AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une rencontre au firmament [PV Nakor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ray Zenbar
Humain
avatar

Nombre de messages : 24
Âge : 23
Date d'inscription : 04/04/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  20
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Une rencontre au firmament [PV Nakor]   Sam 26 Avr 2014 - 7:13

Une rencontre au firmament


La faculté de compréhension du monde est l'avantage que les humanoïdes ont sur les autres espèces. Le savoir est merveilleux et enrichissant, il peut être partagé et peut toujours être amélioré sans qu'il ne semble y avoir de limite. Du moins, si cette limite existe, elle dépasse l'entendement. Parmi les êtres qui se sont voués à la connaissance, Ray est sans doute l'un des plus opiniâtres. Sa soif d'apprentissage est intarissable et il semblerait que seule la mort puisse l'arrêter dans sa quête du savoir à tout prix... et encore, il serait peut-être capable de revenir sous la forme d'un esprit pour toujours mieux comprendre le monde. Cet homme rendu fou par la perte de son vieux maître a juré qu'un jour, il pourrait répondre à toutes les questions de l'Univers, même à celles qui ne peuvent pas être formulées par des mots!

Mais il n'avait que 20 ans et manquait cruellement d'expérience. Il le savait très bien et multipliait les manipulations étranges et complexes, les réussites aussi bien que les échecs, sans prêter attention aux conséquences. Une brûlure magique dûe à sa plus cuisante erreur lui traversait désormais le visage, telle une immonde cicatrice venue d'un autre monde. D'une certaine manière, il était fier de porter cette marque : elle prouvait qu'il ne reculerait devant rien pour parvenir à ses fins. Mais elle lui rendait la tâche difficile en inspirant la méfiance chez les gens qu'il rencontrait.

Le mage scientifique avait bien compris que la magie serait son meilleur outil. Un outil qui à lui seul méritait les études les plus approfondies. Après tout, d'où venait la magie, qu'était-elle exactement, pourquoi était-elle si complexe, quelles étaient ses limites? Autant de questions auxquelles il comptait bien trouver la réponse. À plusieurs reprises, Ray avait entendu parler d'une académie de mages intéressés par la quête de savoir, dirigée par un humain vieux de plusieurs siècles. Il ne croyait pas vraiment qu'un humain puisse vivre si longtemps, mais qui qu'il soit et quel que soit son âge, rencontrer le maître d'une académie de mages ne pourrait être que très instructif. Il pourrait éventuellement le diriger vers les voies qui lui permettraient d'acquérir le plus d'expérience possible.

Mais était-il prêt à tout abandonner pour faire un voyage en ithrii'van? Cela lui prendrait des mois et il ne rentrerait pas à la péninsule de sitôt. Était-ce le bon choix? S'il s'agissait d'une erreur, une telle perte de temps serait un gâchis effroyable. Mais si ce n'en était pas une, il pourrait apprendre plus que nulle part ailleurs. Aux yeux du savant fou, les gains potentiels dépassaient de très loin les risques. Il devait aller là-bas pour atteindre ses objectifs! Il prit quelques jours pour obtenir tous les renseignements nécessaires à retrouver l'académie et utilisa une bonne partie de son argent pour s'acheter un cheval afin de rendre tous ses futurs voyages plus simples.

Il partit au début du printemps de la huitième année du onzième cycle. Il ne fut pas trop embêté pendant le voyage car sa cicatrice faciale typique des gens pratiquant la magie faisait fuir les agresseurs éventuels. Dans ce monde, il existait peu de mages réellement capables de brutaliser un groupe de bandits suffisamment entraînés et Ray n'en faisait certainement pas partie. Mais pour eux, mieux valait éviter de prendre le risque et choisir des cibles moins dangereuses. Lorsqu'il fut proche de l'Aurore, le mage avide de savoir put admirer le magnifique cadre dans lequel elle se trouvait. Tel qu'on le lui avait décrit, un long pont de pierre reliait une véritable citadelle à la terre ferme. Parvenu de l'autre côté du pont, il eut quelques difficultés à gravir le sentier sur son cheval car il n'avait rien d'un cavalier émérite. Lorsqu'il fut enfin au rez-de-chaussée, il descendit de son cheval et attendit en contemplant le magnifique grand hall dont se dégageait une légère aura magique qu'il pouvait ressentir. Il était certain que son arrivée en plein jour avait été remarquée et il ne pensait pas avoir à attendre longtemps avant de pouvoir voir quelqu'un.
Revenir en haut Aller en bas
Nakor
Humain
avatar

Nombre de messages : 1472
Âge : 31
Date d'inscription : 28/01/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  628 ans
Niveau Magique : Archimage.
MessageSujet: Re: Une rencontre au firmament [PV Nakor]   Mer 21 Mai 2014 - 16:30

Nakor était au sommet de sa tour, il étudiait comme à sa grande habitude, des rapports venus des quatre coins de Miradelphia, il se tenait au courant des changements politiques majeurs, de l'évolution des alliances et des déclarations d'hostilités ouvertes. Il gérait sa guilde, en bon administrateur qu'il était devenu sous un ancien roi des Hommes. Il y avait des élèves, des mages d'un niveau très convenable, qui prenaient en main les plus jeunes et plus débutant. Il y avait des elfes sombres, des humains, des elfes sylvains de manière très rares et avaient eu la visite même de certains nains runistes pendant un temps. Un ramassis extrêmement éclectique de personnes qui pouvaient, s'ils n'étaient pas ouvert d'esprit et un brin embrigadés dans une manière de penser et une politique singulière, exploser à tout moment. Oui le Firmament était possiblement une bombe terrible, mais que la bonhommie de Nakor ainsi que son indéfectible foi en la vie et en l'amour de l'autre maintenaient en place et en bon fonctionnement. Ce jour là, on vint le prévenir en frappant doucement à sa porte, qu'un étranger était en vu, et qu'il ressemblait irrésistiblement à un magicien. Le vieux fou aimant tout particulièrement accueillir lui même les nouveaux arrivants quand il le pouvait, laissa sur un coin de table, ses documents. La livraison récente d'épices en tout genre pourrait attendre un peu sa signature.

"Et bien je vais aller l'accueillir moi même, merci de m'avoir prévenu Alfirin."

Puis le vieux fou se releva, barbe au menton, chapeau sur la tête et sourire éternel sur les lèvres. Il attrapa son vieux bâton au passage et descendit les marches quatre par quatre, en riant comme un enfant à la simple pensée qu'il pouvait tomber et rouler comme un imbécile jusqu'au bas de la tour. Il marcha calmement sur le premier palier, puis dans le long couloir et descendit l'escalier sud. Il arriva enfin dans le hall et le traversa jusqu'à être à porté de vue et d'oreille du nouvel arrivant. D'une voix tonitruante, gai et vive, il balança donc à la cantonade

"Bienvenue! Bienvenue à vous dans notre modeste château de l'Aurore. Je me nomme Nakor, je suis le Magistère du Firmament, le maitre de cette joyeuse troupe que nous formons ici."

Puis arrivant enfin aux devants du jeune homme, il s'inclina en entortillant sa barbe autour de son bâton afin qu'elle ne touche pas le sol quand il se penchait. Il libéra ses poils soyeux d'un mouvement habile et se redressa en terminant sa phrase

"Que nous vaut l'honneur d'un si long voyage depuis le royaume humain cher maitre ... ?"

Nakor indiquait qu'il avait donc reconnu l'affiliation humaine du sorcier, et il lui demandait évidemment de se présenter maintenant et de lui dire ce qu'il venait chercher ici. Quel que soit le but de sa visite, le sorcier multi centenaire inviterait le jeune homme à le suivre à l'extérieur du château. Après tout, il faisait beau dehors, il fallait en profiter. Il serait aussi l'occasion de tester les compétences du petit nouveau, surtout si c'était pour entrer dans la guilde. Et puis, un peu de magie tous les jours, c’était là la base !
Revenir en haut Aller en bas
Ray Zenbar
Humain
avatar

Nombre de messages : 24
Âge : 23
Date d'inscription : 04/04/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  20
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: Une rencontre au firmament [PV Nakor]   Mar 10 Juin 2014 - 16:18







Une rencontre au firmament


Au fur et à mesure qu'il attendait, Ray pouvait sentir une énergie magique descendre vers lui. Le mage savant n'était pas particulièrement doué pour ressentir la magie mais même si celle-ci était mélangée à toutes les autres, elle était indéniablement plus forte. Quand enfin le vieil homme sortit du bâtiment pour retrouver le savant fou, son aura se répandit dans toute la zone et elle était véritablement impressionnante, tout en étant particulièrement chaleureuse. Elle était tellement imposante que Ray en vint même à se demander si les non-initiés pouvaient la ressentir! C'était donc ça, le fameux Nakor? Il ne faisait en tout cas aucun doute qu'il était plus âgé qu'un humain normal, sans quoi il ne pourrait jamais posséder cette aura particulière. Lorsque le vieil archimage s'adressa à lui, il constata qu'il avait une personnalité bien à lui, mais cela ne le surprit même pas. Il se présenta à son tour sans cacher son admiration.


“Maître Zenbar, guérisseur de mon état et savant à mes heures perdues. Ou devrais-je dire savant de mon état et guérisseur à mes heures perdues! Mais vous pouvez m'appeler par mon prénom si vous préférez. Je m'appelle Ray. C'est donc vous le fameux archimage dont le nom est vanté par de nombreux endroits dans mes contrées natales? Je suis vraiment enchanté de faire votre connaissance.”

Il ponctua cette dernière phrase d'une inclinaison du buste très légère, juste suffisamment pour qu'elle soit respectueuse mais pas assez pour qu'il ait l'air de se rabaisser. Sans s'en rendre compte, il arborait un sourire sincère et fasciné. Il ne pouvait s'empêcher d'essayer de mesurer la puissance de l'être qui lui faisait face, sans y parvenir. Il ne pouvait plus ressentir que cette aura démesurée, sans prêter attention au reste. À ses yeux, tout avait disparu autour de lui à l'exception de Nakor et de lui-même : l'académie, les autres énergies magiques, l'île montagneuse… Il se reprit et expliqua enfin la raison de sa venue à son interlocuteur.

“Je suis un passionné de savoir. J'ai voué ma vie à l'apprentissage et je suis constamment à la recherche du moyen le plus efficace pour connaître de nouvelles choses. Dès que j'ai entendu parler de votre académie, j'ai immédiatement pensé que je pourrais obtenir de l'aide pour atteindre mon objectif. Je dois vous préciser qu'à mes yeux, il n'y a pas de savoir interdit, seulement une mauvaise utilisation de celui-ci. Par rapport à ma magie, je ne pratique pas que la guérison : je sais utiliser de manière générale les magies qui affectent le corps.”

Ses paroles étaient soigneusement mesurées : il fallait que l'archimage sache que Ray n'avait pas peur du savoir "qu'il vaut mieux ne pas connaître" selon certains. En revanche, il avait délibérément choisi de ne pas expliquer pourquoi il s'était intéressé à la magie de vie plutôt que les autres. Il attendait la réponse de son nouveau maître potentiel avec son air un peu fou qui ressemblait un peu à un regard de jeune plein de fougue. Il allait peut-être enfin pouvoir donner une véritable raison à son existence!
Revenir en haut Aller en bas
Nakor
Humain
avatar

Nombre de messages : 1472
Âge : 31
Date d'inscription : 28/01/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  628 ans
Niveau Magique : Archimage.
MessageSujet: Re: Une rencontre au firmament [PV Nakor]   Dim 15 Juin 2014 - 20:18

Nakor observa avec intérêt le jeune nouveau venu. Il se présenta, de manière un brin originale il fallait bien l'avouer. Il y avait en lui une subtile variation quasi constante entre l'envie de plaire et l'envie de montrer qu'il y avait en lui beaucoup aussi. La fougue ravageuse de la jeunesse, voilà bien une caractéristique qui faisait sourire le vieux fou. C'est donc dans un grand sourire sincère, qu'il invita le jeune homme à la suivre, sur ces quelques mots

"Et bien jeune maitre Zenbar, allons faire quelques pas en extérieur afin de profiter de l'air frais du jour. Vous pourrez alors me préciser ce que l'on raconte sur moi."

Un petit rire sincère et franc, avant de préciser sa pensée

"Car je crains fort que, selon les personnes qui vous ont transmis ces rumeurs, elles ne soient pas des plus louables. Ce qui signifierait alors que je ne sois pas l'archimage que vous espériez voir."

Nouveau rire alors qu'ils passaient tous deux les portes monumentales du château du Firmament. Ray présenta sa vision des choses. Ainsi donc il n'avait pas de temps à perdre. C'est bien, cela collait parfaitement au personnage d'ailleurs. Nakor se permit de sourire et hocha de la tête à plusieurs reprises comme pour confirmer qu'il avait bien entendu ce qui venait de se dire, sans pour autant afficher une confirmation totale.

"Quel beau programme Maitre Zenbar, les magies qui affectent le corps. Et donc, manipulées par un homme qui ne craint pas le savoir, qui veut même posséder le plus de savoirs possibles sans doute! Il est clair que vous êtes au bon endroit. Nous sommes une guilde de magiciens, issus de toutes les races de notre monde et je dis bien toute les races. Pas une n'est manquante à l'appel. Où pourrions-nous donc apprendre mieux qu'ici, entre sorciers des quatre races? Nul part sans doute ... mais ..."

Puis Nakor sembla prendre le temps de la réflexion alors qu'ils arrivaient tous deux en bordures de l'ile, fasse à la mer vaste et profonde, séparant Naelis du Royaume en ligne droite.

"Le savoir ... le savoir ...! Oui c'est une chose importante, tout mage qui se respecte est en quête constante de cette notion sans laquelle nous ne pouvons progresser. Ainsi, plus nous en possédons, plus nous avançons sur le chemin de la puissance."

Nakor claqua des doigts en faisant appel à ses pouvoirs magiques. Une étincelle en jaillit, qu'il fit ensuite grandir tout en la faisant monter vers le ciel. La main qui avait crée la flamme suivait le mouvement, tournait, virait, se concentrait, se refermait puis s'ouvrait de nouveau. Ainsi la petite étincelle devenu flamme, se mit à grandir, la température aux alentours s'en fit ressentir et la petite flamme finit même par prendre forme en grandissant. Le vieux fou, originaire des contrées du sud, de Nisetis et donc de l'ancien empire dragon, donnait souvent à sa magie une certaine forme. Ici, évidemment, celle d'un dragon de feu. Il augmenta donc l'envergure des flammes, leva sa deuxième main. Le dragon de feu faisait six mètres de long, avec des ailes d'une envergure de deux mètres chacune. Nakor le fit tournoyer dans les airs, et usa de ses talents de manipulateur du vent pour faire vibrer l'air devant la bouche de son dragon de flamme. Ainsi il simula un rugissement comme si les flammes étaient une créature réelle et dotée de vie.

"La puissance nous fait oublier que chacun de nos actes ont des conséquences de plus en plus grandes. Que nos sortilèges peuvent avoir des effets de zones dévastateurs. D'autant plus que l'on finit par se croire au dessus de tout!"

Puis le dragon de feu plongea, comme pour attaquer les deux magiciens sur la berge. Mais pendant qu'il parlait, Nakor se concentra et déploya ses forces arcaniques avec encore plus de vigueur, comme un archimage pouvait le faire, et encore plus un élémentaire comme le vieux fou, en face d'une si grande étendue d'eau stagnante. Les mains accompagnant son geste, il força sur ses muscles, son esprit en éveil intense. Paumes ouvertes vers le ciel, au niveau du ventre, il remonta très lentement ses vieilles mains parcheminés de taches que les siècles avaient laissés dessus. Puis son geste fut le même que celui de quelqu'un qui s'y reprendrait pour soulever une masse lourde, sa magie à son sommet. Il poussa un râle d'effort et soudain jailli de l'eau une créature assez impressionnante : un colossal dragon d'eau. Nakor soulevait juste une sacrée quantité de liquide et lui donnait encore la forme d'un dragon mais cette fois, celui qui se soulevait de la mer était bien plus grand. On ne vit d'ailleurs que le haut du corps du dragon jaillir de l'eau, une gueule de huit mètre d'envergure, qui ouvrit grand la bouche, pour avaler le dragon de feu et le broyer littéralement. Et ce fut donc dans un bouillon de fumée que le vieux sorcier relâcha ses pouvoirs et que les vagues vinrent fendre la pierre devant eux à cause de l'agitation. Puis la barbe blanche se tourna doucement vers Ray

"Mais à tout grand pouvoir il existe un contre poids Ray! Chaque forme de savoir possède sa propre faiblesse. Et c'est sans doute la plus grande leçon que doit apprendre et retenir un magicien. Penser que le savoir n'est pas dangereux est une erreur. C'est certes l'utilisation de ce pouvoir qui à des conséquences, mais la simple possession en nous, de forces incroyables nous interdit de manquer de conscience. Une flamme jetée en plein champ de bataille rongera autant la chair de nos ennemis que la notre. L'eau, submergera de la même manière les troupes alliés et adverses, noyant au passage un nombre trop vaste de personnes qui sont dans notre propre camp."

Nakor voulant véritablement appuyer sa présentation, souleva son bâton et le planta dans le sol. Il envoya une vague de pouvoir dans la roche, et jaillit sa crier gare, un pic rocheux très pointu juste devant lui.

"Cette roche percera les armures de quiconque tombera dessus, de même qu'un trou dans le sol fera choir tout un chacun. Et je peux ainsi continuer à l'infini Maitre Zenbar. Chercher à apprendre est une nécessité pour un des nôtres, mais pas sans conscience, pas en se permettant de ne pas craindre ce que l'on peut découvrir. Peut-on vraiment se permettre d'apprendre à manipuler un cadavre ou à empoisonner un corps sans se dire que si l'on applique sa magie, on interagit avec un être réel, on dépouille un corps de son droit au repos après la mort, ou qu'on le prive de vie de manière définitive?"

Nakor était on ne peut plus clair : le savoir oui, mais pas en se disant que cela n'avait rien de dangereux ni d'interdit. Apprendre quelque chose en toute conscience obligeait le sorcier à accepter toutes les conséquences possibles de son utilisation. On ne pouvait pas agir en s'aveuglant de la sorte selon lui.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une rencontre au firmament [PV Nakor]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une rencontre au firmament [PV Nakor]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arcanes et Firmament - [PV Nakor]
» Petit Firmament - Femelle
» [intervention, Tribunes: Bouquet final [PV nakor +Libre]
» Une bonne bouffe!?
» Le savoir est d'Or. [Pv.Nakor]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Ithri'Vaan ~ CENTRE :: Royaume de Naelis :: L'Aurore-
Sauter vers: