AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Contrer la solitude [La Renarde]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zoïle
Humain
avatar

Nombre de messages : 180
Âge : 34
Date d'inscription : 15/06/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 16 ans (née en 992)
Niveau Magique : Apprenti.
MessageSujet: Contrer la solitude [La Renarde]   Dim 8 Mai 2016 - 14:30



Toute seule depuis trois jours, ce n'est pas aussi amusant qu'elle l'aurait cru. Elle avait cru qu'elle pourrait faire tout ce qu'elle veut, s'amuser et faire des tas de choses amusantes. Mais bon, elle avait passé les 9 dernières années en étroite symbiose avec Muelle. Alors après une journée à ne rien faire de concret, elle s'était remise au boulot. Tester des sorts, improviser, méditer et se concentrer, tenter de retenir des rituel par coeur. Mais tout ça. c'est ce qu'elle faisait tout le temps avec Muelle. Et pourtant, elle avait passé quelques années seules et c'était beaucoup plus amusant à son souvenir. Elle s'amusait tellement, Lufotu lui parlait à cette époque. Et Eze était nettement plus vigoureux, pense-t-elle en se penchant sous l'étagère ou se cachait Eze la plupart du temps.

- Allez, viens Eze. Et si nous te trouvions une grosse mouche ?

Pas de réponses, pas même de croassement, si de stridulation. Rien du tout. Elle se redresse mais reste assise un moment sur le sol. Elle jette un coup d'oeil autour d'elle et elle constate brusquement qu'elle a perdu son imagination. Elle émet un bref gémissement de dépit. Puis elle tente de se ressaisir.

- Bon, et si j'allais prendre un peu de soleil, dit-elle à haute voix, sans doute pour briser le silence.

Un brin de toilette, elle enfile une tenue plus confortable pour la chaleur de Thaar et glisse Lufotu dans sa besace. Ne jamais quitter la maison sans emporter Lufotu. Il a tendance à s'ennuyer et des trucs se produisent. Enfin, non, c'est sans doute le hasard, se dit-elle en grimaçant. Ouaip, elle a de toute évidence perdu de son imagination. Faudra remédier à ça.

Aller se balader au marché et inventer des histoires, oui, c'est ce qu'elle fera aujourd'hui. Elle se souvient des rats immenses qui la terrifiaient quand elle était petite. Peut-être qu'elle en croisera au marché ? Elle pourrait leur faire la chasse. Oh oui, faire la chasse aux énormes rats terrifiants, quelle bonne idée ! Zoile, chasseuse de rats énormes et terrifiants. Ça en jette, n'est-ce pas ? Elle ricane et se dirige, en gambadant presque, vers le marché. Amusée, elle fait le tour des étals, regardant surtout vers le sol, derrière les barils et caisses, pour peut-être entrevoir un rat. Elle pourra débuter son histoire là.

- Allez, saletés de rats, montrez-vous, murmure-t-elle à l'adresse des monstres. Vous n'osez plus vous montrer depuis que je suis grande, n'est-ce pas ? Mais je vous trouverai, j'ai encore assez d'imagination, affirme-t-elle.


Dernière édition par Zoïle le Mar 31 Mai 2016 - 12:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
La Renarde
Elfe
avatar

Nombre de messages : 74
Âge : 22
Date d'inscription : 02/09/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Contrer la solitude [La Renarde]   Dim 8 Mai 2016 - 19:19

La Renarde était franchement arrivée à Thaar, un endroit parfaitement inconnue et inimaginable. Son désir était de découvrir le dragon, partir à la traque de cet animal légendaire. Cependant, la ville attira la méfiance pour la jeune noss, paradoxalement, la ville attira sa curiosité. Tout était paradoxale, tout était étrange…pourtant, la Noss prit le courage à une main et décida de visitait la ville.

Elle quitta la petite auberge de la ville, son visage était recouvert par une capuche qui permettait ne pas attirer l’œil des éventuels eldéens. Son peuple parlait souvent de ces drow et récemment, ils ont connu l’horreur de la guerre par ce peuple. Ils avaient massacré la forêt bien aimée…Pourtant, Renarde avait décidé de comprendre cette ville, tentait de comprendre ce nouveau monde.

Elle explorait le marché, elle découvrit le commerce des esclaves. Son regard dévoila une incompréhension…Pourquoi les gens étaient enchainés ? Troqué contre de l’argent ? Pourquoi ce plaisir de domination sur un autre homme…. Nerdhanel fut choqué, ce peuple était bizarre et sadique. Sa mauvaise surprise redoubla de plus belle en voyant une femme attouchait par un humain. Rapidement, elle s’éclipsa de ce commerce des esclaves pour découvrir un autre commerce : Le sexe. Une tente improvisait mit en valeur des ébats amoureux entre esclaves et client. Elle découvrit à sa grande surprise, des hommes prendre avec sauvagerie des petites elfes. Ses yeux écarquillaient de surprise, accompagné par la colère.
Renarde marcha à vive allure pour fuir cette vérité….

Au cours de sa marche, son intérêt se porta sur quelque babiole, objets exotique et nourriture du peuple Thaarie. L’elfe se posa sur les magnifiques artisanats de ces marchands, ensuite, ses yeux se posèrent sur une magnifique dague d’un armurier. Curieuse, Renarde avoua intérieurement que ce peuple était doué dans l’art, mais, ils ne dépassaient pas la perfection des elfes de pierre.

Rapidement, son attention se porta sur une petite femme en chasse d’un animal : un rat. Malheureusement, Arassa, son animal de compagnie, poursuivit le même rat. Nerdhanel fut forcé de la suivre avant de tomber nez à nez sur l’humaine en train de parler d’une langue totalement inconnue.

« An’shala del nariou. » ( Ma renarde s’intéresse à votre rat) souri-t-elle. Son regard se porta sur la belle inconnue
.
Revenir en haut Aller en bas
Zoïle
Humain
avatar

Nombre de messages : 180
Âge : 34
Date d'inscription : 15/06/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 16 ans (née en 992)
Niveau Magique : Apprenti.
MessageSujet: Re: Contrer la solitude [La Renarde]   Dim 8 Mai 2016 - 22:21



Ce qui est bien à Thaar, c'est qu'il fait chaud. Pas besoin de manteau, comme l'été sur Meca, mais tout le temps. Un an déjà qu'elle est à Thaar. C'est amusant comme endroit. Ce qu'elle déplore par contre, c'est le temps sec. Heureusement, l'eau n'est pas loin. Elle ira peut-être s'y promener, plus tard, pour voir le coucher de soleil et peut-être pour y faire trempette quelques minutes. Mais en attendant, elle doit chasser le rat. Trouver un rat est facile, le suivre l'est moins. Et dans son souvenir, ce sont les rats qui la suivaient, pas le contraire. Elle n'a pas peur des rats. Elle craint seulement qu'ils ne deviennent soudainement énorme avec plein de dents, de griffes et de sales petits yeux rouges, comme dans ses terreurs d'enfant.

L'un d'entre eux, tout gris et tout dodu passe furtivement sous un étal. Mais c'est assez pour que Zoile se lance à sa poursuite. Combien de temps arrivera-t-elle à le suivre ? Et jusqu'ou ? Bonne question. Suivre un rat n'est pas facile parce que de un, c'est rapide. De deux, ça ne marche pas au centre de la rue. Non, à déambule sous les étals. De trois, c'est pas très gros. Enfin, comparé à elle qui doit tenter d'être rapide sans passer sous les étals et surtout, à travers les gens. Heureusement, elle arrive assez bien à zigzaguer entre la population, vu sa petite stature, mais ce n'est pas non plus sans bousculer quelques personnes qui le réprimandent, mais mieux vaut ne pas froisser la petite sorcière. Un an qu'elle est à Thaar et ça, on le sait déjà. Enfin, on sait surtout  au sujet de son mentor. Mieux vaut ne pas enquiquiner le mentor. C,est logique, puisque c'est un mentor, elle doit nécessairement avoir plus de pouvoirs... et comme on dit, on n'enquiquine pas la sorcière.

Elle se souvient que lorsqu'elle était petite, elle aimait bien courir sous les étals. Mais maintenant, elle n'en a plus l'âge. Dommage. Mince, ou est le rat ? Oh non, elle l'a perdu. Il doit forcément être quelque part. Oh le voilà ! À moins que ce soit un autre. Qui sait ? Et ça n'a aucune importance. Elle veut juste savoir si le rat sera assez brave pour l'affronter et prendre sa véritable forme démoniaque. Elle suit donc le gros rat jusque dans une petite rue peu achalandée.

- Sale petite bestiole, dit-elle en le pointant la vermine d'un doigt menaçant, c'est pas comme ça que tu vas me prouver que t'es un monstre. Et elle vient pour s'élancer vers le rat, pour le provoquer, mais autre chose s'élance dessus. Renard !? Elle s'arrête brusquement et se retrouve face à face avec une silhouette encapuchonnée. Hiiiiik ! commente-t-elle en reculant d'un... ou quelques pas. Et la silhouette s'exprime avec une voix féminine... mais Zoïle ne comprend pas un traitre mots de ce qu'elle peut bien raconter. La surprise inonde son visage, puis se fendille en une moue perplexe. Quoi ?

Si trois secondes plus tôt, Zoïle semblait sur le point de fuir à toute jambe, elle semble changer d'avis, puisqu'elle avance de quelques pas, les mains toutefois agrippées à sa besace.
Revenir en haut Aller en bas
La Renarde
Elfe
avatar

Nombre de messages : 74
Âge : 22
Date d'inscription : 02/09/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Contrer la solitude [La Renarde]   Lun 27 Juin 2016 - 13:20

La renarde était confrontée à la surprise de l’être qu’on appelait humain. Curieuse, intriguée de l’avoir fait peur. Renarde leva les deux mains pour éviter toute démonstration d’agressivité et enlever la peur à cette femme qui lui ressemblait sur quelque point. Les humains étaient si étranges qu’elle avait encore du mal à cerner leurs réactions. Son regard se posa sur sa besace. Avait-elle une arme ? Peut-être…Renarde se permit de ne rien sortir…elle garda un semblant de calme. La Renarde était si menaçante ? D’un pas léger, elle recula pour éviter toute idée de conflit entre les deux personnages. A ses yeux, se battre était inutile, voir fatiguant. Cependant, La Renarde découvrit très tôt que l’être humain aimait se battre. Intérieurement, l’elfe resta méfiante sans montrer une once d’agressivité.

Rapidement, les deux renardes se croisèrent du regard. L’animal comprit le message. Elle se faufile à travers la caisse, attendant le moment importun d’attraper le rat. Dans un court moment, la renarde attrapa par sa gueule le petit rongeur. Les dents bloquèrent tout mouvement de la proie, cependant, elle se refusa de la tuer. Elle sauta sur la caisse, puis, elle rejoignit la petite humaine. Ses deux pattes se posèrent sur sa cuisse de la maitresse.

Nerdhanel se permit de prendre le petit rongeur avec ses mains, ses mains élancés emprisonnaient toute tentative de fuite. Elle ne connaissait pas la langue de la petite humaine, mais, un geste était beaucoup plus parlant qu’une parole étrangère. Ainsi, elle lui tendait ce présent en guise de cadeau…

Hrp: Désolé pour ce rp court et répondre deux mois après ! J’avais pas d’inspi TT
Revenir en haut Aller en bas
Zoïle
Humain
avatar

Nombre de messages : 180
Âge : 34
Date d'inscription : 15/06/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 16 ans (née en 992)
Niveau Magique : Apprenti.
MessageSujet: Re: Contrer la solitude [La Renarde]   Mar 19 Juil 2016 - 19:02



D'accord, ce n'est pas une attaque, elle n'est pas armée. En même temps, elle n'est pas vraiment armée elle non plus. Mais Zoile est une sorcière et avec un mentor comme Muelle, on développe des aptitudes à devenir dangereuse avec pas grand chose. Question de survie, elle sont femmes et indépendante. Personne ne les protège. Mais elle dévoile ses mains, ce qui est une bonne indication. D'accord, elle n'a pas l'air de lui vouloir de mal. C'est bien. Mais lorsque celle-ci lui parle, elle ne comprend rien du tout. Oh... elle parle une autre langue. Elle ne sait pas trop laquelle... elle n'a jamais vraiment apprit d'autres langues. Elle ne connait en général que la péninsule. Elle ne s'est jamais aventurée ailleurs.

- Euh...

Difficile de se faire comprendre quand on ne reconnait aucun des mots utilisés. Mais de toute évidence, l'autre ne connait pas sa langue non plus. Difficile. Heureusement, la gestuelle est semblable. Et la bête obéit à la femme et capture son rat. Elle n'ytenait pas tant que ça. La plaisir était de le pourchasser, pas de le prendre. Zoïle n'apprécie pas vraiment les rats. Pas du tout même et lorsque la femme lui tend le rat, elle plisse le nez avec un certain dédain. Mais elle devine bien qu'elle le lui offre. Sans doute parce que c'est elle qui le traquait en premier ?

- Non, non, garde-le, dit-elle en levant les mains à son tour et en secouant la tête. Heum... je... comment lui expliquer qu'elle en faisait que s'amuser ? C'est beaucoup trop de mots qu'elle ne connait pas. Hum... je... oh, donne-le à ta bêt... à ton renard, plutôt.

Et cette fois, elle pointe le petit animal qui a hanté la plupart de ses cauchemars, puis le renard. Elle espère que c'est assez clair. Elle n'a aucune idée de comment elle pourrait le dire autrement que de prendre le rat et de le donner elle-même. Mais elle préfère ne pas avoir à y toucher.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Contrer la solitude [La Renarde]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Contrer la solitude [La Renarde]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment contrer un mumak?
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Une recette simple et utile pour contrer le choléra
» Un peu de solitude ne fait de mal à personnes [ Dag Larson]
» Éternelle solitude | Lumi |

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Ithri'Vaan ~ CENTRE :: Principautés de Thaar :: Thaar (Cité)-
Sauter vers: