AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 "Tous unis dans la mort" [pv religieux]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Licsis Necrose
En attente de validation..
avatar

Masculin
Nombre de messages : 583
Âge : 24
Date d'inscription : 29/06/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 71
Niveau Magique : Religieux
MessageSujet: "Tous unis dans la mort" [pv religieux]   Lun 1 Avr 2013 - 12:47


Licsis inspira profondément, cramponné à son Actael, dont le
plumage blanc reflétait la lumiere de la lune, mais qui restait presque
invisible, fondu dans les nuages de cette sombre nuit. Le vol était calme,
Licsis approchait tranquilement de la ville de Thaar, pour des affaires biens
obscures…
Nul de temps de cérémonies inutiles, il n’était pas ici officiellement, sa
garde n’était pas là, les raisons qui le motivaient étaient bien plus personnelles.


Mais alors que Licsis repensait à tout cela, son oiseau, à sa demande, amerrisa, afin d’approcher tranquilement par le port à distance, et
ne pas eveiller les soupçons des locaux face à une imposante créature volante non identifiée, car en générale elles n’étaient pas sympathique, et d’ailleurs cet Actael, imposant oiseau de proie, ne l’était pas sauf avec lui, et il faisait par la un allié aussi précieux que compliqué à gérer… Afin de se couvrir encore un peu plus, en approchant du port, Licsis incanta une brume qui vint se poser délicatement sur le niveau de l’eau. Mais une brume
inhabituelle se remarque, ainsi Licsis eu vite fait de la dissiper et un observateur curieux aurait pensé avoir mal vu l’espace de quelques secondes, ou à un effet de fumée…


Licsis laissa son Actael et sauta sur l’eau, marchant dessus, passa un bateau et arriva enfin à celui qu’il cherchait, un bateau abandonné, un peu à l’ecart des autres. D’un geste de la main l’eau sous les pieds de Licsis forma une colonne qui lui permit d’atteindre le pont du navire
rapidement et sans se mouiller. Son Actel avait pour mission de rester discret et de rester dans l’eau, avec pour seule consolation de chasser quelques poissons, mais sans cette occupation obtenir de lui une telle chose aurait été impossible alors c’était mieux que rien.


L’épave de Thaar, un bateau de marchandise ayant la réputation d’avoir été maudit par l’une des marchandises à son bord, les quelques curieux ayant monté à bord ont rapporté s’etre fait attaquer par un esprit, et le moine détaché par le culte avait ajouté dans son rapport n’avoir
rien pu faire face à une magie mystérieuse et interdite. La chose parvenue aux oreilles du Haut-Pretre avait éveillé sa curiosité. Les informations sur les arts interdits son aussi rares que précieuses et si il y avait quelque chose à apprendre il devait parfaire sa science de l’occulte… Ce genre d’attitude n’était pas tres bien vu, mais d’un autre coté on savait que face à certaines situations il était indispensable.


Le contexte était tout de même peu favorable, une cité sous le contrôle d'humains pas forcement tres frequentables, ce n’était jamais une bonne chose lorsqu’on est un Haut Pretre. Il avait le choix entre venir plus ou moins officiellement en graissant la patte du dirigeant mais d’expérience mais son instinct lui avait dit que ce dernier aurait vendu l’information de sa venue afin de doubler la mise à une personne qui aurait kidnappé le Haut Pretre afin de lui aussi profiter d’une juteuse affaire. D’ordinaire on ne kidnappe pas un membre du culte de la mort, ça porte malheurs dit-on, mais dans ces territoires les scrupules ne font pas vivre… Alors le choix avait été fait de la prudence, en plein milieu de la nuit, le plus dur avait été d’entrer et maintenant il ne risquait pas de faire de rencontre indésirable, la bateau étant suffisamment à l’écart et non accessible par la terre sans une petite barque. Bref, il était tranquille.






Long soupir du vent accompagné d’un souffle venant de la
cale du navire.


**Ce frisson, mon cœur qui accélère…Comme je me sens vivant
face à la mort…Déesse, guide ma faux, qu’elle soit aussi impitoyable que ton
baiser.**









Licsis empoigna sa faux, ajusta sa capuche, remonta son foulard afin qu’il lui couvre le nez et la bouche, il était maintenant, prêt, dans sa robe noire, sous des traits similaires à la faucheuse, à accomplir son office. Le demi-elfe macabre descendit dans la cale du navire par l’escalier
principal, le bois grinçait, l’ambiance était des plus morbides, mais il était parfaitement intégré au décors, comme une ombre sur un mur. La cale baignait dans une demi-obscurité seulement, car baignait dans une lumiere verdâtre, deux orbes de lumières flottaient, et permirent à Licsis de voir.






**Grande piece. Presque vide. Du sang au sol. Des pentacles de
style nécromant. Ah ! Un socle sur lequel se trouve…Rien.**


Licsis souffla. Quelqu'un s’était déjà servi ? Il lui restait le pouvoir de vision séculaire, il lui permettrait de voir dans le passé de ce socle. Licsis força et soudain ses yeux jaunes brillèrent et sa pupille disparu. Des images apparurent dans sa tete, d’abord, il y a longtemps, l’image d’un necromant marchant, d’une démonstration ayant mal tourné, de sang transperçant les personnes présentes qui avaient l’air ensuite de se liquéfier, puis l’homme posant une gravure sur le socle. Puis une grand bond dans la temps et à nouveau des images, on aurait dit une…


Licsis interrompit la vison et se retourna brusquement, à travers sa vision, s’était vu lui. En effet à travers l’un des trous du navire on voyait le ciel et il reconnu au loin son arrivée en Actael, il était habitué à reconnaitre son animal de loin et le fait qu’il se soit vue montrait clairement que ce qui avait pris la gravure était la il y a quelques minutes à peine et pourrait bien encore s’y trouver. Etait-ce le sois disant esprit ou autre chose ? Il valait mieux que ce soit l’esprit car si c’était autre chose alors cette chose s’en était débarassé et était donc plus forte…


La tournure des evenements devenait tout à fait delicieuse, le sang du jeune Haut Pretre bouillonnait…Le Haut Pretre scrutait l’obscurité, sa faux à la main, de ses levres sortait une prière, sur un ton caverneux.


« Tari déesse des morts, ouvre tes bras pour recueillir
une âme en peine alors que les ténèbres jaspées quittent le sentier du jour et
nous ouvre la voie… »
Revenir en haut Aller en bas
 
"Tous unis dans la mort" [pv religieux]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Tyrannia] Les sucreries resteront toujours avec moi, même dans la mort... Moi qui suis... Un con.
» [Île du Scylla] Tous unis frères de la côte !
» Le cinéma américain des années 50/60
» [RP ouvert à tous] Promenade dans les rues de Saint-Pierre-Port
» « Il y a des visages que l'on oublie pas. Dans la mort comme dans la folie »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Ithri'Vaan ~ CENTRE :: Principautés de Thaar :: Thaar (Cité)-
Sauter vers: