-39%
Le deal à ne pas rater :
Huawei P30 Smartphone
395 € 649 €
Voir le deal

 

 Bons comptes font bons amis

Aller en bas 
AuteurMessage
Sangarah d'Orneyad
Humain
Sangarah d'Orneyad

Nombre de messages : 61
Âge : 101
Date d'inscription : 24/07/2017

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  28 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
Bons comptes font bons amis Empty
MessageSujet: Bons comptes font bons amis   Bons comptes font bons amis I_icon_minitimeMar 24 Mar 2020 - 19:28



Le visage au vent, goûtant l'air froid un moment, Sangarah s'était hissé sur le pont arrière. La cogue, chargée de marchandises glissait sur le Ner toute voile gonflée en remontant le courant. Le large fleuve restait calme, si bien que même peu habitué à naviguer, le seigneur de Néris semblait apprécier le voyage. Sur la rive gauche s'étendaient les oliveraies et les champs de lavande, parsemés de fermes et de végétation souvent entretenue par la main de l'homme. Sur la rive orientale à l'inverse, se dressait la chaîne de Grimsel, séparant l'ancenois des terres d'Olysséa. Les forêts denses tapissaient les crêtes les plus basses, tandis que les rocheuses plus hautes enfonçaient la couche nuageuse drapant les pics plus lointains. Les milans noirs, planant habituellement au-dessus des vallées avaient migré, cherchant les températures plus douce. Mais Sangarah savait qu'ils reviendraient au printemps prochain nidifier dans les mêmes cavités escarpées.
Bientôt, le petit navire marchand sous pavillon nérissois, irait serpenter entre les montagnes de Castel-sur-Ner, puis de Forges. Les haltes se feraient courtes. Le voyage avait pour objectif le rivage de Mons.

Ainsi, l'équipage accosta sur la berge, à l'issue d'un parcours maintenant habituel pour les négociants de la seigneurie du sud. Des hommes jetèrent les cordages par-dessus bord, tandis que les premiers se réceptionnèrent dans l'eau leur arrivant jusqu'à la taille. Ici, les aménagements étaient encore rudimentaires pour les nouvelles flottilles nérissoises. Mais de véritables quais seraient bientôt prêts à les accueillir.
Deux hommes d'équipage parvinrent à se hisser et à nouer les cordeaux. A la force des bras, les marins tirèrent l'embarcation jusqu'au frottement de la coque sur le fond vaseux. Deux madriers furent déposés pour faire office de passerelle jusqu'à la berge.
Adhémar passa le premier. Le lourd chevalier s'assura l'air de rien de la solidité du pont. Son visage austère ne laissa rien paraître, mais le Capitaine était décidément plus à l'aise sur la terre ferme. Il s'écarta ensuite, pour réceptionner son seigneur qui passa le second.

Il restait encore du chemin à la compagnie piétonne avant d'atteindre les murailles de Mons. La Cité, nichée dans une vallée ne prenait pas pieds au bord du Ner, au contraire de Neris. Une mule avait déchargé de grands sacs de jute et tirait même une charrette. Un négociant et six chevaliers suivirent Adhémar et Sangarah sur quelques mètres, avant d'être réceptionnés par des hommes de Mons. Les salutations furent cordiales. Ni chaleureuses, ni froides, les sourires se firent pincés, de circonstance. Il fallu près de deux heures pour atteindre la ville.

Robert de Mons les accueillit à son tour, lorsque la délégation pénétra le château. Le jeune Seigneur se montra courtois, presque amical. Cette fois, Sangarah savait que ce n'était pas feint. Si une gêne persistait entre les deux seigneurs, depuis la réunions avec Raymont d'Ancenis, les années avaient atténué les déceptions. Sangarah avait renouvelé son allégeance à la Barone d'Ancenis, réparant la faute de son père. Pourtant, il restait encore du chemin pour laver définitivement l'honneur d'Orneyad et de Néris.
Conscient, Sangarah espérait commencer par des propositions commerciales alléchantes. Venir avec des cadeaux et des échantillons, afin d'aiguiser l’appétit de son voisin leur permettrait sans doute d'apprécier les avantages du Ner. A présent, Berdès devrait composer avec eux, et Sangarah espérait bien faire de Mons un allié commerciale sûre.

Après tout, ne disait-on pas que les bons comptes faisaient les bons amis ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Bons comptes font bons amis
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Bons baisers de Hong-Kong [DVDRiP]
» mes amies les bêtes [Yaoï ~ Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: PÉNINSULE :: Duché d'Erac :: Baronnie d'Ancenis-
Sauter vers: