AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'argent de la guerre | Préparatifs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Godfroy de Saint-Aimé
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 196
Âge : 21
Date d'inscription : 10/03/2016

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  40
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: L'argent de la guerre | Préparatifs   Sam 25 Juin 2016 - 16:18

3ème jour, 6ème énnéade de Karfias, 9ème année, XIème cycle


Plongés dans les registres, comptes et autres rapports, le marquis était déjà en guerre, mais contre l'économie cette fois. Consciencieux, Godfroy n'était point de ceux s'engageant dans un conflit sans prendre la pleine mesure de ce que cela signifiait pour les coffres de son territoire, ou de ceux concernant ses vassaux. Il était entouré d'une véritable armée de commerçants, négociants, financiers, conseillers, eux aussi guerroyant contre les registres, et lorsque l'un d'entre eux levait la tête de ses bouquins, c'était pour annoncer une nouvelle, bonne ou mauvaise, au marquis. Ici, même une mauvaise nouvelle n'était pas accompagnée de la peur de se prendre une rouste, car beaucoup des présents était là par conviction et par choix, le marquis n'ayant pas eu le besoin d'ordonner la présence des pontes économiques du marquisat, ainsi que de quelques agents militaires.

« Le marquisat aura de quoi tenir l'hiver à venir ? »
« L'été a été fructueux, peu d'hommes ont été mobilisés dans les campagnes de l'an passé. Il y aura certes des pertes sur la fin du mois, mais rien d'insurmontable. En cumulant les cultures d'Olyssea et d'Arétria, l'hiver ne devrait être qu'une formalité, on peut remercier le baron Sigvald et vous-même d'avoir stocké autant de grains depuis la chute de votre cousine, en prévision d'une guerre contre la Ligue. »
« En ce qui concerne Arétria ? »
« Le comté a souffert, c'est indéniable. Des milliers d'hommes ont déserté les champs pendant des énnéades entières. Le marquisat peut puiser dans ses réserves pour subvenir aux besoins du peuple arétan. Après, la question de leurs coffres est une autre affaire. J'ai pensé à une solution. Vous pouvez publier un édit en dévaluant la valeur des exportations durant une brève période. Le comte d'Arétria pourra, dans le même temps, augmenter la valeur des exportations. Durant cet instant, court, les échanges devront se décupler entre Sainte Berthilde et Arétria, et la balance commerciale sera en faveur du comté, qui achètera moins cher nos marchandises, et nous vendra les leurs plus cher. »
« On perdra de l'argent. »
« En effet, mais l'objectif ici est de renflouer le comté, sans quoi il connaîtra la faillite. On peut compenser cette perte en augmentant les tarifs des coutumes législatives. L'absence de soldats va provoquer une hausse de la criminalité. Doublez les tarifs des peines devrait aider. »
« Pute d'économie...»
« Les Guildes du marquisat se sont engagés à puiser dans leurs ressources, et à soutenir la guerre, en échange de partenariats commerciaux avec le comté d'Arétria, et ils souhaitent en avoir le monopole berthildois, ainsi que votre autorisation pour entamer des discussions pour établir des comptoirs en Arétria. »
« Accordé. Pour les soutiens...? »
« Concernant les supports financiers venant de l'étranger, l'homme que nous avons contacté est arrivé à Sainte Berthilde, seigneur. Ses conditions en échange du support financier sont...hautes. »
« Je verrais cela. Concernant le ravitaillement ? »
« Les Guildes s'engagent à fournir le nécessaire en matériel et vivres jusqu'à Diantra, ainsi qu'à sécuriser les convois avec des mercenaires, qu'ils payeront eux-mêmes - en partant du principe que vous acceptez leur demande de monopole. Passé la capitale, en territoire ennemi, ils ne pourront plus garantir l'arrivée des convois. »
« Bien. Qu'en est-il des menaces de l'est et du nord ? Et des informateurs ? »
« Comme vous l'avez demandé, des agents ont été mobilisés sur la route que vous comptez employer, ainsi que dans les provinces de Hautval, d'Erac, et d'Ancenis. Les cols reliant Velteroc à Ancenis sont également surveillés par des informateurs. Les effectifs restants seront envoyés en milieu d'énnéade aux frontières entre Vallancourt et Soltariel, le long du fleuve Garnaad, et en Edelys. »
« Selon nos contacts financiers, ni Odélian, ni Serramire ne sont en mesure de lancer une campagne contre nous. Leurs effectifs sont réduits, épuisés, leurs coffres sont vides. De plus, attaquer la seule terre qui les a aidé ne provoquerait pas l'unanimité. Mais nous conseillons la prudence. »
« Ce que nous laisserons à Arétria garantira notre sécurité. La seule menace plausible viendrait de...Non, il n'y a pas de menace plausible outre que le Sud, mais je suivrais votre conseil concernant la prudence. Quatre milles hommes restants à Arétria devront suffire. Le comte est arrivé ? »
« Il attend dehors, monseigneur. »
« Faites le entrer. Je recevrais l'émissaire étranger après. »
Revenir en haut Aller en bas
 
L'argent de la guerre | Préparatifs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qui veut la guerre est en guerre avec soi (PV ...)
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» Les Grandes Citations
» Blog de Marc Bazin: Combien d'argent pour «sauver» Haïti ?
» Dossier Corruption 2:L'ONU et l'argent vole par JC Duvalier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Marquisat de Sainte Berthilde :: Marquisat de Sainte Berthilde-
Sauter vers: