La clairière ! »
« Voilà ! »
Très fière d'elle, l'enfant esquisse trois pas de danse avant de s'accrocher a la jambe de son père. Entourant sa cuisse de ses petits bras. Puis, l'homme se penche, l'attrappe et la hisse sur ses épaules.

C'était une scène familiale des plus banale. Un homme, un père qui apprend son métier a sa fille. Rôdeur et chasseur expérimenté, Cydric se plaisait a enseigner a sa fille, même si cela devait contrarié Christel d'ailleurs. Mais sa femme laissait faire avec un léger sourire aux lèvres. Cela aurait pu durer éternellement avait elle l'impression. Mais l'image se brisa un soir d'hiver. Lorsque la neige avait recouvert la foret d'Arduram. Lorsque le froid soufflait ardemment sur les tuiles de la petite maison. Naya avait fêter ses 15 ans depuis et ils riaient a table ce soir là. Encore maintenant, elle ne sait ce qu'il s'est passé. Comment cela a pu arriver. Arduram est dangereuse oui, mais prudent Cydric avait construit leur maisonnette a l'orée des terres humaines et non en plein coeur de la dense foret...Croyait il que cela les protegerait indéfiniement ? Peut être, mais le destin se chargea de lui prouver le contraire.

Il mouru rapidement, presque sans avoir le temps de sentir le souffle de Tyra sur sa nuque. Le sang gicla et Naya a encore en tête le hurlement de sa mère, detresse et peur mêlée avant qu'elle n'expire a son tour. La jeune femme était restée tétanisée. Incapable du moindre mouvement. Pétrifiée devant l'éclat serpentin d'un regard carmin. Finalement, elle s'était saisit d'un petit couteau, tentative dérisoire pour se défendre et cela fit rire le sombre. Parfois, dans la nuit, elle croit encore entendre ce rire. Elle ne fut pas tuée et peut être l'aurait elle préféré.

L'aube surprit son corps dénudé, couvert d'écchymoses et d'égratignures abandonné a quelques pas de sa maison encore fumante. A quelques pas des cadavres calcinés de ses parents. Naya oscillant entre conscience et inconscience, levait un regard vide sur le ciel. Elle serait morte si le destin n'avait pas fait se perdre un apprenti éclaireur d'un seigneur voisin. Elle serait morte si elle n'avait pas éveillé sa compassion. Elle serait morte si il n'avait ramenée avec lui.

Naya resta sans réaction, comme inerte durant des lunes. Son corps guérissait mais rien ne semblait vouloir la faire sortir de son mutisme. Rien sauf...cette vie qui poussait dans son ventre. Au début, Naya voulu le tuer, elle voulu tuer ce corps étranger qui parasitait le sien. Cette chose immonde qui déformait sa taille. Elle pria des nuits et des nuits pour que Tyra emporte avec elle cette créature infernale. Oui, elle priait longtemps mais ne fut jamais exaussée. Elle accoucha d'un fils aux prunelles aussi ambrées que les siennes. A la peau aussi sombre que le monstre de ses cauchemars.Et elle aima ce fils. Son regard croisa le sien et quelque chose frémit en elle. Non elle ne le tuerait pas...Il devint son trésor et lui rendit le sourire. Né d'un viol il devenait le soleil de la vie de sa mère.

Redevable envers le seigneur qui l'avait receuillie et soignée, elle intégra sa troupe d'eclaireur. Chassa même pour lui lorsqu'il en faisait la demande. Elle était douée, savait lire comme personne ce que racontait les chemins boisés. Et il n'était pas rare de la croiser avec son fils solidement attaché dans son dos, l'arc a la main. Ainsi passa une saison et peu à peu elle oublia, doucement, lentement...Jusqu'a ce matin là. Les feuilles roussissaient doucement sur les arbres, l'air se faisait plus sec, plus froid et son fils ne pleura pas. Son fils ne bougea pas. Ses paupières ne s'ouvrirent pas et elle comprit qu'elles ne s'ouvriraient plus jamais. Son soleil s'était éteint comme ça, sans un cri, sans raison. Elle voulu maudir les dieux tant sa souffrance la terrassait.

Elle l'enterra elle même, de ses mains, eleva une petite stèle et arrosa sa tombe de larmes amères. Deux semaines plus tard, elle faisait ses bagages, un étrange tatouage sur le front et quitta la petite chatellenerie qui était devenue son refuge et sa douleur.

Depuis, elle parcourt la Péninsule sans vraiment de but apparant. Elle découvre et espère un jour fouler les terres elfiques, s'extasier sur la beauté de l'océan d'Eris, peut être visité Nelen et Meca..Elle ne sait pas, elle va là où ses jambes la porte. Chassant pour manger, louant ses services pour quelques piècettes et parfois elle pleure la nuit venue.

~~~~~

Comment trouves-tu le forum ? : Beau !
Comment as-tu connu le forum ? : Je connais déjà, DC autorisé par Katalina
Crédit avatar et signature (lien vers l'image d'origine et nom de l'artiste dans la mesure du possible) : Oula, je cherche et je mets.
Revenir en haut Aller en bas
Dyarque
Elfe
Dyarque

Nombre de messages : 117
Âge : 527
Date d'inscription : 23/07/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Archimage
Naya [KATAKLYSME] Empty
MessageSujet: Re: Naya [KATAKLYSME]   Naya [KATAKLYSME] I_icon_minitimeLun 2 Aoû 2010 - 15:09

Marrant, cette autorisation me dit rien... La fatigue de l'âge, sans doute What a Face Avatar trop large, le maximum est à 180px, et non 190 Razz

Quand ça sera bon, je validerai (si tu es sage)
Revenir en haut Aller en bas
Naya
Humain
Naya

Nombre de messages : 76
Âge : 119
Date d'inscription : 01/08/2010

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Naya [KATAKLYSME] Empty
MessageSujet: Re: Naya [KATAKLYSME]   Naya [KATAKLYSME] I_icon_minitimeLun 2 Aoû 2010 - 16:41

* a soudain des envies de meurtres*



Vala vieux machin ><
Revenir en haut Aller en bas
Dyarque
Elfe
Dyarque

Nombre de messages : 117
Âge : 527
Date d'inscription : 23/07/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Archimage
Naya [KATAKLYSME] Empty
MessageSujet: Re: Naya [KATAKLYSME]   Naya [KATAKLYSME] I_icon_minitimeLun 2 Aoû 2010 - 18:50

Je réflechis... Après tout, il est bizarre, ce regard, je sais pas si je peux te valider avec. Puis, pourquoi il est mort, le bébé, hein ? Tu le dis même pas. Et puis, faudrait aussi penser à expliquer c'est quoi son sang, ça va pas du tout du...

Tout ?

Validée ! Tu connais le chemin :D
Revenir en haut Aller en bas
Naya
Humain
Naya

Nombre de messages : 76
Âge : 119
Date d'inscription : 01/08/2010

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Naya [KATAKLYSME] Empty
MessageSujet: Re: Naya [KATAKLYSME]   Naya [KATAKLYSME] I_icon_minitimeLun 2 Aoû 2010 - 19:29

Mais..Mais...Naya [KATAKLYSME] 650592


*prend le chemin, enroulée dans sa fierté tel un nem dans sa feuille de salade *
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Naya [KATAKLYSME] Empty
MessageSujet: Re: Naya [KATAKLYSME]   Naya [KATAKLYSME] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Naya [KATAKLYSME]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Naya [KATAKLYSME]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Où tout commence :: Registre :: Tabularium :: Limbes :: Sang-mêlés-
Sauter vers: