Partagez | 
 

 Quand l'Anaëh retombe en enfance... ou que les enfants retombent... bref (libre)

Aller en bas 
AuteurMessage
Telenwë Neraën
Elfe
avatar

Nombre de messages : 528
Âge : 26
Date d'inscription : 04/07/2015

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  809 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Quand l'Anaëh retombe en enfance... ou que les enfants retombent... bref (libre)   Ven 12 Oct 2018 - 15:11

[Hrp : Ce rp est ouvert à tout elfe ou semi-elfe ayant pu vivre ou aller en Anaëh lors de son enfance. Le principe est que tous les personnages, encore des enfants (entre 60 et 80 ans environ), se rencontrent/retrouvent à Alëandir plus ou moins par hasard. A voir ce qui leur arrivera... x) ]

(Musique enfantine)


Deuxième jour de la troisième ennéade de Favrius, onzième année du XI° Cycle,
Cité d'Alëandir.


La petite main se faufila sur la table, tâtant de ses fins doigts toute chose qui s'y trouvait. Curieuse mais prenant garde à ne pas se faire attraper dans sa facétie, la coquine trouva quelque rouleau de papier, cacheté, et s'en empara avec toute la délicatesse dont elle était capable de faire preuve. Désormais bien rompue à ce fin exercice, la petite main vint se cacher sous la table avec le précieux document, et ce sont deux grands yeux d'un bleu extrêmement clair qui vinrent faire surface. Rapidement ils surveillèrent la principale source de problèmes : un grand elfe aux longs cheveux blancs, fin et bien habillé, plongé sous une tonne de paperasse. Ah Nereldor... le jour où il arrêterait de s'occuper des affaires du protectorat et se déferait de tous ses papiers... ce serait un autre jour. Quoi qu'il en soit, la tête blanche aux yeux clairs disparut à nouveau sous la table et ce fut un petit garnement qui sortit à quatre pattes en faisant le moins de bruit possible, son précieux trophée coincé entre ses deux lèvres.

"Aneldaën ?"

L'enfant s'arrêta instantanément, statue de pierre prête à prendre la fuite au cas où il se ferait attraper. Oui, bon... de la pierre prête à filer... valait mieux ça qu'un arbre qui en plus devait se déraciner, non ? Le gamin regarda discrètement derrière lui et vit son père la tête toujours aussi plongée dans ses papiers. La voie était libre ! Sur ce il posa sa main jusque là suspendue en l'air sur la pierre froide marcha ainsi jusqu'à atteindre la porte entrouverte. Il disparut et referma aussitôt la porte, alors que de l'autre côté du bureau s'ouvrait une autre sur une elfe magnifique drapée d'une robe violette au nombreux voilages. Ses longs cheveux blongs tombaient jusqu'à ses hanches en cascade. Avec tout autant de souplesse et de délicatesse elle s'approcha de son mari et le força à décoller ses yeux de ses papiers politiques pour déposer un doux baiser sur ses lèvres.

"Qu'y a-t-il, cher aimé ?
Nereldor eut un sourire charmé. Il réfléchit un moment, se retint de poser une question puis attrapa délicatement sa femme par les hanches pour l'inciter à s'installer sur ses genoux.
- Non... rien... Ta présence me manquait juste."


Le politicien chercha les lèvres de son aimée alors que cette dernière éclatait d'un rire cristallin, puis les deux discutèrent un petit moment ensemble. Alors Aneldaën demanda s'il savait où se trouvait leur enfant, puisque cela faisait un long moment qu'elle ne l'avait pas entendu. Nereldor inspecta alors de ses yeux profonds chaque papier trônant sur ce qui lui servait du bureau, comptant dans sa tête le nombre exact de papiers qui devaient s'y trouver, et soupira de désespoir en constatant qu'il lui en manquait un... et pas n'importe lequel d'ailleurs...

"Neraën, que la Mère me protège... Qu'est-ce qui lui est passé par la tête encore ?!
- Je ne sais pas... en tout cas il va vite falloir le retrouver, parce qu'à courir ainsi dans une cité qu'il ne connait pas...
- J'y vais. Bons dieux..."


Le jeu avait commencé.


~~~~~~~~


"Je viendrai te chercher une fois la réunion terminée. D'accord ?
- Oui papa !"


La petite fille eut un grand sourire envers son papa. Elle se mit sur la pointe des pieds pour déposer un bisou sur ses joues et le regarda partir vers la salle du Chapitre Blanc. Comme toujours. Mais bon... ce n'était pas comme si elle n'était pas heureuse au coeur de la bibliothèque, non ? Il y avait plein de beaux livres reliés et tout plein d'histoires à lire ! Elle ne comprenait pas tout mais ça l'intéressait quand même. Et puis des fois elle essayait de faire bouger des feuilles avec la magie, c'était drôle ! Mais c'était fatiguant aussi.

Beliandar sorti de la grande bibliothèque d'Alëandir, Enoriel se retourna et commença à fureter un peu partout dans les rayons, essayant de décrypter les titres des beaux livres étant à sa petite hauteur et sautillant, complètement à l'aise dans son ample robe verte. Après avoir fait exprès de se perdre, elle alla demander à un adulte - enfin à un elfe de grande taille - s'il savait où se trouvait le rayon avec des belles histoires du passé. Régulièrement, elle tombait sur le même elfe, qui avait donc l'habitude de son petit jeu. Là, c'en était un nouveau ! C'était amusant comme il la regardait avec de grands yeux ronds avant de se retourner dans tous les sens pour voir si quelqu'un n'était pas plus à même de s'occuper de la petite qui le dérangeait manifestement dans ses études. Malheureusement pour lui, il n'y avait personne d'autre. Hé oui, que croyait-il ? Elle l'avait fait exprès, sinon ce n'était pas drôle !

"Euuuh... C'est l'un des rayons près de la porte d'entrée.
- Et elle est où la porte d'entrée ?
- De l'autre côté.
- Qui est où ?
L'apprenti mage soupira.
- Tu vois mon bras ?
- Oui !
- Là tu vois, je le tends vers ma droite.
- Euuuh... oui !
- Tu vas dans cette direction - non pas de suite ! - et après quelques rayons tu vas trouver un escalier qui descend. Tu descends cet escalier. Ensuite, par rapport au bout de l'escalier, tu te décales un peu sur ta gauche et tu longes la grande allée. Celle où il y a des livres qui volent, régulièrement. Tu marches dedans et tu vas jusqu'au bout, tu vas te retrouver à un embranchement...
- C'est quoi un embranchement ?
- C'est quand deux allées se croisent. Là une allée encore plus grande va croiser celle où tu seras. Tu la prends vers la droite et tu verras, au bout se trouvera la porte.
- Aaaaah ! C'est pas compliqué en fait !
- C'est ça. Maintenant vas-y, et si tu te perds, tu demandes à quelqu'un d'autre. D'accord ?
- Oui oui ! Merci !"


Et la petite partit en courant trouver l'escalier menant à la porte perdue. Presque déçue, elle put atteindre la grande porte sans se perdre à nouveau. C'est qu'elle commençait à connaître la bibliothèque par coeur, à force... Elle alla donc s'emparer d'un livre racontant des histoires, se baissa et en prit un dont le nom ne lui disait pas grand chose mais semblait fort intéressant : "Des histoires à l'Histoire". Son passe-temps désormais bien calé dans ses bras peu épais, la blondinette alla s'installer sur un fauteuil puis commença sa lecture. Elle lut, pendant plus d'une heure, posant son doigt sous chaque mot pour s'y retrouver dans toutes ces lignes à l'écriture pour grands. Au bout d'un moment elle leva la tête et regarda autour d'elle, embêtée. Puis elle descendit du fauteuil pour aller voir un grand garçon, un étudiant de l'Académie certainement. Une mèche de cheveux coincée en guise de marque-page, le livre fermé reposant lourdement dans ses bras, la petite Valiendal vint se poster juste à côté de sa chaise tout en le regardant de ses grands yeux noisette, jusqu'à ce qu'il se rende compte de sa présence et daigne s'occuper d'elle.

"Je ne comprends pas un mot...
L'adolescent regarda rapidement autour de lui avant de poser la plume qu'il tenait dans sa main.
- Hum... lequel ?
- Celui-là...
Enoriel ouvrit son livre de l'ennéade et lui montra avec beaucoup de maladresse le mot qui l'embêtait, du fait du poids du bouquin. Il fallut que Fineldor le prenne pour qu'elle puisse être plus à l'aise.
- Dispersion ? Se disperser, ou faire une dispersion, c'est quand plusieurs personnes, êtres ou objets partent dans des directions différentes.
- Donc là les soldats ils vont chacun dans leur coin ?
- C'est ça. Ils ne suivent pas tous le même chemin.
- Ah... Merci !"


Enoriel accorda un superbe sourire enfantin à celui qui l'avait aidée à comprendre, retenant qu'il était assez gentil pour pouvoir lui redemander un mot si jamais elle avait besoin et que son papa n'était pas là. Elle tendit les bras pour récupérer son précieux livre quand une fusée glissa sous la table où les deux elfes se trouvaient à toute vitesse, se cognant à un siège au passage.

"Aïe !"

La petite se pencha pour regarder quel drôle d'énergumène avait ainsi fait son entrée. Elle se retrouva face à un elfe ayant à peu près son âge, plus grand qu'elle, aux yeux de glace et aux longs cheveux blancs. Il n'était pas habillé comme ceux d'ici ; plus chaudement.

"Tu peux me dire où je peux me cacher ?
- Pourquoi ?
- C'est un jeu !"


Enoriel lui montra du doigt là où elle était installée quelques minutes auparavant, et le garçon s'empressa d'aller dans cette direction. Il était bizarre... et pourquoi avait-il un rouleau dans la main ? Elle reprit quand même son livre et rejoint l'étranger au sourire taquin. Curieuse, elle se rassit dans son fauteuil sans rouvrir le livre.

"Les gens ne viennent pas trop ici, ils s'arrêtent aux tables.
- Chouette ! Je reste ici alors !
- Que fais-tu avec ça ?
- Je joue... le but du jeu est qu'on me retrouve, affirma-t-il avec un grand sourire. Tu t'appelles comment ?
- Enoriel. Et toi ?
- Neraën ! Et toi ?"
demanda-t-il à l'enfant qui venait d'entrer dans son champ de vision et qui, visiblement, se demandait bien pourquoi on le demandait.
Revenir en haut Aller en bas
Aegden
les Pommes Légendaires Salées
avatar

Nombre de messages : 44
Âge : 16
Date d'inscription : 17/08/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  400 ans
Niveau Magique : Non-Initié.

MessageSujet: Re: Quand l'Anaëh retombe en enfance... ou que les enfants retombent... bref (libre)   Sam 13 Oct 2018 - 15:43





Dans l’ombre d’une des grandes étagères, à moitié caché par celle-ci, l’enfant se sentait totalement invisible. Il semblait à la fois perdu et ravis de découvrir ce nouvel endroit qu’était la bibliothèque. Ou ‘’bliblilotèque’’ comme il disait. Cela semblait faire rire sa mère, lui  ne comprenait pas ce qui la faisait tant rire.


Enfin bref, là, elle n’était pas avec lui. Elle lui avait demandé de rester dans les parages pendant qu’elle allait chercher…quoi déjà ? Le gamin ne se rappelait plus. Quelque chose en rapport avec son métier de musicienne sans doute.

Il aimait bien quand ‘’maman’’ faisait ça. Il pouvait vagabonder à sa guise là où elle le laissait. Bon évidemment pas trop loin tout de même. Il avait de trop petites jambes pour s’éloigner vraiment de toute façon.

Il s’amusait à regarder les rares personnes qui passaient dans son champ de vision, en étant totalement persuadé que personne ne le voyait. Alors qu’un enfant aux cheveux roux et à la peau parsemée de tâches de rousseurs en plein milieux de la salle, il y avait plus discret….

Et d’ailleurs les deux autres enfants qu’il fixait depuis maintenant un moment, avaient fini par le voir aussi. Au début ils n’avaient rien remarqué, le garçon était arrivé comme une flèche devant la fille. 
Et puis ils s’était rapprochés. Zut ! Impossible de battre en retraite.


Il avait sursauté quand le garçon lui avait adressé la parole. 
 
-heu ben…Il se dandina, mal à l’aise d’avoir été pris sur le fait. Moi je m’appelle Aegden.


Bon…Visiblement plus moyen de continuer son manège. Il s’approcha un peu des deux autres.


-C’est la première fois que je viens ici…Je croyais qu’il y avait que des adultes ici. C'était pas très amusant.
Revenir en haut Aller en bas
 
Quand l'Anaëh retombe en enfance... ou que les enfants retombent... bref (libre)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Car un chat, quand il est cat, retombe sur ses pattes (05/10, 13h05)
» "Parce qu'un chat quand il est cat, retombe sur ses pattes" - Shin
» tout le monde veut devenir un cat. parce qu'un chat quand il est cat, retombe sur ses pattes [21/03/12 à 13h50]
» Quand l'ennui nous pousse à faire de drôles de choses... [ LIBRE ]
» Quand le Seigneur des Ténébres, le vampire Dan, fete Halloween... (LIBRE)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pandémonium-
Sauter vers: