AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nouvelle Garde [William]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Viktor de Missède
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 466
Âge : 26
Date d'inscription : 02/06/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Nouvelle Garde [William]   Sam 20 Nov 2010 - 18:52

Viktor était en train de consulter les différents rapports qu'on lui envoyait sur les incidents survenu à travers la baronnie. Autant dire que la pile était des plus impressionnante. Il y avait là toute sorte de rapports plus ou moins utiles et pour la plupart, ils l'étaient moins.

Quel ne fut pas la surprise du jeune baron lorsqu'il découvrit sur la pile un parchemin portant le seau de la Garde de la Bibliothèque. Allons donc. Qu'est-ce que c'était encore que cette histoire? La Garde étaient ici, à Missède. Qu'est-ce que Tibérias avait bien put inventer encore? Il l'avait croisé ce matin dans les couloirs. S'il avait eu une requette à formuler, il aurait parfaitement put le faire à ce moment là. Certes, Viktor ne sortait guère de son bureau. Mais tout de même. L'avertir de quelque chose par courrier, c'était un petit peu excessif.

Soupirant, Viktor fit sauter le seau orné de la salamandre sur un livre qui constituait l'emblème de la Garde de la Bibliothèque. Il parcourut la lettre assez rapidement et fit sonner une clochette. Un page se présenta alors rapidement devant lui et s'inclina très bas devant le baron.


« Oui monseigneur? »

« Allez me chercher le chevalier William de Beaurivage. Je veux le voir sur l'heure. »

La page quitta précipitement le bureau. Tout le monde savait que le baron était relativement aigri depuis que la demoiselle Agniezka avait quitté le palais. Il n'était pas compliqué de comprendre que sa patience et son sens de l'humour se soient drastiquement limité. Grosso modo. Quant il demandait quelque chose, on essayait de le faire. Et de le faire vite. Sans quoi on pouvait se retrouver dans le viseur d'un baron mécontent et qui rêvait de passer ses nerfs sur quelque chose. Se qui n'était pas forcément des plus agréable.

Viktor resta seul dans son bureau, lisant et relisant la lettre qu'on lui avait adressé avec une moue songeuse sur le visage. Il fallait qu'il parle avec ce chevalier. Cela pouvait se révéler être intéressant. Dans le cas contraire, il aurait prit un peu de retard. Mais rien qui ne puisse être rattrapé en restant tard le soir dans ce bureau. Ou tôt le matin celons le point de vu.
Revenir en haut Aller en bas
William de Beaurivages
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13
Âge : 24
Date d'inscription : 09/11/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Nouvelle Garde [William]   Lun 29 Nov 2010 - 14:03

Depuis les éléments, qui s’étaient déroulés dans la cour de la demeure du baron de Missède, il n’espérait en rien obtenir de faveur tant qu’au geste qu’il avait accomplit. Sauver les personnes de la famille baronnial était son devoir depuis le moment où il s’était engagé dans la chevalerie de Missède. Le voile qui couvrait toujours le ciel, commençait à légèrement décourager le chevalier qu’un jour, ils puissent de nouveau goûter à la chaleur des rayons du soleil, mais ça, il ne le montrait pas. Conservant un regard impassible sur les choses qui se passaient tout autour de lui, le chevalier s’était rendu à l’entraînement qu’avait organisé le maître d’armes, Tibérias de Roch. Cela faisait déjà une bonne heure qu’ils étaient entrain de pratiquer la parade complexe qu’avait mise au point le dirigeant des chevaliers. Déterminer à la maîtriser aisément, le jeune homme se reprenait aussitôt qu’il trouvait que le mouvement qu’il s’apprêtait à faire, ne le satisfaisait pas.

Concentrer, il ne remarqua d’abord pas le page qui venait de s’approcher de Tibérias de Roch, lui soufflant quelques mots à l’oreille. Alors que celui-ci l’interpelait et qu’il voyait clairement que William de Beaurivages ne répondait pas à son interpellation, il se rapprocha de lui et vint se mettre dans son champ de vision, de sorte à briser la concentration du jeune homme. Déconcentrer, il plongea finalement son regard dans celui du maitre d’armes, essayant par le moment même, de reprendre son souffle. L’effort qu’il leur avait demandé aussi tôt le matin, avait de quoi puiser dans l’énergie de ses puissants chevalier, aussi déterminer fût-il.


- Le baron de Missède vous demande. Suivez le page et tâchez de rester présentable!

Il était clair qu’il n’avait aucune envi de tâcher sa réputation pour l’un de ses chevaliers. Fronçant légèrement les sourcils face à la requête de son maître, le jeune homme pencha la tête en signe de respect, puis se dirigea aussitôt vers le page en rengaina son épée. Il se demandait bien de quoi il en retournait. Jamais auparavant le baron n’avait fait quérir sa présence à ses côtés, donc pourquoi la demandait-elle aujourd’hui? Déambulant dans les corridors à la suite du page, William jeta un bref regard aux mûrs qu’il n’avait pas encore eu l’occasion d’apercevoir. La visite du château avait été très limité, surtout depuis que la demoiselle Agniezka avait quitté la demeure. Reportant son attention sur l’homme qui se trouvait devant lui, il patienta au moment où ils arrivèrent devant une énorme porte, gardé de deux gardes.

Il n’aimait pas particulièrement attendre, mais il n’avait d’autre choix. Il croyait surtout qu’il aurait préférer être à l’entraînement que ce retrouvé dans ce bureau. Il ne savait pas de quoi il en retournait et il n’avait pas envi d’avoir commis un acte irréparable, au point de se faire exiler des terres de Missède. Conservant tout de même un air neutre face à ce qui pourrait lui arriver, le jeune homme entra au moment où on lui indiqua de le faire. Arriver en face du baron, il adopta une posture droite, démonstration de son entraînement militaire au sein de son armée.


- Sir de Beaurivages, mon seigneur.

La voix était poser, mais tout de même imposante. Certes, la coutume voulait que l’on attendent que le baron prennent d’abord la parole, mais William ne se laissait pas tellement impressionner et il désirait savoir ou plus vite de quoi il en retournait. Jusqu'à présent, il croyait avoir fait un service militaire exemplaire, donc de quoi s’agissait-il?
Revenir en haut Aller en bas
Viktor de Missède
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 466
Âge : 26
Date d'inscription : 02/06/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Nouvelle Garde [William]   Ven 3 Déc 2010 - 7:42

Il ne fallut bien entendu pas très longtemps avant qu'un page se présente à nouveau à Viktor. En général, les ordres du baron sont assez vite respecté. Surtout quant il demandait que quelque chose soit fait immédiatement et particulièrement en ce moment. La fort mauvaise humeur permanante de Viktor y était-elle pour quelque chose? Possible.

« Monseigneur. Le chevalier de Beaurivages vous attend. »

Le jeune baron hocha la tête.

« Faite le entrer. »

Viktor prit la lettre de Tibérias pour la lire une fois de plus et se faire la remarque que définitivement, le chef de la Garde de la Bibliothèque aurait tout à fait put lui en parler plutôt que de faire passer un courrier. D'un autre côté, les missédiens et particulièrement la Garde tenait des traces écrites de ce genre de choses dans leurs archives scellées. Et puis, la démarche de Tibérias était logique. Il avait perdu neufs hommes au cour de la "visite" du comte d'Arétria à l'Afayel et quelques autres pendant le Voile. William de Beaurivage.

Viktor prit le temps de détailler un peu ce chevalier qui tentait tant bien que mal de conserver une attitude digne et droite. En parfait militaire.


- Sir de Beaurivages, mon seigneur.

Voix posée mais imposante.

Viktor poussa un léger soupire. Oui, il savait qui se trouvait en face de lui. Bon. C'était quant même lui qui lui avait demandé de venir aussi alors forcément, il savait que s'était William de Beaurivages qui se tenait devant lui. Pas la peine de le lui rappeler encore et encore non plus.

Le jeune baron ne prit pas beaucoup plus le temps de détailler sont vis-à-vis et le fit s'assoir sur un chaise avant de leur serivr à tout deux un verre d'alcool de Millet.


« On parle beaucoup de vous en ce moment chevalier. Vous êtes la nouvelle cocluche des demoiselles de la cour. Votre légende enfle de jour en jour... »

Viktor trempa les lèvres dans son verre, invitant William à faire de même.

"Et pout tout dire, si les choses continuent ainsi, se sera bientôt un Ost de l'Elda dont vous aurez sauvé ma soeur."

Le baron émis un petit rire avant de poursuivre.

"C'est sans doute cela qui a poussé Tibérias à m'envoyer cette missive."

Viktor mit le parchemin entre eux deux et attendit encore un moment. Puis, il commença à lire.

« Alors, il y a d'abord le blabla sans intérêt des salutations d'usages, ça commence à devenir intéressant un peu après...en raison d'une fidellité sans faille que j'ai put constaté à maintes reprises...blablabla...et d'un acte de bravoure dont la cour fut témoin...blablabla...et malgré son très jeune âge...il faudra vraiment que je dise à Tibérias d'en venir plus vite aux fait...Moi, Tibérias de Roch fait ici officiellement la demande d'incorporer le Sir William de Beaurivage dans la Garde de la Bibliothèque. »

Viktor laissa passer un moment, scrutant chaque réaction que pourrait avoir le chevalier.

« Un commentaire? »


Dernière édition par Viktor de Missède le Lun 28 Mar 2011 - 20:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
William de Beaurivages
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13
Âge : 24
Date d'inscription : 09/11/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Nouvelle Garde [William]   Mer 15 Déc 2010 - 21:56

Observer. Juger. C’est ainsi que c’était senti le chevalier lorsque le baron avait finalement daigné poser son regard sur sa personne. Il se tenait droit, de sorte à ne pas décevoir le baron et encore moins les attentes qui avaient été placer en lui, seulement, il les ignorait encore. Quand il prit les devants pour se présenter, le soupir qu’avait laissé échapper le baron lui donna une vague idée de l’état d’esprit dans lequel il pouvait se trouver. Il ne fallait surtout pas contrarier le baron en ses temps, vu ce qui c’était passer avec sa dame quelques semaines plus tôt. Ne se laissant pourtant pas démonter pour autant, il planta son regard dans ceux du baron, attendant de voir ce qui allait se passer pour la suite. Il prit place sur la chaise que lui proposa l’homme, mais ne prit aucune gorgée de l’alcool qui lui était présenté. Il était présentement en fonction et il ne devait pas prendre de l’alcool, sinon ses facultés en serait diminuer.

« On parle beaucoup de vous en ce moment chevalier. Vous êtes la nouvelle cocluche des demoiselles de la cour. Votre légende enfle de jour en jour... »

C’était vrai que depuis qu’il avait sauvé la sœur du baron, les femmes semblaient s’intéresser de plus en plus à sa personne, mais il n’en avait que faire. Jamais il n’acceptait les différentes demandes de celles-ci, ne désirant en rien leur donner de faux espoir. Il n’était pas le genre d’homme à prendre partie pour une femme, donc tomber amoureux de l’une d’entre elle, était tout simplement impossible pour lui. Son seul intérêt, était de servir le maître des lieux, rien d’autre. Il conserva donc un regard tout à fait neutre à ses paroles, ne prenant en rien cela comme une attaque. Il ne put cependant retenir un sourire léger, lorsque Viktor fit référence à un Ost d’Elda. C’était vrai que dans une communauté tel que Missède, les rumeurs s’amplifiaient et prenaient souvent une ampleur démesurer.

« En raison d'une fidélité sans faille que j'ai put constater à maintes reprises et d'un acte de bravoure dont la cour fut témoin... Moi, Tibérias de Roch fait ici officiellement la demande d'incorporer le Sir William de Beaurivage dans la Garde de la Bibliothèque. »

Il écouta attentivement les paroles qu’étaient entrain de prononcer Viktor de Missède à son intention. Était-ce réellement vrai, la proposition ne semblait guère l’être. Jamais durant sa courte vie, il n’avait espérer être promu à un tel rang. Cela prouvait forcément son talent aux maniements des armes, mais aussi son intérêt pour tout ce qui touchait à la protection de la famille du Baron et de ses proches.

« Un commentaire? »

- En quoi consiste exactement le grade de chevalier de la bibliothèque?

Il avait vaguement entendu parler du titre, mais la plupart de leurs agissements restaient dans l’ombre, au cas où quelqu’un essayerai de s’infiltrer au sein de la garde. Son regard demeurait neutre, mais il était honorer de pouvoir être promu au poste que lui proposait directement le Baron.

Lorsque l’entretien, le chevalier se dirigea immédiatement auprès des autres chevaliers, pour reprendre l’entraînement. Il était hors de question qu’il prenne la grosse tête pour ce genre de chose, après tout, il était performant dans ce qu’il faisait, il était donc tout à fait normal qu’il accède à ce genre de poste.


**

Plusieurs jours de préparatif durent avoir lieu afin de préparer l’adoubement qui aurait lieux dans quelques heures. William devait avouer qu’il était légèrement nerveux d’être adouber, mais son visage paraissait toujours d’une impassibilité déconcertante pour un chevalier qui allait l’être. Cette journée là, il se rendit directement à l’endroit où aurait lieu l’événement, puis parcouru l’ensemble de la place d’un regard rapide. Les lieux avaient été organiser de sorte à recevoir une assemblé assez importante, mais il se doutait bien que les places ne seraient pas toutes remplies, du moins, il l’espérait.
Revenir en haut Aller en bas
Viktor de Missède
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 466
Âge : 26
Date d'inscription : 02/06/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Nouvelle Garde [William]   Mer 22 Déc 2010 - 23:07

En quoi consistait la Garde de la Bibliothèque?

Voilà la seule et unique question que Viktor se vit poser par William. Il aurait fallut un certain temps pour tout expliquer sur la Garde de la Bibliothèque. C'était tout à fait certain. Longtemps. Trèèèèèèès longtemps même. Difficile de donner une durée précise. Aussi loin que remontait les archives, la Garde avait toujours fait partit intégrante du palais de Missède. Au départ, n'assurant que la sécurité de la fameuse Bibliothèque secrète, elle n'était formée que d'une poignée d'hommes. Une vingtaine pour être tout à fait exacte. Un pacotille si on regardait le nombre des Lanciers. Ceux qui s'occupaient alors de la sécurité du baron.

Mais sous le règne de Viktor II le Hutin, les Lanciers s'étaient déshonoré. Leurs responsabilité étaient revenu à la Garde de la Bibliothèque qui avait au contraire fait preuve de bravoure en protégeant le baron et sa famille là ou les hommes qui devaient se dévouer à leur protection s'étaient tous parjuré de la pire des façons.

Corps d'élite de l'armée de Missède, elle était dévolue à la sécurité du baron, de toute sa famille ainsi que du palais. Certes, d'autres troupes pouvaient être appelées en renfort en cas de gros soucis ou si les Gardes ne se sentaient pas de taille à maîtriser un débordement. Mais la mission de protéger le baron leur revenait de plein droit.

Viktor soupira. Tout expliquer à William sur la Garde de la Bibliothèque serait sans doute un petit peu long. Toutefois, le chevalier eu droit à un cour résumé sur les devoirs qui allaient être les siens. Après quoi, il choisit de retourner à son entrainement.

Viktor appréciait quelque peu déjà ce nouveau garde. Même malgré son jeune âge et cette incroyable promotion, il parvenait tout de même à garder la tête sur les épaules. Un bon point pour lui.

* * *

Tout était en place. Les membres de la noblesse de Missède étaient présent.

Il était tout de même normal qu'ils assistent à cela. Il n'y avait que le baron qui pouvait intégrer un chevalier ou un soldats dans la Garde de la Bibliothèque. C'était un événement important dans le palais de Missède. La Garde était un club assez fermée. On y entrait pas comme on voulait. Devenir se que les mauvaises langues appelaient un ''gratte papier'' était loin d'être quelque chose d'anodin. Le baron remettait sa vie et celle de sa famille entre les mains des Gardes de la Bibliothèque. À vrai dire, c'était la sécurité de tout le palais qui était entre leurs mains.

Viktor se tenait sur son trône, la couronne d'or de Missède posée sur sa tête, revêtu de ses vêtements d'apparat. Tibérias se tenait debout à côté du trône et, un peu en retrait, un écuyer tenait l'épée du baron.

D'un signe de tête, Viktor signala aux autres membres de la Garde qu'ils pouvaient faire entrer William.

Toutes les têtes de la noblesse se tournèrent vers la porte de la salle qu'on ouvrait.
Revenir en haut Aller en bas
William de Beaurivages
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13
Âge : 24
Date d'inscription : 09/11/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Nouvelle Garde [William]   Mer 2 Fév 2011 - 17:10

Décidément, c’était une journée hors du commun pour ce chevalier qui venait à peine d’être appeler dans le bureau du Baron. Il n’avait pas réellement de question précise, mis à part en quoi consistait les gardes de la bibliothèque? Les rumeurs étaient vague à leur sujet et il représentait l’élite à Missède. Accéder à un tel rang pour un homme de l’âge de William, c’était exemplaire, voir exceptionnel. Il était honorer et se demandait aussi, pourquoi lui? Il en avait une vague idée, mais mieux valait s’abstenir de le demander. Quand il entendit le soupir du Baron, il sût de suite qu’il n’aurait pas droit à beaucoup d’explication. L’histoire de cet élite devait s’apprendre au fil du temps et non en une seule matiné. Le chevalier écouta attentivement le résumé du baron, hochant brièvement la tête pour signifier qu’il comprenait bien l’enjeux et l’intérêt qu’avait ce corps de combattant.

**

Prêt? On ne pourrait pas dire cela, mais il était prêt à prendre fonction auprès de la garde. Après tout, il c’était ateler depuis longtemps à fournir les meilleurs performance qui soit afin de pouvoir progresser et se démarquer auprès des autres combattants. Maintenant, c’était chose faite, mais sans grand rapport avec ses aptitudes à combattre. Il avait eu un vague entretiens avec le maître d’armes afin que celui-ci lui explique la démarche à suivre lors de son adoubement et qu’il ne perdre pas la face devant tout les nobles attrouper là. S’aurait été un véritable scandale si le corps d’élite ne savait comment réagir en présence de personne hautement recommandé.

Ayant revêtu sa tenu d’apparat ainsi qu’enfiler une lourde cape par-dessus ses épaules, le chevalier fini de s’accoutrer en glissant l’épée a double tranchant que lui avait léguer son père. Il ne s’en départirait jamais, peu importe qui le lui demandait. Elle avait une énorme valeur à ses yeux, rassurante également. Cette épée lui rappelait les valeurs que son père lui avait inculqué ainsi que l’importance qu’il devait accorder au cadeau que lui faisait aujourd’hui le maître d’armes. Fin prêt, il se dirigea vers l’énorme porte qui lui avait été indiquer la veille et il attendit le signal du Baron avant de pouvoir faire éruption dans la pièce d’adoubement. Lorsque le signal vint finalement, William entra d’un pas noble et léger, se dirigeant vers Viktor. Les yeux qui étaient river sur sa personne ne le perturbait en rien, il regardait droit devant lui, le dos droit et l’allure fier.

Arriver à la hauteur de celui-ci, il fit une légère pose, puis posa un genoux en terre afin de permettre au baron de commencer le sacrement qui ferait de lui un chevalier de la garde de la bibliothèque. Tête vers le sol, il attendit avec patience que Viktor entame son discours. Peut-être que celui-ci serait bref et moins formelle, suite au départ de dame Agniezka, mais le jeune homme faisait en sorte de suivre la procédure à la lettre.
Revenir en haut Aller en bas
Viktor de Missède
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 466
Âge : 26
Date d'inscription : 02/06/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Nouvelle Garde [William]   Mer 9 Fév 2011 - 14:21

Lorsque William entra dans la salle tout le monde regarda dans sa direction. Il se retrouva soudain le centre de toute l'attention. Quoi de plus normal d'un autre côté? C'était tout à fait logique en même temps. Mais cela ne changeait rien au fait que toute la cour de Missède venait de se tourner vers ce petit chevalier. Il y avait de quoi être impressionné tout de même. Mais William s'en tirait plutôt bien il fallait le dire. Il restait calme et serin dans son habit. Traversant la salle d'un pas tranquille et assuré. Enfin, pas trop tranquille et rassuré non plus. Même s'il fallait être honnête, il avait fier allure.

Lorsqu'il arriva prêt du trône de Viktor, il posa un genou à terre et, tête basse attendit que Viktor prenne les choses en main.

Comme William l'avait supposé, le discourt que prononça Viktor fut des plus bref. Il se contenta de rappeler brièvement l'histoire de la Garde ainsi que ses missions et ses devoirs.

On remis ensuite à William un surcot rouge borné de la salamandre de la Garde. La sienne portant une lance. Il serait à présent tout les ordres de Guillaume de Montgisar. L'un des descendant des Vertueux originaux qui avaient défendu Adamar contre son jumeau Viktor et avaient payé de leur sang cette résistance héroïque contre les Lances.

Partie la moins agréable pour le futur garde. Viktor quitta son trône et avança jusqu'au chevalier. Pronnonça une phrase en ancien missédien. Phrase rituelle si on veut. Puis, se fut un cinglant allé retour.

Deux superbes gifles parfaitement exécutée.

Tournant le dos au chevalier qui paraissait quelque peu atterré, Viktor reprit sa place dans le trône bien trop grand pour lui.

William de Beaurivage faisait maintenant partie de la Garde de la Bibliothèque.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouvelle Garde [William]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvelle Garde [William]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouvelle Garde [William]
» nouvelle garde robe pour une faucheuse, sa existe ?
» Nouvelle extension de Dawn of war 2
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Duché de Langehack :: Comté de Missède-
Sauter vers: