AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Excuses ou conflit ? Un temps pour chaque choses. [Asté...]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Johann
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2086
Âge : 31
Date d'inscription : 11/08/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 27 (Favrius 979, 10ième cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Excuses ou conflit ? Un temps pour chaque choses. [Asté...]   Dim 2 Jan 2011 - 18:51

Les jours avaient passés depuis la découverte de la créature dans les terres stériles sous l'influence de "Tyra". Les journées de voyage avaient passées à une vitesse affolante, et surtout de manière inquiétante. Dès les premiers jours la créature avait grossit, avec l'obscurité elle n'était pas si visible que ça. Mais une fois le voile levé, il avait fallu redoubler d'ingéniosité pour la maintenir loin des regards indiscrets. Une fois les elfes repartis chez eux, cacher la créature aux deux soldats de l'escorte avait été beaucoup plus facile en prétextant l'intimité entre "femmes" argument que Joh utilisait seulement quand elle en avait besoin et qui s'approchait plus de l'ordre "occupez vous de vos affaires" quand ce n'était pas celui-ci qui était donné. Un bref arrêt à Serramire, pour déposer Katalina Noblegriffon auprès de sa famille, puis la séparation avec les deux comiques pour une autre mission d'ordre "politique" à régler à Erac... D'ordre politique hein ? Moui, ca serait le motif de la visite, mais vraiment pas le résultat... Connaissant les facultés de Joh' en affaires politiques nécessitant du tact ou de la diplomatie...

Le voyage solitaire, avait été des plus simples, enfin... Pas tant que ça. Il avait fallut éviter les chemins peuplés et favoriser la nuit pour les déplacements, car avec maintenant un lézard de la taille d'un gros chat adulte, il n'y avait rien de plus discret ! Surtout quand celui-ci se faisait la malle pour ses petites explorations qui n'avaient absolument pas cessé, malgré le nombre impressionnant de jurons que pouvait sortir Joh en quelques secondes, mais les choses évoluaient et toujours trop rapidement... Les sentiments étaient bien ceux de la créature, de toute manière ils lui avaient été mis immédiatement sur le dos, sans même chercher à comprendre... Allez savoir pourquoi elle n'avait pas réfléchit. Mais la chose se faisait beaucoup plus bruyante, mais seulement dans sa tête, la créature couinant pour un oui ou pour un non. Un peu à la manière des bébés, qui pleurent pour un rien.

La solitude avait bel et bien simplifié des choses, comme les repas. Préparer une bestiole achetée ou capturée la vieille avec un collet ne posait plus de soucis, ou tout du moins, la disparition d'une partie de celle-ci n'était plus à expliquer. Cependant, le véritable parcours du combattant... Si le lézard voyait la créature se faire dépecer, ou les restes du dépeçage, elle ne voulait absolument pas y toucher, quitte à mourir de faim, ou à se rabattre sur des choses beaucoup moins "digestes". Que de choses compliquées pour Joh, qui passait sa vie à essayer de "prendre soin" de la créature pour éviter qu'elle n'ait à lui "envoyer" de mauvais sentiments dérangeants. Partie de cache cache fort amusante pour la créature, et passablement fatigantes pour Joh... Se faire considérer comme une mère par cette chose... Allant de conflits de sentiments en conflits tout court à grands renfort de couinements, sentiments et jurons. Brave mère ! Néanmoins, un enfant pardonne toujours à ses parents leurs mauvais comportements, tout comme les parents le font à leurs enfants. Ce qui était le cas pour ces deux là. L'une la force, l'autre les sentiments.

Erac...Traverser la ville un peu avant le lever du soleil n'avait pas été d'une grande difficulté, malgré quelques passants qui préparaient le début de leur journée alors que le soleil commençait à poindre à l'horizon. Le lézard avait eut pour "ordre" de rester caché dans la sacoche de selle, sans en sortir la tête, avec Joh qui se le répétait mentalement depuis qu'ils étaient rentrés dans la ville, pour éviter de quelconques soucis. Cette traversée sembla lui durer une éternité jusqu'aux portes gardées du château d'Erac.

Demander une audience en étant interdite de séjour entre les murs de ce château n'avait pas été une mince affaire, et avait couté cher, avec le temps que celle-ci se fasse une mise à l'écurie forcée d'Iris, et une confiscation des armes. Bon, ils n'avaient tout de même pas osé retirer le "coli" que Joh' désirait livrer et qui était le motif de la demande d'audience face à la résistance de Joh qui ne les laisseraient absolument pas y toucher.
De son côté la créature ne bougeait pas, immobile, et surtout terrorisée face à tant de pression de la part de Joh, qui par le biais de leur "lien" montrait clairement que les limites n'étaient absolument pas à franchir...

Il ne restait plus qu'à attendre l'arrivée d'Astéride d'Erac, à laquelle elle avait demandé de parler en personne et en privé, et vues les précédentes relations tendues entre les deux femmes, les choses n'allaient évidemment se dérouler sans une ambiance "explosive"
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Excuses ou conflit ? Un temps pour chaque choses. [Asté...]   Lun 3 Jan 2011 - 23:23

« Mes ordres avaient pourtant été clairs non ?! »

Seamus ne frémit même pas devant le ton plus que rageur de sa jeune maitresse. Astéride ne décolérait pas. Comment osait elle se présenter au château ?! Alors même qu’elle l’avait interdit de séjour !? Seul Trystan aurait put lever cette interdiction et il ne l’avait pas fait !

Marchant de long en large, Astéride vociférait dans sa barbe, jurant doucement pour ne pas écorcher les oreilles de Seamus qui, si il l’avait entendu, aurait certainement eut un claquement de langue réprobateur.

-Elle dit avoir un paquet pour vous.

Astéride fit volte face et serra les dents.

« Qu’elle s’étouffe avec ! »

Cette fois, elle n’échappa pas au claquement de langue et, instinctivement, elle rentra la tête dans les épaules. Seamus avait toujours eu ce pouvoir sur elle, celui de se sentir petite fille aux genoux écorchés et pourtant, on était bien loin de la réalité. Aujourd’hui, elle était femme, fiancée et mère de surcroit ! Mais certaines habitudes avaient la vie dure.

-Ma Dame vous devriez peut être mettre de coté votre colère et recevoir cette femme. Il ne sera pas dit que la fille de Charles d’Erac est rancunière.

Cela doucha instantanément la colère de la jeune duchesse, mais pour la forme, elle jura tout de même. Certes, elle devait se montrer plus noble que cette…cette…Ah ! elle ne trouvait même pas de qualificatif adéquat !

« Bon, bon, je vais la recevoir. »

Marmonna-t-elle en agitant la main, vaincue. Par les Cinq ! Si Johann se permettait un mot plus haut que l’autre, elle la ferait enfermer ! Incanus, comme sensible a la colère de sa dragonnière, évitait de penser tout haut, parce que nul doute qu’Astéride n’aurait pas apprécier son commentaire sur son sale caractère. Astéride trépigna encore quelques minutes avant de se décider a rejoindre le petit salon qui recevait d’ordinaire les invités.

Dire que son entrée fut chaleureuse serait mensonge, elle écrasa Johann d’un coup d’œil a geler les volcan de la Péninsule avant de traverser la pièce tout en parlant d’une voix sèche et autoritaire.

« Il m’avait semblé vous avoir interdit ses lieux, Johann. »

Oh plus de général, plus de ma dame, rien de rien ! Astéride la rabaissait a son rang, c'est-à-dire…rien comparé a elle. C’était petit et mesquin, très peu ressemblant a la jeune femme, mais c’était. Astéride avait même du mal a la regarder sans avoir une envie folle de lui sauter a la gorge.

Revenir en haut Aller en bas
Johann
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2086
Âge : 31
Date d'inscription : 11/08/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 27 (Favrius 979, 10ième cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Excuses ou conflit ? Un temps pour chaque choses. [Asté...]   Mar 4 Jan 2011 - 20:08

Il était difficile de deviner laquelle détestait le plus l'autre, entre le regard glacial d'Astéride, et le foudroyant de Joh' il n'y avait pas vraiment de différences, et aucune ne faisait ça de bonne volonté. Et pour Joh', plus vite elle aurait livré son paquet et plus vite elle pourrait partir, libérée de son poids vu que la créature s'attacherait à quelqu'un de son espèce !

"Parfois il n'y a pas d'autres choix, et je ne serais jamais revenue sans autorisation du Roi pour un certain motif."

Elle s'épargna de dire qu'elle aurait préféré rester dans les terres stériles au milieu des cadavres et des spectres que de revenir foutre les pieds ici, face à cette femme qu'elle avait finit par hair. Ainsi que sa créature dangereuse pour l'intégralité du royaume et l'étant potentiellement pour le Roi. D'ailleurs en parlant de ça, elle ne devait sûrement pas être trop loin ! Et oui, boule d'écailles dorée ne pouvait absolument pas s'empêcher de gigoter après "l'odeur" qu'elle venait de sentir, envoyant évidemment à Joh divers messages en couinements divers et autres sensations d'aller voir ce que ca pouvait être.

"Je suis la pour autre chose de beaucoup plus grave. On dirait que vous n'avez pas pu empêcher votre créature infernale de faire des petits !"

Évidemment en parlant de créature infernale elle parlait du dragon d'Astéride, Trystan aurait dû l'écouter et faire tuer cette créature avant qu'elle ne fasse trop de petits et qu'ils ne se retrouvent avec une invasion sur le dos. Bon, bien entendu ces pensées hostiles n'avaient rien de positif envers la petite boule d'écailles qui s'agitaient de plus en plus montrant en prime son mécontentement face à ce genre de pensées de sa "moman" qui la retenait enfermée dans la sacoche de cuir. Non ce n'était pas vraiment pas le moment qu'elle se décide à sortir, malgré le fait que cette agitation soit parfaitement visible de l'extérieur.

Joh quant à elle n'avait pas lâche Astéride du regard, la fixant toujours avec ce même air hostile qu'elle lui avait adressé à chacune de leurs rencontres. A savoir si par contre la "chose" en face d'elle allait finir par réagir.
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Excuses ou conflit ? Un temps pour chaque choses. [Asté...]   Mer 5 Jan 2011 - 12:44

Créature infernale ? Petits ? Mais qu’est ce qu’elle racontait ?! Astéride le regardait, bouillanante de lui coller sa main en travers de la figure quand quelque chose la frappa. Depuis quand Johann avait les yeux de cette teinte si particulière. La jeune duchesse fronça les sourcils avant de répliquer avec dédain.

« Incanus est un mâle et n’a aucune compagne, donc, difficile de faire des petits dans ces conditions, a moins que votre ignorance de la chose frise le royaume de Tyra bien sur. »

Cependant, Incanus restait inhabituellement silencieux. Intriguée par ce comportement, Astéride le regarda du coin de l’œil, il avait le regard fixé sur le sac de Johann. Sac qui s’agitait de soubresauts assez étrange d’ailleurs. Elle ressentait le chaos émotionnel d’Incanus et n’en comprenait pas la raison, aussi fut elle légèrement surprise de le voir sauter a terre, petit lézard inoffensif et de trottiner devant Johann. Il s’arrêta a distance respectable et ouvrit la gueule.

« Incanus ! Non ! »

Trop tard, il venait de cracher un jet d’acide précis et travaillé. Le liquide corrosif toucha le sac dans un sifflement, le rongeant de manière indéfectible pour en…Par les Cinq ! Astéride n’eut réellement le temps de voir qu’un éclair doré avant qu’Incanus ne lui cache cette vision en triplant sa taille, cela dit, elle ne se démonta pas.

« Johann ! Qu’est ce que c’est que ça ?! »

Incanus tourna la tête vers elle d’un air goguenard qui voulait dire, a ton avis ?. Non, c’était impossible ! Les petits de Leirn avait été tué par le Voile ! Et a sa connaissance, Uriel ayant disparut avec ses œufs, il n’existait plus de dragons mise a part Incanus, Leirn et Cundu quelque part dans le monde ! C’était impossible !

« Incanus ! tu veux bien te pousser un peu ? »

Le dragon vert fit un petit pas de coté, laissant a Astéride la possibilité de voir enfin ce qu’elle n’osait pas imaginer. Les yeux grands ouverts, surprise au-delà du raisonnable, elle fixait l’étrange créature aussi doré que le soleil. Il…Elle…Semblait craintive et ne quittait pas Johann du regard.

« Où l’avez-vous trouvé ? »

Revenir en haut Aller en bas
Johann
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2086
Âge : 31
Date d'inscription : 11/08/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 27 (Favrius 979, 10ième cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Excuses ou conflit ? Un temps pour chaque choses. [Asté...]   Mer 5 Jan 2011 - 15:16

Ah mais bien sûr ! L'œuf était apparut comme ça en claquant des doigts et n'avait pas été pondu par un de son espèce. C'est très connu ça la génération spontanée qui rappelle un peu la question du "Qui est venu en premier : L'œuf ou la poule ?" Elle pouvait la prendre pour une imbécile tant qu'elle le souhaitait, venant de cette femme qui n'avait plus grand chose d'une humaine chacune des insultes pouvait paraitre comme compliment.

"Prenez moi pour une imbécile."

Mais elle n'était pas au bout de ses surprises, la créature dans le sac avait finit par attirer l'attention du monstre d'Astéride qui s'approcha de Joh. S'approcher ? C'était déjà trop près, faisant reculer la jeune femme de quelques pas pour garder une distance raisonnable. "Non !" ? Il était sûrement déjà trop tard, il attaquait... Elle aurait payé excessivement cher d'avoir un bouclier derrière lequel se protéger à ce moment là. Le jet rongea le cuir de la sacoche, faisant tomber lourdement la boule d'écaille dorée sur le sol, sonnant partiellement Joh par la même occasion à cause de la désorientation de la créature, qui complètement terrifiée se réfugia derrière les jambes de Joh.

La devise n'avait jamais pris autant de valeur à ce moment là : "Tout ce qui est hostile, tue le" et elle était extensible à tout ce qui pouvait faire peur, car en supprimant la source de la peur, celle-ci n'avait plus de raison d'exister. Et cette fois la raison était un dragon énorme qui lui barrait le passage. Ou comment réussir à bloquer Joh en quelques minutes avec des sentiments qui cette fois étaient partiellement les siens et surtout renforcés par ceux de la petite dragonne d'or.

Elle foudroyait du regard le dragon ainsi qu'Astéride, ne lâchant aucun des deux du regard.

"Drôle de manière de poser des questions." Ton sec et agressif, il ne fallait pas être très imaginatif pour deviner que Joh n'allait plus être très coopérative. "Je ne suis pas la pour discuter du pourquoi et du comment. Entre créatures infernales vous allez bien vous entendre, vous la récupérez, elle sort de ma tête et je m'en vais. Et tout le monde sera content !" il y avait comme une certaine envie de mettre fin à cette discussion.

Ah bah oui, c'est sûr, elle n'avait pas démordu de son envie de s'en débarrasser, pauvre créature qui la prenait pour sa mère... Et évidemment le lézard doré comprenait parfaitement ce que souhaitait sa "maman" c'est à dire l'abandonner à celle qui lui faisait une sacrée frayeur en ce moment même. D'ailleurs, elle adressa une sorte de couinement plaintif à Joh, montrant clairement sa tristesse, sa peur de se retrouver seul et tout ce qui pouvait aller avec en ajoutant à la vague de sentiments déjà présents tout en se collant un peu plus aux jambes de Joh, pour montrer sa présence et une sorte de requête d'affection. Joh avait commencé à s'y habitué comparé à la première fois ou ceci avait faillit par la "tuer" malgré le fait que ce sentiment soit encore difficilement supportable, surtout après les jours passés à cacher la créature et à s'en occuper...
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Excuses ou conflit ? Un temps pour chaque choses. [Asté...]   Mer 5 Jan 2011 - 15:36

« Je n’oserais pas. »

Riposta la jeune sœur du roi avec un sourire qui disait clairement le contraire. Cependant, Incanus n’en avait pas fini, loin de là, il eut tôt fait de faire sortir la créature qui se cachait dans le sac, saisissant sa dragonnière par la même occasion. Un autre dragon ?! Mais c’était techniquement impossible ! Incanus n’avait pas de descendance ! Les seuls œufs possibles avaient été détruit ou partiellement perdus ! De plus, jamais elle n’avait entendu parler de dragon a cette couleur ! D’un superbe doré, éclatant sous la lumière du soleil qui coulait a gros bouillon des fenêtres.

Le dragon sembla chercher refuge entre les jambes de Johann et Incanus se mit a trépigner sur place, émettant de petits sifflements que l’on pourrait qualifier de…de…rassurant ? Difficile a dire, mais c’était ce qui émanait du dragon a l’heure actuelle.

La suite la fit exploser de rire. Tellement fort qu’elle du aller s’assoir. Par les Cinq ! C’était a peine croyable ! La faire sortir de sa tête ? Mais bien sur ! La lui laisser ? Encore bien sur ! Johann était dans un caca immonde et n’en avait même pas conscience, c’était…magnifique. Finalement, Astéride essuya ses yeux avant de prendre un air sournois et de répondre avec la lenteur qui sied lorsque l’on parle aux faibles d’esprit :

« Désolée, Johann, il n’y a rien que je puisse faire. Il…Elle ne vous quittera pas, tout comme vous ne pourrez pas le faire. J’appelle ça un drôle de tour du destin ! »

Encore un peu secouée de rire, Astéride s’adossa au dossier de son fauteuil, dardant un regard clairement amusé sur Johann.

« Vous croyez qu’on se débarrasse comme ça d’un dragon Johann ? Et bien laissez moi vous dire que non. Il vous a choisit, vous devez faire avec, que ça vous plaise ou non. Je vous déconseille bien évidemment de le tuer, auquel cas vous le sentiriez passer, ou de l’abandonner dans un coin, il aurait tôt fait de vous retrouver.»

Incanus quand a lui, n’avait de cesse de vouloir communiquer avec le jeune dragon, tournant autour de Johann sans même lui prêter attention.

Revenir en haut Aller en bas
Johann
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2086
Âge : 31
Date d'inscription : 11/08/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 27 (Favrius 979, 10ième cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Excuses ou conflit ? Un temps pour chaque choses. [Asté...]   Mer 5 Jan 2011 - 20:13

Non, il n'y avait strictement rien de drôle dans la situation, elle s'était jetée dans l'antre de la bête, et maintenant elle l'était pas prête d'en sortir sans pertes. Il en fallait plus pour rendre une situation désespérée : Sans arme, avec le lézard dans les pieds pour l'empêcher de bouger sans contraintes avec un dragon qui leur tournait autour et l'autre qui se tapait une barre à se moquer d'elle.

"Moquez vous tant que vous voulez mais rappelez votre chien galeux ! Il l'effraie !"


En effet, du côté du lézard doré la situation n'était pas meilleure que pour Joh. Malgré le fait que l'autre dragon tentait de se faire "amical" et d'entrer en communication, celui-ci était tout simplement terrifié face à ce qu'il voyait et Joh n'allait sûrement pas l'aider à penser le contraire. Avec ce lien reliant leurs émotions et leurs pensées, il lui était facilement arrivé aux oreilles "on va se faire bouffer". Le lézard ne lâchait pas son "confrère" du regard, tournant lui aussi autour des jambes de Joh, pour bien la garder entre lui et le monstre. Joh quant à elle se retrouvait un peu entre deux feux : Ne pas perdre Astéride mais aussi son Dragon du regard. C'était un peu comme être au milieu d'un banc de requin.

"Et merci pour vos conseils, mais j'ai déjà essayé par moi même, sinon je ne serais pas venue et vous avez sûrement une solution."

La pression finit par faire craquer la pauvre créature qui sauta sur Joh, pour tenter de se réfugier dans ses bras, comme à de nombreuses reprises ou elle s'était fait des frayeurs lors du voyage, sauf que cette fois ce n'était plus un poids plume. Forcément, elle fut rattrapée, c'était ça ou le dragon entrainait Joh à cause de son poids, ce qui ne manquait pas d'exaspérer la cavalière... Qui la forca à remettre patte au sol, malgré un refus visiblement catégorique de la boule d'écaille tremblante et terrorisée.

Ca n'allait pas aider Joh à se calmer tout ça, entre cette impression de n'être qu'une proie, avec en prime l'autre qui se moquait d'elle sans oublier la boule d'écaille terrorisée qui n'attendait que de lui sauter dessus pour se calmer...

"Je crois que c'est une mauvaise idée d'être venu vous voir, j'aurais mieux fait de m'adresser directement au Roi."

Ah mais oui... Et comment ? Transporter ca discrètement n'avait pas été une mince affaire, alors le temps de rentrer a Diantra ca serait un cauchemar !
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Excuses ou conflit ? Un temps pour chaque choses. [Asté...]   Jeu 6 Jan 2011 - 11:43

« Faites attention a vos paroles Johann, vous êtes chez moi, et nulle insulte ne sera tolérées. Incanus, laisse le tranquille, tu vas finir par lui faire faire une bêtise ou mettre Johann par terre. »

Le dragon vert balança la queue de droite a gauche, comme un signe de négation mais finit par laisser tomber, se dandinant tranquillement vers son amie avec une étincelle déçue dansant dans l’iris. Astéride pouvait comprendre, mis a part Leirn, avec laquelle il ne s’entendait que moyennement, il n’avait pas vu de dragon, Cundu lui manquait terriblement aussi, donc sa joie de voir un autre semblable prenait le pas sur ces capacités de reflexion.

Astéride se moqua très largement du tour que venait de faire le destin a Johann, bien qu’elle ne comprenait pas le choix plutôt étrange du dragon de ce lier avec une femme qui ne les comprenait pas et même qui en avait une peur terrible.

« Il n’y a pas de solution, Johann. Il va vous falloir apprendre et lui apprendre. Le lien qu’il a créé est indestructible, vous n’avez pas d’autre choix que de l’éduquer et vous avec. Il a quel âge ? »

Encore bien jeune de ce qu’elle pouvait en juger, donc dangereux pour sa dragonnière parce qu’incapable de se dissimuler aux yeux du monde, il n’était pas bien gros pour le moment, mais Astéride savait qu’ils grandissaient très rapidement. Après tout, Incanus était a peine adulte désormais, deux ans et demi.

« Et que pensez vous que mon frère aurait fait dites moi ? »

Répliqua-t-elle d’un ton amusé. Trystan régnait sur les hommes, tous lui obéissait, mais un dragon n’écoutait que ces propres lois.

« Il a beau être un mage d’exception, il ne peut pas défaire ce qu’un dragon a fait. Allez savoir pourquoi il vous a choisit, mais le fait est que maintenant, vous êtes liés jusqu'à ce que la mort vous sépare, sauf si lui en décide autrement. »

Ajouta-t-elle en désignant le dragon d’or d’un index joueur.

Revenir en haut Aller en bas
Johann
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2086
Âge : 31
Date d'inscription : 11/08/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 27 (Favrius 979, 10ième cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Excuses ou conflit ? Un temps pour chaque choses. [Asté...]   Jeu 6 Jan 2011 - 16:43

Elle pourrait lui dire un nombre incalculable de fois de "surveiller ses paroles" jamais rien n'y ferait, comment faire changer d'avis cette tête de mule après tout hein ? Néanmoins elle rappela son horreur qui malgré de visibles signes de mécontentement finit par reculer, laissant un tant soit peu la boule d'écaille dorée respirer. Evidemment, le lézard ne se fit pas prier pour de nouveau tenter de grimper sur Joh, et quand la créature voulait quelque chose... Généralement elle se démerdait pour l'avoir d'un moyen ou d'un autre, manipulant Joh au fil des sentiments forts transmis qui avaient le don inouï d'énerver la cavalière qui finissait presque toujours pas céder. Elle finit par se baisser, pour laisser la boule dorée lui grimper dessus, celle-ci enroulant partiellement sa queue autour de Joh, bien que celle-ci soit encore trop courte pour en faire le tour.

"Il va finir par se calmer et par s'endormir, trop d'émotions." dit-elle d'un air dépité.

Elle laissa Astéride lui expliquer que ce qui avait été fait par un Dragon ne pouvait absolument pas l'être. Sauf s'il en décidait autrement, et bien il suffisait de le pousser à le faire quand il aura un peu plus évolué et sera capable de se démerder seul. Actuellement l cherchait juste une mère.

"Au lieu de se moquer le roi aurait pu me donner d'autres conseils que celui de subir en silence."

La créature commençait visiblement à moins trembler sous les courtes caresses de Joh qui avait finit par apprendre comment calmer beaucoup plus rapidement la créature.

"Je l'ai trouvé il y a environ 2 semaines à environ 2 jours de cheval de Nisetia pendant le voile. L'œuf à éclos quand je l'ai touché et depuis la bestiole semble me prendre pour sa mère et ne m'a plus lâchée. Et il est hors de question que je la garde, j'ai des obligations et à la prochaine campagne armée, je devrais être sur le front, donc cette chose aura intérêt à se trouver une autre mère rapidement si elle ne veut pas finir orpheline et en prime à ce rythme c'est cette créature qui va finir par me tuer à cause de la fatigue en m'empêchant de dormir plus d'une heure par nuit."

Et oui, entre les voyages, surtout de nuit depuis environ 3 semaines, en dormant très peu, sans compter les émotions fortes lors de la traversée des terres stériles et du voyage en Nisetia. Un retour qui ne fut pas de tout repos entre s'occuper de Katalina et de la bestiole, sans compter les escapades nocturnes de celle-ci qui revenait complètement paniqué... Le temps de repos avait été très limité. La créature lui avait visiblement mené la vie dure, d'ou l'énervement permanent dont faisait preuve la cavalière, malgré le faire qu'Astéride l'ait toujours vue ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Trystan de Diantra
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4737
Âge : 32
Date d'inscription : 10/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Maître
MessageSujet: Re: Excuses ou conflit ? Un temps pour chaque choses. [Asté...]   Jeu 6 Jan 2011 - 23:58

- "Majesté, pardonnez-moi de vous déranger mais... Il se trouve que le Capitaine Reinhart se trouve actuellement au château et s'entretient avec Dame Astéride."

Un silence étonné et songeur accueillit l'interruption de Seamus. Le brave intendant savait parfaitement qu'Astéride avait interdit Johann de séjour à Erac, depuis que cette dernière, complètement obnubilée par le dragon de la jeune fille, avait tiré l'épée et blessé le neveu du roi. Comme toute mère, Astéride avait sorti les griffes et Trystan n'avait pu qu'appuyer la décision de sa sœur. Il avait suspendu Johann suite à cet incident. Mais le Capitaine était revenu vers amende honorable auprès du roi, excuses qu'il avait accepté, même s'il avait demandé au Capitaine de présenter ses excuses à l'intéressée, donc à Astéride.

Néanmoins, il craignait, comme Seamus, que les choses ne dégénèrent. Connaissant les caractères des deux femmes, c'était en effet une possibilité qui avait valeur de certitude. Le roi se leva, décidé à éviter un conflit au sein de son château. Il faisait énormément le voyage entre Diantra et Erac ces derniers temps, essayant de mettre de l'ordre dans son royaume et parmi ses vassaux. C'était éreintant, mais il n'avait jamais rechigné à la tâche. Et cela lui donnait l'occasion de voir sa sœur, même s'il devait se séparer de son épouse et ses enfants. Lilianna ne pouvait être de tous les voyages, ni les enfants, trop jeunes. Il naviguait donc entre les deux châteaux, quittant le luxe et le raffinement de Diantra pour Erac la rustique, la solide. Il était très attaché à la terre qui l'avait vu grandir et y revenir était un moyen de se ressourcer, même s'il n'y avait pas que des souvenirs heureux. L'ombre de sa mère tyrannique et dérangée ne le quitterait jamais.

- "Et bien, il me semble qu'il faut saluer le Capitaine qui a fait ce long voyage comme il se doit."

Il esquissa un sourire, qui n'illumina pas son visage pour autant. Thibault se fit son guide, ainsi que Seamus. Le jeune valet avait grandi, le garçon maladroit devenant un jeune homme efficace, discret et plus assuré. Assez ténébreux et taciturne, il avait un succès certain auprès des jeunes femmes, mais cela ne lui avait pas tourné la tête et n'empiétait pas sur son travail. Il fallait que jeunesse se fasse.

Les trois hommes se dirigèrent ainsi à travers le château, avant de pénétrer dans la pièce où se tenaient Astéride et Johann. Seamus pénétra le premier, annonçant le maître des lieux et roi. Trystan était sobrement vêtu de noir et d'argent, comme cela lui arrivait souvent, soulignant ainsi son corps élancé et mince. Ses longs cheveux noirs étaient détachés, comme d'habitude. Son visage sévère se fendit d'un sourire, alors qu'il tendait les mains devant lui, invitant sa sœur à s'en emparer, un geste anodin, qui était devenu routine entre eux.

- "Capitaine, j'ai été grandement surpris d'apprendre votre visite à Erac."

Petit reproche de ne pas s'être faite annoncer plus tôt dans la maisonnée ou à lui et également allusion à son bannissement des lieux par sa sœur.

- "Seamus, Thibault, vous pouvez disposer. Ramener-nous simplement de quoi nous désaltérer et une petite collation pour notre invitée."

Il espérait réussir à désamorcer le conflit latent qui couvait entre les deux femmes et qui ne disparaîtrait sans doute jamais vraiment au vu de leurs caractères. Johann était têtue et Astéride rancunière.
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Excuses ou conflit ? Un temps pour chaque choses. [Asté...]   Ven 7 Jan 2011 - 0:18

« Et quels genres de conseils ? Mmmh ? Mis a part celui de venir me voir ? »

Railla la jeune duchesse avec un coup d’œil ouvertement moqueur. Johann espérait tant du roi que cela en devenait pathétique. Non pas que Trystan soit incapable ou amoidri, juste qu’il y avait des choses qu’il ne pouvait gérer. Songeuse, Astéride regardait le dragon doré, visiblement très attaché a son humaine, un peu comme…oui voilà, un peu comme un bébé a sa mère.

Elle claque de la langue lorsque Johann continuait tranquillement sa tirade, arguant de la bestiole.

« Vous ne comprenez visiblement pas ce que cela implique…très bien, déjà ce n’est pas une bestiole, mais un dragon, l’une des créatures plus sage et inteligente que cette terre ai porté. Le votre est encore jeune, il agit donc comme un enfant…Mais…Voyez vous ce tableau là ? »


Astéride pointa l’index sur un mur, désignant un tableau qui représentait une jeune fille, encore bien jeune, a peine femme, aux longs cheveux châtains foncés et aux grands yeux noirs. Une jeune fille timide et effacée qui ne brillait pas dans la lumière.

« Savez vous qui c’est ? Et bien c’est moi a l’âge de 14 ans. »

Puis, Astéride se leva, se rendit a une petite commode et en tira le tiroir d’un geste sec, lorsqu’elle revint vers Johann, assise en face d’elle, elle avait dans la main un petit miroir qu’elle tendit au capitaine.

« Maintenant, regardez vous attentivement Johann et osez encore parler de bestiole inutile et bonne a jeter. »

Assis dans un coin, Incanus renifla d’un air dédaigneux, être traité de chien galeux, de bestiole même, ne lui plaisait que moyennement. Astéride fini par se rassoir, laissant tout le loisir a Johann d’avaler l’information, a savoir, le changement radical de la couleur de ses yeux. Tout comme Astéride avait perdu la noirceur profonde de ses iris ou même la teinte miel foncé de ses cheveux. Elle ouvrait de nouveau la bouche quand l’irruption de Seamus l’interrompit. Fronçant légèrement les sourcils, elle allait lui dire de les laisser seules lorsque Thibault et son frère le suivit. Aussitôt, le visage d’Astéride s’illumina et elle se leva, allant glisser ses mains dans celles de son frère, se hissant même sur la pointe des pieds pour lui baiser la joue. Incanus, qui adorait le roi allez savoir pourquoi, se mit en devoir de lui grimper dessus pour venir toucher son nez du bout de son museau, ,une manière pour lui de le saluer, mais cela n’empêcha pas Astéride de l’entendre « dire » a son frère…

« Et bien il était temps ! Entre chien galeux et bestiole, j’ai cru que j’allais l’étriper….Vous les deux pattes êtes terriblement compliqués. »

Astéride fronça les sourcils mais Incanus l’ignora superbement pour se nicher sur l’épaule du roi, parfaitement content de lui.

« Je suis désolée de devoir te voir arraché a tes devoirs pour venir calmer une querelle enfantine, Trystan, car c’est pour cela que tu es venu n’est ce pas ? »

Finit elle par dire d’une voix amusée, pas dupe du tout. Seamus avait du prévenir son frère de l’arrivée de Johann et vu la manière dont s’était déroulée leur dernière rencontre, il a dut craindre un meurtre.

Revenir en haut Aller en bas
Johann
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2086
Âge : 31
Date d'inscription : 11/08/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 27 (Favrius 979, 10ième cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Excuses ou conflit ? Un temps pour chaque choses. [Asté...]   Ven 7 Jan 2011 - 16:10

Elle avait beau dire ce qu'elle voulait, Joh n'aurait de toute manière aucune confiance en cette femme considérée comme dangereuse, d'ou le fait qu'elle préférait largement se tourner vers Trystan que vers elle. Elle ne répondit cependant pas à la provocation d'Astéride à ce sujet, non ce n'était pas la peine de relever vu qu'elle en connaissait déjà la réponse. Elle finit par lui montrer un portrait, qui n'était autre qu'elle même voilà plusieurs années. Ah c'est sûr, qu'il y avait de grosses différences, que Joh avait tout de même déjà remarqué dès leur première rencontre lors du fameux bal. C'est sûr, les différences étaient énormes, autant dire qu'elle n'était même pas reconnaissable. Que ce soit les yeux, les cheveux ou encore les oreilles comme changement majeur, ils n'étaient pas des plus discrets.

"Vous allez me dire que c'est à cause de ça ?"

Elle eut à peine le temps de poser la question qu'elle finissait déjà avec un petit miroir dans les mains en guise de réponses. Joh regarda d'ailleurs Astéride avec une sorte d'air interrogateur "mais qu'est-ce que vous voulez que je fasse de ça ?". C'est sûr, que lui faire voir la réalité des choses ne serait pas des plus facile, et que le résultat serait plutôt catastrophique. Cependant une interruption la coupa dans le mouvement...

Quelle galère, un invité surprise qui se pointait pile à l'endroit ou il ne fallait pas, la créature n'étant pas prête d'être planquée efficacement, heureusement juste qu'elle tournait le dos à la porte. Les nouveaux bruits et surtout la nouvelle voix firent réagir la boule dorée réfugiée contre Joh, presque tout autant que Joh, lorsqu'elle reconnu celle de Trystan qui n'était pas venu seul. Elle se détacha avec quelques difficulté de la créature puis la recouvrir de sa cape de voyage en lui faisant bien comprendre de ne pas bouger, vu le nombre de personnes pour le moment, elle n'allait de toute manière pas broncher d'un poil. Laissant par la même occasion le miroir avec la créature.

Elle s'était levée et approchée du roi, puis lui fit un salut digne de la coutume militaire, sans bien entendu attendre qu'il ne lui rende, après tout il ne pouvait absolument pas le voir.

"Je ne pensais pas que vous seriez ici monsieur. Je passais juste en coup de vent avant de rentrer à Diantra suite à la mission de sauvetage de Katalina Noblegriffon retenue à Nisetia."

Si seulement les choses étaient aussi simple. La sale bête d'Astéride avait eut vite fait de retourner poser ses sales pattes sur le roi, cause de la première altercation, et qui allait certainement être la cause d'une seconde à ce rythme, cependant celle-ci fut interrompue assez brutalement à la naissance par la boule d'écailles dorée qui vont se réfugier dans les jambes de Joh, observant depuis cette "cachette" le roi, trainant derrière elle la cape de voyage. Et avant même que Joh' n'ait le temps d'ouvrir la bouche pour l'engueuler - ce que la créature avait sûrement prévu - le lézard doré, se faufila entre les deux jambes de sa "maman" pour aller se réfugier dans celles de Trystan, comme si la sale bête souhaitait enfin faire connaissance avec celui-ci pour diverses raisons inconnues pour le commun des mortels, arrachant ainsi un juron peu recommandable à Joh'.

"Ne vous inquiétez pas, je m'occupe de ça." dit-elle précipitamment alors qu'elle se saisissait de la fameuse cape qui servirait bien évidemment à neutraliser pour de bon la bête en l'emmaillotant à l'intérieur de celle-ci de manière à l'immobiliser pour de bon. "Et toi reviens ici tout de suite !" Dans l'ordre envoyé à la créature il était clair qu'elle n'était pas rassurée, et que ce n'était pas vraiment le moment de "jouer" avec ca.

Ah oui c'est sûr, la, cette créature venait de faire la chose à ne pas faire, c'est à dire oser toucher le roi. Déjà qu'elle avait envie de transformer le dragon vert en paire de bottes pour l'avoir fait, maintenant ca serait une ceinture en cuir de dragon d'or qui lui feraient le plus plaisir. Et évidemment, sentant ceci la boule dorée n'avait pas réellement envie d'obéir.
Revenir en haut Aller en bas
Trystan de Diantra
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4737
Âge : 32
Date d'inscription : 10/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Maître
MessageSujet: Re: Excuses ou conflit ? Un temps pour chaque choses. [Asté...]   Ven 7 Jan 2011 - 16:48

Il n'eut pas à patienter bien longtemps, avant que deux mains fines ne se glissent dans les siennes, accompagnées d'un baiser léger et tendre. Ainsi en avait-il toujours été de leur relation. Ils n'étaient pas totalement du même sang, seulement liés par celui de leur mère vipérine, mais l'enseignement et l'amour de la figure paternelle les avait uni davantage encore que n'importe quel lien du sang. Bien que séparés de nombreuses années, et avec plusieurs printemps de différence, ils avaient toujours su compter l'un sur l'autre. Trystan avait commis l'erreur de l'oublier quand il était devenu Conseiller d'Ultuant à Diantra, quand il avait alors l'ambition dévorante de devenir roi, par n'importe quel moyen, quand ses scrupules l'avaient rattrapé en perdant la vue et en rencontrant une femme exceptionnelle. Il avait amèrement regretté d'avoir caché cela à Astéride. Sa mère s'en était moquée, pas sa sœur.

Il sentit quelque chose lui courir dessus, mais retint sa réaction primitive de sursauter. Il commençait à s'habituer à la drôle de manie du dragon de sa sœur. Au fur et à mesure que Trystan travaillait ses pouvoirs et apprenait à les dompter, il s'était avéré que le dragon pouvait communiquer avec lui également. Il ignorait si c'était parce qu'il avait des prédispositions naturelles pour ce genre de magie ou si c'était à cause de son lien privilégié avec sa sœur. Il laissa échapper un petit rire amusé aux plaintes d'Incanus. Oui, ils étaient terriblement compliqués et pourtant, Johann était très facile à comprendre : Incanus était un dragon, une menace, voilà tout.

Johann le salua de façon militaire. S'il ne pouvait la voir, il pouvait le deviner au ton guindé de sa voix alors qu'elle le saluait et s'excusait en disant ignorer qu'il était à Erac. Excuse recevable, il voyageait énormément. Mais ses paroles concernant Katalina l'interpellèrent.

- "Je comprends."

Il avait noté le "monsieur" adapté quand un militaire s'adressait à un supérieur hiérarchique, mais un peu étrange d'un sujet à son roi. Il ne s'en offusqua pourtant pas et ne le releva même pas.

- "Quand vous aurez un moment, Capitaine, j'espère que vous me ferez le rapport de cette mission."

Et même à sa sœur. Il n'ignorait pas qu'Astéride appréciait beaucoup la Dame Noblegriffon. Il sourit alors qu'Astéride intervenait, faisant remarquer qu'il était ici pour empêcher une dispute.

- "Je ne peux pas simplement profiter de la présence de ma sœur et de ma dévouée Capitaine?"

Il y avait de la malice dans son sourire, mais il reprit un semblant de sérieux.

- "Je vous connais trop bien toutes les deux, j'aimerais qu'Erac reste en paix et ne souffre pas de vos caractères respectifs."

C'était une critique aussi bien pour l'une que pour l'autre, même si Johann avait davantage de torts dans cette inimitié en s'étant montrée trop impulsive. Le sentiment de départ était louable, mais cela ne suffisait pas.

- "Je suppose que le Capitaine est là pour te faire ses excuses, comme je le lui avais demandé."

Ce n'était peut-être pas le but de la manœuvre, mais il n'hésitait pas à rappeler à Johann leur entretien quand il l'avait réintégré à son service. C'est alors qu'il sentit autre chose à ses pieds. Incanus étant sur son épaule, il n'avait absolument aucune idée de ce que cela pouvait bien être, bien qu'il perçu une sorte de magie, bien différente de la sienne ou de celle de Nakor, mais semblable à celle d'Astéride. Qu'est-ce que c'était que ce nouveau mystère? Johann était dépourvu de toute magie et pourtant, c'était bien elle la nouvelle source. Enfin, pas vraiment elle, mais cela l'impliquait. Johann jura avant de promettre de s'occuper de ça et de s'adresser à quelqu'un... ou quelque chose.

- "Qu'est-ce que...?"

Il fronça les sourcils, essayant de mettre en place les pièces du puzzle. La réponse vint d'Incanus, toujours sur son épaule.

"On s'affole pas, c'est juste un petit dragon qui sait pas se tenir, comme son humaine d'ailleurs."

Gros moment de blanc... un dragon qui ne savait pas se tenir comme son humaine? Johann avait un dragon? Mais depuis quand? Quelle ironie! Malgré lui, le roi ne put s'empêcher de rire. Oh non, c'était trop drôle, elle qui se méfiait d'Incanus comme de la peste se retrouvait avec son propre dragon!

- "Astéride, je trouve que cette remarque venant de la part d'Incanus est assez ironique."

Parce qu'en termes de mal élevé... Le dragon vert se tenait là en crapahutant sans cesse sur le roi. Même si cela ne le dérangeait pas et l'amusait plutôt. Mais il ne pouvait résister à l'envie de souligner les manières d'Astéride parfois, étendues à celles de son dragon. Il revint ensuite à Johann.

- "Les dieux sont décidément bien joueurs... Depuis quand avez-vous un dragon Johann?"

Il cessa de rire, reprenant sur un ton toujours moqueur :

- "Capitaine, auriez-vous du mal à vous faire obéir de votre familier?"

Sa présence ici revêtait toute son importance désormais. Johann s'était tournée vers la seule personne qui avait le même problème qu'elle. Enfin, problème, tout était question de point de vue.
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Excuses ou conflit ? Un temps pour chaque choses. [Asté...]   Sam 8 Jan 2011 - 22:30

« Katalina ? Il est arrivé quelque chose a Katalina ?! »

Et dire qu’elle n’était même pas au courant ! Par les Cinq ! ce Voile l’avait totalement absorbée tant par les remous qu’il avait occasionné que par l’inquiétude que cela avait généré sur les terres. Cependant, elle devrait attendre avant d’avoir le fin mot de l’histoire car déjà son frère reprenait, provoquant une légère moue entre agacement ( pour la trop grande clairvoyance de son frère ) et culpabilité ( pour la justesse de son jugement ).

« Tu exagère, je sais me tenir. »

La preuve, elle n’avait pas sauté a la gorge du Capitaine encore ! Par contre, la jeune femme battit rapidement des paupières a la mention d’excuses censée lui être adressées par Johann. Tiens, tiens, elle n’y avait pourtant pas fait allusion. Astéride sourit avec quelque chose de sournois qui laissait présager un petit coup bas mais se contenta d’un :

« Elle n’a pas encore eu le temps d’aborder le sujet je suppose, n’est ce pas Johann ? »

Piège ou perche tendue, cela restait a voir alors qu’elle suivait de l’œil les déplacements du dragon de Johann qui…Oh et bien Trystan avait la quote avec les dragons dirait on ! La petite boule d’écaille doré venait tout simplement de s’enfiler entre les jambes du souverain sous l’œil intéressé d’Incanus qui observait ce manège tout en éclairant le roi sur cette présence. Astéride le fusilla des yeux, lui mais encore plus son frère avant de lever les yeux au ciel.

« Je n’y peux rien si Incanus n’a aucune notion de royauté et autre salamalecs. »

Répondit elle prenant sciemment le reproche de travers avec un sourire malicieux au coin des lèvres. Cela dit, Trystan eut tôt fait de reporter son attention sur Johann et n’avait pu s’empêcher de rire de ses tentatives pour rattraper le dragon. Astéride secoua légèrement la tête en observant la scène.

« On ne se fait pas obeir d’un dragon, il choisit de vous écouter ou non, la nuance est subtile. »

Dit elle en allant se rassoir, renonçant a l’idée de récupérer Incanus décidément très bien sur l’épaule de son frère.

Revenir en haut Aller en bas
Johann
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2086
Âge : 31
Date d'inscription : 11/08/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 27 (Favrius 979, 10ième cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Excuses ou conflit ? Un temps pour chaque choses. [Asté...]   Dim 9 Jan 2011 - 0:20

Faire le rapport de la "mission" le moment voulu était de toute manière prévu dans son planning de retour, pour justifier de manière formelle sa disparition qui avait duré environ 3 semaines pendant lesquelles son état major avait assuré la fonction par alternance. Après il suffisait juste qu'elle réussisse à expliquer le tout sans s'embrouiller dans les détails tellement que l'histoire était compliquée. Bien évidemment l'épisode des excuses, elle trouverait facilement un moyen pour tenter de l'esquiver, d'ailleurs en rappelant ce fait Trystan venait de rajouter une couche à son cas qui n'était peut-être pas désespéré, mais presque ! En mettant la puce à l'oreille à Astéride...

Bon il n'eut pas de réaction virulente en sentant la créature faire, créature qui visiblement prenait un malin plaisir à restée coller entre les jambes du roi, comme si ceci lui procurait un certain plaisir quelconque. Par contre Trystan eut un ton amusé qui vint littéralement démolir le petit espoir que nourrissait Joh. Oui... Il trouvait la situation drôle et ironique...

Cela faisait près de 2 semaines qu'elle supportait en secret, sans rien dire. A prendre soin d'une créature dangereuse dont elle avait une peur bleue. Elle ne l'aurait pas recherché auprès d'Astéride, elle voulait juste lui abandonner la créature, par contre celui du roi aurait été le bienvenue, et surtout beaucoup plus rassurant que ce ton moqueur. C'est sûr, il ne s'inquiétait absolument pas, et la situation lui semblait sûrement des plus normales. Et c'est sûrement ceci qui coupa directement la chique à Joh, en fait qui la stoppa net dans ses mouvements. Si on pouvait décrire la situation ca serait avec une corde en train de céder, dont les bouts tressés lâchaient les uns après les autres. Ah oui évidemment, là de suite on imaginait facilement que sa "tenue" légendaire allait finir par se briser en petit morceau

"Je... Je ne vois pas ce qu'il y a de drôle ou d'ironique. Je ne sais pas ce qui va m'arriver, ca fait deux semaines que cette créature c'est attachée a moi. Je ne peux plus rien faire sans l'avoir derrière moi. Elle est dans ma tête, je ne peux même pas dormir et je ne peux pas l'en sortir." La voix allait de plus en plus haut et dans l'aigu mais surtout on pouvait sentir une certaine panique augmentant au fur et à mesure des mots. "Il va m'arriver quoi ensuite hein ? La même chose qu'à elle ?" Elle désigna astéride de la main. "Ne plus être humaine, c'est ca qui m'attends ? Avec ce truc dans ma tête qui va me bouffer de l'intérieur ? Ne plus être moi même ?!"

Allez savoir ce qu'elle était allé s'imaginer pendant ces deux semaines de voyages, mais ce n'était sûrement pas des choses des plus agréables qu'on ne souhaitait même pas à ce pire ennemi, après tout la peur se suffit à elle même en s'alimentant de terreurs encore plus difficilement contrôlables. Quoi qu'il en soit ca avait assez fait de chemin, le tout couplé à des émotions peu voulues mais exacerbée à cause de la boule d'écailles, ca donnait quelque chose d'assez inhabituel.

C'est tremblante qu'elle attrapa le col de Trystan, le serrant avec force, comme pour éviter de risquer de s'en détacher comme s'il s'agissait d'une bouée de sauvetage. La clairement, si ca ne se voyait pas précédemment, elle était complètement paniquée et elle arrivait au bout de ses nerfs.

"Je ne sais pas quoi faire. Je n'ai pas d'autres endroits ou trouver de l'aide... Je...." Les derniers mots s'étouffèrent dans sa gorge alors qu'elle fermait les yeux et baissait la tête.

La créature quant à elle, avait sentit monté le chaos émotionnel à petit feu de l'intérieur, et avait finit ses âneries et cette fois elle brillait plus par son absence, cachée dessous la cape de voyage de Joh qu'elle avait laissé derrière elle, ne laissant sortir qu'une partie de sa tête pour observer la scène de sa dragonnière qui par la panique tenait à peine sur ses jambes.
Revenir en haut Aller en bas
Trystan de Diantra
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4737
Âge : 32
Date d'inscription : 10/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Maître
MessageSujet: Re: Excuses ou conflit ? Un temps pour chaque choses. [Asté...]   Dim 9 Jan 2011 - 20:10

Oui, Johann devrait raconter sa raison de son absence et la conclusion de sa mission, mais même si le sujet intéressait énormément le roi, puisqu'il concernait une amie, il devait d'abord régler autre chose. Il ne savait que trop les griefs de Johann envers Astéride et réciproquement et ne voulait pas que leurs rapports s'enveniment. Il ne se gêna pas pour lancer une petite pique à sa sœur à ce sujet, s'attirant un commentaire outré de la part de la jeune femme.

- "Certes, mais combien de temps?"

Malicieux, il asticotait Astéride, qui au fond, adorait cela et jouait la carte de l'offusquation. Cela permettait aussi de la mettre dans de bonnes dispositions et de détendre l'atmosphère, du moins la concernant. Parce que pour Johann, c'était différent. Il ne put résister à l'envie d'aborder le sujet des excuses et ne fut guère surpris d'entendre sa sœur en rajouter une couche, trahissant ainsi le fait qu'effectivement non, Johann n'avait pas demandé pardon.

C'est là qu'intervint une invitée surprise, petite dragonne de Johann qui décida de se faufiler dans les jambes du roi, sous le regard amusé d'Incanus, perché sur ses épaules. Il avait l'art d'attirer les dragons en attendant! Le dragon vert lui expliqua laconiquement la situation, arrachant un commentaire moqueur de la part du roi envers sa sœur.

- "Non bien sûr, tu n'y peux rien, c'est vrai que pour toi, c'est primordial."

Non, Astéride détestait tout cela et n'en avait cure. Elle respectait son frère parce qu'elle l'aimait, pas parce qu'il était roi. Et elle se fichait des autres nobles, ne ménageant qu'à grand peine leur fierté. Il en profita alors pour se moquer gentiment de Johann. Jamais il n'aurait pensé qu'elle était si affectée par cette découverte, ni si apeurée. Elle ne lui avait jamais laissé voir la peur chez elle. Elle était une combattante chevronnée qui ne craignait pas le danger et voilà que d'être liée à une petite boule d'écailles la mettait dans tous ses états. Qu'elle ne fut pas la surprise du roi d'entendre sa voix menacer de se briser sous l'effet de la panique alors qu'elle s'accrochait à lui comme à une bouée. Ce n'était pas le soutien du roi qu'elle quêtait, c'était celui de l'homme. C'était tout à fait inconvenant mais il n'y avait que Trystan, Astéride et Johann. Il nota tout de même que sa sœur le reprenait concernant l'obéissance du dragon. Il eut un petit rictus.

- "Je devrais être habitué avec toi pourtant."

Parce qu'Astéride choisissait également d'obéir ou non. Il n'avait aucun pouvoir sur elle et ne cherchait pas à en avoir. Mais il se concentra bien vite que Johann. Johann qui ne supportait plus ce lien, omniprésent. Elle ne pouvait pas se détacher du dragon, ne pouvait pas l'oublier n'avait aucune intimité. Astéride ne s'en était jamais plainte, mais elle n'avait jamais cherché à lutter contre, cela faisait peut-être la différence. Il ne prit pas ombrage de sa façon de considérer Astéride comme plus humaine. Même si ce qu'elle sous-entendait était blessant. Mais accrochée ainsi au roi, il ne savait quoi dire ou quoi faire. Bizarrement, il avait toujours attiré les femmes qui semblaient lui faire confiance et oubliaient son rang pour chercher son aide ou son réconfort. Ce n'était pas la première fois que cela arrivait, mais de la part de Johann, cela n'avait de cesse de l'étonner. il la sentait trembler contre lui et finalement, il passa une main dans son dos, un peu gêné.

- "Je ne suis pas Dragonnier Johann, je ne peux pas vous aider à comprendre réellement ce don, mais pour avoir l'un des êtres les plus chers à mon cœur lié à un dragon depuis quelques années, je peux vous assurer que quand bien même l'apparence physique peut changer, le caractère, lui, reste le même."

Il eut un petit sourire qui fit frémir ses lèvres.

- "Malheureusement."


Il reprit son sérieux.

- "Astéride a certes changé physiquement, même si elle restera à jamais dans ma mémoire comme une adolescente timide aux cheveux châtains et aux yeux sombres, mais elle n'a pas changé. Son dragon n'influence pas son caractère ou ses humeurs."

Plus maintenant en tous les cas. Il passa sous silence les fameuses chaleurs qui avaient poussé sa sœur dans les bras de Ciaran. Mieux valait ne pas l'affoler.

- "Je sais que c'est facile à dire parce que je ne suis pas directement concerné, mais il ne faut pas chercher à combattre ce lien, mais à l'apprivoiser. C'est comme la magie, sans contrôle, elle est chaotique, voire dangereuse, mais dés qu'on l'apprivoise, elle devient une arme, une sécurité, qu'importe l'usage qu'on en fait. Vous êtes un soldat, vous n'avez jamais reculé devant le danger, devant la mort et vous voilà démunie et effrayée par un phénomène que vous ne comprenez pas et qui pourtant ne fera que vous rendre plus puissante. Vous devriez écouter ma sœur et la laisser vous en apprendre davantage sur ce qui vous arrive."
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Excuses ou conflit ? Un temps pour chaque choses. [Asté...]   Lun 10 Jan 2011 - 9:14

Et Johann craqua. C’était étrange de voir cette femme capable de lever l’épée en présence de son roi, sur un membre de la famille royale craquer lamentablement. L’atmosphère légère amusée que son frère avait réussit a distiller s’envola soudainement et, lasse par les insultes que proférait le capitaine sur sa personne, elle soupira lourdement en s’adossant a son fauteuil. Astéride se retenait a grand peine de se lever et lui balancer sa main sur la joue, d’une pour qu’elle se reprenne et de deux qu’elle veuille bien écouter ce qu’on avait a lui dire au lieu de tirer des conclusions érronées !

Mais Johann, toute terrifiée qu’elle soit, cherchait du réconfort auprès de son frère et, malgré elle, cela amusa la jeune femme. Nul doute que si Trystan ordonnait au Capitaine de se mettre nue et de faire la poule, Johann s’exécuterait sur le champ. Autant de vénération devenait particulièrement terrifiant lorsqu’on y regardait de plus prêt. D’une oreille distraite, Astéride écouta son frère et un léger sourire dansait sur ses lèvres. Si elle avait changé, mais pas de manière radicale et certainement pas a cause d’Incanus. Elle avait changé parce qu’elle avait grandit. Mais essayer de faire comprendre ça a Johann restait de l’utopie.

« Quand elle sera prête a m’écouter, parce que pour le moment, mis a part m’insulter, elle n’a pas fait grand-chose. »

Oui, elle en rajoutait une couche, mais il était hors de question qu’elle tente de comprendre quelqu’un qui ne faisait aucun effort pour la comprendre elle. Aux yeux du capitaine, elle était un monstre et même pas humaine, alors pourquoi perdrait elle son temps a tenter de lui faire comprendre quelque chose ? Malgré elle, son regard tomba sur la petite dragonne dorée. En vérité, si Astéride devait enseigner quelque chose a Johann, elle ne le ferait que pour le dragon, non pour son humain.

« Est-ce qu’au moins vous lui avez donné un nom ? »

Astéride était sure que non. Johann se contentait de la nommer bestiole ou chose dans le meilleur des cas, ne rêvait que de s’en débarrasser alors même que ce n’était pas possible, refusait de comprendre que la jeunesse rendait le lien difficilement gérable puisque le dragon ne pouvait communiquer autrement que par ses émotions. Décidément…

Revenir en haut Aller en bas
Johann
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2086
Âge : 31
Date d'inscription : 11/08/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 27 (Favrius 979, 10ième cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Excuses ou conflit ? Un temps pour chaque choses. [Asté...]   Lun 10 Jan 2011 - 16:57

Elle n'avait jamais montré sa peur à personne, c'était la première fois depuis qu'elle était passée dans l'age adulte qu'elle avait ce comportement, et ce n'était pas pour rien à ses yeux. Une armée drow, une armée d'occupation, une créature venue droit des enfers ou encore le territoire de la mort. Elle n'avait pas reculé et l'avait affronté de face presque en leur crachant dessus malgré cette fameuse peut qui est toujours présente - Car celui qui dit ne pas avoir peur est soit un menteur, soit mort - et pourquoi ? Pour une raison simple : celles-ci pouvaient s'affronter une arme à la main et à coup de mandale, c'étaient des choses saisissables et donc qui pouvaient être tuées avec un peu d'acharnement (sachant que Joh ne connait pas la demi-mesure) surtout qu'elles étaient clairement hostiles, avec un ennemi clairement identifié offrant donc une certaine sécurité.

Mais là les choses étaient différentes. "L'ennemi" n'en était pas un, elle ne pouvait pas le vaincre elle même et surtout il était intérieur, lui envoyant des sentiments contre lesquels il était impossible de lutter et ayant accès à ses pensées les plus profondes sans pouvoir faire quoi que ce soit sans en souffrir en échange.

Trystan finit par tenter de la réconforter, d'abord par un geste maladroit en passant sa main dans son dos. Parlant de ce qui était en train de lui arriver comme un don, quelque chose de positif, et que malgré tout elle resterait elle même et qu'il fallait qu'elle accepte, car au final ceci lui assurerait une certaine sécurité. Quelques mots qui n'allaient évidemment dans le sens de ce que souhaitait entendre Joh, mais évidemment, on n'a pas toujours ce que l'on veut. Sauf peut-être un peu de soutiens dans ce moment difficile à passer.

Elle finit par le lâcher, d'un coup sec, puis par s'éloigner de quelque pas complètement honteuse. Non évidemment elle n'oserait pas le regarder en face pendant un moment

"Pardonnez moi... J'ai juste..." dit-elle d'une voix semi éteinte

Il n'y avait pas de justification pour le comportement qu'elle venait d'avoir, et de toute manière elle n'en avait pas. Un peu de soutiens lui avait fait du bien pour reprendre un peu de contenance, mais ce n'était réellement pas suffisant pour le moment. Voir les espoirs de se débarrasser de cette créature être réduits à néants. Elle alla s'appuyer sur le mur le plus proche avant de se laisser tomber le long de celui-ci. Voyant ça, la petite créature sortis de sa cachette pour retourner auprès de sa moman et se plaça discrètement à ses côtés, en sorte de soutiens affectueux "mais je suis la moi", attendant simplement que Joh la reconnaisse, faisant presque de la peine aux vues d'un regard extérieur.

"Un nom ? Pour quoi faire ?" répondit-elle à la question d'Astéride. "Et puis je ne sais même pas son sexe" et à vrai dire c'était le dernier de ses soucis malgré le fait qu'elle s'en soit très bien occupé ces dernières semaines.

De toute manière, à part les surnoms en tout genre "la chose, le truc, le symbiote" etc il n'y avait pas eut grand chose de très reluisant. Et puis pourquoi donner un nom à une créature qu'elle considérait si dangereuse ? Elle avait placé Astéride dans une certaine "case" peu reluisante dont celle-ci avait eut un certain aperçu lors de la crise de nerf de Joh et évidemment Joh avait parfaitement conscience d'être maintenant dans la même : d'un monstre dangereux dont il fallait se débarrasser. Le plus dur n'était pas le jugement des autres, mais le sien... Et ça, elle aurait beaucoup de mal à s'en remettre, les étais qui la maintenait dans la partie "haute" ayant cédé.
Revenir en haut Aller en bas
Trystan de Diantra
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4737
Âge : 32
Date d'inscription : 10/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Maître
MessageSujet: Re: Excuses ou conflit ? Un temps pour chaque choses. [Asté...]   Mer 12 Jan 2011 - 13:46

Trystan se contenta de hocher la tête alors qu'Astéride répliquait avec une certaine froideur que Johann n'était pas prête à l'écouter, se contentant de l'insulter sur sa nature présente. L'insulte n'avait pas échappé au roi, mais il était surement plus sensible à la détresse de Johann qui était dans ses bras, qu'Astéride qui ne pouvait pas la souffrir depuis qu'elle avait blessé son fils. Ce qu'il pouvait comprendre aisément. Et voilà que le Capitaine de ses cavaliers se trouvait à pleurer dans ses bras, comme n'importe quelle femme submergée par des émotions trop violentes. Étrangement, il n'avait jamais vraiment considéré Johann comme une femme. Elle s'appliquait consciencieusement à le faire oublier et ne jouissant plus de la vue, il n'y avait guère que sa voix qui la trahissait comme appartement au beau sexe.

Alors oui, il était gêné de la tenir ainsi contre lui, en une étreinte qui n'était pas vraiment naturelle. Leurs rapports étaient strictement professionnels et pourtant, bien qu'il soit son roi, son supérieur, elle avait aboli cette distance de convenance pour réclamer simplement une étreinte réconfortante. Alors quels étaient réellement leurs rapports? Complexes, à n'en point douter. Il aurait pu la renvoyer avec froideur et lui rappeler de façon cinglante quelle était sa place, mais il avait toujours été plus indulgent avec les femmes. Il ne couchait pas avec, il n'aimait que Lilianna et pourtant, il était désemparé face à elles, sans doute plus facilement amadouable et manipulable. Une faiblesse, sans aucun doute.

Maladroitement, il essaya de la réconforter. Il ne pouvait pas lui dire que cela allait s'arranger, que ce n'était qu'une mauvaise passe. Pas vraiment. Parce que si ses relations avec son dragon pouvaient s'arranger, les choses ne redeviendraient jamais comme avant. Il fallait l'accepter. Ce n'était surement pas ce qu'elle voulait entendre, mais Trystan n'était pas adepte des faux semblants dans pareille situation.

Johann s'écarta alors de lui et il la laissa partir. Que dire? C'était Astéride qui était vraiment concernée, pas lui. Johann s'excusa, mais ne parvint pas à trouver les mots adéquats.

- "Ce n'est rien. Vraiment."

Non, il n'était pas offensé. Décontenancé, mais pas offensé. Il réfléchirait à l'impact de tout cela plus tard. Astéride intervint, demandant à Johann si elle avait trouvé un nom pour son dragon. Et sans surprise, le capitaine répliqua que non, quelle utilité? C'était presque cruel comme réponse et comme réaction... Le dragon avait choisi Johann et elle ne voulait pas de lui. Ce n'était pas très différent d'avec un enfant finalement. Par le biais d'Astéride, il avait eu un aperçu de cette relation complexe et simple à la fois. Johann ne serait pas en paix, tant qu'elle lutterait contre le dragon.

- "Johann... Un dragon est comme la magie ou une arme : il n'est dangereux que si l'on s'en sert de la mauvaise façon... Craignez-vous les mages Johann? Craignez-vous les sorts qu'ils peuvent lancer? Je pourrais très bien lancer un sort qui vous blesserait... Le dragon d'Astéride n'est pas dangereux car ma sœur n'est pas mauvaise et ne ferait rien pour nuire aux autres. Il en va de même pour vous. Réfléchissez, c'est encore un bébé, vous pouvez tout lui apprendre, il ne fera rien en désaccord avec vos principes... Il n'est pas dangereux. Pas si vous ne l'êtes pas."
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Excuses ou conflit ? Un temps pour chaque choses. [Asté...]   Jeu 13 Jan 2011 - 1:26

Astéride attendit patiemment que la capitaine daigne lâcher son frère et sécher ses larmes. C’était pas possible quand même ! Pas étonnant qu’elle était déboussolée ! Mais le fait qu’elle ne sache pas maitriser ses sentiments n’aidait certainement pas le petit dragon a faire de même.

Bref, elle laissa son frère gérer la crise de larme en se disant que fort heureusement, il n’y avait pas de témoins, mis a part elle. Que Johann s’excuse était une première mais Astéride savait qu’elle ne le faisait pas pour elle. Elle s’excusait envers le roi. Décidemment…Que voulez vous qu’elle fasse avec une telle tête de bois ? Pas grand-chose. Cependant, elle demanda le nom du dragon et la réponse qu’on lui fit l’assombrit. Elle se passa une main sur le front tandis que son frère poursuivait, prenant sa défense a la grande satisfaction d’Incanus.

« C’est une femelle, si telle était votre question Johann. Et oui, elle mérite un nom. Pour le moment, elle est jeune, voilà pourquoi vous ne pouvez pas canaliser ce qu’elle déverse en vous, d’autant plus que votre panique de l’aide pas non plus a discerner ce qu’elle doit exprimer et ce qu’elle ne doit pas. Alors je vous conseille vivement de vous calmer et de considérer la chose avec maitrise, une maturité évitant les jugements impulsifs et un sang froid que l’on est censé attendre d’un Capitaine Royal. »

Non parce que là, c’était a se demander comment Trystan pouvait la laisser a ce poste. Elle ne savait pas se contrôler devant l’improbable et cédait lamentablement devant la panique.

« Tant que vous ne serez pas prête a écouter ce que j’ai a vous dire et a vous apprendre, vous n’arriverez a rien. Mais évidemment, il est dur de faire taire ses aprioris n’est ce pas Capitaine ? »

Astéride était volontairement sèche dans ses mots. Et n’avait, en vérité, cure de ce que pouvait ressentir Johann dans l’instant, mais le fait était que ce qu’elle sentait était ressentit par le dragon et celui-ci n’avait pas la maturité nécessaire pour le gérer. La panique de Johann était donc contagieuse.

Revenir en haut Aller en bas
Johann
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2086
Âge : 31
Date d'inscription : 11/08/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 27 (Favrius 979, 10ième cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Excuses ou conflit ? Un temps pour chaque choses. [Asté...]   Jeu 13 Jan 2011 - 20:52

rystan avait choisi les mots qui remettraient les pieds sur terre a Joh quant à ce qu'elle pouvait s'imaginer. C'est sûr, le chemin à parcourir était long, mais relever la personne pour qu'elle s'y engage était déjà le premier pas à faire, lui montrer qu'elle avait néanmoins du soutiens. Elle était venue avec le seul espoir qu'on l'en lui débarrasse, et celui-ci avait été détruit sans aucun tact et sans compassion. En même temps, elle n'en a pas non plus, mais ca c'est une autre histoire. Et puis elle n'était pas dangereuse hein ? Ca dépendait réellement pour qui, pour ses alliés ou pour ses ennemis ? Allez dire ça à la femme qui ferait massacrer une armée ennemie de manière méthodique et sans aucun remords, sans évidemment faire de prisonniers si la situation l'exigeait.

"Je ne veux pas de pouvoir quelconque. Juste rester comme je suis." ...pauvre caliméro...

Aux yeux d'Astéride elle était instable, et c'était évidemment la faute de Joh. C'était sa faute si elle ressentait des choses auxquelles elle n'était pas habituées ou plutôt qu'elle tuait dans l'œuf, ce qu'elle ne pouvait plus faire maintenant puisqu'il s'agissait de ceux envoyés par la créature. Et même s'il s'agissait des siens, ils étaient renvoyés mode miroir par le dragon avant que Joh n'ait pu les étouffer, rajoutant donc un effet ping-pong à tout ce qui passait, l'une renvoyant à l'autre dans un cercle vicieux et interminable qui ne pouvait être brisé qu'en rassurant la boule d'écailles.

Se calmer hein ? La peur était contagieuse. Entre la créature trouillarde curieuse qui se faisait peur avec son ombre les nuits de pleine lune et Joh légèrement en panique, la situation n'était pas prête de se tasser. Et la crainte d'Astéride, que cette peur panique se transmette à la dragonne ? C'était déjà trop tard à voir la petite boule d'écaille tremblante pour une raison inconnue qui cherchait le soutient de Joh pour la rassurer. Et il fallait lui donner malgré tout, Joh le savait et l'avait déjà fait, contre sa volonté pour réussir à avancer.

"Je sais me contrôler, pas la contrôler elle. De toute manière je ne sais pas ce qui est a elle, de ce qui est à moi..." Et c'était la tout le problème, et la panique n'était toujours pas partie.

Elle ne pouvait pas le faire a sa place. Juste l'y aider, ce qu'elle fit plus par dépit et obligation que par envie réelle, et c'était bel et bien visible : Elle attrapa la pauvre créature tremblante pour la coller contre elle, celle-ci ne se fit d'ailleurs pas prier pour l'y aider vu qu'elle n'attendait que ça. Petite scène qui pouvait être touchante si on ne connaissait pas l'opinion réelle de Joh sur la chose qui au final ne semblait pas s'en inquiéter plus que ca, fermant les yeux et profitant de ce moment.

"Elle devrait se calmer, ca ira mieux bientôt."


On sentait toujours la panique combinée des deux êtres dans sa voix. Elle aurait payé cher pour pouvoir faire la même chose dans les bras d'une personne qu'elle aimait, mais était-ce réellement elle qui le voulait ? Et pas simplement un reliquat de ce que lui faisait ressentir le dragon ?

"Je vous inviterai sur le prochain champs de bataille au milieu de mes hommes" répondit-elle à Astéride. "On verra laquelle garde son sang froid face à la mort."

C'est sûr, on allait pas lui coller une épée à la main, une casque sur la tête avec une tape sur l'épaule et advienne que pourra comme au premier soldat venu. Le milieu était différents, donc le type de stress aussi.
Elle reprenait un peu de contenance, envoyer chier les gens semblait la détendre, et surtout prendre la créature dans ses bras en oubliant presque sa présence avait fait un bien fou aux deux, et ca se voyait surtout sur Joh qui en subissait la pleine influence

"Et à part trouver la situation drôle et me dire que je vais vous ressembler, vous ne n'avez pas vraiment fait avancer les choses." Oui elle savait ce qu'elle voulait. "Un bain, un repas chaud, dormir une nuit complète et que tout se passe comme d'habitude en évitant que dans 3 mois il me pousse des écailles ou je ne sais quoi d'autre !"
Revenir en haut Aller en bas
Trystan de Diantra
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4737
Âge : 32
Date d'inscription : 10/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Maître
MessageSujet: Re: Excuses ou conflit ? Un temps pour chaque choses. [Asté...]   Ven 21 Jan 2011 - 15:22

Si Johann avait attendu du roi une main charitable qui la plaindrait, elle en faisait pour ses frais. Il n'était pas de ceux à mentir et à repousser la réalité pour préserver une personne, pas si il était persuadé que cette personne pouvait faire face. Et Johann était fait d'un bois qui lui faisait penser qu'elle était tout à fait apte à gérer cette nouvelle situation. Mais pas en se réfugiant dans un déni qui ne lui amènerait rien de bon. Bien que son ton fut calme et chaleureux,s es paroles la mettaient au pied du mur, face à ses problèmes et ses nouvelles responsabilités. Elle ne pouvait pas changer ce qu'il s'était passé. A moins de mourir ou de tuer le dragon, elles étaient liées, un point c'est tout. Elle ne pouvait pas revenir en arrière ou ignorer ce lien, pas plus que Trystan ne pouvait se défaire de ses nouveaux dons, qui ne lui apportaient rien de bon, pour le moment. Tous deux devaient apprendre à les dompter et s'en servir, voilà tout.

- "Les choses changent Johann. Il faut changer avec elle ou ne jamais évoluer et périr. Ce que vous voyez comme une malédiction pourrait bien être un don. Vous le verrez quand vous aurez accepté."

Astéride expliqua que le dragon était une femelle et que Johann était déstabilisé par les sentiments de la petite créature car le lien était neuf et le dragon jeune. Trystan ne se souvenait pas d'avoir vu sa sœur ainsi bouleversée, mais elle avait du prendre ce fait bien mieux que Johann, qui ne comprenait rien d'autre que la voie des armes. Et Astéride ne manqua pas de tacler le capitaine en lui faisant remarquer qu'on attendait d'elle davantage de maîtrise d'elle-même et de sang-froid. Ce n'était surement qu'un juste retour des choses. Il sentait l'animosité entre les deux femmes et s'en désolait quelque part, car toutes deux étaient loyales et attachées au roi, mais trop différentes pour se comprendre.

- "Votre peur se transmet à elle et elle ne comprend sans doute pas votre rejet, ce qui doit exacerber ce méli-mélo de sentiments. Ne la rejetez pas Johann, et je suis certain que les choses iront déjà mieux."

Il en savait assez du lien d'Astéride et d'Incanus pour se permettre de parler du sujet sans dire trop de bêtises. De toutes façons, sa sœur le reprendrait s'il se trompait. Mais il commençait à se lasser de leurs chamailleries.

- "Ça suffit. Il n'y a pas à savoir laquelle de vous deux est la plus courageuse. Astéride, Johann n'a pas baigné dans la magie comme nous et ce phénomène est loin de lui être naturel. Quand à vous Johann, vous êtes capitaine de mon armée, je vous ai confié ce poste parce que je vous sait fidèle et impitoyable avec mes ennemis, ainsi que douée d'un solide sens stratégique. Je vous ai déjà sermonné pour votre tendance à l'impulsivité et je le ferai sans doute encore. Mais j'aimerai que vous cessiez de voir cela avec vos préjugés et que vous passiez outre pour enfin comprendre ce qui vous arrive et l'accepter. Ma sœur vous y aidera, mais pas si vous le refusez."

Il reprit doucement mais fermement.

- "Mais rien ne se passera plus comme d'habitude, vous devez le comprendre. Parce que désormais, de vous dépend une autre vie et de la sienne dépend la votre. Vous pourrez continuer vos activités, mais vous ne serez plus jamais totalement seule. Je pense néanmoins qu'on peut vous arranger le bain, le repas et même le sommeil... Pour les écailles, je ne saurais me prononcer."

Il y avait un brin de malice dans l'expression du roi sur ces changements physiques. Pas pour se moquer de Johann, mais pour tenter de la détendre. Astéride était liée depuis quelques années et hormis ses yeux et ses oreilles, il n'y avait rien de changé chez elle. Du moins, ne lui en avait-elle pas parlé si c'était le cas. A elle de répondre.

- "Quoiqu'il en soit, ce n'est guère différent de commander des hommes et de veiller sur eux... Ou de se marier et d'élever ses enfants."

Elle savait commander, elle savait prendre soin de ses hommes. Lui, il devait prendre soin d'un royaume et de sa femme et ses enfants, de surcroit. Rien d'impossible, mais c'était le cycle de la vie et le cours naturel des choses. Johann devrait veiller sur la petite boule d'écailles désormais. Comme sur un membre de sa famille. Mais elles étaient encore plus étroitement liées.
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Excuses ou conflit ? Un temps pour chaque choses. [Asté...]   Dim 13 Fév 2011 - 13:16

Bon sang ! Quelle tête de bois ! C’était pas possible ça ! Astéride ne prit même pas la peine de répondre aux attaques de Johann. Un champ de bataille ben voyons ! Elle leva les yeux au ciel et songea a son dos soudainement. Elle avait déjà croisé la mort dans les yeux ardent d’une Sombre, alors oui, elle savait, mais elle ne prit pas la peine d’éclairer Johann qui restait camper sur ses positions comme la bonne mule qu’elle était.

Trystan tenta bien de faire tampon mais a vrai dire, Astéride ne l’écoutait que d’une oreille, préférant se lever et se poster devant la fenêtre, le regard perdu sur l’extérieur. Un léger sourire ombra les lèvres de la jeune femme.

« Vous savez Johann, Trystan n’a pas tord. Vos vies dépendent l’une de l’autre, vous savez quelle est la plus grande faiblesse d’un dragon ? »

Parce qu’ils pouvaient être impressionnants, terrible, presque invulnérable et pourtant, ils pouvaient être abattu avec tant de facilité que cela en devenait risible. Elle n’attendit pas forcément de réponse et enchaina.

« Les écailles ? »

Oups…Johann avait suivit la voie des armes comme Eldis et Hélios…Cela ne laissait présager rien de bon. Astéride ferma doucement les yeux, allons bon, on était mal barré !

« Me ressembler ? Je ne crois pas non. Chaque dragon est différents, tout comme leur compagnon. Alors oui, vous aurez peut être les oreilles un peu plus effilées, vos yeux ont déjà changés, votre espérance de vie vient de décupler très largement mais rien de plus a ma connaissance. Les changements sont physiques, pas plus. Ah…Peut être qu’elle vous apprendra la sagesse… »

Continua-t-elle en haussant une épaule, comme si tout ceci ne la concernait pas, alors qu’elle était la première a s’en inquiéter, elle se retourna en passant une main dans ses cheveux devenu aussi blonds que les blés.

« Trystan…Pourrais tu affecter Johann au domaine d’Erac le temps de faire son apprentissage ? »

Parce que la jeune femme savait pertinemment que jamais Johann ne l’écouterait avec assez de sérieux, elle était obligée d’en passer par le roi, c’était…risible quand même, elle qui n’avait jamais dépendue du pouvoir royal, tellement que cela lui arracha un léger rire sardonique.

« Ca durera une année, si vous êtes attentive Capitaine. »

Revenir en haut Aller en bas
Johann
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2086
Âge : 31
Date d'inscription : 11/08/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 27 (Favrius 979, 10ième cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Excuses ou conflit ? Un temps pour chaque choses. [Asté...]   Mar 15 Fév 2011 - 22:07

Accepter ceci comme un don ? Non, elle ne pourrait pas... Pas aussi facilement, pas immédiatement. Elle n'était pas prête pour se genre de chose. Oui, elle devait s'y adapter, sinon ce lien finirait par la détruire, mais c'était trop rapide, elle n'avait jamais connu ça et elle n'était pas faite pour être mère, ou considérée comme telle surtout par une créature dangereuse de ce genre là qui dans la position ou elle était semblait autant l'être qu'un chat s'accrochant à sa maitresse. Le problème était que malgré tous les mots de "motivation" ce qu'elle vivait était en dehors de tous ses repères et surtout très éloigné d'eux, la laissant dans un brouillard total et surtout complètement perdue.

"Je ne suis pas faite pour être mère ou quoi que ce soit d'autre du genre, même si cette chose me prend pour la sienne, je ne le serais jamais !"

En parlant de la chose, celle-ci n'avait absolument pas l'air de vouloir se détacher de Joh, restant bien blottie contre elle et ayant même enroulé sa queue autour du bras de celle-ci. Ne faisant que renforcer les inquiétudes et craintes de Joh... Ce moment était sûrement le pire depuis le début de ce lien, au début c'était juste la cacher, le stress de la mission et des autres choses à gérer faisait oublier une partie des craintes, mais maintenant c'était réellement un face à face avec cette réalité qui la dépassait. Elle avait les épaules assez larges pour diriger une armée, la mener au combat et y aller aussi, mais certainement pas pour ça, elle n'y avait jamais été préparée.

"Et comment je vais expliquer ça hein ? En gardant mon casque en permanence ?"

Le point faible du lézard ? Elle en avait bien une idée et très bien compris en essayant de s'en débarrasser pour la première fois avec les douleurs et les sensations en commun. Si l'un mourrait, l'autre le suivrait aussi certainement dans la mort sans autre forme de procès. Puis le coup de grâce ! Rester ici pour un apprentissage ? Et en prime pendant un an ?! Non c'était impossible, elle avait eut trop de mal à se faire une place pour abandonner ce poste aussi facilement pendant une année. Une convalescence était justifiable, une mission de sauvetage l'était aussi. Mais ça ! Ca ne l'était pas !

"Pendant une année ?!" Elle s'était relevée d'un seul bond "Il est hors de question que j'abandonne mon poste comme ça ! Qui va s'occuper de l'ordre ? Je n'ai peut-être pas été beaucoup présente depuis la guerre civile mais à chaque fois j'avais préparé mes départs. Je ne peux pas simplement tout abandonner à cause de ça !"

Le lézard s'était crispé suite au haussement de ton de Joh, qui cette fois agissait comme si elle défendait son "territoire". On retrouvait là, une Joh dans toute sa splendeur qui reprenait presque pied. Cette menace l'avait ramenée dans des repères qu'elle connaissait parfaitement et qu'elle ne voulait justement pas laisser s'éloigner.

"Vous ne semblez pas imaginer ce qu'est une année de retard dans la gestion de l'ordre, deux mois c'est déjà une catastrophe ! Et je ne veux pas d'un remplaçant en lequel je n'ai pas confiance ! Et de toute manière je ne peux pas rester ici, toutes mes affaires sont restées à Diantra !"

Ah oui, ses affaires. Elles ne se composaient de pas grand chose : Quelques tenues de repos, et une armure complète. Autant dire pas grand chose. Mais toutes les excuses étaient valables pour y retourner. Mais elle n'était pas vraiment en position de décider quoi que ce soit. De toute manière le roi trancherait surtout qu'à l'heure actuelle la plupart de ses actes étaient dictés par des émotions qui n'étaient pas les siennes...
Revenir en haut Aller en bas
Trystan de Diantra
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4737
Âge : 32
Date d'inscription : 10/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Maître
MessageSujet: Re: Excuses ou conflit ? Un temps pour chaque choses. [Asté...]   Dim 13 Mar 2011 - 20:24

Il commençait à en avoir assez de cette petite querelle et Johann lui donnait l'impression de n'être qu'une enfant boudeuse, campée sur ses positions, qui e voulait rien écouter, rien apprendre. Et s'il y avait bien quelque chose qu'il n'appréciait pas, c'était de refuser d'apprendre, quel que soit l'âge. C'est alors que la voix de sa soeur le tira de ses pensées alors qu'elle lui demandait d'affecter Johann à Erac pour l'apprentissage... Ce qui eut pour effet de faire se dresser d'un bond la jeune femme, scandalisée par une telle proposition. Impossible, elle avait trop à faire et ne pouvait quitter ainsi Diantra, pour une durée aussi longue. Le roi demeura silencieux. Il n'était pas très enchanté à l'idée de devoir se séparer de Johann... Elle était un appui fidèle, bien qu'indiscipliné parfois et il savait qu'elle mettrait sa vie en jeu pour le protéger, ce dont il ne pouvait être certain pour bien d'autres qui avaient sa sécurité à charge. Néanmoins, la laisser vadrouiller dans la nature avec son dragon, sans la former, risquait fort d'être dangereux, il ne l'ignorait pas. Elle avait besoin d'un cadre. Et de quelqu'un qui en savait plus long qu'elle.

- "Capitaine, sachez que j'apprécie la curiosité intellectuelle et la capacité de se remettre en question, ainsi que de pouvoir apprendre et emmagasiner les connaissances, à toute période de la vie. Je vous sais fidèle et compétente, mais vous laisser continuer votre vie en tentant d'ignorer votre dragon, risque de nous conduire dans une situation catastrophique, ne vous en déplaise."

La voix avait beau être douce, elle était ferme et le ton ne souffrait pas la discussion. C'était un ton de commandement et Johann n'avait pas intérêt à protester.

- "Vous rentrerez à Diantra..."

Il marqua une pause, avant de conclure, d'un ton sans appel :

- "Et vous préparerez vos affaires et désignerez un successeur pour ensuite venir ici, pour toute la durée de votre apprentissage auprès de ma sœur. Et je ne veux pas vous entendre protester, c'est un ordre. Je vous laisse deux semaines pour tout préparer. Si vous n'avez pas fini, passé ce délai, je vous ferais trainer de force jusqu'à Erac. Je ne peux tolérer qu'un de mes capitaines méprise à ce point la magie et ses conséquences. Car il s'agit bien de magie, ce lien avec ce dragon s'y apparente. Vous allez apprendre Capitaine. Et rapidement, pour pouvoir reprendre votre poste, en pleine possession de vos nouveaux dons et de vos capacités."

Il fallait de la fermeté parfois et il se montrerait inflexible. Elle pouvait supplier, tempêter, menacer, rien n'y ferait. Peut-être lui en voudrait-elle, comme une enfant punie, mais il espérait qu'elle aurait l'intelligence de comprendre que cela était nécessaire.

- "La discussion est close. Vous repartirez à Diantra dés demain. Et dans deux semaines au plus tard vous serez revenue. Vous pouvez disposer Capitaine."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Excuses ou conflit ? Un temps pour chaque choses. [Asté...]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Excuses ou conflit ? Un temps pour chaque choses. [Asté...]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Excuses ou conflit ? Un temps pour chaque choses. [Asté...]
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» Il y a un temps pour tout [Pomona]
» Il est temps pour moi de partir ...
» Prendre son temps pour manger

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Duché d'Erac-
Sauter vers: