Partagez | 
 

 [EGA/ Dragon] Il est du feu..[Arnhild]

Aller en bas 
AuteurMessage
Entité
Staff
Staff
avatar

Nombre de messages : 1201
Âge : 818
Date d'inscription : 14/01/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : Eternel.
Niveau Magique : Spécial.
MessageSujet: [EGA/ Dragon] Il est du feu..[Arnhild]   Dim 17 Oct 2010 - 13:15

La déesse s’est aventurée hors de son royaume. Ses pas sont sulfureux de mort attendue et peut être espérée et pourtant, d’un soupir elle redonne une vie qu’elle a volé il y a si longtemps. Contraire agissement, punition attendue, nul ne sait mais toujours est il que….

***

Il attend. Sa couleur de feu semble si terne dans la pénombre, lui que le soleil encense d’ordinaire. Sa surface irrégulière semble absorber le moindre rayon de lumière, alimentant le cuivre dont il tire sa teinte. Caché par les entrelacements des racines d’un arbre, il semble vibrer silencieusement, comme espérer la venue de ce qui le libérera. Parfois, le vent le caresse mais sait il seulement ce qu’est le vent ? oui, il sait. Car en lui semble dormir la connaissance du monde. Un oiseau se pose sur lui et tente de le briser, ignores tu petit animal que jamais tu ne pourra casser ce dont il est fait ? abandonne tout de suite avant de perdre ce qui fait de toi un ange….

Il attend….

_________________
Ombre fugace
Maître de ton destin

-Crédits de l'avatar: ETERNAL RETURN - Art of pierre / Alain D.
Site de l'artiste: http://www.3mmi.org/v9/
Revenir en haut Aller en bas
Arnhild Níðhöggr
Humain
avatar

Nombre de messages : 378
Âge : 33
Date d'inscription : 06/09/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: [EGA/ Dragon] Il est du feu..[Arnhild]   Lun 18 Oct 2010 - 12:54

La route des terres neutres .. Voici plus d'un an que la mercenaire originaire des terres du bord du monde ne s'était plus retrouvée dans cette région. Le souvenir de son arrivée en Ithri'vaan était encore frais dans son esprit et elle avait alors du faire face à deux choix afin de rejoindre Diantra : passer par Aduram ou prendre le bateau depuis la côte. L'option navale avait alors été retenue mais voici aujourd'hui qu'elle revenait sur les terres neutres par l'autre route.
La quête de travail avait menés ses pas jusqu'ici depuis Ysari, la mercenaire escortant une Lucrèce de Hetalia déchue jusque Odélian. De là, Arnhild avait formulé ses au revoir à la comtesse avant de se diriger vers le nord-est et Itrhi'vaan afin de trouver de quoi vivre. Les rumeurs de guerre abondaient à la frontière du royaume des Elfes et il y aurait certainement un noble humain frontalier ayant besoin d'être rassuré en se dotant d'une protection face à ces temps troublés.
Par dessus tout, le Voile durait depuis des semaines sur Miradelphia, compliquant un peu plus la route de la jeune femme.

Des rumeurs sur la présence des dieux venus sur la terre ferme avait fleuries tout au long de son périple. Ithri'vaan était concerné, on racontait que le dieu Arcamenel y avait élu domicile et que la région n'était plus du tout la même depuis. Cela bloqua l'avance de Arnhild qui songeait alors à rebrousser chemin vers les terres royales mais d'autres rumeurs arrivèrent lui indiquant que Diantra était désormais sous l'influence de la déesse Néera. Le phénomène était visiblement étendue à tout Miradelphia et la mercenaire se retrouvée obligée à traverser les zones touchées par le pouvoir des Dieux.
Mais, pour le moment, la forêt d'Aduram était encore calme et éloignée de ces zones d'influences et la mercenaire progressait calmement tentant de dérouter sa course autant que possible. Mais la nuit perpétuelle faisait qu'il était extrêmement difficile de se diriger dans une forêt plongée dans les ténèbres. Où se trouvait elle exactement et était on le jour où la nuit ?
La fatigue et le manque de repères obligèrent la mercenaire à s'arrêter pour établir un bivouac et se reposer.

Arnhild s'installa le long d'un groupe de grands arbres qui dominaient les autres de par leur taille et leur étendue. Tout autour d'elle, les bruit de la forêt étaient on ne peux plus normaux, le Voile ne changeant pas les habitudes des animaux sauvages.
Une fois installée, la Nisétienne alluma un feu afin de voir un peu plus clair autour d'elle. Cette pratique risquait de trahir sa présence dans les parages mais elle avait pris soin de disposer l'âtre dans une sorte de cuvette naturelle au pied des grands arbres, ce qui masquait en grande partie la lueur pour les alentours.
Une petite rivière coulait à quelques mètres de là, inondant du bruit de son cours les autres bruits de la nuit. Arnhild était assez satisfaite de l'endroit, au besoin elle pourrait suivre la rivière à son réveil comme sentier et point de repère, au moins elle ne serait pas totalement perdue.
La jeune femme, après avoir attendu un peu, décida de se débarrasser de ses habits couverts par les traces du voyage et se rendit au cours d'eau afin de faire un brin de toilette sous le soleil voilé par la lune. Après un certain temps passé à se nettoyer et à enlever les stigmates du voyage qui maculaient sa peau, la mercenaire se rapprocha du feu afin de se sécher et se réchauffer.

C'est alors qu'elle vit ..
A quelques mètres du feu, quelque chose se voyait entre les racines d'un arbre. A y regarder de loin on aurait dit une sorte de pièce de métal prise dans les racines, mais, en se rapprochant il s'agissait d'une sorte de sphère ovale faite apparemment de bronze.
Mais cela ne semblait pas être du bronze car la forme ne correspondait pas, Arnhild ne voyant aucune trace de travail du métal sur cette surface plane. Intriguée elle décida de venir voir ce que c'était. L'objet ne reflétait aucune lumière mais possédait la couleur d'un bronze riche et doux, une sorte d'attirance poussait l'esprit de la jeune femme à l'observer en détail, ci bien qu'elle en oubliait le fait qu'elle était nue et que le feu n'attendait qu'elle pour qu'elle se sèche et l'empêche d'attraper froid.
En silence, Arnhild posa doucement la main sur l'objet inconnu mais portant porteur d'une impression familière. La surface était parfaitement lisse mais rayonnait d'une douce chaleur, inhabituelle si cela avait été du vrai bronze. Par tout les Dragons qu'était ce donc ?
Revenir en haut Aller en bas
 
[EGA/ Dragon] Il est du feu..[Arnhild]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avocats du Dragon
» Dragon vs Aigles
» DRAGON vs GGHH
» DRAGON VS VB
» L'Auberge du Dragon Vert [Lieu Public]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ITHRI'VAAN :: Les Terres Sauvages :: La Forêt d'Aduram-
Sauter vers: