AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Arcanes et Firmament - [PV Nakor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aman Lyre
En attente de validation..
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6
Âge : 30
Date d'inscription : 23/12/2013

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique :
MessageSujet: Arcanes et Firmament - [PV Nakor]   Mar 21 Jan 2014 - 16:20

Rallier l’Ithri’Vaan n’avait pas été une sinécure, surtout lors des premières de son épopée. Installé depuis trois jours dans une loge nichée au rez-de-chaussée de la forteresse du Firmament, comme l’était bien souvent les visiteurs et les mandants de tous bords, Aman profitait de l’hospitalité de la Guilde et la savourait à sa juste valeur. Meublée chichement, la scène évoquait une cellule monacale. D’autres voyageurs auraient pu trouver les lieux un peu trop modeste à leur goût, le lit un peu trop raide pour leur dos ou l’armoire trop basse pour réellement inciter le pèlerin à s’attarder. Mais il était rare qu’un fugitif – à tort ou à raison, Aman pensait l’être bien qu’il ne puisse réellement être certain d’être l’objet de recherches organisées – puisse espérer de tels refuges une fois la cavale lancée. De Diantra jusqu’aux portes de la forteresse, Aman n’avait fait qu’aller de l’avant, en ne se retournant que pour vérifier la présence d’éventuels poursuivants.

Le Firmament avait la réputation de pratiquer l’ancestrale coutume de l’asile. Et Aman pouvait certifier qu’elle n’était pas usurpée. Lors de son arrivée ses références furent vérifiées avec fermeté mais sans excès. Malgré un pas de guingois – certainement un début d’inflammation du genou provoqué par la marche forcée qu’il avait soutenu pendant plusieurs jours – il avait été conduit dans ses appartements sans rencontrer d’opposition particulière.

A dire vrai, il s’y était attendu. La nouvelle de la chute de l’Arcanum avait dû cheminer bien plus vite que lui et pour un praticien de l’Art en cavale, le Firmament se révélait être une destination entendue.

La première nuit sur place, Aman l’avait passée à contrôler les allées et venues dans les couloirs attendant à sa chambre. L’arbalète posée en tête de lit, il ne somnolait qu’au mieux et s’évertuait à ne pas s’assoupir trop longtemps. Personne ne vint, si ce n’est au matin, afin de le convier à prendre une collation en salle commune.

Ce qu’il accepta sans sourciller. En un passé lointain, bien avant qu’il ne rejoigne le paradigme privilégié de l’Arcanum, l’Arbassin avait connu l’extrême pauvreté, des affres de la faim jusqu’à l’inquiétude quasi constante de devoir chercher un abri pour la nuit dès réglé la question de la nourriture. En ce sens, et autant se faire que peut, il ne manquait jamais un repas offert. D’ailleurs, il n’avait pas payé un grand nombre de repas sur les vingt dernières années ; l’Arcanum subvenant à l’ensemble de ses besoins, tant physiques que magiques. Ces réflexions s’effacèrent rapidement au profit de quelques bouchées d’une purée à l’alchimie impossible à déterminer, rapidement avalée. Puis, sans qu’on prenne le soin de l’escorter, il avait regagné sa chambre seul pour y dormir encore.
La seconde journée lui apporta de nouveau son lot de solitude, ponctuée de repas prodigués à intervalles réguliers ; ce qui lui permit de se poser.  De sa fuite hors de Diantra jusqu’à ce moment Aman n’avait vécu que dans l’instant, chacune de ses décisions impactant le pas suivant. Désormais, seul dans son compartiment, il pouvait se permettre d’assimiler les événements, de tenter faire se rejoindre des bribes de réflexions éparses et d’essayer d’assembler la fresque retraçant les derniers événements. La chute de l’ordre connu sous le nom d’Arcanum s’’était fait d’un tenant. Sans signes avant-coureurs, l’anéantissement de la Guilde avait été presque total.

« Que s’était-il bien passé ? » se questionnait Aman, sans arriver à acculer une réponse définitive.

« Certes, certains faits apparaissaient comme évident : un embrasement magique, des incendies porteurs d’énergies élémentaires ou attisés par des combustibles alchimiques et la disparition de la quasi-totalité des membres de l’Ordre » pérora-t-il à mi-voix, comme s’entendre s’énumérer ces points allait lui faire prendre conscience d’une évidence. Sans succès.

La réalité crue, par contre, était indéniable. Dans tout Diantra et les royaumes attenants, c’est une véritable « chasse aux sorcières » qui s’était organisée. Qu’elle se soit déployée de manière spontanée ou préparée de manière assidue était difficile à déterminer. Seules comptaient les exactions opérées dont la liste semblait sans fin. Pour la plupart, les victimes de ces assauts étaient des novices, des assistants ritualistes  et des serviteurs profanes de l’ordre. La plèbe, rendue folle par des maux connus d’elle seule, s’en prenait avidement à ces sorciers autrefois supérieurs et désormais à terre. Les rumeurs les plus sordides étaient parvenues jusqu’aux oreilles du censeur, sans qu’il lui soit possible de jauger ce qui tenait de la véracité, de l’imaginaire ou de l’illusoire. Peut-être que le Magistère Nakor pourrait lui apporter quelques informations à ce sujet.

« D’ailleurs, il est presque l’heure » ponctua-t-il en guise de commentaires.
Revenir en haut Aller en bas
Nakor
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1468
Âge : 31
Date d'inscription : 28/01/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  628 ans
Niveau Magique : Archimage.
MessageSujet: Re: Arcanes et Firmament - [PV Nakor]   Sam 1 Fév 2014 - 12:50

Nakor était revenu entier au Firmament après une visite qui en disait long sur l'état de la noblesse en Péninsule. Il avait prit quelques jours pour mettre en place certaines directives et certains choix pour orienter sa guilde. Il avait prévu quelques entraînement et discuté avec Y'Shahinn des récents événements : le Firmament faisait peur au reste du monde humain, on les craignait et s'il en avait un jour la possibilité, il se vengerait de la petite Kahina, encore plus pour lui avoir démontré à quel point le royaume humain était perdu que pour l'avoir traîné en prison quelques jours et humilié devant sa cours. Mais déjà on venait frapper à son bureau.

"Oui entrez!
-Magistère, un homme désire vous voir, cela fait deux jours qu'il est parmi nous, un ancien membre de l'Arcanum et ...
-Quoi? Et on ne me prévient que maintenant?
-Nous ne voulions pas vous déranger trop vite après votre retour.
-Ce n'est rien, je vais aller à sa rencontre!
-Mais ... ne voulez vous pas plutôt que j'aille le ...
-Non! Je vais prendre un peu l'air, ça ne sera que mieux!"

Puis Nakor se leva et congédia le jeune mage. Il tira un peu sur sa robe, lissa sa barbe, prit son bâton et descendit les marches de l'escalier principal. Il arriva donc jusqu'au jeune homme qui patientait, son antique bâton martelant le sol à pas régulier. Dans son aura de tranquillité et de calme, le vieux magicien alla jusqu'au visiteur. Tenant la main pour le saluer, il dit tout haut

"Bonjour jeune homme. Je me présente, Nakor, Magistère du Firmament. A qui ai-je l'honneur?"

Nakor attendait des présentations. Une fois le prénom de l'humain obtenu, il l'invita d'un geste à le suivre

"Veuillez accompagner le vieillard que je suis, un peu d'air me fera le plus grand bien, par un jour si clair."

Puis n'attendant pas, il reprit sa marche vers l'extérieur et arriva sur le parvis du château. Tout en continuant de marcher, et commençant à faire le tour extérieur de la battisse colossale, il reprit la discussion

"Que nous vaut le plaisir jeune mage? Vous semblez avoir fait un long voyage jusqu'aux abords sud de Naelis. Et quelles nouvelles amenez-vous avec vous? Racontez moi un peu votre histoire, cela m'aidera à mieux savoir si nous pouvons ensuite en écrire une ensemble, ici sous les ombres du Firmament."

Nakor était on ne peut plus clair : il voulait savoir ce qui amenait un magicien de Diantra jusqu'ici, alors qu'il était de notoriété publique que le Firmament et Nakor son plus haut représentant n'était pas en odeur de sainteté auprès de la régence actuelle.
Revenir en haut Aller en bas
 
Arcanes et Firmament - [PV Nakor]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arcanes et Firmament - [PV Nakor]
» La Confrérie des Arcanes
» Samedi 25 juin 2011 Convention Arcanes
» Petit Firmament - Femelle
» [intervention, Tribunes: Bouquet final [PV nakor +Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Ithri'Vaan ~ CENTRE :: Royaume de Naelis :: L'Aurore-
Sauter vers: